Marmelade d’orange faite avec amour

En ce moment, je suis beaucoup dans les idées de cuisine anti-gaspillage alimentaire.

Moi qui jusque là consommais énormément d’oranges, du genre 4 à 6 par jour, je dois désormais éviter d’en manger ( sur les conseils de ma naturopathe).

Du coup, malgré mes remarques régulières pour que la tribu ne laissent pas à l’abandon toutes les oranges en stock, ces dernières ont commencé à tirer la tête.

Ni une ni deux, j’ai décidé d’en faire des pots de marmelade toute douce, pour les futurs petits déjeuners.

Il faut :

  • 1kg d’oranges épluchées
  • 600g de sucre
  • le jus d’un citron

La recette :

Coupe les oranges en morceaux et versent les dans une casserole.

Ajoute le sucre et le jus de citron.

Laisse macérer 15 min.

Mets à cuire à feu moyen durant 25 min.

Mixe le tout.

Verse la marmelade bien chaude dans des pots stérilisés.

Ferme les et retourne les tête en bas.

Laisse ainsi refroidir.

Confiture de banane à l’agar agar, au Vitaliseur

Envie de délicieuses tartines pour ton petit déjeuner?

Que dirais-tu de préparer toi même la confiture qui te mettra de bonne humeur dès le matin?

Cuite à la vapeur douce du Vitaliseur, cette confiture de banane est riche en goût et très simple à réaliser.

En plus, elle a un coût bien moins important que celui des pots que l’on trouve dans le commerce !

Confiture de banane à l'agar agar, au Vitaliseur

Pour 2 pots, il te faut :

  • 850g de banane
  • 100g de sucre
  • 2cs de jus de citron
  • 1g d’agar agar
Confiture de banane à l'agar agar, au Vitaliseur

La recette :

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Épluche les bananes et coupe les en morceaux.

Dépose le tout dans une casserole qui rentre dans le tamis (sans toucher la parois).

Ajoute le sucre, le jus de citron et l’agar-agar.

Place la casserole sur le tamis et mets à cuire 1h.

Mixe la préparation dès que le temps de cuisson est terminé.

Verse la confiture chaude dans 2 pots en verre préalablement stérilisés.

Ferme bien les pots et laisse les refroidir à l’envers.

Conserve les à l’abri du soleil et de la chaleur.

Astuce : fais attention de bien doser l’agar agar pour ne pas te retrouver avec une préparation complètement gélifiée. Si jamais c’était le cas, pas de panique, il suffit de passer à nouveau le tout au mixer.

Confiture de banane à l'agar agar, au Vitaliseur

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Marmelade d’orange allégée au Vitaliseur

Marmelade d'orange allégée au Vitaliseur

Ici, les petits déjeuners sont souvent à base de pain au levain et de confiture maison.

En ce moment, je profite que ce soit la saison des oranges pour faire un stock de marmelade.

Les oranges à jus étant bien sucrées, pas besoin de kilos de sucre raffiné pour que cette confiture soit délicieuse. Un peu de sirop d’agave suffit amplement.

En plus, la cuisson à la vapeur douce permet de bien conserver l’arôme des agrumes.

Marmelade d'orange allégée au Vitaliseur

Il te faut :

  • 1kg d’oranges
  • 150g d’eau
  • 80g de sirop d’agave
  • 30g de jus de citron
  • 1cc de cannelle en poudre
  • 1 pincée d’agar agar
Marmelade d'orange allégée au Vitaliseur

La recette :

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Épluche les oranges et coupe les en morceaux.

Réalise quelques zestes dans la peau.

Dépose le tout dans une casserole qui rentre dans le tamis (sans toucher la parois).

Ajoute le sirop d’agave, le jus de citron, la cannelle, l’eau et l’agar-agar.

Place la casserole sur le tamis et mets à cuire 1h30.

Mixe la préparation en gardant des morceaux et zestes entiers.

Verse la marmelade chaude dans des pots en verre préalablement stérilisés.

Ferme bien les pots et laisse les refroidir à l’envers.

Conserve les à l’abri du soleil et de la chaleur.

Marmelade d'orange allégée au Vitaliseur

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Confiture de mirabelles ruby

Confiture de mirabelles ruby

Les mirabelles, ça m’connait. Quand on a vécu une vingtaine d’années en Lorraine, on ne peut pas être passé à côté.

Mais sais-tu, ami lecteur, que cette bille d’or a une frangine aussi rouge qu’une cerise bien mûre ?

