Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre

Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre
Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre

Le Chéri vient de fêter ses 36 bougies.

Comme son gâteau préféré n’est autre que la tarte au citron, ma naine a voulu lui en préparer une, pour lui faire plaisir. D’ailleurs, bientôt je vais te mettre sur le blog la fameuse recette qui a fait l’unanimité.

Ne voulant pas faire complètement bande à part lors du dessert et sachant que je ne serai pas capable de déguster une part de cette tarte ( le beurre, le sucre, toussa toussa ), j’ai décidé de me faire une petite panna cotta dans le même esprit.

Je l’ai voulu bien forte en citron ( j’adore trop ça ^^ ) et peu sucrée en bouche. Et c’est exactement ce que j’ai obtenu.

Bien évidemment, si tu désire avoir une panna cotta moins citronnée, libre à toi de diminuer un peu la dose de jus de citron et d’augmenter celle d’édulcorant.

Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre

Pour 2 verrines, il te faut :

  • 100 ml de lait de soja
  • 50 ml de jus de citron
  • 1 oeuf
  • 5 ml d’édulcorant liquide
  • 1/3 de CC d’agar agar
  • une poignée de myrtilles
Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre
Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre

La recette :

Mélange le lait, le jus de citron et l’édulcorant liquide dans une casserole, puis fais chauffer le tout.

Bats l’œuf dans un saladier et verse dessus le mélange chaud, tout en continuant de battre pour ne pas cuire l’œuf.

Ajoute l’agar agar et verse à nouveau la préparation dans la casserole.

Fais épaissir à feu moyen.

Verse la crème dans deux verrines et laisse bien refroidir.

Laisse reposer au moins 1h au frigo.

Au moment de servir ajoute sur les panna cotta quelques myrtilles.

Quiche sans pâte à la butternut et aux protéines de soja

Quiche sans pâte à la butternut et aux protéines de soja
Quiche sans pâte à la butternut et aux protéines de soja

Tu connais ma passion pour les courges. J’en suis clairement folle. C’est pour cela que nous sommes revenus de vacances avec un tas de courges différentes.

Comment ça tu trouves cela étrange?

Bon ok. Je le reconnais, en général on rapporte plutôt dans ses bagages, des petits bibelots, des cartes et autres souvenirs.

Seulement nous avons découvert une productrice bio géniale en Haute-Loire. Elles propose des courges Pommes D’Or, ainsi que d’autres variétés anciennes et rares, qui sont délicieuses et à un super tarif. Alors quand on est dans le coin, je lui passe commande de quelques kilos de ces merveilles que je ne trouve pas sur Marseille, et je les invite à venir passer un moment dans le Sud.

Le seul petit souci, c’est que je n’ai pas de cave ou de grenier, ni de pièce assez fraîche pour les conserver longtemps. Du coup je suis obligée de les mettre dans l’un de mes frigos, pour qu’elles tiennent.

Quiche sans pâte à la butternut et aux protéines de soja

Bref…

Ayant aussi acheté des butternuts à cette brave dame, j’ai réalisé une quiche sans pâte légère et bien bonne.

Rien à voir bien évidemment avec la véritable quiche Lorraine que je dégustais quand je vivais encore sur Metz, mais je t’assure qu’elle est tout de même très sympa.

Quiche sans pâte à la butternut et aux protéines de soja

Il te faut :

  • 500g de butternut
  • 100g de protéines de soja texturées
  • 3 gros oeufs
  • 3 yaourts de soja
  • 1 oignon jaune
  • 1/2 CS rase de farine de psyllium Aromandise
  • 200ml d’eau
  • 1 filet de vinaigre de noix
  • 1CS de romarin
  • sel
  • poivre
  • épices au choix ( pour moi il s’agit d’épices à foie gras )

La recette :

Commence par plonger les protéines de soja texturées dans de l’eau bien chaude pour les ramollir.

Épluche la courge et râpe la.

Émince l’oignon.

