Le yoga, un moyen d’être en harmonie

Pourquoi me suis-je remise au yoga, au point d’en faire tous les matins ?

En quoi cela peut-il m’aider au quotidien ?

Où est-ce que je pratique? Ai-je un prof de yoga ? 
D’où proviennent les vidéos dont je me sers pour mes séances ?
 
Ces questions on me les posent très régulièrement, c’est pourquoi j’ai décidé qu’il était temps de refaire un article sur ce sujet.
 
Le yoga, un moyen d'être en harmonie
 
 
Mais avant que je n’y réponde, plongeons nous d’abord dans les origines du yoga.
 
Cette pratique venant de l’Inde date de plus de 5000 ans, à l’époque de Patanjali ( 200 ans avant J-C).
 
Celui-ci aurait réalisé un traité sur le yoga appelé les Yoga Sutra, servant de base à ce que l’on appelle le Raja Yoga, dans lequel il y analyse les principes et techniques psychophysiques de cette pratique.
 
Mais le yoga de l’Inde puise également ses fondements dans d’autres textes sacrés ou même philosophiques, comme le Vedanta, le Sâmkhya, le tantrisme, le bouddhisme, et bien d’autres encore.
 
Le yoga, un moyen d'être en harmonie
 
 
Mais quel est l’intérêt pour moi de pratiquer régulièrement des séances de yoga ? 
 
Au départ je me suis lancée dans le yoga pour apprendre à me relaxer. C’est un excellent moyen de lâcher prise.
Un moment rien qu’à moi, où j’écoute mes sensations, sans prêter attention à ce qui m’entoure. Je profite de l’instant présent et je vide mon esprit de ces pensées qui ne cessent de l’envahir.
 
Qu’est ce que ces séances m’apportent par rapport à ma maladie ?
 
N’ayant plus le droit de pratiquer de sport, suite aux séquelles engendrées par l’anorexie et l’orthorexie, dont plus particulièrement de l’ostéoporose ainsi que des fissures aux genoux, le yoga me permet de conserver une activité physique. Car contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas si simple que ça.
Le yoga m’aide à me remuscler, à me tonifier, à obtenir un ventre plus plat et à devenir progressivement plus souple. C’est donc un sport à part entière.
 
De plus, à chaque session je reprends conscience de mon corps. Je le réapprivoise doucement, en essayant de coordonner au mieux mes mouvements. Pas évident de trouver son équilibre en fonction des postures. Encore moins avec un corps épuisé, qui tremble lorsqu’il faut faire un peu plus d’efforts.
 
C’est un très bon moyen pour soulager certaines douleurs, comme le mal de dos, les jambes lourdes, la nuque raide…. 
 
Et comme je te le disais un peu plus haut, c’est impeccable pour garder un ventre plat
Les TCA ont tendance à faire gonfler le ventre, ce qui pour moi est un réel problème, voir une obsession. 
Avec le yoga, je travaille mes abdominaux profonds et ma posture, réduisant ainsi les soucis de digestion et atténuant l’effet << ballon >> de mon ventre.
 
Pourquoi est ce que je fais du yoga le matin, plutôt qu’à un autre moment de la journée ?
 
Pratiquer dès le réveil est une façon bien douce de démarrer sa journée. Je profite que la tribu soit encore dans les bras de Morphée, pour me retrouver en tête à tête avec mon tapis. Lui et moi, on se comprend ^^ Il sait me calmer, m’apaiser, me mettre de bonne humeur, tout en m’aidant à m’étirer et à réveiller chaque centimètre de mon corps.
Je choisis une intention qui sera le mot d’ordre de ma journée et je la visualise en souriant. Le positif attire le positif, alors autant partir dans cet état d’esprit dès que j’ouvre les yeux, pour être à la fois en harmonie avec moi-même, mais aussi avec les autres. Sans oublier que le yoga matinal est le top pour une bonne confiance en soi.
 
Ce qui bien entendu, ne m’empêche pas de retourner sur mon tapis à d’autres instants, si j’en sens l’envie et le besoin. D’ailleurs, c’est aussi une super idée de faire des sessions douces le soir, pour se détendre juste avant d’aller au lit.
 
Est-ce que je suis des cours de yoga dans une salle ? Est-ce que je suis des séances payantes ?
 
Je pense que ces questions sont celles qui reviennent le plus souvent.
 
Personnellement, je ne suis pas quelqu’un d’assez à l’aise pour pratiquer régulièrement du sport ( ou autre activité ) en public. J’ai toujours la sensation que l’on m’observe, que l’on me juge…. Un point sur lequel j’essaie de travailler et de mettre de côté, mais ce n’est pas encore gagné.
 
