Velouté carotte, potimarron, curcuma & poudre de shiitake Sunday Natural

Velouté carotte, potimarron, curcuma & poudre de shiitake Sunday Natural

Les jours passent et ne se ressemblent pas. Par moment le soleil illumine et réchauffe les cœurs, alors que certaines journées sont bien plus grises et fraîches.

Dans ces moments là, j’aime me cuisiner un petit velouté tout doux. Je trouve cela très réconfortant et apaisant.

Pas besoin que ce soit hyper élaboré. La simplicité a du bon et se dévore sans modération.

Cette petite soupe orangée en est la preuve. Composée de peu d’ingrédients, elle renferme tout de même un max de bienfaits !

Pleine de vitamines et de fibres grâce à la carotte et au potimarron, elle est aussi parfaite pour les intestins fragiles. Et oui ! Le curcuma ne sert pas qu’à lui apporter une touche d’épices, mais aussi à protéger l’estomac ainsi que le foie.

Velouté carotte, potimarron, curcuma & poudre de shiitake Sunday Natural

Pour accentuer les bienfaits de ce velouté, la poudre bio et vegan de shiitake Sunday Natural est parfaite. Composée à 100% de champignon, sans le moindre additif, colorant ou conservateur, cette poudre à l’arôme particulier d’umami, est un complément alimentaire riche en fer, cuivre, calcium et autres oligoéléments, mais aussi en vitamines et acides aminés.

Ce champignon star de la médecine chinoise depuis des centaines d’années, est considéré comme un élixir de longévité en Asie. Et pour cause, en plus d’être succulent, il booste le système immunitaire , protège le cœur et joue un rôle fort dans la lutte contre le cancer de l’estomac.

C’est donc une recette de velouté aussi bonne gustativement que pour ta santé que je te propose aujourd’hui !

Pour 1 personne, il te faut :

Velouté carotte, potimarron, curcuma & poudre de shiitake Sunday Natural

La recette :

Épluche les légumes et coupe les en morceaux.

Verse les dans une casserole et ajoute l’eau.

Recouvre d’un couvercle et mets à cuire à feu moyen, jusqu’à ce que les bouts de potimarron soient tendres ( la pointe d’un couteau doit facilement rentrer dedans ).

Mixe bien le tout et ajoute de l’eau si tu désires un velouté plus dilué.

Assaisonne puis ajoute le curcuma et la poudre de shiitake.

Verse dans un bol et saupoudre de quelques pignons de pin.

Et si tu venais découvrir Sunday Natural !?

Avec pour approche la médecine nutritionnelle holistique ainsi que la naturopathie, l’entreprise Sunday Natural ne pouvait pas mieux choisir son nom et son logo. Mélanger la symbolique de la fleur de lotus à l’idée du farniente du dimanche, est un beau reflet des valeurs de bien-être et de récupération en douceur qui tiennent à cœur à cette marque.

Avec son propre département de recherche et de production, basé à Berlin, l’entreprise Sunday Natural développée par le Dr. Jörg Schweikart et Jan Gottschau, coopère étroitement avec des instituts de recherche, des scientifiques, des médecins, des fermiers et des associations spécialisées, rigoureusement sélectionnés, afin d’assurer un développement constant de ses produits.

C’est dans cette optique de médecine douce que Sunday Natural commercialise à la fois des compléments alimentaires, des superfoods, ainsi que des thés et des huiles essentielles, le tout bio et naturel.

Un large choix s’offre à nous dans chaque catégorie, proposant différents formats et dosages par produits. Le tout à des tarifs attractifs.

Il est même possible de rechercher des articles directement à partir du souci de santé rencontré, ce qui est bien pratique.

La livraison de la marchandise peut être réalisée dans le monde entier par DHL avec un suivi de colis, avec un délais de 4 à 7 jours pour la France. Il faut compter 4€90 de frais de livraison ( toujours pour la France ) et dès 79€ d’achat celle-ci est offerte.

Une boutique en ligne qui regorge de bonnes choses pour prendre au maximum soin de soi !

