Profondeurs de l’océan – Livre Disney Twisted Tale – Mon avis

Profondeurs de l'océan – Livre Disney Twisted Tale – Mon avis

On se retrouve aujourd’hui pour un instant lecture.

Je t’ai déjà parlé de l’univers Twisted Tale lors de mon avis sur la nouvelle version des aventures d’Aladdin. Celui-ci m’avait laissé très mitigée, ce qui pour autant, n’avait rien retiré à mon envie de découvrir les autres romans de la série.

C’est donc dans le monde marin d’Ariel que je me suis plongée cette fois-ci. Pour cause, j’adore le personnage, non pas de la sirène aux cheveux flamboyants, mais de la sorcière des mers Ursula.

Je la trouve à la fois mystérieuse et charismatique, avec une âme sombre qui cache certainement un lourd secret.

D’où mon attirance pour ce second bouquin de la collection de Liz Braswell ( éditions Hachette Héros ).

Dans cette version, Ariel qui n’a pas réussi à faire chavirer le cœur du prince Eric, est toujours sous le maléfice d’Ursula. 5 années se sont écoulées et la petite sirène qui n’a pas pu récupérer sa voix, est à présent la reine d’Atlantica, son père Triton ayant été vaincu par la femme pieuvre.

Pieuvre qui d’ailleurs, sous les traits de Vanessa, a épousé le prince et dirige désormais le royaume de ce dernier.

L’histoire pourrait s’arrêter là, pour bien faire comprendre que tout acte a des conséquences, surtout lorsque l’on fait appel à la magie. Mais un évènement vient pousser Ariel à remonter à la surface : son père serait peut être en vie, prisonnier des tentacules de la sorcière.

Profondeurs de l'océan – Livre Disney Twisted Tale – Mon avis

J’en pense quoi ?

Gros point différent de la version sur Aladdin et Jafar : ici, on ne va pas se retaper des kilomètres de pages décrivant la fin du dessin animé de La Petite Sirène. Quelques détails nous sont remémorés de façon ludique, grâce surtout à Eric, sans pour autant nous ennuyer avec un copié collé de l’histoire de base. Un bon point selon moi!

Au niveau des personnages, on remarque de suite qu’ils ont bien évolués.

La naïve sirène qui rêve sans cesse et ne pense qu’à voyager et trouver le grand amour, a grandi, apprenant à faire passer son peuple avant ses désires. Loin d’elle le côté potiche un peu écervelée, qui chante à longueur de journée et ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Même si elle a gardé une légère dose d’impulsivité, la demoiselle est plus réfléchie et mûre. Elle est d’ailleurs prête à tout pour retrouver son père et mettre fin aux agissements de Vanessa – Ursula.

Cette dernière, quant à elle, nous dévoile encore plus que dans le dessin animé, son côté manipulatrice. Elle a mis la main sur le beau prince dont Ariel était folle… Elle possède toujours la belle voix de la sirène, ne se faisant pas prier pour l’utiliser et charmer son entourage grâce à elle… Elle détient le souverain des océans qu’elle déteste plus que tout… Et elle gouverne d’une main de fer tout un royaume terrestre. Hors de question pour elle de laisser le retour d’Ariel mettre en péril ses plans. Stratège jusqu’au bout des tentacules, elle va riposter plus fort que jamais.

Eric est pour moi, le personne qui m’a le moins inspirée. Pas que je ne l’aime pas ou l’ai trouvé inintéressant. Non. Mais disons que j’ai préféré le bras de fer entre les deux déesses des mers. Ce qui n’enlève rien à ce personnage, qui lui aussi a pris plus d’envergure. Même s’il est toujours un peu rêveur et fleur bleue, à se remémorer le souvenir de cette jeune femme à la voix d’ange, il va finir par comprendre qu’il a un rôle à jouer dans son royaume. Il est grand temps pour lui de reprendre les rênes et de stopper la femme qu’il a eu le malheur d’épouser.

J’ai beaucoup apprécié la venue de plusieurs personnages secondaires, sans qui cette version serait moins attrayante. La petite Vareet par exemple, qui n’existe pas dans l’histoire de base, a une forte importance ici. J’ai eu de la peine pour elle, de la compassion et de la tendresse. Au point que je voudrais même en savoir plus elle. De même pour Eureka et Jona, sa descendante, sans qui cette aventure n’aurait pas lieu.

Profondeurs de l'océan – Livre Disney Twisted Tale – Mon avis

L’ambiance conte de fée de Disney est bien présente, mais avec un style plus adulte, qui se lit très bien et rend ce tome assez addictif. J’ai été captivée par ce bouquin, ayant du mal à le lâcher. On va de rebondissement en rebondissement, tout en se demandant si Ariel finira ou non dans les bras d’Eric… Si elle quittera le cœur de l’océan pour continuer sa vie sur deux jambes à l’air sec… Si Ursula terminera en informe algue vivante et gluante, comme elle adore transformer ses proies… Ou si elle parviendra à se créer son monde dans celui des humains…

On a même le droit à une allusion au roman << Pauvre âme en perdition >> de Serena Valentino, que je compte pourvoir lire tôt au tard, de façon à découvrir ce qui a fait d’Ursula, l’être cruel et rancunier qu’elle est.

Ce rêve bleu – Livre Disney Twisted Tale – Mon avis

Ce rêve bleu -  Livre Disney Twisted Tale - Mon avis

Première grande aventure pour moi dans l’univers remanié de Disney, avec les romans Twisted Tale.

Alors, si tu ne connais pas, le concept de Twisted Tale c’est de modifier un élément important des histoires classiques de Disney, pour qu’ensuite, cela faisant effet boule de neige, tous les événements se voient chamboulés à leur tour.

Un bon moyen de faire du neuf avec de l’ancien. Ce qui perso, n’est pas pour me déplaire, en grande mordue de Mickey et Cie, que je suis.

Ce rêve bleu -  Livre Disney Twisted Tale - Mon avis

Bref…

Avec Ce rêve bleu, de Liz Braswell ( éditions Hachette Héros ), tu t’en doutes, on retrouve le monde de l’intrépide Aladdin, et son idylle avec la magnifique princesse Jasmine.

Sauf que là, notre cher voleur au grand cœur ne va pas pouvoir obtenir l’aide du Génie bleuté pour faire de lui un prince. Car oui, Aladdin va bien foncer tout droit dans la gueule du tigre des sables et arpenter les couloirs de la caverne aux merveilles, mais il n’aura pas la chance de récupérer la lampe merveilleuse. Et comme tu le sais ” pas de bras, pas de chocolat“… Ou plutôt dans notre cas, “pas de lampe magique, pas de vœux“…

C’est donc dans ce contexte légèrement différent de la trame de base, que le jeune homme va devoir affronter Jafar. Ce qui bien entendu, ne va pas être une mince affaire, puisque celui-ci sera bien décidé à être sultan ( à la place du sultan : il doit être pote avec Iznogoud ) et à imposer ses règles à tout Agrabah.