Fais revenir le tout ( sauf les protéines ) dans une poêle avec un filet de vinaigre de noix et 200ml d’eau.

Remue régulièrement pour que ça ne brûle pas.

Ajoute dans la poêle les protéines de soja.

Laisse refroidir.

Prépare la migaine ( terme bien Lorrain pour aller avec la quiche ) en mélangeant les yaourts, les œufs, le romarin, la farine de psyllium et des épices.

Assaisonne.

Ajoute les légumes et les protéines égouttées.

Verse la préparation dans un plat à tarte en céramique ou en verre.

Enfourne la quiche 25 minutes à 180°C.

A déguster tiède ou froide.

Quiche sans pâte à la butternut et aux protéines de soja
Quiche sans pâte à la butternut et aux protéines de soja
Quiche sans pâte à la butternut et aux protéines de soja

Fondants chocolat piment, sans matière grasse, au Vitaliseur

Fondants chocolat piment, sans matière grasse, au Vitaliseur
Fondants chocolat piment, sans matière grasse, au Vitaliseur

La combinaison chocolat / piment m’a toujours beaucoup plu. C’est un mélange osé, qui permet d’apporter une pointe de peps, de chaleur et d’originalité à un met que tout le monde ( ou presque adore ).

Un mariage qu’il fallait depuis longtemps que j’incorpore dans un dessert.

C’est donc au travers de petits fondants tout choupis, que j’ai uni les flammes de l’enfer à l’arôme intense du chocolat noir.

Un joli résultat qui saura séduire Alice et le Chapelier Fou, lors de leur Tea Time.

La cerise sur le gâteau, c’est qu’il n’y a pas de beurre ou d’huile pour rendre ces gourmandises ultra fondantes. L’avocat est là pour ça.

Fondants chocolat piment, sans matière grasse, au Vitaliseur

Pour 10 fondants individuels, il te faut :

  • 400g d’avocat bien mûr
  • 200g de chocolat noir
  • 4 oeufs
  • 80g de farine
  • 80g de maïzena
  • 90g de sucre non raffiné
  • 3CC de purée de piment Suzi Wan
Fondants chocolat piment, sans matière grasse, au Vitaliseur

La recette :

Porte à ébullition 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Mixe l’avocat avec les oeufs.

Fais fondre dans un bol posé sur le tamis du vitaliseur, le chocolat noir.

Mixe le avec la préparation à l’avocat / oeufs, ainsi que le piment.

Mélange dans un saladier la farine et le sucre, puis ajoute la préparation mixée.

Verse la pâte bien lisse dans 10 récipients ( ici des tasses ).

Mets à cuire 8 min au vitaliseur.

Fondants chocolat piment, sans matière grasse, au Vitaliseur
Fondants chocolat piment, sans matière grasse, au Vitaliseur

Astuce : comme moi, tu peux en préparer dans des pots en verre récupérés des yaourts du commerce ( style La laitière ), pour ensuite les congeler. Lorsque tu voudras en déguster un, laisse ton fondant décongeler à température ambiante.

Fondants chocolat piment, sans matière grasse, au Vitaliseur

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Bretzels complets aux graines de courge et lin, au levain naturel, sans beurre ni lactose

 

Bretzels complets aux graines de courge et lin, au levain naturel, sans beurre ni lactose

 

Suite au succès de mes bretzels salés réalisés il y a quelques semaines, j’ai décidé de retenter l’expérience, en modifiant un peu ma recette.

J’ai donc gardé l’idée de les faire au levain naturel, mais au lieu de n’utiliser que de la farine T65, j’ai ajouté de la farine complète, pour leur donner un côté plus digeste et rustique. Puis, petit brin de folie, j’ai mis des graines de courge et de lin, en guise de topping sur le dessus. Ça leur apporte du croquant.

Une seconde version de bretzels healthy au levain, qui est parfaite pour un apéro ou tout simplement accompagnée d’une grosse salade.