Avec le code promo FEESUNDAY, tu as droit à -10% sur tout le site Sunday Natural (hors coffret et non cumulable). Valable jusqu’au 31.03.2021

Tiramisu au citron, sans gluten ni lactose & low fodmap

Tiramisu au citron, sans gluten ni lactose & low fodmap

Depuis quelques temps, je passe ma vie dans une petite boutique vegan de chez moi : Coco & Nuts.

J’y trouve non seulement de chouettes produits, mais aussi une bonne humeur et une gentillesse qui fait chaud au cœur.

Tiramisu au citron, sans gluten ni lactose & low fodmap

Dernière trouvaille que je voulais à tout prix tester, le mascarpone végé. Moi qui évite de consommer du lait animal à cause de mon Sii, je me suis dit que ça pouvait être une bonne alternative.

Et bien oui ! Bingo ! Juste parfait pour réaliser de délicieux tiramisu très légers et aériens, délicatement parfumés au citron.

Bien entendu, j’ai aussi préféré les faire sans gluten, d’où l’utilisation de mes sablés maison.

Comme j’en avais à la vanille et d’autres au choco, j’ai fait 2 types de tiramisu différents. Une version citron vanille, l’autre citron chocolat.

Tiramisu au citron, sans gluten ni lactose & low fodmap

Pour 3 personnes, il te faut :

Tiramisu au citron, sans gluten ni lactose & low fodmap

La recette :

Sépare les jaunes des blancs.

Bats les jaunes avec le sirop d’érable et le jus de citron, puis ajoute le mascarpone.

Monte les blancs en neige et incorpore les délicatement.

Concasse grossièrement les sablés.

Dans 3 pots en verre, verse un peu de crème au citron.

Recouvre de morceaux de sablés.

Termine avec une couche de crème au citron.

Réserve au frais au moins 4h.

Tiramisu au citron, sans gluten ni lactose & low fodmap

Galette des rois à l’ananas & chocolat, sans gluten ni fodmap

Galette des rois à l'ananas & chocolat, sans gluten ni fodmap
Galette des rois à l'ananas & chocolat, sans gluten ni fodmap

Faute de pouvoir faire Noël avec nos proches, nous avons été invités à faire un goûter de Noël et d’épiphanie chez mon Padre.

Sachant qu’à cause de l’anorexie mais surtout de mon problème d’intestin irritable, je n’allais pas pouvoir manger comme tout le monde ni profiter des papillotes en chocolat, j’ai décidé d’apporter ce qu’il me fallait.

À savoir, ma propre galette des rois. Ou plutôt mon gâteau des rois hyper moelleux.

À la fois sans gluten et sans lactose, j’ai aussi géré pour qu’il soit pauvre en fodmap. De quoi le rendre assez digeste.

Pour ce qui est des saveurs, je dois dire que j’apprécie vraiment la combinaison amande / ananas / chocolat. Ça se marie très bien.

Et bien entendu, lors de la découpe, il a fallu tomber directement sur la fève ^^ À croire que cette dernière attire la lame du couteau… Toi aussi tu as ce problème ?

Galette des rois à l'ananas & chocolat, sans gluten ni fodmap

Il te faut :

Galette des rois à l'ananas & chocolat, sans gluten ni fodmap

La recette :

Mixe les amandes pour en faire une poudre.

Mélange avec le psyllium et la levure.

Ajoute les œufs, le lait et le sirop d’érable.

Mixe 100g d’ananas pour obtenir une purée.

Ajoute à la préparation.

Coupe en petits morceaux le reste de l’ananas.

Concasse le chocolat et ajoute le.

Dans un moule rond recouvert de papier cuisson, verse 2/3 de la préparation.

Dépose une fève et recouvre avec le reste de pâte.

Enfourne 30 min à 180 °C.

Astuce : tu peux recouvrir ta galette d’un peu de chocolat fondu et ajouter des fruits et amandes

D’autres recettes de galettes dans mon Ebook gratuit !

