Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion

Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion
Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion



Viva, viva, Nissa la Bella

O la miéu bella Nissa
Regina de li flou
Li tiéu viehi taulissa
Iéu canterai toujou.
Canterai li mountagna
Lu tiéu tant ric decor
Li tiéu verdi campagna
Lou tiéu gran soulèu d’or.

Toujou iéu canterai
Souta li tiéu tounella
La tiéu mar d’azur
Lou tiéu cièl pur
E toujou griderai
en la miéu ritournella
Viva, viva, Nissa la Bella.

Canti la capelina
La rosa e lou lilà
Lou Pouòrt e la Marina
Paioun, Mascouinà !
Canti la soufieta
Doun naisson li cansoun
Lou fus, la coulougneta,
La miéu bella Nanoun.


Canti li nouòstri gloria
L’antic e bèu calèn
Dòu dounjoun li vitoria
L’oudou dòu tiéu printemp !
Canti lou vielh Sincaire
Lou tiéu blanc drapèu
Pi lou brès de ma maire
Dòu mounde lou plus bèu.

 

Quand une petite Niçoise amoureuse de sa ville de naissance se retrouve à créer des recettes pour un magazine de cuisine à la vapeur douce, dénommé 95 degrés , spécialement consacré aux cakes, ça donne une revisite de traditionnel Pan Bagnat !

Des anchois, du thon, du poivron rouge et des olives ( entre autres ), comme dans le véritable sandwich rond que l’on dévore les pieds dans le sable au soleil. Avec bien évidemment l’irremplaçable huile d’olive.

Le tout dans un cake sans gluten ni lactose, qui cache un cœur d’œufs durs.

Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion
Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion

Il te faut :

  • 90g de farine de sarrasin intégrale
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 1CS de psyllium
  • 1CS de bicarbonate
  • 1CS de vinaigre de cidre
  • 5 œufs
  • ½ boîte de thon nature
  • 10 anchois à l’huile
  • 140g de poivron rouge
  • 40g d’oignon rouge
  • 30g de tomates séchées
  • 50g d’olives noires dénoyautées
  • 2CS d’huile d’olive
  • 10cl d’eau gazeuse
  • 1CC de sel
  • ½ CC de poivre
Pan Bagnat Cake au Vitaliseur de Marion

La recette :

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Prépare 3 œufs durs, en les mettant à cuire 9 minutes dans le tamis.

Mélange la farine, la fécule, le psyllium, le bicarbonate, le sel et le poivre.

Mélange le vinaigre, 2 œufs, l’huile d’olive et l’eau gazeuse.

Émince l’oignon et coupe le poivron et les tomates séchées en morceaux.

Mélange la préparation sèche avec celle liquide.

Ajoute l’oignon, le poivron, les tomates, les olives, le thon et les anchois.

Écale les œufs durs.

Verse 1/3 de la pâte dans un moule à cake recouvert de papier cuisson.

Insère les 3 œufs durs en ligne, dans la pâte que tu viens de verser dans le moule.

Recouvre avec le reste de la pâte.

Dispose le moule dans le tamis et mettez à cuire 40 min.

Laisse bien refroidir le cake avant de le démouler.

Réserve au moins 1h au frigo avant de le servir.

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Petites crêpes façon Socca Niçoise

Connais-tu la Socca?

Il s’agit d’un plat traditionnel niçois, à base de farine de pois chiches et d’huile d’olive.

Cette spécialité cuite dans de grandes plaques rondes en cuivre, dans un four à bois, est adorée par les habitant de Nice, à tel point qu’il faut parfois faire la queue pendant un long moment pour réussir à en acheter une portion.

On la déguste chaude, tout juste sortie du four, en y ajoutant un peu de poivre. Entre la galette et la crêpe, avec sa belle couleur dorée, elle fait penser au soleil du Sud.

Un régal pour les yeux et le palais.

Bien évidemment, en Niçoise que je suis, je suis tombée dans la Socca étant petite et j’en suis toujours autant folle.

Même si malheureusement, à cause de sa nature un peu grasse et de mon problème actuel avec les féculents et légumineuses, j’ai plus de mal à en manger. Puis soyons réalistes, je n’ai pas les moyens de descendre tous les deux jours sur Nice pour en acheter ^^

 

Petites crêpes façon Socca Niçoise

Alors cette année, pour changer des crêpes habituelles de la Chandeleur, j’ai eu envie de me baser sur ce plat et de le revisiter un peu.

