Cake Tourta De Blea Nissarda au Vitaliseur

Cake Tourta De Blea Nissarda au Vitaliseur

Après le cake salé version Pan Bagnat réalisé pour le dernier numéro du magazine 95 degrés, c’est au tour de la Tourta De Blea d’être refaite à ma sauce.

Une pâtisserie sucrée qui a tendance à étonner les personnes ne la connaissant pas. Et pour cause, elle cache un ingrédient mystère qui n’est autre que la blette.

Cet incontournable de la cuisine niçoise a tout pour plaire, avec sa gourmandise, ses raisins macérés dans le rhum et ses délicieux pignons de pin.

Cake Tourta De Blea Nissarda au Vitaliseur

Pour essayer ma revisite à la vapeur douce , fonce feuilleter ton 95 degrés !

Cake Tourta De Blea Nissarda au Vitaliseur

Photos de Sylvain Thiollier

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion

Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion
Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion

Viva, viva, Nissa la Bella

O la miéu bella Nissa
Regina de li flou
Li tiéu viehi taulissa
Iéu canterai toujou.
Canterai li mountagna
Lu tiéu tant ric decor
Li tiéu verdi campagna
Lou tiéu gran soulèu d’or.

Toujou iéu canterai
Souta li tiéu tounella
La tiéu mar d’azur
Lou tiéu cièl pur
E toujou griderai
en la miéu ritournella
Viva, viva, Nissa la Bella.

Canti la capelina
La rosa e lou lilà
Lou Pouòrt e la Marina
Paioun, Mascouinà !
Canti la soufieta
Doun naisson li cansoun
Lou fus, la coulougneta,
La miéu bella Nanoun.

Canti li nouòstri gloria
L’antic e bèu calèn
Dòu dounjoun li vitoria
L’oudou dòu tiéu printemp !
Canti lou vielh Sincaire
Lou tiéu blanc drapèu
Pi lou brès de ma maire
Dòu mounde lou plus bèu.

Quand une petite Niçoise amoureuse de sa ville de naissance se retrouve à créer des recettes pour un magazine de cuisine à la vapeur douce, spécialement consacré aux cakes, ça donne une revisite de traditionnel Pan Bagnat !

Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion
Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion

Des anchois, du thon, du poivron rouge et des olives ( entre autres ), comme dans le véritable sandwich rond que l’on dévore les pieds dans le sable au soleil. Avec bien évidemment l’irremplaçable huile d’olive.

Le tout dans un cake sans gluten ni lactose, qui cache un cœur d’œufs durs.

Une recette à découvrir dans le dernier numéro du magazine 95 degrés !

Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Coleslaw chou kale et fenouil

Coleslaw chou kale et fenouil

J’ai l’impression d’avoir mis pas mal de recettes sucrées ces derniers temps. Alors aujourd’hui j’apporte un peu de fraîcheur et de légèreté avec cette variante du coleslaw.

Ce plat est à l’origine une salade de chou et de carotte, que l’on retrouve surtout en Amérique, et qui bien souvent est assaisonné d’une sauce à base de mayonnaise et de sucre. Du coup, c’est loin d’être une salade des plus diététique. Pourtant elle fait partie des incontournables des pique-niques et barbecues américains.

Le nom coleslaw viendrait du mot néerlandais koolsla : kool signifiant chou et sla pour salade.

Cette salade est une grande voyageuse, puisqu’elle est répandue un peu partout à travers le monde, sous différentes appellations et avec différents ingrédients ( brocoli, pomme, poireau, jambon, fromage, babeurre, graines de fenouil…. ).

Ici il sera question de chou kale, de carottes, de fenouil et surtout d’un assaisonnement bien plus light et citronné.

Coleslaw chou kale et fenouil

Pour 2 personnes, il te faut :

  • 2 belles carottes
  • 100g de chou kale violet
  • 1/2 fenouil
  • jus de citron
  • fleur de sel de Guérande
  • graines de cumin
Coleslaw chou kale et fenouil

La recette :

Commence par râper les carottes et le fenouil.

Ôte les tiges du chou kale ( garde les pour une autre recette ) et hache les feuilles.

Mélange les légumes.

Ajoute une dose de jus de citron et de fleur de sel ( en fonction de tes goûts ).

Ajoute un peu de graines de cumin.

Mélange bien.

Coleslaw chou kale et fenouil

A déguster très frais.

Avec cette recette je participe au #healthyspringandme de Quinoa et Basmati .