Crackers aux graines & à la truffe

Crackers aux graines & à la truffe

La talentueuse Gaëlle Sanchez alias Galsanch sur instagram, m’a fait l’honneur de m’inviter dans son calendrier de l’avent.

C’est donc avec joie que j’y ai participé, en te concoctant une recette de biscuits apéritifs sans gluten et low fodmap, pour les fêtes de fin d’année.

Recette mise en valeur grâce aux superbes illustrations de Gaëlle.

Crackers aux graines & à la truffe

Il te faut :

  • 40g de graines de lin
  • 120g de sésame 
  • 120g de kasha ( sarrasin grillé
  • 20g de farine sans gluten 
  • 180g d’eau 
  • 25g de truffe râpée ( ex: truffe râpée à l’huile d’olive de chez Lidl
  • 20g d’huile à la truffe
  • sel
Crackers aux graines & à la truffe
Crackers aux graines & à la truffe

Tu peux directement télécharger le PDF de cette recette en cliquant ICI !

Recette :


Mélange le lin préalablement mixé avec l’eau.
Laisse reposer 15 min.
Mélange ensemble toutes les graines, la farine, ainsi que la préparation au lin. 
Ajoute la truffe râpée et l’huile. 
Assaisonne. 
Laisse reposer au moins 30min au frigo. 
Étale le mélange au rouleau à pâtisserie entre 2 feuilles de papier cuisson.
Dispose le tout sur une plaque de cuisson et retire la feuille du dessus.
A l’aide d’un couteau, pré-découpe les futurs craquelins.
Enfourne 20 min à 180 °C.
Laisse bien refroidir puis casse les crackers.
Conserve les biscuits dans un bocal ou une boîte bien hermétique.

Je te conseille grandement d’aller jeter un coup d’œil sur le site de Gaëlle et même de t’abonner à son compte Instagram. Ça vaut le détour, tu peux me croire ! Des illustrations magiques pleines d’humour sont au rendez-vous !

Sablés de Noël chocolat & vanille, végans, sans gluten & low fodmaps

Sablés de Noël chocolat & vanille, végans, sans gluten & low fodmaps
Sablés de Noël chocolat & vanille, végans, sans gluten & low fodmaps

Pour pouvoir profiter comme tout le monde des gourmandises de fin d’année, il me faut des biscuits qui ne fassent pas réagir mon syndrome de l’intestin irritable.

D’où ces sablés pauvres en fodmap, qui sont aussi végé, sans gluten ni lactose.

Bien croustillants, ils sont adorables avec leurs deux couleurs. Un délicieux mélange de vanille et de chocolat.

Sablés de Noël chocolat & vanille, végans, sans gluten & low fodmaps

Pour 20 sablés, il te faut :

  • 200g de farine sans gluten Lidl
  • 80g d’huile de coco Bio Planète
  • 45g de lait d’amande Ecomil
  • 45g de sirop d’érable
  • 1 pincée de bicarbonate
  • 1 / 3 de cc de vanille en poudre
  • 15g de pur cacao Ethiquable
Sablés de Noël chocolat & vanille, végans, sans gluten & low fodmaps

La recette :

Mélange la farine, le bicarbonate et la vanille.

Ajoute le lait d’amande, l’huile fondue et le sirop d’érable.

Divise la pâte en 2 et ajoute dans l’une d’elle le cacao.

Laisse reposer 10 min.

Étale les 2 pâtes séparément.

À l’aide d’un verre découpe dans chaque pâte, 10 cercles.

Avec de petits emporte-pièces, découpe au centre de chaque cercle, des étoiles et cœurs.

Sépare les ronds des formes.

Dispose les formes au chocolat dans les ronds à la vanille et inversement.

Soude l’intérieur délicatement du bout des doigts et passe un léger coup de rouleau à pâtisserie sur le dessus des biscuits.

Dispose délicatement les sablés sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfourne 10 min à 180 °C.

