La renaissance de Sirena

Il y a de ces romans dont tu sais d’instinct qu’ils vont te captiver. La couverture, le thème, le résumé, les premières lignes… Tu ne peux pas les reposer. Tu ne veux pas les lâcher.

C’est exactement ce qu’il vient de m’arriver avec Les âmes pirates de JK Gras.

C’est au Hero Festival que j’ai eu l’occasion de rencontrer la charmante auteure marseillaise. Seulement quelques mots échangés et j’ai déjà envie d’en savoir plus sur son travail. Son univers me parle, plus particulièrement l’originalité dont à l’air de faire preuve l’un de ses livres.

Il ne m’en a pas fallu plus pour la recontacter, sitôt le festival terminé, dans l’espoir de pouvoir le lire.

Je la remercie donc de m’avoir fait confiance et je la félicite 1000 fois ! En 24h, j’ai dévoré cette aventure tragique, féministe et bouleversante, avec une pointe d’érotisme pour pimenter le tout.

Les âmes pirates, c’est la ” rencontre” de deux mondes. Le choc entre la richesse et la pauvreté. Mais aussi la confrontation du ” sexe faible” et du “sexe fort“.

Tout commence lorsque Florence des Acres, une jeune noble française qui doit épouser un homme plus âgé qu’elle, est kidnappée par Steven Kelly, pirate irlandais qui ne jure que par l’argent et le rhum.

Une véritable descente aux enfers pour la demoiselle, qui va connaître violence, humiliation, faim, soif, injures, haine et peur.

Ce roman invite à réfléchir sur la condition des femmes à l’époque de la piraterie, mais fait aussi écho à la situation actuelle. Même si les choses ont heureusement évoluées, il faut reconnaître que notre société ne met pas toujours femmes et hommes sur le même piédestal.

Mais revenons en au livre.

Florence, suite à son enlèvement, va voir le monde qui l’entoure sous un autre jour. Au travers de souvenirs, elle va petit à petit se rendre compte que sous le prétexte d’être nobles, sa mère ne l’a éduqué que dans le but de devenir une parfaite petite épouse docile. Soit belle et tais-toi….

Une éducation bien différente de celle de son frère, qui en tant que mâle héritier, a eu le droit à bien des libertés, contrairement aux jeunes femmes de la famille.

Considérée comme une moins que rien par les pirates, elle est trimballée dans des lieux sordides et exhibée telle une catin. Prostitution, alcool et soumission entrent de façon fracassante dans son quotidien.

Elle qui avait connu l’amour et les plaisirs du libertinage, comprend que pour la plupart des hommes, les femmes ne sont que des objets. Plus particulièrement pour les pirates qui les utilisent puis les abandonnent, en brisant à la fois leur âme, leur dignité et leurs rêves.

Malgré son malheur et le calvaire que le capitaine Kelly et ses compagnons vont lui faire subir, Florence va commencer à s’affranchir et à se rebeller. Elle va se battre pour ne pas se laisser dévaster et casser par ces hommes ni par cette société moralisatrice dans laquelle elle a grandi.

Un bouquin où se mélange l’histoire de Florence surnommée Sirena, à de véritables faits historiques, pour mieux nous plonger dans l’univers de la piraterie et de l’esclavage.

L’intrigue est tellement accrocheuse et le récit si fluide que j’avais besoin d’avancer sans m’arrêter dans ma lecture, pour en savoir plus sur l’avenir de l’héroïne. Qu’allait elle devenir ? Allait elle survivre ? Mourir ?

Et franchement, cette fin, je ne la voyais pas venir ! Un sacré pied de nez aux fins habituelles, bien trop à l’eau de rose ! Juste géniale !

Les âmes pirates est une petite pépite bien loin des aventures de Jack Sparrow, qui fait travailler les méninges sur des sujets parfois trop vite dissimulés et oubliés .

Une idée de cadeau de Noël pour ceux qui aiment la mer, les pirates et la réflexion !

D’ailleurs, sache ami lecteur que tu peux tenter ta chance pour peut-être remporter 1 exemplaire dédicacé, grâce au concours qui se déroule sur mon compte Instagram !