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

Parfois je me dis que mes enfants n’ont pas << la chance >> de manger comme les autres. Que je ne m’arrête pas dans le rayon pâtisserie du supermarché pour leur prendre un éclair au chocolat ou une part de tarte au citron. Que ça doit bien faire un an ou plus, que je ne les ai pas emmené au McDo. Qu’au lieu de leur avoir acheté des beignets de carnaval dégoulinants d’huile, ils ont eu des beignets sans gluten au four.

Que peut être, ou même surement, que sans ma maladie, ils mangeraient plus comme leurs copains.

Mais finalement, en y réfléchissant bien, je me dis que c’est un mal pour un bien.

Oui, ils ne se gavent pas sans arrêt d’aliments industriels, mais ils ne sont pas privés pour autant. Parfois ils dévorent des pizzas du commerce et parfois ils en ont des faites maison.

Ils partent de temps en temps à l’école avec des biscuits fourrés basiques, et d’autres fois, ils emportent des parts de banana bread ou des pancakes healthy.

D’ailleurs, non seulement ils ne sont pas en manque de gourmandises et de bons petits plats ( merci à eux de jouer le rôle de cobayes pour moi et toi ^^ ), mais en plus, ils connaissent certainement une plus grande variété d’aliment que leurs camarades. De nombreuses personnes m’ont déjà dit être étonnées de voir tout ce qu’ils acceptaient de manger ou qu’ils adoraient ( gingembre, wasabi, radis noir, blettes…. ).

C’est bien pratique d’avoir des gamins qui raffolent comme soi, de certains ingrédients qui en général déplaisent aux mômes. Et encore plus pratique qu’ils soient autant accro aux épices et aux plats relevés.

Grâce à ça, pas besoin de se priver.

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

C’est pourquoi le Chéri a pu préparer pour eux, il y a quelques jours, ces buns maison, farcis avec des légumes mais surtout du chorizo fort et de la saucisse à l’ail.

Ils sont partis comme des petits pains… ( Ok, je sors ^^ )

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

Pour 6 buns, il te faut :

  • 500g de levain actif
  • 460g de farine
  • 2CS d’huile d’olive
  • 1CS de bicarbonate
  • 2CS de vinaigre de cidre
  • 15cl d’eau
  • 1 oignon
  • 1 gros poivron
  • 50g de chorizo fort
  • 80g de saucisses à l’ail
  • un peu de lait pour la dorure

La recette :

Mélange le levain, avec la farine, l’eau, le bicarbonate, le vinaigre et l’huile.

 Laisse reposer ta pâte au moins 2h dans un endroit chaud, avec un linge au-dessus . 

Émince l’oignon et fais-le revenir quelques secondes à la poêle, avec le poivron, le chorizo et la saucisse coupés en morceaux ( pas besoin de matière grasse, car le chorizo va en faire assez ).

Sur un plan de travail légèrement fariné, pétris ta pâte et divise la en 8 pâtons identiques ( au besoin ajoute un peu de farine ou d’eau, en fonction de la texture de ta pâte, sachant qu’elle doit rester souple ).

Écrase légèrement les pâtons pour en faire des disques un peu épais.

Dispose au centre de chacun, une bonne dose de farce.

Referme la pâte par-dessus ce mélange. 

Boule tes petits pains.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson. 

A l’aide d’un pinceau recouvre les d’une fine couche de lait pour qu’ils puissent dorer.

Enfourne 15 minutes à 180 degrés.

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

Halloumi maison

Halloumi maison

Halloumi… Mais qu’est-ce que ça peut bien être que ça ?

Il s’agit d’un succulent fromage originaire de Chypre, à base de lait de chèvre et de lait de brebis.

Halloumi maison

Le halloumi est un fromage à la texture semi-ferme et à la forme repliée caractéristique : celle-ci est due au fait que, durant la fabrication du fromage, la pâte est pliée en deux. Sa maturation dure quarante jours, période durant laquelle il est salé et mis à sécher dans un local aéré, avant d’être conditionné dans un emballage contenant, outre son propre petit-lait, de la saumure et des feuilles de menthe ciselées, les propriétés antiseptiques de cette plante empêchant l’altération du fromage.

La particularité de ce fameux fromage réside dans le fait qu’il peut être poêlé, grillé ou même passé au barbecue en brochettes, sans qu’il ne fonde.

Du coup, c’est bien sympa à ajouter dans des salades, ou même à incorporer dans des burgers. Il est même possible de le frire.