Ce rêve bleu -  Livre Disney Twisted Tale - Mon avis

J’en pense quoi ?

L’idée d’une réécriture donnant un ptit coup de jeune à cette histoire qui vient de mon enfance, n’est pas pour me déplaire. Avoir une version alternative est sympathique et permet de se remémorer des souvenirs de môme tout en côtoyant l’attrait de la nouveauté.

Ce que j’ai le plus apprécié, c’est le fait de découvrir les personnages sous un nouveau jour. Aladdin n’est plus le héros de l’histoire, prêt à voler au secours de sa bien-aimée à chaque petit problème. Dans cette version, les femmes ont un plus grand rôle à jouer que dans la version classique. Car même si Disney avait un peu rendu Jasmine rebelle puisqu’elle refusait d’épouser n’importe quel prince qu’on lui avait mis sous le nez, elle n’en était pas moins ultra naïve.

Là, la jeune femme ainsi que d’autres protagonistes féminines, vont taper du poing sur la table, et faire valoir leurs idées.

On nous montre aussi plus le côté obscur d’Agrabah. Et pas seulement vis à vis de Jafar. Lorsque l’on regarde le dessin animé de Disney, on a de l’affection pour ce petit bonhomme rondouillard qu’est le sultan. Alors qu’en y réfléchissant bien, on peut voir ce qui se cache derrière lui. Pendant que le père de Jasmine s’amuse avec ses jouets, le peuple meurt de faim et la misère grandit dans les rues de la cité. C’est donc bien lui, le fautif au départ. C’est le sultan qui n’est pas capable de prêter attention à son peuple, préférant s’occuper de sa petite personne. Un côté plutôt estompé dans la première version.

Ce twist a un côté bien plus sombre que l’histoire habituelle de Disney. On y croise des morts vivants, tout en décryptant des allusions salaces. Ce rêve bleu s’adresse donc à un public moins jeune.

Jusque là, ce What if est plutôt cool, avec ses clins d’œil au dessin animé glissaient par-ci par-là. Mais ce qui m’a un peu freiné vient des premiers chapitres du livre. On reprend les péripéties du début du dessin animé bien trop tôt selon moi. Ou du moins trop en détail. Il faut avoir lu pratiquement 1/3 du bouquin pour voir un changement s’opérer. De quoi perdre en route pas mal de lecteurs qui espèrent rentrer vite dans le vif du sujet.

Autre petit point qui m’a dérangé, c’est l’utilisation du Génie. Déjà dans la version de Disney, j’avais le sentiment qu’il donnait beaucoup plus de sa personne que ce qu’il aurait dû. Il ne se contente pas de faire d’Aladdin un prince, en changeant son apparence et en lui refilant quelques piécettes. Il reste auprès de lui pour lui souffler quoi dire à la princesse et l’aider à conquérir son cœur, tout en en mettant plein les yeux à tout un chacun. On est bien loin du simple vœux réalisé, style la marraine de Cendrillon qui va simplement la relooker et lui imposer un couvre-feu.

Et bien dans ce twist, le Génie accompli encore plus de petits gestes à tout bout de champ. L’auteure tente bien de justifier ça vite fait dans un passage d’un chapitre, mais perso, je trouve ça mal ficelé. Ça ne prend pas.

Sans vouloir te spoiler, je reconnais que la fin m’a étonnée. Je ne m’y attendais pas, bien trop habituée aux petits oiseaux bleues qui gazouillent de Disney. Un bon point pour ce roman.

Ce qui du coup, me laisse un avis mitigé sur cette version alternative. J’adore le concept, mais je n’ai pas totalement adhéré avec la façon dont il a été travaillé ici.

Ce qui ne m’empêche pas d’avoir très envie de lire l’intrigue sur Ursula ( je suis fan de ce perso) ainsi que celle sur Elsa et sa frangine!

Ce rêve bleu -  Livre Disney Twisted Tale - Mon avis

NB : Heureusement que ce livre vient de la bibliothèque, car à 16€90, je trouve que ça ne le fait pas trop d’avoir des pages mal coupées ( donc trop grandes ) et du coup, toutes pliées….

Mon top 10 des jeux de société pour le confinement

Mon top 10 des jeux de société pour le confinement

Voilà déjà plusieurs semaines que tu es enfermé chez toi, à essayer de tuer le temps du mieux que tu le peux.

Niveau programme, tu commences à venir à bout des séries Netflix… Tu t’es déjà rematé 6 fois la trilogie des Retour Vers Le Futur, 11 fois les Jumanji et 9 fois tous les Pirates Des Caraïbes.

Question jeux vidéo, tu as fait une overdose de Switch et de PS4. Et tu as même été jusqu’à terminer les jeux retrogaming que tu gardes précieusement depuis ton enfance.

Ce livre oublié, qui te servait à caler ta table basse, a enfin eu la chance que tu le feuillettes, et les revues empilées dans un coin de ton salon ne te font pas envie ( faut dire qu’on pourrait croire qu’elles viennent de la salle d’attente de ton dentiste tellement elles sont vieilles ).

Alors si colorier avec ta progéniture ne t’inspire pas plus que ça, et que tu n’a plus le moindre sujet de conversation pour passer des heures au téléphone avec ta grande tante, il te reste l’alternative des jeux de société.

Mon top 10 des jeux de société pour le confinement

Voici donc mon top 10 des jeux qui vont t’occuper durant ce confinement :

Etape 1 : essayons de sauver le monde ! Ou au moins nos fesses !

Pandémie

Si ça ce n’est pas LE JEU du moment ?! Plusieurs maladies qui éclatent partout à travers le monde et que ton équipe de spécialistes ainsi que toi-même, devez au plus vite éradiquer. Un bon jeu de coop, qui n’est pas si simple que ce que l’on pourrait croire. ( Perso, j’ai la première version nommée Pandémie. Les nouvelles ont désormais le nom de Pandémic )

Kluster

Un jeu d’adresse auquel tu peux jouer en solo ou avec 3 potes, dans lequel tu vas devoir te débarrasser de tes pierres en premier. Le hic, c’est que celles-ci étant aimantées, elles vont très vite se coller aux autres pour former des kluster.

Escape

Marre d’être bloqué dans ton chez toi? Tu voudrais sortir? Comme ce n’est pas encore possible, tu n’as qu’à tenter de t’échapper avec tes coéquipiers de ce temple en train de s’écrouler. Un jeu d’ambiance en temps réel, bien stressant grâce au CD qui va te mettre la pression.

