Nouvelle saison au Hero Festival pour la tribu

Ce week-end au Parc Chanot, d’étranges créatures rôdaient dans les allées. Certaines effrayantes, d’autres féeriques… Quelques unes étaient même si peu vêtues qu’avec la grisaille et le froid bien installés, j’en suis rapidement venue à les plaindre.

Malgré le côté maléfique de certains de ces êtres, ils parvenaient très bien à cohabiter avec les autres personnages qui se trouvaient là, allant même jusqu’à défiler auprès d’eux. Ou encore à prendre la pose avec de jeunes mortels recherchant leur attention.

C’est donc au milieu de ce joyeux peuple que ma tribu et moi, avons passé de nombreuses heures à nous amuser.

Comme l’année dernière, nous avons traversé les différents univers de ce festival geek : le Hero Festival.

Nous n’avons rien manqué, bien armés de notre programme.

Exposition de statuettes à l’effigie des plus grands Super-héros, des personnages Disney, mais aussi des vilains en tout genre, et village Star Wars.

Zone US, où l’on pouvait admirer des véhicules américains, ainsi que la reconstitution d’une scène de crime.

Espace jeux vidéo, avec les consoles à la mode pour des parties endiablées de Fifa / Call of duty / Super smash bros , mais aussi des versions vintages et des bornes d’arcade. Le grand plus de cette année : les différents modèles de jeux en réalité virtuelle, qui allaient du simple casque au fauteuil animé. Il y en avait des gamers dans ce coin là !

Secteur basé sur les jeux de société, mais aussi les jeux de type Magic.

Plongeon dans le monde d’Harry Potter avec une belle exposition mettant en avant chaque films.

Rencontre avec des auteurs de talent dont le travail de certains me tente tout particulièrement de découvrir pour ensuite te donner mon avis ( comme J.K-Gras, Nathalie Bagadey, ou Overkiller) . Pour les fans de bouquins, il y avait à la fois des mangas, comics, romans, bd…

Illustrateurs et créateurs mettant en vente leurs réalisations, tout en expliquant avec sourire leurs passions. Gros coup de cœur pour Nouna Factory, La fabrique des loulous, Créartif, Juapi coffee artist ( peintures au café !!!)

Bien évidemment, de nombreux stands kawaii, recouverts d’articles de cosplay, de gadgets, de porte-clés, de funko pop et de peluches trop craquantes, étaient de la partie. Pas simple de garder son portefeuille bien fermé, lorsque tu croises à chaque pas, de superbes sacs, des tee-shirts avec tes persos favoris ou encore d’anciens jouets de ton enfance.

D’ailleurs, je me demande si l’excuse ” l’odeur était trop alléchante” peut être valable devant un banquier mécontent… Car entre les gaufres fourrées à l’allure de poisson, les macarons de toutes les couleurs, les churros, les plats asiatiques ( sushi, ramen, yakitori, etc) , les muffins, les crêpes, les cacahuètes grillées, les marrons, les hot-dogs, les pizzas, les glaces, les bonbons, ainsi que les boissons fumantes, le bar à saké et la taverne médiévale, il était impossible de mourir de faim ou de soif.

Et parce qu’au Hero Festival, on pense aux petits creux et moments gourmands, une fois rentré chez soi, il y avait aussi un grand stand de confiserie asiat’ : KitKat aux parfums introuvables en France, chocolats, bonbons et biscuits en forme de Mario / Pokémon / ou autres, pop-corn avec encore des saveurs différentes des nôtres…

Les coins que j’ai énormément appréciés :

  • le village médiéval en extérieur, où j’ai craqué pour quelques jolies pierres précieuses de chez La pince créative (chut ! cadeau qui ira dans le calendrier de l’avent de ma fille) et où j’aurai bien aussi acheté une sublime tenue ou encore de beaux sacs en cuir, et un mug version crâne de chez Les 9 royaumes
  • le stand de la web série Noob, dont toute la tribu est fan ( on a eu la chance de pouvoir tester le prototype de leur futur jeu vidéo et je peux vous dire que ça déchire !)
  • le stand de customisation de playmobil Deklick ( tous les ans des nouveautés)
  • les lampes trop mimi de chez Kelys

Des animations ont eu lieu tout au long du week-end, avec des démonstrations d’arts martiaux, des défilés et performances, des ateliers ( monter un Gunpla, faire un origami, dessiner…).

Et surtout, la venue tant attendue de plusieurs guest-stars : Stanislav Yanevski alias Viktor Krum nous a expliqué qu’il avait adoré jouer la scène de son entrée dans Poudlard ( Harry Potter et la coupe de feu), Luka Peros nous a révélé qu’au départ il n’avait pas passé le casting pour son personnage de Marseille (dans La Casa de Papel) mais pour un autre, et Chantal Goya a fait chanter petits et grands.

Avec tout ça, on n’a pas eu le temps de s’ennuyer !

Un grand merci à toute l’équipe du Hero Festival pour nous avoir une nouvelle fois permis d’assister à ce bel événement ! Et bravo pour tout le travail fourni !

Je joue jeux partage : mon avis

À une dizaine de minutes en voiture de chez moi se trouve la caverne aux merveilles d’Ali Baba.
Un ptit coin de paradis pour les geeks qui pensent, respirent, vivent jeux de société, mais aussi pour les noobs qui veulent passer un bon moment.


La boutique Je Joue Jeux Partage ne peut pas renier son nom, puisqu’il s’agit bien ici d’un lieu convivial, où l’on s’amuse tout en partageant son savoir et ses impressions, que l’on soit expert dans le domaine ou non. 
Petits et grands, novices comme mordus, tout le monde y trouve son compte. 


Un large choix de jeux en tout genre est proposé à l’achat, avec une palette d’univers très variée : jeu familial, stratégique, d’ambiance, féerique, futuriste… Je peux te dire, en connaissance de cause, qu’il est extrêmement difficile de faire son choix, car on a vite envie de repartir avec le magasin entier. 


Mais le must, le petit plus hyper sympathique, se cache dans la seconde partie de la boutique. 


Une salle dédiée aux tests de jeux, où plusieurs tables nous invitent à nous poser le temps d’une ou plusieurs parties. Pour cela, Olivier, le propriétaire des lieux, a créer une grosse ludothèque mettant à disposition des petits jeux rapides, comme des jeux de plateau plus conséquent, ainsi que des jeux en bois et une borne d’arcades. 