Le petit souci, c’est qu’il n’est pas toujours évident d’en dénicher. L’halloumi n’est pas vraiment répandu en France. Du coup, il faut aller le chercher dans des boutiques Turques ou Grecques.

Et là, bien souvent, on se retrouve avec un fromage qui contrairement à la recette traditionnelle, contient du lait de vache. Sans parler du fait que niveau tarif ce n’est pas donné. Le prix au kilo peut vite flamber.

Alors pourquoi ne pas se lancer dans la réalisation de fromage maison?

Je te promets qu’il n’y a rien de compliqué là dedans et qu’outre le fait que tu vas pouvoir si tu le désires rendre ton halloumi original en y ajoutant des épices, tu vas faire de belles économies. Car non seulement tu vas avoir du fromage délicieux, juste à base de lait de chèvre et brebis, mais en plus tu vas obtenir du petit lait ( lactosérum issue de la coagulation du lait, riche en protéines mais pauvre en matière grasse ) que tu pourras utiliser dans d’autres recettes ( pain, cake, brioche, biscuits, smoothie, sauce… ).

Halloumi maison

Il te faut :

1L de lait frais de chèvre
1L de lait frais de brebis
présure ( quantité à voir sur l’emballage)

Halloumi maison
Halloumi maison

La recette :

Halloumi maison

Mélange les laits et fais chauffer doucement pour atteindre 32°C.

Retire du feu et ajoute la présure.


Laisse reposer une 40aine de minutes pour que le caillé se forme.


Coupe en morceaux et mélange un peu.

Halloumi maison


Fais chauffer à nouveau, mais à feu très doux, pour qu’au bout d’une 20aine de minutes ça atteigne 40 °C.


Verse le caillé dans un morceau d’étamine et laisse bien égoutter, au moins 1h ( garde le petit lait).


Fais chauffer le petit lait pour atteindre une température entre 85 et 90 °C. 


Dispose le fromage dedans et laisse le cuire quelques minutes. 

Halloumi maison


Sors le et laisse le égoutter. 

Halloumi maison


Conserve ton halloumi dans un tupperware au frigo, avec des feuilles de menthe.

Tu n’as plus qu’à l’ajouter dans tes plats et salades.

Halloumi maison

Astuce : conserve le petit lait, pour l’ajouter dans différentes recettes , en remplaçant le lait ou l’eau par celui-ci. Tu peux même le congeler si tu en as trop en une fois.

Pot au feu à l’indienne au Vitaliseur de Marion – Insparation 95 degrès

Depuis que j’ai mon Vitaliseur de Marion Kaplan, je suis abonnée au magazine 95 degrés.

Dès que j’ai eu le hors série entre les mains, ce fut une évidence pour moi qu’il fallait que je continue à découvrir les futurs articles présents dans cette revue.

Le dernier en date est est consacré en grande partie au pot-au-feu, ce plat bien français qui en hiver arrive à nous réchauffer.

Ma grand mère, comme beaucoup d’autres, en préparait très souvent. Un souvenir d’enfance donc…

Parmi toutes les recettes de pot-au-feu disponibles dans le dernier 95 degrés, l’une d’elles m’a semblé bien originale, me donnant envie de la tester.

Du la courge, du gingembre et de la cannelle, ça ne pouvait que me plaire.

Alors après deux trois petits ajustements en fonction des ingrédients dont je disposais, je me suis plongée dans la page 28 de mon magazine, et j’ai vite réussi à propager de délicieuses effluves dans toute la maison.

Et je dois dire que ce pot-au-feu revisité version indienne est une véritable merveille ! Merci Sarah Safarian pour l’inspiration ! 

Il te faut :

400g de brocoli

4 gousses d’ail

1 oignon

1/4 de butternut

3 carottes

1/3 de bouquet de persil

100g de protéines de soja texturées

4 CS de curry en poudre 

2 CC de gingembre en poudre

400 ml de lait de soja

1 pincée de ras el hanout

La recette :

Lave les légumes.

Coupe les en gros morceaux ( pas besoin d’éplucher s’ils sont bio).

Pèle les gousses d’ail. 

Porte à ébullition 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Utilise la soupière ou si comme moi tu n’en as pas, dispose une casserole dans le tamis.

Ajoute tous les légumes, les gousses d’ail, les protéines de soja texturées, le bâton de cannelle et le persil dans la casserole.

Délaie les épices en poudre dans le lait et verse le tout sur les légumes. 

Complète en ajoutant de l’eau de façon à recouvrir le tout. 