Mission pas possible

10 minutes ! C’est tout ce que tu as pour réussir ta mission. Seul ou à plusieurs, il va falloir faire preuve de sang froid et de concentration pour gérer le plus rapidement possible les combinaisons de dés de façon à désamorcer les bombes qui piègent la base. Le must, tu peux t’amuser à essayer de battre tes records via l’application à charger sur ton tel.

Zombie 15

Pas de pandémie, mais des hordes de zombies affamés qui te poursuivent dans tous les coins de la ville. Une ville fantôme d’ailleurs, aux allures d’apocalypse , que tu vas traverser pour remplir différents objectifs. Tes coéquipiers et toi, vous n’aurez que 15 mini minutes pour venir à bout de chaque scénario. Il va falloir trouver des armes, éviter de faire trop de bruit pour ne pas attirer plus de zombies, récupérer certains éléments, sans sursauter au moindre hurlement de ces morts vivants ( encore un jeu avec CD d’ambiance ). ( Ce jeu étant désormais en rupture, je te conseille de l’acheter en occasion sur okkazeo )

Magic Maze

Plus de PQ ? En manque de pâtes ? Avec Magic Maze tu vas pouvoir apprendre à dévaliser les rayons de la supérette de ton quartier ! Le tout en incarnant un barbare, une magicienne ou encore un nain et un elfe. Mais attention ! Les vigiles ne vont pas apprécier que tes amis et toi, vous veniez mettre le bazar dans le magasin. Avec ses 17 scénarios et ses 7 niveaux de difficulté, ce jeu de coop a de quoi t’occuper un grand moment.

Mon top 10 des jeux de société pour le confinement

Etape 2 : on met des couleurs dans sa vie

Azul

Ce jeu de stratégie très coloré va faire ressortir tes talents artistiques. Une belle mosaïque à réaliser pour embellir les murs du Palais Royal de Evora, tout en freinant tes adversaires qui cherchent à être de meilleurs artisans que toi.

Color cube sudoku

Confinement en solitaire ou besoin de te torturer les méninges installé tranquillement dans une pièce loin du reste de la tribu ? Ce mélange de Rubik’s Cube et de Sudoku est fait pour toi ! Un casse-tête avec des tas de combinaisons différentes pour des heures de réflexion.

Mon top 10 des jeux de société pour le confinement

Etape 3 : on ouvre ses chakras et on médite

Chakra

En cette période compliquée, c’est le moment de se recentrer et de se ressourcer. On respire, on se détend et on harmonise les gemmes pour obtenir la tranquillité intérieure. Tout en admirant les magnifiques illustrations de ce jeu stratégique.

Samsara

Pour atteindre le nirvana, il va falloir que tu parviennes au travers de tes différentes vie, à accumuler des amulettes d’éternité. Vivre, mourir, renaître… Ces nombreuses renaissances mêlées au principe du deck-building vont t’aider à éliminer le mauvais karma qui est en toi, pour laisser place à la plénitude.

Tu veux profiter de 5€ de réduction dans la boutique en ligne de jeux PHILIBERT : contacte moi pour que je te marraine !

Roxy, la petite chèvre que l’on a parrainé

Roxy, la petite chèvre que l'on a parrainé

Cet été je t’ai fait découvrir un ptit coin de campagne bien sympa, situé en Ardèche. La Chèvre d’Andaure est une ferme familiale, où nous prenons toujours autant de plaisir à nous rendre.

Les propriétaires sont accueillants et prennent le temps de discuter avec les clients. Ils aiment ce qu’ils font et ça se voit.

Ils partagent leur bonne humeur et les petits plaisirs de leur quotidien, invitant les enfants comme les parents à s’essayer à la traite de leurs chèvres, proposant des moments de lecture de contes installés au milieu des animaux et permettant d’entrer dans les enclos pour être au contact de ces adorables biquettes.

Cet hivers, lors de nos précédentes vacances en Haute-Loire, ils nous avaient prévenu qu’en février, des naissances allaient avoir lieu.

Impossible donc pour nous de rater cette période magique.

Nous sommes revenus avec joie et avons eu le bonheur d’assister à l’une de ces naissances. Un doux souvenir qui restera dans nos têtes bien longtemps.

Roxy, la petite chèvre que l'on a parrainé

Par la même occasion, nous avons décidé de soutenir cette ferme, en parrainant une chèvre. Un petit acte qui en soit, nous le savons, n’est pas grand chose, mais qui nous tient à cœur.

Nous nous sommes ainsi engagés à verser 75€ par an, qui vont permettre de payer 2 bottes de foin (30€ pièce) pour notre protégée. Les 15€ restant étant pour Vincent, le patron, qui va veiller sur elle.

En échange de ça, nous avons pu donner un nom à la petite chèvre que nous avons choisi de parrainer. Comme cette année, pour les prénoms d’animaux, c’est l’année des R, et que nous sommes fans de la chanson Roxane de The Police, nous l’avons appelé Roxy.

Lorsque nous sommes revenus la voir, une semaine après le parrainage, la demoiselle avait déjà doublé de taille !

Bref…

En plus d’avoir pu baptiser notre nouvelle copine, nous allons recevoir régulièrement de ses nouvelles par courrier ( 1 fois par mois) . Avec de temps en temps des photos.

Et bbien entendu, nous pouvons venir lui rendre visite lorsque la ferme est ouverte.

Roxy, la petite chèvre que l'on a parrainé

D’ailleurs, samedi dernier, Roxy nous attendait avec un joli ruban rouge autour du coup, pour que nous puissions facilement la reconnaître ( elle a aussi un numéro sur l’oreille, pour être identifiée).

Roxy, la petite chèvre que l'on a parrainé
Roxy, la petite chèvre que l'on a parrainé
Roxy, la petite chèvre que l'on a parrainé

Nous aurions aussi aimé parrainer un petit mâle gris / brun sur lequel nous avons craqué en venant voir Roxy, mais malheureusement cela n’était pas possible, car actuellement, les propriétaires ne gardent que les femelles dans les nouveaux nés. Girl Power! ^^

En tout cas, nous sommes ravis de nous être lancés dans cette aventure, qui va donner un micro coup de pouce à la Chèvre d’Andaure. Toute la tribu va participer, en mettant chacun 1€ par mois / par an, dans une cagnotte. À la fin de l’année, le Chéri et moi, nous compléterons la somme pour atteindre les 75€ à verser.

Une petite contribution pour une exploitation qui nous tient à cœur, où nous aimons nous balader et qui vend de délicieux fromages !

Si toi aussi tu veux aider la Chèvre d’Andaure et parrainer une adorable chèvre, contacte les via leur page Facebook ou va directement leur rendre visite !

La Chèvre D’Andaure, Le Serre, 07320 Saint Jeure d’andaure ( lachevredandaure@outlook.fr )

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance

Qu’il est loin le temps de mes jeunes années. De l’insouciance. Des batailles de polochons.


