Mon aventure au Green Love

On se retrouve aujourd’hui pour que je te parle d’un restaurant très sympa sur Marseille, qu’il faut à tout prix que tu connaisses si tu es du secteur ou que tu viens en vacances ici. Un lieu qui vaut vraiment le détour, je te le garantis.

Mon aventure au Green Love

En plein centre-ville, non loin de la préfecture, derrière une baie vitrée entourée d’une devanture en bois clair, Sarah et Maxime sont prêts à t’accueillir dans leur petit cocon végan.

Le Green Love, c’est leur bébé, qui vient il y a peu de temps, de fêter ses 1 ans. Le beau projet d’un couple qui a bien fait de se lancer dans cette aventure pour la plus grande joie des gourmands.

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Le restaurant n’est pas très grand, mais c’est ce qui fait son charme, permettant de se sentir comme à la maison dans une ambiance conviviale, avec des patrons aux petits soins pour leurs clients et toujours prêts à discuter. Une déco à la fois sobre et chaleureuse, dans des tons naturels, avec des banquettes et coussins ici et la, où il fait bon se poser le temps d’un repas.
Mon espace préféré c’est le coin avec rocking chair entouré de plantes. Je me verrai bien m’y installer avec un bon bouquin tout en sirotant un des délicieux jus maison du Green Love.

Mon aventure au Green Love

Mise à part la gentillesse des patrons, ce qui fait de ce restaurant un lieu exceptionnel c’est sa cuisine homemade totalement végan.

Mon aventure au Green Love
Des Love Bowl bien garnis, en passant par les burgers et les pâtisseries, tout est végétal.

Les menus changent régulièrement et sont concocter avec amour, avec l’aide de Vincent, le cuisinier plein de peps.

Mon aventure au Green Love

Mais que mange-t-on me demanderas tu?

De délicieuses salades, des nuggets de soja, des steaks végétariens, des yakitoris de tofu, du houmous, des falafels, du chili sin carne, des petites patates rôties, du curry de légumes, de la charcuterie végé, du fauxmage…

Mon aventure au Green Love
Mais aussi des cheesecakes si beaux que c’est un crime de les dévorer, des Bounty crus à se damner, des brownies  et autres cakes…
Sans oublier les cookies de Vincent qui ont su conquérir le cœur de mon homme mais surtout de mon mini nain.

Pour ma part je me suis découvert une passion pour les pancakes sans gluten que j’ai pu tester lors des brunchs du Green Love. Moi qui ai tellement de mal à manger des pancakes, encore plus lorsque je ne les ai pas cuisinés moi-même, je peux te dire que je suis totalement accro aux leurs.

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

D’ailleurs je ne saurais que trop te conseiller de participer à un de ces fameux brunchs, qui ont lieu une fois par mois, le dimanche. Pour 24,90 € tu vas pouvoir profiter d’un méga buffet à volonté plein de saveurs sucrées comme salées.

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love
Tu ne seras franchement pas déçu et tu repartiras le ventre bien rempli. Car en plus de tous les mets dont je t’ai déjà parlé tu pourras aussi trouver du crumble, du muesli, de la compote, des yaourts, différents pains dont certains sans gluten, de la pâte à tartiner, de la confiture, de la chantilly, de la salade de fruits, des fruits frais… Et pour les boissons du thé sera à ta disposition ainsi que du café, un jus du jour et une citronnade. De quoi ne plus manger pendant 1 mois, soit juste le temps qui s’écoulera entre ce premier brunch ou tu seras allé et le suivant où tu auras envie de vite retourner.

Mon aventure au Green Love

Et si tu comptes venir avec des enfants, pas de panique, je peux t’assurer que eux aussi vont se régaler. Mes Gremlins ont élu le Green Love comme étant le meilleur restaurant de Marseille où ils ont pu déjeuner.

Mon aventure au Green Love

Mon aventure au Green Love

Petite nouveauté : le Love pique-nique qui a été lancé pour la première fois la semaine dernière et dont le principe était de se réunir dans un parc autour d’un bon repas, chacun apportant un plat de son choix ou une boisson ainsi que sa bonne humeur. Seule condition, tout devait être végan. Un moment que la tribu et moi-même avons adoré et qui nous a permis de tester de nouveaux plats tout en discutant des recettes avec leurs créateurs. Mention spéciale pour le barbecue et les saucisses maison végétariennes, ainsi que pour les aubergines à la sauce miso que j’ai adorées.

Mon aventure au Green Love

Alors que tu sois végétarien, flexivore, ou omnivore, ne t’en fais pas, tu seras très bien reçu par Madame et Monsieur Green Love, et tu vas kiffer grave cette adresse.

C’est tellement mon cas, que lorsque je vais chez eux, j’en oublie un temps mon anorexie et me surprends à relever de beaux défis ( j’ai mangé des pommes de terre et de la patate douce hier!!! ) sans culpabiliser et dans des quantités bien inhabituelles pour moi.