 

 

Bretzels complets aux graines de courge et lin, au levain naturel, sans beurre ni lactose

Pour 10 gros bretzels, il te faut :

Pour la pâte :

  • 350g de farine bio T65
  • 150g de farine complète bio T150
  • 220g de levain naturel actif ( bien le nourrir plusieurs heures avant )
  • 20g d’huile de coco liquide
  • 150ml de lait de soja
  • 1 oeuf
  • 50ml d’eau
  • 5g de sel
  • des graines de courge
  • du lin

Pour la cuisson et la dorure :

  • 1,5L d’eau
  • 8g de sel
  • 40g de bicarbonate de soude
  • 1 oeuf
  • gros sel

 

Bretzels complets aux graines de courge et lin, au levain naturel, sans beurre ni lactose

Enfile ton tablier :

Verse les farines dans un saladier, puis ajoute le levain bien actif, l’huile de coco, l’œuf, le lait de soja et l’eau.

Tout en mélangeant, ajoute progressivement le sel.

Pétris la pâte jusqu’à l’obtention d’une boule homogène mais tout de même un peu souple. Elle doit se décoller des parois du saladier.

Recouvre d’un torchon ou de film alimentaire et laisse reposer pendant 3 à 4h dans une pièce chaude ( ou dans ton four avec juste la veilleuse allumée ).

On passe au façonnage….

Divise ton pâton en 10 parts égales.

Roule chaque pâton pour former de longs boudins de 30 à 40 cm, en veillant à ce que le centre soit plus épais que les extrémités.

Prends les extrémités et croise les 2 fois, puis place les sur la partie centrale pour créer des <<oreilles >>.

Appuie légèrement pour souder ton bretzel.

Pour plus de compréhension, voici une vidéo sur le façonnage des bretzels :

Fais de même avec tous les pâtons et dispose tes bretzels sur une plaque recouverte de papier cuisson.

On passe au pochage.

Fais bouillir les 1,5L d’eau avec le sel et le bicarbonate.

Plonge délicatement les bretzels dans l’eau bouillante ( 2 par 2 maximum, pour éviter qu’ils ne se collent entre eux ).

Lorsqu’ils remontent à la surface, sors les de l’eau à l’aide d’une écumoire et dispose les à nouveau sur la plaque de cuisson.

 

 

Bretzels complets aux graines de courge et lin, au levain naturel, sans beurre ni lactose

On termine par un passage au four….

Préchauffe ton four à 190°C.

Badigeonne les bretzels d’œuf battu et saupoudre les d’un peu de gros sel, ainsi que de graines de courge et de lin.

Enfourne environ 20 minutes ( ils doivent être bien dorés ).

 

 

Bretzels complets aux graines de courge et lin, au levain naturel, sans beurre ni lactose

 

Muffins à l’avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Pour moi, le top des muffins, c’est celui aux myrtilles.

Il passe largement devant celui aux pépites de chocolat, aux framboises, aux bananes ou autres…

Ne me demande pas pourquoi… Je n’en sais rien…

Car s’il est vrai que j’adore les myrtilles, je suis aussi hyper fan des framboises ou d’autres fruits…. Je pourrais donc très bien kiffer autant les autres variantes de ces gâteaux tout doux.

Mais non. Quand il m’arrivait de devoir acheter des muffins, mon choix était vite faite : Blueberry Muffins. La rolls-royce des muffins à mon goût ^^

 

 

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Comme je tente de réintroduire doucement les féculents dans mon alimentation, quoi de mieux que de le faire en se faisant plaisir avec une petite gourmandise? Après tout, il est plus simple de se laisser tenter, lorsque l’on a en face de soi quelque chose que l’on adore…

Par contre, je voulais bien faire un effort, mais il fallait tout de même que ces ptits gâteaux restent sains. Donc pas de matière grasse, que j’ai remplacé par de la pomme et pas de sucre raffiné puisque j’ai utilisé du sirop d’agave qui a un faible indice glycémique.

