Courge spaghetti aux crevettes et saké, au Vitaliseur de Marion

Un reste de courge spaghetti…. Un reste de crevettes…. Hop… Pas de gaspillage, je combine le tout et je me prépare en un claquement de doigt un délicieux repas au Vitaliseur de Marion Kaplan.

Peu d’ingrédients mais plein de saveurs.

Courge spaghetti aux crevettes et saké, au Vitaliseur de Marion

Il te faut :

  • 1/2 courge spaghetti
  • une vingtaine de crevettes
  • 3CS de crème de soja
  • 1CS de saké
  • 1CS de sésame
Courge spaghetti aux crevettes et saké, au Vitaliseur de Marion

La recette :

Fais bouillir 1/4 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Dispose la moitié de courge vidée de ses graines, dans le tamis, peau vers le haut et laisse cuire 15 min ( temps à adapter en fonction de la taille du légume ).

Épluche les crevettes et mets les dans un saladier.

Ajoute la chair de la courge ( garde la peau ), ainsi que la crème, le saké et le sésame.

Mélange puis verse la préparation dans la peau de la courge.

Remets 3 à 4 min la courge dans le vitaliseur.

A déguster de suite.

Courge spaghetti aux crevettes et saké, au Vitaliseur de Marion

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Cake poire pignons lavande, sans gluten, au Vitaliseur de Marion

Cake poire pignons lavande, sans gluten, au Vitaliseur de Marion
Cake poire pignons lavande, sans gluten, au Vitaliseur de Marion

Quand j’étais gamine, il y avait un arbre dans la cour de mon école, qui donnait énormément de pignons. Je me souviens qu’avec mes camarades, on s’en gavait durant la récréation.


Cette graine issue du pin, que l’on trouve sous les écailles des pommes de pin, a un petit goût d’amande fort sympathique, et peut aussi bien être ajouté à des mets salés que sucrés. D’ailleurs dans le Sud, on adore en parsemer sur les pizzas. Pour ma part, je suis fan de pizza aubergines grillées / chèvre / miel / pignons. Si tu n’as jamais essayer, je te conseille de vite tenter l’expérience ^^


Là, il est question d’un gâteau à la texture entre le Far breton et un flan pâtissier, dans lequel cohabitent un doux parfum de poire, et une légère note de lavande. Avec bien évidement, le croquant des pignons de pin.


Un petit goût de Provence et de soleil, sans gluten et cuit à la vapeur douce.


Il te faut :


* 70g de farine de soja

* 70g de fécule de pomme de terre

* 4 œufs

* 1 CS d’huile de coco

* 1CC de bicarbonate

* 3CC de psyllium

* 50g de pignons + un peu en topping

* 230g de poire + 1/2 poire

* 1 à 2CC de lavande sèche

* sirop d’agave ( facultatif )

Cake poire pignons lavande, sans gluten, au Vitaliseur de Marion


La recette :


Porte à ébullition 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Lave 230g de poire et coupe les en petits morceaux.

Mets les dans une des céramiques du Trio ( ou un ramequin ) avec l’huile de coco, puis fais cuire 10 minutes au vitaliseur.

Mixe le tout avec la lavande ( à doser suivant tes goûts).

Dans un saladier, mélange la farine, la fécule, le bicarbonate, le psyllium et 50g de pignons.

Ajoute à la purée de poire, les œufs.

Mélange les 2 préparations entre elles, puis sucre en fonction de tes goûts ( pour ma part, je n’en mets pas car je mange très peu sucré ).

Coupe en fins morceaux la moitié de poire et ajoute les à la pâte.

Verse celle-ci dans un moule à cake recouvert de papier cuisson et parsème dessus des pignons.

Mets à cuire 45 minutes ton cake au vitaliseur.

Démoule le et laisse le refroidir sur une grille.

Douceurs des rois au Vitaliseur de Marion

Les fêtes de fin d’année viennent tout juste de passer, emportant avec elles la magie de Noël. 

2019 s’installe calmement dans les foyers, à grands coups de << Bonne Année ! >> à tous les coins de rues. Phrase qui sera répétée des centaines de fois durant deux bons mois.