Merci Sarah, Maxime et Vincent de me permettre d’être presque normale le temps d’un repas.

~~~~~~~~~~~~~~~

Restaurant Green Love

22 boulevard Louis Salvator

13006 Marseille

0488868275

La page Facebook

Le compte Instagram

Viens je t’emmène à Valencia

 

Viens je t'emmène à Valencia

 

Sur un coup de tête, j’ai décidé de partir…. De voyager…. De prendre le Chéri sous le bras et de nous offrir des petites vacances en amoureux.

J’avais besoin de m’aérer l’esprit. De découvrir d’autres choses, d’autres lieux….

De visiter un pays dans lequel je n’avais encore jamais mis les pieds ( bon ok, là, y avait du choix…. ).

Alors j’ai dégainé mon smartphone, sorti mon pc et je me suis plongée dans une recherche, en mode fouine à l’affût de l’offre du siècle.

J’avais quelques destinations en tête, mais rien de très précis. N’ayant jamais voyagé, je ne connais rien du monde, et je rêve donc de tout découvrir. Italie…. Espagne… Grèce… Angleterre…. Portugal…. Australie… Voici les premiers pays qui me viennent, lorsque je me prends à m’imaginer à la conquête d’autres rivages.

Seulement, moi, je n’ai pas de big budget pour cela. Bah non…. Du coup, j’ai déniché la bonne astuce pour trouver où partir.

Grâce à la fonction Explorer le Monde de Kayak, j’ai pu trouver mon bonheur facilement. Je n’ai eu qu’à rentrer dans les filtres, ma ville de départ et mon budget maximum, pour que le site m’ouvre une carte avec les tarifs de vols qui me correspondaient.

Au moins cher, j’avais le choix entre l’Angleterre et l’Espagne.

Pour prendre ma décision, j’ai zieuté les hébergements. Les hotels pour l’un comme pour l’autre étaient totalement hors budget pour moi. Surtout qu’en gros, pour l’Angleterre, tout ce que je trouvais c’était des dortoirs, où l’on devait du coup, dormir avec plein d’autres personnes. Pas franchement mon truc…. J’ai besoin d’un minimum d’intimité. Encore plus lorsque je pars à l’inconnu.

C’est via Airbnb que je nous ai dégoté un ptit nid, où une charmante famille était prête à nous accueillir.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Le Chéri étant d’accord, j’ai réservé nos billets d’avion par Ryanair ( Kayak étant un comparateur de vols, c’était cette compagnie que le site m’avait retenu ), en prenant l’option Priorité ( qui nous a permis d’avoir chacun 2 bagages en cabine et d’éviter plusieurs fois de faire la queue ).

Et j’ai validé ma réservation Airbnb pour 3 nuits.

 

Viens je t'emmène à Valencia

 

Nous partions à l’aventure, direction l’Espagne, plus précisément Valencia.

Quand je dis à l’aventure, je ne mâche pas mes mots, car non seulement, ni le Chéri ni moi, n’avions déjà fait un tel voyage, mais en plus nous ne parlons pas espagnol. Ni anglais d’ailleurs…. Bref… Mis à part le français, et le gremlins, on ne décrypte rien….

Pas grave, on s’est dit que l’on allait gérer. Ce qui a été le cas.

Dans un premier temps, j’ai pris contact avec notre hôte, Jeff, qui m’a passé de bons tuyaux et un max d’indications pour savoir comment venir de l’aéroport à chez lui ( son offre de logement est parfaite pour une personne seule ou un couple ! propre, petit prix, station de métro en bas de l’immeuble, proche du centre ville, avec des commerces dans la rue).

 

Viens je t'emmène à Valencia

Ensuite, j’ai créé un ptit carnet, avec des mots et phrases utiles, pour pouvoir tout de même s’exprimer un peu, autrement qu’avec des gémissements et le langage des signes ( ouais parce que là aussi, je connais quelques gestes et leurs significations que l’on m’avait appris lorsque j’étais môme, mais je suis bien limitée ).

Pour être certaine que nos bagages ne nous coûtent pas de dépassement, car Ryanair a des formats tolérés qui n’ont rien à voir avec ceux habituels, nous sommes allés quelques jours avant le départ vérifier à l’aéroport que nos sacs passaient bien dans les << gabarits >>. Nous en avons profité pour demander les sachets pour les produits de beauté et autres liquides.

En arrivant sur Valence, notre première étape a été d’aller à un guichet acheter une carte TUIN . Celle-ci permet de prendre le métro et le tram à moindre coût. Une carte bien pratique, que je te recommande fortement si tu veux te faire un séjour à Valence. Tu la charges de 10€ minimum, puis tu n’as plus qu’à la biper à chaque transport, en sachant qu’elle n’est pas nominative et que toute ta tribu peut l’utiliser.

Pour se balader dans Valence, pas besoin de voiture. Le métro te propose de nombreuses lignes différentes, sans parler du tram et des bus. Il te suffit de t’armer d’un plan et te voilà paré pour te rendre où bon te semble. Bon par contre, je te préviens, tu vas en bouffer des escaliers ^^

Et pas d’inquiétude, tu ne risqueras pas de te perdre, car les autochtones de cette civilisation sont très serviables. Dès qu’ils te voient regarder ton plan, ils te proposent de t’aider.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

 

Ce qui nous a de suite frappé, c’est la taille des rues comme des bâtiments. Tout était immense! Même les nombreux arbres qui peuplent les avenues étaient grandioses. On se sentait si petit dans ce monde de géant.

Puis ce fut le rythme de vie. Là bas les repas sont complètement décalés par rapport à ceux des français. Ce qui est logique, puisque la vie en elle même est décalée. Par exemple le fils de nos hôtes ne commençait l’école que vers 9h30, d’où un ptit déjeuner plus tard que chez nous, un déjeuner sur les coups de 14h ou plus, et un diner vers 22h…. Il a donc fallu prendre en compte des horaires de restaurants bien différents de ceux que nous connaissons. Tout comme avec les boutiques, qui ouvrent leurs portes bien plus tard et restent ouvertes une bonne partie de la nuit.

Ce qui donne forcément, de gros changements. En plein au milieu de l’après midi, tout fermait. Plus de petites boutiques sympa où flâner. Mais sur les coups de 18h / 19h, la ville devenait bruyante, pleine de lumières, avec une sacrée énergie. J’avais l’impression de me retrouver dans une série américaine du genre Sex and the city, où le soir tout est permis. Les rues étaient noires de monde, pleines de guitounes à churros, de policiers faisant la circulation et de personnes vendant des tickets de jeux à grater ou de loto. C’est incroyable comme les Espagnols ont l’air d’aimer les jeux de chance. Même dans l’avion on nous en a proposé !

Sur les bâtiments, d’énormes écrans passant des publicités étaient allumés.

Sans oublier toutes les terrasses qui s’étaient mises en place de partout.

Une ambiance géniale, si comme moi, tu es plus un oiseau de nuit.

 

Viens je t'emmène à Valencia

 

Niveau alimentation, je te déconseille les << véritables >> restos, qui ne sont que des attrapes touristes, et te font payer 17€ un sandwich rassi et une dizaine de beignets de calamars décongelés.

Il vaut vraiment mieux aller dans les bars et les camionnettes à tapas.

Ou alors dans les nombreux snacks qui pullulent à chaque coin de rue. Pizzas, burgers, paella, ou encore tacos…. Il y a de quoi faire, pour un tarif restreint. Tu peux même trouver tous les 200m, des vendeurs de marrons chauds et d’épis de maïs grillés, ou encore de lait végétal parfumé et de café.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

 

