Açaï Chia Porridge aux fruits rouges, vegan

 

Envie d’un dessert vite fait? D’un goûter coloré? Ou d’un ptit déjeuner qui va bien te booster pour démarrer ta journée?

J’ai ce qu’il te faut !

Açaï Chia Porridge aux fruits rouges, vegan

Un petit Açaï Chia Porridge aux fruits rouges.

Nous seulement ce porridge est rapide à faire, simple et vegan, mais en plus il combine plusieurs ingrédients bons pour ton corps.

Tout d’abord la poudre d’açaï, ( réalisée à partir des baies d’açaï ), qui entre dans la famille des super-aliments. Pourquoi? Parce qu’elle est riche en anti-oxydants, en fibres, minéraux, calcium, fer et vitamines, ainsi qu’en oméga 3 et 6.

Ensuite les graines de chia, qui peuvent faire penser à des graines de pavot. Elles sont riches en << bons gras >>, en fibres, en vitamines B9, mais surtout en protéines ( 23% ).

Tu te fais du bien sainement, tout en te régalant. L’açaï ayant une saveur de fruits rouges et de cacao, cette poudre se marie très bien avec les mûres, framboises, groseilles et autres délices juteux.

 

 

Açaï Chia Porridge aux fruits rouges, vegan

Pour un pot il te faut :

  • 1CS + 1/2CS de graines de chia
  • 1CC de poudre d’açaï
  • 50ml de lait de soja
  • 1/2CC de stevia
  • quelques fruits rouges

 

Açaï Chia Porridge aux fruits rouges, vegan

Direction la cuisine :

Mixe le lait de soja avec la poudre d’açaï et la stevia.

Mélange cette préparation avec les graines de chia.

Verse le tout dans un petit pot ou ramequin.

Réserve au frigo pendant 1h à 1h30 au moins.

Au moment de déguster ton porridge, ajoute les fruits rouges.

 

 

Pains verts à la spiruline, herbes de Provence et céréales

Tu connais Hulk?

Il s’est invité chez moi et m’a aidé à faire un peu de boulangerie…. Il s’est tapé l’incruste dans les derniers ptits pains que j’ai réalisé…

 

Pains verts à la spiruline, herbes de Provence et céréales

Des petits pains qui sont aussi costauds que lui, ultra sains et plein d’énergie.

Notamment grâce à la spiruline qu’ils contiennent.

La spiruline, quesaco ?

Il s’agit d’une algue considérée comme un super-aliment, riche en protéines, fer ( 20 fois plus que le germe de blé ), en béta-carotène ( 30 fois plus que dans la carotte ), vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Cette algue fait l’objet de plusieurs recherches, en particulier pour combattre la malnutrition, ainsi que le cancer.

Elle convient très bien pour les sportifs de haut niveau, les personnes fatiguées ou convalescentes.

Pour compléter ces bienfaits, mes pains sont réalisés à base de céréales, de lin et de graines de courges.

Alors oui, ils ont une couleur originale, mais surtout une saveur bien sympa. On ne sent pas vraiment la spiruline, mais bien les herbes de Provence, ce qui permet de consommer ces pains pour des tartinages d’apéro, en croûtons avec un peu d’ail dessus ou en accompagnement d’un plat ( moi j’en ai fait des mouillettes pour des œufs à la coque ).

Pains verts à la spiruline, herbes de Provence et céréales

Pour 3 petits pains, il te faut :

  • 130g de mélange de céréales ( avoine, orge, seigle, etc…. )
  • 20g de lin
  • 20g de graines de courge
  • 1 yaourt nature
  • 70ml de lait de soja
  • 1CC de spiruline
  • 2CS d’herbes de Provence
  • 1 oeuf
  • 10g de levure de boulanger
  • 1/2CC de sel
  • 1/2CC de bicarbonate

 

Pains verts à la spiruline, herbes de Provence et céréales

Direction la cuisine :

Mixe le lin avec 2/3 des céréales, pour obtenir une farine.

Mélange cette farine avec le reste des céréales, les graines de courge, la spiruline, les herbes de Provence, le sel et le bicarbonate.