Alors je préfère pratiquer mes séances de yoga chez moi. Bien installée dans mon salon, au chaud, à l’abri des regards. Non seulement ça me permet de me sentir mieux et de ne pas chercher à être << parfaite >> dans mes postures, ( ce que j’aurais certainement tendance à vouloir faire avec des cours à plusieurs ) et donc de vraiment faire en fonction des sensations de mon corps, mais en plus je peux pratiquer quand je le veux. Pas d’horaires imposés. Pas de durée. Et même pas besoin d’être << pomponnée >>. Je fais ce que je veux, quand je le veux et comme je le veux ^^
J’ai envie de faire une longue session? Ok.
Je n’ai pas beaucoup de temps devant moi, ou peu d’énergie, mais je ressens quand même le besoin de pratiquer, histoire de me détendre? Et bien je fais une courte session d’une dizaine de minutes.
Je me rends compte que je n’arrive pas à réaliser une posture, que d’habitude je fais facilement? Eh bien j’écoute mon corps et je ne force pas.
 
Voilà ce qui me plaît dans le fait de pratiquer le yoga chez moi. Sans parler du fait que je peux partager de temps en temps ces moments avec mes nains, qui aiment en faire eux aussi.
 
Puis de cette façon, je ne me ruine pas. Car je me base sur des vidéos gratuites, que je trouve sur internet.
Il y en a des tas. Que l’on soit débutant ou expert, il y a un large choix, donc pas de raison de s’en priver !
 
Quelles vidéos est-ce que j’utilise le plus ?
 
Ici, je vais te faire un petit résumé des yogi que je suis avec plaisir et qui avec leurs vidéos, m’inspirent et me motivent au quotidien.
 
Virginie Duval, du site Dfine
 

 

 

 

 

Sandrine Bridoux, du compte Insta Frenchyogagirl

 

 

 

 

Julie Akasha Yoga, du blog Julie Yoga

 

 

    

 

 

 

Delphine Marie Yoga, du site Delphine Marie

 

 

    

 

 

Il ne faut pas croire que le yoga n’est que pour les personnes ultra souples, ou les écolos… Tout le monde peut s’y mettre. Que l’on débute ou non, ça ne peut que faire du bien au corps et à l’esprit.

 

N’hésite pas à essayer ces vidéos et à  en tester d’autres.

Et si tu as des questions, laisse moi un commentaire !

Découverte de mon Egowoman ( + CONCOURS )

Découverte de mon Egowoman ( + CONCOURS )

 

Egoman et Egowoman, tu connais ?

Des noms de Super Héros, qui pourtant ne sont pas si géniaux que ça. Des noms tout droit sortis d’un comics ou d’un dessin animé, qui pourraient faire rêver les gamins.

Ces personnages, je viens de les découvrir au travers du livre << Le jour où je me suis aimé pour de vrai >> de Serge Marquis ( spécialiste de la santé mentale au travail ).

Avant de te donner mon avis et de te présenter plus en détails Monsieur et Madame Egoman, laisse moi au moins te faire un rapide résumé de cette histoire.

Ce livre me fait doucement penser à un journal intime…. Ou au regroupement des pensées et souvenirs d’une femme, Maryse.

Cette neuropédiatre, pour qui le travail est en tête sur sa liste de priorité, est passionnée par ses recherches sur le cancer. Mais pas forcément pour de bonnes raisons…. Ce qui l’intéresse le plus, c’est avant tout sa carrière et le moyen d’être reconnue, d’être mise sur un piédestal. Elle veut que l’on sache qu’elle est au dessus de tout le monde, bien plus brillante que le commun des mortels. Elle sait facilement prendre les gens de haut et leur imposer le silence rien qu’en entrant dans une pièce, juste par l’aura qu’elle dégage. Dotée d’un pouvoir de séduction assez fort et de jambes interminables, elle n’a aucun doute sur le regard que les hommes peuvent poser sur elle. Un jeu qui l’amuse…

Seulement Maryse Du Bonheur a une légère épine au pied. Son fils, Charlot, n’est pas assez grand ni assez beau à ses yeux. Il a plus l’allure de Chaplin, au grand désespoir de sa mère qui en est gênée. A tel point qu’elle ne sait même pas comment réagir lorsqu’il ose lui demander si elle le trouve beau.

A 9 ans à peine, Charlot a déjà des tas de questions qui lui trottent dans la tête. Mais il ne s’agit pas des mêmes préoccupations qu’ont les enfants de son âge. Lui, il est absorbé par l’ego. Il veut le comprendre, savoir clairement de quoi il s’agit et comment s’en débarrasser.

Sa mère étant bien trop occupée pour lui répondre et ne voyant de toute façon pas vraiment quoi dire, Charlot va alors se lancer à la poursuite d’Egoman.

Dans ce livre, nous suivons donc les souvenirs de Maryse Du Bonheur, nous livrant un long moment de sa vie, et qui se retrouve un jour confrontée à ce fils qui ne la satisfait pas pleinement et qui lui pose beaucoup trop de questions. Au fil des pages, les jours d’effilent, nous permettant de découvrir cette femme extrêmement narcissique, qui veut toujours tout, ne laissant que peu de place aux autres dans sa vie. Soyons clairs, Maryse ne pense qu’à elle et à sa réputation, même lorsqu’elle va apprendre que son fils est gravement malade. Que vont penser les gens? Que va-t-elle bien pouvoir faire avec un gamin aveugle? Alors que d’autres parents auraient de suite eu de la peine, de la douleur ou de la compassion pour leur enfant, Maryse, elle, ne voit que ce que cette nouvelle va lui imposer à elle.