Mais ce que nous avons préféré, c’est le grand marché central ( Mercado Central ), situé en plein cœur du centre ville, avec de belles places juste autour, qui est vraiment immense puisqu’il fait plus de 8100 m². Rien que l’architecture est splendide. Il faut absolument aller le visiter. L’extérieur est déjà chouette en lui même, mais l’intérieur est un enchantement. Et là, je ne parle pas encore de tous les étalages. Non. Juste de ce que l’on peut admirer en levant un peu la tête.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

 

C’est d’ailleurs là, que nous avons acheté régulièrement de quoi manger, car soyons clairs, il y avait du choix! De la charcuterie que l’on nous servait dans des petits cornets de papier…. Du poisson… Des fruits et légumes de toutes les couleurs…. Des steaks végé… Des viennoiseries deux à trois fois plus grosses que celles que l’on trouve chez nous…. Des tas de sandwichs… Du fromage…. Des bonbons et autres sucreries…. Du pain…. Des fruits secs ou confits…. Des olives… Des bières….  Et bien évidemment des plats typiques, comme la fameuse paella de Valence ( qui ne comporte pas de fruits de mer, mais du lapin et des fèves ), la tortilla, ou les tapas, vendus par portions individuelles. Le tout ne coûtant que trois fois rien ( voici un extrait de ce que nous avons pris : un cornet de chorizo pour 1€, un cornet de fleurs d’hibiscus confits pour 1€, 250g de fraises pour 0,80€, 1 portion de paella pour 3,50€, un méga géant pain au nutella pour 1,20€, 1kg de papaye pour 3€…. ).

 

Viens je t'emmène à Valencia

 

Une fois les emplettes faites, nous n’avions plus qu’à nous poser au soleil pour tout déguster. Beaucoup de monde s’installe sur les marches du marché, mais il y a aussi quelques bancs tout autour.

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

 

Le mieux étant tout de même de se rendre à la plage pour un petit pique nique. Nous sommes allés plusieurs fois à la plage de la Malvarrosa. Paradisiaque ! Des palmiers toujours si grands que dans ma tête je revoyais les reportages tv sur la Californie…. Un sable si fin avec des coquillages à ramasser à la pelle…. Une mer d’un joli bleu… Des cafés et restos sympathiques tout le long….

Il y a même des installations pour faire du basket, du volley, etc, ce qui nous a permis de constater que des écoles venaient faire leur séance de sport sur la plage. D’ailleurs, une école maternelle ou primaire, juste en face, avait du sable partout dans la cours de récré, au lieu du béton. Cool non?!

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

 

Nous en avons profité ( 2 fois ) pour nous poser en terrasse pour boire un coup, à la Casa Zaragoza. La serveuse qui parlait plutôt bien le français, nous a été d’une grande aide. Une jeune femme très aimable et souriante ( merci à elle ). Nous en avons eu pour 7,50€, pour une Desperados et une pinte géante ( et encore chez eux ça porte un autre nom, c’est bien plus grand qu’une pinte ).

Viens je t'emmène à Valencia

 

Car oui…. A Valence, mon ami, tu ne vas pas pouvoir mourir de soif. Les boissons, qu’il s’agisse d’alcool ou non, ne valent rien. Les canettes de soda ou de bière sont à 1€. Et tu peux même trouver des bars, qui te font la Despe à 1,80€, la Heineken à 1,50€ ou le tanque de bière entre 1,50€ et 2,80€.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Avec le Chéri nous avons adoré une petite camionnette installée en centre ville, qui proposait des tapas et de la sangria ( 3 tapas au choix pour 9€ + 1L de sangria pour 6€ ). Le Chéri qui disait toujours qu’il détestait cette boisson, en est devenu fan ^^

On ne va pas visiter Valencia que pour sa gastronomie à petits prix.

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Si tu as la possibilité de t’y rendre en mars, c’est parfait, car tu vas pouvoir profiter de Las Fallas. Lorsque nous avons réservé notre séjour, nous ne savions même pas que nous arriverions en plein pendant cette fête. Gros coup de chance !

C’est un événement à ne pas manquer. La ville est en ébullition. Toutes les rues sont dans l’ambiance, accrochant des guirlandes lumineuses et des décos. Des musiciens se baladent et te donnent envie de danser, ce dont ne se privent pas les Valenciens. De grandes statues appelées Fallas ( major pour les versions adultes et infantil pour celles enfants ), sont érigées dans toutes les rues de Valence. Chaque quartier ayant ses constructions, au final, c’est 760 Fallas différentes que tu peux admirer. Elles doivent être terminées d’installer le 15 mars, de façon à ce qu’un jury puisse passer les voir et décerner des prix, pour qu’ensuite elles soient brûlées le 19 mars.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Mais avant qu’elles ne soient justement brûlées, chaque quartier va garder une petite partie de sa falla, que l’on peut après découvrir lors de l’exposition des Ninots ( nom donné à ces dernières ).

Chaque quartier a aussi sa Reine, qui vêtue d’une tenue traditionnelle va le représenter et tenter d’être élue ( un genre de concours de Miss ).

 

Viens je t'emmène à Valencia

Nous avons pu assister à la Mascleta, un spectacle ayant lieu sur la place de l’Hotel de Ville. Rien à voire avec un bête feu d’artifices. A Valencia, ils sont très << sons >>. Du coup, lors de ce moment, des tas d’énormes pétards explosent en rythme. Allant de plus en plus fort, au point de faire trembler le sol et les vitres des bâtiments. C’est très impressionnant et difficile à expliquer. On ressent chaque explosion dans tout son corps. Un véritable coup de tonnerre. C’est fabuleux! Cela se terminant par des fanfares, entourées de tous les fêtards, qui se positionnent juste en bas de l’Hotel de Ville, pour chanter et danser en levant les mains en direction des Reines des Fallas, qui les regardent du haut d’un balcon et les saluent.

Un instant plein de joie, de bonne humeur, de musique, de rires, que je ne suis pas prête d’oublier.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Pour en revenir à l’exposition des Ninots, celle ci coûte 3€ et se trouve dans la Cité des Arts et des Sciences. Ce coin m’a fait penser à Sydney avec son Opéra. Des édifices aux allures de vaisseaux spatiaux, tout droit sortis d’un film de science fiction. Le tout entouré de verdure et d’eau.

A savoir qu’il y a, à cet endroit, un espace qui s’appelle L’Umbracle, constitué de grandes arches passant au dessus d’une promenade encadrée de palmiers, qui le soir se transforme en une boîte de nuit en plein air, très prisée par les Valenciens et les touristes ( mon frangin l’ayant testé, ne m’en a dit que du bien ).

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Bref… L’expo des Ninots, regroupe donc plus de 760 oeuvres, plus hallucinantes les unes que les autres. Ces statues humoristiques, ont des tas de thèmes différents ( contes, politique, films…. ) et me rappellent les personnages des chars du Carnaval de Nice. A la fin de l’expo, nous avons dû voter pour nos 2 Ninots préférées.

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

 

