Petit budget mais grandes idées

Cet article, ça fait plusieurs fois que je me dis qu’il faut que je le réalise. Sauf que jusque là, j’ai toujours remis ça à plus tard.
Pourtant je pense qu’il pourrait en aider plus d’un. Surtout si comme nous, tu n’as pas forcément un énorme budget.


Alors pourquoi je me lance enfin et publie ces quelques lignes ? Parce que j’en ai assez des jugements. Marre de devoir me justifier sur les activités que nous nous permettons ou non de faire… Sur nos achats… Ras le bol que l’on nous fasse des remarques sur nos finances.


Avec 3 Gremlins, un Chéri au chômage qui ne va démarrer sa formation de reconversion qu’en décembre prochain et moi qui rêve d’obtenir une formation aussi mais qui pour le moment suis en ALD, je peux t’assurer que nous sommes loin de rouler sur l’or.
Pourtant cela ne nous empêche pas d’aller plusieurs fois par mois au ciné, de nous rendre dans tel ou tel festival, ou encore de manger des sushi au petit-déjeuner…


Alors comment faisons-nous ?


C’est très simple. Cela s’appelle le système D. Avec de la persévérance, de la patience, de l’organisation et un bon logiciel, on peut faire plaisir à sa tribu.


Le premier gros point c’est de gérer presque tous les jours son budget. Savoir où on en est, est hyper important. Pour cela j’utilise le logiciel Budget pour les nuls. Une dépense, une rentrée d’argent ? Je note tout dedans en vérifiant bien que je suis raccord avec mon solde sur ma banque en ligne.

Comme ça, pas de risque de finir en découvert. Surtout que je suis totalement contre les crédits à la consommation et me refuse d’avoir une quelconque carte de supermarché ou autre qui permet de payer en différé. Je préfère largement acheter cash et remettre petit à la somme sur mon compte en me serrant la ceinture quelques temps ensuite.


Second point important, lorsque je mets de l’argent de côté pour un futur projet, je n’y touche sous aucun prétexte ! C’est primordial ! Peu importe que je me retrouve avec une galère, je me débrouillerais pour la surmonter sans piocher dans les économies prévues pour autre chose.
Par exemple en 2015, les enfants ont fait plusieurs brocantes pour vendre leurs affaires devenues inutiles, dans le but de récupérer assez d’argent pour aller à Disneyland. Un rêve qui tient à cœur au petit dernier puisqu’il n’y est jamais allé, à l’inverse de ses frère et sœur. Malheureusement c’est à ce moment là que j’ai commencé à être au plus bas et à finir par être interdite de manège par mes docs, pour m’éviter des blessures et une trop grosse fatigue. Et bien depuis 4 ans, cet argent, qui n’est pas le mien mais celui de mes enfants, dort sur un compte dans l’attente qu’ils puissent réaliser leur projet. Pourtant lorsque la fenêtre du salon s’est fissurée et qu’il a fallu la changer, alors que ce n’était vraiment pas le moment, mes nains voulaient que je prenne là-dedans. De même quand la chaudière cet hivers nous a lâché. Mais non ! Hors de question de toucher à cette somme. Pour moi elle n’existe pas en dehors de Disney. J’ai donc géré autrement les imprévus.


Autre point “situation bancaire“, je ne revois jamais à la baisse mes prélèvements électricité et gaz. Pourtant cela fait plusieurs années que lorsque le décompte annuel tombe, mon fournisseur d’énergie veut diminuer mes prélèvements ( j’ai gardé les mêmes que lorsque nous vivions en Lorraine, donc forcément étant maintenant dans le sud, les besoins changent totalement ). Bah non. Tous les ans je leur téléphone pour leur demander de laisser le même montant, sachant très bien qu’il est trop élevé par rapport à ce que nous consommons. Quel intérêt ? Je suis ainsi certaine qu’en cas d’augmentation par l’Etat, je suis “couverte“. De même si un hiver était rude et que nous devions bien plus chauffer. Puis lorsque la facture arrive, je suis ravie d’avoir une partie remboursée plutôt que de devoir rallonger.


Maintenant passons aux petites astuces du quotidien…


Niveau alimentation, je ne fais pas de maxi courses au mois. Cela entraîne du gaspillage alimentaire et oblige à consommer tel ou tel aliment, sans suivre ses envies du moment. La planification des repas, très peu pour moi.


Nous allons régulièrement faire des courses ( plusieurs fois par semaine ), en plus petites quantités, pour privilégier les produits frais et le fait maison. Les produits ” tout-faits” étant à la fois hors de prix et bourrés de saletés. ( attention ! Je ne fais pas tout non plus et achète comme tout le monde certains trucs).


Du coup le premier rayon où nous nous retrouvons lors des courses, c’est ” la casse. Hein ? La quoi ? Ce rayon que les vendeurs appellent ” la casse” c’est celui où ils regroupent les produits à date de consommation courte. Ces derniers étant soldés, je me base dessus pour la majeure partie de mon caddie. Ce qui bien évidemment empêche de planifier les repas, mais permet de faire des économies et d’éviter le gaspillage alimentaire.
De la même façon, je sais désormais quand et à quelle heure à peu près, tel ou tel magasin va faire le tri dans les rayons et donc mettre à la casse les produits soldés. Donc je n’ai pas peur de devoir faire le pied de grue devant le rayon pour être certaine d’obtenir quelque chose. Par exemple avec les réductions Lidl. Les produits périmant le jour même passent à 1 euros au max ( ça peut être aussi 20 ou 50 centimes). Du coup comme ils gèrent ça ( chez moi !) vers 9h, je jette les nains à l’école et fonce au Lidl près de chez moi pour être devant le rayon à temps. Parfois je rentre bredouille, parfois je reviens avec des sacs remplis de viande, poisson, sushi ( ceux que la tribu mangent au ptit dej ^^) , viennoiseries, yaourts etc…


J’ai investi dans 4 congélateurs et 2 frigos pour pouvoir stocker. ( électroménager trouvé sur leboncoin)


Pour le pain je vais les soirs chez Marie Blachère. L’enseigne brade à -50% toute la boutique 30 minutes avant la fermeture. Enfin sauf 2 ou 3 gâteaux qui ne rentrent pas dans l’offre. Y a intérêt à arriver un peu à l’avance car les gens font la queue dans la rue pour profiter de la bonne affaire ! Là encore j’achète un bon stock qui va servir pour les petits déjeuners, les goûters, des repas, et même lorsque le pain commence à être vraiment rassis pour faire des gâteaux anti-gaspillage ou des croûtons pour la soupe. 


Je consulte aussi beaucoup les catalogues des grandes enseignes pour acheter en gros volume que j’écoule tout au long de l’année. Du coup je me retrouve avec des tas de paquets de gâteaux au-dessus de mes placards de cuisine, ou encore des quantités astronomiques de papier toilette qui font comme un deuxième mur dans mes penderies.

Je passe aussi par l’application Too Good To Go qui est génial pour récupérer des repas à moindre coût et encore une fois éviter le gaspillage alimentaire.


Autre astuce qu’à mon avis peu de personnes connaissent ou osent faire, c’est de profiter des soldes après fête pour prévoir la fête suivante. Je m’explique. Lorsque après Pâques les chocolats ont été soldés, j’ai déjà acheté tout ce qu’il fallait pour ma tribu, pour Noël prochain. Car même si une date de péremption est inscrite sur les chocolats, si on évite de prendre ceux trop transformés il n’y a pas de souci à les consommer plus tard qu’indiqué. Et franchement rien à faire que le packaging ne corresponde pas pile-poil à la fête où nous les dégusterons.

Bien évidemment je fais de même lorsque je veux offrir une bonne bouteille de whisky, vin ou champagne à mon père ou à mon homme. Je surveille les alcools qui feront partie d’une offre dans un magazine ou qui seront bradés après les fêtes. Pareil pour le foie gras, les escargots et tous ces plats en général chers en fin d’année, que j’achète d’une année sur l’autre lorsqu’ils sont en promo et que je garde précieusement au congélateur pour d’autres événements.


Actuellement je dois bien avoir encore une dizaine de galettes des rois en tout genre, que mes enfants peuvent déguster tout au long de l’année et qu’en février j’ai chopé à moins 80 %. De quoi faire des petits déjeuners de dernière minute lorsque je n’ai pas le temps ou des goûters sympa lorsqu’ils ont des amis. Juste à sortir ça du congélateur.


Pour ce qui est des fruits et légumes, je vais chez un primeur qui vend les produits frais non calibrés ou en fin de vie. Ces derniers me reviennent bien moins cher et ne sont pas plus mauvais que des pommes recouvertes de cire pour les rendre plus brillantes ( et toxiques ). 
J’achète encore une fois en gros, en privilégiant les caisses à petit prix de fruits et légumes ultra mûrs, qu’il va falloir consommer rapidement. Je décline alors ces derniers en différentes recettes que l’on consommera durant plusieurs jours, ou que je congèle pour les déguster lorsque ce ne sera plus la saison. D’ailleurs il est impensable d’acheter des produits hors saison lorsque l’on veut maîtriser son budget ( et aussi d’un point de vue écolo).


L’astuce du moment c’est celle pour la rentrée. Dès le mois de juin, le magasin Stokomani est déjà bourré de matériel de rentrée scolaire. Alors avec mes nains, on se débrouille pour obtenir assez tôt la liste des fournitures, en expliquant aux enseignants que l’on désire acheter rapidement le tout pour faire des économies, et on fonce dans cette boutique. Les tarifs sont vraiment très avantageux, c’est pourquoi je fais encore une fois des stocks pour éviter de devoir payer plein pot en cours d’année les tubes de colle ou stylos qu’il faudra réapprovisionner. Et dernier weekend d’août nous allons en général chez Emmaüs, qui à ce moment-là sort des tas d’accessoires exprès pour la rentrée. Je reviens avec les kilos de ramettes de papier, cahiers et crayons pour même pas 2 ou 3 €.

Dernière solution pour cette période, c’est de customiser d’année en année, les mêmes classeurs, cartables et trousses. Ça amuse tellement mes enfants de modifier au gré de leurs envies, le look de leur matériel, que depuis 2 ans ils refusent d’acheter des cahiers de texte ou agendas tout prêts, et les fabriquent de toute pièce à partir d’un carnet basique. De cette façon ils font eux-mêmes le thème de leur cahier de texte, et nous participons tous à leur création. Ça occupe les jours de pluie durant les grandes vacances. On se pose à dessiner en tribu, puis les Gremlins collent les œuvres dans le carnet et les décorent. Moins cher, ludique et unique.


Je parlais des fêtes tout à l’heure, et bien j’ai une astuce bien pratique pour les cadeaux d’anniversaire, de Pâques, Noël et autres. Encore une fois j’achète bien souvent quelques bricoles lorsque les jouets sont soldés après Noël, ou durant les soldes d’été et d’hiver. Bien évidemment je ne prends pas tout à ce moment-là pour pouvoir suivre les listes que les Gremlins feront. Mais par exemple, en été j’en profite pour faire un stock de certains jeux que mes enfants pourront offrir aux différents anniversaires auxquels ils seront invités.


