One pot pasta au chou rouge et tomates cerises

One pot pasta au chou rouge et tomates cerises

L’intérêt de ce plat est sa facilité de réalisation. De même que sa rapidité.

Faire cuire tous les ingrédients en une seule fois, il n’y a pas à dire, c’est extrêmement pratique.

Alors hop ! Fonce dans ta cuisine et dis-toi qu’en quelques minutes, tu auras préparé un bon repas pour ta ptite famille.

Pour 4 personnes, il te faut :

  • 400g de macaroni
  • 250g de chou rouge
  • 250g de tomates cerises
  • 1/2 oignon
  • 1 cube de bouillon
  • 1cs de ciboulette séchée
  • 1 filet d’huile d’olive
  • sel
  • poivre

La recette :

Dans une marmite fais bouillir une grande quantité d’eau avec le cube de bouillon.

Lave les légumes puis émince l’oignon et le chou rouge.

Ajoute dans l’eau, les pâtes et les légumes, puis un filet d’huile d’olive ainsi que la ciboulette.

Lorsque les pâtes sont cuites ( temps indiqué sur le paquet), égoutte le tout.

Assaisonne puis sers de suite.

One pot pasta au chou rouge et tomates cerises

Zéro déchet : j’utilise l’eau de cuisson de mes féculents

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Si tu as bien fait attention, dans certaines de mes dernières recettes, j’utilise de l’eau de cuisson. Peut être as-tu été intrigué par cela… Quel est l’intérêt? Qu’est-ce que j’en fais?

Laisse moi t’expliquer tout ça.

Le premier avantage est d’éviter le gaspillage. Plutôt que de jeter l’eau après la cuisson d’une dose de spaghetti et de repartir sur de nouveaux litres de flotte pour la cuisson des patates du soir, autant continuer avec la même ration. De belles économies sur la facture d’eau, au fur et à mesure, et une petite action écologique.

Ensuite, il faut prendre en compte que l’eau de cuisson contient énormément de nutriments. En effet, c’est dans cette eau que part la majeur partie des nutriments des aliments qui y ont pris un bain.

Personnellement, c’est au travers de la pâtisserie et de la boulange que j’utilise le plus mon eau de cuisson récupérée. Les féculents, tels que les pâtes, les pommes de terre ou le riz, relâchent beaucoup de gluten dans l’eau. C’est donc parfait pour aider les pâtes à lever.

De plus, ça me permet d’éviter d’utiliser du lait. Je remplace tout simplement le liquide de départ d’une recette, par la même dose d’eau de cuisson. Au besoin, j’ajoute juste 1CS de lait en poudre, mais c’est vraiment très rare.

Avec mon eau de cuisson, j’obtiens aussi bien de belles gaufres, que du pain, des brioches, des gâteaux ou de la béchamel…. Rien ne m’arrête, je teste cette méthode un peu partout ! Et je remarque qu’en plus d’avoir de jolies pousses pour mes pâtes, cela donne aussi beaucoup de moelleux.

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Il est aussi possible de se servir des eaux de cuisson ( de féculents et légumes ) pour le ménage ( laver le carrelage, faire briller l’argenterie, décaper la vaisselle et les poêles, etc… ), dans le jardin ( désherbant, engrais naturel ) et même en cosmétique ( soin des cheveux, hydratation de la peau, etc ).

Certaines de ces eaux sont aussi pas mal pour les problèmes de digestion et ont un effet énergisant.

A savoir que l’eau de cuisson des légumes et des viandes, sont au top pour réaliser des bouillons maison.

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Bref, il suffit de mettre un grand saladier sous ta passoire pour récupérer l’eau de cuisson, puis de la conserver dans un bocal ou une bouteille, au frigo. Libre à toi ensuite de l’utiliser en fonction de tes envies et besoins.

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Lasagnes aux légumes et fromage de chèvre

Lasagnes au légumes et fromage de chèvre

Quand on va au restaurant végétarien Le Balagan de Marseille, mon ptit dernier aime prendre les lasagnes aux légumes et chèvre. Faut dire qu’elles sont faîtes maison et franchement délicieuses.

C’est pourquoi je lui avais promis de lui en faire et avais acheté il y a un grand moment déjà des feuilles de lasagnes.

Pâtes oubliées trop longtemps sur un rayon de mon cellier…

Alors dimanche dernier, je l’ai prévenu que j’allais dans la semaine faire ce plat qu’il attendait avec impatience. Lui précisant tout de même que cela ne voulait pas dire que ce serait dans la foulée. Dans la semaine qu’elle te dit la madame ! ^^

Mais bon…. Je n’ai pas voulu le faire attendre plus longtemps et dès lundi midi, monsieur a pu déguster une méga part de lasagnes aux légumes fondants, avec de belles tranches de chèvre cendré sur le dessus et une béchamel à la noix de muscade.

