Un livre plein d’astuces pour faire germer ses graines

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines

Les graines germées sont une bonne source de vitamines et de minéraux, mais sont aussi riches en oligo-éléments, en fibres et en protéines.
Tout le principe des graines germées repose sur le processus de germination. Celui-ci va  multiplier les propriétés naturelles déjà contenues dans les graines séchées, ce qui va nous permettre d’avaler des aliments ultra riches en nutriments. 


De plus, les graines germées sont remplies d’enzymes qui vont aider la digestion des aliments cuits qui en sont dépourvus.


Avec une consommation quotidienne et régulière de graines germées, on peut arriver à retrouver sa forme et sa vitalité tout naturellement. Ce sont des aliments facilement assimilables, très énergétiques, plus concentrés en nutriments et en enzymes que les légumes.


On trouve facilement des graines germées dans les rayons frais des magasins bio, mais il est très intéressant de les faire germer soi-même, quand on désire en consommer fréquemment.


On va pas se mentir, si on adore ajouter des graines germées à ses salades ou encore dans des toasts, ou pourquoi pas dans des yaourts, voire même dans des wraps, le stock a tendance à partir ultra rapidement. Puis ça a tout de même un certain coup, qui n’est pas négligeable.


C’est pourquoi personnellement je prépare à la chaîne mes petites pousses croquantes, pour en avoir toujours à disposition.

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines


Et avec les conseils du livre Faire pousser ses graines germées de Rita Galchu, sorti aux éditions Larousse, que le site Natura Sense a eu la gentillesse de me faire parvenir, les graines germées n’ont plus de secret pour moi. 


Aucune raison de rater la germination de mes graines, puisque j’ai toutes les astuces nécessaires dans ce bouquin. 


Au fil des pages on apprend l’intérêt de faire germer ses graines soi-même, mais aussi quel matériel choisir, et quelles graines cultiver ( toutes n’ayant pas les mêmes valeurs nutritionnelles). 

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines


Perso je cultive mes graines germées dans un bocal spécialement conçu pour cet effet, qu’ Avogel m’avait envoyé il y a quelques temps. Ça prend peu de place, c’est relativement simple et je réussis à tous les coups à obtenir un pot rempli de délicieuses graines sans le moindre effort. 


Mais d’autres possibilités sont indiquées dans les pages de ce livre, comme le germoir en plastique, le sac de chanvre ( procédé inconnu jusqu’alors pour moi),  le germoir en plateau ou même en terre cuite, ainsi que les germoirs automatiques qui permettent aux novices de ne pas avoir à rincer les graines matin et soir, puisque l’appareil s’occupe tout seul de les hydrater.

 
Des idées pour bien conserver ses graines germées, des conseils en fonction du type de graines utilisé, et même une rubrique pour réaliser de l’herbe à chat, rien ne manque dans ce bouquin bien détaillé et illustré par de nombreuses photos. 


Le petit plus fort sympathique se tient dans les dernières pages. Soupe froide aux pousses feuillées version italienne/ mexicaine/ ou même asiatique, sandwich au beurre de cacahuète et graines germées, houmous de pousses crues, jus de pousses, tant d’idées qui mettent l’eau à la bouche et donnent envie de cuisiner. 

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines


Si l’aventure des graines germées maison te tente, n’hésite pas à te procurer le livre Faire pousser ses graines germées, car il te sera de très bons conseils. 


Merci à Natura Sense pour ce joli cadeau en partenariat. 

Mascara végétal maison

Faire ses cosmétiques maison est une bonne alternative écologique. Moins de déchets ( à la création puis lorsque le produit est terminé), on sait ce qu’il y a dedans, on utilise de préférence des ingrédients bio et on fait des économies.


Ça permet aussi de ne faire que ce dont on a réellement besoin et dans les quantités qui nous conviennent. 
Puis c’est ludique. 


Aujourd’hui on va préparer un mascara noir, en un rien de temps et avec trois fois rien. En plus d’être végétal, il va nourrir les cils.


Il te faut :

  • une dizaine d’amandes
  • 1cc d’huile de ricin
  • 2cc de gel d’aloe vera

La recette :

Commence par faire brûler les amandes, à la bougie, puis dispose les dans un récipient qui ne craint pas la chaleur, encore en flammes.
Laisse bien brûler pour en faire du ” charbon“. 
Avec un pilon, réduis les en poudre fine. 