Laisse cuir au moins 45 minutes ( les légumes doivent être fondants). 

Au moment de servir, retire le persil et le bâton de cannelle, puis dispose dans une assiette une bonne louche de la préparation et rajoute un peu de bouillon. 

A accompagner de riz, quinoa ou millet. 

Vitaliseur offert en partenariat.

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Welsh de poulet au Vitaliseur de Marion

Welsh de poulet au Vitaliseur de Marion

Le Welsh est peut être un plat qui ne te dit rien…. Pourtant, c’est très bon. Un peu calorique, il faut le reconnaître, mais bien rassasiant.

Le Welsh Rabbit est un plat d’origine galloise, qui au départ était considéré comme un substitut de basse qualité à la viande de lapin.

Traditionnellement, celui ci est composé d’une belle tranche de pain grillé, de bière, de jambon, de cheddar et de moutarde. Le tout étant passé au four pour gratiner le plat. Mais de nombreuses variantes existes, dans lesquelles certaines ingrédients disparaissent totalement ou sont remplacés par d’autres ( béchamel, bacon… ).

La recette qu’aujourd’hui je te propose, est faite à partir de pain rassis, histoire de ne pas gaspiller et de poulet mariné dans une sauce maison bien épicée.

Pas de bière, mais bien évidemment, le cheddar reste présent ^^

Welsh de poulet au Vitaliseur de Marion

Pour 2 personnes, il te faut :

  • 350g d’aiguillettes de poulet
  • quelques tranches de pain rassis
  • 1 tout petit citron bio
  • 20cl d’eau
  • 1 CS de moutarde ( plus ou moins forte en fonction de tes goûts )
  • 1/2 à 1CS d’épices mexicaines ( toujours en fonction de tes goûts )
  • 4 tranches de cheddar

La recette :

Commence par préparer la marinade, en mixant le citron bio avec l’eau, les épices et la moutarde.

Laisse mariner dedans le poulet au moins 30 min.

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Dispose dans le fond de 2 récipients, quelques tranches de pain.

Ajoute dessus le poulet avec sa sauce et recouvre de cheddar.

Mets les plats dans le tamis du vitaliseur et laisse cuire environ 8 min ( suivant l’épaisseur de tes morceaux de poulet ).

Welsh de poulet au Vitaliseur de Marion

A déguster bien chaud.

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

 

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

 

Un jour, nous irons visiter la Grèce… J’en rêve… Tout comme la tribu…

Mais en attendant, nous voyageons au travers d’un plat typique de ce beau pays.

Il s’agit des Dolmas, des feuilles de vignes farcies. Généralement à base de riz et de viande hachée, ma version, elle, contient des lentilles. Ce qui en fait une variante vegan et allégée. Une bonne idée pour un apéritif sympathique.

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

 

Par contre, je te conseille d’utiliser des feuilles de vignes fraîches ou sous vide. Car celles en bocal sont assez compliquées à décoller les unes des autres et se déchirent facilement. J’ai eu ce problème, la première fois que j’en ai fait.

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

 

Pour 25 dolmas, il te faut :

  • 1 pot de 600g de feuilles de vignes
  • 250g de lentilles crues
  • 1 tomate
  • 1/2 courgette
  • 1 oignon
  • un peu de menthe
  • un peu de sauge
  • sel / poivre
  • 1CS de jus de citron
  • huile d’olive

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

 

La recette :

Fais tremper les feuilles de vignes pour les dessaler.

Hache l’oignon et fais le revenir avec un filet d’huile d’olive, à feu doux.

Ajoute les lentilles, la tomate et la moitié de courgette coupées en petits morceaux.

Hache les herbes et ajoute les aussi.

Retire du feu et laisse refroidir.

Égoutte les rouleaux de feuilles de vignes, puis sépare les délicatement.

 

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

 

Superpose 2 feuilles et dispose une cuillère dans le bas au centre.

Replie sur la farce les côtés des feuilles, puis le bas et roule en serrant bien jusqu’à la pointe du haut.

 

Fais de même pour former 25 dolmadakias.

Dispose les dans le fond d’un fait-tout, en les serrant bien les uns contre les autres.

Place dessus une ou deux assiettes pour les bloquer et éviter qu’ils ne se déroulent.

 

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

 

Recouvre d’eau et fais les cuire 40 minutes à feu doux.

Égoutte les.

 

Feuilles de vignes farcies aux lentilles

 

A servir avec une petite sauce au yaourt et à la menthe.