Sablés de Noël chocolat & vanille, végans, sans gluten & low fodmaps

Astuce : si tu es un bec sucré, ajoute un peu plus de sirop d’érable

Retrouve certains de ces produits sur LA Fourche Bio : 10€ de réduction sur ta première commande d’au moins 39€, avec le code MAMANFEE.

Gaufres low fodmap à la patate douce et au basilic

Gaufres low fodmap à la patate douce et au basilic
Gaufres low fodmap à la patate douce et au basilic

Les gaufres sont dans les gourmandises que j’ai toujours aimé, mais que malheureusement l’anorexie m’avait fait rayer de mon alimentation. Peur de la farine, blocage face à la matière grasse, trop de calories…. Bref, un plaisir qu’encore une fois je ne préparais que pour ma tribu.

Mais comme je te l’ai expliqué dans mon article sur mon domptage des fodmap pour gérer mes soucis d’intestin irritable, je parviens doucement à réintroduire des plats et ingrédients différents.

C’est donc avec joie que j’ai pu hier me régaler de ces jolies gaufres salées, réalisées à partir de patate douce et de farine de sarrasin. Pauvre en fodmap, sans gluten ni lactose, elles ont fait le bonheur de la tribu tout comme de moi-même. Et franchement, je pense qu’elles vont rapidement se réinviter dans mon assiette.

Gaufres low fodmap à la patate douce et au basilic

Pour 14 gaufres, il te faut :

  • 280g de patate douce en purée
  • 100g de farine de sarrasin
  • 50g de maïzena
  • 1cc de farine de psyllium Aromandise
  • 2 oeufs
  • 5g de levure de boulanger fraîche
  • 4cs de lait d’amande
  • 70ml d’eau gazeuse
  • 30g d’huile Quintesens
  • 1cs de basilic sec
  • sel
  • poivre
Gaufres low fodmap à la patate douce et au basilic

La recette :

Réhydrate la levure dans le lait tiède.

Mélange les farines, la maïzena et le basilic.

Ajoute les œufs, la purée, l’huile et l’eau gazeuse.

Ajoute le lait avec la levure puis assaisonne.

Prépare tes gaufres en versant une cuillère à soupe de pâte dans un gaufrier bien chaud et légèrement huilé.

Déguste les de suite ou passe les un coup au grille pain pour leur rendre leur croustillant si tu les dégustes à un autre moment.

Premiers pas dans l’univers des fodmap

Depuis 2015 je jongle tant bien que mal avec mes TCA. L’anorexie n’est franchement pas une partie de plaisir, mais je lutte au mieux pour m’en sortir.

Seulement pas évident de se voir telle que les autres me perçoive, quand le reflet dans le miroir me montre ce ventre proéminent. Ce fichu ventre qui me complexe tellement et dont j’ai régulièrement parlé à mes docs, sans que cela ne les interpelle plus que ça.

Pourtant, quand il décide de gonfler ( et de me gonfler ), il devient une véritable gène. Et pas que psychologiquement. Je me transforme en femme enceinte et suis certaine que je pourrai facilement gruger la file d’attente aux caisses ou encore récupérer une place assise dans le bus, lors de ces périodes là. Périodes qui depuis plus d’un an, sont devenues routinières. Un enfer quotidien, qui jour après jour me fais souffrir.

Car ce ventre, tel un énorme ballon, est aussi dur que du bois et très encombrant. Impossible de me plier en deux… Fortes douleurs dans le bas du ventre qui irradient jusque dans le dos, en passant par les reins. C’est à tel point que même sous les côtes et le thorax, je le sens pousser pour prendre encore plus de place. Trop de place. Bien trop de place.

Pour calmer cette douleur qui devient de plus en plus insupportable, j’ai tout essayé. Médicaments, huiles essentielles, bouillottes chaudes, bains brûlants, massages avec des huiles et/ou crèmes … Rien…. Pas moyen de contrecarrer le phénomène.

Certaines fois, la douleur a été si intense que je n’ai pas pu fermer l’œil de la nuit, ni stopper les larmes. Le Chéri a même voulu m’emmener à l’hôpital, ce que je n’ai pas tenu à faire.

