Purée de châtaigne sans sucre, vegane

Purée de châtaigne sans sucre, vegane
Purée de châtaigne sans sucre, vegane

As-tu déjà regardé la composition des purées / crèmes de châtaigne que l’on trouve dans le commerce ?

C’est hallucinant la quantité de sucre qu’elles contiennent ! Parfois il y a même du sucre et du sirop de glucose.

Alors que la châtaigne a déjà une saveur sucrée… Donc pourquoi en rajouter ?!

Personnellement c’est ce qui me bloque avec ces produits. J’adorais les mousses de marrons La Laitière quand j’étais gamine, mais franchement maintenant, ça m’écœure. Impossible d’avaler plus d’une cuillère.

C’est pour ça que désormais je prépare ma propre purée de châtaigne ( avec celles que nous prenons plaisir à aller ramasser en Ardèche ). Je n’y mets absolument pas de sucre, ce qui me permet de l’utiliser de nombreuses façons : en tartines, sur des crêpes, dans des yaourts, sur de la glace, dans des gâteaux, dans des gaufres, dans des plats salés, pour tremper des crudités…

Bref… Elle passe aussi bien pour du sucré que du salé.

Le top quoi !

Purée de châtaigne sans sucre, vegane
Purée de châtaigne sans sucre, vegane

Pour 2 pots, il te faut :

  • 400g de châtaignes cuites
  • 300ml d’eau
  • 1 pincée de sel rose de l’Himalaya Vegetopie

La recette :

Dans une casserole, verse les châtaignes cuites, avec l’eau et le sel.

À feu moyen, laisse ” compoter” jusqu’à ce que les châtaignes s’écrasent totalement ( en quelques minutes c’est bon).

Mixe bien le tout, puis verse la purée chaude dans 2 pots en verre préalablement stérilisés.

Ferme bien les pots puis retourne les le temps que la purée refroidisse.

Conserve les au frigo.

Purée de châtaigne sans sucre, vegane

Astuce : si comme moi, tu ramasses tes châtaignes, il est très simples de les cuire pour cette recette. Pour cela, mets les dans une casserole et recouvre les d’eau. Porte à ébullition durant 10 min. De suite, coupe les châtaignes en 2 et récupère la chair à l’aide d’une petite cuillère.

Astuce 2 : tu peux congeler tes châtaignes crues ! Il suffit de les laisser dégeler avant de les utiliser ( pour les cuire ensuite à l’eau ou les faire griller)

Purée d’amandes d’abricot

Purée d'amandes d'abricot

 

Depuis quelques temps, les amandes de noyaux d’abricots font fureur. Différents sites et magasins se mettent à en vendre.

Par contre, il faut savoir qu’il ne faut consommer que des amandes douces. Surtout pas les amandes amères, qui contenant de l’amygdaline risquent de libérer du cyanure, ce qui a forte dose est dangereux.

En général, j’aime ajouter ces minis amandes dans mes salades de fruits ou sur les yaourts.

Mais ce qui est bien sympa aussi, c’est d’en faire une purée. Comme la recette de purée d’oléagineux que j’avais déjà publiée.

C’est tout aussi bon que la purée d’amande basique. Sur des tartines…. En topping… Ou à incorporer dans des pâtisseries ( d’ailleurs dans les prochains jours, je compte publier plusieurs recettes en contenant ^^ ).

 

Purée d'amandes d'abricot

 

Pour une petite dose, il te faut :

  • 100g d’amandes d’abricot
  • un blender bien puissant
  • de la patience

Purée d'amandes d'abricot

 

Direction la cuisine :

Fais torréfier plusieurs minutes les amandes dans une poêle. Pense à remuer régulièrement pour ne pas les faire brûler.

Verse les amandes dans ton blender et mixe jusqu’à obtenir de la poudre.

Attends un peu que ça refroidisse puis mixe à nouveau.

Procède de cette façon jusqu’à obtenir une purée bien lisse.

Attention! Il faut le faire petit à petit, en faisant des pauses, pour ne pas cramer le mixeur.

C’est long, mais ça en vaut la peine ^^

Conserve cette purée dans un bocal stérilisé.

Purée d’amandes torréfiées maison

Les purées d’oléagineux sont de véritables atouts pour la cuisine, mais aussi pour notre santé.

En effet, en plus d’être riches en acides gras insaturés et en fibres, elles permettent de remplacer facilement le beurre, la crème fraîche, les œufs ( dans une mayonnaise par exemple ) ou même la pâte à tartiner.

L’inconvénient, c’est que celles que l’on trouve dans le commerce sont assez chères…

Du coup, il est préférable de les faire soi même.

Je dois avouer, qu’au départ j’en douter un peu… Les amandes, noisettes et autres, n’étant pas données non plus. Mais finalement je me suis lancée et j’en suis ravie. Car il ne faut pas de grosses quantités pour préparer un petit pot de purée d’oléagineux. Puis en plus d’être simple à faire, il est possible d’incorporer des ingrédients de son choix pour parfumer sa purée en fonction de ses goûts, et de sa gourmandise.

Pour le moment, je te propose de réaliser une purée d’amandes torréfiées

 

 

Purée d'amandes torréfiées maison

Pour un petit pot ( genre Bonne Maman 210g ), il te faut :

  • 150g d’amandes
  • un bon blender ou mixeur
  • une poêle

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Direction la cuisine :

Commence par torréfier les amandes dans une poêle, à feu doux.

Laisse les bien refroidir.

Verse les dans ton blender et mixe les à pleine puissance, en plusieurs fois ( il faut faire des pauses pour ne pas cramer le moteur de ton robot ^^ ).

Tu vas tout d’abord obtenir une poudre, puis petit à petit une purée bien lisse.

Verse la purée dans un petit pot en verre stérilisé.

Conserve le dans un placard à l’abri de la chaleur et du soleil.

 

 

Purée d'amandes torréfiées maison

A toi de jouer désormais… Tu peux déguster ta purée directement en la tartinant sur du pain ou en l’incorporant dans un yaourt. Mais aussi l’ajouter dans des gâteaux, quiches, soupes, vinaigrettes, pâtes à tarte, etc….

A toi de décider aussi, si tu préfères utiliser des amandes avec ou sans peau ( pour ma part, c’était avec, d’où la teinte foncée de ma purée et le goût plus prononcé ) et ajouter tout ce qui te fait envie ( pourquoi pas un peu de miel ou de chocolat noir ).

 

A savoir : comme ta purée est sans additifs stabilisateurs, l’huile va remonter à la surface, il te faudra donc penser à mélanger un peu la préparation avant de l’utiliser.