Mon aventure A.Vogel

<< La nature nous offre tout ce dont nous avons besoin pour être et rester en bonne santé. >>

Voici la façon de voir la vie d’Alfred Vogel, le fondateur Suisse de la marque portant le même nom, qui estimait que la médecine naturelle, les plantes et le respect de la nature étaient des valeurs importantes. Pour lui, la santé était un tout, combinant un mode de vie équilibré, une alimentation saine et des remèdes naturels. Il croyait aux forces curatives de la nature et portait un amour à cette dernière, c’est pourquoi l’enseigne utilise des produits issus de l’agriculture biologique et ne jure que par les plantes fraîches.

A.Vogel propose donc une gamme de produits complète, avec des remèdes naturels ( sirops, comprimés, gouttes, etc… ), des compléments alimentaires ( vitamines, comprimés, boissons chaudes, etc… ), des soins corporels ( dentifrice, crèmes, huiles, etc… ), des aliments sains ( sel, muesli, riz, bonbons, etc… ) et bien d’autres encore.

 

Mon aventure A.Vogel

Je ne sais pas pour toi, mon ptit caméléon à bonnet, mais moi j’aime beaucoup cette manière de penser, de vouloir prendre soin de sa santé en restant proche de la nature et en apportant à son corps ce dont il a besoin sans que ce ne soit par des tas de produits chimiques…

Se faire du bien grâce à ce que notre monde nous procure, il n’y a rien de mieux!

C’est pourquoi je suis ravie d’avoir pu tester certains produits de la gamme A.Vogel. Un grand merci à l’enseigne pour tout ce qu’elle m’a gentiment fait parvenir.

Tu vas voir, j’ai eu de jolis cadeaux de Noël avant l’heure!

Mon aventure A.Vogel

Pour commencer je te présente mon gros coup de cœur.

Il s’agit du sel marin Herbamare, aux légumes, herbes et épices.

Fait à partir de sel de mer de Camargue ( 2/3 de sel pour 1/3 de légumes ), il contient aussi du céleri, du poireau, du cresson, de l’oignon, de la ciboulette, du persil, du livèche, de l’ail, du basilic, de la marjolaine, du romarin et du thym. Le tout bien évidemment issu de l’agriculture biologique.

Moi qui aime beaucoup le sel au céleri, qu’en général j’ajoute dans du jus de tomate avec un peu de tabasco, là j’ai de suite craqué pour celui-ci. Il remplace à la perfection le sel de base et donne à mes plats, salades et autres, une touche d’originalité grâce aux saveurs apportées par les légumes et herbes. Désormais, j’alterne donc entre mon gomasio et ce sel Herbamare.

J’apprécie aussi pas mal de tremper des bâtonnets de concombre dans une petite dose de ce sel.

Niveau tarif, il faut compter 2,60€ pour 125g, 3,90€ pour 250g et 5,90€ pour 500g.

Mon aventure A.Vogel

Mon aventure A.Vogel

Mon aventure A.Vogel

Ces smoothies de chez Biotta m’ont eux aussi conquise.

Ce ne sont pas de simples smoothies, mais des smoo’tea.

Quesaco?

Il s’agit de smoothies combinés à du thé. En moyenne ils contiennent 85% de jus de fruits au minimum, le reste étant l’infusion. Et le grand plus, ils n’ont pas de sucre ajouté!!!! Parfait pour moi!

A savoir qu’ils sont 100% naturels, 100% bio et 100% vegans ( et tous pauvres en calories ).

Ce que j’ai adoré dans ces produits, ce sont les mélanges proposés : orange sanguine / gingembre, abricot / menthe – pomme, et myrtille / herbes alpines. Ça change de ce que l’on trouve habituellement dans le commerce.

Mon préféré est celui à l’orange sanguine. En mordue de gingembre, j’ai apprécié le côté un peu épicé qui booste bien cette boisson.

Même le packaging est sympa. Des bouteilles en verre avec des étiquettes sobres à l’écriture blanche, qui avec leurs illustrations me font penser à l’univers du yoga et de la méditation.