Non ! Stop !
C’est quoi ce mélodrame ? On croirait entendre la voix off d’une vieille femme, m’étant en place l’ambiance du dernier film à la mode.

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance


Franchement, je ne peux pas dire que toute cette part enfantine m’ait quitté. Elle est toujours présente en moi, fort heureusement. Sinon que la vie serait triste. Être adulte n’est pas une partie de plaisir et il est agréable de pouvoir se réfugier de temps en temps dans des délires de mômes.
C’est justement ce que m’a proposé Panini. Retrouvé un peu de mon passé.


L’entreprise Italienne, fondée en 1961 par deux frères marchands de journaux, Giuseppe et Benito Panini, est connue à travers le monde pour ses merveilleux autocollants que petits et grands prennent plaisir à collectionner.

Numéro 1 mondial dans le secteur des images, le groupe Panini commercialise aussi des BD, comics, magazines jeunesse et des romans.
Loin des premières images de footballeurs cartonnées qu’il fallait coller grâce à un tube de glue, nous connaissons tous désormais les stickers adhésifs vendus en pochettes, qu’il suffit d’appliquer dans un album.

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance


Lorsque j’étais à l’école primaire, je me souviens avoir différentes collections de jeux de l’époque. J’étais fan des pogs, des Jojo’s… Je dépensais mon argent de poche dans les photos collector des Spice Girls… Mais surtout j’essayais de terminer mon album Panini du Roi Lion.
J’arrivais en classe, avec dans mon sac, des piles de doubles de mes vignettes représentants Simba, Timon et toute la clique, bien maintenues par des élastiques.
Je notais sur un bout de papier les numéros qu’il me manquait et à chaque récréation, invariablement, je m’arranger avec mes camarades pour faire des échanges, à la recherche des autocollants qui me permettraient de compléter mon cahier.
Un genre de marché noir, où les stickers les plus rares se troquaient au plus offrant.


Car oui, c’est là le fort de Panini. Rendre accro les collectionneurs, qui rêvent de mettre la main sur la totalité des vignettes nécessaires pour remplir les albums, au point de les obliger à investir dans de nombreuses pochettes, à se réunir pour pratiquer des échanges ou encore à commander les numéros jamais dégotés.


Ce jeu au départ inventé par les deux frères dans le but de mieux vendre leurs journaux, a su rapprocher bons nombres de minots, qui sans cela, n’auraient peut-être jamais fait connaissance durant la récré. Les autocollants Panini parviennent même à garder l’âme d’enfant de bien des adultes, comme moi, qui là encore rencontrent d’autres collectionneurs pour parler de leur passion.


Car avec un large choix de thèmes, allant du sport, aux films, dessins animés, animaux, Disney, ou encore Marvel, l’enseigne arrive à capter l’intérêt du plus grand nombre.

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance


Tu imagines donc ma joie de pouvoir me plonger dans mes souvenirs en retrouvant ce nouvel exemplaire de l’album Panini du Roi Lion. Ce Disney me tient beaucoup à cœur, car pour l’un de mes anniversaires, j’avais pu aller le voir avec des copains. La période justement où j’avais déjà collectionné les stickers.


Panini m’a fait parvenir un starter, comprenant l’album et 2 pochettes ( ce kit de démarrage est vendu à 3,95€ ). Ainsi que 8 pochettes supplémentaires.

De quoi démarrer doucement ma nouvelle addiction. 


Cet album retrace les aventures de Simba, de sa naissance à la mort de son père Mufasa, jusqu’à sa prise de pouvoir, tout en suivant l’histoire réalisée par les studios Disney. Au fil des pages, on découvre des illustrations magnifiques, colorées et pétillantes, auxquelles viennent s’ajouter des petits jeux ou encore des informations sur la nature.

Un joli poster du nouveau film The Lion King sert de cerise sur le gâteau. 


En ce qui concerne les pochettes, elles contiennent 4 stickers ainsi qu’une carte cartonnée, faisant partie d’une collection de 50 cartes pouvant être rangées dans une petite boîte à monter soi-même ( présente elle aussi dans le magazine ). 

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance
Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance


En dehors du stater, l’album seul est vendu 2,90€ et chaque pochette 1€. 
Les albums Panini, tout comme les autocollants peuvent s’acheter en grande surface, bureau de tabac, dans les magasins de loisirs créatifs et librairies ( style Cultura), dans les boutiques de jouets ou encore en ligne, directement sur le site de la marque ou chez Amazon / Cdiscount, etc.

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance
Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance

 
Par contre, on trouve plus facilement maintenant des starter et des lots d’une dizaine de pochettes, que le tout vendu à la pièce. Le petit plaisir de sortir de l’école et de foncer chez le marchand de journaux du coin pour acheter une pochette de vignettes avec son argent de poche, n’est plus vraiment là. 


Mais ça n’enlève rien à la joie de remplir petit à petit son album et d’échanger ses doubles avec les potes à la récréation. 

Mes lectures jeunesse du moment

Mes lectures jeunesse du moment

Je veux que les fées existent, j’y crois, j’y crois !

Tout comme j’aime rêver d’un monde imaginaire rempli de dragons, de sorcières, de lutins, d’elfes et surtout de magie.


J’ai beau avoir passé la trentaine, je reste et resterai toujours une grande gamine.
Il est important de garder son âme d’enfant. Important de savoir rire et s’amuser. Important de ne pas trop se prendre au sérieux.
C’est pourquoi j’adore regarder des dessins animés, chanter des chansons de Disney, m’éclater dans les parcs d’attractions, colorier, faire de la balançoire ou encore lire des livres de contes et des mangas. 


D’ailleurs, lorsque l’on va faire un tour chez Cultura, je ne loupe jamais le rayon des bouquins pour gosses. Plus particulièrement les BD. Je suis généralement rapidement attirée par celles dont la couverture est très colorée ou qui laisse présager d’une histoire fantastique.
Je me fais une big pile prometteuse et je fonce m’installer dans un fauteuil pour oublier tout ce qui m’entoure. 

Mes lectures jeunesse du moment

Laisse moi donc ma petite fouine à lunettes, te montrer quelques unes de mes dernières lectures, qui pourront peut-être te plaire ou tenter tes enfants.

Mes lectures jeunesse du moment

Lothaire Flammes de Marianne Alexandre ( éditions Jungle ) est une bande dessinée à l’univers très coloré et pour cause ! Lothaire n’est pas un chasseur de monstres ordinaire. Pour capturer les êtres étranges qui croisent son chemin, il lui suffit de quelques formules et d’un bon coup de pinceau. Aidé de son chat-colyte , Chattertone, Lothaire vient en aide aux villageois, moyennant rétribution.