Dans un bol mélange l’huile et l’aloe vera. 
Ajoute de la poudre d’amandes brûlées ( plus ou moins en fonction du noir que tu veux obtenir). 
Mélange bien. 
À l’aide d’une poche à douille, remplis un tube de mascara vide. 
Conserve la poudre en trop dans une petite boîte pour la prochaine fois où tu en referas. 

Tartinade végétale Betterave Champignon Noisettes

Tartinade végétale Betterave Champignon Noisettes

Dans l’article précédent, je te parlais d’un défis que nous nous sommes lancées, Sarra alias Quinoa et Basmati, et moi même.

Pour résumer, l’idée était de revisiter une recette de l’autre, au choix.

Alors pour accompagner les craquelins aux graines – origan – tomates séchées, j’ai décidé de refaire à ma manière son pâté végétal.

Celui-ci qui était au départ à base de lentilles, à pris une teinte toute rose, puisque j’ai utilisé de la betterave. J’ai gardé les champignons, mais j’ai ajouté quelques noisettes pour une touche croquante.

Il te faut :

  • 230g de betterave crue
  • 200g de champignons frais
  • 1CC d’huile de noisette
  • 40g d’échalote
  • 1CC de gingembre en poudre
  • 30g de noisettes décortiquées
  • sel et poivre
Tartinade végétale Betterave Champignon Noisettes

La recette :

Commence par râper la betterave.

Émince l’échalote et les champignons.

Fais revenir le tout à la poêle dans l’huile de noisette.

Mixe le mélange avec les épices.

Concasse les noisettes et ajoute les.

Verse la préparation dans un bocal en verre et laisse reposer une bonne heure au frigo.

Tartinade végétale Betterave Champignon Noisettes
Tartinade végétale Betterave Champignon Noisettes

Astuce : les deux recettes dont je viens de te parler peuvent très bien s’associer entre elles !

Tartinade végétale Betterave Champignon Noisettes

Faire le plein de vitamines, même en hiver

Faire le plein de vitamines, même en hiver


On a tous un petit coup de mou en cette saison. Une envie de jouer les marmottes et de ne plus bouger de chez soi.


Quoi de plus normal ? 


Le froid est là, le soleil se cache, et la nuit tombe bien trop tôt.


Cette baisse de motivation et cette fatigue chronique sont bien souvent dues à un manque de vitamine D


Ce qui par la suite peut entraîner une faiblesse musculaire, une augmentation du risque de fracture, une fragilité des dents, mais aussi favoriser les maladies cardio-vasculaires et les cancers. Chez les enfants, ce manque de vitamine D joue sur le développement moteur et la constitution osseuse, et donne des retards de croissance.


Autant donc faire bien attention à en avoir suffisamment. Une petite prise de sang et on est fixé.
À savoir qu’une personne en bonne santé, a une insuffisance en vitamine D si sa concentration sanguine est en dessous de 20 nanogrammes par ml dans le sang. En dessous de 12 nanogrammes par ml, on parle de carence.
D’ailleurs l’AMF estime que 80% de la population occidentale aurait un déficit en vitamine D


Alors comment faire pour ne pas craindre cette carence en hiver, lorsque l’on sait que la majeure partie de nos besoins est synthétisée à partir d’un dérivé du cholestérol grâce aux UVB du soleil
Pas de soleil, pas de vitamine D ? 
Que nenni. 


Il est facilement possible de palier à ce souci, en prenant des vitamines sous forme de compléments alimentaires ( tout en ayant une alimentation variée et équilibrée ). 

Faire le plein de vitamines, même en hiver


Pour ma part, ayant déjà des pathologies découlant de mes TCA, comme entre autres, l’ostéoporose, je suis depuis quelques temps une cure de vitamines D3


Celle-ci vient des laboratoires D.Plantes, une marque spécialisée en micronutrition depuis 15 ans. Installée dans la Drôme ( 1er département bio de France), l’enseigne propose plus de 300 références en compléments alimentaires, vitamines D3 et huiles, mais aussi des soins dermo-cosmétiques. 
Tout cela en veillant à ne sélectionner que des ingrédients d’origine naturelle

Faire le plein de vitamines, même en hiver


La cure que je fais est très pratique. Étant sous forme huileuse en spray, il me suffit d’une pulvérisation par jour lors d’un repas, directement dans la bouche, pour m’aider à lutter contre le Grand Froid. 
Le flacon étant assez petit, je peux sans problème le glisser dans mon sac à main ou même une poche pour l’emporter dans tous mes déplacements. 