Mes nains ayant été habitués à préférer l’occasion que le neuf, ils ne se formalisent pas de recevoir des cadeaux chinés en brocante, à Emmaüs ou sur leboncoin. Même eux utilisent l’astuce pour les cadeaux de fête des Pères, des Mères, ou pour se faire des plaisirs entre eux aux anniversaires.
Ils sont super doués désormais pour discuter les prix, vérifier l’état des objets (et la date histoire de privilégier le vintage), et repartir avec pas mal de choses, alors qu’en général ils n’ont chacun qu’un budget de 2 € maxi lorsque nous nous baladons en brocante.

L’échange est aussi une super solution. Nous pratiquons le troc, ce qui permet de faire des économies et donner une seconde vie aux objets. Nous sommes fans des abris à livres qui sont mis en place dans certaines villes et permettent de déposer des bouquins et d’en prendre d’autres laissés par des inconnus.

Je n’utilise jamais l’argent crédité sur les cartes de fidélité des supermarchés, pour garder tout ça pour Noël et Nouvel An. Comme ça, j’ai déjà une belle somme à disposition.


Sinon nous avons l’habitude de nous faire aussi beaucoup de cadeaux fait main. Économique et fait avec amour. 


Cette dernière option est aussi parfaite en ce qui concerne le calendrier de l’avent. Nous le fabriquons nous même, avec des matériaux de récup et ajoutons dedans des petits cadeaux faits maison ou chinés en brocante, voire des chocolats et bonbons souvent proposés en dégustation gratuite vers Noël ( merci Ikea pour les Daims). 

En parlant d’Ikea, nous prenons notre sapin de Noël là-bas car il est remboursé presque en intégralité en bons d’achat.


Et toujours en mode Ikea, nous y allons assez souvent pour “boire un verre“. Avec la carte de fidélité du magasin, tous les jours, il est possible d’avoir un café ou un thé gratuit. Ok ça n’a rien à voir avec un verre entre amis dans un bar, mais faute de moyens, ça fait très bien l’affaire. Surtout que le matin, toujours avec cette même carte, on peut avoir pour 1€ un petit déjeuner composé de 2 mini viennoiseries, un jus d’orange et une boisson chaude. Du coup, si on y vient le matin, on consomme les boissons et on garde les pâtisseries pour le goûter des nains. Auquel on ajoute quelques gâteaux dispos eux aussi en dégustation au rez-de-chaussée. 


Autre moyen de “boire un coup” gratuitement, c’est en allant déguster le 1er jeudi du mois, une bière chez les 3 brasseurs. La bière du mois est offerte ce soir là. Ou encore en faisant une petite pause lors de courses chez Zodio ( thé, café, chocolat chaud et sirop, sont proposés gratuitement).


Nous ne faisons pas beaucoup de restaurant, préférant toujours emporter avec nous notre repas lorsque nous sortons ( c’est plus simple pour moi avec l’anorexie et surtout plus économique). Parc d’attractions, spectacle, brocante, on n’achète jamais de repas sur place. Et si vraiment nous voulons nous faire un repas au restau, nous allons dans ceux à volonté, ce qui me permet en général d’avoir des crudités et plaît bien aux enfants puisqu’il y en a pour tous les goûts. Mais ça reste très occasionnel.
D’ailleurs, en général, si on prévoit un restaurant, c’est que j’ai obtenu une réduction par Groupon ( souvent ça sera une cafétéria du genre Flunch, À la bonne heure ou un restau chinois).


De la même façon, je prends des réductions sur ce fameux site pour des activités diverses. On ne fait jamais de sorties au tarif plein pot. Et si je n’ai pas de code promo, je cherche des gens à l’entrée de l’activité pour obtenir un tarif de groupe ( on est déjà 5 donc ça va vite).


On me dit souvent que l’on passe notre vie au cinéma. Et c’est bien vrai. Mais attention ! Nous n’y allons que le mardi. Pourquoi ? Parce que ce jour là, les abonnés Orange ont des codes Cinéday permettant d’avoir une place gratuite pour une place achetée !

N’étant pas chez Orange, j’ai la chance d’avoir des amis et/ou abonnés sympa, qui me font profiter de leurs codes quand ils ne les utilisent pas ( mille mercis). Comme nous avons la carte d’accréditation de notre ciné de proximité, la place enfant est à tarif préférentiel.

Du coup, soit nous avons eu 3 codes et du coup payons 3 places enfants et avons 3 places adultes offertes ( je donne celle en trop à quelqu’un dans le ciné) , soit nous avons obtenu assez de code pour avoir 5 places enfants payantes avec 5 autres places gratuites. Là nous récupérons des gens dans la file d’attente des caisses du ciné, pour leur proposer de payer les places enfants avec notre carte de réduction ( ce qui leur fait bien moins cher que leurs places normales) et nous obtenons 5 places gratuites. Eux se retrouvent à payer 22,50€ pour 5 entrées et nous nous allons au ciné en tribu gratuitement


Toujours dans les sorties, nous ne faisons presque que des activités gratuites. Il suffit de s’informer sur les événements de sa ville via Facebook pour en dénicher. Concerts, chasse aux œufs de pâques, visites de musées et monuments, fêtes de village…. Ça ne manque pas ! 

Nous sommes inscrits dans une association de jeux de société, qui nous permet de nous éclater tous les vendredis soirs et même de partir faire des week-ends jeux avec les autres membres. A 25 euros l’abonnement annuel pour une tribu de 5, c’est hyper rentable !


Nous aimons aussi profiter des beaux jours pour partir faire des cueillettes, ce qui permet à la fois de découvrir de jolis paysages et de rapporter des fruits, amandes, noisettes, etc, chez soi. 

Nous passons aussi beaucoup de temps chez Cultura, qui propose des soirées / journées avec activités gratuites aux détenteurs de leur carte de fidélité. Mais aussi pour lire les nouveautés sans devoir les acheter ( un coin lecture étant aménagé ).


Pour les vacances, je dois faire remarquer que ce n’est que depuis l’année dernière que nous partons ! Et non pas tous les ans. Là encore, j’ai mes astuces. Par contre, je te préviens, c’est long et fatiguant ! Pas d’hôtel, de club de vacances ou de camping pour nous. Nous allons dans des logements rustiques, avec souvent peu de confort, sans télé, perdus loin de tout. De toute façon, c’est ce que l’on cherche. Le calme et le dépaysement.

 Je passe donc des journées et des nuits sur Airbnb à chercher la bonne affaire. Je m’y prends des mois à l’avance et j’avoue que souvent je fais des nuits blanches pour lire le maximum d’annonces. Car il faut faire ça plusieurs fois par jour durant des semaines, pour tomber sur la toute nouvelle annonce qui vient d’être mise en ligne. Sachant que lorsque l’on est le premier voyageur à tester un logement, on bénéficie d’une réduction, de même lorsque l’on loue plus d’une semaine ou tout un mois.  
Je cherche aussi les annonces sans frais de ménage et gère ça moi-même avant de rendre les clés.


Et surtout, nous nous lions souvent d’amitié avec nos hôtes, ce qui nous permet de revenir chez eux sans passer à nouveau par Airbnb. Du coup, pas de frais liés au site et souvent un tarif “d’amis” de pratiqué. Sans oublier de beaux moments de partage.


Pour les trajets, qu’ils soient longs ou courts, nous évitons les péages. C’est toujours ça d’économisé pour plus tard.


Même en vacances je cuisine beaucoup, pour réduire les frais de repas et nous ne mangeons pas à l’extérieur ( du moins on bouge avec notre picnic). Nous repérons avant de partir les magasins discounts et vérifions que nos hôtes disposent d’un congélateur. Nous faisons encore des sorties cueillette et préférons acheter directement aux producteurs locaux sans intermédiaire.


Par contre ce type de logement demande des efforts : s’occuper des animaux présents sur les lieux, arroser les plantes et le potager, sortir 1 fois par semaine les poubelles à l’autre bout du village, chauffer l’eau de la douche avec une chaudière à bois tous les matins… Ceux qui veulent du “luxe” devront passer leur chemin. Surtout qu’il faut être prêt à faire des bornes pour atteindre les commerces et villes. 


Il n’y a pas que les repas et cadeaux qui sont faits maison chez nous. Je n’achète presque plus de produits ménagers. Le vinaigre blanc, le savon de Marseille et le bicarbonate sont mes meilleurs amis. Ils vont aussi bien pour créer de la lessive, que pour laver le sol ou détartrer ma bouilloire électrique. Mes nains savent très bien maintenant fabriquer tout ça, et ça les amuse.


Je vais même jusqu’à fabriquer mon maquillage et cosmétiques ( rouge à lèvres, mascara, démaquillant, soin pour les cheveux….). 

Et j’utilise des cotons à démaquiller en tissu faits maison, qui ont l’age de ma fille, que j’avais cousu il y a 10 ans en même temps que des lingettes pour bébé et des couches lavables. Ce qui signifie que ça fait 10 ans que j’économise sur l’achat de cotons à démaquiller !


En étant 5, il faut aussi prévoir un gros budget fringues. Là je chine en brocante, bourses aux vêtements et Emmaus. Sinon je customise les vêtements des grands pour que les plus petits les récupèrent. Et bien entendu, je profite des soldes. Je passe aussi par Le Closet, qui permet de renouveler à l’infini sa garde robe.


Comme il n’y a pas de petites économies, nous avons même investi dans une tondeuse pour éviter la dépense coiffeur des mecs. 


Nous n’achetons plus de meubles neufs. Nous les récupérerons dans la rue lorsqu’une occasion se présente et les retapons à notre goût. Ou nous les fabriquons en palettes. Même la vaisselle n’est pas neuve, mais vient de brocantes et Emmaus. 


Le papier est aussi synonyme d’économie chez nous, puisque la moindre pub ou enveloppe dans la boîte aux lettres devient du papier de brouillon. Pareil pour les restes de cahiers scolaires des nains. 


Et pour finir, j’obtiens des partenariats qui me permettent de découvrir des lieux sympa, d’aller dans des festivals ou parcs, voire de tester différents produits. Mais là, il faut prendre en compte que c’est un sacré boulot, que de rédiger un article qui puissent décrire au mieux mes impressions sur ma collaboration, et de faire des photos mettant en valeur tout ça. J’y passe souvent plusieurs heures voire jours. 


J’espère que ces quelques astuces pourront t’aider et te permettront de ne pas te laisser submerger par le coût de la vie qui augmente de jours en jours, sans t’empêcher justement de vivre. 

Plaisir retrouvé à la Pâtisserie Martichon

Plaisir retrouvé à la Pâtisserie Martichon

Une victoire ! Et quelle victoire ! Celle que je ne pensais pas être capable d’obtenir. Celle dont j’avais plus que besoin en ce moment. Celle qui m’a apporté un beau rayon de soleil dans l’obscurité qui m’entoure à nouveau depuis quelques temps.


Te souviens tu, ami lecteur, de cet instant où j’ai pris conscience de ma maladie ? De cette anorexie et de sa copine l’orthorexie, qui me suivaient à la trace. Ça remonte déjà à plusieurs années. Et pourtant ça reste gravé dans ma tête.


Il m’aura fallu 2 éléments déclencheurs pour que je réalise l’état dans lequel j’étais. Sortir de la douche et apercevoir ma colonne vertébrale bien trop voyante dans le miroir ( ma colonne de dinosaure comme je la surnommais) et être en pleine panique dans une boulangerie.