Le titre en lettres dorées tout comme les illustrations dans des tons orange / bleu / vert, rendent se livre très attrayant.

Le petit plus fort sympathique : les représentations du carnet de Lothaire à la fin de l’album, où il note la marche à suivre pour capturer les monstres.

Mes lectures jeunesse du moment

Sorceline de Sylvia Douyé et Paola Antista ( éditions Glénat ), m’a rapidement fait penser à Norbert Dragonneau . En effet la jeune fille rêve de devenir fantasticologue. Pour cela elle va devoir apprendre à soigner différents animaux légendaires dans une école un peu particulière. Mais Sorceline , aussi douée soit elle, va vite se rendre compte que la compétition bat son plein et que les mauvais coups sont de la partie. Entre pouvoirs inattendus, amis, ennemis, et événements surprenant, les cours ne seront pas de tout repos.

Des graphismes féeriques, qui collent à la perfection avec les allusions à Harry Potter, Dragon ou encore Peggy Sue, et des personnages attachants en pleine crise d’adolescence.

Mes lectures jeunesse du moment

Des lumières dans la nuit de Loréna Alvarez ( éditions Glénat ), m’a laissé un avis mitigé. Même si je suis fan de l’univers inspiré de Miyazaki et des illustrations riches en couleurs ainsi qu’en détails, l’histoire en elle même ne pas plus captivée que ça. Je n’ai pas réussi à me lier d’affection pour la petite Sandy, malgré son côté rêveur et curieux.

Pourtant l’album a de quoi donné envie de le lire. On se plonge dans l’aventure d’une fillette vivant dans un établissement catholique, qui refuse de faire du mal aux animaux et passe son temps à dessiner… Lors d’une sortie scolaire , Sandy va découvrir un monde aux allures de musée, bien caché dans la carapace d’une tortue. Cette dernière va lui demander son aide pour achever une peinture, ce qui va mener l’enfant à croiser la route d’autres créatures bien étranges.

A toi désormais de faire ton choix et de parcourir ces ouvrages. N’hésite pas à me conseiller certains livres jeunesse ^^ J’adore en découvrir de nouveaux.

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Tu le sais, je t’avais prévenu, ce week end je devais me rendre au Hero Festival de Marseille, qui se déroulait au Parc Chanot

Pour cette 5ème saison, j’étais invitée dans le cadre de la Mission Média, de façon à ce que je puisse découvrir cette manifestation pour ensuite t’en parler. C’est donc ce que je vais faire. Là. Tout de suite. Maintenant.

Alors suis moi au cœur de cette aventure et prépare toi à rencontrer des personnages étranges, monstrueux et féeriques.

Attends ! Ne te précipite pas fougueux Padawan ! Nous devons d’abord synchroniser nos montres ! Enfin nos bracelets VIP. Sans eux, pas moyen d’entrer dans ce lieu aux 1000 merveilles.

 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Maintenant que c’est fait, on peut foncer s’éclater au travers de 4 univers hauts en couleurs

Commençons par aller saluer Cécile, la charmante attachée presse du Hero Festival, qui a eu la gentillesse de me permettre de me rendre à cet événement. Remercions la ensemble, car c’est grâce à elle, que toi aussi tu peux te balader dans ces allées. Alors qu’est ce que l’on dit ? Merci Cécile !

Reprenons notre petit bout de chemin.

Comme je te le disais, il va nous falloir traverser le monde kawaï de Konoha, pénétrer à nos risques et périls dans la mythique forêt de Brocéliande, rencontrer les autochtones de Krypton, pour finir par parcourir le cosmos virtuel de Ludopolis.

Lors de cette expédition, la tribu et moi avons dû affronter bien des épreuves.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Nous avons croisé le chemin de quelques sorciers. Certains forts sympathiques. D’autres, comme Lucius Malefoy, légèrement glacials. Mais heureusement, Hagrid n’était pas loin, et a su nous sortir de cette galère. Il nous a d’ailleurs proposé d’enfiler le Choixpeau, pour savoir a quelle maison nous appartenions. Avant de nous inviter à admirer pas moins de 300 pièces ( même plus ) plus abracadabrantes les unes que les autres, qui d’après la légende, auraient servi dans des films.  Bizarrement, nous n’avons pas vu Ron Weasley, alors que la Ford Anglia de son père était garée dans un coin. Peut être était-il au Dragon Qui Fume, un bar où les cocktails et bières dégagent de la fumée.  Norbert Dragonneau, alias Salem Cosplay avait l’air d’être à la recherche de son Niffler….

Jill Grayson, une modèle mordue de cosplay, animait un quizz Harry Potter. Bon, je dois avouer que malheureusement, nous n’avons assisté qu’à une partie de celui-ci, car les nains étaient déçus que seules les personnes totalement face à la scène ne soient interrogées.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

A un moment, nous nous sommes pris pour Gulliver, car nous sommes arrivés dans un espace où un peuple de minis créatures s’était installé. Le chef de cette communauté, Nathan Seiya Man, nous a expliqué qu’il s’agissait de << L’Expo des Légendes >>. Fort heureusement, nous n’avons pas fini ligoté à même le sol. Batman, Hulk, Deadpool, Bulma et les autres membres de ce peuple, ont été accueillants, prenant la pause pour nous, telles des figurines inanimées.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Au milieu de Brocéliande, trônait une grande scène. J’ai tout d’abord pensé qu’il s’agissait d’une grande table pour des offrandes, mais j’ai vite compris que si effectivement cette construction était un lieu de culte, aucun sacrifice n’y serait fait. Ouf! A la place, de nombreux admirateurs étaient venus prêter allégeance à un homme en jean et pull jaune moutarde, répondant au nom de Frankie Muniz, alias Malcolm, Cody Banks ou encore Buddy Holly

Ce dernier, très souriant, répondait à toutes sortes de questions, avec bienveillance. On m’a même laissé entendre qu’il apposait sa signature sur des parchemins qu’il remettait ensuite à quelques privilégiés, savourant même différentes victuailles avec certains. Surement des chevaliers, ou des personnes de hauts rangs.

A quelques pas de là, en extérieur, un fier village médiéval se dressait, ainsi qu’une ferme. Les sujets j’imagine, de l’homme au pull.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Dans l’espace virtuel, des tas de Geeks se pressaient pour réussir à attraper en premier, la manette qui allait diriger leur vie. Ou plutôt leur No Life. 

Pendant que quelques uns se dandinaient  en se prenant pour John Travolta dans Saturday Night Fever au rythme des musiques du jeu Just Dance, d’autres couraient sur un terrain et shootaient dans un ballon de foot au travers d’un tournoi Fifa 19. J’en ai même aperçu, qui essayaient de sauver leur peau dans une Battle Royale, pour finir par effectuer une Fortnite Dance. Tout cela encadré par des grands noms de l’environnement fictif, incluant Sony, Nintendo, Microsoft… Les plus vieux étaient comme attirés par de grosses boîtes, surnommées bornes d’arcades.