Le froid, lui, étant toujours présent, nous rappelant que l’hiver n’est pas encore prêt à nous quitter, nous avons besoin de garder un univers réconfortant. Un peu de cocooning bien agréable, avec une touche de gourmandise…

L’Épiphanie pouvant encore continuer quelques temps, autant en profiter, en mêlant plaisir de cuisiner, bien-être et délice.

Pour cela, je t’ai concocté des petites Douceurs des Rois, cuites à la vapeur douceur dans le Vitaliseur de Marion Kaplan ( plus besoin que je te le présente, puisque je t’en parle depuis de nombreux mois maintenant ).

Les ingrédients utilisés, tout comme le mode de cuisson choisi, rendent ces galettes des rois revisitées à la fois saines et légères.

Pas de beurre à profusion, pas de pâte feuilletée, pas de gluten, pas de sucre raffiné… Juste du bonheur.

Pour 8 Douceurs des Rois, il te faut :

  • 180g de poudre d’amande
  • 180g de kaki
  • 2 œufs
  • 1/2 sachet de poudre à lever sans gluten
  • 1 à 2 CC de sirop d’agave
  • 1 fève super mignonne

La recette :

Mélange la poudre d’amande avec la poudre à lever.

Mixe le kaki avec les jaunes d’œufs et ajoute le tout.

Monte les blancs en neige puis incorpore les délicatement.

Sucre en fonction de tes goûts avec le sirop d’agave.

Verse la pâte dans 8 moules à muffins en silicone.

N’oublie pas de glisser une fève dans l’un d’eux.

Tu peux aussi mettre des amandes sur le dessus de la pâte, pour décorer tes douceurs ( facultatif ).

Fais chauffer 1/4 d’eau dans la cuve du Vitaliseur.

Lorsque celle-ci bout, dispose les moules dans le tamis et mets le tout à cuire durant 10 minutes.

Laisse bien refroidir avant de démouler.

Alors ? Une Reine ou un Roi ?

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !


Cake choco orange au Vitaliseur de Marion

Cake choco orange au Vitaliseur de Marion

Je n’ai pas pu attendre plus longtemps pour te montrer cette merveille. Une véritable tuerie qu’il fallait que je te partage, à peine engloutie.

C’est sur le compte Instagram de Clotilde alias Vapeur Douce, que j’ai littéralement craqué pour ce gâteau si alléchant.

Me promettant de l’essayer un de ces jours, ce cake au visuel si gourmand n’a plus quitté mon esprit. A tel point que pour une fois, mon envie l’a emporté facilement contre mon anorexie.

Bon…

J’ai tout de même fait une ou deux modifications à la recette de Clotilde, pour mettre toutes les chances de mon côté en utilisant des ingrédients que j’arrive assez bien à dompter. Je ne voulais surtout pas risquer de bloquer devant ma pâtisserie et de me retrouver frustrée.

A savoir que dans la version originale, Clotilde utilise de la patate douce ( que j’ai remplacé par de la carotte, puisque pour le moment je suis bien incapable de manger cet ingrédient ) et de la farine de sorgho ( pour moi , farine de soja ). Pour mon gâteau, je n’ai pas mis le sucre, ni le lait végétal.

Par contre, j’ai associé la douceur du chocolat avec la saveur fruitée de l’orange.

Au final, je suis ravie d’avoir écouté mon envie. Car ce cake est un pur régal. Hyper moelleux et léger. Je l’ai tellement aimé que j’en ai pris une seconde part, ce que je n’arrive que très rarement à faire.

Merci à Clotilde pour ce plaisir chocolaté. D’ailleurs je t’invite à découvrir d’urgence son compte Instagram , sur lequel tu vas trouver des recettes plus sympathiques les unes que les autres. Et pour sa recette de ce gâteau à la patate douce, c’est dans sa story à la une que ça se passe !

Cake choco orange au Vitaliseur de Marion

Il te faut :

  • 200g de carotte
  • 200g de chocolat noir
  • 60g de farine de soja
  • 60g de fécule de pomme de terre
  • 3 œufs
  • 1CS d’huile de coco VillageBio
  • 1CC de bicarbonate
  • 1CC de psyllium Koro
  • 2 oranges
  • amandes, noix, noisettes, ou autres pour le topping

La recette :

Commence par faire cuire les carottes une dizaine de minutes dans le tamis de ton vitaliseur.