Un véritable plaisir que de découvrir ou re-découvrir certains classiques ou de chouettes nouveautés. Surtout qu’Olivier est toujours prêt à expliquer les règles, voire s’il a 5 minutes de libres, a se joindre à la partie. Le tout en sirotant une boisson fraîche ou chaude et en grignotant un peu de pop corn. 


Il est même possible d’y organiser des anniversaires et de venir aux nocturnes du vendredi soir, ou encore à un goûter offert le 1er dimanche du mois.


Toujours dans l’esprit du partage, les soirées jeux comme l’espace ludothèque sont des services gratuits. Ce qui n’est pas toujours le cas dans d’autres magasins ou associations. 


Et pour les fans de Warhammer, Je Joue Jeux Partage ne manque de rien. Figurines, peinture, pinceaux… Le patron fait même des initiations pour apprendre les bases de cette activité. 


Il ne faut surtout pas hésiter à y aller, car au-delà de la vente de jeux de société, c’est le côté humain et chaleureux qui donne beaucoup de plaisir à y rester et y retourner. 

Je joue jeux partage

23 boulevard de la Gare, 13821 La Penne Sur Huveaune

06 63 06 97 14

Lundi / Mercredi / Samedi : 10h / 19h

Mardi / Jeudi : 10h / 14h

Vendredi : 10h / 22h

1er Dimanche du mois : 10h / 18h

Une cascade cachée en plein cœur des Aygalades à Marseille

Marseille est une ville qui renferme bien des mystères. Chaque quartier a sa particularité, son âme, sa façon de vivre.

Déjà 7 ans que nous avons débarqués ici et nous sommes loin de connaître ne serait-ce que la moitié des secrets de la Cité Phocéenne .

D’ailleurs, je vais t’en révéler un…. Mais chut… Ca reste entre nous …

Dans le 15e arrondissement se trouve le quartier des Aygalades. Coincé entre collines et ruisseau, celui-ci était appelé Aqua Lata au XIII e siècle, puis fut changé en Aigalada signifiant eau abondante en Occitan.

Mais pourquoi ce nom?

Car dans ce quartier coule un ruisseau, aussi appelé Fleuve Caravelle. Combiné aux nombreuses fontaines parsemées dans certaines rues ( comme la fontaine de Ste Madeleine, rue René d’Anjou ), cela fait beaucoup d’eau pour un même espace.

Ce qui nous intéresse le plus aujourd’hui, c’est un petit coin de verdure surprenant et peu connu des habitants de Marseille, bien caché au cœur des Aygalades.

Ouvert seulement le 1er dimanche du mois au public (de 9h à 14h) et lors de quelques événements spéciaux, le jardin des Aygalades dissimule une jolie cascade, oubliée durant des années, qui pourtant autrefois était très appréciée de la bourgeoisie Marseillaise.

Cette cascade faisait partie du Château des Aygalades, bâtiment qui fut détruit en 1940 pour laisser place à l’autoroute A7. Elle fut donc ainsi effacée des mémoires des habitants, pour n’être redécouverte qu’en 2001.

Petit à petit des associations se sont mobilisées pour lui redonner vie, en déblayant l’espace qui l’entoure et en créant un jardin, sous les directives du paysagiste Julien Rodriguez.

Il est très surprenant de mettre les pieds dans ce petit coin de verdure, car il faut l’avouer, il est situé dans un espace peu attractif au départ. Ce quartier, pour ma part, ne m’inspire pas vraiment. Zone industrielle, bâtiments délabrés à l’abandon, déchets amoncelés à droite et à gauche, on est bien loin du village que l’on aurait envie de visiter ou des rues dans lesquelles on voudrait se balader et flemmarder.

C’est ce qui fait au final, la magie de ce lieu si insolite, bien à l’abri d’un grand mur.

Une fois le portail franchi, on découvre un chemin encadré de plantes et fleurs bien entretenues. Celles-ci sont même identifiées par des pancartes, pour que tout un chacun puisse les reconnaître. Des photos retraçant la vie du jardin des Aygalades sont dispersées le long du parcours, qui nous fait passer sous de grands figuiers.

Au niveau de la cascade, une terrasse permet à la fois d’admirer celle-ci, mais aussi de se poser pour écouter les diverses conférences qui peuvent avoir lieu.

En longeant le ruisseau on termine notre aventure sur les hauteurs d’un bâtiment, où un marché des producteurs nous attend ( au passage on constate que des ruches ont été installées).

L’occasion par exemple, de déguster un délicieux thé concocté par Estelle Laborde, une productrice de plantes aromatiques et médicinales BIO, d’Aix en Provence. Ou encore du miel de Louis Duffet (Jardins et Garrigue), un apiculteur du 15e arrondissement de Marseille.

Dans sa petite 4L jaune, Chez Gaston propose des cafés frappés, des boissons chaudes, des eaux detox et des pâtisseries alléchantes.

Bien entendu, d’autres stands t’attendent, dans une ambiance fort sympathique, où tout un chacun profite de la chaleur des rayons du soleil en pique-niquant, au son des musiciens qui donnent le ton des festivités.

Un petit coin d’évasion qu’il faut découvrir lorsque l’on est de passage sur Marseille !



Harry Potter Party chez Cultura

Harry Potter Party chez Cultura

Quand Cultura fait savoir sur Facebook qu’une soirée Harry Potter va avoir lieu nous n’avons même pas besoin de demander au reste de la tribu l’accord pour y aller.
Ni une ni deux on s’inscrit d’office.


L’inconvénient avec ce genre de soirée Cultura, c’est que le nombre de places est assez limité. Il faut donc être au taquet et sauter sur son ordinateur dès l’information parvenue.


Si vous saviez le nombre de fois où l’on a loupé des événements super intéressants qui nous auraient bien plu.
Mais pas cette fois-ci. Là on a vraiment tout fait pour ne pas manquer l’inscription. 
Et franchement on a rien regretté. 

Harry Potter Party chez Cultura


Lorsque nous sommes arrivés, tout était en place pour que le Choixpeau puisse décider de la maison dans laquelle nous allions effectuer nos années à Poudlard. 


Armés d’un sticker représentant le blason de notre maison et d’une fiche d’indices à découvrir, nous avons pu partir à l’aventure au travers du magasin transformé pour l’occasion en école de sorcellerie. 