Mes Gremlins, eux, ont décidé de suivre Mario, la Princesse Peach et toute la clique, en se plongeant dans une << Party 8 >>, en mode Switch. Pas de bol pour mes garçons, qui se sont retrouvés avec une manette défaillante. Je pense qu’un mage ayant peur de perdre contre eux, avait dû leur lancer un mauvais sort.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mais Fred Of The Dead, alias Sparadrap dans la web série Noob, a tout fait pour rendre cet instant amusant et inoubliable. Avec sa bonne humeur, ses jeux de mots et ses réparties du tonner, il a su nous faire rire. Et c’est lors d’un quizz enflammé, qu’il nous a montré de fantastiques cascades, réussissant à ne pas tomber du siège sur lequel il se balançait, et qu’il a eu la délicate attention de nous offrir de précieux cadeaux que nous chérirons jusqu’à notre dernier souffle. Que ce soit les cartes Dragon Ball Z, les porte-clefs en perles hama, ou même les housses de téléphones, tous ont juré de les transmettre de génération en génération.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

De temps en temps, nous croisions des troubadours, des musiciens, des chanteurs, mais le plus surprenant, était de constater que des personnages de contes comme Blanche Neige ou la Princesse Aurore, cohabitaient avec les différentes légions de Star Wars, ou encore un tas de Supers Héros. 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Me croiras-tu si je te dis que Captain America en personne ( ou presque : Han Jones ) avait donné rendez-vous à Iron Man, Doctor Strange, Scarlet Witch, Star Lord ( David Krüger, sa voix française, était présent lui aussi ), Loki ( yesss!!!! team Loki en force!!! ), Gamora, ainsi que Eleven avec son paquet de gaufres, le Joker, Harley Quinn, Elastigirl, et bien d’autres de ses potes, pour un petit défilé Cosplay. Un peu plus et ils sortaient une grande couverture pour se faire un pic-nic en plein au milieu de la foule, moi j’te le dis !

Si les arts martiaux sont ton truc, tu n’aurais pas été déçu, car plusieurs démonstrations ont eu lieu, tout comme des combats de sabre laser. De quoi apprendre à pourfendre les géants et dragons ( mais non j’déconne, aucune créature surnaturelle n’a été blessée durant ces deux jours ).

Pour la génération années 80, comme moi ( qui a osé me traiter de vieille ?!), il était possible de monter à bord de la DeLorean pour un petit Retour Vers le Futur, ou d’être aux commandes de Kitt la Pontiac noire de K2000.

D’autres curieux rassemblements tels que de la customisation de playmobil, des parties de jeux de société, des animations réalisées par des écoles de manga / informatique / synthèse 3D / jeux vidéos / web / design digital, des conférences, etc, se sont déroulés en continu.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Bien évidemment, des camlots avaient installés d’ici et delà leurs stands, vendant des articles de toutes sortes, allant des potions, aux médaillons porte-bonheur, en passant par des miroirs magiques.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Les Geeks Fashionistas pouvaient repartir avec de quoi se relooker de la tête aux pieds : casquettes, sweats, tee-shirts ( dont des versions à LED ) à l’effigie des meilleurs héros ou des pires vilains, ou encore avec des slogans amusants. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié les vêtements de chez Askew Gaming . Il y avait un tee shirt avec Groot déguisé en licorne, ainsi qu’une casquette de Rocket, qui me faisaient de l’œil. Mais j’ai su resister à la tentation.

Pour les accros de déco, des marchands de tapis posters étaient présents. Mais j’avoue que ma préférence allait aux créations des illustrateurs. 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

J’ai eu un gros coup de cœur pour les réalisations d’Audrey Gianelli. La jeune femme a un incroyable talent. Sur son stand, elle proposait des marque-pages, des aimants, des miroirs, mais aussi des coussins, des pochettes et des affiches, représentant des personnages de films et de séries ( entre autres ) , et même un calendrier pour l’année à venir. Mais pour le moment, je vais devoir me contenir et ne pas t’en dire d’avantage. Tu en apprendras plus en temps et en heure…

Comme je suis à fond dessin et peinture, je dois dire que d’autres illustrateurs m’ont subjugué. 

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Fanny Liabeuf, a de nombreuses cordes à son arc, telle une véritable petite elfe. Elle dessine de tout, pouvant réaliser d’adorables animaux plus trognons les uns que les autres, comme des portraits ou même des créatures fantastiques.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

 

Mon p’tit barbier meurtrier en herbe, tu connais ma passion pour Tim Burton. Alors tu ne seras pas étonné d’apprendre que je me suis fait plaisir en m’offrant un des magnifiques badges de Laurence Péguy. J’avais déjà découvert cette artiste à l’univers burtonien lors d’un autre événement et je lui avais acheté des marque-pages pour mon fils comme pour moi. Je pense que je vais me lancer dans une collection de ses illustrations qui sont parfaites pour ceux qui sont fans de T.B.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Toujours dans le monde des illustrateurs ( oui, je te l’ai dit, j’ai beaucoup d’admiration pour eux ), j’ai recroisé Yuki Art, qui a un style très kawaï et manga. Elle compte d’ailleurs lancer son propre manga et a mis en place une cagnotte Ulule pour l’aider à tenir ce projet.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Les peintures de Poils De Martre sont, je trouve, spectaculaires. Et originales, puisqu’elles sont faites sur différents supports, allant des toiles, aux vinyls mais aussi aux bombes de peinture.

Je me suis aussi beaucoup attardée ( au grand dam de mes enfants ^^ ), dans le royaume des conteurs d’histoires. Ces écrivains qui savent manier les mots comme personne, me font et me feront toujours rêver. Encore une fois, j’ai pu découvrir de jeunes talents qui méritent largement que l’on s’intéresse à eux. Surtout qu’ils n’évoluent pas tous dans les mêmes univers et ont chacun leur style.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Avec son livre Thennan Le collier d’Orichalque, D. Manakete s’adresse au départ à un public jeune. Mais laisse moi te dire qu’ayant commencé à suivre les aventures de Natasha, cette ado en conflit avec sa mère, qui va être confrontée à bien des péripéties au travers de différents mondes extraordinaires, dans lesquels elle croisera la route de créatures fantastiques et parfois sombres, ce roman captive aussi très facilement les grands gosses comme moi. Pour dénicher ce livre et le glisser au pied de ton sapin, c’est par ICI !