Mixe celles-ci en purée.

Fais fondre au vitaliseur le chocolat avec l’huile de coco.

Pendant ce temps, mélange la farine, la fécule, le bicarbonate et le psyllium.

Ajoute à la purée de carotte, le chocolat fondu avec l’huile, les œufs, ainsi que les 3/4 d’une orange préalablement mixée ( un peu comme un smoothie ).

Incorpore le mélange sec.

Coupe en morceaux le reste des oranges et ajoute les dans la pâte.

Verse la préparation dans un moule à cake recouvert de papier cuisson et ajoute quelques toppings grossièrement concassés.

Mets ton gâteau à cuire 45 minutes au vitaliseur.

Laisse le bien refroidir avant de le démouler.

Cake choco orange au Vitaliseur de Marion
Cake choco orange au Vitaliseur de Marion

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Alimentation et santé : quand l’un ne va pas sans l’autre

Si tu es nouveau ici, tu ne dois pas encore savoir que depuis quelques années, je souffre d’anorexie mentale et d’orthorexie.

Alors même si j’ai réussi à dompter petit à petit cette seconde facette de mes troubles du comportement alimentaire, je dois reconnaître que je suis bien loin d’être sortie de la première.

Pourtant tout doucement, j’essaie de reprendre pied. D’écouter mon corps, que j’ai tellement affamé et affaibli. De lâcher prise et de ne pas suivre cette petite voix qui a tendance à vouloir me faire culpabiliser à chaque bouchée avalée. Malheureusement, ce n’est pas toujours évident. C’est un combat de chaque instant, contre moi-même.

Grâce à Instagram, j’ai la chance d’avoir pu faire de belles rencontres. Certaines juste virtuelles, d’autres plus concrètes. Les unes comme les autres m’apportant énormément. Des personnes bienveillantes, qui me soutiennent, me motivent et me conseillent.

L’une de ces gentilles fées se nomme Sarra. Créatrice du blog Quinoa et Basmati, elle partage avec passion son vécu et ses recettes.

C’est à 26 ans que tout a commencé pour elle. Des douleurs s’installent, des états inflammatoires, une énorme fatigue et des soucis cutanés. Un tas de symptômes qui font souffrir son corps et qui l’empêche au fil du temps, de travailler et de vivre << normalement >>. Malgré différentes analyses et consultations, les médecins ne parviennent pas à mettre le doigt sur ce qui cloche. Seule solution proposée : prendre son mal en patience.

Bien joli tout ça et plus simple à dire qu’à faire…

Sarra ne se laisse pas démonter et décide de prendre rendez-vous avec un médecin généraliste naturopathe, qui va lui conseiller de revoir son alimentation.

Après quelques péripéties, la jeune femme ayant constaté que cette nouvelle façon de s’alimenter l’aide considérablement et calme pas mal de ses symptômes, elle adopte totalement ce régime << décalé >>.

Elle évite certains aliments qui ont tendance à favoriser un état inflammatoire ( céréales mutées, sucre raffiné, lactose…. ) et privilégie le fait-maison.

Si je t’explique tout ça, c’est pour te parler de l’ebook de Sarra, Mon alimentation décalée.

Celui-ci, que mon amie a eu la bonté de m’offrir, est bourré de pépites pour prendre soin de son corps au travers de son assiette.

Non seulement on y apprend tout le parcours de Sarra, mais aussi les grands principes de cette alimentation, en passant par des infos sur l’index glycémique et sur les indispensables à avoir dans son placard.

Bien évidemment, comme Sarra cuisine tout le temps, elle donne des astuces sur la pâtisserie décalée ( sans gluten, sans œufs, sans beurre…. ), ainsi que pour la comfort food ( qu’elle n’a pas pour autant totalement rayée de son quotidien, mais juste appris à préparer avec les ingrédients qui lui font du bien ).

Sans oublier des tas de recettes fort sympathiques, à tester d’urgence !

De quoi avoir toutes les cartes en main pour manger avec plaisir, sans craindre que notre corps nous rappelle à l’ordre. Pour plus d’infos sur l’alimentation anti-inflammatoire, je t’invite à jeter un coup d’oeil ICI .