Bien entendu, plus mon ventre gonfle, plus je me vois difforme, plus je me restreins niveau alimentation et plus j’augmente le sport. Ce qui finalement, ne résout rien, m’épuise d’avantage et me plonge tout doucement dans la déprime.

Alors que faire ? Comment arrêter cet engrenage infernal et retrouver une vie plus sereine ?

Mes médecins n’ayant pas l’air de vouloir m’aider ni de se préoccuper de ces détails, qui pour eux ne sont pas graves, j’ai pris le taureau par les cornes et j’ai agi seule.

Premiers pas dans l'univers des fodmap
Premiers pas dans l'univers des fodmap

Dans un premier temps, j’ai fait quelques recherches pour savoir à quoi pouvaient être liés ces symptômes. Bien souvent dans les livres et témoignages que j’ai lu, on parlait de soucis gynéco ou au niveau de la flore intestinale.

Suite à une consultation avec ma gygy, qui m’a expliqué que j’avais le ventre plein de gaz , j’ai décidé de prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue.

Quelle bonne idée !

Premiers pas dans l'univers des fodmap

Il n’a pas fallu bien longtemps pour que l’on m’explique que je souffre du syndrome de l’intestin irritable et de dyspepsie. Les deux résultants certainement des mauvais traitements que j’ai infligé à mon corps via l’anorexie et ma mauvaise alimentation. J’ai tout simplement détruit mon microbiote et j’en paie les conséquences.

Faut dire qu’à n’avaler plus que des légumes et des fruits ( et encore que quelques uns ), mon corps à décidé de tirer la sonnette d’alarme. A savoir d’ailleurs, que beaucoup de personnes souffrant de TCA finissent par souffrir de SII .

Bref…

Après une écho, pas mal de questions et des prises de sang, c’est un petit bout de papier que l’on m’a remis, avec pour consigne d’éviter les aliments inscrits dessus.

Premiers pas dans l'univers des fodmap
Premiers pas dans l'univers des fodmap

Ces aliments sont des FODMAP ( pour en savoir plus c’est ici ) et ont la fâcheuse manie d’irriter l’intestin et de déclencher différents symptômes comme ceux cités plus haut. Le plan étant donc de supprimer dans un premier temps ces FODMAP , puis de les réintégrer doucement à l’alimentation, les uns après les autres, pour voir comment on réagit.

Premiers pas dans l'univers des fodmap
Premiers pas dans l'univers des fodmap

Tout le monde étant différent, il se peut que certaines personnes ne supporte absolument pas les glutens, alors que d’autres si. Ou encore que l’on parvienne à manger un peu de lactose sans souci, mais que passer une certaine dose cela provoque des douleurs. On y va donc petit peu par petit peu et on voit ce que l’on tolère ou non.

Cela fait plus de 15 jours que je suis une alimentation pauvre en FODMAP et je dois dire que j’en ressens déjà les bienfaits. Après la première semaine, mon ventre a retrouvé une allure normale. Partie la grosse boule qui me faisait tant souffrir. Je me lève le matin avec un ventre plat, qui certes, dans la journée peut un peu gonfler (mais rien de bien méchant comparé à cette dernière année ), mais qui ne me gène plus pour m’abaisser et ne me culpabilise plus comme avant.

Les douleurs elles aussi se font de plus en plus discrètes. J’apprends à les dompter et à les reconnaître. Je me rends doucement compte de ce que mon corps accepte ou non comme aliment. Par exemple, il y a quelques jours, je croquais dans un morceau de citron en mangeant mon poisson. J’ai rapidement ressenti une brûlure à l’estomac. Je n’ai pas cherché plus loin et j’ai laissé le reste de ma moitié de citron. Verdict : le jus passe bien, mais 1/2 citron tel quel, ça le fait moyen.