Harry Potter Party chez Cultura


Pour commencer nous avions cours de sortilège. Pas évident de retrouver le nom de chaque sorts que nous devions utiliser. 


Seconde heure de classe : Histoire de la magie. Nous pouvons te dire que la prof était hyper calée sur les livres de la saga Harry Potter. Elle était capable de sortir une citation en te précisant qui l’avait dite et dans quel tome. 


Cours le plus sympa, celui des potions où l’ambiance était à son comble : obscurité, métronome, fioles et prof à fond dans son rôle. Il nous a fallu goûter une des deux potions présentées devant nous et réussir à retrouver les ingrédients qui la composait : franchement pas évident. 


Après une petite pause au buffet servi par les elfes de maison de Poudlard, il était temps de se mettre au Quidditch. Nous ne sommes vraiment pas doués dans cette discipline puisque aucun de nous n’a réussi à faire rentrer le Souafle dans l’un des buts. 


Tout le monde n’était pas très discipliné durant le cours de métamorphose, mais il faut dire qu’il n’était pas toujours très simple pour les plus jeunes recrues de donner vie à leurs créatures en perles Hama. 


Pour finir nous avons fait un petit tour à la bibliothèque, où une phrase était à composer avec les lettres restantes d’un mots mêlés. 
Méfait accompli ! 


Toutes ces étapes nous ont permis de récolter des indices, pour découvrir l’énigme cachée qui nous ramenait à la carte du Maraudeur.


Avec tous les points que chaque élève avait cumulé durant les cours, le classement des maisons a pu avoir lieu. Verdict : Gryffondor en tête, puis Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle. 

Harry Potter Party chez Cultura


 Un petit tirage au sort a désigné dans chaque maison ( par ordre de classement ) un grand gagnant qui a eu le plaisir de repartir avec un lot. 


Notre plus grand Gremlins fut le vainqueur des Serpentards pour sa plus grande joie. Il est ravi du livre qu’il a remporté, ainsi que de la minifigure LEGO. 


Mais comme nous avions tous bien bossé, nous avons eu le droit chacun, à des bonbons de Bertie Crochue. Miam ( ou pas suivant le parfum ^^).


Nous espérons qu’une nouvelle soirée Harry Potter, sera à nouveau rapidement mise en place ou pourquoi pas sur d’autres thèmes comme Alice au pays des merveilles, Game of Thrones ou encore Stranger Things pour les plus grands. 

Par contre, petit conseil pour Cultura : mettre un peu de musique. Car de ce côté là, c’était le calme complet et clairement ça manquait….

Caravane Namasté avec France Bleu Provence

Caravane Namasté avec France Bleu Provence

La semaine dernière nous avons pu découvrir l’Aïolive, un événement proposé par France Bleu Provence, qui part à la découverte de jeunes talents prometteurs.


Une grande première pour nous, que d’assister à l’enregistrement d’une émission de radio, encore plus en direct.

Caravane Namasté avec France Bleu Provence


Mercredi soir dernier, direction Cabriès pour toute la tribu, petit village sympathique de notre secteur, à la recherche de la maison des arts. 


C’est installés au premier rang des gradins, juste face à la scène, que nous avons pu assister à l’interview mais aussi à une représentation en direct du groupe Caravane Namasté.


Rien que le nom de celui-ci pouvait laisser présager des sonorités à la fois entraînantes, rythmées, mais aussi un peu manouches et bohèmes.


Nous avons vite été conquis non seulement par la musique, mais aussi par les textes militants et idéologiques, rappelant le style de Tryo, ce groupe engagé que Mrs Geekette adore depuis l’adolescence.


Même si tous les membres de Caravane Namasté n’avaient pas pu être présents, nous pouvons t’assurer que le show n’en était pas moins d’enfer. Les musiciens étaient au taquet pour nous donner envie de bouger. Le chanteur a su nous communiquer ses émotions et même nous transformer en cigales au travers d’une chanson.

Ptit cadeau : nous t’avons concocté une vidéo dispo ci-dessous et sur la chaîne YouTube de notre nouveau blog. Pense à t’abonner sur celle-ci ^^


Un groupe familial, méditerranéen, proche de ses fans, qui n’hésite pas à partager son amour de la musique, même après le show. Prenant le temps de discuter… De raconter son histoire… Et d’émerveiller les gamines comme notre fille, qui ne jure plus que par Caravane Namasté.

Caravane Namasté avec France Bleu Provence


D’ailleurs la Demoiselle a eu l’honneur de se voir offrir une démo, dédicacée spécialement pour elle. Artefact bien précieux, qu’elle a de suite mis en évidence dans sa chambre, tel un trophée.


À noter que leur prochain album  » Des Ailes  » sera disponible en version numérique à partir du 22 mars et en version CD le 5 avril. 

Caravane Namasté avec France Bleu Provence

Et pour les voir en concert, c’est par ici que ça se passe !

Week-ends à 100 à l’heure au pays des jeux

En ce moment, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer.

Et pour cause, grâce à Facebook et ses propositions d’événements, nous passons notre temps à bouger à droite et à gauche. D’ailleurs, à l’heure où nous tapons ces quelques lignes, nous sommes déjà sur le point de partir pour une nouvelle aventure.

Mais pour l’instant, laisse nous te parler de nos deux derniers week-ends, placés sous le signe des jeux de société.

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux

Les 25 et 26 janvier avait lieu la 9ème édition du Festival du Jeu de Istres, organisé par l’association Tour de jeu.

Dans un espace de 1500m2 nous attendaient des centaines de jeux en tout genre, à découvrir gratuitement. Petits et grands avaient de quoi s’éclater de façon ludique et dans la bonne humeur.

Vincent, un homme fort agréable et souriant, qui, si nous avons bonne mémoire était l’organisateur de ce rassemblement, nous a accueilli chaleureusement, en nous proposant de noter nos prénoms sur une étiquette à coller sur nos vêtements. Plus simple de cette façon, de communiquer avec le staff, et surtout un côte plus familial.

En geeks sérieux, le premier jour, nous avons gentiment inscrit nos véritables noms. Mais au bout de plusieurs heures à avoir côtoyé le gratin de l’univers ludique, nous nous sommes sentis pousser des ailes et avons osé dégainer nos identités secrètes. Du coup autant le samedi nous étions une famille quelconque , autant le dimanche Captain America, Iron Man, Luna Lovegood, Sirius Black et Zelda étaient présents.