Laisse dissoudre la levure dans le lait de soja tiède, puis ajoute le tout aux ingrédients secs.

Ajoute le yaourt et l’œuf, puis mélange bien.

Verse la préparation dans 3 mini moules à cake recouverts de papier cuisson.

Saupoudre d’un peu de céréales si tu le désires, pour apporter un peu de croquant sur le dessus des pains.

Enfourne à 200°C.

Au bout de 10 min, réalise des entailles sur le dessus des pains et enfourne les à nouveau, en baissant le four à 180°C.

Laisse cuire encore environ 12 minutes ( surveille régulièrement ).

 

 

Pains verts à la spiruline, herbes de Provence et céréales

Démoule les pains et laisse les refroidir sur une grille.

 

Muffins à l’avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Pour moi, le top des muffins, c’est celui aux myrtilles.

Il passe largement devant celui aux pépites de chocolat, aux framboises, aux bananes ou autres…

Ne me demande pas pourquoi… Je n’en sais rien…

Car s’il est vrai que j’adore les myrtilles, je suis aussi hyper fan des framboises ou d’autres fruits…. Je pourrais donc très bien kiffer autant les autres variantes de ces gâteaux tout doux.

Mais non. Quand il m’arrivait de devoir acheter des muffins, mon choix était vite faite : Blueberry Muffins. La rolls-royce des muffins à mon goût ^^

 

 

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Comme je tente de réintroduire doucement les féculents dans mon alimentation, quoi de mieux que de le faire en se faisant plaisir avec une petite gourmandise? Après tout, il est plus simple de se laisser tenter, lorsque l’on a en face de soi quelque chose que l’on adore…

Par contre, je voulais bien faire un effort, mais il fallait tout de même que ces ptits gâteaux restent sains. Donc pas de matière grasse, que j’ai remplacé par de la pomme et pas de sucre raffiné puisque j’ai utilisé du sirop d’agave qui a un faible indice glycémique.

Je n’ai pas voulu me servir de farine, mais plutôt de quinoa et de flocons d’avoine, bien plus riches en fibres et donc digestes.

Ces muffins n’ont rien à envier au moelleux des cakes contenant du beurre, et ont même un petit plus, grâce aux flocons d’avoine et au quinoa dispersés sur le dessus, qui apporte une touche de croquant.

Parfait pour un goûter ou un petit déjeuner gourmand et léger, sans la moindre culpabilité.

 

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Pour 12 muffins, il te faut :

  • 100g de flocons d’avoine ( + un peu pour le topping )
  • 50g de quinoa ( + un peu pour le topping )
  • 100g de myrtilles ( les miennes étaient fraîches, mais tu peux en prendre des surgelées )
  • 1 pomme bio
  • 2 gros oeufs
  • 8g de levure de boulanger
  • 100 ml de lait de soja tiède
  • 2CS de sirop d’agave
  • 1/2CC d’arôme d’amande ( tu peux le remplacer par de l’arôme de vanille )

 

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

Enfile ton tablier :

Laisse se dissoudre la levure de boulanger dans le lait de soja tiède.

Mélange dans un saladier les flocons d’avoine et le quinoa.

Lave la pomme, enlève les pépins et coupe la en morceaux ( pas besoin d’enlever la peau si la pomme est bio ).

Mixe les bouts de pomme avec les œufs, jusqu’à ce que tu obtiennes une purée bien lisse.

Ajoute la au mélange avoine-quinoa.

Ajoute le sirop d’agave, l’arôme et le lait de soja avec la levure.

Mélange bien le tout, puis laisse reposer la préparation une vingtaine de minutes, pour que les flocons d’avoine et le quinoa gonflent un peu.

Incorpore délicatement les myrtilles.

Verse la pâte dans 12 moules à muffins en silicone ( ou avec des caissettes papier dedans ).

Saupoudre d’un peu de flocons d’avoine et de quinoa.

Enfourne à 180°C pendant 25 à 30 minutes ( en fonction de la puissance de ton four ).

Vérifie la cuisson avec la lame d’un couteau ( elle doit ressortir propre ).

