Médecine naturelle avec les compléments A.Vogel

Les plantes sont le meilleur remède qui existe. La terre nous offre depuis toujours, tout ce qu’il faut pour que nous puissions prendre soin de notre corps.

Pourtant, malheureusement, nous sommes dans une société où l’on préfère se gaver de médicaments en tout genre, bourrés de molécules plus chimiques les unes que les autres.

C’est pourquoi, perso, j’aime énormément l’enseigne A.Vogel. Tu vas me dire que ce n’est pas la première fois que je t’en parle, ce qui est juste, mais il faut avouer que j’ai un gros coup de cœur pour leur philosophie.

Cette idée d’être au plus proche de la nature et de profiter de ses bienfaits, me correspond bien, moi qui évite au maximum la prise de médocs. Je préfère 100 fois utiliser des super-aliments et des compléments alimentaires naturels. Ou encore des huiles essentielles.

En ce moment, je suis 2 cures A.Vogel, dans le but de détoxifier un peu mon corps.

La première à base d’ortie permet de dépurifier l’organisme par l’élimination urinaire. Ouais, OK, ce n’est pas très glamour, mais ça a le mérite d’être radical. Même pas besoin d’être enceinte pour devenir Mme Pipi.

Cette plante de l’Antiquité, est un véritable trésor nutritionnel. Si on passe outre sa réputation de mauvaise herbe, on découvre que l’ortie est riche en vitamines B, E et C, et que c’est l’un des végétaux le plus riche en protéines complètes. De plus elle contient 2 fois plus de fer qu’un morceau de viande.

Il ne faut donc pas chasser l’ortie de son jardin, surtout lorsque l’on sait qu’elle est reminéralisante, qu’elle nettoie les reins et qu’elle soulage les problèmes articulaires.

Du coup, mon petit flacon A.Vogel à l’ortie est une vraie potion miracle ( Non Obélix ! Tu es tombé dedans quand tu étais petit !). Au prix de 11€90 les 50ml, il suffit de diluer dans de l’eau ou une tisane, 10 à 30 gouttes, 1 à 3 fois par jour.

Ma deuxième cure est dans le but d’aider la digestion. Avec son mélange de plantes bio, celle-ci facilite et apaise la digestion, tout en protégeant le foie.

Elle contient de l’artichaut (riche en potassium et en fibres), du chardon-marie (purifie et draine le foie en profondeur), du pissenlit (vertus dépuratives), du boldo (riche en boldine qui stimule la sécrétion de bile et facilite son évacuation jusqu’à l’intestin) et de la menthe poivrée (antispasmodique).

Un petit flacon, à 12€90 les 50ml, qui aide à lutter contre les ballonnements. Niveau prise, cette fois-ci, c’est 15 à 20 gouttes dans un liquide, 2 à 3 fois par jour.

À noter que l’enseigne propose d’autres compléments alimentaires, dont certains en comprimés.

D’ailleurs, avec mon état actuel lié à mes gros soucis de santé, je suis de plus en plus épuisée. Du coup, leurs comprimés de vitamine C naturelle me fait de l’œil. De même que le flacon à base de passiflore, qui pourrait peut être m’aider à me détendre et à dormir un peu plus que mes 4h par nuit habituelles.

Et toi, mon petit koala, tu es plus médecine douce et naturelle, ou tu ne fais confiance qu’aux médocs des grosses industries ?

Shampoing végétal à la poudre de Shikakaï

Je continue à remplacer petit à petit mes produits de beauté ou de soin du commerce, par des produits maison.

Pourquoi?

Parce que je désire passer au maximum à du végétal, pour éviter tous ces mauvais composants que l’on nous ajoute de partout et qui perturbent notre organisme. Je veux maîtriser le plus possible ce que j’utilise.

Du coup, terminé les shampoings industriels et bienvenue à la poudre de Shikakaï.

La poudre de quoi ?!