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Le seconde roman qui a su me captiver lorsque j’ai lu son résumé, est un mélange entre Harry Potter, le Seigneur des Anneaux ou encore Game Of Thrones. Que demander de plus lorsque l’on est une ptite Geekette comme moi? Mais c’est aussi l’auteur en lui-même qui m’a intrigué. Un gendarme qui se met à écrire des livres fantastiques, plutôt que des polars, ça sort de l’ordinaire. Le tome 1 de la saga Continents écrit par Alexandre Benavente, se trouve ICI

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

C.M.Dutkiewicz a eu la super idée de rédiger des << dictionnaires >> ou << guides >> permettant d’en apprendre plus sur les origines mythologiques de plusieurs séries TV à succès. Au programme des réjouissances : Buffy, Angel, Charmed, Harry Potter, Supernatural ou encore Stargate, American Gods. De quoi se divertir tout en approfondissant ses connaissances. Un pack de 5 dicos différents se trouve ICI. En plus je vais te confier un petit secret. Mais chut! Ca reste entre nous! La jeune femme m’a révélé qu’un nouveau guide allait paraître incessamment sous peu!

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

C’est en remettant la main sur un texte écrit lorsqu’elle était lycéenne, que Cindy Defosse a eu l’envie de se plonger à nouveau dans l’écriture. Ce qui lui a bien réussi puisqu’elle en est déjà à 3 tomes pour sa collection Les Eférides, qui mettent en scène Leïna, une jeune héroïne qui va devoir quitter son village pour suivre sa destinée et remplir une mission : rassembler les 5 trycals, des bijoux aux pouvoirs particuliers. Le premier tome de cette saga fantasy est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Prophétie, complots, quête sur ses origines… Voilà ce qui attend Lana, le personnage sorti tout droit de l’imagination de Saveria Lagaly. C’est sans le vouloir, que l’héroïne du livre Le Grand Jeté , va se retrouver au cœur d’une guerre que seule elle semble pouvoir stopper. Un bouquin qui a grandi avec son auteur et que tu peux retrouver ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

J’ai aussi croisé la route d’un écrivain Marseillais, qui désormais habite à La Ciotat, Yoann Flores. Avec lui, nous faisons un bon dans le futur, pour arriver en 2032, juste après la fin d’une dernière guerre mondiale qui a marqué la Terre. J’ai pu lire quelques pages du premier tome de CGDF 2032-2012, et j’ai eu de suite des pensées pour le livre Ready Player One, mais aussi pour Le 5ème Element. Une technologie avancée, des armes de nouvelle génération, le tout dans un thriller de science fiction. Le premier tome est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Rien qu’en voyant l’illustration de la couverture de Wake The Dead de Frédéric Czilinder, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce bouquin. Des zombies à la pelle, dans une petite ville d’Amérique pleine de secrets, des personnages typiques des standards de films d’horreur, bref, l’auteur a pris le parti de nous emmener dans un univers un peu cliché des histoires de morts vivants, et moi, j’adore cette idée ! Le premier tome est ICI .

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Pour terminer sur le coin des manuscrits, laisse moi te présenter Massalia Steam System de Flora Del Sol et Syhaey. Une histoire qui s’inspire de Marseille, tout en nous invitant dans l’univers Steampunk, au travers d’une enquête, ça m’interpelle beaucoup. Pas toi ? Pour découvrir le tome 1, c’est ICI .

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

D’ailleurs, en parlant de SteamPunk, je vais te faire une confidence…. Je n’y connais pas grand chose dans ce domaine, mais depuis quelques temps j’ai envie d’en apprendre plus à ce sujet. Je voudrais pouvoir au fur et à mesure de mes recherches sur ce monde et ses passionnés, partager avec toi ce que je vais découvrir. Que ce soit au travers de livres, de films, de cosplay, de créations ou illustrations. Un projet que j’espère pouvoir rapidement mettre sur pied.

Ce qui est déjà sur la bonne voie, grâce aux charmantes personnes qui m’ont donné quelques tuyaux pendant que je déambulais dans le Village Steampunk.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Au stand de Retro Univers, j’ai pu discuter longuement avec un couple de créateurs. Ils étaient extrêmement sympathiques et ont pris beaucoup de leur temps, pour m’expliquer les bases de cet univers. Un immense merci à eux ! Car ils ont su me motiver encore plus à me plonger dans les récits de Jules Verne et d’Howard Philips Lovecraft. Au delà de leur gentillesse, c’est aussi leur travail que j’ai beaucoup apprécié. Je peux même dire que j’ai eu un coup de foudre pour leurs carnets me rappelant Grimoire dans Hocus Pocus. Ils sont passionnés et ça se ressent au travers de leurs réalisations, qu’ils peuvent personnaliser. Des bijoux, des cannes, des chapeaux, ou encore des armes et des costumes…. Un mélange steampunk et rockabilly qui donne de magnifiques résultats! 

Dans ce village j’ai fait la connaissance de l’association La Nef Des Premiers Ohms , dont le siège social se trouve dans le premier arrondissement de Marseille. Celle-ci a pour but de faire la promotion de la culture Steampunk. Une nouvelle fois, les personnes qui s’occupaient de ce stand étaient très agréables et se sont données la peine de partager avec moi leur savoir ( du moins une partie , car comme j’ai pu le constater, le Steampunk regorge d’anecdotes et de faits ). Je vais devoir potasser tout ça pour rattraper mon retard en la matière !

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Poursuivant mon incroyable aventure au Hero Festival, j’ai été obligée de m’arrêter chez Produits D Rivets . Leurs cadres, fioles, bocaux, tout me faisait penser aux épisodes de l’émission Cabinet de Curiosités qu’avec la tribu nous aimions regarder. Un voyage dans le temps, mêlant objets anciens, médicaux, industriels et étranges.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

A savoir aussi que dans ce village hors du temps, il était possible d’admirer des tableaux en 3D détournant les personnages de comics, films et autres, pour les remanier à la façon Steampunk Art , dont Ciryl Auklair est le créateur.

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Quittons ce décor et rendons nous maintenant chez Geeks Du Sud, une association autour de la culture geek de la région Nimoise. J’ai craqué devant les réalisations en impression 3D de ce stand! Particulièrement pour les Groot versions pots de fleurs. Ils étaient trop mignons. Les pierres du 5ème éléments, elles aussi m’ont fait de l’œil. Mais il n’y a pas qu’à moi que tout ce travail a plu. Mon mini Gremlins s’est offert une statuette de Rocket, qu’il a vite installé dans sa chambre, de peur que je ne lui pique ^^

 

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Avec Sethopia ,des scènes du Monde de Narnia et de Maléfique me sont revenues en tête. Moi qui adore le faune Tumnus, ainsi que cette fée incomprise, je ne pouvais qu’être conquise par ces cornes magiques. Des créations artisanales uniques, peintes à la main, mais aussi des bijoux et des accessoires, où le souci du détail est bien présent. Il ne manquait que le chant des oiseaux et le bruit d’une cascade pour voir apparaître des naïades et déesses de la nature.