On l’appelle la mirabelle Ruby. Celle-ci a la chair d’un beau rouge foncé, est très juteuse et plus grosse que les autres mirabelles. Très sucrée et douce, elle fait des merveilles en pâtisserie mais est aussi un régal crue.

En ayant cueillies beaucoup cette semaine, avec la tribu, j’ai de quoi réaliser des tartes en pagaille, en mettre au congélateur et surtout préparer plein de pots de confiture.

En tartines, dans un yaourt ou sur des crêpes, cette confiture est un petit bijou.

Confiture de mirabelles ruby

Il te faut :

  • 1kg de mirabelles ruby dénoyautées
  • 600g de sucre
  • 1 petit citron
  • 200ml d’eau
Confiture de mirabelles ruby

La recette :

Mets les mirabelles dénoyautées dans une grande casserole avec le sucre et le jus du citron.

Laisse les fruits s’imprégner du sucre pendant 2h.

Mélange et ajoute 200ml d’eau.

Mets à cuire environ 25 mn à feu doux en remuant de temps à autres pour éviter que la confiture n’attache au fond.

Verse la confiture encore chaude dans des pots préalablement stérilisés.

Ferme les avec un couvercle puis retourne les et laisse les refroidir la tête en bas.

Conserve les à l’abri du soleil et de la chaleur.

Confiture de mirabelles ruby

Confiture pomme cannelle gingembre

Confiture pomme cannelle gingembre
Confiture pomme cannelle gingembre

La confiture maison c’est tout de même bien agréable. Un côté souvenir d’enfance, grand-mère derrière les fourneaux, petits déjeuners bien gourmands, tartines grillées ou crêpes fourrées.

En gros, c’est un véritable plaisir.

D’ailleurs je trouve que le bonheur des confitures maison vient aussi de la préparation en elle-même. Les effluves qui se dégagent et parfument toute la cuisine… Voir les fruits se transformer petit à petit, jusqu’à l’obtention d’une texture parfaite… La tentation de goûter juste une goutte de ce merveilleux sirop épais, alors qu’on sait très bien que l’on risque de se brûler ( résiste ! prouve que tu existes !).

Mais ce qui me touche le plus, c’est le sourire de mes gremlins au moment de la dégustation.

Avec cette nouvelle confiture, je voulais leur apporter un peu de réconfort de l’hiver et une touche de Noël, qu’ils pourront retrouver tout au long de l’année, à chaque pot entamé.

Pour 6 pots, il te faut :

  • 2 kg de pommes bio
  • 1 kg de sucre
  • 2CS de cannelle
  • 1CS rase de gingembre en poudre
  • 2CC d’agar agar
  • 6CS de jus de citron
Confiture pomme cannelle gingembre

La recette :

Lave les pommes et coupe les en morceaux.

Verse les dans un gros fait-tout et ajoute le suce, le jus de citron, les épices et l’agar agar.

Fais cuire à feu moyen 30 à 40 minutes ( si les pommes utilisées ne sont pas assez juteuses, ajoute un peu d’eau ).

Lorsque les fruits sont bien tendres, mixe la préparation pour qu’elle devienne lisse.

Verse la confiture brûlante dans 6 pots préalablement stérilisés et ferme les.

Retourne les et laisse refroidir les pots la tête en bas.

Conserve les confiture à l’abri du soleil.

Gelée de prunes jaunes à l’agar agar

Gelée de prunes jaunes à l'agar agar

On se retrouve ce matin pour une nouvelle recette bien fruitée.

Voici une gelée toute simple à réaliser, qui a des airs de soleil grâce à ses prunes jaunes. Parfait pour t’apporter de la motivation dès le petit déjeuner, que ce soit sur tes tartines ou comme moi, mélangée à un yaourt de soja.

Gelée de prunes jaunes à l'agar agar

Il te faut :

  • 1 kg de prunes jaunes
  • 500g de sucre
  • 1CC rase d’agar agar
  • 1CS de jus de citron
Gelée de prunes jaunes à l'agar agar
Gelée de prunes jaunes à l'agar agar

La recette :

Lave bien les fruits et dépose les dans une casserole avec le sucre, ainsi que le jus de citron.

Laisse reposer environ 2h.

Mets à cuire à feu moyen durant 25 min, tout en remuant régulièrement.

Mixe le tout pour avoir une confiture lisse.