Velouté de potiron et chou fleur au cumin – Vitaliseur

Bon, à quand les jours de soleil ? Non, parce que je rappelle que lorsque l’on habite dans le sud de la France, on exige à ce cher Soleil d’être présent en permanence.

Mais là, Monsieur a décidé de n’en faire qu’à sa tête !

Alors pour garder du baume au cœur et apporter douceur et chaleur au corps, il n’y a pas 36 solutions. Le remède miracle c’est une bonne soupe maison.

Pour 4 à 6 personnes, il te faut :

  • 1kg de potiron
  • 800g de chou fleur
  • 2CS de bouillon maison ou 1 + 1/2 cube de bouillon au choix
  • 2CS de cumin
  • sel

La recette :

Fais bouillir 1 /3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Lave les légumes et coupe les en morceaux.

Dispose les dans la soupière et recouvre d’eau.

Ajoute le bouillon et le cumin.

Laisse cuire jusqu’à ce que les légumes soient fondants.

Mixe le velouté, en ajoutant si besoin un peu d’eau.

Assaisonne en fonction de tes goûts.

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Nouvelle saison au Hero Festival pour la tribu

Ce week-end au Parc Chanot, d’étranges créatures rôdaient dans les allées. Certaines effrayantes, d’autres féeriques… Quelques unes étaient même si peu vêtues qu’avec la grisaille et le froid bien installés, j’en suis rapidement venue à les plaindre.

Malgré le côté maléfique de certains de ces êtres, ils parvenaient très bien à cohabiter avec les autres personnages qui se trouvaient là, allant même jusqu’à défiler auprès d’eux. Ou encore à prendre la pose avec de jeunes mortels recherchant leur attention.

C’est donc au milieu de ce joyeux peuple que ma tribu et moi, avons passé de nombreuses heures à nous amuser.

Comme l’année dernière, nous avons traversé les différents univers de ce festival geek : le Hero Festival.

Nous n’avons rien manqué, bien armés de notre programme.

Exposition de statuettes à l’effigie des plus grands Super-héros, des personnages Disney, mais aussi des vilains en tout genre, et village Star Wars.

Zone US, où l’on pouvait admirer des véhicules américains, ainsi que la reconstitution d’une scène de crime.

Espace jeux vidéo, avec les consoles à la mode pour des parties endiablées de Fifa / Call of duty / Super smash bros , mais aussi des versions vintages et des bornes d’arcade. Le grand plus de cette année : les différents modèles de jeux en réalité virtuelle, qui allaient du simple casque au fauteuil animé. Il y en avait des gamers dans ce coin là !

Secteur basé sur les jeux de société, mais aussi les jeux de type Magic.

Plongeon dans le monde d’Harry Potter avec une belle exposition mettant en avant chaque films.

Rencontre avec des auteurs de talent dont le travail de certains me tente tout particulièrement de découvrir pour ensuite te donner mon avis ( comme J.K-Gras, Nathalie Bagadey, ou Overkiller) . Pour les fans de bouquins, il y avait à la fois des mangas, comics, romans, bd…

Illustrateurs et créateurs mettant en vente leurs réalisations, tout en expliquant avec sourire leurs passions. Gros coup de cœur pour Nouna Factory, La fabrique des loulous, Créartif, Juapi coffee artist ( peintures au café !!!)

Bien évidemment, de nombreux stands kawaii, recouverts d’articles de cosplay, de gadgets, de porte-clés, de funko pop et de peluches trop craquantes, étaient de la partie. Pas simple de garder son portefeuille bien fermé, lorsque tu croises à chaque pas, de superbes sacs, des tee-shirts avec tes persos favoris ou encore d’anciens jouets de ton enfance.

D’ailleurs, je me demande si l’excuse ” l’odeur était trop alléchante” peut être valable devant un banquier mécontent… Car entre les gaufres fourrées à l’allure de poisson, les macarons de toutes les couleurs, les churros, les plats asiatiques ( sushi, ramen, yakitori, etc) , les muffins, les crêpes, les cacahuètes grillées, les marrons, les hot-dogs, les pizzas, les glaces, les bonbons, ainsi que les boissons fumantes, le bar à saké et la taverne médiévale, il était impossible de mourir de faim ou de soif.