Pour les tarifs, actuellement le lot de 6 bouteilles de 250ml est à 18€ au lieu de 27€ ( il y a aussi un pack assortiment au même prix ).

Mon aventure A.Vogel

Depuis quelques temps je consomme beaucoup de graines germées, que j’achète déjà toutes prêtes dans les magasins bio.

Alors quand A.Vogel m’a proposé d’essayer de faire pousser mes propres graines, je n’ai pas pu refuser ^^

Mon aventure A.Vogel

Mon aventure A.Vogel

J’ai donc reçu un bocal à germer en verre BioSnacky, ainsi que 2 sachets de graines que j’avais pu au préalable choisir sur leur site.

J’ai opté pour un sachet de 30g de graines brocoli – rave et un sachet de 40g mélange vitalité ( composé de lentilles, radis noir, haricots mungo, trèfle rouge ).

Mon aventure A.Vogel

Mon aventure A.Vogel

Mon aventure A.Vogel

Pour faire germer ses propres graines, rien de bien compliqué finalement.

Il m’a suffit de verser une dose de graines dans mon bocal, d’ensuite le remplir d’eau fraîche, puis une fois fermé de vider l’eau.

Grâce au tamis et au socle incliné, l’eau s’écoule sans emporter les graines.

Ensuite, durant quelques jours, il m’a fallu arroser mes graines ( 2 fois par jours ) et les secouer de temps en temps pour les aérer.

Rien de plus…

J’ai rapidement pu voir de belles poussent pointer le bout de leur nez, jusqu’à obtenir des graines germées prêtes à être dégustées.

Aucun problème à signaler avec le germoir. Il laisse bien passer la lumière, est simple d’utilisation et le couvercle se visse sans souci sur le bocal.

Je suis ravie et fière de pouvoir désormais faire germer mes propres graines!

A ajouter comme aromates, ou à consommer comme légumes, les graines germées sont parfaites. Elles apportent d’ailleurs bien plus de nutriments et de vitamines que les graines non germées. Riches en fibres, elles favorisent la digestion et sont facilement assimilables par l’organisme. Alors moi je dis, pourquoi s’en priver?!

Niveau prix, le bocal est à 7,90€ et les sachets sont autour des 2€.

Je termine donc cet article sur un avis plus que positif. Avec des produits bio et sains, qui me font du bien en cette saison où nos défenses sont mises à rudes épreuves…

Merci A.Vogel !

Les esprits de la nature ont besoin d’aide !

Les vacances sont là ( plus pour longtemps, mais tout de même ), alors avec l’Homme on en profite pour se faire un nouveau stock de jeux de société. Surtout que les deux grands n’étant pas là quelques jours, nous pouvons nous faire de bonnes soirées jeux.

Pour ce nouvel article ( oui je sais, je n’en ai pas fait depuis un bon moment…. mea culpa… ), je t’embarque ami lecteur dans un univers enchanté et poétique, avec le jeu

Help me , de Dong-Hwa Kim

Help Me !

Help Me !

Pour la petite histoire, j’ai découvert ce jeu il y a bientôt un an et j’avais flashé de suite sur lui. Malheureusement, étant en rupture éditeur, pas moyen de me le procurer. J’avais abandonné mes recherches quand je suis tombée par hasard dessus dans une boutique de Marseille, il y a quelques jours.  Tu t’en doutes, j’ai sauté sur l’occasion et l’ai ajouté à ma collection de jeux de société.

Si je te raconte tout ça, cher lecteur, c’est pour que tu sois prévenu. Si Help Me te plait, tu vas devoir faire des pieds et des mains pour réussir à le trouver….

Bref…. Ouvrons la boîte et découvrons ensemble ce qu’elle contient.

Contenu de la boîte

Contenu de la boîte

Que voyons nous?

6 tuiles Créatures, 30 tuiles Avatar et une règle de jeu.

Pas énormément d’éléments, mais ici, c’est bien suffisant.

J’espère que tu es du genre la main sur le cœur, car nous allons devoir tout faire pour aider les esprits de la nature. Ceux-ci se sentent menacés et nous sommes les seuls à pouvoir leur donner un coup de main et veiller à ce qu’ils survivent.