Le Shikakaï ou Fruit des cheveux, vient de l’Acacia Concinna, un petit arbuste que l’on trouve en Inde centrale.

On lui reconnaît de nombreux bienfaits pour les cheveux, ce qui explique que cette poudre soit autant utilisée par la population indienne. Pour réaliser celle-ci, on broie les graines avec les feuilles.

Grâce à son faible PH, le Shikakaï est parfait pour les personnes ayant un cuir chevelu sensible ou du psoriasis, mais aussi des pellicules. Nettoyant les saletés et le sébum tout en protégeant des poux et de la pollution, il favorise également la pousse des cheveux, les rendant par la même occasion plus doux et souples. Riche en vitamine C et D, il hydrate et nourrit en profondeur les cheveux, et évite la formation de pointes fourchues. C’est aussi un démêlant naturel, ce qui en fait non seulement un shampoing, mais aussi un après shampoing.

Un pur bonheur pour notre crinière qui récupère éclat et vitalité sans subir les dégâts des produits chimiques.

 

 

Shampoing végétal à la poudre de Shikakaï

Je dois dire qu’au départ, j’étais un peu septique à l’idée d’utiliser cette poudre. Car il faut savoir que contrairement aux shampoings habituels, là, il n’y a pas de mousse. Et avouons le, en général on a tendance à penser que qui dit mousse, dit super nettoyant. Grosse erreur. Avec le Shikakaï, on réalise juste une pâte que l’on étale directement sur les cheveux secs et que l’on laisse poser quelques minutes, voire plusieurs heures pour un soin en profondeur.

Depuis que je suis passée à ce type de shampoing, je remarque que mes cheveux se démèlent très facilement, sont bien plus doux et surtout régraissent bien moins vite. Du coup, je n’ai plus besoin de me les laver aussi souvent qu’avant.

 

 

Shampoing végétal à la poudre de Shikakaï

Pour une dose de shampoing ( cheveux mi longs ), il te faut :

  • 2 CC de poudre de Shikakaï
  • 1 CC d’hydrolat de cannelle
  • 1/2 CC de beurre de karité ou de sirop d’agave ou de miel
  • 3 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
  • 1 à 2 CC d’eau

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~

Préparation :

Fais fondre le beurre de karité.

Mélange la poudre de Shikakaï avec celui-ci ( ou le miel ou l’agave ), l’hydrolat de cannelle et l’huile essentielle.

Ajoute une cuillère à café d’eau.

Si tu trouves la pâte bien trop épaisse, ajoutes-en une seconde.

Attention tout de même à ne pas rendre ta préparation trop liquide.

 

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~

Utilisation :

Applique cette pâte tout d’abord sur les pointes, puis remonte vers les racines.

Masse ton cuir chevelu.

Laisse poser, puis rince bien.

Pas besoin d’après shampoing.

 

 

J’achète ma poudre de Shikakaï chez Aroma Zone : 3,90€ les 250g

 

 

DIY : Renne de la Sainte-Barbe

Le blé de la Sainte-Barbe est une tradition Provençale, qui consiste à planter du blé 20 jours avant Noël.

En théorie, si celui-ci pousse bien et est bien vert, la prochaine moisson sera abondante.

DIY : Blé de la Sainte-Barbe dans son pot Renne

Cette année, avec l’APE des écoles de mes gremlins, nous avons décidé de vendre de petits sachets de blé de la Sainte-Barbe.

Du coup, j’ai réalisé avec mes nains, mais aussi avec Crevette ( le ptit que je garde ), des Rennes dans lesquels nous avons fait pousser notre blé.

Ok…. Nous l’avons planté un peu plus tôt que prévu….

Mais si j’avais attendu la bonne date, tu n’aurais pas pu avoir ce DIY à temps pour faire de même ^^

DIY : Blé de la Sainte-Barbe dans son pot Renne

En quelques jours, le blé à déjà bien commencé à pousser.

Pourtant nous n’avons créé nos rennes qu’il y a 5 jours….