Et parce qu’au Hero Festival, on pense aux petits creux et moments gourmands, une fois rentré chez soi, il y avait aussi un grand stand de confiserie asiat’ : KitKat aux parfums introuvables en France, chocolats, bonbons et biscuits en forme de Mario / Pokémon / ou autres, pop-corn avec encore des saveurs différentes des nôtres…

Les coins que j’ai énormément appréciés :

  • le village médiéval en extérieur, où j’ai craqué pour quelques jolies pierres précieuses de chez La pince créative (chut ! cadeau qui ira dans le calendrier de l’avent de ma fille) et où j’aurai bien aussi acheté une sublime tenue ou encore de beaux sacs en cuir, et un mug version crâne de chez Les 9 royaumes
  • le stand de la web série Noob, dont toute la tribu est fan ( on a eu la chance de pouvoir tester le prototype de leur futur jeu vidéo et je peux vous dire que ça déchire !)
  • le stand de customisation de playmobil Deklick ( tous les ans des nouveautés)
  • les lampes trop mimi de chez Kelys

Des animations ont eu lieu tout au long du week-end, avec des démonstrations d’arts martiaux, des défilés et performances, des ateliers ( monter un Gunpla, faire un origami, dessiner…).

Et surtout, la venue tant attendue de plusieurs guest-stars : Stanislav Yanevski alias Viktor Krum nous a expliqué qu’il avait adoré jouer la scène de son entrée dans Poudlard ( Harry Potter et la coupe de feu), Luka Peros nous a révélé qu’au départ il n’avait pas passé le casting pour son personnage de Marseille (dans La Casa de Papel) mais pour un autre, et Chantal Goya a fait chanter petits et grands.

Avec tout ça, on n’a pas eu le temps de s’ennuyer !

Un grand merci à toute l’équipe du Hero Festival pour nous avoir une nouvelle fois permis d’assister à ce bel événement ! Et bravo pour tout le travail fourni !

Gnocchis de betterave, au Vitaliseur

Gnocchis de betterave, au Vitaliseur

J’ai du mal à imaginer que l’on ne puisse pas aimer les gnocchis. Moi, j’ai toujours kiffé ça. Surtout une fois qu’on les a passé à la poêle pour les dorer un peu. Ce côté fondant à l’intérieur et croustillant à l’extérieur, ça me fait fondre.

Puis ça s’accommode de tellement de façons. Avec des herbes, de la crème, de la sauce tomate…. Pour accompagner un bon rôti, un poulet au four, du poisson, ou même un plat végé. Franchement ça passe avec tout.

Et surtout, ça reste dans le top 10 des aliments que les gamins mangent facilement. Nickel pour les parents ^^

Gnocchis de betterave, au Vitaliseur

Mais je trouve qu’il est sympa de ne pas toujours rester sur la recette traditionnelle que tout le monde connait. J’aime aussi en réaliser à la patate douce ou même à la courge butternut et farine de châtaigne.

La betterave est aussi un ingrédient génial pour faire des gnocchis girly, pleines de couleur, qui donnent du peps à une assiette.

Pour 4 / 5 personnes, il te faut :

  • 350g de betterave crue
  • 800g de pomme de terre
  • 550g de farine sans gluten au choix
  • 2CS d’huile Fit-actifs de Quintesens
  • sel / poivre
  • romarin ( facultatif )
  • baise de genièvre ( facultatif )
  • sésame ( facultatif )
Gnocchis de betterave, au Vitaliseur

Recette :

Commence par éplucher les betteraves et les pommes de terre, puis coupe les en gros cubes.

Mets les à cuire environ 10 à 15 min au vitaliseur ( en fonction de la taille des morceaux ).

Écrase bien les légumes avec un presse purée et ajoute la farine ( quantité à ajuster en fonction de l’humidité de la préparation ).

Laisse reposer la préparation au moins 30 min au frais ( la pâte sera plus sèche donc plus simple à travailler ).

Sur un plan de travail fariné, réalise de grands boudins allongés avec la préparation.