La Cité des Arts et des Sciences ( ainsi que le Musée Océanographique ) se situent dans la grande coulée verte qui traverse toute la ville. Au départ il s’agissait du Fleuve Turia, qui a été changé en Jardin de Turia, à cause des nombreuses inondations qu’il provoquait. Celui-ci mesure plus de 7km de long avec une superficie de plus de 100 hectares et est le plus grand espace vert citadin d’Espagne. Là encore, je ne peux que tu recommander d’y aller ! Des fontaines et jets d’eau, des palmeraies et orangeries, le Palais de la Musique, des terrains de foot / rugby / baseball / et athlétisme, ainsi que le Bioparc, y sont installés.

Comme pour tous les lieux à visiter de Valence, tu peux soit t’y rendre en transports en commun ( nous y sommes allés en métro, celui-ci débouchant directement dans le parc ), soit en vélo. Car à Valence, ils sont fans de vélo! Il y a de grandes pistes cyclables partout ( en centre ville, le long de la plage, dans tous les quartiers…. ) et il est possible de louer des vélos à l’heure ou à la journée ( à partir de 5€ – – plus d’infos ICI ).

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

A découvrir aussi, la Poste Centrale ( Correos ), place de l’Ayuntamiento, qui là aussi, est un magnifique bâtiment aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur. Assez surprenant, le fait que l’on puisse y acheter des jouets, barbies, mugs, et objets souvenirs…. Envoyer une carte postale ( achetée ailleurs ) vers la France, nous a coûté 1,35€.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Pas loin de là, nous avons découvert les Arènes ( Plaza de Toros ), qui même si je suis contre la corrida, sont magnifiques de nuit.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Celles-ci sont collées à la Gare Centrale ( Garde Del Northe ), qui comme les autres édifices dont je t’ai déjà parlé, renferme un univers merveilleux à ne pas louper. Tu pourras même te prendre quelques gourmandises, car à l’intérieur se trouve une grande boutique de confiserie, et sur la place devant la gare, plusieurs stands de pâtisseries, marrons et churros sont ouverts même tard dans la nuit.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Autre monument qui vaut le détour, les Torres de Quart. Ces tours qui servaient à protéger la ville, sont plus récentes que les Tours de Serrano. Il est possible de les visiter, pour admirer d’en haut la vue sur les toits de Valence. Mais malheureusement, à cause de ses marches assez raides, nous avons laissé tomber, préférant nous balader dans les rues alentour, qui nous ont fait voyager dans un quartier plutôt artistique.

 

Viens je t'emmène à Valencia

Cette ville est vraiment une merveille, pleine de vie, d’énergie, de lumière, de parcs, de verdure…. Même si le chômage y est très présent, nos hôtes nous ont dit qu’il faisait bon y vivre et je les crois sans souci. Les gens sont agréables, serviables, polis. Les rues sont propres. Nous n’avons croisé qu’un seul chien et pas la moindre crotte, ni papier jeté au sol…

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Et niveau budget, nous nous en sommes très bien tirés :

  • Vol aller-retour avec option Priorité = 72€ / pour 2
  • Séjour 3 nuits avec chambre et salle de bain privée = 75,70€ / pour 2
  • Transports ( métro / bus / tram ) = 35€
  • Repas = 94,41€
  • Visites = 4,50€ ( 1 entrée plein tarif + 1 entrée avec tarif réduit pour l’expo des Ninots )
  • Cadeaux et carte postale = 17,40€

 

Viens je t'emmène à Valencia

Viens je t'emmène à Valencia

Les gremlins ayant bavé devant nos photos et nous même ayant adoré notre voyage, nous avons décidé d’y retourner. Attention Valencia, le mois prochain nous revenons ! Et cette fois-ci, nous allons habiter à moins de 5 minutes à pied de la fameuse plage que nous avons tant aimé.

Ah! J’oubliais! Maintenant je connais quelques mots en Espagnol! Proxima Parada !

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

Les restaurants végétariens commencent tout doucement à se répandre dans les villes. On en trouve un peu plus facilement.

Ce que j’aime dans ce genre d’endroit, c’est que la cuisine est faite maison. Signe qu’en général on va pouvoir savoir clairement ce qu’il y aura dans nos assiettes.

Mardi 20 mars avait lieu la Journée Sans Viande. Alors pour l’occasion, j’ai voulu aller déjeuner en extérieur, en partant bien évidemment du principe que j’allais suivre le mouvement. De toute façon, ça collait à la perfection avec mon jour vegan qui tombait en même temps.

 

 

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

Ne connaissant pas trop les restaus végés du secteur et ne pouvant aller essayer celui qui me tentait depuis un moment puisqu’il était fermé, j’ai demandé de l’aide à google / tripadvisor. Après avoir regardé les sites et comptes facebook de différents restaurants, j’ai découvert la carte du Balagan.

Situé dans le 8ème arrondissement de Marseille, au 99 rue du Rouet, ce restaurant-traiteur est une adresse sympathique à connaître.

 

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

La déco colorée de la salle, avec ses murs peints dans différents tons, ses tables et chaises de jardins multicolores en métal, associés à une grosse table en bois avec bancs et un beau miroir ancien, donne un côté à la fois plein de peps et chaleureux à cet espace plein. Le piano qui trône dans un coin nous invite à y faire courir nos doigts pour profiter d’un repas en musique.

 

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

Pas de mauvaise surprise au niveau de la carte et des tarifs. Tout est affiché aux murs, sur de grands tableaux noirs.

Le concept est selon moi, tout simplement top.

 

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

Plusieurs plats, tartes, soupes, salades et desserts sont proposés. Changeant chaque semaine, en fonction des produits de saison disponibles et des envies créatives du Chef, qui travaille avec des ingrédients frais. Tout est fait maison, 100% végétal et préparé le matin même.

Nous avons donc plusieurs possibilités pour faire notre choix. Prendre à la carte ( 8,90€ plat chaud, 5,20€ soupe/ salade/crousti ou tarte, 3,90€ dessert )  ou partir sur une formule.

C’est là que je trouve l’idée bien sympa.

On peut créer son menu parfait, à moindre coût :

  • pour 8,90€ : 1 élément + 1 dessert
  • pour 10€ : 1 élément + 1 salade verte ou 1 mini salé + 1 dessert
  • pour 12€ : 2 éléments + 1 dessert

Cela signifie que l’on peut choisir 1 ou 2 éléments ( suivant la formule ), parmi les soupes, tartes salées, salades et crousti burgers. De même pour le dessert, à nous de nous laisser tenter par celui qui nous fait le plus de l’œil.

  • pour 12€ : 1 plat chaud + 1 dessert
  • pour 13€ : 1 plat chaud + 1 salade verte + 1 dessert
  • pour 15€ : 1 plat chaud + salade ou soupe ou tarte + 1 dessert

Même combat qu’avec les formules précédentes, mais en choisissant dans les plats chauds.

Bon…. Moi…. Ce que j’ai préféré, c’est la dernière option…. Celle des gourmands, qui veulent tout tester ( ou presque )… Il s’agit de l’assiette dégustation que l’on compose en mixant différents plats de la carte.

  • seule : 12€
  • avec 1 dessert : 15€
  • avec une assiette d’assortiments de desserts : 17€