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux

Nous avons pu enchaîner parties sur parties. Testant tout d’abord les jeux de la liste distribuée à l’entrée, qui permettait ensuite de participer à un concours. Cette feuille de route avait pour objectif d’évaluer les fameux jeux inscrits dessus.

En plus de ce tirage au sort, il était aussi possible de participer à une tombola , avec bien évidemment de nombreux jeux à la clé. Manque de chance, nous n’avons pas eu la joie de les remporter. Zut ! ^^

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux

Après une petite pause repas ( tirée de notre glacière, mais il y avait de quoi manger aussi sur place, dont des crêpes puisque la chandeleur approchait ), nous nous sommes plongés dans des jeux plus stratégiques, comme Conan pour lequel nous avons eu un sacré coup de cœur ( non seulement pour l’intrigue en elle même de ce jeu, mais aussi pour le plateau refait en 3D , et l’ambiance fournie par l’animateur qui faisait office de maître des jeux dirigeant les créatures qui voulaient notre peau).

Nous avons aussi pu essayer des tas de jeux en bois, dont un immense Jenga et un jeu d’adresse où il fallait attraper des bâtons qui tombaient sans que l’on ne sache d’où ni quand. Pas évident !

Il était aussi possible d’essayer des prototypes.

Sans oublier que nous avons tenté de sauver la planète d’une invasion extraterrestre au travers d’un Escape Game. Alors ouais, toi comme nous, avons l’air toujours en vie, mais sache que malheureusement, cela n’est pas grâce à nous ^^ L’aventure proposée ce jour là par Escape Mind, nous a fait voyager dans l’espace, à la recherche de codes et combinaisons pour ouvrir différents coffres. Comme dans tout escape game, chaque succès nous permettait d’obtenir de nouveaux indices pour avancer vers la victoire. Armés d’un talki walki et d’une lampe torche, nous avons tout fait pour déjouer les pièges et trouver la solution de l’énigme, mais cela n’a pas suffit. Pourtant notre aide externe était là pour nous souffler quelques conseils…. Ne t’en fait pas, ami geek, nous aurons notre revanche, surtout que le tableau Colt Express proposé par Escape Mind, nous fait de l’œil ( à savoir qu’il y a aussi Siberia et La Loge ).

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux

Nous n’avons pas beaucoup vu les deux plus jeunes Gremlins, car ils ont passé presque tout le week-end collés à deux flippers et à une borne d’arcade ( le tout était d’ailleurs à vendre ).

Et pour les parents venant avec des nains en bas âge, un espace leur était dédié, avec des airs gonflables, des trampolines, une piscine à boules, un petit manège manuel ( de quoi faire les muscles des adultes ^^ ), de la dînette, etc….

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux

Pour les plus doués, un tournoi de Rubik’s Cube avait lieu. Hyper impressionnant de voir à quelle vitesse les participants arrivaient à terminer le casse tête.

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux

Le samedi, une soirée OFF était organisée, de 20h à 2h. Tu t’en doutes, nous y sommes restés. Un moment en plus petit comité bien cool, où certains se sont regroupés pour de belles parties de Loups-Garous de Thiercelieux.

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux

Heureusement que ce festival était gratuit, car nous n’avons pas pu nous empêcher de revenir les bras plus que chargés…. Non seulement on pouvait acheter des jeux neufs, mais en plus, un coin << brocante >> permettait d’acquérir des jeux d’occasion, en super bon état ( logique car la plupart venait de membre d’associations, donc hyper soigneux ).

Second weekend placé normalement sous le signe de la Chandeleur. Nous avons fait des crêpes, cela va sans dire, mais surtout, nous avons remis ça en nous rendant à nouveau à une convention pour les geeks.

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux


LePeypin Winter Games organisé par l’association Justice League Animation, faisait suite au 3 éditions des Peypin Summer Games.


Cet événement ( gratuit ) avait lieu dans le centre socioculturel de la ville. Une salle certes pas très grande, mais où les animateurs proposaient tout de même de nombreux jeux différents.
Bien entendu comme lors du précédent weekend, ces jeux n’avaient rien à voir avec ceux qui passent en pub à la télé du genre MB et autres du même acabit.

Pas de jeux << simplistes >>, mais de quoi faire travailler ses méninges avec sourire.

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux
Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux


Cette fois-ci pas de tables vraiment réservées pour tel ou tel jeu, mais un espace où l’on pouvait aller choisir celui qui nous donnait envie de le tester.


Tu peux nous croire sans le moindre doute si nous te disons que l’on a encore une fois enchaîné les parties sans s’arrêter, sauf pour avaler rapidement un petit truc, histoire d’éviter d’avoir le ventre qui grouille et d’être distraits.

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux


Le gros plus pour nous, de ce rassemblement, était le fait qu’il n’y avait pas de soirée off, mais plutôt deux journées en continu non stop. Certains avaient rapporté des lits de camp et couchages, de façon à pouvoir passer la nuit sur place, pour ne pas perdre de temps et jouer jusqu’à ce que leurs yeux n’en puisses plus. Il était donc possible de profiter de l’événement, du samedi 14h au dimanche 17h.


Nous aurions pu faire de même si seulement Mrs Geekette n’avait pas de TCA, l’empêchant de manger ce qui était proposé. Nous avons dû finalement retourner sur les coups de 2/3 heures du matin jusqu’à Marseille, pour nous reposer quelques heures, prévoir un nouveau pique-nique, prendre une petite douche ( ouais, car la senteur fennec, très peu pour nous ) et être au top pour une journée bien chargée en stratégie.

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux


Nous avons même pu retrouver Drake Manakete l’auteur de Thennan, que nous avions déjà rencontré lors d’un événement à Marseille, ainsi que la fabuleuse illustratrice Yuki Art, elle aussi découverte lors d’une précédente convention.


Serais-tu étonné si nous te disons que les deux plus jeunes Gremlins ont passé le plus clair de leur temps dans l’espace jeux vidéo, où non-seulement ils ont pu se plonger dans du rétro gaming, mais aussi partir dans le futur avec un casque de réalité virtuelle?


Pour résumer ces deux weekends nous dirions : amusants, trop courts, et fatiguants ^^
Mais nous avons déjà bien hâte de pouvoir retourner dans de telles conventions.


D’ailleurs nous ne regrettons pas finalement de ne pouvoir aller au festival des jeux de Cannes cette année, car le fait que ces deux événements étaient plus petits, fut un gros plus.