Personnellement, je suis hyper reconnaissante envers Sarra de m’avoir fait parvenir son ebook.

Et oui ma belle, ce message s’adresse directement à toi ! ^^ Car depuis que je l’ai, je me suis rendue compte que j’avais un peu avancé dans mon combat. Moi qui bloque tellement face à la moindre farine, j’ai réussi à profiter des fêtes, en mangeant de chaque pâtisserie que j’avais pu cuisiner. Et ça, c’est grâce à toi!

Toute la partie de ton ebook sur la pâtisserie décalée et en particulier l’index glycémique des farines sans gluten m’a permis et me permet, de relativiser face à mes peurs. Car c’est l’IG qui m’effraie le plus dans les farines. C’est ce point là qui tourne en boucle dans ma tête lorsque je vois un gâteau, une crêpe, ou un morceau de pain.

Maintenant je suis plus à l’aise pour faire mes mélanges de farines et poudres.

Alors merci! Merci énormément ma douce!

Je vais pouvoir donner plus facilement vie à mes envies gourmandes, en culpabilisant bien moins qu’avant. Et qui sait…. Peut être qu’à force, la calculatrice qui s’enclenche à longueur de journée dans ma tête va finir par s’en aller définitivement….

Panettone healthy sans gluten, au chocolat

Mon petit dernier n’est pas fan des zestes de citron, ni de raisins secs. Contrairement au reste de la tribu.

Par contre, il suffit qu’il entende le mot chocolat pour arriver plus vite que son ombre dans la cuisine. Une véritable passion pour lui.

N’ayant pas touché au panettone que j’avais fait il y a quelques temps, il m’avait demandé d’en préparer un autre, avec sa gourmandise favorite. Je me suis donc exécutée et j’ai été ravie de voir à quel point il l’a apprécié.

Du coup, le matin du 25 décembre, nous avions 2 panettones différents, en plus d’un Stollen, de chocolats et de biscuits.

Il te faut :

  • 50g de farine de sarrasin
  • 50g de farine de lupin
  • 70g de farine de soja
  • 50g de poudre d’amande
  • 30g de fécule de pomme de terre
  • 160ml de lait de soja
  • 2CS d’huile Quintesens
  • 25g de xylitol Force Ultra Nature
  • 2CS de fleur d’oranger
  • 2 œufs
  • 1/2 sachet de levure de boulanger sans gluten
  • 4CS de lait de soja
  • 25g de poudre magique
  • pépites de chocolat

La recette :

Cette recette se réalise sur 2 jours. 

Jour 1 :


Réhydrate la levure dans 4CS de lait de soja tiède et laisse reposer 15 min. 

Mélange les farines avec la poudre magique et la poudre d’amande. 

Ajoute le xylitol, la levure, le lait et les jaunes d’œufs. 

Avec ton robot à pâtisserie, pétris la pâte 5 min puis ajoute l’huile. 

Pétris encore 5 min. 

Laisse reposer tout une journée, dans ton four ( avec juste la lumière allumée), sous un torchon humide. 

Ajoute à la pâte les blancs en neige et la fleur d’oranger, ainsi que des pépites de chocolat. 

Pétris à vitesse douce pour obtenir une pâte collante. 

Laisse reposer toute la nuit. 

Jour 2 :


Dépose la pâte dans un moule à panettone ou un moule à gâteau haut, recouvert de papier cuisson ( pour ma part, j’ai utilisé une boîte de conserve haute ). 

Laisse reposer toute la matinée. 


Enfourne 35 à 45 min à 180°C sans chaleur tournante, avec un bol d’eau dans le bas du four. 


Démoule délicatement et laisse refroidir sur une grille ton panettone. 


À conserver bien emballé dans du film alimentaire ou de l’aluminium. 

Bagels sans gluten au levain naturel

Bagels sans gluten au levain naturel

Durant ces dernières vacances, j’ai passé pas mal de temps en cuisine. Une façon pour moi, à la fois de me motiver à rester tranquillement à l’intérieur sans penser sans arrêt au sport, mais aussi de me réchauffer.

Bah ouais….

Notre chaudière ayant quelques ratés ( et n’ayant pas les moyens de faire remplacer la pièce défectueuse qui coûte un bras ) j’adore me coller près du four. Voici comment lier plaisir de cuisiner et côté pratique en plein hiver.