Avec l’assiette dégustation, on peut demander un morceau de tarte, y ajouter des légumes, un bol de soupe, différentes salades… Bref, se faire une jolie assiette complète remplie de bonnes choses. Et si on a encore de la place, pourquoi ne pas partir sur l’assortiments de desserts, pour à nouveau se créer une belle assiette gourmande, en mélangeant différentes douceurs.

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

Pour les boissons, il y a des jus centrifugés, de la citronnade maison, de la bière, du vin, des sodas, du café, etc…. On peut aussi prendre un verre de thé en libre service, contre une ptite pièce à glisser dans une boîte. Don qui sera reversé à la SPA du quartier. Il est même possible d’acheter un plat qui restera disponible pour une personne dans le besoin, qui pourra venir le chercher plus tard ( 7€ ).

Maintenant que tu connais le concept, voyons ce que l’on mange….

 

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

La semaine dernière, il y avait :

  • 2 crousti burgers : chèvre / figue / oignons confits, et chèvre / blette / miel / oignons confits
  • 4 plats chauds : lasagnes de légumes grillés au chèvre, lasagnes aux légumes, steak veggy et frites, riz coco aux épices et légumes rôtis
  • 5 tartes : pissaladière, blettes / chèvre / miel, légumes grillés, légumes grillés / chèvre, tortillas pommes de terre / épinards
  • 3 soupes : légumes, patate douce, lentilles ( j’ai oublié les épices qu’elles contenaient )
  • salades : fenouil aux agrumes, chou rouge, carotte / betterave, etc….
  • desserts : tarte aux pommes caramélisées, crumble de fruits rouges, tarte choco noir façon mendiant, clafoutis aux fruits, gâteau au chocolat, salade de fruits, compote de pomme, cookies, gâteau à l’amande, etc….

Comme tu peux le voir, mon ptit ventre sur pattes, il y avait de quoi se faire plaisir.

Mais tu vas me dire que tout ça c’est bien beau, mais qu’à part les salades, je ne pouvais rien avaler…. Alors comment j’ai pu tellement adorer cet endroit, au point de vouloir t’en parler.

Bah parce que j’ai déniché le Saint Graal de Marseille pour anorexique comme moi, qui tremble face au moindre féculent.

 

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

Viens je te montre mon repas, pour que tu comprennes….

Je me suis donc lancée dans l’aventure de l’assiette dégustation. Ouaip…. Grosse faim et envie de goûter plein de choses.

Il faut dire que le patron, très à l’écoute et charmant, a bien pris le temps de m’expliquer chacune de ses créations culinaires, ce qui m’a permis de me mettre en confiance et à l’aise. Du coup, j’ai décidé de prendre un bol de soupe de lentilles ( que j’ai réussi à déguster en me basant sur le fait que c’étaient mes protéines), de la salade de fenouil, des légumes rôtis ( courge, asperges, oignon, artichaut… ), et 1 belle part de pissaladière. Oui, oui! Tu as bien lu! J’ai mangé de la tarte! Avec de la pâte!

Je ne sais même plus à quand remontait ma dernière part de tarte avec pâte.

Si j’ai réussi à la savourer sans culpabilité ni crainte, c’est tout simplement parce que celle-ci ne contenait pas de farine. Faite de graines, elle était parfaite pour moi! Et tellement délicieuse en plus.

 

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

Comme je venais de bien me régaler, je m’suis dit qu’il fallait que je continue comme ça et que pour une fois, je tente un dessert.

Encore une fois, le patron a eu la gentillesse de tout me décrire ( Merci beaucoup ! ). Et là, bonheur! Pas de farine non plus! Des gâteaux aux légumineuses et des tartes avec la même pâte que pour les versions salées ! Yes! A moi la gourmandise!!!

Moi qui ne pensais prendre qu’une part, j’ai fini par choisir l’assortiments de desserts : 1/2 cookie, une part de tarte aux pommes, du gâteau au chocolat et de la salade de fruits frais sans sucre ajouté. Parfait! Savoureux! Impeccable!

 

Mon aventure végétarienne au restaurant Le Balagan

 

Tu vois maintenant pourquoi j’ai pris le temps de t’écrire un article sur Le Balagan. Non seulement pour les personnes comme moi, qui ont des TCA, c’est le restau idéal, mais en plus il est végétarien, avec aussi des plats sans gluten ou vegan. Le lieu est agréable et le personnel hyper souriant et aux petits soins avec les clients. Je le redis, mais tout est fait maison et excellent. Sans parler du rapport qualité / prix, qui permet de manger sainement pour un budget très correct.

En plus, il est possible de se faire livrer ( dans un rayon de 3km ).

Le site du Balagan

Le compte Instagram

Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 16h.

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

 

Prendre un brunch le week end est un concept qui se répand de plus en plus depuis quelques temps.

C’est un instant convivial, de détente, où on en profite pour discuter autour de bons petits plats et gourmandises.

En général, on combine des mets sucrés que l’on retrouve dans les petits déjeuners, à des aliments salés du déjeuner. Il en va de même pour les boissons.

Seulement bien souvent, cet agréable moment a un certain coût et peut freiner les budgets restreints, ou les familles nombreuses comme la mienne.

Dommage, me diras-tu….

Sauf si tu connais la petite adresse fort sympathique de Marseille pour te faire plaisir sans devoir vendre un de tes gremlins ( quoi qu’en y réfléchissant bien, ça ferait une bouche en moins à nourrir… ).

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Grâce à une offre Groupon, j’ai découvert il y a quelques mois le Café Edmond, situé dans l’hôtel Edmond Rostand.

A deux pas du Vieux Port, dans le 6ème arrondissement, ce petit coin reposant est accessible en métro et permet de profiter facilement du centre ville ou de visiter Marseille.

Comme je te l’expliquais, ce lieu cache un espace très cosy, qu’il est bon de connaître lorsque l’on est gourmand.

Dans une salle joliment décorée, au look vintage, avec des meubles chinés, au départ dépareillés mais qui finalement s’assemblent à la perfection, tu es invité à te poser le temps d’un breakfast, ou encore pour savourer une délicieuse pâtisserie faite maison à l’heure du goûter.

Du bois, du cuir, du tissu…

Rouge, noir, gris….

D’adorables fauteuils, de beaux coussins, des tasses suspendues, un immense miroir contre un mur….

Tout est pensé pour que tu te sentes comme chez toi. Tu en oublies que tu te trouves dans un hôtel. Rien à voir avec certaines grandes chaînes de l’hôtellerie. C’est ce qui fait le charme de ce lieu que j’aime tant.

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

 

Mais revenons en au brunch….

Sans être des plus abondant, il reste à mon sens très bien garni.

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Tu peux y trouver tout ce que contient un petit déjeuner continental, avec des viennoiseries, des céréales, du café, du thé, du jus de fruit ( tu as un presse agrume à disposition, en plus de la machine à jus d’orange )… Mais aussi des pancakes, des yaourts ( aux fruits et natures ), des compotes, de la salade de fruits, des fruits secs ( pruneaux, abricots, dattes, raisins… ), des oranges et citrons….