Pas besoin d’attendre des heures dans le froid ou sous la pluie pour pouvoir rentrer dans l’espace, ni de faire la queue aux différentes tables de jeux. Sans oublier que nous avons pu à chaque fois avoir les conseils et les règles bien expliquées par des animateurs hyper sympathiques.


Des salles réduites mais avec un large choix de jeux très variés, ce qui nous a permis d’en essayer bien plus en peu de temps que si nous étions à Cannes où tout est surchargé, noir de monde.

Week-ends à 100 à l'heure au pays des jeux


Allons-nous te croiser lors de prochains événements de ce genre ? 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Tu le sais, je t’avais prévenu, ce week end je devais me rendre au Hero Festival de Marseille, qui se déroulait au Parc Chanot

Pour cette 5ème saison, j’étais invitée dans le cadre de la Mission Média, de façon à ce que je puisse découvrir cette manifestation pour ensuite t’en parler. C’est donc ce que je vais faire. Là. Tout de suite. Maintenant.

Alors suis moi au cœur de cette aventure et prépare toi à rencontrer des personnages étranges, monstrueux et féeriques.

Attends ! Ne te précipite pas fougueux Padawan ! Nous devons d’abord synchroniser nos montres ! Enfin nos bracelets VIP. Sans eux, pas moyen d’entrer dans ce lieu aux 1000 merveilles.

 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Maintenant que c’est fait, on peut foncer s’éclater au travers de 4 univers hauts en couleurs

Commençons par aller saluer Cécile, la charmante attachée presse du Hero Festival, qui a eu la gentillesse de me permettre de me rendre à cet événement. Remercions la ensemble, car c’est grâce à elle, que toi aussi tu peux te balader dans ces allées. Alors qu’est ce que l’on dit ? Merci Cécile !

Reprenons notre petit bout de chemin.

Comme je te le disais, il va nous falloir traverser le monde kawaï de Konoha, pénétrer à nos risques et périls dans la mythique forêt de Brocéliande, rencontrer les autochtones de Krypton, pour finir par parcourir le cosmos virtuel de Ludopolis.

Lors de cette expédition, la tribu et moi avons dû affronter bien des épreuves.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Nous avons croisé le chemin de quelques sorciers. Certains forts sympathiques. D’autres, comme Lucius Malefoy, légèrement glacials. Mais heureusement, Hagrid n’était pas loin, et a su nous sortir de cette galère. Il nous a d’ailleurs proposé d’enfiler le Choixpeau, pour savoir a quelle maison nous appartenions. Avant de nous inviter à admirer pas moins de 300 pièces ( même plus ) plus abracadabrantes les unes que les autres, qui d’après la légende, auraient servi dans des films.  Bizarrement, nous n’avons pas vu Ron Weasley, alors que la Ford Anglia de son père était garée dans un coin. Peut être était-il au Dragon Qui Fume, un bar où les cocktails et bières dégagent de la fumée.  Norbert Dragonneau, alias Salem Cosplay avait l’air d’être à la recherche de son Niffler….

Jill Grayson, une modèle mordue de cosplay, animait un quizz Harry Potter. Bon, je dois avouer que malheureusement, nous n’avons assisté qu’à une partie de celui-ci, car les nains étaient déçus que seules les personnes totalement face à la scène ne soient interrogées.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

A un moment, nous nous sommes pris pour Gulliver, car nous sommes arrivés dans un espace où un peuple de minis créatures s’était installé. Le chef de cette communauté, Nathan Seiya Man, nous a expliqué qu’il s’agissait de << L’Expo des Légendes >>. Fort heureusement, nous n’avons pas fini ligoté à même le sol. Batman, Hulk, Deadpool, Bulma et les autres membres de ce peuple, ont été accueillants, prenant la pause pour nous, telles des figurines inanimées.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Au milieu de Brocéliande, trônait une grande scène. J’ai tout d’abord pensé qu’il s’agissait d’une grande table pour des offrandes, mais j’ai vite compris que si effectivement cette construction était un lieu de culte, aucun sacrifice n’y serait fait. Ouf! A la place, de nombreux admirateurs étaient venus prêter allégeance à un homme en jean et pull jaune moutarde, répondant au nom de Frankie Muniz, alias Malcolm, Cody Banks ou encore Buddy Holly

Ce dernier, très souriant, répondait à toutes sortes de questions, avec bienveillance. On m’a même laissé entendre qu’il apposait sa signature sur des parchemins qu’il remettait ensuite à quelques privilégiés, savourant même différentes victuailles avec certains. Surement des chevaliers, ou des personnes de hauts rangs.

A quelques pas de là, en extérieur, un fier village médiéval se dressait, ainsi qu’une ferme. Les sujets j’imagine, de l’homme au pull.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Dans l’espace virtuel, des tas de Geeks se pressaient pour réussir à attraper en premier, la manette qui allait diriger leur vie. Ou plutôt leur No Life. 

Pendant que quelques uns se dandinaient  en se prenant pour John Travolta dans Saturday Night Fever au rythme des musiques du jeu Just Dance, d’autres couraient sur un terrain et shootaient dans un ballon de foot au travers d’un tournoi Fifa 19. J’en ai même aperçu, qui essayaient de sauver leur peau dans une Battle Royale, pour finir par effectuer une Fortnite Dance. Tout cela encadré par des grands noms de l’environnement fictif, incluant Sony, Nintendo, Microsoft… Les plus vieux étaient comme attirés par de grosses boîtes, surnommées bornes d’arcades.