C’est son Egowoman qui parle. Cette part d’elle qui l’empêche de vivre sa vie pleinement.

Mais qu’est ce donc concrètement que l’ego? Pas évident de l’identifier… C’est sur ce point que l’auteur nous demande de réfléchir, nous invitant à nous remettre en cause tout au long de notre lecture. Tout en pointant du doigt des thèmes comme la maladie, l’intolérance, l’abandon

Moi même, même si je n’ai pas le sentiment au départ d’être aussi égocentrique ou insensible que Maryse, j’ai rapidement constaté que telle pensée ou telle situation faisaient partie de ma personne. Egowoman a pris l’habitude de me faire endosser différentes rôles, cherchant à plaire aux autres. Être plus mince, plus musclée, plus jolie pour rentrer dans les stupides critères imposés … Courir sans arrêt et accumuler les taches pour avoir l’air de la maman idéale… Me sentir blessée par certains commentaires sur les réseaux sociaux, alors que je devrais franchement m’en moquer… Un besoin maladif d’être quelqu’un, d’être vue, de prouver que j’existe, qui finalement m’aura réellement rendue malade.

Mais grâce à ce livre, je prends du recul et je me dis désormais que je dois revenir au moment présent et ne pas laisser cet ego pourrir ma vie.

J’ai compris que je ne suis pas anorexique. Egowoman ne me fera plus porter ce nom comme une étiquette histoire d’ajouter une autre personnalité sur mon être. Je suis juste atteinte d’anorexie, ce qui si tu lis ce livre, te semblera bien différent.

Pour conclure, même si j’avoue avoir eu du mal au départ à me plonger dans les premiers chapitres, à cause du côté trop froid et cliché de cette mère, ainsi que l’idée de cet enfant surdoué posant des questions si compliquées pour son âge ( même une adulte lambda ne passe pas des années à se focaliser sur ce qu’est l’ego), j’ai fini par dévorer ce bouquin de développement personnel, grâce auquel je vais essayer d’oublier un peu mon << je >>, pour privilégier l’instant présent et l’amour.

Ami lecteur, si tu décides de le lire, je te promets que tu n’en ressortiras pas indemne.

 



 

Que dirais-tu de remporter un exemplaire de ce super bouquin?

Mieux encore! Que dirais-tu de pouvoir rencontrer l’auteur, Serge Marquis, lors d’une grande conférence, qui se déroulera le 25 mai à partir de 19h, dans le 14ème à Paris ?

Soit 2 lots en jeu !

 

 

Pour participer, il te faut :

Tu peux inviter autant de monde que tu le souhaites, sachant que 1 ami invité = 1 commentaire = 1 chance 

Le concours prendra fin le 18 mai à minuit.

Bonne chance

Celle qui a dit fuck

Non mon ami, je n’ai pas décidé de devenir malpolie. Non je ne crache pas par terre en insultant les passants dans la rue.

J’ai juste compris grâce à un bouquin qu’il est parfois bon, voire indispensable de savoir dire Fuck à la vie.

 

Celle qui a dit fuck

 

Ce livre << Celle qui a dit fuck >>, je l’ai déniché dans le coin développement  personnel de chez Cultura. Avec sa couverture girly et son titre accrocheur, il m’a de suite attirée.

 

Écrit par deux sœurs, Anne-Sophie et Fanny Lesage, ce journal intime bourré d’illustrations comiques ( par Léna Piroux ) est une mine de conseils pour apprendre à lâcher prise.

 

Ce qui m’a beaucoup plu ici, c’est que nous ne sommes pas en présence d’un de ces manuels de coaching habituels, rapidement barbants, mais d’un roman agréable à lire, dans lequel l’héroïne confie ses pensées à son journal. C’est donc très fluide.

On se prend vite d’affection pour Alice, cette jeune femme imparfaite, décrite par ses proches comme étant << attichiante >>, qui nous entraîne dans ses délires, ses doutes, ses angoisses et petits tracas du quotidien.

La trentaine, sans enfant, un boulot qui ne lui convient pas si bien que ça, elle passe son temps à bien trop cogiter et à ruminer. Comme moi, elle est incapable de fermer les yeux à peine la tête sur l’oreiller car elle ne parvient pas à mettre son cerveau en pause. Elle va refaire mentalement la liste de ce qu’elle a encore à faire, de ce qu’elle doit acheter… Réfléchir à ces petites remarques qu’on a pu lui faire, ou qu’elle aura pu mal interpréter pour ensuite s’imaginer tout un tas de scénarios plus fous les uns que les autres sur les potentielles suites que ça pourrait probablement causer si jamais peut être dans l’éventualité…….

Ce qui au final, fait d’elle une personne stressée et incapable de se satisfaire de ce que la vie lui apporte et souvent jalouse. Profiter du moment présent, elle ne sait pas vraiment ce que cela signifie, ou du moins, elle ne sait pas comment le faire.

Elle se met la pression à longueur de journée et est si exigeante avec elle même, qu’elle finit par avoir le sentiment d’être nulle dans tout ce qu’elle entreprend.