Laisse les muffins refroidir sur une grille.

 

Muffins à l'avoine, quinoa et myrtilles, sans matière grasse ni sucre ni lactose

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre et sans lactose

 

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

 

Les gremlins et le Chéri venant de Lorraine, ils nous arrivaient souvent lorsque l’on vivait encore là bas, d’acheter des bretzels pour le goûter.

De bons gros bretzels salés, suspendus à des potences en bois, bien mis en évidence sur les comptoirs des boulangeries, ou aux stands des marchés de Noël…. Qui peut y résister?!

Dès leur plus jeune âge ( en gros, dès qu’ils ont commencés à avoir quelques dents ), mes nains ont adoré ça…

Depuis quelques temps, en passant devant la petite boulangerie présente dans la galerie commerciale de l’un de nos supermarchés habituels, j’ai pu remarquer que cette pâte à brioche en forme de nœud y était désormais vendue.

Tentation…. Tentation…. Tentatiiiooonnnn….

A chaque fois, que l’on va en courses et que je les vois, mon regard à du mal à les quitter. Je suis comme hypnotisée.

Tentation…. Tentation…. Tentatiiiooonnnn….

Aie confiance….. Achète moi…. Que je puisse…. Finir dans ton estomac…. ( Kaa! Sors de ma tête! )

Finalement, j’ai décidé qu’il serait bien plus sympa d’en réaliser moi même. Comme ça, il me sera possible d’en faire régulièrement pour mes ptits monstres, qui auront l’impression d’avoir un peu de leurs souvenirs de Lorraine, avec nous ici dans le Sud.

Je dois t’avouer que je n’ai pas été seule pour préparer ces bretzels. J’ai demandé un coup de main à Albus, qui a gentiment accepté.

Albus! Mais si, tu sais bien! Mon levain naturel, qui vit chez moi depuis octobre 2016.

Bref….

Tu l’auras compris, ma ptite boulange de bretzels salés a été faite avec non pas de la levure, mais du levain maison. Et pour que ma recette soit à la fois gourmande et saine, j’ai remplacé le beurre traditionnellement utilisé, par de l’huile de coco. Impeccable aussi pour les intolérants au lactose, puisqu’elle n’en contient pas.

Une jolie réussite, que je compte adapter rapidement en versions sucrées, mais aussi avec d’autres idées salées.

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

 

Pour 10 gros bretzels, il te faut :

 

Pour la pâte :

  • 500g de farine bio T65
  • 200g de levain naturel actif ( bien le nourrir plusieurs heures avant )
  • 20g d’huile de coco liquide
  • 150ml de lait de soja
  • 1 oeuf
  • 50ml d’eau
  • 5g de sel

Pour la cuisson et la dorure :

  • 1,5L d’eau
  • 8g de sel
  • 40g de bicarbonate de soude
  • 1 oeuf
  • gros sel

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

Enfile ton tablier :

Verse la farine dans un saladier, puis ajoute le levain bien actif, l’huile de coco, l’œuf, le lait de soja et l’eau.

Tout en mélangeant, ajoute progressivement le sel.

Pétris la pâte jusqu’à l’obtention d’une boule homogène mais tout de même un peu souple. Elle doit se décoller des parois du saladier.

Recouvre d’un torchon ou de film alimentaire et laisse reposer pendant 3 à 4h dans une pièce chaude ( ou dans ton four avec juste la veilleuse allumée ).

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

On passe au façonnage….

Divise ton pâton en 10 parts égales.

Roule chaque pâton pour former de longs boudins de 30 à 40 cm, en veillant à ce que le centre soit plus épais que les extrémités.

Prends les extrémités et croise les 2 fois, puis place les sur la partie centrale pour créer des << oreilles >>.

Appuie légèrement pour souder ton bretzel.

Pour plus de compréhension, voici une vidéo sur le façonnage des bretzels :

 

Fais de même avec tous les pâtons et dispose tes bretzels sur une plaque recouverte de papier cuisson.

On passe au pochage.

Fais bouillir les 1,5L d’eau avec le sel et le bicarbonate.

