Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Depuis que l’on a testé le pain au levain naturel (Il faut savoir que la technique du levain n’est pas toute jeune. C’est même la plus ancienne pour obtenir un pain levé.

Le dioxyde de carbone produit par la fermentation de l’eau et de la farine du levain, grâce aux levures et bactéries qui s’y développent, va permettre à la pâte de lever, donnant par la même occasion un goût un peu acidulé au pain.

De plus le pain au levain a la particularité de bien mieux se conserver que le pain à la levure de boulanger. Il suffit de bien l’emballer dans un torchon.

Bien évidemment, le temps de levée est plus long, mais avec cette recette sans pétrissage, on gagne en simplicité. Oui, tu as bien lu, sans pétrissage ! Pas besoin de te faire les bras et de te fatiguer. Ici la pâte est plus collante et humide qu’une pâte avec pétrissage ( ce qui permet au gluten de bien bosser ), mais ne demande pas d’effort particulier, si ce n’est une cuisson dans une cocotte ou à défaut un plat haut passant au four avec couvercle ( histoire d’éviter à la pâte de trop s’étaler ).

En très peu d’étapes, on obtient un pain à la croûte bien croustillante et à la mie moelleuse ( merci Jim Lahey qui a eu la bonne idée de mettre en avant une technique sans pétrissage !).

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Il te faut :

  • 400g de farine T45
  • 225g d’eau tiède
  • 200g de levain bien actif
  • 7g de sel
  • 1cc de sucre
Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

La recette :

Mélange tous les ingrédients à la main ou avec une cuillère en bois pour obtenir une pâte collante.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Couvre hermétiquement le récipient et laisse fermenter 12 à 16h à température ambiante.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Farine ton plan de travail et verse la pâte dessus.

Replie celle-ci sur elle-même 2 fois et couvre la d’un torchon légèrement fariné.

Laisse reposer 15 à 20 minutes.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Farine bien tes mains et forme une boule avec la pâte ( pas besoin de chercher à souder le dessous ).

Recouvre à nouveau avec le torchon fariné et laisse fermenter 2h.

30 min avant la fin de ces 2h, place la cocotte ou le plat avec son couvercle dans ton four et préchauffe à 230°C.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Récupère la cocotte, farine la, et retourne le pâton dans celle-ci ( la clé * devant se retrouver sur le dessus ).

Mets le couvercle sur la cocotte ou le plat, puis enfourne 30 min.

Retire le couvercle et prolonge la cuisson de 5 min.

Sors la cocotte et retourne la pour récupérer ton pain **.

Laisse le refroidir sur une grille.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte
Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

A savoir : * La clé est la partie où se rejoignent les plis lors du façonnage de la boule. Pas besoin de grigner le pain si la clé est sur le dessus du pâton lors de la cuisson ( c’est ce qui va permettre au pain de gonfler et à la croûte de se former ). ** Tu sais que ton pain est bien cuit lorsqu’il sonne creux en tapotant le dessous.

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

Parfois je me dis que mes enfants n’ont pas << la chance >> de manger comme les autres. Que je ne m’arrête pas dans le rayon pâtisserie du supermarché pour leur prendre un éclair au chocolat ou une part de tarte au citron. Que ça doit bien faire un an ou plus, que je ne les ai pas emmené au McDo. Qu’au lieu de leur avoir acheté des beignets de carnaval dégoulinants d’huile, ils ont eu des beignets sans gluten au four.

Que peut être, ou même surement, que sans ma maladie, ils mangeraient plus comme leurs copains.

Mais finalement, en y réfléchissant bien, je me dis que c’est un mal pour un bien.

Oui, ils ne se gavent pas sans arrêt d’aliments industriels, mais ils ne sont pas privés pour autant. Parfois ils dévorent des pizzas du commerce et parfois ils en ont des faites maison.

Ils partent de temps en temps à l’école avec des biscuits fourrés basiques, et d’autres fois, ils emportent des parts de banana bread ou des pancakes healthy.

D’ailleurs, non seulement ils ne sont pas en manque de gourmandises et de bons petits plats ( merci à eux de jouer le rôle de cobayes pour moi et toi ^^ ), mais en plus, ils connaissent certainement une plus grande variété d’aliment que leurs camarades. De nombreuses personnes m’ont déjà dit être étonnées de voir tout ce qu’ils acceptaient de manger ou qu’ils adoraient ( gingembre, wasabi, radis noir, blettes…. ).

