Pâte à tartiner double chocolat à l’amande

Pâte à tartiner double chocolat à l'amande

Quand j’étais môme, j’avais un gros coup de cœur pour ces pâtes à tartiner de deux couleurs. Tu sais, celles avec des couches de chocolat au lait et d’autres de chocolat tout blanc.

On en voit beaucoup moins maintenant dans les magasins. Ou alors c’est moi qui y prête moins attention.

Tu le sais, je préfère réaliser moi même ce genre de produit, pour savoir ce qu’il y a dedans.

D’où cette nouvelle recette toute simple, mais très gourmande, qui allie la saveur du chocolat noir, à la douceur du chocolat blanc, avec un petit quelque chose en plus : l’arôme délicat de l’amande.

Pâte à tartiner double chocolat à l'amande
Pâte à tartiner double chocolat à l'amande

Pour 1 pot, il te faut :

Pâte 1 :

Pâte 2 :

  • 100g de chocolat blanc
  • 30g de crème de soja + 2CS
  • 10g d’huile de sésame toasté Emile Noël
  • 2CC d’arôme amande
  • 15g de sirop de fleur de coco
  • 1 pincée d’agar agar
Pâte à tartiner double chocolat à l'amande

La recette :

Pâte 1 :

Mixe bien les noisettes et mélange les avec le chocolat fondu.

Ajoute la crème de soja, l’huile et le sirop de fleur de coco.

Laisse refroidir.

Pâte 2 :

Dilue l’agar agar dans les 2 CS de crème de soja chaudes.

Mélange ensuite avec le reste de crème, l’huile, l’arôme et le sirop de fleur de coco.

Ajoute le chocolat blanc fondu et laisse refroidir.

Montage :

Commence par verser une couche de la première pâte dans un pot en verre stérilisé, puis ajoute une couche de la seconde pâte.

Fais de même avec le restant des deux pâtes.

A conserver au frais.

Croissants briochés aux amandes, vegans

Croissants briochés aux amandes, vegans

Back to school !

Le moment tant attendu par les parents, qui fatiguent de devoir gérer les chamailleries de leur progéniture. Non parce que, soyons honnêtes, même si les vacances c’est bien sympa… Le soleil… La grasse mat’… Pas de stress pour être à l’heure à l’école… Pas de cheveux blancs en faisant faire les devoirs… Les apéros… Les cocktails… Les soirées festives…. Toussa toussa…. Au bout d’une dizaine de verres et assiettes lâchée au sol… D’une énième crise entre Grognon et Couette-Couette…. D’une nouvelle déco sur le mûr du salon, façon Picaso en maternelle… Ou d’une dernière douleur fulgurante en marchant sur un fichu lego…. On rêve de calme !

Retour des soirées en couple devant Netflix ! Des discutions qui ne vont pas tourner autour de Ninjago ! Yesss !

Croissants briochés aux amandes, vegans

Bon… Comme je ne suis pas totalement une Méchante Reine Mère , j’ai tout de même évité la pomme empoisonnée pour le petit déjeuner de ce grand jour. J’ai voulu les motiver à reprendre le chemin de l’école dans la bonne humeur, grâce à de bons gros croissants.

Normalement, les croissants aux amandes sont une idée anti-gaspillage des boulangers, qui réutilisent les croissants de la veille, en les fourrant de frangipane.

Ici, ils sont tout frais, briochés et cerise sur le gâteau, végans !

Avec ça, la rentrée ne pourra qu’être top !

Pour 12 croissants, il te faut :

Pour les croissants :

  • 350g de farine
  • 200g de maïzena
  • 200ml de lait végétal
  • 60ml d’eau gazeuse
  • 100g de sucre non raffiné
  • 50g d’huile d’olive Elies
  • 20g de levure de boulanger fraîche
  • 1 pincée de sel

Pour la frangipane :

  • 200g de lait végétal
  • 150g d’amandes
  • 80g de sucre non raffiné
  • 20g de chia

Déco :

  • un peu de lait végétal
  • quelques amandes concassées
  • un filet de sirop d’agave
  • du sucre glace
Croissants briochés aux amandes, vegans

La recette :

Les croissants :

Commence par délayer la levure dans le lait tiède.