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Bien évidemment, tu peux te faire des tartines avec des biscottes ou du pain frais ( que tu peux griller grâce à un grille pain installé à côté de la corbeille contenant les baguettes ). Plusieurs confitures sont disponibles, ainsi que du nutella et du miel. L’enseigne faisant des pâtisseries maison, il y a toujours un bon cake qui te mets directement l’eau à la bouche ( celui-ci changeant régulièrement ).

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

 

Le must pour moi, c’est la partie salée que propose le Café Edmond.

Des œufs brouillés, des petites saucisses grillées, du jambon, du fromage ( bon, là, j’avoue que c’est un peu limité pour une fan de fromage comme moi, qui déteste les babybel et vache qui rit ^^ ), du beurre doux et salé….

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

 

Parfait pour que je puisse profiter d’un brunch malgré mes tca qui m’empêchent de déguster des mets sucrés… C’est pourquoi je ne regrette pas d’avoir déniché cet endroit. Contrairement à d’autres lieux qui proposent des brunchs bien souvent ultra sucrés, où on ne pas choisir ce que l’on préfère car il s’agit de formules, le Café Edmond a l’intelligence de permettre à ses clients de savourer leurs plats favoris, dans une version buffet à volonté.

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Oui, oui! tu as bien lu!

Ce brunch est à volonté.

Mais attends… Je ne t’ai pas encore dis le meilleur.

Parlons tarif.

Veux tu que l’on joue au Juste Prix ? ^^

Allez…. Fais moi une offre….

20€ ? 15,99€ ?

Non, non, mon ami.

Je te l’ai expliqué, le Café Edmond est au top pour que tu puisses passer un bon moment sans te crêper le chignon avec ton banquier.

Ce brunch à volonté est à 10€ tout rond. Moi je dis J’ACHÈTE !

Surtout que le personnel est des plus agréable, serviable et attentionné. Répondant au mieux pour satisfaire les visiteurs gloutons.

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Et lorsque tu as terminé de te régaler, un espace très cocooning et chaleureux t’attends en bas des escaliers qui mènent aux chambres.

Alors si tu veux tester un petit déjeuner / brunch, dans un coin plein de bonnes ondes, je te conseille d’aller découvrir cet établissement. Ou si tu préfères, vas-y dans la journée pour un thé bien chaud, accompagné de petites mignardises….

 

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

Un brunch à volonté au Café Edmond Rostand

 

Hôtel Edmond Rostand
31 rue Dragon
13006 Marseille
04 91 37 74 95

Soirées de Noël chez Zodio

Il était une fois, à Marseille ou plus précisément à Plan de Campagne, un monde magnifique, aussi spectaculaire  que la caverne d’Ali Baba.

Dédié aux gens comme moi, totalement fans de déco, cuisine et loisirs créatifs.

Ce pays des merveilles se nommait Zodio

 

 

Soirée privée Zodio

Dans cette boutique que j’adore, tu as l’impression d’être à la maison. C’est chaleureux, très cocooning, à tel point que tu as envie de te jeter sur le lit installé à l’entrée pour faire une petite sieste.

Tout est pensé pour que tu te sentes à l’aise et que tu n’aies plus l’intention de partir.

Tu ne sais plus où donner de la tête, tellement il y a de trésors à admirer… Des coussins, de la vaisselle, des savons, des huiles essentielles, des cadres, des bibelots… En passant par des emportes pièces, des épices, du café…

Il y a de quoi faire.

 

Soirée privée Zodio

Ce que j’apprécie le plus chez Zodio, c’est qu’il est possible de goûter pas mal de produits à la vente, comme les pastilles de chocolat pour tes futurs cookies, les moutardes plus originales les unes que les autres, les fleurs comestibles, les sirops…..

Il y a même un coin pour se poser, avec des fauteuils et canapés, où tu peux te préparer une boisson chaude et te détendre.

Je pourrais y rester des heures, à essayer tous les thés mis à disposition. En particulier ceux des marques Compagnie Coloniale et Thé de la Pagode. Quel plaisir de pouvoir tester avant d’acheter, surtout lorsque l’on voit le tarif de certaines infusions.

Mes gremlins, eux, aiment aussi savourer un chocolat chaud. Il faut dire que ce n’est pas comme celui qu’ils ont à la maison. Chez Zodio c’est cacao à l’amande, au spéculoos, ou encore au caramel…..

En plus de pouvoir goûter certains produits alimentaires, il est aussi possible d’essayer quelques produits de cosmétique, puisqu’un petit espace avec lavabo est disponible au centre de la boutique. Le top de pouvoir découvrir des savons, gommages et autres soins.

 

L’enseigne organise plusieurs fois dans l’année, des soirées ventes privées, pour les détenteurs de la carte de fidélité.

Avec la tribu, nous sommes allés au 2 dernières, conçues sur le thème de Noël.

Je peux te dire que nous avons passé un excellent moment à chaque fois.

Arrivés à l’ouverture de la soirée ( 17h ) et repartis à la fermeture ( 21h ), nous n’avons pas vu le temps passer.

Faut dire que chez Zodio, ils savent y faire!

A peine la porte franchie, on nous accueille avec de gros paquets cadeaux, dans lesquels il nous faut piocher un papier. Sur celui-ci est indiqué un pourcentage de réduction, pouvant aller jusqu’à 20% ( si on a une main chanceuse ), à utiliser le soir même pour tout achat ( ou presque car quelques bricoles, comme les livres par exemple , ne fonctionnent pas avec cette offre ). Suivant la carte de fidélité que l’on possède, il est possible d’obtenir 5% de réduction encore en plus ( soit 25% au maxi au total ).

Bien sympa pour se faire plaisir juste avant les fêtes ou pour ajouter de nouveaux cadeaux sous le sapin.

 

Soirée privée Zodio

Juste après ça, quelques vendeurs nous offrent des boissons ( kirsch, vin chaud, cocktail sans alcool, sirop…. ), avec de grands sourires, des chaussons bien marrants aux pieds, et des paillettes dans les cheveux ou dans la barbe.

Durant toute la soirée, nous pouvons nous balader dans les rayons, découvrant des produits bien sympa, mis en scène pour certains. Ce magasin ne ressemble décidément pas à un magasin habituel. Il est joliment décoré de partout, avec des créations homemade, qu’il est possible de refaire chez soi, grâce aux DIY présents sur le site de la boutique.

Pendant que l’on déambule d’allée en allée, le personnel est aux petits soins, nous renseignant dans la bonne humeur et nous proposant de quoi grignoter ( velouté de butternut, crème de foie gras sur toast, pain d’épices, cookies, …. ). Toutes ces gourmandises ont été cuisinées sur place par Carine et son équipe, dans la petite cuisine installée dans un coin du magasin.

 

Le gros plus de ces soirées, ce sont les ateliers.

En temps normal, les ateliers de bricolage ou de cuisine organisés par Zodio, sont payants. Mais là, non.

Du coup les nains se sont éclatés à refaire plusieurs fois les mêmes activités. A tel point qu’ils ont sympathisé avec Laura, la charmante jeune femme qui anime les ateliers de loisirs créatifs. Elle a fini par les surnommer Riri, Fifi et Loulou ^^  Bon, on a essayé de marchander pour lui laisser pendant les prochaines vacances, mais pas moyen…. Zut!

 

Ils ont fabriqué des couronnes de Noël, ainsi que des boules en coton à suspendre, qu’ils ont pu emporter. Simple à reproduire à la maison, bien expliqué et surtout bien joli.

 

 