Bref, tout ça pour te parler d’une nouvelle préparation boulangère.

Des bagels sans gluten et vegans, à IG bas, qui en plus ont le mérite d’être top pour la digestion grâce au mélange psyllium et levain naturel.

Pour 6 bagels, il te faut :

  • 160g de levain actif
  • 60g de farine de sarrasin
  • 60g de farine de pois chiches
  • 50g de farine de soja
  • 70g de fécule de pomme de terre
  • 1CS de psyllium
  • 200ml d’eau gazeuse
  • 1CS d’huile de coco VillageBio
  • 1CS de bicarbonate ( + 1CC pour la cuisson )
  • 1/2CC de sel
  • 1CS de vinaigre de cidre
  • graines au choix pour le topping
Bagels sans gluten au levain naturel

La recette :

Mélange les farines avec la fécule.

Ajoute le psyllium, le bicarbonate et le sel.

Incorpore le levain, l’eau gazeuse, l’huile de coco fondue et le vinaigre.

Laisse reposer la pâte au moins 6h sous un torchon humide, dans une pièce chaude.

Chaque levain étant différent, il te faudra peut être rajouter un peu d’eau ou de farine en fonction de la consistance de ta pâte.

Sur un plan de travaille fariné, divise la en 6 pâtons.

Forme des boules et avec le pouce fais un trou au centre de celles-ci.

Fais bouillir une grosse casserole d’eau avec 1CC de bicarbonate.

Dépose délicatement un bagel dedans et laisse le cuire quelques instants, jusqu’à ce qu’il remonte à la surface.

Place le sur une plaque recouverte de papier cuisson, puis fais de même avec les autres bagels.

Ajoute dessus des graines ( pour moi du pavot ), puis enfourne environ 25 min à 200°C.

Laisse les refroidir sur une grille.

Astuce : Non seulement tu peux les farcir ( ici j’avais mis de la ricotta , des épices, du poivron et des cornichons ), mais tu peux très bien les congeler.

Bagels sans gluten au levain naturel

Galette des rois Bretonne chocolat noisette au Vitaliseur de Marion

Galette des rois Bretonne chocolat noisette au Vitaliseur de Marion

Pourquoi se contenter d’une seule sorte de galette des rois, lorsque l’Epiphanie approche ?

Autant varier les plaisirs et changer les saveurs, pour ne pas se lasser. C’est d’ailleurs ce que je fais depuis quelques années, d’où les différentes recettes de galettes déjà présentent sur le site.

En Bretagne, pas de pâte feuilletée ni de crème d’amande, dans la galette traditionnelle. De la farine, des oeufs, du sucre et surtout du beurre salé, pour une pâtisserie peu épaisse avec de jolis croisillons sur le dessus.

C’est en m’en inspirant que j’ai préparé cette version cuite à la vapeur douce, au bon goût de noisette et de chocolat.

Bon… Je l’ai bien revisité cette galette Bretonne, car pour éviter qu’elle ne soit trop grasse, j’ai incorporé de la courge et de l’huile de coco.

Il te faut :

  • 200g de noisettes
  • 100g de fécule de pomme de terre
  • 2 œufs
  • 30g de xylitol
  • 100g de purée de butternut
  • 80g de chocolat noir
  • 1CS de psyllium
  • 20g d’huile de coco
  • 1CS de rhum
  • 1 fève
Galette des rois Bretonne chocolat noisette au Vitaliseur de Marion
Galette des rois Bretonne chocolat noisette au Vitaliseur de Marion

La recette :

Mixe les noisettes avec le chocolat pour en faire une poudre.

Mélange celle-ci à la fécule, au xylitol et au psyllium.

Incorpore la purée de courge et l’huile de coco molle ( mais pas liquide).

Ajoute les œufs et le rhum.

Laisse reposer 30min cette pâte au frigo.

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Dispose la moitié de la pâte dans un moule recouvert de papier cuisson.

Glisse la fève et recouvre avec le reste de pâte.

Tasse bien avec le dos d’une cuillère ou la main.

Trace des croisillons avec une fourchette.

Place le moule dans le tamis du vitaliseur et mets à cuire 30min.

Laisse refroidir avant de déguster.