Pas de cuisson au four, mais sur une party crêpes ( crêpière de table permettant de faire 6 petites crêpes d’un coup ), ce qui ne donne bien entendu pas totalement la même texture que la véritable Socca ( croustillante sur le dessus et moelleuse en dedans ), mais qui niveau goût est assez proche.

Cette recette est aussi moins grasse, car grâce à son moyen de cuisson, il n’y a pas besoin d’jouter d’huile sur la plaque. Juste un peu dans la pâte et c’est tout. Le revêtement anti-adhésif de la machine à crêpes suffit.

Un bon compromis, à déguster tel quel, à l’heure de l’apéro, ou en accompagnement lors du repas.

 

Petites crêpes façon Socca Niçoise

Pour 15 petites crêpes de Socca, il te faut :

  • 200g de farine de pois chiches
  • 400 ml d’eau
  • 2 CS d’huile d’olive
  • sel et poivre

 

Petites crêpes façon Socca Niçoise

Direction la cuisine :

Dispose la farine dans un saladier, puis incorpore petit à petit l’eau, tout en mélangeant bien.

Ajoute l’huile d’olive et un peu de sel.

Mélange pour obtenir une pâte bien homogène et un peu épaisse ( style pâte à pancakes ).

Verse une louche de pâte sur chaque rond de ta crêpière de table et laisse cuire quelques minutes.

Retourne ta mini Socca et laisse cuire encore un peu, avant de la disposer sur une assiette.

Fais de même avec toute la pâte.

Poivre les crêpes de Socca et déguste de suite.

Attention : comme la véritable Socca, ces petites crêpes sont bien meilleures chaudes qu’une fois refroidies.

Courgettes farcies poulet, mozza, tomates cerises et basilic

Les légumes farcis ça sent bon la Provence, le Sud, l’été, les vacances.

Donc nous sommes en plein dans la période pour se faire plaisir avec ce plat. D’ailleurs, à Nice, dans la vielle ville, il est de coutume d’en manger accompagner d’une part de Socca. Perso, j’adore aller en manger chez René Socca ^^

Mais aujourd’hui, on va changer un peu de la recette traditionnelle à base de viande hachée et partir dans une version au poulet, avec de la mozzarelle et des tomates cerises. Plus une pointe de basilic pour continuer dans l’esprit tomate – mozza.

 

Courgettes farcies poulet, mozza, tomates cerises et basilic

Pour 2 personnes il te faut :

  • 2 grosses courgettes rondes
  • 2 blancs de poulet
  • 1/2 boule de mozza
  • quelques tomates cerises
  • du basilic
  • sel et poivre

 

Courgettes farcies poulet, mozza, tomates cerises et basilic

En cuisine :

Lave bien les légumes, puis coupe le dessus des courgettes et les tomates cerises en 2.

Creuse l’intérieur des courgettes et garde la chaire.

Coupe le poulet en lamelles et la mozzarella en petits dès.

Hache un peu de basilic.

Mélange tous les ingrédients, assaisonne et dispose le tout dans les courgettes.

Place les dans un plat et enfourne 20 minutes environ à 220°C.

Vérifie la cuisson des courgettes avec un couteau.

Au moment de servir, ajoute quelques feuilles de basilic sur le dessus de la farce.

Bon appétit !

 

 


Au passage : demain une sélection des mes recettes sera publiée dans un supplément du journal Nice Matin. Alors si vous êtes dans le coin, n’hésitez à aller l’acheter ! ^^

Riste d’aubergines maison

J’ai découvert ce plat du sud à base d’aubergines il y a un peu plus d’un an, chez Mme Boss.

Moi qui à l’époque avais horreur de ce légume, j’avais eu un peu peur lorsque mon amie, chez qui j’étais invitée à diner, m’avais annoncé qu’elle avait préparé des lasagnes à la riste d’aubergine.

Gloupsss….

Mais finalement, j’avais tout simplement adoré!

Depuis je suis d’ailleurs réconciliée avec les aubergines et j’en mange très souvent.

Pas plus mal pour une provençale….

Bref…

Mme Boss m’avait dit qu’elle utilisait une riste d’aubergine toute prête, du commerce.

Moi, tu le sais, je préfère le Fait Maison…

Donc je prépare ma propre riste d’aubergine.

Plus économique et surtout sans sucre ajouté, contrairement aux pots du commerce….

