Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney’s + CONCOURS

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

Avec mes problèmes de santé, je me tourne de plus en plus vers les alternatives végétales. Fromage, lait, yaourt, tout y passe.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

Dernier test en date, la gamme Abbot Kinney’s.

L’idée de cette enseigne ( née en 2014 à Amsterdam) est de rendre les yaourts végétaux plus attirants, pour que n’importe qui puisse avoir envie d’y succomber. En gros, que ces yaourts ne soient plus une simple alternative, mais bien un produit ” du quotidien ” qui détrônera la concurrence au lait animal et qu’il sera normal de glisser dans son caddie.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

Mais pourquoi faire le choix de passer des yaourts au lait animal à ceux au lait végétal ?

On en revient toujours à cette légende qu’on nous ressort en boucle depuis que l’on est gamin, voulant que pour avoir des os solides, il faut consommer un max de lait par jour. Ouais…. Sauf que lorsqu’on y regarde de plus prêt, on se rend compte que tout ça, c’est juste un slogan pour nous motiver à consommer de plus en plus de lait et donc enrichir nos industriels ( si, si, je t’invite à faire des recherches, tu verras)…. Car il est prouvé que tout cela n’est qu’une fable et que contrairement à ce qu’on veut bien nous faire croire, on risque plus d’avoir des problèmes de santé en se gavant de lait animal, qu’en diminuant les quantités absorbées.

C’est donc pour notre bien-être, pour notre corps, qu’il faut faire le choix de sauter le pas. De consommer moins voire plus du tout de yaourts basiques. De préférer se tourner vers des produits tels que ceux de l’enseigne Abbot Kinney’s. Depuis la nuit des temps, l’être humain est fait pour manger bien plus de plantes, que de viande. Réduire notre consommation de protéines animales est nécessaire.

Et pas que pour nous !

C’est aussi un grand pas pour la sauvegarde de notre planète, le respect de notre Terre. Les yaourts à base de plantes demandent beaucoup moins de CO2 et de méthane pour leur production. Sans oublier qu’il n’y a pas de risque de cruauté envers les animaux.

Tout le monde y gagne !

C’est donc avec une démarche éthique, responsable et écologique, que Abbot Kinney’s sélectionne les meilleurs ingrédients BIO pour la composition de ses desserts ( noix de coco du Sri Lanka, amandes Tuono de Sicile, mangues d’Inde ).

Ici, pas d’ingrédients superficiels, pas d’additifs, juste le strict minimum pour du plaisir en pot. Même le sucre ajouté et les édulcorants sont bannis de la composition des yaourts.

Personnellement, si je me tourne plus volontiers vers des produits au lait végétal, c’est tout simplement parce que je les digère mieux. Tellement mieux ! Et ce n’est pas une nouveauté. Je me souviens qu’étant môme, je me sentais très mal après avoir bu une tasse de lait au chocolat. Ce qui est d’ailleurs toujours le cas quand j’ai le malheur de me laisser tenter. Alors que je n’éprouve pas ce genre de soucis lorsque je consomme un latte matcha ou que je plonge ma cuillère dans un yaourt végé.

Le lait animal est plus lourd et notre corps a du mal à le gérer.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's
Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's
Mes yaourts Abbot Kinney’s me suivent dans toutes mes aventures !

Abbot Kinney’s propose 7 saveurs différentes pour ses yaourts ( 125ml ou 400ml) :

  • coco start naturel ( avec qui l’aventure de l’entreprise à débuter / 97,3% de lait de coco + des ferments + de l’amidon de tapioca )
  • coco start mangue ( 74,9% de lait de coco + 17% de purée de mangue + ferments + gomme de guar )
  • coco start framboise ( 74,9% de lait de coco + 17% de purée de framboise + ferments + gomme de guar )
  • amande start naturel ( 15% d’amande + eau + ferments + jus de pomme + amidon de tapioca )
  • avoine start naturel ( 73% oat base + lait de coco + ferments + amidon de tapioca )
  • avoine pêche fruit de la passion ( 58% oat base + 15 % de purée de pêche et fruit de la passion + ferments + gomme de guar )
  • coco à la grecque ( 56% lait de coco +3,8% de protéines d’amande + ferments + gomme de guar )
Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

J’en pense quoi de ces yaourts ?

Je ne suis pas certaine d’avoir déjà autant kiffé déguster un yaourt végé du commerce ! C’est un gros coup de cœur pour la gamme Abbot Kinney’s !

Autant j’ai eu du mal à manger certains yaourts végé que j’avais pu dénicher dans les rayons de mon supermarché ( par exemple ceux de chez Soja Sun, avec lesquels j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois pour finir par m’habituer à eux), autant là, j’ai de suite adhéré.