Cette version est totalement vegan car il s’agit d’une vitamine D3 issue du lichen boréal, une plante existant depuis plus de 480 millions d’années sur Terre. Aussi appelée Arbre à Rennes car elle est tout particulièrement consommée par ces derniers ainsi que par les caribous, on retrouve cette plante en Finlande, au Canada, en Russie, en Alaska et en Laponie. 
Les Amérindiens du cercle boréal, eux, ont tendance à la consommer sous forme de farine, un moyen de faire le plein de vitamines malgré des régions peu ensoleillées. 


Une belle innovation dans le monde des vitamines en France, réalisée par les laboratoires D.Plantes, qui permet aux végétariens, végétaliens et végans de profiter de leurs bienfaits ( ainsi qu’à ceux qui favorisent les produits naturels). 


Un spray sans conservateur, sans colorant, ni additif, qui couvre 1000% des apports de référence à chaque pulvérisation. 

Faire le plein de vitamines, même en hiver


L’enseigne propose aussi une vitamine D3 originale, issue de la lanoline ( une graisse obtenue par purification et raffinage du suint, qui est la partie grasse absorbée sur la laine). Un ingrédient également utilisé dans la fabrication de produits de beauté, qui malgré son origine animale est tout de même autorisé par les labels de cosmétiques bio. 
Là encore, cette vitamine est sous forme de spray. 


Comme je te l’ai dit, les laboratoires D.Plantes ne commercialisent pas seulement des vitamines. 
Sur leur site, tu peux aussi trouver des super aliments ( spiruline, baobab…), des huiles essentielles, des compléments alimentaires ( oméga 3, magnésium, fer…) et des cosmétiques ( shampoing, anti-rides, dentifrice…). 


Niveau livraison, toute commande passée avant 15h est traitée le jour même, du lundi au vendredi. Pour la France, les frais de port sont offerts dès 59€ d’achat et l’envoi est en colissimo suivi. Ou envoi gratuit sans minimum d’achat, en Mondial Relay. 


Pour en savoir plus :


Site

Facebook 

Instagram

Le plein de graines avec Kokoji ( mon avis )

Je ne suis pas un piaf et pourtant j’adore les graines. J’en mange tout le temps, que ce soit tel quel, ou en les ajoutant dans mes plats, salades ou desserts.

J’ai d’ailleurs la sale habitude de picorer des graines de courge lorsque je croise le bocal qui trône sur une de mes étagères de cuisine.

Et j’aime tout particulièrement le sarrasin. C’est pourquoi j’en utilise dans de nombreuses recettes.

Le plein de graines avec Kokoji ( mon avis )

Alors je suis ravie d’avoir pu tester les produits de l’enseigne Kokoji, qui a pour ingrédient principal ces super graines. Surtout que leur point fort, c’est de faire tremper plusieurs heures les graines de façon à les faire germer et à booster les vitamines, enzymes et minéraux qu’elles contiennent. Des nutriments bien préservés grâce à une déshydratation à basse température ( ce qui ne serait pas le cas avec une cuisson à chaleur élevée ).

Le plein de graines avec Kokoji ( mon avis )

Et tu sais quoi? Carine et Antoine, qui ont donné naissance à Kokoji, collaborent avec des producteurs locaux et français, pour garantir des ingrédients de qualité et bio. 

De plus, les recettes sont sans sucre ajouté, ni matière grasse ajoutée, ce qui pour moi est franchement le top.

Et comme tu peux le voir, ça n’empêche absolument pas d’avoir de belles grosses pépites à dévorer.

A savoir aussi, que tous leurs produits sont à la fois vegans et sans gluten.