Divise les en portions de 2 cm.

Façonne les gnocchis.

Fais bouillir une grande casserole d’eau salée dans laquelle tu as ajouté l’huile.

Plonge les gnocchis dedans et laisse les cuire jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface ( sous 2 à 3 min ).

Égoutte les et sers les de suite avec un filet d’huile Fit-actifs, quelques baies de genièvre, du romarin, du sésame, du sel et du poivre. Ou passe les un peu à la poêle pour les dorer avant de les assaisonner.

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Le plaisir de patienter avec Compagnie Coloniale

Stop! Arrête tout ! J’ai déniché pour toi de quoi voir venir l’hiver. Un doux plaisir qui va te donner envie de te chouchouter, bien installé dans ton canapé, emmitouflé dans ton plaid favori, un livre sous les yeux.

Le plaisir de patienter avec Compagnie Coloniale
Le plaisir de patienter avec Compagnie Coloniale

Compagnie Coloniale nous gâte encore une fois, avec son nouveau calendrier de l’avent.

Oublié le côté sobre en noir et blanc de l’année passée. En 2019, l’enseigne nous invite à attendre le Vieux Barbu en couleur.

Présenté comme un joli cadre prêt à suspendre, ce calendrier en met à la fois plein les yeux et les papilles. Avec son illustration de sapin et ses teintes typiques de Noël, il s’insère facilement dans la décoration des fêtes de fin d’année.

Il est tellement agréable de savoir qu’une fois l’une des petites boîtes numérotées, délogée de son emplacement, de merveilleux arômes en tout genre vont s’en échapper pour nous envoûter.

Tels des petits cadeaux attendant d’être déballés, les mignons cubes de ce calendrier nous appellent pour que l’on viennent découvrir les thés et tisanes qu’ils contiennent.

Et crois-moi, il est difficile de se contenter d’une seule case par jour ^^ Pourtant, c’est bien l’intérêt de cet adorable calendrier de l’avent Compagnie Coloniale : guetter la venue du Vieux Barbu, un mug de thé fumant à la main, en se détendant et en se délectant des saveurs de cette boisson.

Le plaisir de patienter avec Compagnie Coloniale

C’est donc 24 berlingots plus subtils les uns que les autres, qui composent ce calendrier ( 28€).

Tisanes et thés made in France. Élégance et savoir faire made in Compagnie Coloniale. Tout est là pour te faire voyager jusqu’au pays des rennes et t’aider à te poser délicatement auprès des lutins le 24 décembre.

Et pourquoi ne pas en faire profiter tes proches ? Personnellement, je trouve que ce calendrier de l’avent est aussi un très joli cadeau.

Le plaisir de patienter avec Compagnie Coloniale

D’ailleurs en parlant de cadeau, Compagnie Coloniale offre un tote-bag pour l’achat du calendrier. L’enseigne aime faire plaisir, que ce soit à travers ses thés qu’elle concocte pour nous ou avec de petites attentions.

Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël

Le sais-tu ? Cette année Noël tombe un mercredi. Et à l’heure où j’écris ces quelques lignes, il reste pile poile 50 jours avant la venue du Vieux Barbu. Soit 1211 heures, 72618 minutes ou encore 4357061 secondes. Je te laisse calculer pour trouver le timing exact de cet instant ( t’es bon en maths ?).

Donc le compte à rebours est lancé. La folie des fêtes de fin d’année va débuter. La course aux jouets va démarrer. Mais surtout, la joie d’ouvrir son calendrier de l’avent va s’installer.

Alors je ne sais pas pour toi, mais moi je commence tout doucement à en avoir assez du traditionnel calendrier de chocolats. J’ai envie de fantaisie. D’originalité.

Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël
Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël

C’est ce que propose une enseigne dont je t’ai parlé il y a peu. À savoir, La Boîte Du Fromager. Rappelle-toi, cette marque qui t’envoie directement chez toi des box pleines de bon fromage.

Et bien là, le concept est le même. Tu reçois chez toi des fromages. Mais ce coup ci, tu n’en as pas que quelques uns. C’est carrément 24 jolis morceaux parfumés que tu vas pouvoir déballer jour après jour, à partir du 1er décembre.