L’onctuosité de ces yaourts est une pure merveille. On a l’impression d’avoir la tête perdue dans les nuages et le palais dans un bain de coton. Un peu comme dans cette pub qui passe souvent à la tv, où la nana s’accorde le droit à une pause gourmande et se sent flotter en avalant la première cuillère….

Pour toutes les versions au lait de coco, on sent bien la saveur fraîche de la coco, sans pour autant que ça ne vienne prendre le pas sur les parfums en plus de fruit.

J’ai adoré déguster mon yaourt coco start framboise, avec quelques framboises et myrtilles surgelées, pour ajouter une touche de gourmandise en plus.

J’ai trouvé le yaourt avoine start naturel bien rassasiant. Parfait pour débuter la journée ou en guise de collation lorsque l’on sent que l’on commence à avoir un petit creux.

Pour ce qui est du coco à la grecque, je dois dire que j’ai tout simplement fondu en le dégustant. Cette texture ! Généreuse, épaisse et si crémeuse. Je ne peux pas te dire, ami lecteur, s’il rivalise avec un yaourt à la grecque basique, puisque je n’en ai jamais mangé, mais en tout cas, cette version au lait de coco est une tuerie ! Accompagné d’un petit carré de chocolat noir bien fort, pour contrebalancer la douceur du yaourt, c’est juste le top !

Pour finir, je dois laisser la parole à ma naine, pour te donner son avis sur le yaourt amande start naturel, car c’est elle qui s’est fait un plaisir de le tester. Verdict : très doux, avec un goût léger et gourmand. Mademoiselle valide.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's
Adorable bol en coco Letsplantahead

Bref, je suis folle de la gamme des yaourts végétaux Abbot Kiney’s, qui en plus d’être totalement sans soja et sans lactose, sont terriblement délicieux et onctueux.

Pas besoin d’être végétarien, végan, intolérant au lactose / gluten, ou autre, pour céder à la tentation de ces desserts !

Astuce : ferme les pots avec mes Bee Wrap maison

Pssstttt! Tu sais quoi!? Abbot Kinney’s, c’est aussi des glaces végé! Bon…. Je ne peux pas te dire si elles sont au niveau des yaourts, n’en ayant pas mangé, mais il n’y a pas de raison…. De ce que j’ai pu en voir, la composition est encore une fois bien soft, sans superflu.

Qui sait…. Peut-être qu’un jour, je pourrai t’en parler plus en profondeur et te donner mon ressenti.

Je me vois bien déposer une belle boule de glace coco frost naturel sur une part de ma tarte végé chocolat noir & noix de coco. ( je suis fan de glace à la noix de coco, mais je suis souvent déçue à cause de goût chimique des arômes )

La version Almond Frostick me fait elle aussi saliver…

En attendant, si toi, tu connais ces glaces, n’hésite pas à me dire ce que tu en penses dans un commentaire ^^

Ne pars pas tout de suite ! Fonce sur mon compte Instagram pour tenter de remporter tous ces succulents yaourts au lait végétal ! Vite! Ne perds de temps !

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm’ Pousse -CONCOURS

Depuis combien d’années nous rabâche-t-on qu’il faut consommer du lait pour avoir des os solides ? Une idée qui est tellement encrée dans nos coutumes qu’encore aujourd’hui, lorsque je regarde les menus des cantines de mes gremlins, je constate avec tristesse qu’à chaque repas il est noté ” produit laitier “.

D’ailleurs de nombreuses études démontrent que le lait n’aide en rien dans la lutte contre l’ostéoporose. Ce besoin d’en consommer autant n’est qu’une démarche industrielle, qui n’apporte ni bien être à nos corps, ni aux animaux. ( quelques infos sur le lait animal ICI , ICI, ICI, ou encore ICI .)

Personnellement, j’ai toujours eu du mal à digérer le lait de vache. C’est pourquoi je n’en bois absolument plus et n’en consomme que très rarement. Je prends de temps en temps des aliments au lait de chèvre / brebis ( par exemple, lorsque je m’autorise un petit bout du délicieux fromage de la ferme où nous parrainons des chèvres ou avec des yaourts ).

Du coup, je me tourne plus volontiers vers des laits végétaux et des faux-mages.

Une alternative toute aussi délicieuse, qui me permet de faire le plein de protéines.