Mes Gremlins, eux, ont décidé de suivre Mario, la Princesse Peach et toute la clique, en se plongeant dans une << Party 8 >>, en mode Switch. Pas de bol pour mes garçons, qui se sont retrouvés avec une manette défaillante. Je pense qu’un mage ayant peur de perdre contre eux, avait dû leur lancer un mauvais sort.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mais Fred Of The Dead, alias Sparadrap dans la web série Noob, a tout fait pour rendre cet instant amusant et inoubliable. Avec sa bonne humeur, ses jeux de mots et ses réparties du tonner, il a su nous faire rire. Et c’est lors d’un quizz enflammé, qu’il nous a montré de fantastiques cascades, réussissant à ne pas tomber du siège sur lequel il se balançait, et qu’il a eu la délicate attention de nous offrir de précieux cadeaux que nous chérirons jusqu’à notre dernier souffle. Que ce soit les cartes Dragon Ball Z, les porte-clefs en perles hama, ou même les housses de téléphones, tous ont juré de les transmettre de génération en génération.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

De temps en temps, nous croisions des troubadours, des musiciens, des chanteurs, mais le plus surprenant, était de constater que des personnages de contes comme Blanche Neige ou la Princesse Aurore, cohabitaient avec les différentes légions de Star Wars, ou encore un tas de Supers Héros. 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Me croiras-tu si je te dis que Captain America en personne ( ou presque : Han Jones ) avait donné rendez-vous à Iron Man, Doctor Strange, Scarlet Witch, Star Lord ( David Krüger, sa voix française, était présent lui aussi ), Loki ( yesss!!!! team Loki en force!!! ), Gamora, ainsi que Eleven avec son paquet de gaufres, le Joker, Harley Quinn, Elastigirl, et bien d’autres de ses potes, pour un petit défilé Cosplay. Un peu plus et ils sortaient une grande couverture pour se faire un pic-nic en plein au milieu de la foule, moi j’te le dis !

Si les arts martiaux sont ton truc, tu n’aurais pas été déçu, car plusieurs démonstrations ont eu lieu, tout comme des combats de sabre laser. De quoi apprendre à pourfendre les géants et dragons ( mais non j’déconne, aucune créature surnaturelle n’a été blessée durant ces deux jours ).

Pour la génération années 80, comme moi ( qui a osé me traiter de vieille ?!), il était possible de monter à bord de la DeLorean pour un petit Retour Vers le Futur, ou d’être aux commandes de Kitt la Pontiac noire de K2000.

D’autres curieux rassemblements tels que de la customisation de playmobil, des parties de jeux de société, des animations réalisées par des écoles de manga / informatique / synthèse 3D / jeux vidéos / web / design digital, des conférences, etc, se sont déroulés en continu.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Bien évidemment, des camlots avaient installés d’ici et delà leurs stands, vendant des articles de toutes sortes, allant des potions, aux médaillons porte-bonheur, en passant par des miroirs magiques.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Les Geeks Fashionistas pouvaient repartir avec de quoi se relooker de la tête aux pieds : casquettes, sweats, tee-shirts ( dont des versions à LED ) à l’effigie des meilleurs héros ou des pires vilains, ou encore avec des slogans amusants. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié les vêtements de chez Askew Gaming . Il y avait un tee shirt avec Groot déguisé en licorne, ainsi qu’une casquette de Rocket, qui me faisaient de l’œil. Mais j’ai su resister à la tentation.

Pour les accros de déco, des marchands de tapis posters étaient présents. Mais j’avoue que ma préférence allait aux créations des illustrateurs. 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

J’ai eu un gros coup de cœur pour les réalisations d’Audrey Gianelli. La jeune femme a un incroyable talent. Sur son stand, elle proposait des marque-pages, des aimants, des miroirs, mais aussi des coussins, des pochettes et des affiches, représentant des personnages de films et de séries ( entre autres ) , et même un calendrier pour l’année à venir. Mais pour le moment, je vais devoir me contenir et ne pas t’en dire d’avantage. Tu en apprendras plus en temps et en heure…

Comme je suis à fond dessin et peinture, je dois dire que d’autres illustrateurs m’ont subjugué. 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Fanny Liabeuf, a de nombreuses cordes à son arc, telle une véritable petite elfe. Elle dessine de tout, pouvant réaliser d’adorables animaux plus trognons les uns que les autres, comme des portraits ou même des créatures fantastiques.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

 

Mon p’tit barbier meurtrier en herbe, tu connais ma passion pour Tim Burton. Alors tu ne seras pas étonné d’apprendre que je me suis fait plaisir en m’offrant un des magnifiques badges de Laurence Péguy. J’avais déjà découvert cette artiste à l’univers burtonien lors d’un autre événement et je lui avais acheté des marque-pages pour mon fils comme pour moi. Je pense que je vais me lancer dans une collection de ses illustrations qui sont parfaites pour ceux qui sont fans de T.B.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Toujours dans le monde des illustrateurs ( oui, je te l’ai dit, j’ai beaucoup d’admiration pour eux ), j’ai recroisé Yuki Art, qui a un style très kawaï et manga. Elle compte d’ailleurs lancer son propre manga et a mis en place une cagnotte Ulule pour l’aider à tenir ce projet.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Les peintures de Poils De Martre sont, je trouve, spectaculaires. Et originales, puisqu’elles sont faites sur différents supports, allant des toiles, aux vinyls mais aussi aux bombes de peinture.

Je me suis aussi beaucoup attardée ( au grand dam de mes enfants ^^ ), dans le royaume des conteurs d’histoires. Ces écrivains qui savent manier les mots comme personne, me font et me feront toujours rêver. Encore une fois, j’ai pu découvrir de jeunes talents qui méritent largement que l’on s’intéresse à eux. Surtout qu’ils n’évoluent pas tous dans les mêmes univers et ont chacun leur style.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Avec son livre Thennan Le collier d’Orichalque, D. Manakete s’adresse au départ à un public jeune. Mais laisse moi te dire qu’ayant commencé à suivre les aventures de Natasha, cette ado en conflit avec sa mère, qui va être confrontée à bien des péripéties au travers de différents mondes extraordinaires, dans lesquels elle croisera la route de créatures fantastiques et parfois sombres, ce roman captive aussi très facilement les grands gosses comme moi. Pour dénicher ce livre et le glisser au pied de ton sapin, c’est par ICI !

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Le seconde roman qui a su me captiver lorsque j’ai lu son résumé, est un mélange entre Harry Potter, le Seigneur des Anneaux ou encore Game Of Thrones. Que demander de plus lorsque l’on est une ptite Geekette comme moi? Mais c’est aussi l’auteur en lui-même qui m’a intrigué. Un gendarme qui se met à écrire des livres fantastiques, plutôt que des polars, ça sort de l’ordinaire. Le tome 1 de la saga Continents écrit par Alexandre Benavente, se trouve ICI

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

C.M.Dutkiewicz a eu la super idée de rédiger des << dictionnaires >> ou << guides >> permettant d’en apprendre plus sur les origines mythologiques de plusieurs séries TV à succès. Au programme des réjouissances : Buffy, Angel, Charmed, Harry Potter, Supernatural ou encore Stargate, American Gods. De quoi se divertir tout en approfondissant ses connaissances. Un pack de 5 dicos différents se trouve ICI. En plus je vais te confier un petit secret. Mais chut! Ca reste entre nous! La jeune femme m’a révélé qu’un nouveau guide allait paraître incessamment sous peu!