Nous avons aussi participé aux ateliers de cuisine ( animé par ? bah tu ne suis pas? par Carine ! ). Le premier soir, ce sont les gremlins qui s’y sont collés, en décorant des sablés. Biscuits qui n’ont pas fait long feux, puisqu’ils les ont de suite dévoré.

Le second soir, c’était un atelier plutôt pour les adultes, puisqu’il était consacré aux cocktails de fête. L’Homme et moi nous sommes donc sacrifiés pour la bonne cause ^^

La soirée prenant fin, comme tu peux t’en douter, nous sommes bien évidement repartis les bras chargés. Difficile de ne pas craquer dans de telles circonstances….

Bref… Je dois t’avouer que j’ai déjà hâte de pouvoir participer à une nouvelle soirée Zodio !

 

Daddy Cool, le père décalé de l’année

 

Daddy Cool, le père décalé de l'année

Mardi dernier, j’ai eu la chance d’être invitée par le cinéma Les 3 Palmes, a l’avant première du film Daddy Cool.

Même si le Chéri n’est pas trop film français, perso j’avais besoin de sortir un peu et de lâcher prise quelques heures.

La bande annonce promettant un bon moment de rigolade, j’ai motivé l’homme, collé les nains chez la voisine, sauté dans mes pompes et hop, direction le ciné.

Bref…

Daddy Cool, de Maxime Govare, nous plonge dans le quotidien un peu compliqué d’un couple en pleine séparation, mais qui doit continuer à vivre sous le même toit. Au désespoir de Maude ( Laurence Arné), qui ne supporte plus les fantaisies d’Adrien ( Vincent Elbaz), un grand ado de 40 ans.

Surtout depuis qu’il a décidé de monter une crèche à domicile dans leur appartement et de tenter de gérer des enfants à sa façon…

Je suis ravie d’avoir pu assister à cette avant première.

Je n’ai pas été déçue une seule seconde par ce film. Même le Chéri finalement a adoré.

L’ambiance parfois électrique, parfois tendre entre les protagonistes montre bien ce que peut donner une séparation dans de telles circonstances. Les vacheries, piques, et embrouilles sont au rendez vous.

Mais le must dans tout ça, c’est l’éducation faite par Adrien, une fois qu’il a monté sa crèche.

On voit de suite qu’il n’y connaît rien en gamin, allant jusqu’à mettre un masque pour changer une couche, ou utilisant les minots comme chiens de traîneaux lors d’une balade….

Pas une seconde de répit, pas un temps mort, on ne s’ennuie pas avec Daddy Cool.

Oublie Françoise Dolto si tu veux survivre pendant les vacances qui débutent.

Fonce voir le 1er novembre ce film, et applique les idées éducatives  d’Adrien !

Avec un rouleau de film étirable et quelques bonbons, tu devrais survivre…

 

Au passage : après le film nous avons pu rencontrer l’actrice vedette, ainsi que le réalisateur et l’acteur Jean-François Cayrey, qui nous ont assuré qu’aucun enfant n’avait été traumatisé durant le tournage ( du moins rien qu’un peu). 

On court pour la bonne cause #2 – Le Défi des Foulées

Je ne suis pas une super runneuse, mais j’aime me lancer des défis.

C’est d’ailleurs pourquoi je viens tout juste de terminer Mon Défi Marche de Décathlon, qui m’a permis à la fois de faire de belles balades et de découvrir des coins sympa que je ne connaissais pas, mais aussi de repousser mes limites, d’augmenter mes objectifs de pas à effectuer par jour et d’apprendre à gérer bien mieux ma respiration lors de tels efforts.

Si tu veux plus d’infos sur ce défi, je te conseille d’aller lire les articles de ma webcopinote Healthy To Enjoy, qui m’a motivé à me lancer dedans.

Défi des foulées - Nature et Découverte

Du coup, ce défi étant fini, j’ai décidé de participer à nouveau au Défi des Foulées, dont je t’avais déjà parlé l’année dernière.

Il s’agit d’un défi connecté et engagé, organisé par Nature & Découverte , permettant de récolter des dons pour une association œuvrant pour la cause animale.

Cette année d’ailleurs, ce ne sera pas pour une seule asso, mais 2 :

Athénas et Croc

qui luttent pour la protection du Lynx.

Le principe est simple :

*le 2 mai 2017 tu t’inscris gratuitement sur le site du Défi des Foulées ( qui sera mis à jour d’ici là )

*tu peux te créer une équipe, pour relever ce défi avec tes amis, tes voisins, ta famille, ton hamster ^^

*tu te connectes via ton application préférée ( FitBit, Runstatic, Garmin, Jesuisnulencourseetjetombetoutletempsmaisj’ailecoeursurlamain, etc…. )

*tu relèves les différents challenges ( faire tant de kilomètres, tenir autant de temps, etc…. )

*et tu déchires tout les 20 et 21 mai, lors de la course, pour obtenir un maximum d’argent pour les associations

2 km parcourus = 1€ pour les associations

 

Plusieurs petits points à savoir :

*tu peux réaliser ce défi en courant mais aussi en marchant, donc pas de panique si comme moi tu n’es pas un as des marathons

*les membres de ton équipes ne doivent pas forcément vivre dans le même patelin que toi ( l’équipe étant virtuelle via les applications, vous pouvez être dispersés aux 4 coins de la galaxie )

*tu peux relever les challenges n’importe où, n’importe quand, du moment que tu le fais avant la date de la course

*tu relèves ces challenges en coopération avec ton équipe puisque tous vos kilomètres et temps effectués sont additionnés via les appli ( donc s’il faut faire 5km, que Pierrafeu en fait 3 et que Homer en fait 2, c’est tout bon )

Lynx Boréal – Photo Wikipédia

Et à la fin, tu es super fier de toi car en ayant décidé de te bouger un peu le popotin, non seulement tu as fait du bien à ton corps et redessiné ta silhouette avant l’opération short de bain et bikini à la plage cet été, mais en plus tu as contribué à sauver ces magnifiques boules de poils que sont les Lynx.

Bravooooo !!!!

Alors ?

Tu fais quoi le 2 mai prochain ?

Tu t’inscris, comme moi ?

Taste – Le retour ( Mon avis BIS )

Si tu me lis régulièrement, tu sais qu’en ce moment je suis en mode gourmandise et test de différents restaurants de Marseille.

Tu sais aussi qu’il y a une dizaine de jours, je suis allée découvrir un snack haut de gamme où tout est Fait Maison : le Taste.

Taste 15 eme - Mon avis

Et du coup, tu dois être au courant que j’avais adoré cette adresse et les plats proposés….

Si ce n’est pas le cas…. Que tu passes ici pour la première fois…. Laisse moi , – te souhaiter la bienvenue sur ce blog , te renvoyer vers mon précèdent article où je te parle de ma première aventure dans ce mini royaume du goût.

Sandwichs, salades, verrines.... Un max de choix...

Après avoir tant aimé manger au Taste du 2e arrondissement, j’ai voulu essayer celui du 15e.

J’ai donc pris sur moi et patienté, pour ne m’y rendre que vendredi dernier.

Pourquoi avoir attendu si j’avais tellement hâte d’y retourner?

Tout simplement parce que le vendredi c’est le jour des burgers chez Taste.

Et moi, les burgers, j’aime ça ^^

Verrines salées

Histoire d’être certaine d’avoir du choix ( si tu te souviens bien, je t’ai expliqué que là bas, c’est no gaspillage, donc quantités limitées ), j’ai motivé le Chéri à partir assez tôt ( après avoir fait le tour de la voiture en croisant les doigts pour ne pas encore avoir un pneu de crevé ^^ ).

Verrines sucrées

Bon…. On a dû partir un poil trop tôt, car lorsque nous sommes arrivés le personnel était en plein repas…. Oups…. ( Désolée!!! )

Tartes salées

Nous avons tout de même été très gentiment accueillis par le patron, avec qui nous avons pu un peu discuter ( nous avons appris que le design du Taste du 2e arrondissement, a un peu changé depuis notre passage ).