Et tu sais quoi? Il en veut déjà à nouveau ^^

Pour 4 personnes, il te faut :

  • 250g de feuilles de lasagnes
  • 400g de tomates
  • 400g d’aubergines
  • 400g de carottes
  • 200g d’oignon
  • 1 bûche de chèvre cendré
  • 2cs d’huile d’olive
  • 400ml de lait ( pour moi, d’eau de cuisson des gnocchi )
  • 2cs de fécule
  • 2cc de noix de muscade en poudre
  • 2cs d’origan séché
  • sel
  • poivre
Lasagnes au légumes et fromage de chèvre

La recette :

Commence par laver et éplucher les légumes.

Coupe en bandes les aubergines et précuis les quelques minutes à la vapeur.

Coupe les carottes en rondelles fines et émince l’oignon.

Fais suer l’oignon à la poêle dans l’huile d’olive et ajoute les carottes.

Assaisonne et laisse réduire à feu doux.

Mixe grossièrement les tomates avec l’origan, puis ajoute le tout aux légumes.

Mélange le lait avec la fécule, la noix de muscade et un peu de sel.

Verse dans une casserole et fais épaissir à feu doux, pour obtenir la béchamel.

Dans un plat à gratin, dispose une couche de béchamel, puis une couche d’aubergines, une couche de légumes à la tomate et une couche de pâtes à lasagnes.

Recommence l’opération 2 fois et termine par une couche de béchamel.

Coupe la bûche de chèvre en rondelles et dispose les sur le dessus du plat.

Enfourne 30 min à 180°C.

Lasagnes au légumes et fromage de chèvre
Lasagnes au légumes et fromage de chèvre
Lasagnes au légumes et fromage de chèvre

Gnocchi au jambon et sauce aux agrumes

Gnocchi au jambon et sauce aux agrumes

Bien souvent on mange les gnocchi avec du parmesan ou de la sauce tomate. A la limite avec du gruyère…

Mais parfois il est bon d’innover, pour faire plaisir à nos papilles.

C’est le cas aujourd’hui, puisque je te dévoile ma recette de gnocchi pleine de peps! La douceur de la sauce aux agrumes est très agréable, je te le garantis !

Et si tu te sens de réaliser de A à Z, toi même, ce plat, j’ai plusieurs types de gnocchi maison dans ma manche : gnocchi de patate douce , gnocchi de butternut à la farine de châtaigne , gnocchi de betterave au Vitaliseur .

Pour 4 personnes, il te faut :

  • 1kg de gnocchi
  • 4 tranches de jambon blanc
  • 200ml de crème liquide
  • 1/2 oignon jaune
  • 1 orange
  • 1 citron jaune
  • 4cs d’huile d’olive Elies
  • 1cc de basilic séché
  • 1cs de fécule
  • sel
  • poivre
Gnocchi au jambon et sauce aux agrumes

La recette :

Commence par faire cuire les gnocchi dans un grand volume d’eau bouillante.

Lorsque les gnocchi remontent à la surface, égoutte les.

Mélange le jus du citron, avec celui de l’orange, le basilic, la fécule, la crème, du sel et du poivre.

Fais épaissir légèrement la sauce à feu doux.

Émince l’oignon, puis verse le dans un poêle avec l’huile.

Ajoute les gnocchi et fais les dorer.

Ajoute le jambon préalablement coupé en petits morceaux.

Dispose dans 4 assiettes et ajoute la sauce.

Gnocchi au jambon et sauce aux agrumes

Quenelles à la tomate gratinées

Quenelles à la tomate gratinées

Ayant vécue bien longtemps à quelques pas de l’Alsace, j’ai eu l’habitude de manger des quenelles durant mon enfance.

Pouvant à la fois servir d’accompagnement ou directement de plat principal, la quenelle est un aliment peu coûtant et simple à préparer.

Alors certes, on en trouve sous-vide ou même en boîte dans le commerce, mais c’est plus sympa de les faire soi-même. Ça amuse les enfants de voir ces boudins de pâte remonter à la surface lors du pochage, et ça permet d’éviter les conservateurs.

En plus, il est possible de les assaisonner de bien des façons.

Ici, c’est dans l’esprit des plats italiens que je suis partie. Tomate et fromage sont au rendez-vous.

Pour 4 personnes, il te faut :

  • 250ml d’eau
  • 180g de farine
  • 50g de beurre
  • 3 œufs
  • 300g de purée de tomate
  • 1/2 oignon
  • gruyère râpé
  • 1/2cs d’origan séché
  • sel
  • poivre
Quenelles à la tomate gratinées

La recette :

Dans une casserole, porte à ébullition l’eau avec un peu de sel et ajoute le beurre.

