Alimentation et santé : quand l’un ne va pas sans l’autre

Si tu es nouveau ici, tu ne dois pas encore savoir que depuis quelques années, je souffre d’anorexie mentale et d’orthorexie.

Alors même si j’ai réussi à dompter petit à petit cette seconde facette de mes troubles du comportement alimentaire, je dois reconnaître que je suis bien loin d’être sortie de la première.

Pourtant tout doucement, j’essaie de reprendre pied. D’écouter mon corps, que j’ai tellement affamé et affaibli. De lâcher prise et de ne pas suivre cette petite voix qui a tendance à vouloir me faire culpabiliser à chaque bouchée avalée. Malheureusement, ce n’est pas toujours évident. C’est un combat de chaque instant, contre moi-même.

Grâce à Instagram, j’ai la chance d’avoir pu faire de belles rencontres. Certaines juste virtuelles, d’autres plus concrètes. Les unes comme les autres m’apportant énormément. Des personnes bienveillantes, qui me soutiennent, me motivent et me conseillent.

L’une de ces gentilles fées se nomme Sarra. Créatrice du blog Quinoa et Basmati, elle partage avec passion son vécu et ses recettes.

C’est à 26 ans que tout a commencé pour elle. Des douleurs s’installent, des états inflammatoires, une énorme fatigue et des soucis cutanés. Un tas de symptômes qui font souffrir son corps et qui l’empêche au fil du temps, de travailler et de vivre << normalement >>. Malgré différentes analyses et consultations, les médecins ne parviennent pas à mettre le doigt sur ce qui cloche. Seule solution proposée : prendre son mal en patience.

Bien joli tout ça et plus simple à dire qu’à faire…

Sarra ne se laisse pas démonter et décide de prendre rendez-vous avec un médecin généraliste naturopathe, qui va lui conseiller de revoir son alimentation.

Après quelques péripéties, la jeune femme ayant constaté que cette nouvelle façon de s’alimenter l’aide considérablement et calme pas mal de ses symptômes, elle adopte totalement ce régime << décalé >>.

Elle évite certains aliments qui ont tendance à favoriser un état inflammatoire ( céréales mutées, sucre raffiné, lactose…. ) et privilégie le fait-maison.

Si je t’explique tout ça, c’est pour te parler de l’ebook de Sarra, Mon alimentation décalée.

Celui-ci, que mon amie a eu la bonté de m’offrir, est bourré de pépites pour prendre soin de son corps au travers de son assiette.

Non seulement on y apprend tout le parcours de Sarra, mais aussi les grands principes de cette alimentation, en passant par des infos sur l’index glycémique et sur les indispensables à avoir dans son placard.

Bien évidemment, comme Sarra cuisine tout le temps, elle donne des astuces sur la pâtisserie décalée ( sans gluten, sans œufs, sans beurre…. ), ainsi que pour la comfort food ( qu’elle n’a pas pour autant totalement rayée de son quotidien, mais juste appris à préparer avec les ingrédients qui lui font du bien ).

Sans oublier des tas de recettes fort sympathiques, à tester d’urgence !

De quoi avoir toutes les cartes en main pour manger avec plaisir, sans craindre que notre corps nous rappelle à l’ordre. Pour plus d’infos sur l’alimentation anti-inflammatoire, je t’invite à jeter un coup d’oeil ICI .

Personnellement, je suis hyper reconnaissante envers Sarra de m’avoir fait parvenir son ebook.

Et oui ma belle, ce message s’adresse directement à toi ! ^^ Car depuis que je l’ai, je me suis rendue compte que j’avais un peu avancé dans mon combat. Moi qui bloque tellement face à la moindre farine, j’ai réussi à profiter des fêtes, en mangeant de chaque pâtisserie que j’avais pu cuisiner. Et ça, c’est grâce à toi!

Toute la partie de ton ebook sur la pâtisserie décalée et en particulier l’index glycémique des farines sans gluten m’a permis et me permet, de relativiser face à mes peurs. Car c’est l’IG qui m’effraie le plus dans les farines. C’est ce point là qui tourne en boucle dans ma tête lorsque je vois un gâteau, une crêpe, ou un morceau de pain.

Maintenant je suis plus à l’aise pour faire mes mélanges de farines et poudres.

Alors merci! Merci énormément ma douce!

Je vais pouvoir donner plus facilement vie à mes envies gourmandes, en culpabilisant bien moins qu’avant. Et qui sait…. Peut être qu’à force, la calculatrice qui s’enclenche à longueur de journée dans ma tête va finir par s’en aller définitivement….