 

Celle qui a dit fuck

 

C’est pourquoi un jour, se rendant compte que tout ça n’est plus possible et qu’elle a besoin de se remettre en question pour être bien dans ses pompes, Alice décide de << dire fuck >> à tous ces petits tourments.

Elle se plonge dans une enquête digne de Columbo, pour mettre la main sur le Bonheur et note durant un an dans un journal tout ce qu’elle va découvrir. Coucher noir sur blanc ses idées, mais aussi ses coups de cœur et ses coups de gueule, va lui permettre de prendre doucement du recul. Un bon moyen d’extérioriser.

Moi-même désormais, je me suis mise à l’écriture thérapeutique. Quand j’en ressens l’envie ou le besoin, je note tout ce qui me vient par la tête, de façon à vider mon sac mais aussi à me retrouver un instant seule avec moi-même. Je me suis aussi acheté un carnet du Bonheur, dans lequel plusieurs exercices d’écritures sont regroupés. Une véritable échappatoire, qui me permet de faire le point sur le passé et d’envisager l’avenir d’un œil plus positif. N’hésite pas cher lecteur, à fouiner sur le net pour trouver des exos, il y en a plein.

Armée donc de son << fuck it board >>, Alice en vient à se demander quand, comment et à qui ou quoi, elle doit dire fuck. C’est avec humour et légèreté qu’elle va se livrer, montrant qu’elle est une jeune femme normale, ni bombasse, ni intello, mais pas pour autant insipide. Juste une nana avec des rêves, qui peut se retrouver dans de drôles de situations, mettre les pieds dans le plat et faire de sacrées gaffes. Bref, Alice, c’est moi, toi, elle ou lui….

 

Celle qui a dit fuck

Et grâce à un groupe, style alcoolique anonyme, non seulement elle va découvrir qu’il n’y a pas qu’elle qui souffre d’IPSF ( intellectualisation par pensée sans fin ), mais en plus elle va apprendre quelques astuces pour remédier à ses troubles ( et nous en faire part ).

C’est décidé, elle va vivre sa vie pour elle, être plus indulgente avec elle même et croire un peu en elle ! C’est décidé je vais vivre ma vie pour moi, être plus indulgente avec moi même et croire un peu en moi!

Et toi, que décides-tu?

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

En ce début d’année, j’ai décidé de me remettre plus sérieusement au yoga et à la méditation, que j’ai un peu délaissé je dois l’avouer.

Pourtant, ces pratiques me faisaient un bien fou, que ce soit physiquement ou moralement.

Alors pourquoi avoir arrêté me demanderas-tu?

Pour différentes raisons….

Niveau yoga, c’est surtout à cause de mes jambes. Elles sont tellement douloureuses ces derniers temps, que je n’arrive même plus à faire des postures de base, qui étaient si faciles pour moi avant.

Pour la méditation, là encore, mon corps en est en partie la cause. N’ayant plus que la peau sur les os, il me devient difficile de rester assise ou couchée sans bouger trop longtemps. Je finis rapidement avec des hématomes ( je marque si vite désormais ).

Merci Ana pour tous ces problèmes que tu as apporté avec toi…. Fichue maladie….

D’ailleurs en plus de ces soucis, je dois reconnaître que je n’avais plus le temps ni l’énergie de faire du yoga ou de la méditation. Avec le symptôme de l’hyper activité, et ce besoin de marcher sans arrêt, il m’était devenu impossible de prendre quelques instants pour pratiquer. Cela aurait été une véritable torture pour moi.

 

 

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

Mais maintenant que je parviens doucement à gérer et à ne plus ressentir le besoin de m’activer non stop ( 1 mois et demi, hier, que je ne porte plus ma montre connectée et que je ne me force plus à marcher au moins 20 000 pas par jour ), je compte bien retrouver le plaisir de prendre soin de moi au travers de la méditation pleine conscience et du yoga doux.

Pour m’aider à me recentrer sur moi même et à revivre ces bons moments de détente, j’ai la chance de m’être vue proposer un partenariat collant parfaitement avec cette idée, par Baya France.

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

Qui est BAYA ?

Fondée en août 2016, Baya est une marque sortie tout droit de l’imagination de deux amies, Agnès Gardelle et Hortense Bourgois.

L’idée étant de fournir aux yogis, des tapis et accessoires invitant au voyage, avec un design coloré, tout en respectant l’environnement.

C’est d’ailleurs pour cela qu’elles ont décidé de s’inspirer des mots Bahia / Baia, signifiant en latin La Baie. Une image de détente, de calme et d’évasion….

Depuis que je me suis lancée dans la méditation pleine conscience ( plus d’infos sur mes débuts ici et ), j’ai noté dans la wishlist de mon bullet journal, que je voulais avoir un coussin pour pratiquer confortablement.

Seulement soit ceux que je trouvais étaient trop simples, juste unis, sans motifs, soit ils ne rentraient pas du tout dans mon budget.

Alors au final, je n’en ai jamais acheté…

C’est donc avec joie et excitation, que j’ai découvert celui que Baya m’a gentiment fait parvenir.

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

 

Mon zafu ( nom que l’on donne à un coussin de méditation — j’te rassure, je viens juste de l’apprendre ^^ ) est le model RIO, vendu 59,90€ sur le site de l’enseigne.