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

C’est en remettant la main sur un texte écrit lorsqu’elle était lycéenne, que Cindy Defosse a eu l’envie de se plonger à nouveau dans l’écriture. Ce qui lui a bien réussi puisqu’elle en est déjà à 3 tomes pour sa collection Les Eférides, qui mettent en scène Leïna, une jeune héroïne qui va devoir quitter son village pour suivre sa destinée et remplir une mission : rassembler les 5 trycals, des bijoux aux pouvoirs particuliers. Le premier tome de cette saga fantasy est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Prophétie, complots, quête sur ses origines… Voilà ce qui attend Lana, le personnage sorti tout droit de l’imagination de Saveria Lagaly. C’est sans le vouloir, que l’héroïne du livre Le Grand Jeté , va se retrouver au cœur d’une guerre que seule elle semble pouvoir stopper. Un bouquin qui a grandi avec son auteur et que tu peux retrouver ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

J’ai aussi croisé la route d’un écrivain Marseillais, qui désormais habite à La Ciotat, Yoann Flores. Avec lui, nous faisons un bon dans le futur, pour arriver en 2032, juste après la fin d’une dernière guerre mondiale qui a marqué la Terre. J’ai pu lire quelques pages du premier tome de CGDF 2032-2012, et j’ai eu de suite des pensées pour le livre Ready Player One, mais aussi pour Le 5ème Element. Une technologie avancée, des armes de nouvelle génération, le tout dans un thriller de science fiction. Le premier tome est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Rien qu’en voyant l’illustration de la couverture de Wake The Dead de Frédéric Czilinder, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce bouquin. Des zombies à la pelle, dans une petite ville d’Amérique pleine de secrets, des personnages typiques des standards de films d’horreur, bref, l’auteur a pris le parti de nous emmener dans un univers un peu cliché des histoires de morts vivants, et moi, j’adore cette idée ! Le premier tome est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Pour terminer sur le coin des manuscrits, laisse moi te présenter Massalia Steam System de Flora Del Sol et Syhaey. Une histoire qui s’inspire de Marseille, tout en nous invitant dans l’univers Steampunk, au travers d’une enquête, ça m’interpelle beaucoup. Pas toi ? Pour découvrir le tome 1, c’est ICI .

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

D’ailleurs, en parlant de SteamPunk, je vais te faire une confidence…. Je n’y connais pas grand chose dans ce domaine, mais depuis quelques temps j’ai envie d’en apprendre plus à ce sujet. Je voudrais pouvoir au fur et à mesure de mes recherches sur ce monde et ses passionnés, partager avec toi ce que je vais découvrir. Que ce soit au travers de livres, de films, de cosplay, de créations ou illustrations. Un projet que j’espère pouvoir rapidement mettre sur pied.

Ce qui est déjà sur la bonne voie, grâce aux charmantes personnes qui m’ont donné quelques tuyaux pendant que je déambulais dans le Village Steampunk.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Au stand de Retro Univers, j’ai pu discuter longuement avec un couple de créateurs. Ils étaient extrêmement sympathiques et ont pris beaucoup de leur temps, pour m’expliquer les bases de cet univers. Un immense merci à eux ! Car ils ont su me motiver encore plus à me plonger dans les récits de Jules Verne et d’Howard Philips Lovecraft. Au delà de leur gentillesse, c’est aussi leur travail que j’ai beaucoup apprécié. Je peux même dire que j’ai eu un coup de foudre pour leurs carnets me rappelant Grimoire dans Hocus Pocus. Ils sont passionnés et ça se ressent au travers de leurs réalisations, qu’ils peuvent personnaliser. Des bijoux, des cannes, des chapeaux, ou encore des armes et des costumes…. Un mélange steampunk et rockabilly qui donne de magnifiques résultats! 

Dans ce village j’ai fait la connaissance de l’association La Nef Des Premiers Ohms , dont le siège social se trouve dans le premier arrondissement de Marseille. Celle-ci a pour but de faire la promotion de la culture Steampunk. Une nouvelle fois, les personnes qui s’occupaient de ce stand étaient très agréables et se sont données la peine de partager avec moi leur savoir ( du moins une partie , car comme j’ai pu le constater, le Steampunk regorge d’anecdotes et de faits ). Je vais devoir potasser tout ça pour rattraper mon retard en la matière !

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Poursuivant mon incroyable aventure au Hero Festival, j’ai été obligée de m’arrêter chez Produits D Rivets . Leurs cadres, fioles, bocaux, tout me faisait penser aux épisodes de l’émission Cabinet de Curiosités qu’avec la tribu nous aimions regarder. Un voyage dans le temps, mêlant objets anciens, médicaux, industriels et étranges.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

A savoir aussi que dans ce village hors du temps, il était possible d’admirer des tableaux en 3D détournant les personnages de comics, films et autres, pour les remanier à la façon Steampunk Art , dont Ciryl Auklair est le créateur.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Quittons ce décor et rendons nous maintenant chez Geeks Du Sud, une association autour de la culture geek de la région Nimoise. J’ai craqué devant les réalisations en impression 3D de ce stand! Particulièrement pour les Groot versions pots de fleurs. Ils étaient trop mignons. Les pierres du 5ème éléments, elles aussi m’ont fait de l’œil. Mais il n’y a pas qu’à moi que tout ce travail a plu. Mon mini Gremlins s’est offert une statuette de Rocket, qu’il a vite installé dans sa chambre, de peur que je ne lui pique ^^

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Avec Sethopia ,des scènes du Monde de Narnia et de Maléfique me sont revenues en tête. Moi qui adore le faune Tumnus, ainsi que cette fée incomprise, je ne pouvais qu’être conquise par ces cornes magiques. Des créations artisanales uniques, peintes à la main, mais aussi des bijoux et des accessoires, où le souci du détail est bien présent. Il ne manquait que le chant des oiseaux et le bruit d’une cascade pour voir apparaître des naïades et déesses de la nature.