C’est bien pratique d’avoir des gamins qui raffolent comme soi, de certains ingrédients qui en général déplaisent aux mômes. Et encore plus pratique qu’ils soient autant accro aux épices et aux plats relevés.

Grâce à ça, pas besoin de se priver.

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

C’est pourquoi le Chéri a pu préparer pour eux, il y a quelques jours, ces buns maison, farcis avec des légumes mais surtout du chorizo fort et de la saucisse à l’ail.

Ils sont partis comme des petits pains… ( Ok, je sors ^^ )

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

Pour 6 buns, il te faut :

  • 500g de levain actif
  • 460g de farine
  • 2CS d’huile d’olive
  • 1CS de bicarbonate
  • 2CS de vinaigre de cidre
  • 15cl d’eau
  • 1 oignon
  • 1 gros poivron
  • 50g de chorizo fort
  • 80g de saucisses à l’ail
  • un peu de lait pour la dorure

La recette :

Mélange le levain, avec la farine, l’eau, le bicarbonate, le vinaigre et l’huile.

 Laisse reposer ta pâte au moins 2h dans un endroit chaud, avec un linge au-dessus . 

Émince l’oignon et fais-le revenir quelques secondes à la poêle, avec le poivron, le chorizo et la saucisse coupés en morceaux ( pas besoin de matière grasse, car le chorizo va en faire assez ).

Sur un plan de travail légèrement fariné, pétris ta pâte et divise la en 8 pâtons identiques ( au besoin ajoute un peu de farine ou d’eau, en fonction de la texture de ta pâte, sachant qu’elle doit rester souple ).

Écrase légèrement les pâtons pour en faire des disques un peu épais.

Dispose au centre de chacun, une bonne dose de farce.

Referme la pâte par-dessus ce mélange. 

Boule tes petits pains.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson. 

A l’aide d’un pinceau recouvre les d’une fine couche de lait pour qu’ils puissent dorer.

Enfourne 15 minutes à 180 degrés.

Buns au levain, farcis aux poivrons et saucisses épicées

Pumpkin Cake moelleux et healthy

Pumpkin Cake moelleux et healthy

 

Je ne pensais pas forcément au départ te partager cette recette, mais comme finalement elle a bien plu à la tribu, je me dis que ça pourrait être sympa que tu puisses l’essayer à ton tour.


Rien de très original si je te dis qu’encore une fois j’utilise de la courge. Tu dois commencer à être habitué…


La particularité de ce de cake, est qu’il est à la fois sucré et salé, dans l’esprit d’un carrot cake.


Du coup il peut aussi bien être mangé au petit-déjeuner ou au goûter, comme servir de plat lors du repas.
Ma famille a accompagné ce dernier d’une simple salade.

 

Pumpkin Cake moelleux et healthy


Il te faut :


* 450g de courge

* 150g de farine

* 200g de levain

* 1 œuf

* 1 grosse pomme

* 80g d’amandes

* 1 CS de bicarbonate

* 30g d’huile de coco Village Bio

* 1 CC de muscade

* 2 CC de curcuma

* sel

Pumpkin Cake moelleux et healthy

La recette :


Mixe la courge crue et ajoute le levain ainsi que la farine. 

Ajoute l’œuf et l’huile de coco fondue, ainsi que les épices, le sel et le bicarbonate. 

Lave la pomme et coupe la en petits morceaux. 

Verse-les dans la préparation et ajoute les amandes. 

Recouvre ton moule à cake de papier sulfurisé et verse la pâte dedans. 

Enfourne 45 minutes à 200°C.

Laisse refroidir avant de démouler. 

 

Pumpkin Cake moelleux et healthy

Petits pains fourrés à la carotte et aux cacahuètes

Petits pains fourrés à la carotte et aux cacahuètes

 

Le pain c’est sympa, encore plus quand il est fait maison. Mais si il est fourré avec de bons ingrédients, on obtient un combo parfait.
D’ailleurs je me rends compte que depuis que j’ai comme coloc mon levain naturel, j’ai réalisé déjà pas mal de recettes différentes de pains et muffins anglais.

Petits pains fourrés à la carotte et aux cacahuètes
Cette nouvelle fournée de petites boules dorées est un peu inspirée des Buns.


Ici une bonne croûte croquante et croustillante, qui cache une mie moelleuse avec des carottes rappées et des gros morceaux de cacahuètes. 
En accompagnement d’une salade, ça fait un plat très sympa. 