Je n’ai pas voulu me servir de farine, mais plutôt de quinoa et de flocons d’avoine, bien plus riches en fibres et donc digestes.

Ces muffins n’ont rien à envier au moelleux des cakes contenant du beurre, et ont même un petit plus, grâce aux flocons d’avoine et au quinoa dispersés sur le dessus, qui apporte une touche de croquant.

Parfait pour un goûter ou un petit déjeuner gourmand et léger, sans la moindre culpabilité.

 

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Pour 12 muffins, il te faut :

  • 100g de flocons d’avoine ( + un peu pour le topping )
  • 50g de quinoa ( + un peu pour le topping )
  • 100g de myrtilles ( les miennes étaient fraîches, mais tu peux en prendre des surgelées )
  • 1 pomme bio
  • 2 gros oeufs
  • 8g de levure de boulanger
  • 100 ml de lait de soja tiède
  • 2CS de sirop d’agave
  • 1/2CC d’arôme d’amande ( tu peux le remplacer par de l’arôme de vanille )

 

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Enfile ton tablier :

Laisse se dissoudre la levure de boulanger dans le lait de soja tiède.

Mélange dans un saladier les flocons d’avoine et le quinoa.

Lave la pomme, enlève les pépins et coupe la en morceaux ( pas besoin d’enlever la peau si la pomme est bio ).

Mixe les bouts de pomme avec les œufs, jusqu’à ce que tu obtiennes une purée bien lisse.

Ajoute la au mélange avoine-quinoa.

Ajoute le sirop d’agave, l’arôme et le lait de soja avec la levure.

Mélange bien le tout, puis laisse reposer la préparation une vingtaine de minutes, pour que les flocons d’avoine et le quinoa gonflent un peu.

Incorpore délicatement les myrtilles.

Verse la pâte dans 12 moules à muffins en silicone ( ou avec des caissettes papier dedans ).

Saupoudre d’un peu de flocons d’avoine et de quinoa.

Enfourne à 180°C pendant 25 à 30 minutes ( en fonction de la puissance de ton four ).

Vérifie la cuisson avec la lame d’un couteau ( elle doit ressortir propre ).

Laisse les muffins refroidir sur une grille.

 

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre et sans lactose

 

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

 

Les gremlins et le Chéri venant de Lorraine, ils nous arrivaient souvent lorsque l’on vivait encore là bas, d’acheter des bretzels pour le goûter.

De bons gros bretzels salés, suspendus à des potences en bois, bien mis en évidence sur les comptoirs des boulangeries, ou aux stands des marchés de Noël…. Qui peut y résister?!

Dès leur plus jeune âge ( en gros, dès qu’ils ont commencés à avoir quelques dents ), mes nains ont adoré ça…

Depuis quelques temps, en passant devant la petite boulangerie présente dans la galerie commerciale de l’un de nos supermarchés habituels, j’ai pu remarquer que cette pâte à brioche en forme de nœud y était désormais vendue.

Tentation…. Tentation…. Tentatiiiooonnnn….

A chaque fois, que l’on va en courses et que je les vois, mon regard à du mal à les quitter. Je suis comme hypnotisée.

Tentation…. Tentation…. Tentatiiiooonnnn….

Aie confiance….. Achète moi…. Que je puisse…. Finir dans ton estomac…. ( Kaa! Sors de ma tête! )

Finalement, j’ai décidé qu’il serait bien plus sympa d’en réaliser moi même. Comme ça, il me sera possible d’en faire régulièrement pour mes ptits monstres, qui auront l’impression d’avoir un peu de leurs souvenirs de Lorraine, avec nous ici dans le Sud.

Je dois t’avouer que je n’ai pas été seule pour préparer ces bretzels. J’ai demandé un coup de main à Albus, qui a gentiment accepté.

Albus! Mais si, tu sais bien! Mon levain naturel, qui vit chez moi depuis octobre 2016.

Bref….