Ma colonne est désormais un complexe pour moi, que je cache et qui m’empêche d’accepter l’idée de me mettre en maillot de bain à la plage, alors que je vis en bord de mer. Mais ayant repris un peu de poids depuis ce moment devant le miroir, ça devrait finir par aller mieux. 


Par contre, je dois avouer que l’état dans lequel une simple boulangerie / pâtisserie peut me mettre, est un véritable calvaire.
Entrer dans une de ces enseignes n’est franchement pas évident. Moi qui ai toujours adoré le pain et pouvais avaler une baguette entière lorsqu’elle était encore toute chaude à la sortie du four, j’ai eu une période très difficile où rien qu’en y pensant je finissais en sueur, les poils dressés sur les bras version chaire de poule.


Je me souviens de cette journée, il y a environ trois ans, lorsque je m’étais laissée convaincre de partager un petit-déjeuner basique avec la tribu. Paralysée par la peur de ces aliments “ interdits“, j’étais incapable de choisir ce qui pouvais me faire envie et je n’arrivais même pas à articuler deux mots pour demander quoique ce soit à la boulangère. J’avais fini par prendre mes jambes à mon cou et j’avais fondu en larmes de honte, de regrets et de désespoir.


Maintenant j’arrive à mettre les pieds là-bas, mais seulement pour acheter des gourmandises au reste de la famille. Jamais rien pour moi. Impossible. Je bloque face à tant de féculents, de matières grasses et de sucre. 
Je regarde avec un pincement au cœur tous ces plaisirs que je me refuse. Je me surprends à humer l’air pour ” me remplir” virtuellement de ces pains au chocolat et ces croissants. Je tente de me rappeler ces jours heureux où je croquais dans une tartelette sans me soucier de quoique ce soit. Mais je ne me prends rien. 

Plaisir retrouvé à la Pâtisserie Martichon


La musique m’aidant à extérioriser et à évacuer mes émotions, sans que je ne sache vraiment pourquoi, j’ai assimilé les paroles de la chanson Ma Douleur, de Christophe Maé ( cf à cet ancien article ), à cette oppression qui est en moi. À ce mal-être qui me poursuit. Quand je me sens au plus bas, elle m’aide à faire ressortir ce qui me ronge et me permet parfois de faire comprendre ce que je ressens à mes proches.


Parallèlement, d’autres de ses chansons me boostent et me mettent en joie, tout en me faisant voyager. D’ailleurs les Gremlins en connaissant beaucoup par cœur, on a pris l’habitude de les chanter à tue-tête dans la voiture. 


Alors lorsque l’année dernière, j’ai découvert dans un article de presse, que le chanteur avait un frère boulanger / pâtissier, je me suis dit que ça pourrait être un sacré pied de nez à cette foutue anorexie. Surtout qu’en fouillant un peu sur le net, j’avais pu lire de très bons avis sur ses créations. Rien que les photos me mettaient l’eau à la bouche. 

Plaisir retrouvé à la Pâtisserie Martichon


Je me suis donc promis qu’un jour, j’irais découvrir la pâtisserie de Frédéric et Céline Martichon, et que je parviendrais à me faire plaisir. 
Il aura fallu du temps avant que je puisse mettre en place ce défi, mais ça y est, je l’ai fait ! 
C’était mon projet de ces vacances. 


Je dois tout de même avouer que ce n’est pas sans angoisse que j’ai pris la route hier matin, pour aller sur Saint Didier, où se situe la boutique ( anciennement à Carpentras ).
Je dois aussi reconnaître, que je me suis encore plus restreinte les jours précédents, de crainte sinon de flancher devant les pâtisseries. Ana est toujours tellement encrée en moi… 

Plaisir retrouvé à la Pâtisserie Martichon


Une fois sur place, j’étais remontée au taquet. Pas de chair de poule, pas de larmes commençant à me venir aux yeux. Une pointe de peur, oui… Mais j’ai géré du mieux que j’ai pu. Dans ma tête j’entendais en continu tous ces mecs de la salle de sport qui m’avaient dépeint les chaussons aux pommes et les mille-feuilles comme des aliments toxiques. Ces fausses coachs que j’avais suivi sur instagram, et qui m’avaient mené à compter les moindres calories que j’avalais, au point qu’au final je ne mangeais pas plus de 500kcal par jour. Mais je n’ai pas lâché. J’ai tenu bon.


J’ai dû encore passer pour une extraterrestre à ne pas pouvoir me décider rapidement. Mais j’ai fini par trouver de quoi assouvir cette faim qui me tenaille sans arrêt, du matin au soir, et qui ne supporte plus de se contenter de légumes, fruits et yaourts de soja. 


Il faut dire que la gentillesse des propriétaires des lieux m’a permis de ne pas une fois de plus perdre pieds. Mme et M. Martichon ont pris du temps pour nous parler, nous conseillons même sur les coins à visiter à proximité, ce qui m’a mis à l’aise. 


La pâtisserie située dans un petit village magnifique, m’a facilement attirée. À la fois sobre et élégante, elle a un côté familial et chaleureux. D’ailleurs la petite terrasse installée juste devant n’y ait pas pour rien, et invite à ce détendre dans une ambiance paisible.
Bref… Tout ce qu’il me fallait pour rester zen et ne pas céder face à la peste en moi qui détruit ma vie.


Au départ, nous ne devions prendre du pain que pour la tribu. Mais tous ces pains à l’allure rustique et aux si jolis noms ( j’adore l’idée de leur avoir donné les prénoms des enfants de la famille) m’ont interpellée. J’ai de suite su que je ne pourrais pas me contenter une fois de plus de regarder le Chéri et mes nains se régaler, pendant que je ne mangerais qu’un peu de poireau et de courge. 


Je ne me suis pas arrêtée en si bon chemin, puisque j’ai craqué pour un escargot au chocolat, pendant que le reste de la tribu préférait des meringues aux noisettes, gâteaux à la crème de châtaigne, big palmiers ou encore fougasses. 

Plaisir retrouvé à la Pâtisserie Martichon


Les bras chargés et le sourire aux lèvres, nous avons déniché un ptit coin sympa pour pique-niquer. Et franchement, que dire ? Si ce n’est Quel Bonheur !!! 


Le pain Pierre, au levain, était excellent, avec une croûte si croustillante ! La tresse aux olives était moelleuse et a même été appréciée de Vince, alors qu’il n’aime pas les olives. J’ai mangé des deux ! Victoire ! 

Plaisir retrouvé à la Pâtisserie Martichon


Seconde victoire, j’ai non seulement adoré mon escargot dont les pépites de chocolat étaient toutes fondantes, mais j’ai aussi testé le croissant aux amandes du Chéri et un peu de crème de châtaigne du gâteau de ma fille. 


Si tu savais l’émotion que ça a déclenché en moi, cher lecteur … Les sensations… Je ne suis même pas capable de te décrire tout ça. 
3 ans sans m’accorder le droit d’approcher une viennoiserie… 3 ans que je suis en pleine torture dès que j’en vois…. Merci la famille Martichon pour ce grand moment de bonheur que j’ai enfin pu obtenir ! Pour mes papilles qui sont reparties en enfance à chaque bouchée de cet escargot. Pour cette gourmandise retrouvée lorsque j’ai croqué dans le croissant aux amandes, qui était généreusement garni ( non, non, je n’ai pas fait dégouliné la crème ^^ Personne n’a rien vu ^^).

Plaisir retrouvé à la Pâtisserie Martichon


Je ne suis d’ailleurs pas la seule à m’être régalée. Toute la tribu a kiffé. À tel point qu’après avoir visité Venasque suite aux conseils du pâtissier ( c’était sublime, avec une vue magnifique) , nous sommes repassés par la boulangerie. Mlle Lolita ayant 10 ans demain, elle désirait avoir une tresse aux olives pour le grand jour. Tresse à laquelle nous avons ajouté à nouveau un pain Pierre, mais aussi 5 croissants aux amandes.

Oui 5! Car j’ai promis à ma poupée de tout faire pour réitérer ma victoire. 
Bon… Peut-être ne viendrais je pas au bout, sachant qu’il y aura aussi un gâteau d’anniversaire, mais ce n’est pas grave. Je compte bien en engloutir tout de même une bonne partie ( la culpabilité sera certainement là, comme ce fut le cas hier et encore aujourd’hui, mais ça ne m’empêchera pas de tenir ma promesse) .

Plaisir retrouvé à la Pâtisserie Martichon


Encore un immense merci aux charmants patrons de la pâtisserie Martichon, grâce à qui je me suis sentie à nouveau un peu normale durant une journée ! Grâce à qui j’ai à nouveau pu partager un instant gourmand et de pur plaisir avec mes Gremlins ! Merci ! 

Cette souffrance invisible

Avoir rencontré Ana n’était pas la meilleure chose qui me soit arrivé. Et ça ne l’est toujours pas.


Elle, qui se prétendait mon amie, cachait bien son jeu. Il faut dire que la demoiselle avait une idée derrière la tête, lorsqu’elle m’a approché. Elle savait ce qu’elle faisait, me laissant miroiter qu’elle ne voulait que mon bonheur. Qu’elle voulait m’aider pour faire disparaître cette souffrance que j’avais en moi.
Elle a vite su me piéger. Me rendre dépendante. Et m’empêcher de réfléchir par moi-même.

Mais elle ne s’est pas contentée de s’immiscer dans mon crâne. Loin de là.
Elle a préféré détruire doucement tout mon être. Petit bout par petit bout. Cheveux tombant par poignées, ongles cassants, peau sèche…
Rien de bien méchant si l’on s’arrête là.

C’est tout mon corps qu’elle avait prévu de tuer à petit feu. Et franchement, je dois reconnaître que son plan était parfait. À tel point que mon cerveau, mes jambes, mes bras et mon cœur ne veulent plus m’écouter, étant tellement fragilisés.

Le problème… Ou plutôt le coup de maître  d’Ana, c’est qu’elle a réussi à m’affaiblir sans que cela ne soit visible aux yeux du ” commun des mortels“.

Qui pourrait dire en me voyant que mes muscles sont atrophiés. Que j’ai des kystes aux genoux, qui risquent de m’imposer plusieurs opérations d’ici peu. Que j’ai déjà de l’ostéoporose. Que mon cœur bas trop lentement. Que je ne parviens plus vraiment à me concentrer. Que trouver de simples mots du quotidien pour m’exprimer est un véritable défi de tous les instants, ce qui m’oblige bien souvent à demander à la tribu de parler pour moi à d’autres personnes ( le moindre coup de téléphone ou la plus petite demande à un vendeur, est un combat pour moi désormais) . Que je fais de la fièvre un jour sur deux. Que la nuit je me réveille en eaux et totalement gelée. Que je n’arrive plus du tout à me réchauffer et que j’ai développé le syndrome de Raynaud, qui peut parfois devenir bien douloureux.