Petits pains fourrés à la carotte et aux cacahuètes
Pour 8 pains fourrés, il te faut :


* 400g de levain actif

* 400g de farine à pain blanc 

* 180g d’eau 

* 4CC d’huile enfant QuinteSens

* 1 oignon

* 2 belles carottes 

* 4 CS de cacahuètes + quelques unes pour la déco

* persil

* jaune d’œuf

* sel et poivre 

Petits pains fourrés à la carotte et aux cacahuètes


La recette :


Mélange le levain, avec la farine, l’eau et l’huile QuinteSens.

 Laisse reposer ta pâte au moins 2h dans un endroit chaud, avec un linge au-dessus . 

Émince l’oignon et fais-le revenir quelques secondes à la poêle. 

Épluche et râpe les carottes. 

Hache un peu de persil et concasse grossièrement les cacahuètes. 

Dans un saladier mélange l’oignon, les carottes rappées, le persil haché, les cacahuètes, puis assaisonne en sel et poivre. 

Sur un plan de travail légèrement fariné, pétris ta pâte et divise la en 8 pâtons identiques. 

Écrase légèrement les pâtons pour en faire des disques un peu épais.

 Dispose au centre une bonne dose de la farce aux carottes. 

Referme la pâte par-dessus ce mélange. 

Boule ton pain. 

Fais de même avec chaque pâton. 

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson. 

Incise les sur le dessus et décor les avec quelques cacahuètes, puis à l’aide d’un pinceau recouvre les d’une fine couche de jaune d’œuf pour qu’ils puissent dorer. 

Enfourne 30 à 35 minutes à 200 degrés. 

Petits pains fourrés à la carotte et aux cacahuètes

Petits pains à la betterave et levain naturel au Vitaliseur de Marion

 

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours aimé préparer du pain. Peut-être à cause de la bonne odeur qui se dégage lors de la cuisson, ou du plaisir de pétrir la pâte.

J’ ai déjà fait plusieurs recettes, dont du pain à la cocotte, du pain aux céréales, aux graines, aux fruits secs

Des versions avec ou sans gluten, et même du pain cuit dans un four au feu.

Alors il fallait bien que j’essaye de faire du pain dans mon Vitaliseur de Marion Kaplan.

 

Petits pains à la betterave et levain naturel au Vitaliseur de Marion

Petits pains à la betterave et levain naturel au Vitaliseur de Marion

 

Je suis partie dans l’idée de réaliser deux petits pains pas plus gros que des pains à hamburger. Le but étant de réduire la durée de cuisson pour pouvoir profiter de ce pain bien plus rapidement. Libre à toi de le faire en un seul pâton, il te faudra juste adapter le temps de cuisson.

Comme tu vas pouvoir le voir au départ la pâte était tout rose, toute girly, du fait de l’utilisation de la betterave, qui je te rassure ne se sent absolument pas à la dégustation.

Il est marrant de constater après cuisson, que ce pain ne reste pas rose comme on pourrait le croire mais devient plus brun à l’extérieur, avec une mie dans les tons jaunes.

 

Petits pains à la betterave et levain naturel au Vitaliseur de Marion

Petits pains à la betterave et levain naturel au Vitaliseur de Marion

Il te faut :

* 100 g de sarrasin
* 80 g de farine intégrale
* 90 g de betteraves mixée en purée
* une cuillère à soupe de bicarbonate
* 80 g de levain actif
* 60 g d’eau

 

Petits pains à la betterave et levain naturel au Vitaliseur de Marion

Petits pains à la betterave et levain naturel au Vitaliseur de Marion

 

La recette :

Commence par mixer le sarrasin puis mélange le avec la farine complète et le bicarbonate.
Ajoute le levain, la purée de betterave et l’eau.
Mélange bien la préparation.
Laisse reposer ta pâte au moins 2h dans une pièce chaude, ou tout une nuit dans ton frigo.
Pétris ta pâte sur un plan de travail fariné, puis coupe la en deux pâtons identiques.
Forme des boules et place-les dans des ramequins recouverts de papier sulfurisé.
Dispose des ramequins dans le tamis de ton vitaliseur, sachant que tu auras au préalable fait bouillir un tiers d’eau dans la cuve de celui-ci.
Dispose le tamis avec les ramequins sur la cuve et tu fermes ton vitaliseur avec le couvercle.
Laisse cuir 20 minutes tes deux petits pains.
Sors les ramequins du vitaliseur et démoule les pains délicatement après les avoir laissés un peu refroidir.
Laisse tes pains refroidir totalement sur une grille.