Il est garnit à 100% de Kapok, une fibre végétale anti allergique, a une housse en coton ( lavable en machine, ce qui est bien pratique  ) et mesure 40 cm de diamètre pour 20 cm d’épaisseur.

 

 

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

Maintenant que tu as pu faire plus amples connaissances avec lui, laisse moi te dire ce que j’en pense….

P’tit Rio est devenu mon copain de zen attitude.

Ses feuilles et fleurs imprimées, me plongent directement dans la forêt amazonienne, et ses tons bleus / verts me font penser au Ara de Spix, un magnifique perroquet ( tout bleu et légèrement verdâtre sur la poitrine — comme ceux présents dans le dessin animé Rio ).

Pour la petite histoire, malheureusement cette espèce d’oiseau serait éteinte à l’état sauvage ( à cause d’une capture abusive ) et ne vivrait plus qu’en captivité dans des centres de conservation.

Mais laisse moi te révéler le côté magique de mon conte….

En juin 2016, un Ara de Spix aurait été filmé à l’état sauvage, dans l’état de Bahia, au Nord Est du Brésil ( la vidéo est sur le site Birdlife.org )… Une coincidence féerique qui me fait aimer encore plus mon gentil pote de méditation.

 

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

 

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

En plus d’être chaleureux, mon zafu de Janeiro est très confortable. Moi qui souffre au bout de quelques minutes en position assise, que ce soit sur une chaise, un canapé ou sur le sable, à cause de mes os du popotin saillants, je ne ressens aucune douleur lorsque je m’installe dessus. Il épouse sans problème mon corps et me permet de rester ainsi, bien droite, à méditer aussi longtemps que je le veux.

 

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

Puis P’tit Rio peut me suivre partout, grâce à sa poignée !

 

 

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

Si un zafu plumé, qui chante au son de la samba lors du carnaval de Rio ne te branche pas, sache qu’il a deux camarades tout aussi sympa. L’un venant de Bombay, l’autre de Tanger .

Chez Baya, tu pourras aussi trouver de merveilleux tapis volants de yoga, de différentes tailles et épaisseurs :

  • tapis intenses = en caoutchouc naturel, denses et très souples, 3,5 mm, 183 X 61 cm, dédiés aux pratiques intenses ( 69,90€ à 75€ )
  • tapis travel = en caoutchouc naturel, avec une couche de mico-fibres toute douce, pliables et légers, 1 mm, 183 X 61 cm,  pour ceux qui veulent se balader avec leur tapis ( 59,90€ mais actuellement soldés à 53,90€ )
  • tapis pro = en caoutchouc naturel et polyurethane, assurant un maintien parfait et protégeant les articulations, 4,5 mm, 185 X 68 cm, conçus pour des pratiques fréquentes ( 110€ mais actuellement soldés à à 99€ )
  • tapis soft = en PVC non toxic et sans latex, épais, légers et faciles à transporter, 6 mm, 183 X 61 cm, parfaits pour des pratiques douces ( 49,90€ )

Ils sont tous plus beaux les uns que les autres! Et te conduiront tous, mon petit panda contorsionniste, dans des lieux extraordinaires.

Personnellement j’ai de gros coups de cœur pour ces tapis….

 

 

Tulum

Tanger

Bombay

Pour t’accompagner dans tes instants zen, Baya te propose aussi quelques accessoires :

 

 

Tu as aussi la possibilité de faire de beaux cadeaux à tes proches ( ou à toi même ), en optant pour un Pack, comprenant différents accessoires.

En ce moment il y a le Pack Yoga Love, pour la Saint Valentin, avec un tapis, une boîte de tisane Bio Pukka et une huile pour la peau Bio Melvita.

Baya, c’est aussi une marque qui s’engage !

 

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

Pour terminer en beauté, je te propose de te faire plaisir chez Baya, avec le code MAMANFEE, qui va te permettre de bénéficier de 10% de réduction sur tout le site ( non cumulable avec des articles soldés ou un autre code promo ).

Ce code est valable jusqu’au 31 mars, alors fonce t’offrir un peu de bonheur ^^

 

 

Le plaisir de méditer avec mon coussin BAYA ( + code promo )

 

Moi je te laisse…. 
Vais poser mes fesses sur Rio et profiter du calme, en visualisant un Ara bleu….

Mon aventure Zenfie – Méditation

La méditation est une façon de prendre soin de soi.

Soin à la fois de son corps et de son esprit.

Pas besoin de leçons pour méditer, pas besoin d’apprendre. Il faut juste se laisser aller… Fermer les yeux, se détendre et se concentrer sur sa respiration.

Cette respiration qui nous fait vivre… Ce souffle qui nous anime…. Cet air qui traverse nos poumons, et fait faire des vas et viens à nos épaules et notre ventre, comme des vagues qui ondulent.

En méditant, notre stress disparait, laissant place à un sentiment de paix et de bien être.

Méditer, c’est tout simplement se faire un cadeau à soi même. Prendre le temps d’écouter ses sens, de prêter attention.

