Biscuits sarrasin châtaigne et miel d’eucalyptus pour un Tea Time savoureux

C’est l’heure du thé ! Enfin… Si tu es comme moi, il n’y a pas d’heure pour profiter de ce délicat breuvage. Perso, j’aime tellement ça, que j’ai même eu envie de créer des petits gâteaux pour accompagner mon thé préféré.

Avec leur look de sachet de thé, ces biscuits vont sublimer tes instants de détente où tu sirotes une infusion fumante.

Un savoureux mélange entre le parfum de la châtaigne et du sarrasin, et les bienfaits du Miel d’Eucalyptus de la maison Famille Mary.

Pas besoin de plus pour sucrer ces adorables biscuits. Ce miel suffit amplement. 

D’ailleurs, en plus d’être délicieux, crémeux et bio, il permet de soutenir l’apiculture française. 1 pot acheté = 1% reversé pour les abeilles

Biscuits sarrasin châtaigne et miel d'eucalyptus pour un Tea Time savoureux

Pour 30 biscuits, il te faut :


* 80g de sarrasin

* 120g de farine de châtaigne

* 1CC de levure

* 1 œuf

* 50g de beurre de soja

* 2 clémentines

* 2CC de miel d’eucalyptus Famille Mary

* 80g de chocolat noir

* ficelle

* papier à motifs

* colle

La recette :


Mélange le sarrasin mixé avec la farine et la levure.

Ajoute l’œuf et le beurre fondu.

Mixe les clémentines avec le miel et ajoute le tout.

Pétris la pâte quelques instants, puis dispose la dans un saladier.

Laisse reposer 30 minutes au frigo.

Sur un plan de travail fariné, étale la pâte.

Avec un couteau découpe des rectangles.

Coupe en biais 2 angles, puis avec un pique fais un trou.

Dispose tes biscuits sachets de thé sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourne 12 minutes environ à 180°C.

Laisse refroidir sur une grille.

Fais fondre le chocolat au bain-marie et trempe le bas des biscuits dedans. 

Laisse à nouveau bien refroidir sur une grille. 

Passe un morceau de ficelle plié en 2 dans le trou d’un biscuit.

Coupe un petit rectangle dans un papier à motifs et plie le en 2.

Glisse les extrémités de la ficelle dedans et colle le tout, en repliant le papier sur celles ci, pour les bloquer à l’intérieur.

Coupe les angles en biais.

Fais de même avec chaque gâteau. 

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

Depuis que je me suis trouvée une passion pour le thé et les infusions, j’ai essayé de nombreuses marques différentes, tout comme des parfums en tout genre.

Ce qui l’en est ressorti, c’est un véritable coup de cœur pour l’enseigne Compagnie Coloniale.

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

 

 

Mais avant que je t’explique pourquoi, laisse moi déjà te présenter cette entreprise.

 

Compagnie Coloniale est le bébé de la famille Méric. Fondée en 1848 à Paris, il s’agit de la plus ancienne marque de thé française

C’est au 19 avenue de l’Opéra, que l’enseigne va s’installer, faisant de cette adresse durant de nombreuses années, la boutique emblématique de la marque.

En 1850, 300 femmes et 150 hommes travaillent dans la première usine que Compagnie Coloniale vient d’ouvrir, rue Lesueur, près de l’Arc de Triomphe.

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

 

Mais savais-tu, ami lecteur, qu’au départ, l’enseigne était surtout connue pour le chocolat de qualité qu’elle faisait? Elle en fabriquait 2400 tonnes par an !

C’est à partir de 1860, que l’enseigne va se tourner vers le thé, important dans un premier temps exclusivement du thé de Chine, puis, d’Inde et de Ceylan.

 Compagnie Coloniale va vite devenir une marque incontournable des thé de luxe français.

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

 

Compagnie Coloniale, c’est avant tout le savoir-faire français, puisque la marque fabrique et mélange ses thés en France, en restant fidèle à son slogan ” Assembler le thé est un art, le déguster un plaisir “.