 

Petits pains à la betterave et levain naturel au Vitaliseur de Marion

Tu n’as plus qu’à les déguster en coupant de belles tranches pour de délicieuses tartines.

 

Petits pains à la betterave et levain naturel au Vitaliseur de Marion

Un grand chef dans ma cuisine grâce au Vitaliseur de Marion

Et tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Conditions prescripteurs en France Métropolitaine : 

  • Le Trio Grand Chef à 62 € au lieu de 78 € port inclus
  • Petit Robinson à 140 € au lieu de 167 € port inclus
  • Le Vitaliseur Grand Chef à 205€ au lieu de 230 € port inclus
  • Le Pack Vitaliseur Grand Chef à 249€ au lieu de 274 € port inclus


Conditions prescripteurs Hors France Métropolitaine : 

  •     – 13,33 € de remise sur le prix HT du Trio Grand Chef
  • – 22,50 € de remise sur le prix HT du Petit Robinson
  •  – 20.83€ de remise sur le prix HT du Vitaliseur grand Chef
  • – 20.83 € de remise sur le prix Hors Taxes du Pack Vitaliseur Grand Chef

Muffins anglais aux pommes et aux amandes

Que dirais-tu mon petit panda gourmand, de commencer ta journée avec un petit déjeuner du tonnerre?
Non je ne te propose pas de bruncher avec d’Zeus, mais tout simplement de réaliser des english muffins sucrés.
Tu vas voir c’est excellent. Parfait pour faire le plein d’énergie.


Il te faut :


* 300g de pommes épluchées

* 55g d’eau

* 200g de levain actif

* 250g de farine intégrale

* 30g d’amandes JusteBio

* 1CS de bicarbonate


La recette :


Commence par mixer les 2/3 des pommes avec l’eau pour obtenir une purée bien lisse.

Mélange avec cette préparation, le levain, la farine intégrale et le bicarbonate.

Ajoute le reste des pommes coupées en petits morceaux ainsi que les amandes concassées grossièrement. 

Laisse reposer au moins 3h dans une pièce chaude avec un torchon propre sur le saladier. 

Dépose ta patte sur un plan de travail légèrement fariné et forme un grand pâton. 

Divise celui-ci en 8 parts égales. 

Forme 8 boules que tu aplatis légèrement. 

Dispose ces dernières dans une poêle anti adhérente bien chaude. 

Fais les cuire quelques minutes sur la première face à feu moyen. 

Lorsqu’ils commencent à gonfler retourne les et laisse les cuire à nouveau. 

Une fois bien dorés, sors les. 

Au moment de les déguster, coupe-les en deux et fais-les un peu griller. 


De bons petits muffins anglais avec des morceaux de pommes fondants et des bouts croquants d’amandes. 

Pain protéiné sans farine, cuit au feu

Beaucoup de gens aiment commencer la journée avec de grandes tartines de confiture ou même de pâte à tartiner.

Moi, j’ai toujours adoré le pain grillé encore chaud, avec une bonne couche de beurre, trempé dans du lait au chocolat. Boisson que je ne me préparais d’ailleurs que pour le plaisir d’y inviter mes tartines, puisque je ne suis pas vraiment mordue de lait ( mis à part le lait bien frais de la ferme et les versions végétales). 

Seulement avec mes TCA, j’ai bien du mal désormais à manger du pain. Alors lorsqu’une subite envie d’en dévorer se fait sentir, je saute sur l’occasion.

Cette fois-ci j’ai préparé un pain riche en protéines ainsi qu’en graines.

Cuit dans un vieux four à gaz, à quelques centimètres des flammes, ce pain avait une croûte bien croustillante et une mie fondante.

Il te faut :

* 200g de protéines de soja texturées BioandCo
* 200g de levain actif
* 30g de lin
* 20g de graines de courge Justebio
* 1CC de bicarbonate
* 300g d’eau

La recette :

Mixe les protéines de soja pour en faire de la poudre.
Mélange celle ci avec le levain, le bicarbonate et l’eau.
Mixe le lin et concasse les graines de courge.
Ajoute le tout au mélange puis pétris ( la pâte doit être collante).
Laisse reposer au moins 2h sous un torchon propre .
Sur un plan de travail légèrement fariné, façonne un long pâton et dépose le sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Enfourne environ 50 à 55 minutes, à 180°C ( temps à modifier au besoin en fonction de la puissance de ton four).