Personne…

Même certains médecins que j’ai dû consulter, ont été surpris de savoir qu’Ana cohabitait avec moi. << Vous, anorexique ? Pourtant, vous êtes bien ! >>.
Que tu crois…

Sais-tu que même si j’ai repris un peu de poids, manger est toujours compliqué pour moi. Que je me refuse toujours la plupart des aliments et plats que tu dévores sans arrêt. Que je ne mange plus et ne bois plus après 21h, même si je meurs de faim et de soif ( ce qui va me faire passer une nuit atroce, à attendre désespérément le lendemain matin, pour enfin prendre mon petit déjeuner ). Qu’il m’arrive de me cacher de ma famille pour avaler une ou deux olives, lorsque je sens que mon estomac n’en peut plus d’être vide, comme une gosse faisant une bêtise, pour ensuite culpabiliser durant des heures. Que je peux être souriante et pleine de joie, pour fondre en larmes 5 minutes après, sans véritable raison, et plonger de suite en dépression. Que les idées noires peuvent me quitter durant des mois et revenir à la charge d’un coup, me faisant penser au pire.


Non… Ça cher toubib, tu ne le vois pas. Car tu te focalises juste sur mon apparence extérieure. Comme tout le monde…


Alors oui ! Oui, je suis heureuse et soulagée d’avoir enfin reçu ce courrier. D’avoir eu cette reconnaissance de travailleuse handicapée, grâce à laquelle je vais enfin pouvoir “prouver” que je vais mal par moment. Que je n’affabule pas. Que j’ai le droit parfois d’être épuisée et de dire non.
Heureuse aussi d’avoir bientôt entre les mains une carte de priorité, qui pourra m’éviter d’être à deux doigts de m’écrouler à une caisse avec une file à rallonge, lorsque mon corps sous-alimenté ne tiendra plus. Qui me permettra de m’asseoir dans le tram à n’importe quelle place, quand mes jambes tétanisée ne répondront plus.

Dommage que mon beau projet de reconversion professionnelle ne soit pas accepté. Mais hors de question de reprendre mon boulot d’assistante maternelle un jour. Comme indiqué dans le courrier, je vais devoir attendre d’être en meilleure forme pour passer ensuite par CAP emploi.


Pour le moment, je reste avec Ana…

J-31 avant Noël, on se met dans l’ambiance

Le compte à rebours est lancé !

Tornade, Danseur, Furie, Fringuant, Comète, Cupidon, Tonnerre, Eclair et Rudolph, sont au taquet.

Le Vieux Barbu termine de vérifier la liste des enfants sages.

La Mère Noël a déjà préparé de grosses fournées de cookies et du lait de poule.

Alors avec la tribu, nous aussi, nous nous sommes mis dans l’ambiance de Noël. Chansons, films, dessins animés, fabrication de calendriers de l’avent, cuisine… Et demain, nous allons récupérer notre sapin chez Ikea, pour déjà l’installer et le décorer.

Pour que toi aussi tu puisses profiter de ces beaux moments de partage et de douceur, je te fais une petite récap’ des films que nous adorons, mais aussi des DIY et recettes que j’avais déjà publié sur le blog.

 

Allo Maman c’est Noël


J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

 

Appelez moi le Père Noël

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Beethoven sauve Noël

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

La Belle et la Bête 2

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Elfe

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Il faut sauver le Père Noël

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Jack Frost

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

La course au jouet

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

La Reine des Neiges

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

L’apprenti Père Noël

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Le drôle de Noël de Scrooge

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Le Grinch

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Le Père Noël est une ordure

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Le pôle express

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Les 5 légendes

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Les bronzés font du ski

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Les Trolls spécial fêtes

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Le sapin a les boules

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Les chroniques de Noël

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

L’étrange Noël de Monsieur Jack

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Love Actually

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Maman j’ai raté l’avion 1 et 2

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Miracle sur la 34ème rue

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Niko le petite renne

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

La princesse de Chicago

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Santa et Cie

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Super Noël 1 , 2 et 3

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Le calendrier de Noël

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Un jour sans fin

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Un Noël de folie

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

Un Noël sans fin

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

 

Bon…. Dans un côté très cinglé, violent et glauque, il y a cette série de Netflix. A ne surtout pas regarder avec des enfants !

Happy

J-31 avant Noël, on se met dans l'ambiance

 

Pour ce qui est des DIY :

Calendrier de l’avent avec des enveloppes étoilées

DIY : Calendrier de l’avent rose, argenté et doré

DIY Cheminée de Noël en carton

Mes ptites décos de Noël homemade

Mes ptites décos de Noël homemade 2

DIY Décoration de Noël Disney

DIY Mini-cloche Disney

DIY Sachets de thé pour des cadeaux de Noël homemade

Cadeaux gourmands de Noël

DIY : Tête de Renne en 3D

DIY : Renne de la Sainte-Barbe

 

Pour ce qui est des recettes :

 

Cheesecake vegan au thé de Noël et aux airelles

Gâteau crémeux vegan de Noël Châtaigne / Chocolat, sans sucre

Gâteau crémeux de Noël aux noisettes et framboises, vegan et healthy

Biscuits de Noël à la fève Tonka et au beurre de cacahuète

Sablés de Noël végans à l’amande

Beignets de Noël, 2 recettes pour beaucoup de gourmandise

Chocolats maison et petites douceurs de Noël

Cinnamon Rolls sans gluten, à la courge et farine de lupin

Chocolat Cannelle Gingembre

Christollen ou Stollen à la pâte d’amande, sans sucre ni matière grasse

Pain d’épices allégé, seigle et châtaigne

Mon repas de fête healthy

 

 

 

 

Le plein d’éléments nutritifs avec ma cure de Moringa de chez Dihé

Je viens tout juste de terminer ma cure de Moringa, que l’enseigne Dihé m’avait fait parvenir, en même temps que deux sachets de Grainaline.

Tu peux retrouver des infos sur ces derniers en allant lire mon précédent article, dans lequel je te présentais cette entreprise.

Donc, comme je te le disais, j’ai fait une petite cure de comprimés de moringa. 

 

 

Le plein d'éléments nutritifs avec ma cure de Moringa de chez Dihé

 

Mais qu’est-ce que le moringa ?

Il s’agit d’un grand arbre tropical très mince, qui pousse en Inde et en Afrique, ainsi qu’en Amérique du Sud et aux Caraïbes. Il est extrêmement résistant et a une croissance très rapide. Au bout d’un an et demi, il est déjà possible d’en récolter les fruits.

 

Le plein d'éléments nutritifs avec ma cure de Moringa de chez Dihé

 

Quel est l’intérêt de cette cure ?

Le moringa est aussi appelé Arbre De Vie, car il contient tous les éléments nutritifs essentiels à la vie

Il est utilisé depuis des siècles en médecine ayurvédique et entre même dans la lutte contre la malnutrition ( toutes les ONG connaissent le moringa et ses vertus ).

Il est riche en minéraux, en vitamines A / C / E, en antioxydants, et surtout en protéines ( dont il est composé à 30% ).

D’ailleurs, les feuilles fraîches contiennent 2 fois plus de protéines que les yaourts, 4 fois plus de calcium que le lait, 7 fois plus de vitamines C que les oranges, ou encore 3 fois plus de potassium que les bananes.

C’est donc un super aliment à ne pas louper et à inclure dans son alimentation.

Surtout que tout le monde peut en consommer : enfants, femmes enceintes, personnes ayant des carences ou souffrant d’ostéoporose, végétariens, vegans, intolérants au lactose….

Même les sportifs l’utilisent pour être au meilleur de leur forme.

Comme le moringa est bourré de fibres, il aide le système digestif et lutte contre les bactéries présentent dans l’estomac.

C’est aussi un atout pour protéger le système immunitaire.

Il purifie le corps des toxines que nous ingurgitons, ou que nous respirons.

Sa forte concentration en fer et en zinc favorise l’activité cérébrale.

 

Le plein d'éléments nutritifs avec ma cure de Moringa de chez Dihé

 

Ma cure et moi :

Je recherche toujours à éviter les carences et à faire du bien à mon corps, par des compléments alimentaires naturels. Je n’aime pas l’idée d’avaler toutes sortes de médicaments ou vitamines chimiques.

C’est pourquoi, en plus des poudres que j’utilise déjà ( spiruline, baobab, maca, açaï…. ), je me suis dis que cette cure de moringa ne pourrait que m’être bénéfique.

Et je dois reconnaître que j’ai rapidement vu des effets positifs. Étaient-ils tous liés à ces comprimés, je ne sais pas ( à voir dans quelques jours, si tout va changer, puisque je n’en prendrai plus ).

Ces effets ont donc été : une fatigue moins présente, un stress diminué, une concentration et une mémoire plus fortes ( il faut prendre en compte qu’avec mes TCA, mon cerveau a tendance à fonctionner au ralenti et à ne pas toujours répondre à mon appel ), et un ventre moins ballonné.

Pour ce qui est de la prise des comprimés, j’en prenais 2 au petit déjeuner, 2 à midi et 2 avec mon repas du soir ( 250 comprimés dans 1 boîte / 23€ ).

Je vais attendre quelques temps, pour savoir si je vais être de nouveau épuisée et angoissée sans arrêt, maintenant que j’ai terminé ma cure. Histoire de savoir si j’en débute une nouvelle ou non.

 

As-tu déjà testé ?

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Tu le sais, je t’avais prévenu, ce week end je devais me rendre au Hero Festival de Marseille, qui se déroulait au Parc Chanot

Pour cette 5ème saison, j’étais invitée dans le cadre de la Mission Média, de façon à ce que je puisse découvrir cette manifestation pour ensuite t’en parler. C’est donc ce que je vais faire. Là. Tout de suite. Maintenant.

Alors suis moi au cœur de cette aventure et prépare toi à rencontrer des personnages étranges, monstrueux et féeriques.

Attends ! Ne te précipite pas fougueux Padawan ! Nous devons d’abord synchroniser nos montres ! Enfin nos bracelets VIP. Sans eux, pas moyen d’entrer dans ce lieu aux 1000 merveilles.

 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Maintenant que c’est fait, on peut foncer s’éclater au travers de 4 univers hauts en couleurs

Commençons par aller saluer Cécile, la charmante attachée presse du Hero Festival, qui a eu la gentillesse de me permettre de me rendre à cet événement. Remercions la ensemble, car c’est grâce à elle, que toi aussi tu peux te balader dans ces allées. Alors qu’est ce que l’on dit ? Merci Cécile !

Reprenons notre petit bout de chemin.

Comme je te le disais, il va nous falloir traverser le monde kawaï de Konoha, pénétrer à nos risques et périls dans la mythique forêt de Brocéliande, rencontrer les autochtones de Krypton, pour finir par parcourir le cosmos virtuel de Ludopolis.

Lors de cette expédition, la tribu et moi avons dû affronter bien des épreuves.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Nous avons croisé le chemin de quelques sorciers. Certains forts sympathiques. D’autres, comme Lucius Malefoy, légèrement glacials. Mais heureusement, Hagrid n’était pas loin, et a su nous sortir de cette galère. Il nous a d’ailleurs proposé d’enfiler le Choixpeau, pour savoir a quelle maison nous appartenions. Avant de nous inviter à admirer pas moins de 300 pièces ( même plus ) plus abracadabrantes les unes que les autres, qui d’après la légende, auraient servi dans des films.  Bizarrement, nous n’avons pas vu Ron Weasley, alors que la Ford Anglia de son père était garée dans un coin. Peut être était-il au Dragon Qui Fume, un bar où les cocktails et bières dégagent de la fumée.  Norbert Dragonneau, alias Salem Cosplay avait l’air d’être à la recherche de son Niffler….