En même temps, je fais de plus petits repas. Le gastro ayant été très surpris de constater qu’alors que j’avais avalé juste un peu de potimarron à 7h la matin du rdv, mon estomac était totalement rempli à 11h passé lorsqu’il m’a fait l’écho.

Je sais désormais que je digère très lentement et que mon estomac étant petit, il vaut mieux que je limite les quantité en une seule prise.

Premiers pas dans l'univers des fodmap
Premiers pas dans l'univers des fodmap

Toutes ces astuces et ce diagnostique m’aident énormément. Non seulement mon moral est en hausse puisque je souffre beaucoup moins et parviens à bouger plus facilement, mais j’ai envie de manger à nouveau plus d’aliment ( et donc de lutter contre Ana ). Car le mois dernier, j’en étais encore à manger plus d’une dizaine de pommes par jour ( ouais , je sais, c’est énorme ), de la salade, des champignons et du poireau. Maintenant, je suis bien obligée de réintroduire les protéines pour tenir le coup. Je parviens même à me faire quelques plaisirs, comme des crêpes à l’amarante, des frites de patate douce ou des crèmes végétales .

Voyant que ces aliments que j’ai bien trop longtemps oubliés ne me font pas de mal, mais au contraire du bien, cela me pousse à continuer mes efforts.

Je ne dis pas que c’est toujours hyper facile. Mais avoir enfin mis le doigt sur ce qui déclenche ces douleurs, ces remontées acides et cette fatigue chronique, avoir eu un diagnostique et être reconnue comme ayant un souci médical ( et non pas comme une affabulatrice ), ça me permet d’avancer.

J’ai même réussi à me faire un petit restau avec ma voisine il y a peu de temps. Et attention! Pas le genre de moment où je demande à ce que l’on ne me serve qu’une salade et un fromage blanc. Je me suis régalée d’une belle et copieuse assiette de seiches à la plancha, avec un peu de salade et de délicieuses frites maison ( 5 ans sans toucher à pomme de terre ! THE défi de la mort qui tue ! ). Après quoi j’ai opté pour une boule de sorbet citron et une boule de sorbet framboise. Un pur instant de plaisir.

Comme quoi, quand on déniche le doc qui connaît son métier et veut bien écouter ses patients, ça ne peut être que positif!

Je vais donc continuer sur ma lancée et éviter encore les aliments trop riches en FODMAP de ma liste. Puis lorsque le gastro me dira que ce sera le moment, je les testerai petit à petit pour savoir les doses qui me conviendront.

Astuce : pour savoir si tel ou tel aliment est riche ou pauvre en FODMAP , et avoir quelques idées de recettes, va sur Fodmapedia

Frites de patate douce au paprika fumé

Frites de patate douce au paprika fumé
Frites de patate douce au paprika fumé

La patate douce…. Un aliment dont on entend de plus en plus parlé et qui pourtant, n’était pas toujours évident à dénicher il y a encore quelques années.

Maintenant on en trouve dans n’importe quel supermarché, dans le rayon des fruits et légumes exotiques.

Et quel bonheur que de pouvoir s’en procurer facilement ! Car avec son petit goût sucré et sa jolie couleur vive, la patate douce a un indice glycémique bien plus faible que sa collègue la pomme de terre.

Elle fait des merveilles aussi bien dans une recette sucrée, ou salée, comme ici avec ces frites. Un filet d’huile, une pointe de paprika fumé et hop, un tour au four, pour un délice low fodmap.

Pour 2 personnes, il te faut :

Frites de patate douce au paprika fumé

La recette :

Lave la patate douce et coupe la en bâtonnets.

Mets les dans un saladier et ajoute l’huile ainsi que le paprika ( et le sel tu veux en mettre ).

Mélange bien pour enrober les frites d’épices.

Dispose les frites en une seule couche, sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourne les 15 min à 200°C, puis à l’aide d’une spatule, retourne les.

Prolonge la cuisson de 15 à 20 min supplémentaires.

Astuce : pour bien enrober les frites d’huile et de paprika, met le tout dans un sac de congélation style ziplock et secoue