Il y a tout un tas de possibilités lorsque l’on veut méditer. Chez soi… Dehors… Assis sur une chaise… Couché… Dans le silence… Avec un peu de musique…

Méditation et Yoga, j'apprends à lâcher prise - Zenfie

Perso, j’utilise régulièrement l’application Zenfie.

Tous les jours, je m’accorde un moment rien qu’à moi, bien souvent le matin au réveil, pour méditer grâce à cette appli.

Je m’assoie en tailleur sur mon canapé et je lance une séance sur mon téléphone.

La voix du << narrateur – guide >>, Jean Doridot, psychologue français spécialiste du développement personnel, me relaxe rapidement. Elle est douce, calme, réconfortante.
Je ferme les yeux et me laisse porter par ses mots. Je suis petit à petit ce qu’il me dit, respirant profondément lorsqu’il me le demande, me concentrant sur les parties du corps qu’il nomme.
Mais parfois, je dévie un peu. Tout en me laissant bercer par le son de sa voix, je décide de modifier la session, de méditer à ma façon. Je visualise une couleur autour de moi, qui m’englobe, m’enlace.
Je l’assimile à un sentiment qui sera la ligne directive de ma journée. Je me répète comme un mantra que je me sens bien, heureuse et épanouie. Le positif attire le positif.
Puis je reviens à La Voix Zenfie, me plongeant à nouveau dans l’application.

Mon aventure Zenfie - Méditation

Zenfie est donc une application permettant de réaliser des séances de méditation différentes tous les jours.

Bon, quand je dis tous les jours, ce n’est bien évidemment pas une obligation. Libre à chacun d’en faire quand bon lui semble. Mais il faut tout de même prendre en compte qu’il est bon de pratiquer avec un minimum de régularité, pour en ressentir tous les bienfaits.

Pour commencer, un programme Découverte est disponible gratuitement.

Il est composé de 10 séances de 10 minutes, dans lesquelles sont expliquées les bases de la méditation pleine conscience.

On écoute son corps et on apprend tout doucement à bien se positionner pour ne pas avoir de mal à rester immobile durant toute la session. On ne se juge pas. On respire. On fait le vide. On lâche prise.

Ensuite, d’autres programmes sont disponibles par abonnement :

  • abonnement mensuel, sans engagement, à 4.99€ par mois
  • abonnement annuel, à 35.99€ ( montant à payer à la souscription ), soit 2.99€ par mois
  • certaines séances peuvent être achetées individuellement

 

Pour ma part, j’ai eu la chance de pouvoir profiter d’une offre et de ne payer que 23.88€ mon abonnement annuel.

Il y a aussi un programme de parrainage, permettant de cumuler des points, qui ensuite peuvent être transformés en cadeaux ( bons d’achats chez des partenaires de Zenfie, carte cadeau à offrir ) ou en argent viré sur un compte Paypal.

Si tu veux me suivre dans cette aventure, clique sur ce lien de parrainage , ensuite inscris toi sur le site, et seulement après ces étapes, télécharge l’application.

Mon aventure Zenfie - Méditation

Une fois la phase Découverte effectuée, on passe à l’Initiation, coupée en 3 parties, qui contiennent chacune 5 séances de 15 min.

Puis vient la phase Avancée, coupée elle aussi en 3 parties de 5 séances chacune, avec des durées allant de 15 à 20 min.

Au fur et à mesure, les sessions changent. On ne les débutent plus les yeux fermés, mais ouverts, sans se focaliser sur un point.

On tente de chasser la négativité, d’oublier la douleur physique, de se concentrer sur la respiration ventrale… On approfondit différents aspects de la méditation pleine conscience.

Zenfie propose aussi quelques programmes à réaliser dans un temps imparti :

  • Shine Out : 30 jours pour rayonner, avec des séances courtes pour pratiquer la méditation de manière non guidée
  • Energie : 10 séances sur le thème de l’énergie
  • Lâcher prise : à faire en 21 jours
  • Voir le visible : en 21 jours
  • Se détacher des pensées : 7 séances

 

Des programmes dits << classiques >> :

  • Express : plusieurs séances courtes d’environ 5 min
  • Semi-guidées : des séances semi-guidées de toutes durées
  • Silence : des séances de méditation silencieuse, de 5, 10 ou 20 minutes

 

Il y a aussi une partie Bien Être et Santé, regroupant des modules sur l’alimentation ( ressentir la satiété, ré-équilibré l’alimentation, manger lentement… ), la confiance en soi, l’estime de soi, le stress, le sommeil, le réveil, etc…

Une partie Sport, avec des sessions permettant d’appliquer la méditation lors de pratiques sportives.

Une partie Relations, avec des modules à réaliser à deux.

Une partie Transports, avec des séances pour aborder avec sérénité des trajets angoissants comme par exemple en avion, d’autres à faire lorsque l’on est par exemple en taxi ou bus et que l’on veut profiter de ce moment pour se détendre.

Une partie Saisons, pour plonger dans l’hiver dans les meilleurs conditions, ou pour recommencer à rayonner à l’approche du printemps.

Zenfie propose également une catégorie Musiques ( avec des musiques plus ou moins longues pour méditer tout seul ), Podcasts ( avec toutes les séances live de Zenfie ) et Livres ( avec les séances du Petit Manuel d’Autocoaching de J. Doridot et P. Bazin ).