Jill Grayson, une modèle mordue de cosplay, animait un quizz Harry Potter. Bon, je dois avouer que malheureusement, nous n’avons assisté qu’à une partie de celui-ci, car les nains étaient déçus que seules les personnes totalement face à la scène ne soient interrogées.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

A un moment, nous nous sommes pris pour Gulliver, car nous sommes arrivés dans un espace où un peuple de minis créatures s’était installé. Le chef de cette communauté, Nathan Seiya Man, nous a expliqué qu’il s’agissait de << L’Expo des Légendes >>. Fort heureusement, nous n’avons pas fini ligoté à même le sol. Batman, Hulk, Deadpool, Bulma et les autres membres de ce peuple, ont été accueillants, prenant la pause pour nous, telles des figurines inanimées.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Au milieu de Brocéliande, trônait une grande scène. J’ai tout d’abord pensé qu’il s’agissait d’une grande table pour des offrandes, mais j’ai vite compris que si effectivement cette construction était un lieu de culte, aucun sacrifice n’y serait fait. Ouf! A la place, de nombreux admirateurs étaient venus prêter allégeance à un homme en jean et pull jaune moutarde, répondant au nom de Frankie Muniz, alias Malcolm, Cody Banks ou encore Buddy Holly

Ce dernier, très souriant, répondait à toutes sortes de questions, avec bienveillance. On m’a même laissé entendre qu’il apposait sa signature sur des parchemins qu’il remettait ensuite à quelques privilégiés, savourant même différentes victuailles avec certains. Surement des chevaliers, ou des personnes de hauts rangs.

A quelques pas de là, en extérieur, un fier village médiéval se dressait, ainsi qu’une ferme. Les sujets j’imagine, de l’homme au pull.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Dans l’espace virtuel, des tas de Geeks se pressaient pour réussir à attraper en premier, la manette qui allait diriger leur vie. Ou plutôt leur No Life. 

Pendant que quelques uns se dandinaient  en se prenant pour John Travolta dans Saturday Night Fever au rythme des musiques du jeu Just Dance, d’autres couraient sur un terrain et shootaient dans un ballon de foot au travers d’un tournoi Fifa 19. J’en ai même aperçu, qui essayaient de sauver leur peau dans une Battle Royale, pour finir par effectuer une Fortnite Dance. Tout cela encadré par des grands noms de l’environnement fictif, incluant Sony, Nintendo, Microsoft… Les plus vieux étaient comme attirés par de grosses boîtes, surnommées bornes d’arcades.

Mes Gremlins, eux, ont décidé de suivre Mario, la Princesse Peach et toute la clique, en se plongeant dans une << Party 8 >>, en mode Switch. Pas de bol pour mes garçons, qui se sont retrouvés avec une manette défaillante. Je pense qu’un mage ayant peur de perdre contre eux, avait dû leur lancer un mauvais sort.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mais Fred Of The Dead, alias Sparadrap dans la web série Noob, a tout fait pour rendre cet instant amusant et inoubliable. Avec sa bonne humeur, ses jeux de mots et ses réparties du tonner, il a su nous faire rire. Et c’est lors d’un quizz enflammé, qu’il nous a montré de fantastiques cascades, réussissant à ne pas tomber du siège sur lequel il se balançait, et qu’il a eu la délicate attention de nous offrir de précieux cadeaux que nous chérirons jusqu’à notre dernier souffle. Que ce soit les cartes Dragon Ball Z, les porte-clefs en perles hama, ou même les housses de téléphones, tous ont juré de les transmettre de génération en génération.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

De temps en temps, nous croisions des troubadours, des musiciens, des chanteurs, mais le plus surprenant, était de constater que des personnages de contes comme Blanche Neige ou la Princesse Aurore, cohabitaient avec les différentes légions de Star Wars, ou encore un tas de Supers Héros. 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Me croiras-tu si je te dis que Captain America en personne ( ou presque : Han Jones ) avait donné rendez-vous à Iron Man, Doctor Strange, Scarlet Witch, Star Lord ( David Krüger, sa voix française, était présent lui aussi ), Loki ( yesss!!!! team Loki en force!!! ), Gamora, ainsi que Eleven avec son paquet de gaufres, le Joker, Harley Quinn, Elastigirl, et bien d’autres de ses potes, pour un petit défilé Cosplay. Un peu plus et ils sortaient une grande couverture pour se faire un pic-nic en plein au milieu de la foule, moi j’te le dis !

Si les arts martiaux sont ton truc, tu n’aurais pas été déçu, car plusieurs démonstrations ont eu lieu, tout comme des combats de sabre laser. De quoi apprendre à pourfendre les géants et dragons ( mais non j’déconne, aucune créature surnaturelle n’a été blessée durant ces deux jours ).

Pour la génération années 80, comme moi ( qui a osé me traiter de vieille ?!), il était possible de monter à bord de la DeLorean pour un petit Retour Vers le Futur, ou d’être aux commandes de Kitt la Pontiac noire de K2000.

D’autres curieux rassemblements tels que de la customisation de playmobil, des parties de jeux de société, des animations réalisées par des écoles de manga / informatique / synthèse 3D / jeux vidéos / web / design digital, des conférences, etc, se sont déroulés en continu.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Bien évidemment, des camlots avaient installés d’ici et delà leurs stands, vendant des articles de toutes sortes, allant des potions, aux médaillons porte-bonheur, en passant par des miroirs magiques.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Les Geeks Fashionistas pouvaient repartir avec de quoi se relooker de la tête aux pieds : casquettes, sweats, tee-shirts ( dont des versions à LED ) à l’effigie des meilleurs héros ou des pires vilains, ou encore avec des slogans amusants. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié les vêtements de chez Askew Gaming . Il y avait un tee shirt avec Groot déguisé en licorne, ainsi qu’une casquette de Rocket, qui me faisaient de l’œil. Mais j’ai su resister à la tentation.

Pour les accros de déco, des marchands de tapis posters étaient présents. Mais j’avoue que ma préférence allait aux créations des illustrateurs. 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

J’ai eu un gros coup de cœur pour les réalisations d’Audrey Gianelli. La jeune femme a un incroyable talent. Sur son stand, elle proposait des marque-pages, des aimants, des miroirs, mais aussi des coussins, des pochettes et des affiches, représentant des personnages de films et de séries ( entre autres ) , et même un calendrier pour l’année à venir. Mais pour le moment, je vais devoir me contenir et ne pas t’en dire d’avantage. Tu en apprendras plus en temps et en heure…

Comme je suis à fond dessin et peinture, je dois dire que d’autres illustrateurs m’ont subjugué. 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Fanny Liabeuf, a de nombreuses cordes à son arc, telle une véritable petite elfe. Elle dessine de tout, pouvant réaliser d’adorables animaux plus trognons les uns que les autres, comme des portraits ou même des créatures fantastiques.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

 

Mon p’tit barbier meurtrier en herbe, tu connais ma passion pour Tim Burton. Alors tu ne seras pas étonné d’apprendre que je me suis fait plaisir en m’offrant un des magnifiques badges de Laurence Péguy. J’avais déjà découvert cette artiste à l’univers burtonien lors d’un autre événement et je lui avais acheté des marque-pages pour mon fils comme pour moi. Je pense que je vais me lancer dans une collection de ses illustrations qui sont parfaites pour ceux qui sont fans de T.B.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Toujours dans le monde des illustrateurs ( oui, je te l’ai dit, j’ai beaucoup d’admiration pour eux ), j’ai recroisé Yuki Art, qui a un style très kawaï et manga. Elle compte d’ailleurs lancer son propre manga et a mis en place une cagnotte Ulule pour l’aider à tenir ce projet.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Les peintures de Poils De Martre sont, je trouve, spectaculaires. Et originales, puisqu’elles sont faites sur différents supports, allant des toiles, aux vinyls mais aussi aux bombes de peinture.

Je me suis aussi beaucoup attardée ( au grand dam de mes enfants ^^ ), dans le royaume des conteurs d’histoires. Ces écrivains qui savent manier les mots comme personne, me font et me feront toujours rêver. Encore une fois, j’ai pu découvrir de jeunes talents qui méritent largement que l’on s’intéresse à eux. Surtout qu’ils n’évoluent pas tous dans les mêmes univers et ont chacun leur style.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Avec son livre Thennan Le collier d’Orichalque, D. Manakete s’adresse au départ à un public jeune. Mais laisse moi te dire qu’ayant commencé à suivre les aventures de Natasha, cette ado en conflit avec sa mère, qui va être confrontée à bien des péripéties au travers de différents mondes extraordinaires, dans lesquels elle croisera la route de créatures fantastiques et parfois sombres, ce roman captive aussi très facilement les grands gosses comme moi. Pour dénicher ce livre et le glisser au pied de ton sapin, c’est par ICI !

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Le seconde roman qui a su me captiver lorsque j’ai lu son résumé, est un mélange entre Harry Potter, le Seigneur des Anneaux ou encore Game Of Thrones. Que demander de plus lorsque l’on est une ptite Geekette comme moi? Mais c’est aussi l’auteur en lui-même qui m’a intrigué. Un gendarme qui se met à écrire des livres fantastiques, plutôt que des polars, ça sort de l’ordinaire. Le tome 1 de la saga Continents écrit par Alexandre Benavente, se trouve ICI

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

C.M.Dutkiewicz a eu la super idée de rédiger des << dictionnaires >> ou << guides >> permettant d’en apprendre plus sur les origines mythologiques de plusieurs séries TV à succès. Au programme des réjouissances : Buffy, Angel, Charmed, Harry Potter, Supernatural ou encore Stargate, American Gods. De quoi se divertir tout en approfondissant ses connaissances. Un pack de 5 dicos différents se trouve ICI. En plus je vais te confier un petit secret. Mais chut! Ca reste entre nous! La jeune femme m’a révélé qu’un nouveau guide allait paraître incessamment sous peu!

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

C’est en remettant la main sur un texte écrit lorsqu’elle était lycéenne, que Cindy Defosse a eu l’envie de se plonger à nouveau dans l’écriture. Ce qui lui a bien réussi puisqu’elle en est déjà à 3 tomes pour sa collection Les Eférides, qui mettent en scène Leïna, une jeune héroïne qui va devoir quitter son village pour suivre sa destinée et remplir une mission : rassembler les 5 trycals, des bijoux aux pouvoirs particuliers. Le premier tome de cette saga fantasy est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Prophétie, complots, quête sur ses origines… Voilà ce qui attend Lana, le personnage sorti tout droit de l’imagination de Saveria Lagaly. C’est sans le vouloir, que l’héroïne du livre Le Grand Jeté , va se retrouver au cœur d’une guerre que seule elle semble pouvoir stopper. Un bouquin qui a grandi avec son auteur et que tu peux retrouver ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

J’ai aussi croisé la route d’un écrivain Marseillais, qui désormais habite à La Ciotat, Yoann Flores. Avec lui, nous faisons un bon dans le futur, pour arriver en 2032, juste après la fin d’une dernière guerre mondiale qui a marqué la Terre. J’ai pu lire quelques pages du premier tome de CGDF 2032-2012, et j’ai eu de suite des pensées pour le livre Ready Player One, mais aussi pour Le 5ème Element. Une technologie avancée, des armes de nouvelle génération, le tout dans un thriller de science fiction. Le premier tome est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Rien qu’en voyant l’illustration de la couverture de Wake The Dead de Frédéric Czilinder, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce bouquin. Des zombies à la pelle, dans une petite ville d’Amérique pleine de secrets, des personnages typiques des standards de films d’horreur, bref, l’auteur a pris le parti de nous emmener dans un univers un peu cliché des histoires de morts vivants, et moi, j’adore cette idée ! Le premier tome est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Pour terminer sur le coin des manuscrits, laisse moi te présenter Massalia Steam System de Flora Del Sol et Syhaey. Une histoire qui s’inspire de Marseille, tout en nous invitant dans l’univers Steampunk, au travers d’une enquête, ça m’interpelle beaucoup. Pas toi ? Pour découvrir le tome 1, c’est ICI .