Non seulement elle sélectionne avec soin les meilleures variétés de thé, mais elle utilise un procédé unique d’aromatisation à la vapeur, ce qui donne aux feuilles une brillance particulière ainsi que des saveurs aussi fidèles au nez qu’en bouche. Pour cela, les feuilles de thé sont humidifiées à la vapeur, ce qui va ensuite permettre aux arômes de se figer sur celles-ci lors du séchage.

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

 

Maintenant que tu en sais un plus sur Compagnie Coloniale, voyons un peu pourquoi je suis tellement love de cette marque, plutôt que d’une autre…

 

Ce qui m’a de suite attirée dans ces thés, c’est le packaging. De belles boîtes arrondies en métal… Jolies, mais aussi bien pensées, car elles disposent non pas d’un seul couvercle, mais de deux, rendant ainsi la boîte très hermétique pour préserver parfaitement le thé. Un conditionnement qui me plait beaucoup, car il entre dans une approche écologique et anti-gaspi. En effet, l’enseigne propose des recharges, que l’on peut vider dans les boîtes d’origine, de façon à les remplir et les conserver.

A savoir que chaque type de thé a sa couleur. Par exemple, un thé noir nature aura sur sa boîte un bandeau blanc, alors que s’il est aromatisé, il aura un bandeau jaune. Un thé vert, un bandeau vert….

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

 

Ensuite, j’ai apprécié les nombreuses et originales recettes créées par Compagnie Coloniale. Allant des plus répandues comme le thé Breakfast, le Earl Grey ou encore le thé à la Menthe. A des mélanges savoureux, comme le Chocolat & Pépites ( un thé noir qui contient de véritables pépites de choco ), le Ronde Fruitée ( thé noir avec des notes d’orange et de miel, qui s’accompagne très bien de Sarments du Médoc ^^ ), le Secret de Shéhérazade ( thé noir aromatisé à l’orange, aux amandes, et à la pêche avec de beaux pétales de rose ), ou encore le thé vert Balade en Avignon ( un thé à la figue, donc si tu me suis régulièrement, tu comprendras de suite que forcément je l’aime beaucoup ).

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

 

Mais mes thés Compagnie Coloniale favoris, ceux dont je ne peux pas me passer et que je rachète dès que je constate que je vais les avoir terminé, ce sont ceux-ci :

 

Marrons Chauds, un thé semi-fermenté Oolong aromatisé à la châtaigne avec des brisures de châtaigne, qui, dès que j’en bois, me rappelle les marrons grillés que je mangeais étant gamine au marché de Noël de Metz. Pour être honnête, la première fois que j’ai découvert ce parfum, j’avais de sacrés doutes. J’avais beaucoup de mal à imaginer ce qu’il pourrait bien donner, craignant qu’il soit écœurant, avec limite, un arrière goût de brûlé…. Finalement, j’ai été agréablement surprise lors de ma dégustation chez Zodio ( le revendeur chez lequel j’achète tous mes Compagnie Coloniale ). Je le trouve délicieux, légèrement sucré.

Ronde d’Automne, un mélange de thés noirs de Chine aromatisé à la vanille et à la noisette, avec des feuilles de noisetier. Comment t’expliquer ce que je ressens lorsque je déguste une tasse de cette merveille? J’ai l’impression d’être en présence d’une pâte à tartiner bien gourmande. Rien qu’à l’odeur, j’imagine de suite les noisettes torréfiées. Je revois une photo de moi petite, assise sur le plan de travail de la cuisine, léchant goulûment une grosse cuillère de nutella. Un parfait substitut pour moi qui n’arrive plus à cause de mes TCA à manger ce genre de produit.

 

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

Thé de Noël, une recette mythique de la marque, qui fut créée en 1985 ( tu m’étonnes qu’il soit bon ^^ la meilleure des années ! ). Ce thé est inspiré du Pudding Anglais aux amandes et aux cerises, et reste inchangé depuis sa conception. Rien que visuellement, c’est un régal. Des feuilles de thé d’un noir brillant sur lesquelles ressortent des touches bleues et rouges, apportées par les pétales de bleuets. J’adore en prendre un gros mug fumant en automne et hiver, bien emmitouflée dans mon plaid, en regardant un film de fin d’année ou en bouquinant tranquillement. Il est tellement bon, si parfumé, que j’en ai même fait un cheesecake. Dommage qu’il ne soit disponible que d’octobre à janvier, car du coup, je suis obligée de m’en prévoir des stocks de côté, pour en profiter tout au long de l’année ( nickel en toute saison, lorsque la pluie est de la partie ).