Mon aventure Zenfie - Méditation

La dernière partie, qui pour ma part, me semble super intéressante, est celle appelée Famille.

Elle contient des modules à faire avec les enfants :

  • Zenfie Kids, avec des contes pour les plus petits, parlant de différents sujets comme le sommeil, la propreté la nuit, la différence et l’acceptation, la séparation….
  • Zenfie Juniors, avec des séances simples de méditation, pour que les 7 / 12 ans puissent débuter cette pratique

 

Cette partie est très sympa. C’est agréable de pouvoir pratiquer avec ses gremlins. Les miens adorent ça.

Ça leur apprend à se détendre, à se pauser, à rester silencieux…

Ça les aide en cas de crise. Quand ils commencent à s’énerver ou que les larmes arrivent, je leur demande de s’assoir et de respirer profondément comme lors des séances de méditation. En général, ça permet de désamorcer rapidement le flot d’émotions qui pointe le bout de son nez.

Les contes pour les petits sont jolis et doux, et les sessions pour les plus grands sont bien expliquées sans être trop compliquées.

Mon aventure Zenfie - Méditation

Au travers de cette application, on peut suivre notre évolution, grâce aux statistiques.

On indique après chaque séance, l’état d’esprit dans lequel on se trouve.

Mon aventure Zenfie - Méditation

On découvre combien de temps en total on  a médité, le nombre de séances faites, et on gravit des échelons.

D’ailleurs, ces niveaux que l’on passe au fur et à mesure, sont représentés par un arbre qui pousse au gré de nos séances de méditation. Très poétique <3

Il est aussi amusant de voir combien de personnes sont en train de méditer avec Zenfie en même temps que nous.

 



Tu l’auras donc compris, je suis totalement fan de cette application.

Zenfie est l’outil qui me suit partout – maison, voiture, sorties au grand air -, du matin au soir, avec ou sans les nains, lorsque je suis de bonne humeur, ou lorsque je suis sur les nerfs et qu’il faut d’urgence que je me détente.

Bref, je ne regrette franchement pas d’avoir sauté le pas et de m’être abonnée.

Depuis que j’ai découvert Zenfie, pas une journée ne passe sans ma ptite dose de méditation.

L’application est simple d’utilisation, très intuitive.

Des petites vidéos explicatives démarrent certaines séances.

La voix du Guide me plait bien. Pas agressive. Ni à l’inverse trop molle. Juste ce qu’il faut pour que je me sente à l’aise.

Les sessions évoluent doucement et il est tout à fait possible de refaire une séance déjà pratiquée. Pas d’obligation de suivre un chemin tout tracé.

On peut pratiqué quand ça nous chante et plusieurs fois par jour si le cœur nous en dit.

C’est parfait.



N’oublie pas que si tu veux rejoindre l’aventure Zenfie, il te suffit de cliquer ICI pour que je puisse devenir ta marraine ^^

Et si je soufflais un peu? – CONCOURS

Notre société est stressante…

Il faut être parfait dans tous les domaines : avoir un travail au top et qui rapporte un max, être de super parents prêts à tout pour notre progéniture, passer des heures en cuisine, avoir un look irréprochable et à la pointe de la mode, faire de plus en plus de sport pour avoir LA silhouette des magazines….

Bref, on s’épuise et on gaspille bien trop d’énergie, sans prendre réellement de temps pour soi.

Je viens tout juste d’en prendre vraiment conscience…. Il m’en aura fallu du temps….

Ou plutôt il aura fallu que je me rende compte que je manquais sans arrêt de temps, pour le remarquer.

Je suis quelqu’un qui a du mal à déléguer. J’ai tendance à tout vouloir contrôler, vérifier et du coup, je me retrouve avec des journées qui n’en finissent pas et un véritable emploi du temps de ministre ( ils ont un bullet journal tu crois? ).

Je veux faire au maximum les choses par moi même….

Repas faits maison. Costumes de fête réalisés de mes petites mains. Déco grandiose pour les anniversaires. Sans parler des gâteaux en pâte à sucre, avec plein de détails. Fabrication de bijoux et autres accessoires pour ma boutique en ligne ou pour les marchés. Relooking de meubles.

Des heures de boulot, m’empêchant parfois de me coucher avant 4 à 5h du matin, durant de nombreux jours.

Je te dis même pas le manque de sommeil que j’ai pu accumuler au fil des années….

Et bien entendu à tout cela, il faut ajouter le travail, les enfants, la maison, les comptes que je tente de gérer au moins tous les 2 jours, l’association des parents d’élèves dont je fais partie, mes sessions de sport, Instagram….

En gros, comme je te le disais dans ce précédent article, il me fallait stopper ce cycle infernal et trouver une solution.

C’est de là qu’est venue mon envie d’évasion…. Mon besoin de me recentrer sur moi même… De m’accorder des instants de pause rien qu’à moi….

De là qu’est venue ma passion pour la méditation et le yoga.

Mais ça, tu le sais déjà….

Alors pourquoi cet article, si tu es déjà au courant?