Verse la farine hors du feu et mélange bien.

Laisse cuire 2 min à feu doux, en remuant pour dessécher la pâte.

Hors du feu, ajoute les œufs pour obtenir une pâte lisse et collante.

Laisse bien refroidir.

Dépose la pâte sur un plan de travail fariné et farine bien tes mains.

Quenelles à la tomate gratinées

Divise la pâte en 8 parts égales.

Façonne les pâtons en quenelles en les faisant roulant pour obtenir des boudins.

Quenelles à la tomate gratinées

Poche les quenelles dans une casserole d’eau bouillante.

Lorsqu’elles remontent à la surface, sors les à l’aide d’un écumoire et dépose les sur une assiette.

Quenelles à la tomate gratinées

Coupe les en rondelles et verse les dans 4 ramequins.

Émince l’oignon et mélange le avec la purée de tomate.

Ajoute l’origan, du sel et du poivre.

Verse la sauce sur les morceaux de quenelle.

Recouvre de gruyère.

Enfourne 5 min à 180 °C.

À déguster de suite.

Quenelles à la tomate gratinées

Gnocchis de betterave, au Vitaliseur

Gnocchis de betterave, au Vitaliseur

J’ai du mal à imaginer que l’on ne puisse pas aimer les gnocchis. Moi, j’ai toujours kiffé ça. Surtout une fois qu’on les a passé à la poêle pour les dorer un peu. Ce côté fondant à l’intérieur et croustillant à l’extérieur, ça me fait fondre.

Puis ça s’accommode de tellement de façons. Avec des herbes, de la crème, de la sauce tomate…. Pour accompagner un bon rôti, un poulet au four, du poisson, ou même un plat végé. Franchement ça passe avec tout.

Et surtout, ça reste dans le top 10 des aliments que les gamins mangent facilement. Nickel pour les parents ^^

Gnocchis de betterave, au Vitaliseur

Mais je trouve qu’il est sympa de ne pas toujours rester sur la recette traditionnelle que tout le monde connait. J’aime aussi en réaliser à la patate douce ou même à la courge butternut et farine de châtaigne.

La betterave est aussi un ingrédient génial pour faire des gnocchis girly, pleines de couleur, qui donnent du peps à une assiette.

Pour 4 / 5 personnes, il te faut :

  • 350g de betterave crue
  • 800g de pomme de terre
  • 550g de farine sans gluten au choix
  • 2CS d’huile Fit-actifs de Quintesens
  • sel / poivre
  • romarin ( facultatif )
  • baise de genièvre ( facultatif )
  • sésame ( facultatif )
Gnocchis de betterave, au Vitaliseur

Recette :

Commence par éplucher les betteraves et les pommes de terre, puis coupe les en gros cubes.

Mets les à cuire environ 10 à 15 min au vitaliseur ( en fonction de la taille des morceaux ).

Écrase bien les légumes avec un presse purée et ajoute la farine ( quantité à ajuster en fonction de l’humidité de la préparation ).

Laisse reposer la préparation au moins 30 min au frais ( la pâte sera plus sèche donc plus simple à travailler ).

Sur un plan de travail fariné, réalise de grands boudins allongés avec la préparation.

Divise les en portions de 2 cm.

Façonne les gnocchis.

Fais bouillir une grande casserole d’eau salée dans laquelle tu as ajouté l’huile.

Plonge les gnocchis dedans et laisse les cuire jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface ( sous 2 à 3 min ).

Égoutte les et sers les de suite avec un filet d’huile Fit-actifs, quelques baies de genièvre, du romarin, du sésame, du sel et du poivre. Ou passe les un peu à la poêle pour les dorer avant de les assaisonner.

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Soba aux crevettes pimentées et petits légumes, au Vitaliseur de Marion

Chère recrue, 
Comme chaque année il est temps de célébrer le Nouvel an Chinois. Ta mission, si tu l’acceptes : mettre les saveurs asiatiques à l’honneur !
 

Youmiam

Voici la quête que m’a proposé Youmiam, le site / application, où je poste régulièrement mes recettes depuis la fin d’année dernière. En joueuse que je suis, prête à tout pour me lancer dans une nouvelle campagne, en mode guerrière destructrice de créatures maléfiques, je ne pouvais pas laisser passer ce défi.

Ton défi ? Imaginer une recette de tous les jours avec un twist asiatique.

Youmiam

Recette de tous les jours?! Disons qu’avec 3 Gremlins, il est évident que les pâtes reviennent bien souvent au menu. Bon, surement pas aussi souvent que dans certaines familles, car j’ai la chance d’avoir des Nains curieux qui adorent découvrir de nouvelles saveurs… Mais ils restent tout de même des enfants, qui raffolent des coquillettes, frites et céréales.