Le plein de graines avec Kokoji ( mon avis )

Du coup, grâce à Kokoji, j’ai enfin de délicieux mueslis ( Yellow Detox au citron et gingembre , Pomme Cannelle ) pour me régaler au petit déjeuner. Je les mélange à du yaourt ou du fromage blanc, et y ajoute quelques fruits frais. Même pas besoin de sucrer mon laitage. Les mueslis sont bien assez gourmands pour accompagner ce dernier. Sans parler de ces sublimes pépites bien croquantes qui donnent de suite envie d’avaler la boîte entière ( 10€ les 350g ).

Le plein de graines avec Kokoji ( mon avis )

Sinon, j’apprécie aussi de pouvoir parfois me faire en un rien de temps, un bon porridge. Toujours à base de sarrasin prégermé, il me suffit d’incorporer un peu de mon Mix Porridge Cacao ou de mon Mix Porridge Maca Vanille à du lait d’amande, pour obtenir en quelques secondes un petit déjeuner bien rassasiant. Bien entendu, tu peux utiliser autre chose que du lait végétal….

Le plein de graines avec Kokoji ( mon avis )

J’ai aussi eu la chance de pouvoir découvrir les crackers et les mix salés, qui sont parfaits pour l’apéritif, mais aussi pour accompagner une grosse salade composée, à embarquer pour un pique nique ou en cas de collation.

Le plein de graines avec Kokoji ( mon avis )

J’ai reçu les crackers Carotte Curry et Betterave Oignon . Ces petits biscuits, sont légers et bien parfumés. Ils sont vendus en boîte de 80g, pour 4€.

Le plein de graines avec Kokoji ( mon avis )
Le plein de graines avec Kokoji ( mon avis )

Les mix apéro me plaisent énormément. Avec des arachides en plus des graines, ainsi que beaucoup d’épices, c’est un délice. J’ai un big coup de cœur pour la version Provençale à base de basilic, romarin et thym. Même si je dois dire que le mix Gingembre Curcuma est lui aussi très sympa ( 4€ les 90g).

En conclusion, je ne peux que t’inviter à soutenir cette chouette entreprise  et à essayer au plus vite leurs petites merveilles au sarrasin, inspirées de la raw food.

Mon aventure au Green Love

On se retrouve aujourd’hui pour que je te parle d’un restaurant très sympa sur Marseille, qu’il faut à tout prix que tu connaisses si tu es du secteur ou que tu viens en vacances ici. Un lieu qui vaut vraiment le détour, je te le garantis.

Mon aventure au Green Love

En plein centre-ville, non loin de la préfecture, derrière une baie vitrée entourée d’une devanture en bois clair, Sarah et Maxime sont prêts à t’accueillir dans leur petit cocon végan.

Le Green Love, c’est leur bébé, qui vient il y a peu de temps, de fêter ses 1 ans. Le beau projet d’un couple qui a bien fait de se lancer dans cette aventure pour la plus grande joie des gourmands.

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Le restaurant n’est pas très grand, mais c’est ce qui fait son charme, permettant de se sentir comme à la maison dans une ambiance conviviale, avec des patrons aux petits soins pour leurs clients et toujours prêts à discuter. Une déco à la fois sobre et chaleureuse, dans des tons naturels, avec des banquettes et coussins ici et la, où il fait bon se poser le temps d’un repas.
Mon espace préféré c’est le coin avec rocking chair entouré de plantes. Je me verrai bien m’y installer avec un bon bouquin tout en sirotant un des délicieux jus maison du Green Love.

Mon aventure au Green Love

Mise à part la gentillesse des patrons, ce qui fait de ce restaurant un lieu exceptionnel c’est sa cuisine homemade totalement végan.

Mon aventure au Green Love
Des Love Bowl bien garnis, en passant par les burgers et les pâtisseries, tout est végétal.

Les menus changent régulièrement et sont concocter avec amour, avec l’aide de Vincent, le cuisinier plein de peps.

Mon aventure au Green Love

Mais que mange-t-on me demanderas tu?

De délicieuses salades, des nuggets de soja, des steaks végétariens, des yakitoris de tofu, du houmous, des falafels, du chili sin carne, des petites patates rôties, du curry de légumes, de la charcuterie végé, du fauxmage…

Mon aventure au Green Love
Mais aussi des cheesecakes si beaux que c’est un crime de les dévorer, des Bounty crus à se damner, des brownies  et autres cakes…
Sans oublier les cookies de Vincent qui ont su conquérir le cœur de mon homme mais surtout de mon mini nain.