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

Dernièrement, j’ai succombé à un autre thé de l’enseigne. 

Pour fêter comme il se doit ses 170 ans, Compagnie Coloniale a sorti une toute nouvelle recette, que j’ai eu la chance de me voir envoyer par la marque, de façon à ce que je puisse la découvrir.

Composée de thés blanc et vert, avec des arômes de fruits rouges, d’amandes et de miel, cette saveur festive est un pur petit bijou. Encore une fois, c’est un thé qui me ramène en enfance, avec un mélange de sucreries, de fête foraine, et la gourmandise d’un gros gâteau crémeux. Les fans de Stollen ne peuvent que l’aimer, tout comme les accros au Zlabia. Tentation, Bonbon, Friandise, Abondance… Des thermes qui d’après moi s’accordent à la perfection avec ce thé 170 ans.

Mais attention ! Ne va croire mon Petit Gourou des Infusions, qu’il va te laisser un goût trop prononcé de sucre en bouche. Loin de là! C’est un thé subtil, même s’il évoque l’ambiance de la pâtisserie.

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

D’ailleurs si comme moi, tu es tea addict, je ne peux que te conseiller de le tester. Tu ne seras pas déçu !

En plus, as-tu vu le design de sa boîte?! Quelle beauté que celle-ci ! Un véritable paquet cadeau, que l’on a envie de s’offrir à soi-même ou qui ferait un joli présent à disposer sous le sapin.

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

Ce thé Anniversaire 170 ans est vendu en boîte luxe 100g, pour 11€ .

 

Compagnie Coloniale souffle sa 170ème bougie

Petites infos de dernière minute sur Compagnie Coloniale :

 

  • tu peux trouver des thés en berlingots ( sachets mousselines vendus dans des boîtes en cartons ), des boîtes de thé en métal de 30g / 100g / 1kg, et des recharges de 100g / 1kg
  • la marque fait aussi des thés Bio, des tisanes, des tisanes Bio et des rooïbos
  • ici tu peux acheter des théières, mugs, tasses, bouteilles isotherme et autres
  • la livraison est gratuite à partir de 50€ d’achat
  • l’ancre marine présente sur les packagings est depuis toujours le logo de l’enseigne
  • pour Noël, il y a différents produits, comme le calendrier, des boules pour le sapin contenant du thé…

 

 

Minis BN / Princes au chocolat blanc et thé matcha, homemade et healthy

 

 

Minis BN / Princes au chocolat blanc et thé matcha, homemade et healthy

 

Mes gremlins adorent ( comme beaucoup de nains ) les biscuits fourrés industriels du style Prince de Lu ou encore BN.

Personnellement, n’étant pas une grande fan de gâteaux secs, et autres sablés, je n’en mange que très rarement.

Mais depuis la rentrée, j’ai en projet de tenter de revisiter petit à petit certains biscuits qu’il m’arrive encore parfois d’acheter pour les goûters des minots. Non seulement je prends du plaisir à les préparer et à les faire découvrir à ma tribu, mais en plus, de cette façon, je peux maîtriser les ingrédients qu’ils contiennent et éviter toutes les cochonneries qui sont systématiquement ajoutées dans ceux du commerce.

Sans parler du fait qu’il m’est ainsi possible de réaliser autant de variantes que je le désire, plutôt que de me cantonner aux parfums de base.

C’est donc en partant de cette idée de biscuits fourrés, que sont nés mes Minis BN / Princes, sains et végétariens, sans beurre, ni sucre ajouté, ni lactose. ( Ouais ça en fait des thermes différents juste pour des gâteaux ^^ )

Et pour un peu d’originalité, ils ne sont pas au chocolat noir ou au lait, mais au chocolat blanc et au thé matcha.