Riste d'aubergines maison

Pour 2kg de riste, il te faut :

*1350g d’aubergine

*330g d’oignons

*650g de tomates

*1CS d’huile d’olive

*2 à 3CS d’ail en poudre

*sel et poivre

Direction la cuisine :

Lave les aubergines et coupe leurs extrémités.

Lave les tomates et épluche les oignons.

Coupe en morceaux les légumes.

Dans un gros fait-tout verse l’huile d’olive et ajoute l’oignon.

Laisse le cuire quelques instants puis ajoute l’aubergine.

Laisse cuire quelques minutes en remuant puis ajoute l’ail.

Assaisonne.

Après 5 minutes de cuisson supplémentaires, ajoute les tomates et un peu d’eau.

Couvre et laisse mijoter pendant une bonne heure, en remuant de temps en temps ( au besoin rajoute de l’eau pour que ça ne brûle pas ).

Riste d'aubergines maison

Une riste d’aubergine à déguster chaude ou froide, avec du riz ou des pâtes…

Ou encore à incorporer dans d’autres plats, comme des lasagnes, des tartes ou des cakes.

( 28 kcal pour 100g )

Tian de légumes

Suite aux derniers évènements, j’ai besoin de m’occuper l’esprit….

Du coup, j’ai voulu me mettre en cuisine et préparer un plat du sud…. Un bon ptit plat Provençal…. A défaut d’avoir de quoi faire une recette niçoise….

Je te propose donc de découvrir ou de redécouvrir le Tian de Légumes, un plat sain avec des légumes fondants.

tian de légumes Provençal

Il te faut :

*1 oignon

*3 gousses d’ail

*1 grosse aubergine

*1 grosse courgette

*2 à 3 belles tomates

*de l’huile d’olive

*sel et poivre

*herbes de Provence

Direction la cuisine :

Après les avoir épluchés, coupe en petits morceaux l’oignon et 2 gousses d’ail.

Dispose les dans un plat qui passe au four et enfourne environ 5 minutes à 180°C.

Lave bien les légumes et coupe les en tranches épaisses.

Dispose ces tranches verticalement dans ton plat, au dessus de l’oignon et de l’ail, en les alternant.

Coupe la dernière gousse d’ail et glisse des morceaux entre quelques rondelles de légumes.

Verse un peu d’huile d’olive sur les légumes puis saupoudre d’herbes de Provence, de sel et de poivre.

Enfourne 30 à 40 minutes à 180°C.

~~~~~~~~~~~~

Tu peux aussi ajouter des rondelles de poivron jaune ( perso je n’en avais pas )….

 

Viens je t’emmène ….

Les beaux jours sont enfin là…

Le soleil et la chaleur me donne des envies d’évasion, de vacances, de détente….

Alors en ce moment, je ne pense qu’à une chose, aller me balader dans les petits villages de Provence… Admirer la mer, les rues…. Ecouter les cigales, qui suivant les endroits, commencent à se faire entendre….

Le Sud regorge de magnifiques coins à découvrir….

Alors, viens…. Suis moi…. J’t’emmène en vadrouille….

Cassis

Nous sommes à Cassis, une petite commune de moins de 8000 habitants, connue pour ses falaises et ses calanques mais aussi pour son vin.

C’est un lieu vraiment très joli, typiquement provençal, où il fait bon se promener, ou bronzer sur la plage.

Je dois dire que j’envie les Cassidains, qui ont la chance d’y vivre. Je rêve d’y finir mes vieux jours ^^

Cassis

Cassis

Une petite vue de la mer, pour s’imaginer déjà en vacances….

( Pas de photos des calanques ou du port, car durant notre balade, nous avons décidé de partir à la découverte des rues et des bâtiments, ayant déjà pas mal sévi au niveau des plages… )

Cassis

Cassis

Une commune très fleurie….

Cassis

Cassis

Même le sol est merveille, avec ces petits soleil gravés dans les dalles….

Cassis

Cassis

De belles places où il fait bon se reposer à l’ombre d’un arbre….

Cassis

N’est-elle pas somptueuse cette bibliothèque municipale?!

Cassis

Cassis

Un p’tit coin de paradis, caché derrière une grosse porte en bois….

~~~~~~~~~~

Si tu passes un jour vers Cassis, n’hésite pas à y faire un arrêt et à te laisser plonger dans ce rêve méditerranéen ….