Tuiles Créature

Tuiles Créature

Il faut savoir qu’Help Me est avant tout un petit jeu pour 2 joueurs. Même s’il existe des variantes permettant de jouer à 3 ou 4.

D’après la boîte une partie dure plus ou moins 15 minutes, mais j’avoue qu’en général l’Homme et moi terminons plus rapidement, ce qui nous permet de faire plusieurs manches, pour notre plus grand plaisir.

Tuiles Avatar

Tuiles Avatar

La mise en place du jeu n’a elle aussi rien de bien complexe.

Il faut dans un premier temps mélanger les 30 tuiles Avatar, puis faire avec un rectangle de 5 tuiles sur 6. Ensuite, on mélange face cachée les 6 tuiles Créature et chaque joueur en pioche 2.

On regarde discrètement nos tuiles Créature et on les pose toujours face cachée devant nous. Attention ! Il ne faut surtout pas dévoiler à l’autre joueur ces deux cartes.

Mise en place du jeu

Mise en place du jeu

Maintenant que tout est prêt, on joue….

Le but du jeu va être de sauver les tuiles Avatar qui correspondent à nos deux cartes Créature.

Pour cela, à son tour, un joueur va devoir déplacer une tuile ( ou une pile de tuiles ) Avatar vers un emplacement adjacent ( pas en diagonale ), de façon à recouvrir une autre tuile Avatar ( ou une autre pile déjà existante ). Il n’est pas possible de faire un déplacement vers un emplacement vide.

Le déplacement terminé, c’est au joueur suivant.

On continue ainsi jusqu’à qu’il ne soit plus possible d’effectuer de déplacement.

Une partie en court

Une partie en court

Il faut maintenant révéler nos deux cartes Créature et compter nos points ( on marque des points avec les piles ou tuiles esseulées qui ont sur le dessus une tuile correspondant à une de nos cartes Créature ) .

Sachant que :

* une pile de tuiles = 1 point par tuile qui la compose

* une tuile seule = 1 point

* une tuile d’une pile peut donner des points bonus ( chiffre indiqué sur celle-ci ) si :

–> elle montre la même créature que celle du sommet de la pile dans laquelle elle se trouve

Le gagnant sera celui qui aura marqué le plus de points.

Calcul des points. Ici le joueur marque : ( 7 + 3 + 4 ) = 14 points

Calcul des points. Ici le joueur marque : ( 7 + 3 + 4 ) = 14 points

Personnellement j’adore les illustrations de ce jeu. C’est d’ailleurs ce qui m’a fait craquer lorsque je l’ai découvert. Floriane Grivillers, l’illustratrice, est une vraie magicienne! J’aime le côté univers fantastique, à la Dofus. Les personnages mignons et riches en couleur que je trouve poétiques, avec un aspect enfantin tout en étant très travaillé. Tu l’auras certainement compris, ce qui m’attire en priorité dans un jeu, c’est son graphisme….

Bien entendu, il faut ensuite que le jeu en lui même soit sympa. Si le concept ne me correspond pas, je ne vais évidement pas l’acheter.

Ici tout est limpide, facile à saisir, ce qui permet de jouer entre amis mais aussi en famille. Les enfants n’ont pas de problème pour comprendre la règle et sont plutôt attirés tout comme moi par les illustrations. Help me est d’ailleurs recommandé à partir de 8 ans.

Mais malgré son principe assez simple, il y a tout de même matière à réflexionil va falloir tenter de deviner quelles tuiles intéressent l’autre joueur ) et le bluff est au rendez-vous. Ennuyer son adversaire en bloquant les tuiles qu’il voudrait récupérer peut être une bonne stratégie, mais il faut bien faire attention a ne pas être pris dans son propre piège.

Un jeu rapide et agréable, pour petits et grands.