 

Minis BN / Princes au chocolat blanc et thé matcha, homemade et healthy

 

Pour 14 minis biscuits fourrés, il te faut :

Pour les biscuits

  • 80g de farine d’orge
  • 60g de farine complète
  • 60g de poudre d’amande
  • 40g d’huile de coco solide
  • 25g de sirop d’agave
  • 1 oeuf
  • 1CS de lait de soja

Pour la ganache 

  • 80g de chocolat blanc
  • 1/2 CC de thé matcha
  • 1 CS de lait de soja

( Tu peux bien entendu utiliser un autre lait végétal ainsi qu’une autre farine à la place de celle d’orge. )

 

Minis BN / Princes au chocolat blanc et thé matcha, homemade et healthy

 

Minis BN / Princes au chocolat blanc et thé matcha, homemade et healthy

On pâtisse :

On commence par les biscuits…

Dans une petite casserole, fais fondre l’huile de coco avec le sirop d’agave.

Dans un saladier, mélange les farines, la poudre d’amande, l’œuf et le lait de soja.

Ajoute la préparation huile de coco – sirop d’agave.

Étale ta pâte entre deux feuilles de papier cuisson ( pour éviter que ça ne colle au rouleau à pâtisserie ), de façon à ce qu’elle fasse environ 5 à 6 mm d’épaisseur.

A l’aide d’un emporte pièce de 5 cm de diamètre, découpe 28 biscuits.

Avec un cure-dent, fais quelques petits trous dans tes disques de pâte.

Enfourne 10 minutes à 180°C, en surveillant bien car suivant la puissance de ton four, ils risquent de vite dorer.

Laisse les refroidir sur une grille.

 

 

Minis BN / Princes au chocolat blanc et thé matcha, homemade et healthy

On passe à la ganache et au montage….

Fais fondre au micro-ondes ou dans une casserole, le chocolat blanc avec la cuillère à soupe de lait de soja.

Ajoute le thé matcha.

Dispose une noisette de ganache au centre d’un biscuit, puis recouvre avec un second biscuit, en veillant à ne pas appuyer trop fort pour ne pas tout faire déborder.

Réalise 14 gâteaux fourrés et laisse reposer pour que la ganache puisse figer.

 

Minis BN / Princes au chocolat blanc et thé matcha, homemade et healthy

 

 

Minis BN / Princes au chocolat blanc et thé matcha, homemade et healthy

A conserver dans un bocal ou une boîte bien hermétique.

 

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

En ce moment, tu l’auras compris, je teste pas mal de restaurants et autres enseignes gourmandes de Marseille…

Après le Taste et le Green Bear Coffee, j’ai découvert le salon de thé Minoofi, installé au 104 rue Paradis ( si c’est pas une jolie adresse ça… ).

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Derrière sa façade verte, se cache ce ptit coin des tentations, rempli de gâteaux, cookies et autres biscuits, qui rien qu’en jetant un coup d’œil à la vitrine, peuvent te mettre l’eau à la bouche.

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Première impression en entrant : un design très mignon, plutôt girly, avec des couleurs pastel dans les tons roses et verts. Bref, un lieu tout droit sorti d’un épisode de Sex and the City, qui pourrait plaire à Carrie Bradshaw et toute sa clique ( et qui franchement, m’a bien plu aussi ).

Le comptoir est très joli, mélangeant des touches de blanc à du bois et du métal, pour un effet sobre et élégant.

D’ailleurs, Monsieur, lui, a tout particulièrement aimé la crédence en carrelage blanc brillant, dans le fond de la pièce ^^

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

A l’étage, en mezzanine, nous attend un petit espace cosy, où déguster tranquillement une pâtisserie, tout en regardant les gens qui passent dans la rue.

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

On peut se poser dans une chaise verte assez large, ou sur une banquette grise ( l’une d’elle ayant besoin d’être bien réparée, car très déchirée…. ).

Maintenant que je t’ai mis en place le décor, passons à notre aventure sucrée….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Nous sommes arrivés sur les coups de 11h30 ( soit 1h après l’ouverture  ) et avons étaient surpris de constater que beaucoup de pâtisseries étaient déjà très entamées voir manquantes. Pour un salon de thé ouvert jusqu’en début de soirée ( 19h ), où l’on peut venir prendre son goûter, ce n’est pas franchement top….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

De plus, pas moyen de savoir à quoi pouvaient bien être les cakes, vu que rien n’était indiqué….