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

D’ailleurs, en parlant de SteamPunk, je vais te faire une confidence…. Je n’y connais pas grand chose dans ce domaine, mais depuis quelques temps j’ai envie d’en apprendre plus à ce sujet. Je voudrais pouvoir au fur et à mesure de mes recherches sur ce monde et ses passionnés, partager avec toi ce que je vais découvrir. Que ce soit au travers de livres, de films, de cosplay, de créations ou illustrations. Un projet que j’espère pouvoir rapidement mettre sur pied.

Ce qui est déjà sur la bonne voie, grâce aux charmantes personnes qui m’ont donné quelques tuyaux pendant que je déambulais dans le Village Steampunk.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Au stand de Retro Univers, j’ai pu discuter longuement avec un couple de créateurs. Ils étaient extrêmement sympathiques et ont pris beaucoup de leur temps, pour m’expliquer les bases de cet univers. Un immense merci à eux ! Car ils ont su me motiver encore plus à me plonger dans les récits de Jules Verne et d’Howard Philips Lovecraft. Au delà de leur gentillesse, c’est aussi leur travail que j’ai beaucoup apprécié. Je peux même dire que j’ai eu un coup de foudre pour leurs carnets me rappelant Grimoire dans Hocus Pocus. Ils sont passionnés et ça se ressent au travers de leurs réalisations, qu’ils peuvent personnaliser. Des bijoux, des cannes, des chapeaux, ou encore des armes et des costumes…. Un mélange steampunk et rockabilly qui donne de magnifiques résultats! 

Dans ce village j’ai fait la connaissance de l’association La Nef Des Premiers Ohms , dont le siège social se trouve dans le premier arrondissement de Marseille. Celle-ci a pour but de faire la promotion de la culture Steampunk. Une nouvelle fois, les personnes qui s’occupaient de ce stand étaient très agréables et se sont données la peine de partager avec moi leur savoir ( du moins une partie , car comme j’ai pu le constater, le Steampunk regorge d’anecdotes et de faits ). Je vais devoir potasser tout ça pour rattraper mon retard en la matière !

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Poursuivant mon incroyable aventure au Hero Festival, j’ai été obligée de m’arrêter chez Produits D Rivets . Leurs cadres, fioles, bocaux, tout me faisait penser aux épisodes de l’émission Cabinet de Curiosités qu’avec la tribu nous aimions regarder. Un voyage dans le temps, mêlant objets anciens, médicaux, industriels et étranges.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

A savoir aussi que dans ce village hors du temps, il était possible d’admirer des tableaux en 3D détournant les personnages de comics, films et autres, pour les remanier à la façon Steampunk Art , dont Ciryl Auklair est le créateur.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Quittons ce décor et rendons nous maintenant chez Geeks Du Sud, une association autour de la culture geek de la région Nimoise. J’ai craqué devant les réalisations en impression 3D de ce stand! Particulièrement pour les Groot versions pots de fleurs. Ils étaient trop mignons. Les pierres du 5ème éléments, elles aussi m’ont fait de l’œil. Mais il n’y a pas qu’à moi que tout ce travail a plu. Mon mini Gremlins s’est offert une statuette de Rocket, qu’il a vite installé dans sa chambre, de peur que je ne lui pique ^^

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Avec Sethopia ,des scènes du Monde de Narnia et de Maléfique me sont revenues en tête. Moi qui adore le faune Tumnus, ainsi que cette fée incomprise, je ne pouvais qu’être conquise par ces cornes magiques. Des créations artisanales uniques, peintes à la main, mais aussi des bijoux et des accessoires, où le souci du détail est bien présent. Il ne manquait que le chant des oiseaux et le bruit d’une cascade pour voir apparaître des naïades et déesses de la nature.

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Bien évidemment, il était aussi possible de revenir chez soi avec des Funko Pop, des Warhammer, ainsi que des jeux de société, des fontaines aux allures de trolls…. Mais aussi des confiseries, des bentos…. Des costumes et accessoires, des répliques d’armes…. Des goodies, des porte-clés, des mugs, des stylos, des mangas, des dvd…. Bref, tout ce que ton banquier n’aurait pas voulu que tu achètes.

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Dans les infos utiles, il était possible de se restaurer sur place ( plats asiatiques, italiens, salades, burgers, tacos, glaces, marrons, churros, bonbons…. ). En cas de grosses dépenses, il y avait un distributeur ( attention, il est vite vide ). Et si tu venais avec 6 couches de fringues sur toi, un vestiaire payant était à ta disposition.

Que te dire de plus, si ce n’est que nous avons passé un super week end riche en découvertes. Que nous en avons pris plein les yeux. Et que nous espérons pouvoir assister à la prochaine édition du Hero Festival de Marseille.

Viendras-tu?

 

 

 

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

 

Il y a quelques jours, c’était l’anniversaire du petit dernier. Pour cette occasion nous avons décidé d’un commun accord avec lui, de réaliser une décoration faite maison, dans les tons de l’automne et version Dia De Los Muertos.

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Nous avons fabriqué plusieurs genres de  guirlandes, dont l’une (avec l’inscription HALLOWEEN) est totalement faite par mon grand et que je trouve tout simplement magnifique.

Rien de très compliqué là-dedans : quelques feuilles de couleur, de la ficelle, une bonne paire de ciseaux, une perforatrice et un peu d’imagination. On plie les feuilles et on fait des découpes, un peu comme lorsque l’on réalise des flocons de neige à Noël.

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

 

En ajoutant quelques Calaveras, c’est très sympa. Et tout le monde pouvant les colorier, ça permet d’occuper une tribu lors des jours de pluie. 

Pour la guirlande avec les cercles, nous avons utiliser du papier canson de couleur pour qu’il soit plus épais que le papier des autres guirlandes, et à l’aide d’un verre nous avons tracé des ronds. Puis un petit coup de ciseaux crantés.

 

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Pour accompagner les véritables feuilles mortes que nous avions ramassées dehors, nous avons préparé dans du carton, des patrons de feuilles, qu’ensuite nous avons reproduits sur du canson.

Je me suis amusée à fabriquer 2 Calaveras pour la porte d’entrée, encore une fois totalement réalisées dans du canson, ainsi qu’une couronne de Calaveras pour le couloir.

 

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Pour la table du repas d’anniversaire, j’avais choisi des serviettes en papier orange, que j’ai plié comme des feuilles et auxquelles j’ai ajouté des petites feuilles mortes récupérées lors de nos balades.

 

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Les marques places ont été faits avec les mêmes ronds que pour la guirlande, sur lesquelles j’ai collé des petites citrouilles que j’avais dessinées. Il n’y avait plus qu’à inscrire le prénom de chaque invité et à accrocher les marques place aux verres avec un peu de raphia pour garder un côté naturel.

 

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

On a ajouté différentes courges un peu partout dans la pièce, quelques bougies, des marrons, des feuilles mortes, des branches, et surtout les superbes décorations de chez VegaooParty que j’avais reçu lors d’un précédent partenariat.

 

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Une décoration qui a été bien sympa pour l’anniversaire du Gremlins, mais qui en plus permet de fêter Halloween de façon plus colorée qu’à l’accoutumée.

 

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Demain nous pourrons, comme nous le faisons tous les ans, fêter Halloween en tribu autour d’un repas de sorcières, en utilisant les jolis verres et serviettes de chez VegaooParty. Et tradition familiale oblige, depuis que je suis gamine, nous regarderons The film d’Halloween, à savoir Hocus Pocus ( que je viens enfin d’acheter en dvd).

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

 

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

D’ailleurs cela fait une semaine que l’on se plonge dans des films d’Halloween, et je te propose de te montrer ma liste de films sympas à regarder avec tes Gremlins.

 

Anniversaire et Halloween version Dia De Los Muertos

Pour rappel, tu peux déjà trouver d’autres décorations pour Halloween sur le blog, tout comme différentes recettes ou encore des tas de costumes

Foire Internationale de Marseille 2018

La Foire Internationale de Marseille est un événement incontournable de la rentrée, lorsque l’on habite dans le secteur.


Ayant lieu tous les ans au Parc Chanot, celle-ci regroupe de nombreux exposants et différentes animations.


Pour cette 94e édition, la FIM 2018 a pour thématique La Passionnée, en relation avec MP2018 ” Quel Amour !”.


Cette année, elle se déroule du 21 septembre au 1er octobre, de 10h00 à 19h00 en semaine, e tde 9h30 à 19h00 le week-end. Il y a aussi des nocturnes jusqu’à 23h00, le samedi 22 et vendredi 28 septembre.


Niveau tarifs, l’entrée est à 7,50€ ( 5,50€ en l’achetant par internet) et gratuite pour les moins de 12 ans, les demandeurs d’emploi et les personnes en situation de handicap sur présentation d’un justificatif. Il y a aussi d’autres tarifs préférentiels, pour les étudiants, les groupes, ou les familles, que je t’invite à découvrir directement sur le site de la Foire de Marseille . À savoir que l’entrée est gratuite à partir de 17h du lundi au vendredi (sauf le vendredi 28 septembre).


Si tu viens en transport en commun un pack RTM avec entrée à la foire existe, de même que si tu viens en voiture tu peux profiter d’un pack avec parking et entrée. Encore une fois je t’invite à regarder sur le site de la foire, pour en savoir plus.

Foire Internationale de Marseille 2018
Le Chéri et moi avons profité du fait que les enfants étaient à l’école et que la Foire International de Marseille m’ait offert 2 entrées, pour aller nous y balader pendant toute une journée.


Et je peux te dire que nous avons fait de belles découvertes. La plupart, gourmandes…


Mais avant de te montrer mes coups de cœur, laisse-moi te détailler un peu, ce que tu peux voir lors de cet événement.

Foire Internationale de Marseille 2018
Tout d’abord, il faut savoir que la FIM est répartie sur plusieurs bâtiments, mais dispose aussi de stands en extérieur, divisés en 6 catégories


* maison : salon meubles et déco, salon de l’habitat, rénovation, équipement de la maison, cuisine, salle de bain, éco énergie, chauffage, artisanat, équipements ménagers, home cinéma, musique, multimédia… 


* mode et beauté : mode, artisanat, allée des créateurs, beauté et bien-être, espace enfants, salon des arts divinatoires


* international : sont représentés l’Italie, Arménie, Vietnam, Maroc, Polynésie, Tropiques, Lituanie, Algérie, Tibet, Inde


* gastronomie et terroir : ferme et producteurs, produits du terroir, les Toqués en Alsace, village corse, food trucks, terrasse gourmande


* institutions et services : sécurité routière, organismes et services, presse, ville de marseille, région sud, village santé senior, forces armées, chambre de commerce et d’industrie, village des associations


* plein air et loisirs : espace jardin, éco-construction et développement durable, équipement de la piscine, véhicule de loisirs auto-moto-bateau, village des loisirs

 

À tout cela s’ajoutent des animations qui changent suivant les jours et les horaires. 