Plonge délicatement les bretzels dans l’eau bouillante ( 2 par 2 maximum, pour éviter qu’ils ne se collent entre eux ).

Lorsqu’ils remontent à la surface, sors les de l’eau à l’aide d’une écumoire et dispose les à nouveau sur la plaque de cuisson.

On termine par un passage au four….

Préchauffe ton four à 190°C.

Badigeonne les bretzels d’œuf battu et saupoudre les de gros sel.

Enfourne environ 20 minutes ( ils doivent être bien dorés ).

 

 

Bretzels au levain naturel, sans beurre

 

Tu peux très bien les manger tièdes ou froids. Et pourquoi pas les accompagner d’une bonne bière ^^

 

 

Mousse aux cerises vegan

Ces derniers temps, lorsque je vais au marché, le kilo de cerises est à un super prix.

Alors comme toute la tribu adore ça, j’en prends un gros stock, de façon à pouvoir en grignoter comme ça, à en congeler pour faire des glaces, ou à en incorporer dans des gâteaux.

J’aime aussi beaucoup en ajouter à mes smoothies….

Mais là, je te propose de réaliser un p’tit dessert gourmand et frais, avec peu d’ingrédients.

Ces mousses aux cerises sont sans sucre ajouté, légères et véganes.

Mousse aux cerises vegan

Pour 4 personnes, il te faut :

*150 ml de lait de soja

*150g de cerises dénoyautées

*220g de tofu soyeux

*1CC d’agar agar

*1,5 à 2 ml d’édulcorant liquide

Mousse aux cerises vegan

Enfile ton tablier :

Fais chauffer au micro ondes 2CS de lait de soja et délaye dedans l’agar agar.

Mets dans le blender de ton mixeur, le tofu, l’édulcorant et le reste du lait de soja.

Mixe le tout jusqu’à l’obtention d’une crème bien lisse.

Ajoute la préparation à l’agar agar à cette crème, ainsi que les cerises.

Mixe à nouveau jusqu’à obtenir encore une fois une crème lisse.

Verse la préparation dans 4 verrines et place les au moins 4h au frigo ( perso je les ai laissées toute une nuit ).

A déguster bien frais!

Enregistrer

Clafoutis de cerises au tofu et lin, sans gluten

Ça y est, c’est la saison des cerises !

Sauf que pour le moment, elles sont encore à un prix assez élevé. Du coup jusqu’à présent, je me suis contrôlée et je n’en avais pas encore acheté.

Mais un passage, hier, au marché, m’a fait craquer.

En voyant ces magnifiques fruits bien rouges me faire de l’oeil, je n’ai pas pu résister.

Une fois à la maison, j’ai décidé d’en garder une partie à grignoter tel quel, et d’utiliser le reste pour préparer un dessert.

Bien entendu, j’ai revisité le fameux Clafoutis aux cerises.

Ma version est entre le flan et le clafoutis ( un peu moins compact qu’un clafoutis traditionnel ), mais sans gluten, vegan et sans sucre ajouté.

Simple et rapide à faire, il peut se déguster encore tiède, ou bien froid ( après un passage au frigo, il fige un peu et ressemble donc beaucoup plus à la version de base ).

Clafoutis de cerises au tofu et lin, sans gluten

Il te faut :

  • 200g de tofu soyeux
  • 200ml de lait de soja
  • 600g de cerises dénoyautées ( la partie la plus longue ^^ )
  • 1CS de fécule de pomme de terre
  • 1CC de fleur d’oranger
  • 2CS de lin
  • 5ml d’édulcorant liquide

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Enfile ton tablier :

Commence par mixer le tofu avec le lait de soja, jusqu’à l’obtention d’une crème bien lisse.

Ajoute la fécule de pomme de terre et mixe à nouveau.

Incorpore la fleur d’oranger, l’édulcorant et le lin.

Mélange à cette pâte les cerises dénoyautées coupées en deux.

Verse le tout dans un plat en verre ou un moule

Enfourne à 200°C pendant 25 à 30 minutes.

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

Les English Muffins, ou pour les plus francophones, les muffins anglais, sont des petits pains que l’on fait cuire à la poêle, et qui ensuite peuvent être dégustés en version salée comme sucrée.