Nous avons dû demander à l’une des deux serveuses, des infos sur chaque gâteaux, avant qu’elle ne se décide à mettre des petites pancartes devant certains ( pas tous, faudrait pas se fatiguer ).

Perso, je trouve que cela aurait dû être fait dès l’ouverture….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Niveau pâtisseries, nous avions le choix entre plusieurs cheesecakes ( nature, oréo, fruits rouges ou citron ), deux layer cakes ( carrot cake ou noix de coco / ananas ), 4 cakes de base ( citron, chocolat, pistache et je ne sais plus ), des cookies, du brownie et 3 types différents de cupcakes ( framboise / fraise, chocolat / Nutella, red velvet ).

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Moi qui avait vu sur leur site ainsi que sur leur page Facebook, qu’il devait aussi y avoir des tartes ( genre tarte aux pommes ou encore aux noix de pécan ), et plus de choix en layer cake ( dont un aux cerises noires me faisant penser à une part de forêt noire sur laquelle j’aurais de suite craqué ) j’avoue que j’ai été pas mal déçue.

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Tu vas me dire que ce n’était déjà pas mal, mais perso, quand juste 1h après l’ouverture, tu vois qu’il ne reste plus que 2 parts d’un tel gâteau, quelques unes d’un autre, et quasiment plus de gros cupcakes, je trouve que c’est bien dommage…. Encore plus quand il s’agit d’une enseigne spécialisée dans ce type de produits….

Y aura t il encore du choix 1h plus tard??!!

Niveau tarifs : encore un point qui m’a dérangé, ils ne correspondaient pas à ceux du site du Minoofi…. Par exemple pour les cupcakes, qui existent en 2 tailles, les petits n’étaient pas à 1,70 euros comme l’indique le site, mais à 1,80 euros, de même pour les cheesecakes qui passaient de 4 euros à 4,10 euros, ou encore les layer cakes qui prenaient 0.20 euros…. Pas de différences spectaculaires, mais mis bout à bout, ces ptites hausses de prix commencent à bien gonfler l’addition….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

En plus de ces gâteaux, il était aussi proposé des sandwichs ( pas le moindre prix affiché –> pratique…. ), des tartes salées, des bagels, de la soupe et des salades ( les prix allant de 4,50 euros pour la soupe à 6,50 euros pour une salade, ou encore 12,50 euros pour une formule comprenant quiche ou bagel ou salade + chips ou gressins + cookies ou brownie + boisson ).

Les sodas tout comme les bouteilles d’Evian étaient à 2,50 euros, les jus de fruits à 4,70 euros, l’expresso à 1,70 euros ou encore le chocolat chaud avec chamallows à 3,90 euros ( et j’en passe ). Un peu cher tout ça à mon goût….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Déception passée, nous avons donc choisi une part de cheesecake au citron pour le Chéri, une part de layer cake noix de coco / ananas pour moi et 2 mini cupcakes ( à défaut d’avoir du choix dans les gros…. ), le tout pour un total de 12,10 euros.

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Ne voulant pas prendre de boisson, j’ai demandé à la serveuse s’il était possible d’avoir une carafe d’eau. Celle-ci m’a alors montré que sur de belles étagères dans un coin de la pièce, se trouvaient des bouteilles en verre avec de l’eau et des gobelets. Impeccable.

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Plateau en main, nous avons grimpé à l’étage et nous nous sommes installés sur une banquette, face à la vitrine. Pas de problème pour ce qui était de la place, car nous étions pour le moment seuls ( d’où encore une fois, mon étonnement par rapport aux cakes presque terminés…. était-ce les restes de la veille ? )….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Nous avons donc attaqué nos pâtisseries…

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Le cheesecake de l’Homme, qui était d’aspect très sympathique ( d’ailleurs celui au fruits rouges et celui à l’oréo, étaient tout simplement magnifiques ! ), était une réussite.

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Il se tenait parfaitement, n’était pas trop sucré ( un gros plus pour moi ) et sentait bien le citron.

Il était léger, mousseux et son côté brillant ne gâchait rien.