Cette année par exemple, la Foire Internationale de Marseille propose une Fashion Week chaque jour à 15h, avec un défilé de mode. D’autres show sont proposés durant le weekend et les soirs de nocturne. 


Le mercredi 26 septembre avait lieu l’élection de Super Mamie 2019 dans l’espace senior santé. 


Une représentation théâtrale mettait à l’honneur Marcel Pagnol, le 23/09, et durant plusieurs jours il est possible d’assister à la projection du film ” La femme du boulanger“. 


Il est aussi possible d’assister à des activités comme l’atelier des gourmands, d’admirer des performances artistiques, de profiter d’animations musicales avec chanteurs et guitaristes, ou encore de s’essayer à une discipline sportive comme le foot, le rugby ou le hockey sur gazon. 

Foire Internationale de Marseille 2018
Un petit espace fête foraine avec quelques manèges et jeux, pourra faire la joie des grands comme des petits. 


À savoir aussi que la Foire Internationale de Marseille dispose de distributeurs automatiques de billets ( la queue pour retirer est assez longue, attention), mais aussi d’une garderie pour les mercredis et weekends, d’une salle d’allaitement pour que les mamans puissent se détendre tout en nourrissant leur minot, d’un espace avec médecins / marins-pompiers / police, et bien évidemment de toilettes. Sans oublier un accueil pour les personnes à mobilité réduite. 


Maintenant que je t’ai posé le décor, laisse-moi te présenter mes gros coups de cœur de cette journée


Bien évidemment que ce soit le Chéri ou moi, ce que nous avons apprécié, c’est la dégustation et la possibilité de pouvoir tester certains produits ou accessoires


Bon ce que clairement on a beaucoup, mais alors vraiment beaucoup moins aimé, c’est lorsque nous sommes passés dans la partie habitation, et qu’à chaque pas que nous faisions, des vendeurs nous harponnaient pour nous présenter leurs cuisines, salles de bain et autres. Au départ tout sourire, mais devenant extrêmement froids voir malpolis, lorsqu’on leur expliquait qu’étant propriétaires depuis peu, nous ne comptions pas investir pour le moment là-dedans, faute de budget. Certains, à peine ces mots dits, se permettaient de nous laisser sur place sans un merci ou un au revoir. Très agréable je te dis… 


Mais bon ça ne nous a pas empêché de passer un excellent moment et de faire de belles rencontres ainsi que de chouettes découvertes

Foire Internationale de Marseille 2018
Le stand qui clairement nous a le plus enchanté et captivé, était celui sur le Québec. Rien que sa disposition permettant de tourner tout autour, et donnant la sensation d’être dans un petit chalet en plein hiver, nous a vite attiré. De plus tous les vendeurs étaient habillés en version chemise de bûcheron, et affichaient des visages si radieux, qu’il était impossible de ne pas s’arrêter pour en découvrir plus. 

Foire Internationale de Marseille 2018
D’ailleurs une femme charmante nous a gentiment accueillis, avec son accent si particulier et sa bonne humeur. Elle a pris énormément de temps pour discuter avec nous, nous présentant et nous détaillant de nombreux produits. Nous racontant l’histoire de La Petite Cabane à Sucre, une boutique tenue par la famille Fortier, qui s’occupe depuis plusieurs générations de son érablière et qui fait partie des plus grands fournisseurs de sirop d’érable sur le marché canadien. À tel point que désormais, l’entreprise s’est agrandie pour pouvoir commercialiser ses produits hors frontières, via le site internet www.lebonsiropderable.com


Nous avons pu goûter non seulement du sirop d’érable pur à 100%, mais aussi du beurre d’érable qui peut-être utilisé comme une pâte à tartiner mais aussi à ajouté sur les rôtis ou en guise de glaçage ,voir même dans un pain de viande, des sauces, ou avec du brie et des tartines de rillettes.


Le caramel d’érable était tout simplement une tuerie, et le sucre d’érable qui ressemble à des petits cristaux version gros sel, aurait été super je pense, saupoudré sur des fruits ou en topping sur des muffins. 

Foire Internationale de Marseille 2018
Le Chéri a pu essayer un whisky à l’érable, le Sortilège ( 7 ans d’âge) , quant à moi qui ne suis pas très alcool, j’avoue avoir adoré le Cidre de Glace. On sentait bien la pomme avec un petit côté tout doux apporté par le sirop d’érable. 


Nous serions bien allés déguster une poutine ou un autre plat typiquement québécois, ou pourquoi pas des queues de castor ( je te laisse chercher de quoi il s’agit ^^) au stand restauration, mais malheureusement nous n’en n’avons pas eu le temps. 


La jeune femme nous a gentiment offert 2 briquettes d’eau d’érable (je ne savais même pas que ça existait), boisson qui est à la fois hydratante et régénératrice, 100% naturelle, avec un goût à peine sucré, qui est très prisée d’après ce qu’elle nous expliquait, par les sportifs. Contenant 46 composés nutritifs,  dont de nombreuses vitamines et minéraux , avec seulement 6 g de glucides  et 25 calories pour 250 ml, cette eau d’érable peut-être consommée bien fraîche, ou même utilisée en cuisine pour par exemple, réaliser une gelée d’eau d’érable aux petits fruits. 


Puis tu me connais, en grande fan de thé, lorsque j’ai vu que ce stand vendait du thé à l’érable, je n’ai pas pu repartir sans. Ce thé est une petite merveille gourmande toute douce. Aussi bon chaud, que glacé. Vendu dans une petite boîte en bois très jolie, qui par la suite peut très bien être réutilisée.

Foire Internationale de Marseille 2018
Pour aller avec, j’aurais dû me prendre aussi une de leurs fabuleuses bougies au sirop d’érable


Pour terminer avec ce stand, nous avons appris que des vidéos allaient être mise à partir de novembre sur le site, pour présenter plus intimement le Québec durant les festivités de fin d’année. Normalement les propriétaires de La Petite Cabane à Sucre, devraient aller frapper aux portes pour s’inviter dans les cuisines des habitants, et leur préparer de bons petits plats dans une ambiance très conviviale. Un projet que je trouve vraiment très sympa et que j’ai hâte de pouvoir suivre. 

Foire Internationale de Marseille 2018
Nous allons changer de stand mais ce n’est pas pour autant que nous allons arrêter de voyager. Sauf que cette fois-ci, place à la chaleur et au soleil de l’Afrique
L’univers de la boutique Loubess, tenue par Oumy K, et qui se situe sur le vieux port de Marseille, m’a de suite conquise de par son originalité, et toutes ses couleurs et matières différentes, qui ont de suite attiré mon regard. 


Sur ce stand on ne sait plus où donner de la tête, tellement il y a d’éléments différents à voir, plus intéressants les uns que les autres. 


Des bracelets, des boucles d’oreilles, des colliers, des sacs, des pochettes, des tissus, de l’huile de coco, mais aussi des plateaux, des coussins, en passant par de jolis bibelots représentant des animaux ou encore des véhicules… 

Foire Internationale de Marseille 2018
Une véritable caverne aux trésors, mettant en valeur l’artisanat africain et le fait main, dans le respect du commerce équitable. 


J’ai vraiment apprécié la démarche de proposer des objets et accessoires réaliser avec des matériaux de récupération, ou encore des coquillages. 


De plus j’ai senti chez la propriétaire de la boutique en question, l’amour et la passion pour son métier, mais aussi pour le pays qu’elle fait découvrir à travers toutes les merveilles qu’elle déniche et offre à la vente. 
Une joie de vivre se dégageait d’elle pendant qu’elle me montrait tel ou tel objet tout en m’expliquant sa provenance , et c’est avec bonne humeur quelle a accepté de poser le temps d’une photo, bien installée dans un magnifique fauteuil en corne et en cuir. 


Notre prochaine escale sera en Corse


C’est dans la partie regroupant plusieurs exposants de cette jolie île, que nous avons dû passer le plus de temps. Et pour cause, entre le nombre de stands de charcuterie et de fromage qu’il y avait, sans oublier ceux d’alcools, il nous aura fallu plusieurs heures pour tout voir. 


Bon je dois avouer aussi, que nous avons pris un moment pour discuter avec certains commerçants. 


Laisse-moi t’en faire découvrir quelques-uns… 

Foire Internationale de Marseille 2018
Celui qui m’aura le plus marqué est un stand auquel je ne pensais pas réussir au départ à goûter quoi que ce soit, à cause de mes troubles du comportement alimentaire, mais duquel finalement je regrette d’être partie les mains vides. 


Apéri’Strelli c’est l’idée d’un chef, Roland Mattei, qui a réinventé les canistrelli, ces petits biscuits sucrés, secs et cassants, typiques de la gastronomie corse, en créant des versions salées
C’est donc à côté de parfums plus conventionnels, comme la châtaigne, la clémentine ou encore le caramel beurre salé, que trônent fièrement ces canistrelli hors du commun et et parfaits pour l’apéritif. 

Foire Internationale de Marseille 2018
Non seulement ils sont délicieux et d’une taille nickel pour n’en faire qu’une bouchée mais en plus ils sont faits de façon artisanale et sans conservateur


Nous avons pu goûter la version aux herbes du maquis ( j’en reveux !) , ainsi que celle à l’oignon, mais il y a tout un tas d’autres saveurs, allant du parfum tomate/ basilic, olives noires, en passant par le fromage corse ou encore le chorizo et le curcuma, etc… 


Moi qui ne mange plus du tout de gâteaux ou biscuits du commerce depuis que je suis tombée dans l’anorexie, je n’en reviens toujours pas d’avoir été autant intéressée par ses petites friandises salées. 
Dommage de ne pas pouvoir en commander ^^

Foire Internationale de Marseille 2018
Qui dit Corse, dit obligatoirement charcuterie. Et celle que nous avons vraiment aimé après plusieurs dégustation à différents stands, vient de chez Casa Romanella


La particularité de leur viande, vient du fait que la saumure dans laquelle elle macère est faite à partir de vin rouge. Un pur régal. 


Nous y avons découvert le Lonzu, charcuterie fabriquée à partir des filets de Porcu Nustrale, le porc noir de Corse. 

Foire Internationale de Marseille 2018
Mais ce n’est pas juste pour cela que nous avons tant aimé Casa Romanella.

La découpe de la charcuterie est un vrai spectacle. Ici pas de trancheuse mais un très grand couteau style Opinel géant, un peu d’huile de coude et de la dextérité, tout en blaguant avec les clients. 

Foire Internationale de Marseille 2018


Bien évidemment il a fallu que je m’arrête déguster un peu de fromage. Et j’ai bien fait d’essayer les produits de la Société Fromagère Corse, implantée à Lucciana, depuis 1893. 


Cette fois-ci il n’y a que moi qui est pu jouer les testeuses, puisque les fromages proposés sont à base de lait de brebis et de lait de chèvre, la bête noire de l’Homme. 
Pour ma part ce sont des fromages que j’ai toujours adoré et je n’ai pas été déçue par ceux que j’ai pu essayer. 