Pour ma part je me suis découvert une passion pour les pancakes sans gluten que j’ai pu tester lors des brunchs du Green Love. Moi qui ai tellement de mal à manger des pancakes, encore plus lorsque je ne les ai pas cuisinés moi-même, je peux te dire que je suis totalement accro aux leurs.

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

D’ailleurs je ne saurais que trop te conseiller de participer à un de ces fameux brunchs, qui ont lieu une fois par mois, le dimanche. Pour 24,90 € tu vas pouvoir profiter d’un méga buffet à volonté plein de saveurs sucrées comme salées.

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love
Tu ne seras franchement pas déçu et tu repartiras le ventre bien rempli. Car en plus de tous les mets dont je t’ai déjà parlé tu pourras aussi trouver du crumble, du muesli, de la compote, des yaourts, différents pains dont certains sans gluten, de la pâte à tartiner, de la confiture, de la chantilly, de la salade de fruits, des fruits frais… Et pour les boissons du thé sera à ta disposition ainsi que du café, un jus du jour et une citronnade. De quoi ne plus manger pendant 1 mois, soit juste le temps qui s’écoulera entre ce premier brunch ou tu seras allé et le suivant où tu auras envie de vite retourner.

Mon aventure au Green Love

Et si tu comptes venir avec des enfants, pas de panique, je peux t’assurer que eux aussi vont se régaler. Mes Gremlins ont élu le Green Love comme étant le meilleur restaurant de Marseille où ils ont pu déjeuner.

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Petite nouveauté : le Love pique-nique qui a été lancé pour la première fois la semaine dernière et dont le principe était de se réunir dans un parc autour d’un bon repas, chacun apportant un plat de son choix ou une boisson ainsi que sa bonne humeur. Seule condition, tout devait être végan. Un moment que la tribu et moi-même avons adoré et qui nous a permis de tester de nouveaux plats tout en discutant des recettes avec leurs créateurs. Mention spéciale pour le barbecue et les saucisses maison végétariennes, ainsi que pour les aubergines à la sauce miso que j’ai adorées.

Mon aventure au Green Love

Alors que tu sois végétarien, flexivore, ou omnivore, ne t’en fais pas, tu seras très bien reçu par Madame et Monsieur Green Love, et tu vas kiffer grave cette adresse.

C’est tellement mon cas, que lorsque je vais chez eux, j’en oublie un temps mon anorexie et me surprends à relever de beaux défis ( j’ai mangé des pommes de terre et de la patate douce hier!!! ) sans culpabiliser et dans des quantités bien inhabituelles pour moi.