 

 

La BD qui dénonce et ne fait pas de quartier

Depuis quelques jours, une BD fait le tour des murs de Facebook et d’internet. Peut être l’as-tu déjà vu, ami lecteur, sans prendre le temps de cliquer dessus et d’aller la lire….. Ou peut être que tu la connais et que tu as même pris quelques secondes pour signer la pétition qui va avec…..

Au cas où, je tiens aujourd’hui à en parler….. Pour que ceux ou celles qui l’auraient loupé puissent savoir de quoi il s’agit.

Cette BD qui vient du site Pénélope-jolicoeur.com  et qui fait un sacré buzz en ce moment, est un coup de gueule contre le chalutage profond.

extrait 1

Sous les airs d’une bande dessinée sympathique et amusante, se cache une affreuse vérité : la France, notre joli pays que l’on aime tant, possède la presque totalité des navires qui chalutent en eaux profondes et détruisent par la même occasion les fonds marins. Des tas d’espèces tuées, allant des poissons, aux requins, sans oublier les coraux…..

extrait 2

Un massacre bien aidé par une grande enseigne que tu connais surement : Intermarché. Mais aussi par de grosses subventions…..

extrait 3

Alors si toi aussi, cette horreur te pose un problème….. Si toi aussi tu aimerais pouvoir y mettre fin…… Va lire la BD et ensuite signer la pétition !

Grace à ces quelques minutes que tu auras passé devant ton pc à faire tout ça, les choses auront une chance de plus de changer et des espèces marines pourront être sauvées…..

La BD : c’est par ici

La pétition : c’est par ici

Les images proviennent de la BD de Pénélope Bagieu.

Se balader, c’est le pied !

Il y a quelques années, lorsque j’étais enceinte de Petit Roi, je suis allée avec ma tribu passer une journée à La Ferme Aventure, un parc en pleine nature, situé à La Chapelle aux bois dans les Vosges.

Ce lieu est exceptionnel ! Tout d’abord par son aspect, avec ses grandes étendues d’herbe, ses gros arbres et ses tentes d’indiens, mais aussi par l’activité principale qui y est proposée ( mais chut! je ne vais pas tout te dévoiler de suite ).

La ferme aventure

La ferme aventure

Je t’invite, ami lecteur, à venir t’y promener avec mes nains, L’Homme et moi….

Ferme les yeux et écoute ( euh non…. ça ne va pas le faire…. rouvre les et imagine ).

Nous sommes accueillis par une jeune femme charmante, qui tout en nous vendant les entrées, nous explique comment va se dérouler notre balade… Nous rencontrons aussi le propriétaire de ce parc , qui nous dit que dans cette ferme, ils font le tri sélectif et qu’il serait sympa de bien vouloir utiliser les poubelles mises à disposition, si besoin est…. Pas de problème….

 Nous pouvons partir à la découverte de la ferme.

Première étape : projection d’un mini film  << Le rêve de Maëlys >>, une jolie petite fille vêtue d’une longue robe blanche, qui en dormant, se retrouve plongée dans un monde fantastique ( la Ferme Aventure ). Comme Alice, le personnage bien connu de romans et de films, Maëlys va poursuivre un lapin blanc, tout au long de cet univers merveilleux, avant de se réveiller bien au chaud dans son lit…

La vidéo terminée, c’est à nous désormais de découvrir la ferme, en suivant le lapin blanc

Ca te dit ? Parfait !

Juste à côté de la salle de projection, se trouvent des casiers, permettant de déposer nos chaussures.

Tu te demandes pourquoi…. C’est là que je t’explique la particularité de cette ferme!

Tu veux savoir?

Non? Si?

Ok.

Dans ce parc, cher lecteur, tu vas devoir te balader les pieds nus! Oui, oui, tu as bien lu.

Plus de chaussures. Tu vas découvrir de nombreuses sensations !

Ainsi débarrassés de nos chaussures, nous entamons le sentier pieds nus….

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit tout simplement d’un parcours au travers de la forêt.

Marcher sur des billes d'argile.

Marcher sur des billes d’argile.