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Bien évidemment, il était aussi possible de revenir chez soi avec des Funko Pop, des Warhammer, ainsi que des jeux de société, des fontaines aux allures de trolls…. Mais aussi des confiseries, des bentos…. Des costumes et accessoires, des répliques d’armes…. Des goodies, des porte-clés, des mugs, des stylos, des mangas, des dvd…. Bref, tout ce que ton banquier n’aurait pas voulu que tu achètes.

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Dans les infos utiles, il était possible de se restaurer sur place ( plats asiatiques, italiens, salades, burgers, tacos, glaces, marrons, churros, bonbons…. ). En cas de grosses dépenses, il y avait un distributeur ( attention, il est vite vide ). Et si tu venais avec 6 couches de fringues sur toi, un vestiaire payant était à ta disposition.

Que te dire de plus, si ce n’est que nous avons passé un super week end riche en découvertes. Que nous en avons pris plein les yeux. Et que nous espérons pouvoir assister à la prochaine édition du Hero Festival de Marseille.

Viendras-tu?

 

 

 

La cinquième saison du Hero Festival de Marseille, arrive à grands pas ( Concours )

La cinquième saison du Hero Festival de Marseille, arrive à grands pas

 

Ami Marseillais ou des environs ( ou même de bien plus loin ), que dirais-tu que l’on se retrouve lors d’un événement fort sympathique et haut en couleurs ?

 
Les 10 et 11 novembre prochains, si tu te balades près du Parc Chanot, tu risques de croiser des personnages étranges, et des créatures énigmatiques qui te proposeront peut-être de leur faire des câlins. 
 
Il s’agit de la cinquième saison du Hero Festival, une convention qui attire des geeks en tout genre. 
 
Un festival divisé en quatre univers où tu vas pouvoir déambuler et en prendre plein les yeux.
 
* Brocéliande : village médiéval, chevaliers, fées et sorcières, héros de BD, village Steampunk, jeux de rôles et jeux de plateau
 
* Ludopolis : espace dédié aux jeux vidéos et nouvelles technologies, héros du web, retrogaming, tournois drônes, champions d’e- sport
 
* Krypton : l’univers Amérique avec ses super-héros, science-fiction, comics, cinéma et découvertes culturelles
 
* Konoha : direction l’Asie avec les héros de manga et d’animés, les cultures traditionnelles, jeux et arts martiaux
 
Cet événement est aussi l’occasion pour toi mon petit curieux sur pattes, de t’essayer au cosplay ou de te perfectionner si c’est déjà une de tes passions. À savoir que non seulement tu vas pouvoir rencontrer certains cosplayeurs de talent, invités pour cette manifestation ( comme Salem Cosplay, Jill Grayson, Sakuraflame, Pakupaku Ru, et bien d’autres), mais en plus il te sera possible d’acheter des costumes et accessoires directement sur place.
 
Et si l’envie te prend, pourquoi ne pas faire un petit show cosplay, pour présenter ta tenue et ton personnage, sur une musique, une danse ou même ton moment favori d’un film, le samedi 10 novembre, en montant directement sur scène. Pour cela il te suffit de t’inscrire en remplissant le formulaire qui se trouve ici.
 
Et si te mettre en scène n’est pas franchement ton truc, tu peux participer aux défilé libres, en remplissant le formulaire qui est là.
 
Le dimanche 11 novembre, à 14h45, aura lieu sur la grande scène, un concours cosplay animé par BulleJapon.
 
Mais ce n’est pas tout, différentes animations auront lieu, des quiz, des concerts, etc… De nombreux guest seront présents dont le superbe Frankie Muniz ( Malcolm) ou encore des acteurs de la série Kaamelott.
 
Un tournoi Fortnite et un tournoi Dragon Ball Fighters Z, avec de nombreux lots à la clé se dérouleront sur le stand de Maximus Cup
 
Perso je ne louperai pas le quiz geek organisé par Fred of the dead, alias Sparadrap dans la web série Noob, samedi à 15h45 et dimanche à 16h30, sur la scène Ludopolis. 
 
En plus de toutes ces animations (je peux te dire qu’il y en a bien plus que ce que je t’ai mis), de nombreux stands de babioles, de Funko Pop, de livres et autres trésors de geek, sont à ta disposition pour faire fumer ta carte bancaire. 
 
Et si tu as un petit creux, une méga faim version Totoro, ou juste l’envie de tester des confiseries venues d’ailleurs, n’hésite pas à te rendre aux différents points de restauration. Yakitoris, nems, samoussas, burgers, bentos, bonbons… Tu auras le choix pour t’en mettre plein la panse. 
 
Tu veux savoir comment venir ? Grimpe dans le Pôle Express, sors ta Batmobile, enfile tes bottes de sept lieues et dirige-toi vers le Parc Chanot, situé au cœur de Marseille, à 10 minutes du Vieux-Port et 30 minutes de l’aéroport. Si tu arrives par le Poudlard Express, ne t’en fais pas il y a 5 stations de métro directes depuis la gare Saint-Charles. 
Un parking est aussi disponible sur place.
 
Tu es motivé à m’y retrouver ? Alors fonce acheter ton billet en ligne sur ce lien. À savoir : un tarif préférentiel est possible si tu commandes tes billets avant le dimanche 4 novembre
Entrée gratuite pour les Gremlins de moins de 7 ans. 
Bien évidemment, tu peux aussi acheter tes billets directement sur place lors de ta venue. 
 
 
La cinquième saison du Hero Festival de Marseille, arrive à grands pas ( Concours )
 
Comme j’aime te faire plaisir, je lance un super concours geek. 
Ce n’est pas 1, ni 2, mais 4 entrées qu’il est possible de remporter !
 
Ce qui signifie qu’il y aura 4 gagnants différents !
 
Pour participer, il faut :
 
 
  • être abonné à mon compte instagram @bijouxbonbonsetchocolat
  • être abonné au compte instagram du @herofestival
  • aimer la photo du concours sur mon compte instagram
  • inviter au moins 3 amis à participer au concours ( 1 ami par commentaire pour que je sois certaine de voir ta participation, car insta cache des commentaires )

Plus tu invites d’amis, plus tu augmentes tes chances ( +1 chance par pote invité )

 

Chance supplémentaire = en partageant en story et / ou sur ton compte insta, le concours ( n’oublie pas de m’identifier et d’être en mode public, sinon je ne pourrai pas voir ta publication ).

 

Le concours prendra fin le 5 novembre à minuit et je publierai le nom de la ou du gagnant ici comme sur Instagram.

 

Bonne chance !