Tu l’auras compris, ma ptite boulange de bretzels salés a été faite avec non pas de la levure, mais du levain maison. Et pour que ma recette soit à la fois gourmande et saine, j’ai remplacé le beurre traditionnellement utilisé, par de l’huile de coco. Impeccable aussi pour les intolérants au lactose, puisqu’elle n’en contient pas.

Une jolie réussite, que je compte adapter rapidement en versions sucrées, mais aussi avec d’autres idées salées.

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

 

Pour 10 gros bretzels, il te faut :

 

Pour la pâte :

  • 500g de farine bio T65
  • 200g de levain naturel actif ( bien le nourrir plusieurs heures avant )
  • 20g d’huile de coco liquide
  • 150ml de lait de soja
  • 1 oeuf
  • 50ml d’eau
  • 5g de sel

Pour la cuisson et la dorure :

  • 1,5L d’eau
  • 8g de sel
  • 40g de bicarbonate de soude
  • 1 oeuf
  • gros sel

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

Enfile ton tablier :

Verse la farine dans un saladier, puis ajoute le levain bien actif, l’huile de coco, l’œuf, le lait de soja et l’eau.

Tout en mélangeant, ajoute progressivement le sel.

Pétris la pâte jusqu’à l’obtention d’une boule homogène mais tout de même un peu souple. Elle doit se décoller des parois du saladier.

Recouvre d’un torchon ou de film alimentaire et laisse reposer pendant 3 à 4h dans une pièce chaude ( ou dans ton four avec juste la veilleuse allumée ).

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

On passe au façonnage….

Divise ton pâton en 10 parts égales.

Roule chaque pâton pour former de longs boudins de 30 à 40 cm, en veillant à ce que le centre soit plus épais que les extrémités.

Prends les extrémités et croise les 2 fois, puis place les sur la partie centrale pour créer des << oreilles >>.

Appuie légèrement pour souder ton bretzel.

Pour plus de compréhension, voici une vidéo sur le façonnage des bretzels :

 

Fais de même avec tous les pâtons et dispose tes bretzels sur une plaque recouverte de papier cuisson.

On passe au pochage.

Fais bouillir les 1,5L d’eau avec le sel et le bicarbonate.

Plonge délicatement les bretzels dans l’eau bouillante ( 2 par 2 maximum, pour éviter qu’ils ne se collent entre eux ).

Lorsqu’ils remontent à la surface, sors les de l’eau à l’aide d’une écumoire et dispose les à nouveau sur la plaque de cuisson.

On termine par un passage au four….

Préchauffe ton four à 190°C.

Badigeonne les bretzels d’œuf battu et saupoudre les de gros sel.

Enfourne environ 20 minutes ( ils doivent être bien dorés ).

 

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

 

Tu peux très bien les manger tièdes ou froids. Et pourquoi pas les accompagner d’une bonne bière ^^

 

 

Tiramisu Pomme – Matcha végétarien

Hier, pendant que les grands étaient occupés, le ptit dernier et moi avons cuisiné ensemble.

En projet, réaliser un tiramisu végétarien, à base de tofu soyeux, qui ne soit ni au café ( car le Chéri et moi détestons ça ), ni au chocolat ( vu qu’on en fait souvent ).

Nous sommes donc partis sur des mini tiramisus individuels Pomme – Matcha.

C’est léger, fruité et frais.

Avec un look Green bien sympathique et original.

Parfait en ce début de printemps.

Tiramisu Pomme - Matcha végétarien

Pour 5 tiramisus individuels, il te faut :

*400g de tofu soyeux

*2CC bombées de thé matcha en poudre

*10CS de lait de noisette

*10 biscuits à la cuillère

*1CC d’arôme à la pomme ( le mien vient de chez MyProtéin )

*2ml d’édulcorant liquide

Tiramisu Pomme - Matcha végétarien

On pâtisse :

Soit avec un mixeur plongeant, soit comme moi, avec un mixeur Magic Bullet puissant, mixe bien le tofu avec l’arôme à la pomme et l’édulcorant, jusqu’à l’obtention d’une crème bien lisse.