Bah parce que je me suis dit que quelques astuces, qui me font du bien, pourraient peut être t’être utiles à toi aussi, petite cigogne angoissée.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

Commence ta journée dans le calme.

Évite la télé. Ne te jette pas sur ton portable à peine le pied au sol. Ne va pas regarder tes mails ou faire un tour sur les réseaux sociaux.

A la place, détends toi en avalant un bon petit déjeuner. Ou fais comme moi, et profite de ce moment de paix, où ton corps est encore à moitié endormi, pour faire une séance de méditation ou de yoga et t’étirer doucement.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

Offre toi de belles ondes positives.

Imagine une scène paisible, un lieu agréable, que tu aimes et répète toi que tu vas passer une excellente journée, que ta vie est belle, que tu te sens bien…

Les pensées positives attirent le positif.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

Respire.

Lorsque tu sens que tout dérape, que tu vas exploser, que tu es en plein stress, prends de grandes inspirations par le nez et expire longuement par la bouche.

La respiration profonde réduit la tension et envoie un signal de relaxation à ton corps.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

Allège tes journées et arrête de tout vouloir contrôler.

Tu n’as pas le courage de cuisiner un bon tajine pour midi? Pourquoi ne pas faire plus simple pour une fois? Même en restant dans l’optique du << fait maison >>, il est possible de préparer un repas sain et rapide. Une bonne omelette par exemple, avec du lin, des légumes et des morceaux de pommes de terre.

Puis sinon, profites-en pour te faire un ptit resto.

Pas le temps de faire le ménage de fond en comble? Un ptit coup de balais vite fait sera suffisant pour aujourd’hui. Et si tu as une grande tribu, pense à demander à tout le monde de mettre la main à la pâte.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

Prends du temps pour toi.

Sors, va voir tes amis….

Tu n’as pas de potes? Pas de problème.

Dessine, jardine, tricote, regarde un bon film, plonge toi dans un bain….

Du moment que ça te fait du bien.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

Va te balader.

Marcher à un effet très relaxant. Tu penses à autre chose qu’aux petits tracas du quotidien. Tu te vides la tête. Encore plus si cette promenade est faite dans un lieu calme et joli, comme un parc fleuri, ou en bord de mer.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

La musique a un effet très apaisant.

Ecoute en boucle ton morceau préféré, ou comme moi, passe toi un cd de musique zen.

Et si tu as une âme de musicien, c’est l’occasion de sortir ta flûte ou ton harmonica.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

Organise toi.

Pour être moins débordé et donc moins sur les nerfs, il peut être bien pratique de se faire un planner, ou un Bujo ( voir ici comment en débuter un ).

Perso, depuis que je tiens un bullet journal, j’arrive à mieux gérer mon temps, à savoir faire la part des choses en prenant en compte ce qui est primordial ou non. Je visualise plus facilement tout ce que j’ai à faire ou voudrais faire. C’est comme ça que j’ai pu prendre conscience que je me mettais bien trop la pression en blindant mes journées d’un tas de choses à réaliser.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

Le soir, décroche toi des écrans.

La télé et les ordinateurs n’aident pas à s’endormir.

Plonge toi plutôt dans un bouquin, en mode lumières tamisées ou bougies, tranquillement allongé dans ton lit ou sur ton canap’.

Ajoute à ce doux moment un délicieux mug de lait chaud.

Et si j'arrêtais de vouloir tout contrôler? - CONCOURS

Repose toi.

Plus tu es fatigué, plus tu risques de stresser et de t’énerver.

Alors couche toi un peu plus tôt que d’habitude, ou fais la grasse mat’.

En journée, va te poser dans un parc, au pied d’un arbre, ferme les yeux, profite de la chaleur du soleil et laisse le vent jouer dans tes cheveux. Une petite sieste, même très courte, c’est toujours ça de pris.

Lâcher prise - Concours

Si tout cela ne suffit pas à te détendre, j’ai une ptite surprise qui devrait t’aider….

Je te propose d’essayer de gagner le petit cahier << Lâcher Prise >>.

Dedans, tu trouveras plein d’excellents conseils pour apprendre à souffler un peu et te permettre de consacrer plus d’énergie aux actions qui te tiennent à coeur.

Mais aussi de jolies citations, des illustrations humoristiques, des tests et des jeux.

Bref, de quoi te changer les idées et te faire voir la vie du bon côté.



Pour participer, il faut :

*S’ABONNER à mon compte Instagram

*laisser un commentaire sous la photo du concours Instagram en INVITANT 2 amis à participer

Chances supplémentaires :

*LAISSER un commentaire sous cet article en m’indiquant votre pseudo Instagram ( + 1 chance )

*REPOSTER la photo du concours sur Instagram avec #bbetclacherprise , en m’identifiant directement SUR la photo ( + 1 chance )

~~~~~~~~~~

Le concours prendra fin le 21 mai 2017 à minuit.

Un tirage au sort désignera le ou la gagnant(e) et le résultat sera affiché en édit de ce post, ainsi que sur mon compte Instagram.

Concours ouvert à la France, Monaco, Guyane, Guadeloupe, Martinique, Réunion, Mayotte ( et autres en zone OM1 )