Foire Internationale de Marseille 2018
Le top de ce stand c’est le Casanu, un fromage au lait de brebis 100 % Corse, affiné à la Pietra, une bière à la châtaigne, qui lui donne un petit goût légèrement boisé. Plusieurs incontournables de la Corse ( fromage, bière et châtaigne) réunis en un seul produit, un mélange entre savoir-faire et tradition. D’ailleurs leurs produits sont tellement bons qu’ils ont été plusieurs fois médaillés au Concours Général Agricole de Paris

Foire Internationale de Marseille 2018
Nous terminons notre balade en Corse en allant boire un petit coup. Santé ! 


Premier verre à La Villa Angeli, un domaine viticole situé sur les collines dominant le site romain d’Aléria, sur la côte orientale de la Corse. Différentes cuvées sont élaborées par la famille qui gère ce domaine. 


La Cuvée Initiale, tout comme la Cuvée Don Pasquale, comportent toutes deux un vin rouge, un rosé et un blanc. 
Je te laisse aller sur les liens pour en savoir plus, car ne buvant que très très rarement du vin et à mini dose, je n’y connais absolument rien, et ne tiens pas à te dire de bêtises. 


Tout ce que je peux te dire c’est que le Chéri a tester le rosé de la Cuvée Don Pasquale, et a eu l’air de bien apprécier.


De mon côté j’ai pu essayer un Muscat pétillant, qui je dois le reconnaître serait très certainement bien sympa d’inviter à ma table pour Noël ou nouvel an. Je le verrai bien pour accompagner du foie gras ou même quelques pâtisseries et desserts, voir même la galette des rois. J’aurais peut-être dû en prendre une bouteille pour m’offrir une petite coupe, avec une part de gâteau d’anniversaire, puisque dans un peu plus d’un mois je vais souffler une nouvelle bougie. 

Foire Internationale de Marseille 2018
Avant de changer d’horizon le Chéri est allé découvrir une liqueur de figues, proposée par par la Distillerie Agricole de Pietracorbara


Cette distillerie propose aussi des liqueurs de châtaigne, de cédrat ( un agrume), de myrthe ( plante typique de la Corse), ainsi que du limoncello, des apéritifs et de l’eau de vie.


Les étiquettes de leurs bouteilles sont juste magnifiques et les écussons collés sur le verre terminent joliment le packaging.


En plus l’une de leurs bouteilles, Smirallu, qui est une liqueur de menthe poivrée à la fois fraîche et sucrée, à boire glacée, est un petit clin d’œil au symbol des Rolling Stones.


Il est possible de commander ces boissons sur le site internet de la distillerie.


A savoir qu’en plus, la Distillerie Agricole de Pietracorbara dispose d’un magasin de produits corses, dans lequel on peut trouver de la charcuterie, des fromages, du miel, du vin, des produits artisanaux, ainsi que des fruits et légumes, du pain et des produits frais.


Situé sur l’exploitation agricole de la distillerie, se trouve un restaurant qui propose des spécialités de viande au feu de bois et par moment des soirées à thème.
Et si un jour te vient l’envie de partir en Corse et de passer par cette distillerie, sache qu’elle propose des chambres d’hôtes, avec un parking gratuit, des jeux pour enfants, le petit déjeuner en terrasse, la possibilité de voir les animaux de la ferme et de profiter de la plage qui se trouve à 3 km.

Foire Internationale de Marseille 2018
Quittons désormais la Corse et dirigeons nous vers d’autres horizons gourmands.


Un petit tour chez Nougat Kico, qui doit faire baver d’envie le moindre gamin passant devant ses énormes morceaux de confiserie, si alléchants. Rien que l’odeur met l’eau à la bouche.


De savoureux nougats de Montélimar, parfumés au citron, à l’orange ou encore à la pistache, qui exhibent de jolies amendes et noisettes. Pas le moindre colorant ajouté dans ces nougats. La seule exception à la règle étant le nougat vert à la pistache. 


Nougat Kico, c’est aussi de bons fruits confits ou séchés, qui m’ont rappelé des souvenirs de notre voyage en Espagne, puisque comme là-bas, on peut y acheter des fleurs d’hibiscus. Si tu ne connais pas, je t’invite à essayer au moins une fois.

Foire Internationale de Marseille 2018
Un autre de mes gros coup de cœur, qui est encore une fois alimentaire, est pour La Palette à Fromage.


Par où commencer en ce qui concerne ce stand…


Peut-être par leurs fromages aux couleurs si spéciales, qui poussent à l’interrogation et à la curiosité.


Un fromage bleu pour les Schtroumpfs, tu as déjà vu ça toi ?
Il s’agit d’une tomme à la lavande et au romarin qui sent bon la Provence. Pouvant peut-être en freiner certains au départ, je peux t’assurer que ce fromage est vraiment sympa. On sent la lavande et le romarin, sans que cela ne soit écœurant, bien au contraire.

Foire Internationale de Marseille 2018
Le fromage version Hulk, tout vert, quant à lui est au pesto. Et le rouge à la tomate.


La tomme à la truffe est délicieuse, même si ne mangeant pas régulièrement cette fameuse truffe, je ne peux pas être du meilleur avis.


Mais je dois dire que le fromage que j’ai pu goûter à ce stand, et qui pour moi bat tous les autres est le comté affiné durant 36 mois. Un peu fort en bouche, juste comme j’aime.


Mais pourquoi, mis à part la couleur des fromages qui attire le regard, s’arrêter plus à se stand qu’à un autre, me demanderas tu?


À cela je te répondrai tout simplement, pour rencontrer La Palette et Fromage ^^C’est ainsi que se sont présentés les deux joyeux lurons, qui nous ont chaleureusement fait découvrir leurs produits. Une équipe amusante et dynamique, qui rigole avec la clientèle, le sourire jusqu’aux oreilles et le jeu de mots bien affûté.

Foire Internationale de Marseille 2018
Mention spéciale pour Beaufort et ça superbe pause.

Foire Internationale de Marseille 2018
Comme le Chéri et moi sommes vraiment des mordus de charcuterie, il était hors de question de ne pas faire un tour au stand Saveurs Des Terroirs, qui est une entreprise familiale située aux portes de Bordeaux, créée il y a une vingtaine d’années.


Tu as sûrement dû déjà voir ce types d’achalandages sur lesquels sont exposés des tas de saucissons , qui te donnent envie de siroter un verre de pastis et de prendre un apéro entre potes.


Au stand des Saveurs Du Terroir, tu es accueilli dans la bonne humeur par une équipe, qui avec son bagou et sa tchatche, sait te mettre en confiance.

Foire Internationale de Marseille 2018
Leurs produits sont fabriqués de manière artisanale et font voyager à travers la France et l’Espagne.


Saucisson au taureau, au sanglier, aux herbes, à la noisette, au canard, mais aussi à la tomme de chèvre… Rosette Catalane, noix de jambon, fuet, chorizo… Il y en a pour tous les goûts.


Le point fort de ces exposants, est de te proposer un tarif “prix de gros” si tu prends plusieurs de leurs produits.
Tu sais, le fameux ” Et pour 10 € ce n’est pas 1, ni 2, ni 3, mais 54 produits!“. ^^
Tu peux donc te faire grave plaisir, sans devoir hypothéquer un de tes mômes, ou ta caravane. ( Quoi qu’en y réfléchissant bien, si tu te débarrasses d’un gamin, ça te fera une bouche en moins qui grignotera dans ces délicieux saucissons que tu auras achetés. Du coup tout bénef pour toi !

Foire Internationale de Marseille 2018
Ce coup-ci je vais te parler d’un coup de cœur qui ne sera pas du tout gastronomique. 


L’Atelier Sacarose propose des bijoux, des vêtements et de la maroquinerie, et se trouve à Hyères. 


Les bracelets pour femme et homme, réalisés à la fois en perles de bois et en perles en pierre naturelle, nous ont tapé dans l’ œil
Fabrication artisanale, avec un côté ethnique et zen. L’accessoire idéal pour des yogis en herbe. 

Foire Internationale de Marseille 2018
Les bracelets en acier inoxydable, comportant différentes breloques, sont eux dans un esprit plus discret et sobre. 


D’autres, ont un grand mélange de matières, pouvant aller du cuir, au bois, à la pierre, en passant par l’acier, pour un look ultra tendance. 


En plus sur ce stand, tout est mis en scène avec une superbe déco, où des têtes de bison en résine, sont accrochées, tenant compagnie à des crânes disposés dans d’anciennes caisses en bois. 

 

Foire Internationale de Marseille 2018

Foire Internationale de Marseille 2018


Lors de ta balade, je t’invite à te rendre au stand du Safran de Provence Le Crocus Bleu, pour y découvrir une moutarde miel / safran très originale et savoureuse. 

Tu y trouveras d’autres produits parfumés au safran, comme du vinaigre de cidre, du sel de Camargue, de la confiture de rhubarbe, d’ananas ou de mirabelle, qui sont bio et sans conservateur

 

Foire Internationale de Marseille 2018


Pour clôturer cette visite, laisse-moi te présenter les produits de la marque Herba Beauty, située à Alger, qui commercialise une gamme de cosmétiques et produits d’aromathérapie, bio, 100 % pure et naturelle


La crème pour les mains à l’huile de graines de figue de barbarie, sent divinement bon, et rend les mains vraiment très douces, en les hydratant longtemps. 
Ce fut l’un des premiers stand où nous nous sommes arrêtés et donc un des premiers produits que j’ai pu essayer, et lorsque nous sommes partis, après plusieurs heures passées à la Foire Internationale de Marseille, un délicat parfum était toujours présent sur mes mains. 

Foire Internationale de Marseille 2018


Je suis totalement love de cette crème, que ce soit pour ses bienfaits sur ma peau, sa texture si simple à faire pénétrer, ou encore pour l’odeur qui s’en dégage. 
Niveau composition, ses ingrédients m’ont l’air plutôt corrects, puisque cette crème est faite à partir d’eau, d’huile de graines de figue de barbarie, d’émulsifiant et glycérine végétales, et de vitamine E. 
Je ne suis pas une experte en ce qui concerne les compositions des produits de beauté et autres cosmétiques, mais j’avoue apprécier fortement cette marque. 


Toujours à base d’huile de graines de figue de barbarie, tu peux aussi trouver sur le stand un gommage exfoliant et une crème pour les pieds. 


Herba Beauty, ce sont aussi des eaux florales ( ortie, thym, lavande sauvage, eucalyptus, myrte et bien d’autres encore), des savonnettes, des huiles essentielles, ainsi que des huiles de massage. 


Tous les ingrédients de cette marque sont algériens, tout comme le packaging raffiné, qui d’ailleurs représente très bien l’univers oriental. 


Et si tu as la moindre question, la jeune femme présente sur le stand, qui est il me semble, la manager de cette entreprise, sera là pour t’aiguiller et te conseiller. 

Foire Internationale de Marseille 2018
En conclusion, je remercie la Foire Internationale de Marseille de m’avoir invitée à cet événement, où j’ai passé une très bonne journée. Un instant riche en découvertes où une bonne ambiance règne, permettant de faire la connaissance de producteurs et de créateurs de talent.