Mélange dans un bol le lait de noisette avec le thé matcha et fait chauffé le tout quelques secondes au micro-ondes ( pour que le thé puisse bien se dissoudre ).

Coupe un biscuit à la cuillère en 5 morceaux.

Imbibe bien ces derniers dans le lait au thé matcha.

Dispose les dans le fond d’une verrine ou d’un pot en verre à yaourt.

Ajoute dessus une couche de crème à la pomme.

Réalise une nouvelle couche de biscuit à la cuillère imbibé de lait matcha.

Ajoute encore une couche de crème à la pomme.

Termine le tiramisu en le saupoudrant de thé matcha.

Procède de la même façon pour le montage de toutes les verrines, puis place les au frigo pendant au moins 6h.

Tiramisu Pomme - Matcha végétarien

A déguster bien frais, en dessert, ou pourquoi pas à l’heure du thé ^^

~~~~~~~~~~~

D’autres recettes de tiramisu :

Tiramisu allégé et végétarien au chocolat

Tiramisu light aux fraises, sans sucre ajouté

Tiramisu allégé et végétarien au chocolat

Tiramisu allégé et végétarien au chocolat

Je suis loin d’être accro au chocolat…

Disons qu’autant je le supporte voir je l’aime dans les gâteaux, autant manger un carré de choco comme ça, ce n’est pas mon truc.

Mais dans un bon tiramisu bien mousseux, je ne dis pas non.

Par contre, hors de question que ce ptit plaisir me fasse culpabiliser ou ne vienne s’incruster sur mes hanches ^^

Non, non.

Même si je risque de me mettre toutes les mamas italiennes à dos, je préfère cette recette allégée, à base de tofu soyeux, qui ok, n’est absolument pas traditionnelle, mais est bien plus saine.

Tiramisu allégé et végétarien au chocolat

En plus, le tofu apporte à ce dessert un max de protéines, sans que l’on ne puisse détecter sa présence.

Un aliment qui remplace facilement la crème ou le beurre, alors qu’il est très pauvre en matières grasses, et que j’aime du coup utiliser régulièrement.

Ce tiramisu a beau être végétarien, il est très gourmand, bien chocolaté, avec un ptit parfum de fleur d’oranger qui fait son originalité.

Il ne contient pas de sucre ajouté et sa crème est bien légère.

Pourquoi s’en priver?

Tiramisu allégé et végétarien au chocolat

Pour 5 verrines, il te faut :

*400g de tofu soyeux

*3CC de cacao amer + un peu pour la déco

*3CS de fleur d’oranger

*2,5ml d’édulcorant liquide

*10CS de lait d’amande

*10 biscuits à la cuillère

Tiramisu allégé et végétarien au chocolat

Direction la cuisine :

A l’aide d’un mixeur plongeant, mixe bien le tofu avec la fleur d’oranger et l’édulcorant, de façon à obtenir une crème bien lisse.

Dans un bol, mélange le lait et le cacao.

Coupe un biscuit à la cuillère en plusieurs morceaux.

Trempe les bouts dans le lait au chocolat pour qu’ils soient bien imbibés, puis dispose les dans le fond d’une verrine.

Ajoute dessus une couche de crème.

Fais une seconde couche de biscuit imbibé de lait au chocolat, puis ajoute à nouveau une couche de crème.

Termine ton tiramisu en le saupoudrant de cacao.

Procède de la même façon pour le montage de toutes les verrines, puis place les au réfrigérateur pendant au moins 6h.

A déguster bien frais.

Tiramisu allégé et végétarien au chocolat

Pour rendre ton tiramisu encore plus sympa, tu peux faire comme moi et le présenter dans des mini pots à confiture ( petits pots de la marque Bonne Maman, qui font 220g  ).

Tiramisu allégé et végétarien au chocolat

Tu veux une autre recette de tiramisu allégé ?

Tiramisu light aux fraises, sans sucre ajouté