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Bien évidemment, il était aussi possible de revenir chez soi avec des Funko Pop, des Warhammer, ainsi que des jeux de société, des fontaines aux allures de trolls…. Mais aussi des confiseries, des bentos…. Des costumes et accessoires, des répliques d’armes…. Des goodies, des porte-clés, des mugs, des stylos, des mangas, des dvd…. Bref, tout ce que ton banquier n’aurait pas voulu que tu achètes.

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

Dans les infos utiles, il était possible de se restaurer sur place ( plats asiatiques, italiens, salades, burgers, tacos, glaces, marrons, churros, bonbons…. ). En cas de grosses dépenses, il y avait un distributeur ( attention, il est vite vide ). Et si tu venais avec 6 couches de fringues sur toi, un vestiaire payant était à ta disposition.

Que te dire de plus, si ce n’est que nous avons passé un super week end riche en découvertes. Que nous en avons pris plein les yeux. Et que nous espérons pouvoir assister à la prochaine édition du Hero Festival de Marseille.

Viendras-tu?

 

 

 

La cinquième saison du Hero Festival de Marseille, arrive à grands pas ( Concours )

La cinquième saison du Hero Festival de Marseille, arrive à grands pas

 

Ami Marseillais ou des environs ( ou même de bien plus loin ), que dirais-tu que l’on se retrouve lors d’un événement fort sympathique et haut en couleurs ?

 
Les 10 et 11 novembre prochains, si tu te balades près du Parc Chanot, tu risques de croiser des personnages étranges, et des créatures énigmatiques qui te proposeront peut-être de leur faire des câlins. 
 
Il s’agit de la cinquième saison du Hero Festival, une convention qui attire des geeks en tout genre. 
 
Un festival divisé en quatre univers où tu vas pouvoir déambuler et en prendre plein les yeux.
 
* Brocéliande : village médiéval, chevaliers, fées et sorcières, héros de BD, village Steampunk, jeux de rôles et jeux de plateau
 
* Ludopolis : espace dédié aux jeux vidéos et nouvelles technologies, héros du web, retrogaming, tournois drônes, champions d’e- sport
 
* Krypton : l’univers Amérique avec ses super-héros, science-fiction, comics, cinéma et découvertes culturelles
 
* Konoha : direction l’Asie avec les héros de manga et d’animés, les cultures traditionnelles, jeux et arts martiaux
 
Cet événement est aussi l’occasion pour toi mon petit curieux sur pattes, de t’essayer au cosplay ou de te perfectionner si c’est déjà une de tes passions. À savoir que non seulement tu vas pouvoir rencontrer certains cosplayeurs de talent, invités pour cette manifestation ( comme Salem Cosplay, Jill Grayson, Sakuraflame, Pakupaku Ru, et bien d’autres), mais en plus il te sera possible d’acheter des costumes et accessoires directement sur place.
 
Et si l’envie te prend, pourquoi ne pas faire un petit show cosplay, pour présenter ta tenue et ton personnage, sur une musique, une danse ou même ton moment favori d’un film, le samedi 10 novembre, en montant directement sur scène. Pour cela il te suffit de t’inscrire en remplissant le formulaire qui se trouve ici.
 
Et si te mettre en scène n’est pas franchement ton truc, tu peux participer aux défilé libres, en remplissant le formulaire qui est là.
 
Le dimanche 11 novembre, à 14h45, aura lieu sur la grande scène, un concours cosplay animé par BulleJapon.
 
Mais ce n’est pas tout, différentes animations auront lieu, des quiz, des concerts, etc… De nombreux guest seront présents dont le superbe Frankie Muniz ( Malcolm) ou encore des acteurs de la série Kaamelott.
 
Un tournoi Fortnite et un tournoi Dragon Ball Fighters Z, avec de nombreux lots à la clé se dérouleront sur le stand de Maximus Cup
 
Perso je ne louperai pas le quiz geek organisé par Fred of the dead, alias Sparadrap dans la web série Noob, samedi à 15h45 et dimanche à 16h30, sur la scène Ludopolis. 
 
En plus de toutes ces animations (je peux te dire qu’il y en a bien plus que ce que je t’ai mis), de nombreux stands de babioles, de Funko Pop, de livres et autres trésors de geek, sont à ta disposition pour faire fumer ta carte bancaire. 
 
Et si tu as un petit creux, une méga faim version Totoro, ou juste l’envie de tester des confiseries venues d’ailleurs, n’hésite pas à te rendre aux différents points de restauration. Yakitoris, nems, samoussas, burgers, bentos, bonbons… Tu auras le choix pour t’en mettre plein la panse. 
 
Tu veux savoir comment venir ? Grimpe dans le Pôle Express, sors ta Batmobile, enfile tes bottes de sept lieues et dirige-toi vers le Parc Chanot, situé au cœur de Marseille, à 10 minutes du Vieux-Port et 30 minutes de l’aéroport. Si tu arrives par le Poudlard Express, ne t’en fais pas il y a 5 stations de métro directes depuis la gare Saint-Charles. 
Un parking est aussi disponible sur place.
 
Tu es motivé à m’y retrouver ? Alors fonce acheter ton billet en ligne sur ce lien. À savoir : un tarif préférentiel est possible si tu commandes tes billets avant le dimanche 4 novembre
Entrée gratuite pour les Gremlins de moins de 7 ans. 
Bien évidemment, tu peux aussi acheter tes billets directement sur place lors de ta venue. 
 
 
La cinquième saison du Hero Festival de Marseille, arrive à grands pas ( Concours )
 
Comme j’aime te faire plaisir, je lance un super concours geek. 
Ce n’est pas 1, ni 2, mais 4 entrées qu’il est possible de remporter !
 
Ce qui signifie qu’il y aura 4 gagnants différents !
 
Pour participer, il faut :
 
 
  • être abonné à mon compte instagram @bijouxbonbonsetchocolat
  • être abonné au compte instagram du @herofestival
  • aimer la photo du concours sur mon compte instagram
  • inviter au moins 3 amis à participer au concours ( 1 ami par commentaire pour que je sois certaine de voir ta participation, car insta cache des commentaires )

Plus tu invites d’amis, plus tu augmentes tes chances ( +1 chance par pote invité )

 

Chance supplémentaire = en partageant en story et / ou sur ton compte insta, le concours ( n’oublie pas de m’identifier et d’être en mode public, sinon je ne pourrai pas voir ta publication ).

 

Le concours prendra fin le 5 novembre à minuit et je publierai le nom de la ou du gagnant ici comme sur Instagram.

 

Bonne chance !