Et attention ! Ces succulents frometons ont été sélectionnés par François Bourgon, meilleur ouvrier de France fromager. Rien que ça ! Ça va envoyer du pâté quoi ! Non, que dis-je ! Du lait caillé…

Pour 59,99€ tu obtiens un plateau à fromage en bois avec 4 petits couteaux, ainsi que tes 24 portions de fromage fermiers au lait cru ( de 50g chacune) , qui vont t’arriver sous 2 colis. Les 12 premiers fromages te sont envoyés entre le 25 et 26 novembre, et les 12 derniers le 9 décembre.

Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël
Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël
Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël

Bien entendu, tu ne sais pas à l’avance ce que contiendra ton calendrier. D’ailleurs pour que la surprise soit totale, chaque fromage est bien emballé et numéroté. Comme ça, tu en ouvres un précis par jour, et tu découvres dans ta boîte mail plein d’infos sur celui-ci.

Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël

Un petit plaisir pour patienter jusqu’à Noël et se mettre en appétit à l’approche des repas copieux de fête.

Pour commander ton calendrier c’est par ici.

Tu peux aussi l’accompagner d’un calendrier de l’avent sur les vins ou encore prévoir ton plateau de fromages pour le réveillon.

Avant de te laisser, j’ai eu envie de te faire une petite sélection de ce qui me fait baver sur le site de La Boîte Du Fromager :

  • Plateau fondue connaisseur ( emmental, beaufort, gruyère suisse d’alpage)
  • Plateau vin connaisseur du mois ( gruyère suisse d’alpage, gorgonzola, chaource, petit louvie et une bouteille de Sauvignon)
  • À la coupe : bleu de chèvre, brillat savarin truffoné, cosne du morvan, fleur du maquis corse, langres, manchego, maroilles, pecorino au poivre, raclette au foin, Saint nectaire, taleggio, tomme ail des ours, tomme de brebis du Béarn

Sans oublier le fameux Neufchâtel, qui de génération en génération, est toujours sur la table lors des fêtes chez moi. Faut dire qu’il est difficile de ne pas aimer ce petit cœur d’amour.

Chez toi aussi un bon plateau de fromages est indispensable à chaque grand repas ?

Petits pains citrouilles au potiron

Petits pains citrouilles au potiron
Petits pains citrouilles au potiron

Encore une recette d’halloween ?! Bah ouais. On ne m’arrête plus. Je prends beaucoup de plaisir à les enchaîner. Surtout que ça fait toujours mouche chez mes gremlins. Ils adorent les grignotages à thème.

Comme nous avons l’habitude de préparer un apéro dînatoire pour le soir du 31 octobre, et qu’en général il y a soit du guacamole soit du velouté de courge, je trouvais ça sympa de prévoir des petits pains pour aller avec le reste.

Bien évidemment, il va s’en dire que le côté citrouille ne se retrouve pas que dans la forme de ceux-ci. J’ai incorporé de la purée de potirob dans la pâte, ce qui m’a permis de ne pas utiliser trop de beurre, tout en obtenant une texture un peu briochée.

Entre les clous de girofle, les baies de genièvre, le gingembre, le poivre blanc et le cumin, c’est adorables petits pains sont plein de saveurs.

Pour 4 pains, il te faut :

  • 250g de farine
  • 1cs de farine de psyllium Aromandise
  • 130g de purée de potiron
  • 1 œuf
  • 30g de beurre
  • 80ml de lait tiède
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1cc de bicarbonate
  • 1cs de vinaigre de cidre
  • 4 clous de girofle
  • 10 baies de genièvre
  • 10 grains de poivre blanc
  • 2cc de gingembre en poudre
  • 1cs de cumin
  • 1cc de sel
  • 4 graines de courge
  • huile d’olive Elies
  • ficelle de cuisine
Petits pains citrouilles au potiron
Petits pains citrouilles au potiron

La recette :

Commence par mélanger la farine, le sel et le bicarbonate.

Mixe les épices et ajoute cette poudre à la préparation.