Soba aux crevettes pimentées et petits légumes, au Vitaliseur de Marion

Du coup, j’ai décidé de revisité l’habituel plat de spaghetti aux crevettes qu’ils aiment tant, en m’inspirant des crevettes pimentées que l’on mange à chaque fois que nous allons dans un restaurant asiatique.

Parce que chez nous, plus c’est fort, plus le feu dévore notre bouche, plus on kiffe ^^

Pour cela, j’ai demandé à mon Grand Chef ( Vitaliseur de Marion Kaplan ), de me donner un ptit coup de main. La cuisine à la vapeur tient une grande place dans les plats chinois / japonnais, alors autant en profiter. Ca permet d’obtenir une recette de pâtes bien parfumée, light et nutritive.

Ici, les spaghetti, linguine, ou tagliatelle, ont cédé leur place à des nouilles soba au cacao ( que tu peux trouver ICI ). Bien entendu, des soba basiques conviennent aussi très bien ( j’avais juste celles-ci dans mes placards ).

Pour le côté bien pimenté, la purée de piments Suzi Wan est parfaite. Attention! Ne va pas te coller directement une cuillère de cet ingrédient dans la bouche, car je peux te dire que tu vas vite courir de partout en crachant des flammes comme un dragon énervé. D’ailleurs si tu préfères que ton plat soit juste un peu relevé, car tu as du mal avec les mets trop épicés, n’en ajoute pas trop ( comme je te le disais, pour notre tribu, il faut que ça arrache ^^ ).

Soba aux crevettes pimentées et petits légumes, au Vitaliseur de Marion

Pour 2 personnes, il te faut :

  • 300g de crevettes
  • 75g de soba
  • 1/2 à 1 cuillère à café rase de purée de piment Suzi Wan
  • 80g de fèves edamame en boîte ( ici Touche de fèves edamame Bonduelle )
  • 10cl d’eau
  • 2 carottes
  • 1 endive
  • un peu de sésame
  • menthe fraîche
Soba aux crevettes pimentées et petits légumes, au Vitaliseur de Marion

La recette :

Commence par faire cuire les nouilles soba ( voire indication sur le paquet ).

Décortique les crevettes.

Porte à ébullition 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Délaye 1/2 à 1 cuillère de purée de piments dans 10cl d’eau.

Coupe les carottes en fin bâtonnets et l’endive en rondelles.

Dispose les légumes dans le tamis du vitaliseur.

Mets les crevettes décortiquées dans un récipient, ajoute la sauce et place dans le tamis.

Mets le tout à cuire quelques minutes ( les carottes doivent rester légèrement croquantes ).

Dispose dans deux assiettes la moitié des nouilles et ajoute les carottes, l’endive, les fèves edamame.

Ajoute les crevettes et la sauce, puis saupoudre de sésame.

A déguster de suite, avec quelques feuilles de menthe qui vont apporter de la fraîcheur à ce plat hot.

Soba aux crevettes pimentées et petits légumes, au Vitaliseur de Marion

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Knepfles à la crème et à la saucisse à l’ail

Que dirais-tu d’essayer un plat Lorrain, que l’on retrouve aussi beaucoup en Allemagne et en Alsace?

Sous ce nom un peu étrange et difficile à prononcer, se cache des pâtes pouvant faire penser à des gnocchis.

Simple à réaliser et pour un budget économique, c’est un plat qui plaît beaucoup aux enfants, tout en étant très rassasiant ( même un peu bourratif si tu en abuses ).

Pour 4 personnes, il te faut :

  • 350g de farine
  • 3 oeufs
  • 50cl d’eau
  • 2 yaourts natures
  • épices mexicaines
  • 200g de saucisse à l’ail
  • 1 poivron
  • sel et poivre
  • 1 oignon rouge
  • 1 briquette de crème liquide
  • 2CS de fécule de pomme de terre

La recette :

Mélange la farine avec les œufs, l’eau et les yaourts.

Ajoute en fonction de tes goûts une dose d’épices mexicaines, du sel et du poivre.

Laisse reposer la pâte, le temps de faire bouillir une grosse casserole d’eau.

Verse une grosse cuillère de pâte dans l’eau et lorsque celle-ci remonte à la surface, sors la et dispose la dans une assiette.

Fais de même avec toute la pâte.

Mélange la fécule à la crème.

Émince l’oignon et coupe le poivron ainsi que la saucisse en petits morceaux.

Fais les revenir dans une poêle bien chaude, avec les knepfles.

Ajoute la crème et laisse chauffer encore quelques minutes.

A déguster de suite.