Ajoute l’agar agar et laisse encore sur le feu 2 bonnes min.

Verse la gelée de suite dans des bocaux en verre préalablement stérilisés ( les faire bouillir dans une grande marmite d’eau durant 1h ).

Ferme les bien et retourne les.

Laisse les pots refroidir la tête en bas.

A conserver à l’abri de la chaleur et du soleil.

Confiture de figues à la lavande, sans sucre ajouté

Des figues, des figues, encore des figues et toujours des figues.

Confiture de figues à la lavande, sans sucre ajouté

J’en “ramasse” à la pelle en ce moment pour mon plus grand plaisir.

J’en profite donc pour concocter de bonnes confitures avec les plus mûres d’entre elles.

Un petit stock commence à se former, que l’on pourra déguster toute l’année.

Je ne peux que t’inviter à essayer cette version sans sucre ajouté, où la lavande ajoute un petit plus fort agréable.

Confiture de figues à la lavande, sans sucre ajouté

Il te faut :

  • 1kg de figues
  • 1/2cc d’agar-agar
  • 1cs de jus de citron
  • 2cs d’édulcorant liquide
  • 2cs de lavande sèche
Confiture de figues à la lavande, sans sucre ajouté

La recette :

Lave bien les fruits et dépose les dans une casserole avec l’édulcorant , la lavande, ainsi que le jus de citron.

Laisse reposer environ 2h.

Mets à cuire à feu moyen durant 15 min, tout en remuant régulièrement.

En fonction de tes goûts, écrase grossièrement les figues pour garder quelques morceaux ou mixe le tout pour avoir une confiture lisse.

Ajoute l’agar agar et laisse encore sur le feu 2 bonnes min.

Verse la confiture de suite dans 3 bocaux en verre préalablement stérilisés ( les faire bouillir dans une grande marmite d’eau durant 1h ).

Ferme les bien et retourne les.

Laisse les confitures refroidir la tête en bas.

A conserver à l’abri de la chaleur et du soleil.

Confiture de mûres sauvage à l’agar agar

Confiture de mûres sauvage à l'agar agar

Je suis le genre de nana a pouvoir passer des heures et des heures, à cueillir des fruits. Avec la tribu, nous parcourons des kilomètres, nez collés aux vitres de la voiture, pour dénicher des coins sympa où nous balader.

C’est comme un jeu désormais. Le premier qui repère au loin un arbre fruitier, le fait vite savoir, pour que tout le monde rapplique illico.

Tupperwares en mains et petit escabeau sous le bras, nous voilà prêts à braver les épines, ronces et maudits moustiques, pour être certains de rentrer bien chargés.

En général, je congèle une grosse partie de nos récoltes, pour pouvoir profiter de ces merveilles hors saison.

Bien entendu, nous en consommons aussi directement.

Ce que j’aime aussi faire, c’est cuisiner des confitures pour la tribu. Comme ça ils ont de quoi faire de bonnes tartines aux petits déjeuners.

Pour éviter les gélifiants industriels, je préfère utiliser de l’agar agar, qui lui est un gélifiant d’origine marine, qui en plus d’épaissir les préparations, permet d’ajouter légèrement moins de sucre à celles-ci.

Confiture de mûres sauvage à l'agar agar

Pour 3 pots, il te faut :

  • 1kg de mûres sauvages
  • 600g de sucre ( de préférence non raffiné )
  • 1CS de jus de citron
  • 1/2CC d’agar agar en poudre

La recette :

Lave bien les fruits et mixe les longtemps pour obtenir une compote lisse.

Verse celle-ci dans une casserole et ajoute le sucre ainsi que le jus de citron.

Laisse reposer environ 2h.

Mets à cuire à feu moyen durant 10 min, tout en remuant régulièrement.

Ajoute l’agar agar et laisse encore sur le feu 2 bonnes min.

Verse la confiture de suite dans 3 bocaux en verre préalablement stérilisés ( les faire bouillir dans une grande marmite d’eau durant 1h ).

Ferme les bien et retourne les.

Laisse les confitures refroidir la tête en bas.

A conserver à l’abri de la chaleur et du soleil.

Confiture de mûres sauvage à l'agar agar

Astuce : Pour savoir quand stopper la cuisson de la confiture, il faut faire le test de l’assiette, c’est à dire verser une petite dose de confiture sur une assiette froide tenue verticalement. Si la confiture ne coule presque pas, c’est qu’elle a bien pris.