Pour ne pas nous perdre, nous suivons donc notre ami le lapin blanc ( représenté par des lapins en bois fixés sur des arbres ou peints sur des pierres ). Ce coquin va nous faire marcher sur des cailloux, des galets, du verre, des branches de sapin, des feuilles…. Nous faire grimper sur des rondins de bois, passer sur un pont sous l’eau et même traverser de la boue…. De quoi rendre nos petits petons bien sales….

Au fil de cette promenade, tu vas apprendre aussi des tas de choses sur les arbres qui nous entourent, grace à de petites pancartes bien détaillées. Il ne faut pas les louper ! Elles te permettent de répondre aux questions d’un fascicule de jeux.

Et ce n’est pas tout….

Dans ce sentier, nous croisons aussi de drôle de bonhommes sculptés dans des pierres. A nous de déchiffrer leurs expressions pour compléter notre fascicule…. Sans oublier les petits jeux semés un peu partout le long du parcours : comme par exemple, un jeu de relais, comprenant un baton fixé à un arbre par une cordelette, qu’il faut passer à son voisin, avec ses pieds, sans le faire tomber….

Notre promenade dans le sentier terminée, allons faire les différents labyrinthes de la ferme. Là, c’est au choix… Il est possible de récupérer ses chaussures, ou de continuer le parc, les pieds nus.

Tu préfères quoi? On continue sans chaussures, histoire de profiter au maximum de ce lieu fantastique?

Le pont sous l'eau

Le pont sous l’eau

Regarde ! Le labyrinthe Hoppy…. Il s’agit d’un labyrinthe arrondi, formé par de grosses pierres. A l’entrée de celui-ci, un jeu nous est proposé : << Le petit lapin blanc vous mènera sur les traces des animaux dans les pierres. Identifiez les ! >>. Ok…. C’est parti ! Nous ouvrons notre fascicule de jeux à la page concernant ce labyrinthe, et constatons que nous allons devoir trouver 6 animaux différents. Pffff…. C’est d’là p’tite bière ! Les doigts dans le nez ! Enfin….. Pas tout à fait finalement….

Si je t’emmenais faire un autre labyrinthe? Celui des Indiens, entouré de barrières en bois, avec en son centre un tipi….

Les tipis

Les tipis

Nouveau parcours, nouveau jeu…. Nous devons dénicher 6 cartes géantes pour pouvoir répondre à un quizz, ainsi qu’un parchemin, qui nous offrira un indice pour ouvrir un coffre au trésor…. Encore une fois, pas si facile que ça….

Direction le labyrinthe des sens, qui nous emmène ce coup-ci, dans un grand parcours entouré d’arbres, où il nous faut trouver différentes boîtes…. Des boîtes à toucher, dans lesquelles nous devons mettre nos mains pour découvrir ce qu’elles contiennent, des boîtes à son, avec des musiques jouées par plusieurs instruments que nous devons identifier, des boîtes à senteur, que nous devons bien renifler pour réussir à reconnaître le parfum qu’elles renferment, et des boîtes à vue, détenant chacune une couleur.

Un max de boulot quoi….

Le temps passant à toute allure, nous allons devoir stopper notre belle aventure, mais prenons tout de même deux minutes pour admirer les animaux présents dans des enclos…. Mais que vois-je?Oh !!!! C’est notre ami le lapin blanc ! Il existe bien alors le copain de la petite Maëlys….

Avant de récupérer tes chaussures, je te conseille de passer aux douchettes, de façon à nettoyer un peu tes pauvres pieds fatigués et plein de boue….

Tu n’en peux plus? Tu es complètement HS?

Alors je vais te dévoiler une autre particularité de ce parc : les nuits insolites.

La pyramide de verre

La pyramide de verre

A toi de choisir ce qui te plaira le plus : revivre tes rêves ou souvenirs de jeunesse en dormant dans une cabane perchée autour d’un arbre, contempler le ciel et les étoiles au travers de la pyramide de verre ou du dôme ( en verre lui aussi ), te blottir dans la paille d’un grenier, voyager grâce à une yourte, te prendre pour un indien en t’installant dans un tipi, ou encore te reposer au bord de l’eau dans la cabane flottante…..

A toi de voir….

.