Baguette seigle et céréales au levain naturel

Baguette seigle et céréales au levain naturel

 

Tellement longtemps que je n’avais pas refait de pain avec Albus, mon ptit coloc qui est entré dans ma vie depuis plus d’un an désormais.

C’est si gratifiant de voir que grâce à son levain naturel, il est possible de réaliser son propre pain maison, qui gonfle doucement au four. De quoi être fière ^^

Cette fois-ci, j’ai eu envie de préparer une jolie baguette pour le ptit déjeuner. J’avais prévu de faire des œufs à la coque, donc ce pain à la mie dense était parfait pour faire de bonnes mouillettes. Un agréable goût de seigle, accompagné de céréales….

 

 

Baguette seigle et céréales au levain naturel

Il te faut :

*200g de farine de seigle T130

*100g de farine complète pour pain aux céréales Mon Fournil

*170g d’eau tiède

*150g de levain actif ( nourri quelques heures avant )

*4 à 8g de sel marin A.Vogelsuivant les goûts )

*lait ou jaune d’oeuf

 

Baguette seigle et céréales au levain naturel

Préparation :

1 — Pétrissage.

Dans le bol d’un robot, verser l’eau puis les farines.

Pétrir environ 2 min à vitesse minimum, puis laisser reposer la pâte en couvrant le bol d’un torchon, pendant 45 min. C’est ce que l’on appelle l’autolyse, une étape permettant à la farine de bien absorber l’eau, ce qui donnera une pâte plus élastique et ferme.

Ajouter le sel et le levain, puis pétrir 10 min en vitesse 1, et 5 min en vitesse 2 ( au besoin, arrêter parfois le robot pour décoller la pâte du crochet ).

A ce stade, la pâte doit se détacher des parois du bol.

2 — On passe à l’étape du soufflage ( pour mieux comprendre il y a des vidéos sur YouTube ).

Renverser la pâte sur le plan de travail très légèrement fariné.

Fariner les mains et aplatir la pâte pour créer un carré.

Replier la pâte sur elle même en étirant les coins et en les ramenant vers le centre, de façon à enfermer de l’air à l’intérieur.

Faire cela 2 à 3 fois, pour que la pâte devienne plus élastique et risque moins de s’étaler.

3 — Etape du pointage.

Faire une boule avec la pâte et la disposer, soudure vers le bas, dans le bol du robot.

Couvrir d’un torchon et laisser reposer au chaud ( près d’un radiateur par exemple ) pendant 5 à 6h (moins de temps s’il fait bien chaud, mais étant en janvier, ma pâte a eu besoin de temps ).

La pâte doit doubler de volume .

4 — C’est le moment du façonnage.

Renverser à nouveau la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et faire un boudin.

Former la baguette.

5 — L’apprêt.

Disposer le futur pain sur une plaque couverte de papier cuisson et laisser reposer 1h30 au chaud ( dans un four  légèrement préchauffé, puis éteint, par exemple ).

6 — C’est enfin le moment de la cuisson.

Préchauffer le four à 250°C sans chaleur tournante ( attention, c’est très long ), en mettant la lèchefrite directement sur la sol du four et la grille sur laquelle sera placée la plaque de cuisson, juste au dessus.

Au moment d’enfourner, grigner la pâte en croisant les coupures ( c’est à dire, faire des incisions avec une lame ) pour que la baguette puisse bien se développer.

La badigeonner d’un peu de lait ou de jaune d’oeuf.

Préparer un verre d’eau à côté du four.

Ouvrir le four et glisser rapidement la plaque de cuisson sur la grille.

Verser dans la foulée l’eau dans la lèchefrites et refermer immédiatement le four ( on appelle ça lecoup de buée, étape qui permettra de donner au pain une croûte bien croustillante et pas trop épaisse).

Au bout de 10 min de cuisson, baisser le four à 220°C.

Laisser encore cuire environ 15 à 20 min ( temps pouvant varier en fonction des fours ).

La baguette est cuite lorsqu’elle est bien dorée et qu’elle sonne creux quand on tapote sur le dessous.

La laisser refroidir sur une grille.

 

 

Baguette seigle et céréales au levain naturel