Jusque là, il n’était pas évident de dénicher des fromages végans. Dans les supermarchés c’est même encore quasi mission impossible. Mais dans les magasins bio, cela devient doucement plus simple. Et différentes marques voient le jour. Bien entendu, pour le moment, le choix reste restreint. Il n’y a pas encore autant de sortes de fromages végé, qu’il peut en avoir au lait animal. Mais l’idée fait son petit bout de chemin et je suis certaine qu’au fur et à mesure, de nouvelles variétés seront proposées.

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

En découvrant la marque française Tomm’ Pousse, au travers de photos Instagram, j’ai eu de suite envie de voir de quoi il en retournait. Plusieurs échos positifs me mettant l’eau à la bouche, je me suis permise de contacter l’enseigne.

Peu de temps après, j’ai eu la joie de recevoir 3 fromages végétaux de leur gamme, que ma naine et moi-même avons pris plaisir à tester lors d’un petit déjeuner salé.

Qui est Tomm’ Pousse ?

C’est en 2016 qu’Emmanuel Joubert décide de lancer son entreprise artisanale Act On Eat, avec pour projet de concevoir des alternatives végétales aussi bonnes en bouche que pour la santé et l’environnement. Une chouette idée lorsque l’on pense au futur que l’on va laisser à notre progéniture….

Une petite entreprise qui a fait le choix d’utiliser des matières premières biologiques, venant pratiquement toutes du commerce équitable.

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

Les fromages Tomm’ Pousse :

La gamme des faux – mages Tomm’ Pousse est désormais constituée de 12 variétés différentes, allant du CamemVert, en passant par la Carrée aux fines herbes ou encore la Carrée aux baies roses et poivre Timiz ( de 6,90€ à 9,90€ l’unité ).

Ils sont réalisés à partir de noix de cajou bio et sont fermentés et affinés, comme le sont les fromages basiques.

Mon avis :

J’ai reçu 3 fromages Tomm’ Pousse : 1 CamemVert nature, 1 CamemVert à l’ail noir et 1 Rouillé au cumin.

Voyons donc ce que ma Lolita et moi en avons pensé…

Commençons avec ce que l’on découvre en premier, à savoir le packaging.

Pas de grosse boîte, juste une bande de carton recyclable qui entoure le fromage, lui-même emballé dans une couche de papier blanc. Sur cette bande cartonnée beige, on trouve sur un cercle coloré ( vert pour les CamemVerts et orange pour le Rouillé ) le logo Tomm’ Pousse, mais aussi différentes indications comme : le nom du fromage, le fait qu’il soit 100% végétal, son parfum, les mentions ” fabriqué en Ile de France ” et “AB”, et sa composition ainsi que ses valeurs nutritionnelles.

On y apprend aussi que l’enseigne est présente sur les réseaux sociaux ( Twitter, Facebook et Instagram ).

Un look simple, sans chichi, qui me plaît assez car on ressent bien le côté nature / écolo / terroir. Pas besoin de plus pour mettre en valeur ces produits. Et avec mon penchant anti gaspi, je me demande si je ne vais pas d’ailleurs, récupérer les bandes de carton pour en faire des étiquettes pour mes pots de confiture. J’aime vraiment la couleur ^^

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

Maintenant, entrons dans le vif du sujet. Car j’entends d’ici ton ventre gargouiller !

A l’ouverture de chaque vromages, je m’aperçois qu’ils font vraiment illusion! Je suis certaine que si je les présentais sur un plateau de fromages, accompagnés de frometons classiques, sans rien dire à mes invités, ils n’y verraient que du feu.

Les CamemVerts font chacun 7 cm de diamètre et 120g. Le Rouillé fait 7 cm de diamètre et 150g. Ils sont donc plus petits que leurs concurrents au lait de vache. Mais personnellement, je préfère ça, puisque je n’en consomme que de temps en temps. Ca m’évite de les voir dépérir dans mon frigo. Au passage, mes vromages m’ont été livré le 12 09 20 et sont bons jusqu’au 07 10 20 pour le Rouillé et 09 10 20 pour les CamemVerts. J’ai de la marge.

Mais quel goût peuvent bien avoir ces fromages végé ?

Encore une fois je suis agréablement surprise, tout comme ma fille. Le CamemVert nature nous a bluffé. Que ce soit à l’odeur ou en bouche, il sent le camembert !

Le CamemVert à l’ail noir est fort sympathique. Cette saveur en plus est un réel atout lorsque l’on aime les fromages un peu plus relevés. L’ail est présente sans pour autant que ça en devienne écœurant.