Le top !

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Rien à voir avec mon layer cake….

La part était généreuse, là dessus rien à redire….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Il était joli et se tenait lui aussi très bien lorsque j’ai coupé un morceau avec la cuillère.

Mais par contre, il ne tenait absolument pas ses promesses en ce qui concerne le goût. Ni le Chéri, ni moi, n’avons réussi à vraiment distinguer l’ananas. Et ce n’est pas faute d’avoir bien savouré chaque bouchée pour tenter de dénicher ce parfum….

Le gâteau en lui même était bon, la texture était agréable, mais franchement, si on ne m’avait pas expliqué qu’il devait être à l’ananas, je n’aurais pas su le dire…. Impossible…

Pour ce qui était de la noix de coco, elle n’était présente que par le petit peu de coco râpée saupoudrée sur le dessus et le côté du cake.

Sans parler du fait qu’il était extrêmement sucré ! Limite écœurant à la longue. Malgré les 5 verres d’eau que j’ai dû boire sur place et les nombreux mugs de thé descendus une fois à la maison, j’ai passé tout le reste de la journée avec une sensation de sucre dans la bouche…. ( Je précise que je bois mon thé sans sucre ^^ )

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Nous avons terminé avec les deux mini cupcakes.

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Premier problème, la moitié du gâteau restait dans la caissette en papier…. Déjà que ces cupcakes n’étaient pas gros, là, il ne restait plus grand chose à manger… Nous avons dû racler le papier avec une cuillère pour récupérer un peu de génoise….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Second point, comme ils n’étaient pas conservés dans une vitrine réfrigérée ( ce que je trouve avec le recul, plutôt étonnant voir choquant…. car même les salades et sandwichs étaient à l’air libre et à température ambiante…. je rappelle que nous sommes à Marseille et qu’en septembre il fait toujours très chaud et que le soleil tape…. ), les toppings étaient tièdes et du coup très mous….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Troisième chose, il y avait plus de topping que de gâteau en lui même…. Donc pas facile à nouveau de distinguer les parfums de ces cupcakes.

Normalement, nous devions en avoir un chocolat / Nutella et l’autre framboise / fraise.

Le premier avait bien le goût du chocolat, mais de là à dire s’il y avait du Nutella…..

Le second sentait bien le fruit rouge, mais lequel…..

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Bref, en ce qui concerne les pâtisseries, je peux te dire que nous avons connu mieux…. Notre seul coup de cœur – et encore le mot est fort – est pour le cheesecake au citron.

Je me demande ce que valent ceux à l’oréo et aux fruits rouges, eux qui étaient si splendides au niveau du visuel….

Je t’ai dit plus haut que nous avions pris une carafe d’eau. J’imagine qu’elle devait être là depuis un bon moment, à attendre sur son étagère, car l’eau n’était pas fraiche, mais tiède. Pas moyen de se rafraichir avec…. En cas de grosse chaleur, soit tu payes plein pot pour une bouteille d’Evian ou un soda, soit tu dois te contenter de flotte à température ambiante…. Encore un point qui pourrait être amélioré….

Minoofi, le salon de thé version US de Marseille ( Mon avis )

Je vais conclure cet avis, en te parlant du personnel….

Quand nous sommes arrivés, les deux serveuses n’étaient pas vraiment amicales, ni chaleureuses.

J’avais l’impression de les déranger et de bien les gonfler à oser leur demander à quoi étaient les cakes.

Pas un sourire, pas un mot gentil…. Rien….

Ce n’est qu’une fois que la salle a commencé doucement à se remplir et qu’elles sont venues à l’étage apporter la commande de certains clients, que l’une d’elles nous a adressé quelques mots, en débarrassant notre table ( sans nous avoir demandé si nous avions fini, ce qui donne un peu l’impression d’être mis à la porte… ).

Et victoire ! Au moment de partir, nous avons eu droit à un petit sourire !

Moi qui imaginait ce salon de thé comme un lieu charmant, avec une ambiance conviviale et du personnel bienveillant préparant de délicieux gâteaux à la Bree Van De Kamp, je suis vite redescendue de mon ptit nuage…..

Dommage, car le cadre était vraiment sympa….