Mélange le lait tiède et la levure, puis ajoute le tout.

Ajoute la purée de courge, l’œuf et le vinaigre.

Incorpore petit à petit en pétrissant, le beurre.

Laisse reposer sous un torchon à température ambiante durant au moins 2h à 3h.

Sur un plan de travail fariné dispose la pâte, et divise la en 4 pâtons.

Forme des boules avec ceux-ci.

Coupe 4 grands morceaux de ficelle et trempe les dans de l’huile d’olive.

Dépose une ficelle sur le plan de travail et pose dessus une boule de pâte.

Croise au-dessus les extrémités de la ficelle.

Retourne le pâton et croise à nouveau la ficelle.

Répète l’opération jusqu’à avoir croisé 4 fois la ficelle, puis fais un nœud.

Dispose les pâtons sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisse lever 30 min.

Enfourne 12 min à 180°C.

Retire délicatement les ficelles.

Badigeonne d’un peu d’huile d’olive les pains et enfourne les à nouveau 5 min.

À la sortie du four, enfile une graine de courge sur le dessus des pains, et laisse refroidir sur une grille.

Petits pains citrouilles au potiron

Astuce : la farine de psyllium Aromandise est bien plus performante que le psyllium basique. Du coup elle apporte non seulement des fibres qui vont aider ton transit, mais en plus elle donne une texture moelleuse à ces pains.

Imaginary Rebirth 2 , que donne la suite de cette fabuleuse aventure ?

Il m’aura fallu un petit moment avant de me plonger dans la suite de Imaginary Rebirth, dont le premier tome intitulé Ordre, m’avait captivé en quelques pages. Trop de livres en stock à lire, un cerveau qui a tendance a bien vite être dissipé depuis quelques temps, des envies de grand air, une vie à 100 à l’heure…. Bref, ce bouquin patientait gentiment dans ma bibliothèque, attendant que je ne daigne enfin lui apporter toute l’attention qu’il méritait.

Alexandre Sanchez, avec ce second tome nommé Terre, a encore réussi à me faire voyager dans un autre monde. ou plutôt dans plusieurs autres mondes et univers parallèles.

J’ai pris plaisir à retrouver toute la petite bande du précédant tome, qui d’ailleurs s’est agrandie, puisque désormais elle compte dans ses rangs une jeune Wyvern du nom de Magicka. Un personnage fort sympathique et attachant, qui va devoir apprendre les habitudes et modes de vie de ses camarades, tout en découvrant des paysages et êtres dont il ne soupçonnait même pas l’existence jusque là. Magicka m’a fait l’effet d’une enfant curieuse de tout, un peu survoltée parfois, qui cherche à ingurgiter un maximum d’informations sans pour autant être toujours capable de les comprendre. Ce qui bien évidemment va de temps en temps la mettre en fâcheuse posture ( surtout lorsqu’on s’amuse à l’arroser ^^ ).

La petite troupe cherchant toujours un remède pour contrer et stopper le Nexus, maladie destructrice qui ne doit surtout pas se propager, se retrouve a passer de portails en portails, visitant différentes dimensions et croisant le chemin de peuples étranges. Un petit côté Matrix qui fait son effet….

Je me suis prise au jeu et me suis facilement plongée dans l’imaginaire de l’auteur, me représentant par exemple mentalement le Coeur d’Orion, une jungle dont il n’est pas évident de sortir vivant. Pas de soucis pour m’ imprégner de l’atmosphère qu’Alexandre Sanchez a très bien su dépeindre au fil des pages. Le jeune homme n’est pas avare de détails, ce qui permet de réellement s’immerger dans le roman.

Encore une fois, le récit est bourré de rebondissements et arrive parfaitement à tenir le lecteur en haleine. J’ai souffert avec Tobias, me suis battue aux côtés de Jahred et me suis demandée pourquoi on s’en prenait ainsi à Eleanor.

De nouveaux protagonistes font leur entrée, laissant planer un peu plus le mystère sur les Staÿlis.

Magie, secrets, ambition, noirceur…. Tout est réuni pour donner envie de dévorer ce second tome et de pousser l’aventure toujours plus loin.