Merci Sarah, Maxime et Vincent de me permettre d’être presque normale le temps d’un repas.

~~~~~~~~~~~~~~~

Restaurant Green Love

22 boulevard Louis Salvator

13006 Marseille

0488868275

La page Facebook

Le compte Instagram

Fauxmage d’okara de chufa au piment

 

Fauxmage d'okara de chufa au piment

Quand je viens de faire du lait végétal maison, tu le sais bien ami lecteur, j’ai souvent envie d’utiliser l’okara pour réaliser du fauxmage.

Et cette fois-ci, j’ai voulu essayer de créer une nouvelle recette à partir de mon okara de chufa ( c’est ici pour savoir comment en obtenir ).

Ayant déjà réalisé du cream cheese vegan au cumin et romarin, ainsi qu’un chèvre vegan aux herbes de Provence, j’ai décidé de pimenter légèrement les choses. Si tu aimes manger épicé… Que tu apprécies lorsque ça arrache un peu… Tu vas être comblé.

Ce fauxmage, à la croûte un peu sèche et l’intérieur plus doux, vas te mettre un bon coup de fouet. Parfait pour relever une salade trop fade, ou pour être servi à l’apéro, avec des olives et du pain à l’ail.

Fauxmage d'okara de chufa au piment

Fauxmage d'okara de chufa au piment

Mais attention de bien utiliser de l’okara tout juste préparé et encore très humide, au risque sinon de te retrouver avec un fauxmage trop sec. Au besoin, si ton okara n’est pas du jour, il te suffit d’augmenter les doses de lait et de crème de soja  ^^

Fauxmage d'okara de chufa au piment

Pour 2 beaux fauxmages, il te faut :

  • 200g d’okara de chufa
  • 20CS de lait de soja
  • 4 à 6CS de crème de soja
  • 2CS d’huile de sésame
  • 1CC de tabasco
  • 2 petits piments forts séchés
  • 1CC de sel

Fauxmage d'okara de chufa au piment

La recette :

Mélange l’okara de chufa avec le lait et la crème de soja.

Ajoute l’huile de sésame, le tabasco et le sel.

Hache finement les piments et ajoute les.

 

Fauxmage d'okara de chufa au piment

Dispose 2 cercles à pâtisserie sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Répartis le mélange dans ces deux cercles, en appuyant bien pour tasser au mieux la préparation.

A l’aide du poussoir fourni avec les cercles, démoule délicatement tes fauxmages.

Fauxmage d'okara de chufa au piment

Enfourne les 30 à 35 minutes, à 180°C.

Laisse les bien refroidir.

 

Fauxmage d'okara de chufa au piment

Conserve les dans une boîte hermétique, au frigo.

Horchata de chufa – Lait de souchet

Horchata de chufa - Lait de souchet

 

A Valencia, tu peux croiser à tous les coins de rues des petits stands vendant un étrange breuvage.

Il s’agit de l’Horchata, aussi appelé Orxata.

Ces noms ne te disent rien. Pourtant là-bas, c’est une boisson très connue, consommée en général glacée, accompagnée de Fartons ( pâtisserie espagnole, me faisant un peu penser à une brioche allongée ).

 

Horchata de chufa - Lait de souchet

 

Horchata de chufa - Lait de souchet

 

Ce lait végétal à base de chufa, une tubercule dont le goût se rapproche de l’amande, est plus répandu chez nous sous l’appellation << lait de souchet >>.

Avec une teneur plus élevée en fibres que le son d’avoine, les prunes, le chou ou même les graines de chia, l’Horchata améliore la digestion et procure un effet de satiété. C’est aussi une source incomparable de magnésium, ainsi qu’un bon apport en potassium, en fer, en calcium, en phosphore et en protéines végétales. Il aide aussi les diabétiques à réguler leur taux de sucre dans le sang, grâce à sa haute contenance en fibres non solubles ( celles-ci n’entraînant pas de hausse du taux de sucre dans le sang ). A savoir aussi qu’il ne contient pas de gluten.

Ici, nous adorons l’Horchata, qui est si rafraîchissant. Du coup, nous sommes revenus de vacances avec 2 kilos de chufa ( bien moins cher évidemment à Valencia qu’en France ), pour pouvoir réaliser notre propre lait, ainsi que du coup, de l’okara.

Dans les versions vendues dans les rues espagnoles, le lait de chufa contient une bonne dose de sucre ajouté. Pourtant, le souchet ayant déjà une saveur très sucrée, je ne comprends pas l’utilité de cet ajout. C’est pourquoi dans la recette que je te propose, tu pourras constater qu’il n’y a pas de sucre. Juste 2 ingrédients et rien d’autre. Bien entendu, libre à toi au final d’en mettre tout de même en plus si tu le désires.

 

Horchata de chufa - Lait de souchet

 

Pour 1L de lait de chufa, il te faut :

  • 200g de chufa / souchet
  • 2 litres d’eau

Horchata de chufa - Lait de souchet

 

La recette :

Plonge le chufa dans 1 litre d’eau et laisse reposer toute la nuit ( ça va gonfler ).

Égoutte le chufa.

Verse le dans ton blender avec le litre d’eau restant.

Mixe bien.

Dispose un linge sur un récipient puis verse la préparation et filtre la.

Conserve le dépôt que tu vas récupérer dans le linge, en le mettant dans un bocal au frais, car il s’agit de l’okara de chufa ( avec lequel tu vas pouvoir faire d’autres recettes, comme du fromage vegan, des lasagnes, de la pâtisserie – cherche sur le blog ).

Verse le lait de chufa dans une bouteille en verre et conserve le au frigo ( à consommer rapidement pour éviter qu’il ne fermente ).

 

Horchata de chufa - Lait de souchet

 

Tu peux aussi le déguster avec un peu de cacao amer ^^