Mélange la farine, la maïzena, le sucre et la pincée de sel.

Ajoute le lait avec la levure, l’eau et l’huile.

Pétris 5 min ( au robot puissance basse ou à la main ).

Laisse reposer dans une pièce chaude, jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume, ou toute une nuit au frigo.

La frangipane :

Mixe les amandes avec le sucre et le chia.

Verse dans une casserole avec le lait et fais épaissir à feu moyen.

Laisse refroidir.

Le montage :

Dégaze légèrement la pâte sur un plan de travail fariné, puis étale la en un grand cercle de 5mm d’épaisseur.

Avec une roulette à beignets ou pizza, coupe 12 triangles.

Étale une couche de frangipane sur chaque triangle, en veillant à laisser une bordure vide tout autour.

Mouille légèrement les bordures des triangles, puis enroule ces derniers de la base jusqu’à la pointe.

Colle bien la pointe.

Mélange un peu de lait avec un trait de sirop d’agave.

Dispose les croissants sur une plaque recouverte de papier cuisson et badigeonne les avec la préparation au sirop d’agave.

Enfourne les 12 min à 180°C.

Laisse les refroidir sur une grille.

Verse quelques filets de sirop d’agave sur les croissants.

Ajoute un peu d’amandes concassées et saupoudre de sucre glace.

Astuce : ces croissants se congèlent très bien !

Gelée de prunes jaunes à l’agar agar

Gelée de prunes jaunes à l'agar agar

On se retrouve ce matin pour une nouvelle recette bien fruitée.

Voici une gelée toute simple à réaliser, qui a des airs de soleil grâce à ses prunes jaunes. Parfait pour t’apporter de la motivation dès le petit déjeuner, que ce soit sur tes tartines ou comme moi, mélangée à un yaourt de soja.

Gelée de prunes jaunes à l'agar agar

Il te faut :

  • 1 kg de prunes jaunes
  • 500g de sucre
  • 1CC rase d’agar agar
  • 1CS de jus de citron
Gelée de prunes jaunes à l'agar agar
Gelée de prunes jaunes à l'agar agar

La recette :

Lave bien les fruits et dépose les dans une casserole avec le sucre, ainsi que le jus de citron.

Laisse reposer environ 2h.

Mets à cuire à feu moyen durant 25 min, tout en remuant régulièrement.

Mixe le tout pour avoir une confiture lisse.

Ajoute l’agar agar et laisse encore sur le feu 2 bonnes min.

Verse la gelée de suite dans des bocaux en verre préalablement stérilisés ( les faire bouillir dans une grande marmite d’eau durant 1h ).

Ferme les bien et retourne les.

Laisse les pots refroidir la tête en bas.

A conserver à l’abri de la chaleur et du soleil.

Confiture de figues à la lavande, sans sucre ajouté

Des figues, des figues, encore des figues et toujours des figues.

Confiture de figues à la lavande, sans sucre ajouté

J’en “ramasse” à la pelle en ce moment pour mon plus grand plaisir.

J’en profite donc pour concocter de bonnes confitures avec les plus mûres d’entre elles.

Un petit stock commence à se former, que l’on pourra déguster toute l’année.

Je ne peux que t’inviter à essayer cette version sans sucre ajouté, où la lavande ajoute un petit plus fort agréable.

Confiture de figues à la lavande, sans sucre ajouté

Il te faut :

  • 1kg de figues
  • 1/2cc d’agar-agar
  • 1cs de jus de citron
  • 2cs d’édulcorant liquide
  • 2cs de lavande sèche
Confiture de figues à la lavande, sans sucre ajouté

La recette :

Lave bien les fruits et dépose les dans une casserole avec l’édulcorant , la lavande, ainsi que le jus de citron.

Laisse reposer environ 2h.