Mon coup de cœur va au Rouillé. J’aime les fromages de caractère et crois moi, celui-ci en a. Rien qu’à l’odeur, tu sais que tu es en présence d’un vromage à la limite du munster. Un bon ” qui pue ” comme on l’appelle chez nous. Et avec un mari Lorrain et 3 gremlins originaires eux aussi de là-haut, je peux te dire que le munster qu’on a bien laissé murir avant de le déguster, ça nous connaît. C’est d’ailleurs le fromage préféré de ma fille. Et la demoiselle se joint haut la main à moi pour acclamer le Rouillé de chez Tomm’ Pousse. En plus, l’idée de lui associer du cumin comme on le fait avec du munster, est juste parfaite. Je plussoie !

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse
Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

Niveau texture, ça donne quoi ?

Les croûtes, encore une fois, donnent l’impression de manger des fromages traditionnels. Le seul petit bémol pour que l’illusion soit totale à mon goût , est en ce qui concerne l’intérieur. Je ne trouve pas tout à fait les mots pour expliquer mon sentiment…. La texture est légèrement différente de celle des fromages au lait animal. Peut être un peu plus mousseuse? Et encore ce n’est pas le bon terme…. Mais soyons clair, cela n’a absolument rien de dérangeant. A moins que tu ne sois du genre à adorer le fromage qui coule… Car j’ai fait le test de laisser mon CamemVert nature et mon Rouillé dehors un grand moment, et ils se sont maintenus. Pas de vromages qui dégoulinent ici.

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

En conclusion, je tire mon chapeau à Emmanuel Joubert et son équipe ! Moi qui voulais essayer l’alternative des fromages végétaux, je suis conquise. Et ma fille aussi, puisqu’elle m’a déjà demandé si elle pourrait désormais passer plutôt à des vromages qu’à des fromages au lait. Le goût, l’aspect, l’odeur, tout est réuni pour obtenir un pur plaisir lors de la dégustation. Le top pour limiter sa consommation de protéines animales ou pour franchir le cap d’une alimentation végé.

Cette aventure gustative, m’a mis des idées automnales en tête. Je me verrais bien essayer une tartiflette au Rouillé à l’estragon et au Riesling. Ou encore une petite courge farcie à la Carrée, avec des noix. Je suis aussi très intriguée par la texture que peut avoir le CamemSec…. Bref…. Les vromages Tomm’ Pousse me font cogiter et saliver ^^

Quoi? Que dis-tu? Tu aimerais bien toi aussi avoir la chance de croquer dans un de ces vromages si appétissants?

Bah ça tombe bien !

Avec Tomm’ Pousse, nous avons décidé de te faire gagner un lot de 3 fromages végétaux : 1 CamemVert + 1 Rouillé + 1 Carrée façon feta

Pour participer, c’est sur mon compte Instagram que ça se passe !

Bonne chance !

Pain au levain sans gluten aux graines & herbes, au Vitaliseur

Pain au levain sans gluten aux graines & herbes, au Vitaliseur

J’ai beau être totalement fan de pain, je n’en mange depuis 5 ans que très rarement. La maladie m’empêche de me laisser aller et de me faire plaisir comme avant.

Mais là, j’avais tellement envie de pouvoir tartiner le pâté vege que j’avais au frigo, que j’ai pris le taureau par les cornes et que je me suis décidée à préparer un pain sans gluten qui puisse m’aller.

Comme j’aime beaucoup la saveur de noisette du sarrasin, je ne me suis pas faite prier pour en faire l’ingrédient principal de cette recette. J’y ai ajouté des graines de tournesol et du kasha, ainsi que quelques herbes.

Bien évidemment, j’ai évité la levure pour solliciter l’un de mes levains naturels. Et pour finir, une cuisson douce à la vapeur grâce à mon Vitaliseur, puis plusieurs heures à l’air pour qu’il puisse bien sécher.

Impeccable pour accompagner ma terrine vegan et ma petite salade.

Pain au levain sans gluten aux graines & herbes, au Vitaliseur
Pain au levain sans gluten aux graines & herbes, au Vitaliseur

Il te faut :

La recette :

Mélange les farines, la fécule, le bicarbonate et le sel.

Ajoute les herbes et les graines de tournesol.

Verse le levain dans le bol de ton robot, ainsi que l’huile et l’eau ( dose à ajuster suivant la consistante du levain ).

Verse la pâte dans un saladier et filme au contact.

Laisse pousser dans un endroit chaud durant au moins 5h.

Récupère la pâte et verse la dans un moule à cake préalablement huilé.

Ajoute dessus du kasha.

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du Vitaliseur.

Mets à cuire ton pain 45 min.

Laisse le sécher sur une grille.

Pain au levain sans gluten aux graines & herbes, au Vitaliseur

Astuce : tu peux remplacer l’eau de cuisson par de l’eau simple ou de l’eau gazeuse

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !