Ludopolis, le monde des gamers

Tu aimes les jeux vidéo? Anciens comme nouveaux?

Les consoles et toi, c’est une grande histoire d’amour?

Tu as gardé une âme d’enfant qui aime s’amuser et rire?

Alors tu aurais dû venir avec moi à Ludopolis, une convention qui se déroulait les 1 et 2 décembre 2018, à La Ciotat, de 10h à 18h.

Cet événement était dédié aux jeux vidéo, aux nouvelles technologies, ainsi qu’au cosplay.

( Un ptit clic sur les petites photos pour les agrandir )

 

Pour cette toute première édition de Ludopolis réalisée par les créateurs du Hero Festival, 2 espaces avaient été mis en place ( soit 2000m2, Complexe Paul Eluard ) : City Hall et Gamer Experience.

Ludopolis, le monde des gamers

 

Dans la partie City Hall, salle bien plus grande que la seconde, différents univers étaient rassemblés.

 

Des stands de ventes, avec des figurines, des Funko Pop, des jeux de société ou vidéo, des bijoux, des vêtements, des sacs, des gadgets kawaii, des mugs et autres accessoires en tout genre.

 

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Chez Hobbytoys, j’ai déniché une Pop de Jovie, un personnage de mon film de Noël préféré << Elf >> avec Will Ferrell et Zooey Deschanel, pour seulement 10€. Mon grand a craqué pour Light de Death Note, et le petit pour Black Widow de Marvel ( chacune à 10€ ).

 

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Kyodaï & Aniki , spécialiste Pop Culture, situé à La Fare-Les-Oliviers, présentait des statues en résine vraiment magnifiques. DBZ, Saint Seiya, Marvel…. Des figurines en éditions limitées de diverses licences. D’ailleurs, si tu veux te séparer d’une de tes statuettes, la boutique en ligne propose un service de dépôt-vente.

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

J’ai dû me faire violence pour résister à la tentation de m’offrir un sweat de Krokmou ( Dragons ), au stand de Miaomi . Cet exposant avait des tas de merveilles : chaussons et bonnets licorne, des tee-shirts, des cadres / mugs / porte-feuilles/ etc Harry Potter, des sacs GOT, des tirelires Neko, et un max d’autres goodies.

 

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Chez Boiteamalices, il y avait pas mal de choix, comme des bijoux ( j’ai craqué pour les colliers renard ), des vêtements, des sacs, des peluches ou encore des porte-clés…

 

Ludopolis, le monde des gamers

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Mon gros coup de cœur en ce qui concerne les vendeurs a été pour Crakottine, avec ses bijoux faits main. Un univers où se mêlaient fimo, résine, pierres, tons pastels, Sailor Moon, Totoro, Jack Skellington, gourmandises, kawaii. Ce stand proposait aussi des figurines, des peluches, des mugs… Bref, j’ai adoré et j’adore encore!

 

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Des personnes bien agréables de chez Magic Frag Aubagne, géraient des initiations aux jeux de cartes Magic et Final Fantasy . Non seulement c’était sympa de pouvoir se plonger dans des parties, mais en plus à la fin, on pouvait garder les decks de démo. Mes Gremlins ont tellement aimé, qu’ils veulent se mettre à fond dans Magic et se perfectionner. Bien évidemment on pouvait acheter tout ce qu’il faut pour pouvoir y jouer chez soi.

Des créateurs de jeux vidéo…

 

Ludopolis, le monde des gamers

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Le Chéri et moi, nous avons passé un grand moment a tester le jeu Noara d’Atypique Studio. C’est un groupe d’amis qui a fondé ce studio indépendant en 2017, basé à La Ciotat. Depuis ils ont donc développé leur premier jeu vidéo pour ordi, dont les illustrations sont splendides, et qui est un mélange entre les échecs et les MOBA ( arènes de batailles en ligne multijoueur ). Le but étant de détruire le chef du clan adverse, en mode tour par tour, dans une version 1V1 ou 2V2 coopératif. Le tout dans un monde fantastique, peuplé de créatures hautes en couleurs et originales.

 

Ludopolis, le monde des gamers

Ludopolis, le monde des gamers

Des cosplayers, comme Maria Hatori, Galou Cosplay, Rey-Ray Cosplay, Cameleon Girl Cosplay et bien d’autres…

 

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Des associations, comme Retro Geek’s Style qui a pour but de promouvoir le retrogaming ainsi que la culture geek… Mais aussi l’association Ciotanoshii qui propose des activités culturelles autour du Japon, tout en aidant les japonais venant d’arriver dans la région à s’intégrer ( l’asso étant basée à La Ciotat ).

 

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Des acteurs de la web série Lundaï. Celle-ci imaginée et réalisée par Thomas Sapet Parigi, se déroule dans un univers steampunk. 

 

Ludopolis, le monde des gamers

Des consoles retrogaming…

 

Ludopolis, le monde des gamers

Des stands pour tester la réalité virtuelle.

 

Ludopolis, le monde des gamers

Une grande scène, qui non seulement permettait à des guests de venir présenter leur passion, mais aussi au public de pousser la chansonnette au travers d’un karaoké ( Capitaineeeeee Flam tu n’es passss! De notre galaxieeeee!!! ) et des quiz ( avec des ptits lots à gagner ). 

Hop…. Ca c’est cadeau…. Histoire que tu l’aies dans la tête toute la journée ^^

 

Ludopolis, le monde des gamers

Le must étant le grand écran installé sur cette fameuse scène, sur lequel le jeu Just Dance 2019 invitait les geeks à venir se déhancher. Mes Gremlins ont passé un max de temps dans ce coin, pour danser comme des malades sur tous styles de musique. Et franchement, à en croire le monde qui se précipitait pour se trémousser, ce Just Dance géant a eu du succès.

 

Ludopolis, le monde des gamers Ludopolis, le monde des gamers

Dans la partie Gamer Experience, différents jeux vidéo étaient mis à disposition des visiteurs. Tout un coin était dédié à Fifa 2019, un autre à Just Dance 2019 ( quand je te dis que ce jeu fait un carton ! ) et un à Racing Forza.

Un pôle free play laissait le choix aux geeks, du jeu qu’ils voulaient découvrir. J’ai trouvé bien sympa l’idée de mettre à disposition des consoles Vsmile pour les plus jeunes.

 

Tout au long de l’événements, différentes animations avaient lieu : plusieurs tournois de jeux vidéo avec à la clé une Xbox One S, des défilés et concours de cosplay et des conférences autour des métiers et filières du jeu vidéo ( l’école EPITECH était d’ailleurs présente ).

Bien entendu, il était possible de se restaurer sur place, soit en achetant au food truck son repas ( La charrette marseillaise ) , soit en l’apportant directement ( des tables étant installées en intérieur et en extérieur ).

 

Ludopolis, le monde des gamers

Pour les infos pratiques, l’entrée était à 6€ ( gratuite pour les moins de 7 ans ) et il y avait un parking de délestage gratuit avec navettes gratuites elles aussi, ainsi qu’un vestiaire à 2€.

Le petit plus encore une fois bien pensé, c’était l’espace aménagé dans la partie City Hall, où des coloriages étaient laissés à disposition des enfants pour les occuper. Coloriages dans l’univers des jeux vidéo ^^

Ludopolis, le monde des gamers

Au final, nous avons tous passé une belle journée à Ludopolis. Même si cette convention est plus petite que le Hero Festival, elle mérite le détour. Car justement, le fait qu’il y ait moins d’exposants et d’animations en même temps, permet de profiter plus facilement. Pas de longues queues à faire pour essayer un jeu ou approcher un cosplayer. Possibilité de discuter plus calmement avec les guests et autres personnes présentes. Moins de craintes pour laisser les enfants se balader librement entre les salles.

 

Ludopolis, le monde des gamers

J’ai déjà hâte de voir ce que donnera la seconde édition !

 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Tu le sais, je t’avais prévenu, ce week end je devais me rendre au Hero Festival de Marseille, qui se déroulait au Parc Chanot

Pour cette 5ème saison, j’étais invitée dans le cadre de la Mission Média, de façon à ce que je puisse découvrir cette manifestation pour ensuite t’en parler. C’est donc ce que je vais faire. Là. Tout de suite. Maintenant.

Alors suis moi au cœur de cette aventure et prépare toi à rencontrer des personnages étranges, monstrueux et féeriques.

Attends ! Ne te précipite pas fougueux Padawan ! Nous devons d’abord synchroniser nos montres ! Enfin nos bracelets VIP. Sans eux, pas moyen d’entrer dans ce lieu aux 1000 merveilles.

 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Maintenant que c’est fait, on peut foncer s’éclater au travers de 4 univers hauts en couleurs

Commençons par aller saluer Cécile, la charmante attachée presse du Hero Festival, qui a eu la gentillesse de me permettre de me rendre à cet événement. Remercions la ensemble, car c’est grâce à elle, que toi aussi tu peux te balader dans ces allées. Alors qu’est ce que l’on dit ? Merci Cécile !

Reprenons notre petit bout de chemin.

Comme je te le disais, il va nous falloir traverser le monde kawaï de Konoha, pénétrer à nos risques et périls dans la mythique forêt de Brocéliande, rencontrer les autochtones de Krypton, pour finir par parcourir le cosmos virtuel de Ludopolis.

Lors de cette expédition, la tribu et moi avons dû affronter bien des épreuves.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Nous avons croisé le chemin de quelques sorciers. Certains forts sympathiques. D’autres, comme Lucius Malefoy, légèrement glacials. Mais heureusement, Hagrid n’était pas loin, et a su nous sortir de cette galère. Il nous a d’ailleurs proposé d’enfiler le Choixpeau, pour savoir a quelle maison nous appartenions. Avant de nous inviter à admirer pas moins de 300 pièces ( même plus ) plus abracadabrantes les unes que les autres, qui d’après la légende, auraient servi dans des films.  Bizarrement, nous n’avons pas vu Ron Weasley, alors que la Ford Anglia de son père était garée dans un coin. Peut être était-il au Dragon Qui Fume, un bar où les cocktails et bières dégagent de la fumée.  Norbert Dragonneau, alias Salem Cosplay avait l’air d’être à la recherche de son Niffler….

Jill Grayson, une modèle mordue de cosplay, animait un quizz Harry Potter. Bon, je dois avouer que malheureusement, nous n’avons assisté qu’à une partie de celui-ci, car les nains étaient déçus que seules les personnes totalement face à la scène ne soient interrogées.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

A un moment, nous nous sommes pris pour Gulliver, car nous sommes arrivés dans un espace où un peuple de minis créatures s’était installé. Le chef de cette communauté, Nathan Seiya Man, nous a expliqué qu’il s’agissait de << L’Expo des Légendes >>. Fort heureusement, nous n’avons pas fini ligoté à même le sol. Batman, Hulk, Deadpool, Bulma et les autres membres de ce peuple, ont été accueillants, prenant la pause pour nous, telles des figurines inanimées.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Au milieu de Brocéliande, trônait une grande scène. J’ai tout d’abord pensé qu’il s’agissait d’une grande table pour des offrandes, mais j’ai vite compris que si effectivement cette construction était un lieu de culte, aucun sacrifice n’y serait fait. Ouf! A la place, de nombreux admirateurs étaient venus prêter allégeance à un homme en jean et pull jaune moutarde, répondant au nom de Frankie Muniz, alias Malcolm, Cody Banks ou encore Buddy Holly

Ce dernier, très souriant, répondait à toutes sortes de questions, avec bienveillance. On m’a même laissé entendre qu’il apposait sa signature sur des parchemins qu’il remettait ensuite à quelques privilégiés, savourant même différentes victuailles avec certains. Surement des chevaliers, ou des personnes de hauts rangs.

A quelques pas de là, en extérieur, un fier village médiéval se dressait, ainsi qu’une ferme. Les sujets j’imagine, de l’homme au pull.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Dans l’espace virtuel, des tas de Geeks se pressaient pour réussir à attraper en premier, la manette qui allait diriger leur vie. Ou plutôt leur No Life. 

Pendant que quelques uns se dandinaient  en se prenant pour John Travolta dans Saturday Night Fever au rythme des musiques du jeu Just Dance, d’autres couraient sur un terrain et shootaient dans un ballon de foot au travers d’un tournoi Fifa 19. J’en ai même aperçu, qui essayaient de sauver leur peau dans une Battle Royale, pour finir par effectuer une Fortnite Dance. Tout cela encadré par des grands noms de l’environnement fictif, incluant Sony, Nintendo, Microsoft… Les plus vieux étaient comme attirés par de grosses boîtes, surnommées bornes d’arcades.

Mes Gremlins, eux, ont décidé de suivre Mario, la Princesse Peach et toute la clique, en se plongeant dans une << Party 8 >>, en mode Switch. Pas de bol pour mes garçons, qui se sont retrouvés avec une manette défaillante. Je pense qu’un mage ayant peur de perdre contre eux, avait dû leur lancer un mauvais sort.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mais Fred Of The Dead, alias Sparadrap dans la web série Noob, a tout fait pour rendre cet instant amusant et inoubliable. Avec sa bonne humeur, ses jeux de mots et ses réparties du tonner, il a su nous faire rire. Et c’est lors d’un quizz enflammé, qu’il nous a montré de fantastiques cascades, réussissant à ne pas tomber du siège sur lequel il se balançait, et qu’il a eu la délicate attention de nous offrir de précieux cadeaux que nous chérirons jusqu’à notre dernier souffle. Que ce soit les cartes Dragon Ball Z, les porte-clefs en perles hama, ou même les housses de téléphones, tous ont juré de les transmettre de génération en génération.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

De temps en temps, nous croisions des troubadours, des musiciens, des chanteurs, mais le plus surprenant, était de constater que des personnages de contes comme Blanche Neige ou la Princesse Aurore, cohabitaient avec les différentes légions de Star Wars, ou encore un tas de Supers Héros. 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Me croiras-tu si je te dis que Captain America en personne ( ou presque : Han Jones ) avait donné rendez-vous à Iron Man, Doctor Strange, Scarlet Witch, Star Lord ( David Krüger, sa voix française, était présent lui aussi ), Loki ( yesss!!!! team Loki en force!!! ), Gamora, ainsi que Eleven avec son paquet de gaufres, le Joker, Harley Quinn, Elastigirl, et bien d’autres de ses potes, pour un petit défilé Cosplay. Un peu plus et ils sortaient une grande couverture pour se faire un pic-nic en plein au milieu de la foule, moi j’te le dis !

Si les arts martiaux sont ton truc, tu n’aurais pas été déçu, car plusieurs démonstrations ont eu lieu, tout comme des combats de sabre laser. De quoi apprendre à pourfendre les géants et dragons ( mais non j’déconne, aucune créature surnaturelle n’a été blessée durant ces deux jours ).

Pour la génération années 80, comme moi ( qui a osé me traiter de vieille ?!), il était possible de monter à bord de la DeLorean pour un petit Retour Vers le Futur, ou d’être aux commandes de Kitt la Pontiac noire de K2000.

D’autres curieux rassemblements tels que de la customisation de playmobil, des parties de jeux de société, des animations réalisées par des écoles de manga / informatique / synthèse 3D / jeux vidéos / web / design digital, des conférences, etc, se sont déroulés en continu.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Bien évidemment, des camlots avaient installés d’ici et delà leurs stands, vendant des articles de toutes sortes, allant des potions, aux médaillons porte-bonheur, en passant par des miroirs magiques.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Les Geeks Fashionistas pouvaient repartir avec de quoi se relooker de la tête aux pieds : casquettes, sweats, tee-shirts ( dont des versions à LED ) à l’effigie des meilleurs héros ou des pires vilains, ou encore avec des slogans amusants. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié les vêtements de chez Askew Gaming . Il y avait un tee shirt avec Groot déguisé en licorne, ainsi qu’une casquette de Rocket, qui me faisaient de l’œil. Mais j’ai su resister à la tentation.

Pour les accros de déco, des marchands de tapis posters étaient présents. Mais j’avoue que ma préférence allait aux créations des illustrateurs. 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

J’ai eu un gros coup de cœur pour les réalisations d’Audrey Gianelli. La jeune femme a un incroyable talent. Sur son stand, elle proposait des marque-pages, des aimants, des miroirs, mais aussi des coussins, des pochettes et des affiches, représentant des personnages de films et de séries ( entre autres ) , et même un calendrier pour l’année à venir. Mais pour le moment, je vais devoir me contenir et ne pas t’en dire d’avantage. Tu en apprendras plus en temps et en heure…

Comme je suis à fond dessin et peinture, je dois dire que d’autres illustrateurs m’ont subjugué. 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Fanny Liabeuf, a de nombreuses cordes à son arc, telle une véritable petite elfe. Elle dessine de tout, pouvant réaliser d’adorables animaux plus trognons les uns que les autres, comme des portraits ou même des créatures fantastiques.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

 

Mon p’tit barbier meurtrier en herbe, tu connais ma passion pour Tim Burton. Alors tu ne seras pas étonné d’apprendre que je me suis fait plaisir en m’offrant un des magnifiques badges de Laurence Péguy. J’avais déjà découvert cette artiste à l’univers burtonien lors d’un autre événement et je lui avais acheté des marque-pages pour mon fils comme pour moi. Je pense que je vais me lancer dans une collection de ses illustrations qui sont parfaites pour ceux qui sont fans de T.B.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Toujours dans le monde des illustrateurs ( oui, je te l’ai dit, j’ai beaucoup d’admiration pour eux ), j’ai recroisé Yuki Art, qui a un style très kawaï et manga. Elle compte d’ailleurs lancer son propre manga et a mis en place une cagnotte Ulule pour l’aider à tenir ce projet.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Les peintures de Poils De Martre sont, je trouve, spectaculaires. Et originales, puisqu’elles sont faites sur différents supports, allant des toiles, aux vinyls mais aussi aux bombes de peinture.

Je me suis aussi beaucoup attardée ( au grand dam de mes enfants ^^ ), dans le royaume des conteurs d’histoires. Ces écrivains qui savent manier les mots comme personne, me font et me feront toujours rêver. Encore une fois, j’ai pu découvrir de jeunes talents qui méritent largement que l’on s’intéresse à eux. Surtout qu’ils n’évoluent pas tous dans les mêmes univers et ont chacun leur style.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Avec son livre Thennan Le collier d’Orichalque, D. Manakete s’adresse au départ à un public jeune. Mais laisse moi te dire qu’ayant commencé à suivre les aventures de Natasha, cette ado en conflit avec sa mère, qui va être confrontée à bien des péripéties au travers de différents mondes extraordinaires, dans lesquels elle croisera la route de créatures fantastiques et parfois sombres, ce roman captive aussi très facilement les grands gosses comme moi. Pour dénicher ce livre et le glisser au pied de ton sapin, c’est par ICI !

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Le seconde roman qui a su me captiver lorsque j’ai lu son résumé, est un mélange entre Harry Potter, le Seigneur des Anneaux ou encore Game Of Thrones. Que demander de plus lorsque l’on est une ptite Geekette comme moi? Mais c’est aussi l’auteur en lui-même qui m’a intrigué. Un gendarme qui se met à écrire des livres fantastiques, plutôt que des polars, ça sort de l’ordinaire. Le tome 1 de la saga Continents écrit par Alexandre Benavente, se trouve ICI

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

C.M.Dutkiewicz a eu la super idée de rédiger des << dictionnaires >> ou << guides >> permettant d’en apprendre plus sur les origines mythologiques de plusieurs séries TV à succès. Au programme des réjouissances : Buffy, Angel, Charmed, Harry Potter, Supernatural ou encore Stargate, American Gods. De quoi se divertir tout en approfondissant ses connaissances. Un pack de 5 dicos différents se trouve ICI. En plus je vais te confier un petit secret. Mais chut! Ca reste entre nous! La jeune femme m’a révélé qu’un nouveau guide allait paraître incessamment sous peu!

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

C’est en remettant la main sur un texte écrit lorsqu’elle était lycéenne, que Cindy Defosse a eu l’envie de se plonger à nouveau dans l’écriture. Ce qui lui a bien réussi puisqu’elle en est déjà à 3 tomes pour sa collection Les Eférides, qui mettent en scène Leïna, une jeune héroïne qui va devoir quitter son village pour suivre sa destinée et remplir une mission : rassembler les 5 trycals, des bijoux aux pouvoirs particuliers. Le premier tome de cette saga fantasy est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Prophétie, complots, quête sur ses origines… Voilà ce qui attend Lana, le personnage sorti tout droit de l’imagination de Saveria Lagaly. C’est sans le vouloir, que l’héroïne du livre Le Grand Jeté , va se retrouver au cœur d’une guerre que seule elle semble pouvoir stopper. Un bouquin qui a grandi avec son auteur et que tu peux retrouver ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

J’ai aussi croisé la route d’un écrivain Marseillais, qui désormais habite à La Ciotat, Yoann Flores. Avec lui, nous faisons un bon dans le futur, pour arriver en 2032, juste après la fin d’une dernière guerre mondiale qui a marqué la Terre. J’ai pu lire quelques pages du premier tome de CGDF 2032-2012, et j’ai eu de suite des pensées pour le livre Ready Player One, mais aussi pour Le 5ème Element. Une technologie avancée, des armes de nouvelle génération, le tout dans un thriller de science fiction. Le premier tome est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Rien qu’en voyant l’illustration de la couverture de Wake The Dead de Frédéric Czilinder, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce bouquin. Des zombies à la pelle, dans une petite ville d’Amérique pleine de secrets, des personnages typiques des standards de films d’horreur, bref, l’auteur a pris le parti de nous emmener dans un univers un peu cliché des histoires de morts vivants, et moi, j’adore cette idée ! Le premier tome est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Pour terminer sur le coin des manuscrits, laisse moi te présenter Massalia Steam System de Flora Del Sol et Syhaey. Une histoire qui s’inspire de Marseille, tout en nous invitant dans l’univers Steampunk, au travers d’une enquête, ça m’interpelle beaucoup. Pas toi ? Pour découvrir le tome 1, c’est ICI .

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

D’ailleurs, en parlant de SteamPunk, je vais te faire une confidence…. Je n’y connais pas grand chose dans ce domaine, mais depuis quelques temps j’ai envie d’en apprendre plus à ce sujet. Je voudrais pouvoir au fur et à mesure de mes recherches sur ce monde et ses passionnés, partager avec toi ce que je vais découvrir. Que ce soit au travers de livres, de films, de cosplay, de créations ou illustrations. Un projet que j’espère pouvoir rapidement mettre sur pied.

Ce qui est déjà sur la bonne voie, grâce aux charmantes personnes qui m’ont donné quelques tuyaux pendant que je déambulais dans le Village Steampunk.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Au stand de Retro Univers, j’ai pu discuter longuement avec un couple de créateurs. Ils étaient extrêmement sympathiques et ont pris beaucoup de leur temps, pour m’expliquer les bases de cet univers. Un immense merci à eux ! Car ils ont su me motiver encore plus à me plonger dans les récits de Jules Verne et d’Howard Philips Lovecraft. Au delà de leur gentillesse, c’est aussi leur travail que j’ai beaucoup apprécié. Je peux même dire que j’ai eu un coup de foudre pour leurs carnets me rappelant Grimoire dans Hocus Pocus. Ils sont passionnés et ça se ressent au travers de leurs réalisations, qu’ils peuvent personnaliser. Des bijoux, des cannes, des chapeaux, ou encore des armes et des costumes…. Un mélange steampunk et rockabilly qui donne de magnifiques résultats! 

Dans ce village j’ai fait la connaissance de l’association La Nef Des Premiers Ohms , dont le siège social se trouve dans le premier arrondissement de Marseille. Celle-ci a pour but de faire la promotion de la culture Steampunk. Une nouvelle fois, les personnes qui s’occupaient de ce stand étaient très agréables et se sont données la peine de partager avec moi leur savoir ( du moins une partie , car comme j’ai pu le constater, le Steampunk regorge d’anecdotes et de faits ). Je vais devoir potasser tout ça pour rattraper mon retard en la matière !

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Poursuivant mon incroyable aventure au Hero Festival, j’ai été obligée de m’arrêter chez Produits D Rivets . Leurs cadres, fioles, bocaux, tout me faisait penser aux épisodes de l’émission Cabinet de Curiosités qu’avec la tribu nous aimions regarder. Un voyage dans le temps, mêlant objets anciens, médicaux, industriels et étranges.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

A savoir aussi que dans ce village hors du temps, il était possible d’admirer des tableaux en 3D détournant les personnages de comics, films et autres, pour les remanier à la façon Steampunk Art , dont Ciryl Auklair est le créateur.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Quittons ce décor et rendons nous maintenant chez Geeks Du Sud, une association autour de la culture geek de la région Nimoise. J’ai craqué devant les réalisations en impression 3D de ce stand! Particulièrement pour les Groot versions pots de fleurs. Ils étaient trop mignons. Les pierres du 5ème éléments, elles aussi m’ont fait de l’œil. Mais il n’y a pas qu’à moi que tout ce travail a plu. Mon mini Gremlins s’est offert une statuette de Rocket, qu’il a vite installé dans sa chambre, de peur que je ne lui pique ^^

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Avec Sethopia ,des scènes du Monde de Narnia et de Maléfique me sont revenues en tête. Moi qui adore le faune Tumnus, ainsi que cette fée incomprise, je ne pouvais qu’être conquise par ces cornes magiques. Des créations artisanales uniques, peintes à la main, mais aussi des bijoux et des accessoires, où le souci du détail est bien présent. Il ne manquait que le chant des oiseaux et le bruit d’une cascade pour voir apparaître des naïades et déesses de la nature.

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Bien évidemment, il était aussi possible de revenir chez soi avec des Funko Pop, des Warhammer, ainsi que des jeux de société, des fontaines aux allures de trolls…. Mais aussi des confiseries, des bentos…. Des costumes et accessoires, des répliques d’armes…. Des goodies, des porte-clés, des mugs, des stylos, des mangas, des dvd…. Bref, tout ce que ton banquier n’aurait pas voulu que tu achètes.

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Dans les infos utiles, il était possible de se restaurer sur place ( plats asiatiques, italiens, salades, burgers, tacos, glaces, marrons, churros, bonbons…. ). En cas de grosses dépenses, il y avait un distributeur ( attention, il est vite vide ). Et si tu venais avec 6 couches de fringues sur toi, un vestiaire payant était à ta disposition.

Que te dire de plus, si ce n’est que nous avons passé un super week end riche en découvertes. Que nous en avons pris plein les yeux. Et que nous espérons pouvoir assister à la prochaine édition du Hero Festival de Marseille.

Viendras-tu?

 

 

 

La cinquième saison du Hero Festival de Marseille, arrive à grands pas ( Concours )

La cinquième saison du Hero Festival de Marseille, arrive à grands pas

 

Ami Marseillais ou des environs ( ou même de bien plus loin ), que dirais-tu que l’on se retrouve lors d’un événement fort sympathique et haut en couleurs ?

 
Les 10 et 11 novembre prochains, si tu te balades près du Parc Chanot, tu risques de croiser des personnages étranges, et des créatures énigmatiques qui te proposeront peut-être de leur faire des câlins. 
 
Il s’agit de la cinquième saison du Hero Festival, une convention qui attire des geeks en tout genre. 
 
Un festival divisé en quatre univers où tu vas pouvoir déambuler et en prendre plein les yeux.
 
* Brocéliande : village médiéval, chevaliers, fées et sorcières, héros de BD, village Steampunk, jeux de rôles et jeux de plateau
 
* Ludopolis : espace dédié aux jeux vidéos et nouvelles technologies, héros du web, retrogaming, tournois drônes, champions d’e- sport
 
* Krypton : l’univers Amérique avec ses super-héros, science-fiction, comics, cinéma et découvertes culturelles
 
* Konoha : direction l’Asie avec les héros de manga et d’animés, les cultures traditionnelles, jeux et arts martiaux
 
Cet événement est aussi l’occasion pour toi mon petit curieux sur pattes, de t’essayer au cosplay ou de te perfectionner si c’est déjà une de tes passions. À savoir que non seulement tu vas pouvoir rencontrer certains cosplayeurs de talent, invités pour cette manifestation ( comme Salem Cosplay, Jill Grayson, Sakuraflame, Pakupaku Ru, et bien d’autres), mais en plus il te sera possible d’acheter des costumes et accessoires directement sur place.
 
Et si l’envie te prend, pourquoi ne pas faire un petit show cosplay, pour présenter ta tenue et ton personnage, sur une musique, une danse ou même ton moment favori d’un film, le samedi 10 novembre, en montant directement sur scène. Pour cela il te suffit de t’inscrire en remplissant le formulaire qui se trouve ici.
 
Et si te mettre en scène n’est pas franchement ton truc, tu peux participer aux défilé libres, en remplissant le formulaire qui est là.
 
Le dimanche 11 novembre, à 14h45, aura lieu sur la grande scène, un concours cosplay animé par BulleJapon.
 
Mais ce n’est pas tout, différentes animations auront lieu, des quiz, des concerts, etc… De nombreux guest seront présents dont le superbe Frankie Muniz ( Malcolm) ou encore des acteurs de la série Kaamelott.
 
Un tournoi Fortnite et un tournoi Dragon Ball Fighters Z, avec de nombreux lots à la clé se dérouleront sur le stand de Maximus Cup
 
Perso je ne louperai pas le quiz geek organisé par Fred of the dead, alias Sparadrap dans la web série Noob, samedi à 15h45 et dimanche à 16h30, sur la scène Ludopolis. 
 
En plus de toutes ces animations (je peux te dire qu’il y en a bien plus que ce que je t’ai mis), de nombreux stands de babioles, de Funko Pop, de livres et autres trésors de geek, sont à ta disposition pour faire fumer ta carte bancaire. 
 
Et si tu as un petit creux, une méga faim version Totoro, ou juste l’envie de tester des confiseries venues d’ailleurs, n’hésite pas à te rendre aux différents points de restauration. Yakitoris, nems, samoussas, burgers, bentos, bonbons… Tu auras le choix pour t’en mettre plein la panse. 
 
Tu veux savoir comment venir ? Grimpe dans le Pôle Express, sors ta Batmobile, enfile tes bottes de sept lieues et dirige-toi vers le Parc Chanot, situé au cœur de Marseille, à 10 minutes du Vieux-Port et 30 minutes de l’aéroport. Si tu arrives par le Poudlard Express, ne t’en fais pas il y a 5 stations de métro directes depuis la gare Saint-Charles. 
Un parking est aussi disponible sur place.
 
Tu es motivé à m’y retrouver ? Alors fonce acheter ton billet en ligne sur ce lien. À savoir : un tarif préférentiel est possible si tu commandes tes billets avant le dimanche 4 novembre
Entrée gratuite pour les Gremlins de moins de 7 ans. 
Bien évidemment, tu peux aussi acheter tes billets directement sur place lors de ta venue. 
 
 
La cinquième saison du Hero Festival de Marseille, arrive à grands pas ( Concours )
 
Comme j’aime te faire plaisir, je lance un super concours geek. 
Ce n’est pas 1, ni 2, mais 4 entrées qu’il est possible de remporter !
 
Ce qui signifie qu’il y aura 4 gagnants différents !
 
Pour participer, il faut :
 
 
  • être abonné à mon compte instagram @bijouxbonbonsetchocolat
  • être abonné au compte instagram du @herofestival
  • aimer la photo du concours sur mon compte instagram
  • inviter au moins 3 amis à participer au concours ( 1 ami par commentaire pour que je sois certaine de voir ta participation, car insta cache des commentaires )

Plus tu invites d’amis, plus tu augmentes tes chances ( +1 chance par pote invité )

 

Chance supplémentaire = en partageant en story et / ou sur ton compte insta, le concours ( n’oublie pas de m’identifier et d’être en mode public, sinon je ne pourrai pas voir ta publication ).

 

Le concours prendra fin le 5 novembre à minuit et je publierai le nom de la ou du gagnant ici comme sur Instagram.

 

Bonne chance !

 
 
 
 

Je suis une gamine #10

Mon p’tit chou, je dois t’avouer quelque chose….

J’ai été faible…. Ouais faible….

Je n’ai pas pu résister…..

Pourtant on s’était mis d’accord avec l’Homme….. Mais que veux tu, je suis comme ça…. Je prends une décision et hop…. Je change d’avis.

Normalement, nous devions nous faire un week end << farniente >>. Tu sais, ce genre de week end où tu ne bouges pas de chez toi, les cheveux en pétard, avec une haleine de poney et où tu pries la déesse des licornes pour que personne ne vienne sonner à ta porte, de peur de devoir ouvrir en pyjama… Pyjam’ qui d’ailleurs est loin de te mettre à ton avantage, surtout que tu l’as assorti à tes gros chaussons en poils de gnou.

Deux jours à flemmarder, vautrés devant la TV…. A comater comme bon nous semble….

Voilà ce qui était prévu.

Mais je n’ai pas tenu….

Mea culpa….

J’ai essayé! J’te jure !

Mais quand tu prévoies de tels week end, tu zappes que tu as des nains…. Bah oui… Tu oublies royalement que les gremlins, ça a du mal à rester en place. Et que même si tu penses pouvoir les assommer en les abrutissant devant un nouveau dessin animé, histoire d’avoir la paix et de pouvoir t’octroyer un p’tite sieste, c’est peine perdue…

Ta maison va vite se transformer en champ de bataille, des cris vont retentir de partout et toi, tu vas te demander s’il vaut mieux que tu bouges tes fesses de ton canap’ ou si tu les laisses rejouer Hunger Game dans leur chambre, pour qu’au final il n’en reste plus qu’un… ( Au moins après, le survivant ne pourra plus se disputer avec personne ! )

Bref…

Du coup, après avoir passé une journée à calmer un tel, enguirlander un autre, nettoyer ce que le troisième venait de renverser (et j’en passe ), j’ai décidé que le lendemain ne serait pas pareil.

Hors de question de rester tout le dimanche enfermée avec trois fauves, prêts à me sauter dessus et à me bouffer une main.

Alors j’ai mis le réveil à 6h ( oui, oui, tu as bien lu ) et j’ai prévenu tout le monde qu’on irait en brocante dès le matin suivant, dans l’espoir de me changer les idées, de faire quelques trouvailles et surtout de bien fatiguer mes monstres.

Mon plan a fonctionné !

Non seulement j’ai déniché quelques bricoles, mais en plus, ça a complètement rendu amorphe le p’tit dernier, qui s’est endormi sur le canapé, pendant que les deux autres ont réussi à s’occuper sans se bagarrer.

Yes !

Allez, maintenant que je t’ai bien raconté ma vie, j’vais au moins te montrer ce que j’ai trouvé…. C’est la moindre des choses…

~~~~~~~~~~

On commence avec un Polly Pocket, le Château de Cendrillon, que Mlle Princesse a repéré toute seule comme une grande. Je l’ai déjà dans ma collection, alors du coup, c’est elle qui l’a récupéré (même si elle l’a déjà mais en version rose translucide ).

Je l’ai eu pour 0,50€ car la vendeuse m’a dit ne plus avoir les personnages. Ma miss les ayant déjà, ça ne me posait pas de problème ( surtout à ce prix là ). Il est un peu jauni, mais rien de bien méchant…

Mais bonne surprise, en jouant avec, la naine a retrouvé Cendrillon, coincée dans une tourelle ^^

Et le must, c’est que les lumières fonctionnent encore !

Ma puce est ravie.

Chateau de Cendrillon Polly Pocket

Château Polly Pocket de Cendrillon

L’homme a mis la main sur des figurines Nintendo, de Luigi et Yoshi.

Comme elles étaient en double, Petit Roi en a adopté et moi j’ai pris les autres.

Figurines Luigi et Yoshi Nintendo

Au même stand, un mini Pikachu a fait de l’œil à mon ptit dernier. C’est son truc en ce moment Pikachu. Dès qu’il en voit un, il craque. Entre les peluches, le range pyjama, les figurines….

Puis celui là, il parle. Ouais, enfin, il fait le cri de Pikachu quoi…. Le truc qui lorsqu’on te le repasse en boucle pendant 5 minutes, te fait regretter de l’avoir acheté….

Pika Pikachuuuuu ! Pika Pikachuuuuu ! Pika Pikachuuuuuuu !

Pikachu qui parle

En p’tite bricole kawaii qui ne sert qu’à ramasser la poussière sur mes étagères, j’ai pris une figurine de Lumière, pour que mes deux Mrs Samovar se sentent moins seules.

Bon, elle ne s’allume plus, mais à 0,20€ on ne va pas trop chipoter….

Figurine Lumière de la Belle et la Bête Disney

Ma naine, qui commence a avoir un œil de lynx, m’a trouvé une peluche de 30 cm, de Kerobero ( Kero pour les intimes ), un personnage du manga Sakura chasseuse de cartes ( Cardcaptor Sakura ).

Je l’ai eu pour 1€, alors que lorsque je m’étais tâtée à le prendre à la Japan Expo Sud, il valait plus de 20€. J’suis aux anges, car j’adore Sakura ( je regardais les épisodes du dessin animé quand j’étais môme ).

Puis si tu regardes bien, sur la photo tu apercevras une statuette de Sakura…. 

Peluche Kero du manga Sakura chasseuse de cartes

Et je termine avec mon gros coup de cœur.

Les coffrets DVD des Minipouss ( première diffusion en France en 1984 ) et des Mystérieuses Cités d’Or ( première diffusion en France en 1983 ).

Ainsi que le DVD du dessin animé Brisby et le Secret de NIMH ( 1982 ).

Toute ma jeunesse ^^ ( Rooohhhh comme je m’sens vieille en écrivant ça ! )

Coffrets DVD Les Minipouss et Les Mystérieuses Cités d'Or

DVD Brisby et le secret de Nimh

 

 

 

L’anniversaire de Sailor Moon

J’ai survécu !

Ouf !

Malgré 6 gamins criant et courant dans toute la maison, je suis toujours là !

Bon, ok. J’ai connu des anniversaires de mômes bien plus fatigants que celui là, où il fallait que tu sois sponsorisé par Efferalgant ou Dafalgan. Des fêtes où tu retrouvais des jouets dans tous les coins, des miettes de gâteaux sous les meubles pendant des jours, des marres de coca à droite et à gauche.

Tchernobyl quoi….

Là, je dois reconnaître que les gremlins ont été plutôt zens.

La plus survoltée c’était ma Sailor Moon, qui été limite en transe à l’idée de faire ses 7 ans avec ses copains.

Anniversaire Sailor Moon

Pour cet anniv’ basé sur les jolies gardiennes, j’ai fait plutôt simple niveau déco, avec un petit budget, mais je trouve que ça rendait tout de même assez bien…

Aux murs, les nains ont fixés des dessins qu’ils avaient préparés quelques temps avant. Il y en avait dans tout le salon, mais aussi dans leurs chambres et sur la porte d’entrée, histoire d’indiquer aux invités où était la fête.

Bien entendu il y avait aussi des ballons de toutes les couleurs, quelques étoiles et une guirlande Joyeux Anniversaire.

Sans oublier le générique du dessin animé, chanté par Bernard Minet, qui passait sur mon pc.

Anniversaire Sailor Moon

Anniversaire Sailor Moon

 Une nappe en papier ivoire… Et pour le chemin de table, du papier cadeau rose à pois blancs de chez Primark. Le tour est joué ^^

La vaisselle, elle, vient de chez Fêter et Recevoir. Les assiettes en carton sont assorties au chemin de table et les verres sont d’un beau rose flashy. La naine a choisi des pailles de toutes les couleurs, vu qu’il y a des guerrières de différentes couleurs. Histoire de ne pas faire trop rose non plus, les serviettes sont blanches.

Anniversaire Sailor Moon

Je suis partie sur des bonbons un peu << vintage >> ( Sailor Moon n’étant pas vraiment de maintenant ) : des sucettes Lollie des années 80, des boules de coco, des chamallows, du pop corn, etc….

Quelques petites lunes de carton étaient éparpillées sur la table, ainsi que le sceptre de Sailor Moon, et deux mini figurines de ma collection.

Les enfants sont tous repartis avec un sachet de bonbons décoré d’une lune et d’un ruban rose, ainsi qu’avec une photo version photo booth, faite avec mon Intsax.

Anniversaire Sailor Moon

Anniversaire Sailor Moon

Anniversaire Sailor Moon

Pour le gâteau, j’ai réalisé une recette de brownie à la betterave de La Ligne Gourmande ( une tuerie sans un gramme de beurre ! ), que j’ai relooké avec l’étoile de Sailor Moon en glaçage.

Il n’a pas fait long feu…. Il n’y en a déjà plus….

Mlle Princesse a été ravie de sa fête, surtout que son amoureux lui a apporté une rose, comme Tuxedo Mask, le chéri de Sailor Moon, qui en laisse toujours une après son passage…. ^^

DIY invitations anniversaire Sailor Moon

Le mois prochain Mlle Princesse aura 7ans. Pour l’occasion, nous ferons une petite fête avec certains de ses amis, à la maison.

Espérons que ça se passera bien, car je t’avoue que depuis quelques années, je préfère faire les annivs avec des gamins à l’extérieur. Pas de préparation et surtout pas de ménage ensuite! ^^

Bref…

Le thème de sa fête étant Sailor Moon, je me suis lancée dans la création de la décoration et des cartes d’invitation.

Bah oui…. Pas évident de dénicher de la déco sur ce manga vintage.

Alors on sort ses feutres, du papier, des ciseaux et on se met au boulot !

J’ai donc commencé par fabriquer les invitations et je t’ai préparé un p’tit DIY….

Les sceptres à imprimer sont ici :

DIY cartes sailor moon

 

 

A toi de jouer maintenant ^^

Japan Expo Sud 2016

Depuis longtemps, je rêve de pouvoir aller à la Japan Expo de Paris. Malheureusement, je n’ai toujours pas eu l’occasion de le faire.

Du coup cette année, j’ai décidé d’aller voir ce que donnait la Japan Expo Sud, qui a lieu à Marseille.

Mais qu’est ce que la Japan Expo?

C’ est un salon dédié à l’animation, au manga, aux jeux vidéos, à la musique et au cinéma, ainsi qu’à la culture et aux traditions japonaises.

On peut y venir déguisé…. Y rencontrer des illustrateurs, des chanteurs, etc….. Y tester des jeux vidéos…..

Bref, si on voyait ensemble ce que j’ai bien pu découvrir à la Japan de Marseille….

Ce que je trouve le plus sympa dans cet événement, c’est le cosplay. Le quoi????

Le cosplay!

Lorsque l’on joue le rôle d’un personnage que l’on aime, en s’habillant de la même façon, mais aussi en se coiffant et maquillant de façon à lui ressembler au mieux. Certains cosplayers sont même capables d’imiter les gestes et expressions de leurs personnages à la perfection. Sans parler de ceux qui réalisent de leurs petites mains des déguisements de dingues!

J’ai croisé pas mal de cosplayers. Beaucoup de Pikachu, de licornes, de Totoro…. Quelques Sailor Moon et Deadpool…. Plusieurs Reines des Neiges ( certaines plus masculines que d’autres ^^ )…. Mais il y avait aussi des costumes plus originaux et uniques.

Et c’est dans la bonne humeur, que tous ces persos acceptaient de poser pour les paparazzis ( sauras tu retrouver le nom de tout ce p’tit monde ?  ).

La Japan Expo Sud, se passait donc au Parc Chanot de Marseille.

Plusieurs bâtiments servaient à cet événements : 2 regroupant les stands et 1 autre pour la partie << spectacle >>.

Au niveau des stands, il y avait le choix.

Des peluches en veux tu en voilà….

Des figurines, ainsi que des mangas ( neufs et ou d’occasion ) et des dvd…

Des tee shirt amusants qui parodiaient des personnages, des séries ou des marques ( si si, ce sont des tee shirt, mais mis sur des cadres pour les présenter )….

Des épées, des katanas….. ( P’tite pensée pour un ami qui se reconnaitra ^^ ).

Des confiseries japonaises ( me serais bien laissée tenter, mais à 10 euros le sachet de kit kat, j’ai préféré passer mon tour ).

Des poupées avec leurs accessoires….

Certains stands avaient un univers vraiment très girly kawaii….

Il était aussi possible d’acheter des costumes ( à enfiler, si on le voulait, sur place grâce aux cabines pour le cosplay installées dans un coin ).

Personnellement, j’ai adoré le stand consacré à Tim Burton ( tu t’en doutes ^^ ). Je voyais bien les bâches chez moi, mais faute d’un budget extensible, me suis contentée de deux marque-pages….

Pour les fans de vieux jeux vidéos, il y avait un coin retrogaming, où l’on pouvait s’éclater et retomber en enfance. Pas trop de soucis pour y jouer, les gens faisant une petite partie et passant à une autre console….

Pour aller avec le retrogaming, quelques stands ( 2 – 3 ), vendaient des jeux vidéos anciens. Mais il n’y avait pas un large choix malheureusement….

En ce qui concerne l’animation, je n’ai rien trouvé de mirobolant…. Il n’y en avait quasiment pas, ce qui m’a bien déçu….

Je m’attendais à autre chose…. Beaucoup plus de stands de dédicaces par exemple…. Plus de danses traditionnelles à admirer…. Plusieurs gros show autour du cosplay ….

Mais non….

Il y avait un ou deux stands proposant de petites activités ( couture, jeux ), un espace d’arts martiaux, un coin maquillage et photos des cosplayers…. Bref, rien de très surprenant ou de bien captivant.

D’ailleurs en parlant de photo, il y avait un stand où l’on pouvait s’offrir une photo instantanée ( instax ), mais nul part je n’ai vu de pellicule pour Instax. Bien dommage quand on voit le choix de pellicules différentes qu’ont les japonais….

Je dois reconnaître, que par contre j’ai bien aimé le baby foot humain géant et le jeu de combat de sumos.

J’aurais aussi voulu faire la maison hantée, mais quand on m’a dit qu’il y avait 45 minutes de queue, j’ai abandonné…. ( j’suis faible…. )

Durant les 3 jours ( ouais c’est le temps que durait la Japan ), une fresque a été réalisée sur un mur.

Je n’ai cependant pas eu la chance de voir l’artiste à l’œuvre….

J’te montre la partie que j’ai pu découvrir. Si tu veux la voir en entière, direction la page FB de la Japan Sud.

Pour ceux qui avaient un p’tit creux, plusieurs stands de restauration étaient disponibles, allant du hot dog, aux onigiris ( comme j’ai bavé devant !  mais une fois de plus, trop de queue…), en passant par les nouilles et nems….  Sinon, il était possible d’apporter son repas et de le manger sur place. Par contre attention! Toute sortie étant définitive ( à moins de vendre un rein pour s’acheter les billets Zen qui donnent des p’tits plus ), il faut éviter de se prévoir un méga pique nique et préférer le casse croute qui tient dans un sac à dos ( ou payer 2 euros par objet à déposer à la consigne…. ).

J’allais oublier! Au milieu de tout ça, il y avait un grand élan d’amour! Oui, oui!

Pour ceux en manque de câlins, il y avait de quoi faire ( en tout bien tout honneur ^^ ).

On proposait sans arrêt des câlins gratuits. Pas un pas sans une étreinte…. Love is all you need….