Mets à cuire à feu moyen durant 15 min, tout en remuant régulièrement.

En fonction de tes goûts, écrase grossièrement les figues pour garder quelques morceaux ou mixe le tout pour avoir une confiture lisse.

Ajoute l’agar agar et laisse encore sur le feu 2 bonnes min.

Verse la confiture de suite dans 3 bocaux en verre préalablement stérilisés ( les faire bouillir dans une grande marmite d’eau durant 1h ).

Ferme les bien et retourne les.

Laisse les confitures refroidir la tête en bas.

A conserver à l’abri de la chaleur et du soleil.

Confiture de mûres sauvage à l’agar agar

Confiture de mûres sauvage à l'agar agar

Je suis le genre de nana a pouvoir passer des heures et des heures, à cueillir des fruits. Avec la tribu, nous parcourons des kilomètres, nez collés aux vitres de la voiture, pour dénicher des coins sympa où nous balader.

C’est comme un jeu désormais. Le premier qui repère au loin un arbre fruitier, le fait vite savoir, pour que tout le monde rapplique illico.

Tupperwares en mains et petit escabeau sous le bras, nous voilà prêts à braver les épines, ronces et maudits moustiques, pour être certains de rentrer bien chargés.

En général, je congèle une grosse partie de nos récoltes, pour pouvoir profiter de ces merveilles hors saison.

Bien entendu, nous en consommons aussi directement.

Ce que j’aime aussi faire, c’est cuisiner des confitures pour la tribu. Comme ça ils ont de quoi faire de bonnes tartines aux petits déjeuners.

Pour éviter les gélifiants industriels, je préfère utiliser de l’agar agar, qui lui est un gélifiant d’origine marine, qui en plus d’épaissir les préparations, permet d’ajouter légèrement moins de sucre à celles-ci.

Confiture de mûres sauvage à l'agar agar

Pour 3 pots, il te faut :

  • 1kg de mûres sauvages
  • 600g de sucre ( de préférence non raffiné )
  • 1CS de jus de citron
  • 1/2CC d’agar agar en poudre

La recette :

Lave bien les fruits et mixe les longtemps pour obtenir une compote lisse.

Verse celle-ci dans une casserole et ajoute le sucre ainsi que le jus de citron.

Laisse reposer environ 2h.

Mets à cuire à feu moyen durant 10 min, tout en remuant régulièrement.

Ajoute l’agar agar et laisse encore sur le feu 2 bonnes min.

Verse la confiture de suite dans 3 bocaux en verre préalablement stérilisés ( les faire bouillir dans une grande marmite d’eau durant 1h ).

Ferme les bien et retourne les.

Laisse les confitures refroidir la tête en bas.

A conserver à l’abri de la chaleur et du soleil.

Confiture de mûres sauvage à l'agar agar

Astuce : Pour savoir quand stopper la cuisson de la confiture, il faut faire le test de l’assiette, c’est à dire verser une petite dose de confiture sur une assiette froide tenue verticalement. Si la confiture ne coule presque pas, c’est qu’elle a bien pris.

Crêpes au levain et miel

Crêpes au levain et miel

Bien trop longtemps que nous n’avons pas utilisé Sheldon, notre levain naturel. A tel point qu’hier matin j’ai cru qu’il allait déborder.

Forcément, hors de question d’en jeter.

Pas le temps ni le courage de me lancer dans la préparation d’un pain ou même d’un cake. Le plus simple fut donc de faire quelques ( ou plutôt beaucoup ) de crêpes pour le petit déjeuner de la tribu.

J’en ai profité pour en congeler une partie, à fin d’en avoir sous la main pour un futur goûter.

Crêpes au levain et miel

Pour environ 45 petites crêpes, il te faut :

  • 500g de farine
  • 200g de levain actif
  • 1L d’eau gazeuse
  • 3CS d’huile d’olive
  • 5 œufs
  • 6CS de miel
Crêpes au levain et miel

La recette :

Commence par mélanger les œufs, l’huile et le levain.