Dahl d’automne aux lentilles corail et à la courge, au Vitaliseur de Marion

 

Dahl d'automne aux lentilles corail et à la courge, au Vitaliseur de Marion

 

Mon InstaCopine qui s’occupe du site Quinoa et Basmati , a lancé un nouveau petit défi culinaire, le Healthy Fall Challenge.

Le principe est simple : partager une journée de menus de saison en commun, avec de bons ingrédients, en tenant compte de ses propres goûts, envies et possibilités.

Une idée qui me plaît beaucoup, car non seulement ça permet de découvrir de nouveaux plats, mais aussi d’être créatif, et surtout ça donne l’impression de faire une grande bouffe virtuelle avec des potes.

Alors après avoir participé au challenge de l’été, pendant nos vacances en Italie, je me prête à nouveau au jeu. Petite difficulté en plus pour moi ( sans compter mes TCA ), j’ai passé la journée au Hero Festival de Marseille, ce qui m’a obligé à prévoir des recettes que je pouvais transporter facilement.

Du coup, j’ai dégainé mon nouveau Bento Umami ( que je vais bientôt te présenter en détail dans un futur article et te faire gagner ).

Pour le déjeuner, il fallait réaliser un Dahl Orangé. Pas évident quand on sait que j’ai du mal à manger des légumineuses…. Mais hors de question de laisser tomber. J’avais décidé de relever le défi, alors je suis allée jusqu’au bout, et je me suis cuisiné une version personnalisée de ce plat Indien.

Le Dahl ( que l’on peut aussi écrire Dal, Dhal ou Daal ) est en général préparé à partir de lentilles, de pois chiches ou encore de haricots rouges.

Pour ma part, je me suis inspirée du Masoor Dal qui contient des lentilles corail. Je trouvais que la couleur s’associait bien à celle de la courge, qui à mon sens est LE légume de saison. Quelques épices pour relever mon plat… Des amandes pour un peu de croquant et de plaisir…. Et me voici avec un repas tout doux, à la teinte ensoleillée, qui m’a aidé à tenir lors de cette journée chargée grâce à toute l’énergie qu’il contenait ( la cuisson à la vapeur douce m’a non seulement fait gagner un temps fou de préparation, mais a en plus gardé tous les nutriments des aliments ).

Quand j’ai avalé mon bento, je n’ai pas eu à envier les sandwichs de la tribu, car franchement, je me suis délecter de ma préparation automnale.

 

Dahl d'automne aux lentilles corail et à la courge, au Vitaliseur de Marion

 

Pour 1 personne, il te faut :

 

  • 50g de lentilles corail
  • 230g de courge musquée
  • 20g d’amandes
  • 1CC de curry en poudre
  • 1/2CC de cumin
  • 100ml d’eau chaude
  • 1/2 petite échalote 

 

Dahl d'automne aux lentilles corail et à la courge, au Vitaliseur de Marion

Dahl d'automne aux lentilles corail et à la courge, au Vitaliseur de Marion

La recette :

 

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Dans une assiette creuse ou un gros bol, mélange les lentilles avec la courge coupée en petits morceaux, le curry, le cumin et l’échalote émincée.

Coupe en 2 les amandes et ajoute les.

Verse l’eau chaude sur le tout et mélange à nouveau.

Dispose l’assiette dans le tamis du vitaliseur et mets à cuire 15 à 20 minutes.

Pense à mélanger de temps en temps et au besoin, ajoute un peu d’eau dans l’assiette.

 

Tu peux accompagner ton dahl de riz, de quinoa ou de boulgour. Tu vas voir, c’est très revigorant quand on a froid.

Dahl d'automne aux lentilles corail et à la courge, au Vitaliseur de Marion

 

Et tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

 

Conditions prescripteurs en France métropolitaine (à partir des prix exceptionnels sur 
le site http://shop.vitaliseurdemarion.fr/) :


• Petit Robinson à 140€ au lieu de 167€
• Le Duo céramique à 62€ au lieu de 68€
• Le Vitaliseur Grand Chef à 205 € au lieu de 230€
• Le Pack Vitaliseur Grand Chef à 249€ au lieu de 274€
• Le Trio Grand Chef : 62€ au lieu de 78€


Conditions prescripteurs HORS France métropolitaine (à partir des prix exceptionnels
sur le site http://shop.vitaliseurdemarion.fr/) :


• – 22,50 € de remise sur le prix HT du Petit Robinson
• – 5,00€ de remise sur le prix HT du Duo céramique
• – 20.83€ de remise sur le prix HT du Vitaliseur grand Chef
• – 20.83 € de remise sur le prix Hors Taxes du Pack Vitaliseur Grand Chef
• – 8,33 € de remise sur le prix HT du Trio Grand Chef