Coupés en deux, avec un peu de beurre, de confiture ou de purée d’amande, ou recouverts d’avocat, de blanc de poulet et d’une rondelle de tomate, ils sont parfaits pour un petit déjeuner bien complet, comme pour un brunch ou même à midi.

Personnellement, j’en suis totalement Love.

Et j’aime les décliner en hamburger, en ajoutant dedans un peu de fromage de chèvre, un steak végétarien, quelques feuilles de salade, puis un œuf à cheval.

J’en salive rien qu’à l’idée ^^

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

Jusqu’à présent, j’achetais mes muffins directement au supermarché. Il en existe à la farine << raffinée >> ( farine T45 / T55, qui donnent des pains blancs avec un fort indice glycémique ) et à la farine complète ( c’est cette version que je prenais, l’ IG étant plus bas ).

Mais petit à petit, je me suis dit qu’il faudrait un jour, que je tente de réaliser mes propres muffins complets.

J’aime privilégier le Fait Maison, histoire de savoir clairement ce que contiennent les aliments que je consomme ( puis faut le reconnaître, c’est bien souvent meilleur et on retire une réelle satisfaction d’avoir tout préparé de ses ptites mains ).

Hier soir, Albus, mon levain naturel à la farine de seigle, étant bien haut dans son bocal, j’ai pris la décision de l’inviter dans ma cuisine et je lui ai demandé de m’aider à concocter ces ptits pains.

Il a été partant, à tel point qu’ils les a super bien fait gonfler, à mon grand bonheur.

Mes muffins, non seulement complets, mais en plus végans, étaient délicieux. Niveau texture, rien à redire. Bien croustillants des deux côtés et moelleux à l’intérieur. Et grâce à Albus, ils avaient un léger goût de levain, ce que j’adore.

Pour ne rien gâcher, au lieu d’utiliser du beurre, j’ai préféré partir sur de l’huile de coco, pour un côté bien plus sain.

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

Pour 6 muffins complets, il te faut :

  • 150g de farine semi-complète
  • 100g de farine complète
  • 100g de levain actif
  • 20g d’huile de coco ramollie
  • 150 ml de lait de soja
  • 1CC de sel
  • un peu de farine de maïs ( comme pour la polenta )

 

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

 

Direction la cuisine :

Mélange les farines, le levain, l’huile, le lait et le sel.

Pétris le tout quelques minutes, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse, un peu collante.

Dispose la pâte dans un saladier, que tu recouvres soit d’un torchon propre, soit de film alimentaire.

Laisse reposer la pâte à température ambiante pendant au moins 4 à 5h ( étape du pointage ). Tu peux ensuite si besoin, placer la pâte au frigo et l’utiliser le lendemain ( il faudra alors la laisser 1h à température ambiante pour qu’elle se réchauffe ).

Elle va doubler de volume.

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

Farine ton plan de travail et renverse dessus ta pâte.

Ne la dégaze pas !

Coupe 6 pâtons et forme avec des boules.

Recouvre une plaque de papier sulfurisé et saupoudre de farine de maïs.

Dispose dessus les boules de pâte et saupoudre les elles aussi de farine de maïs.

Laisse lever 2h tes boules de pâte à température ambiante ( étape de l’apprêt ).

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

Fais chauffer une poêle à feu moyen.

Dispose délicatement les pâtons dans la poêle ( aide toi d’une spatule ).

Laisse les cuire quelques minutes sur la première face, puis retourne les doucement.

Retourne les régulièrement et au besoin, baisse le feu, pour qu’ils ne brulent pas.

Les boules de pâte vont à la fois gonfler et s’aplatir sur chaque faces.

Ils doivent cuire 8 à 10 minutes ( jusqu’à ce que les bords ne soient plus mous et les faces dorées ).

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

Tu n’as plus qu’à les couper en deux et à les garnir !

Perso, j’adore les passer au grill avant de les tartiner.

Yaourts maison au lait végétal, sans yaourtière

Depuis des dizaines et des dizaines d’années, on nous rabâche régulièrement que pour être en bonne santé et avoir des os solides, il faut  consommer de grosses quantités de lait de vache.