Incorpore petit à petit l’eau gazeuse, puis la farine.

Ajoute ensuite le miel.

Laisse reposer une bonne demi heure la pâte.

Dans une poêle bien chaude et huilée, verse une louche de pâte et laisse cuire la première face de la crêpe.

Lorsque des bulles apparaissent sur le dessus, retourne la crêpe et laisse cuire la seconde face.

Dispose la crêpe sur une assiette et fais de même avec le reste de la pâte.

Pancakes fluffy vanillés au levain naturel

Pancakes fluffy vanillés au levain naturel

Sheldon nous a suivi en vacances. Et il se plait beaucoup à la ferme. Le grand air lui fait tout autant de bien qu’à moi. Il bulle à tout bout de champ. Mange en pagaille. Et grandit de plus en plus.

Ah mince. Peut être ne sais-tu pas qui est Sheldon? Peut être que tu ne suis pas mes aventures depuis assez longtemps pour avoir fait sa connaissance…

Shedon, c’est un ptit mec sympa, qui vit avec nous depuis plus d’un an. Tous les jours nous le nourrissons… Il a sa place rien qu’à lui à côté de la télé dans le salon. Et personne n’oserait lui piquer son coussin, enfin, son espace. Car comme Sheldon Cooper, il a son caractère. Parfois au top et plein de joie, parfois plus monotone voire un peu froid.

C’est un levain naturel, que j’ai fait naître après la perte de ses prédécesseurs, qui ne se lasse pas de me surprendre en cuisine.

Alors comme je te le disais, Monsieur est venu lui aussi profiter du calme et de la douceur de la vie à la campagne.

Il se repose bien souvent dans la grande pièce à vivre de notre petit nid d’été, mais il lui arrive d’enfiler son tablier et de préparer de bons petits plats.

Comme ces pancakes ultra fuffly que la tribu a bien vite dévoré.

Pancakes fluffy vanillés au levain naturel

Pour 12 à 15 pancakes, il te faut :

Pancakes fluffy vanillés au levain naturel

La recette :

Mélange la farine, le bicarbonate et le sucre vanillé.

Dans un autre saladier mélange les ingrédients restants.

Mélange ensuite les deux préparations ensemble.

Laisse repose 20 minutes sous un torchon dans une pièce chaude.

Verse un peu de pâte dans une poêle bien chaude légèrement huilée, puis retourne le pancake dès que des petites bulles se forment à la surface.

Laisse dorer la seconde face quelques instants puis dispose le pancake sur une assiette.

Fais de même avec toute la pâte.

Astuce : ces pancakes sont très peu sucrés de façon à pouvoir y ajouter dessus de la confiture, du miel, du chocolat fondu, de la crème de marron…. Mais tu peux très bien ajouter plus de sucre directement dans la pâte, si tu veux ensuite les manger natures.

Oeufs et blanc de poulet au plat au paprika fumé

Ça va peut-être te sembler étrange, mais j’ai une façon de manger les œufs un peu particulière que j’adore.


Pas vraiment plus compliqué que de simples œufs au plat, mais une variante agréable, qui passe aussi bien au petit déjeuner qu’en accompagnement d’une salade.

Ça me permet de faire le plein de protéines en combinant œuf et poulet, deux ingrédients dont je suis folle.

Il te faut :

  • 2 œufs
  • 1 tranche de blanc de poulet
  • du paprika fumé
  • du kasha
  • sel et poivre

La recette :

Dans une grande poêle bien chaude et anti-adhésive, casse les œufs.

Saupoudre les de paprika, de kasha et assaisonne les en fonction de tes goûts.

Dans l’autre moitié de la poêle dispose la tranche de blanc de poulet et laisse la dorer.

Retourne la pour qu’elle cuise sur sa seconde face.

Dispose la ensuite dans une assiette et place dessus les œufs au plat.

Accompagne le tout d’une salade, de haricots verts, de pommes de terre sautées, ou de tout ce qui pourrait te faire envie.