Donc, mon avis sur tout ça…. Même si j’ai passé une bonne journée, je t’avoue que je m’attendais à bien mieux. J’ai vraiment eu le sentiment d’être dans une foire internationale ( tu sais, là où on te vend le super balais à la mode ou la serpillère qui se passe toute seule et fait des miracles sur ton sol, pendant que toi tu sirotes un cocktail ), le tout version manga et kawaii, mais avec un méga côté commercial et une micro partie tradition et culture japonaise…..

Alors oui, j’ai pu voir un morceau du film de Dragon Ball Z. Oui, j’ai eu l’immense joie de me faire casser les oreilles d’écouter des génériques de dessins animés repris par Umi Kuun….

Mais si je dois retourner à une Japan Expo, je me débrouillerais pour aller à celle de Paris, qui d’après ce que l’on m’a dit, est 100 fois mieux….

Mangas Sailor Moon : Glénat ou Pika

Si tu passes de temps en temps sur mon compte Instagram, tu auras remarqué que je suis à fond en mode Sailor Moon en ce moment.

Entre le déguisement pour Mlle Princesse, les dessins animés que je redécouvre petit à petit, les créations en fimo que je réalise pour ma boutique et les mangas que je dévore en un rien de temps, je peux dire que cette année, je retourne à l’époque du Club Dorothée.

Mais aujourd’hui, on va, si tu le veux bien, se concentrer uniquement sur les bouquins.

Tout d’abord, il faut savoir que les aventures de Sailor Moon ont commencé dans le magazine Nakayoshi, avant d’être publiées sous la forme de mangas.

C’est en 1995 que le premier volume français sort, édité par Glénat.

Cette collection est composée de 18 tomes et est désormais assez difficile à trouver ( du moins dans des prix raisonnables, l’intégrale pouvant atteindre les 150 euros voir plus ).

Sailor Moon chez Glénat

En 2012, Pika édition réédite Sailor Moon, mais cette fois sous seulement 12 tomes ( avec en bonus, 2 autres volumes avec des histoires << hors série >> ).

Sailor Moon chez Pika

Tu vas me dire, c’est bien beau tout ça, mais qu’elle édition choisir? Laquelle est la plus sympa?

Commençons par regarder les couvertures

Glénat joue beaucoup sur la couleur. Les couvertures sont très colorées et attirent l’œil. Elles comportent de grandes illustrations sur le recto comme sur le verso. Et certaines sont les mêmes que pour les couvertures originales japonaises ( comme par exemple pour la couverture du tome 1 original et du tome 6 de chez Glénat ).

Couvertures Glénat

Couvertures Glénat

Couverture tome 6 chez Glénat

Couverture tome 6 chez Glénat

Couverture tome 1 édition originale japonaise

Pika édition a un côté plus sage, plus girly et kawaii avec ses couvertures blanches et ses illustrations un peu pastelles, qui, celles-ci correspondent exactement à celles des rééditions japonaises parues à partir de 2003 chez Kodansha. Sur le verso des couvertures, les guerrières sont représentées version chibis.

 Cette collection est éditée sous le nom de Pretty Guardian Sailor Moon.

Couvertures de chez Pika

Couvertures de chez Pika

Pika a les mêmes couvertures que la réédition japonaise

Pika a les mêmes couvertures que la réédition japonaise

Arrière des couvertures de Pika

Arrière des couvertures de Pika

Niveau contenu…

Chez Glénat, le sens de lecture a été modifié, pour se mettre en version sens de lecture occidental. Tandis que Pika a gardé le sens de lecture japonais, ce qui a mon goût est plus logique pour un manga.

Ce qui change pas mal entre ces deux éditions, ce sont les noms et prénoms.

Pika a bien gardé les noms originaux, mais Glénat les a beaucoup modifiés en les mélangeant avec ceux des dessins animés. L’héroïne par exemple, qui au départ s’appelle Usagi Tsukino ( ce qui est toujours le cas chez Pika ), devient Bunny Tsukino chez Glénat ( la demoiselle s’appelant Bunny Rivière dans le dessin animé ).

Un gros plus pour Glénat, qui a la bonne idée de contenir quelques pages de bonus, ainsi que des petits mots de l’auteur, comme dans la version originale. C’est agréable de pouvoir découvrir au travers de ces quelques lignes ou dessins, les sentiments de l’auteur durant la réalisation de ces mangas.

Bonus Glénat

Bonus Glénat

Bonus Glénat

Bonus Glénat

Du côté de Pika, la différence vient de ses pages en couleurs, que l’on trouve au début de chaque tome. Alors là, deux écoles s’affrontent…. Certains aiment ça, d’autres comme moi en sont moins accros…. Personnellement, même si je trouve ces illustrations en couleur très jolies, je pense qu’un manga a plus de << charme >> quand tout le contenu est en noir et blanc. Mais bon, chacun voit midi à sa porte…

Pages en couleur de chez Pika

Pages en couleur de chez Pika

Ce qui au final fera sûrement plus pencher la balance d’un côté ou de l’autre, risque d’être le prix.

Car comme je te le disais plus haut, les tomes de chez Glénat ne se trouvant plus qu’en occasion et étant devenus rares, ils sont du coup très chers. Il faut de la patience pour les dénicher et on a plus de chance de les trouver sur le net qu’en boutique. Je te dis ça en connaissance de cause…. Je passe régulièrement dans plusieurs magasins de mangas d’occasion en espérant un jour tomber sur le saint graal ( il me manque 8 tomes de chez Glénat  pour terminer ma collection ), mais en vain. Je vais devoir me résigner à les acheter via internet.

Par contre, les tomes de chez Pika, qui sont encore vendus en neuf à 6,95 euros l’unité, se trouvent très facilement en occasion. En général il est possible de les avoir pour 2 à 3 euros pièce via Leboncoin ou Priceminister.

Glénat ET Pika

Glénat ET Pika

Personnellement, j’avais commencé avec les premiers tomes de chez Pika. J’aime leurs couvertures girly et ils se dévorent en quelques heures. Surtout qu’à la différence des dessins animés, ça ne traîne pas ! Pas besoin d’attendre trop longtemps pour voir apparaître les différentes guerrières, ni pour en apprendre plus sur Princesse Serenity.

Mais comme je voulais aussi découvrir les bonus présents dans les tomes de chez Glénat et qu’avoir l’édition originale française me tentait énormément, j’ai finalement décidé de collectionner les deux versions. Puis, tenter de dénicher les volumes de Glénat à un prix à peu prêt correct, c’est comme une petite chasse au trésor pour moi…. Une quête… Avec une petite fierté quand je mets enfin la main dessus. ^^