Tu sais, cette pub bien gonflante avec pour slogan << Les produits laitiers sont nos amis pour la vie >>, qu’on nous passe plusieurs fois par jour à la télé…. Histoire de bien encrer cette idée dans la tête de nos gremlins, comme dans la notre….

Seulement petit à petit, on se rend compte que le lait animal, n’est pas forcément aussi bon que ça pour nous….

Et pour cause, il serait même responsable de certaines maladies ( cancer, maladies cutanées et articulaires, …. ).

Pourtant, on continue à nous faire croire que nous devons obligatoirement en boire et en donner à nos bambins tous les jours, pour avaler un max de calcium.

Alors que l’OMS a constaté que c’est dans les pays où l’on ne consomme pas ou très peu de lait animal, qu’il y a le moins de cas d’ostéoporose.

Pour plus d’infos, je te conseille de regarder cette vidéo :

 

 

Quand j’étais gamine, on avait beau me proposer du lait au chocolat pour le petit déjeuner, je n’en voulais pas, car à chaque fois que j’en buvais, je me sentais mal, au point d’avoir envie de vomir… ( Instant glamour ^^ )

 Du coup, j’ai toujours évité de m’en faire.

Mis à part quelques fois, en hiver… Quand avec mes nains, nous nous faisions un grand verre de lait au chocolat avec de la chantilly et des marshmallows, accompagné de cookies. Mais en général, je finissais par le regretter….

Depuis que j’ai repris en main mon alimentation, j’ai découvert le lait végétal.

Oh joie! Bonheur!

Je n’ai aucun problème avec ce type de << lait >> ( bon ok, c’est plus un jus qu’un lait ). Je le digère parfaitement et ne me sens plus mal ni ballonnée après en avoir consommé. ( J’t’ai dit que ça allait être un article magique, qui laisse rêveur ^^ )

Je peux enfin me faire plaisir en buvant du lait!!!

Me faire un chocolat chaud en sachant que ça sera un moment agréable sans conséquence.

Bref, vive le lait végétal !!!

Yaourts maison au lait végétal, sans yaourtière

Le hic, c’est qu’autant je ne suis pas trop dessert ni crème ou mousse au chocolat, autant j’aime de temps en temps terminer mon repas par un yaourt nature.

Une petite pause fraîcheur…

Mais là aussi, au final, c’est loin d’être une bonne idée… Ça me reste sur l’estomac…

C’est pourquoi, j’ai décidé de me préparer des yaourts au lait végétal.

Du fait maison, à partir du recette simple et sans yaourtière.

~~~~~~~~~~

Pour 4 yaourts de 125ml, il te faut :

*500ml de lait végétal ( amande, soja, coco, …… )

*2g d’agar-agar

Yaourts maison au lait végétal, sans yaourtière

Direction la cuisine :

Mélange l’agar-agar au lait froid.

Porte le à ébullition, tout en continuant de mélanger avec un fouet.

Laisse refroidir 2 à 3h~, voir plus s’il fait chaud chez toi ( la préparation doit figer comme un flan ).

Mixe le mélange en y ajoutant, si tu le désires, un ingrédient pour aromatiser le yaourt.

Verse dans des pots que tu peux fermer.

Place les quelques heures au frigo.

Yaourts maison au lait végétal, sans yaourtière

Photo : Yaourt au lait d’amande avec sur le dessus de la poire mixée.

La consistance n’est pas la même qu’avec un yaourt au lait animal. C’est bien plus onctueux, bien moins compact, ce qui personnellement me plait beaucoup.

En plus, tu peux varier au gré de tes envies les parfums, en y ajoutant des morceaux de fruits, du miel, du cacao amer, de la confiture ( maison, pour rester dans l’idée de départ ^^ ), des fruits secs, du My Syrup de chez Myprotein…. Ce qui permettra de sucrer tes yaourts naturellement.

A consommer dans les 5 jours après la préparation ( pense à mettre sur les pots la date à laquelle tu as fait tes yaourts ).