De belles salades

Cette fois-ci, l’Homme et moi sommes partis sur la même formule : celle avec le burger du jour accompagné de frites.

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Monsieur a pris avec ça, 3 verrines sucrées et moi 2 verrines sucrées ainsi qu’une part de gâteau.

Tu l’auras compris, c’était cheat meal ^^

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Ce resto ayant une jolie terrasse, nous ne nous sommes pas fait prier pour profiter du soleil.

Un gros plus qui me plait bien, surtout que ce snack se trouvant dans un secteur avec seulement des bureaux, nous étions au calme, cachés derrière des arbustes.

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

J’ai adoré le mobilier, à la fois sobre et élégant. Les fauteuils étaient très confortables et les bandes de canisses suspendues dans les airs donnaient un côté vacances et détente à la terrasse tout en offrant des coins d’ombre.

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Une fois installés, j’ai eu le temps de faire quelques photos en attendant nos burgers ( ceux-ci étant préparés à la demande puis servis à la table ).

Je précise que nous n’avons pas dû attendre des lustres. Ca a été très rapide.

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Et quand j’ai découvert mon sandwich, j’ai été hyper surprise.

Il était énorme !

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Bien plus gros que ceux vendus chez Mcdo ou Quick ! Il prenait toute ma main !

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Et tellement garnis ! Un burger aussi généreux que le patron du resto ( merci ).

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Dès la première bouchée je suis tombée sous son charme. Le pain était divin, avec sa croute croquante et sa mie si moelleuse…. La viande de porc laquée était excellente ( une idée très originale fonctionnant parfaitement dans un burger ! )… La sauce donnait un côté tout doux à ce sandwich…. Bref, c’était parfait !

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

A tel point que l’Homme et moi, malgré tout ce que nous avions encore à manger, avons décidé d’en commander un second chacun…. ( on est des oufs, t’as vu ça ! )

Je suis donc allée au comptoir, demander à la jeune femme qui s’occupaient des autres clients qui arrivaient petit à petit, s’il était possible de ravoir juste le burger, sans la formule.

Réponse : oui.

Yes!!! Vous pourriez m’en remettre 2 s’il vous plait ?!  😀

Les burgers sont vendus à 6€ pièce. ( Il est aussi possible de les commander avec juste les frites en plus. )

A peine le temps pour moi de déguster mes frites, que nos nouveaux burgers arrivaient. Miam !

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Pour ce qui est justement des frites, je dois dire qu’elles sont elles aussi très bonnes. Il s’agit plus de patatoes, bien gourmandes de par leur taille mais aussi grâce aux épices dont elles sont couvertes. Trempées dans la ptite sauce aux herbes ( et au yaourt ? je ne sais plus ) Faite Maison qui va avec, c’était  très sympa.

Il n’y en avait pas des tonnes, mais vu la taille du burger, c’était largement suffisant ( dit celle qui est tellement goinfre qu’elle s’est tapé un deuxième casse – dalle ).

Tu dois te dire qu’après tout ça, je ne devais plus avoir faim…

Effectivement, je commençais à bien sentir mon ventre se gonfler ^^

Mais quand tu as devant toi de belles verrines qui n’attendent qu’une chose, que tu les goûtes, tu ne peux pas te défiler….

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Le Chéri et moi, avons tout deux repris ( comme l’autre jour ) une verrine de tarte au citron. Tu sais, la tuerie intergalactique.

Bah bien entendu, cette verrine déchirait toujours autant !

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Ensuite nous avons testé la seconde verrine de Monsieur : tiramisu au Nutella.

Que dire ?

Après celle à la tarte au citron, c’est de loin ma préférée.

On sent bien le Nutella sans pour autant que ça ne soit trop présent ni écœurant. Les morceaux de biscuits dans le fond, ajoute un peu de croquant. C’est top !

Ces deux verrines combinées forment à mon avis, le combo gagnant pour l’Homme…. Je sens qu’il prendra toujours celles là….

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

La dernière verrine dont je vais te parler, nous l’avions chacun prise.

Il s’agit d’une tarte tatin revisitée, avec une bonne couche de compote de pommes maison, une dose de fromage blanc 0% et du crumble.

Celle-ci a moins plu au Chéri. Mais ce n’est pas étonnant, car elle n’était pas hyper sucrée. Parfait pour moi, moins pour lui qui est accro au sucre ( bien trop d’ailleurs ! ).

Pour moi, la compote suffisait largement à donner une touche sucrée au fromage blanc, de même grâce au crumble. Crumble qui n’était ni pâteux, ni sableux. Impec’.

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Ce coup-ci, pas de cheesecake à la vente, mais des parts de brownie et de cake poire – caramel – amandes.

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Joliment emballées dans du papier transparent avec le logo du resto, et posées les unes sur les autres, sur le comptoir près de la caisse, je n’avais pas pu résister à l’envie d’en prendre une.

Mais je dois t’avouer, qu’au final, après tout ce que j’avais déjà mangé, j’ai dû la ramener à la maison. Impossible de la savourer de suite, sous peine d’exploser….

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

C’est donc le ventre bien rempli, que nous avons quitté le Taste du 15e arrondissement, pour lequel j’ai eu un méga coup de cœur.

Le mobilier, la terrasse, le parking gratuit…. Des +++ qui me font préférer cette adresse à la première ( même si je compte bien retourner aux 2 ^^ ! je veux voir ce qui a changé dans le premier resto ).

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Et je ne dois pas être la seule à apprécier ce lieu, car le snack s’est très rapidement rempli pendant que nous mangions. A tel point qu’une longue queue s’est formée devant la caisse. Tout le quartier doit savoir qu’il y a un bon restaurant, en mode Fait Maison, dans le coin.

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Tu vas me dire que du coup, je ne t’ai pas parlé de ma part de cake….

C’est exact…

C’est seulement 2 jours après que j’ai dégusté ce gâteau. Ou plutôt que nous l’avons dégusté, car l’Homme et moi l’avons partagé pour un ptit déjeuner.

Taste du 15 eme arrondissement de Marseille - Mon avis

Encore une fois, on voit que chez Taste ils sont généreux ! La part était bien épaisse! Pour 2,30€ il y avait de quoi faire.

Le cake était moelleux à souhait, avec de gros bouts de poires fondants et plein d’amandes effilées sur le dessus.

Même après 2 jours, ce gâteau était délicieux et ne s’était pas desséché du tout.

Restaurant Taste Marseille

En conclusion, je pense que tu l’auras compris, je suis mordue des restaurants Taste et de leur cuisine Faite Maison, saine et à petits prix. Ainsi que de l’ambiance conviviale et chaleureuse qui y règne.

Et j’ai déjà hâte d’y retourner !!! ( Si seulement je pouvais manger des burgers tous les vendredis ^^ )