Diamonds are a girl’s best friend

Je te rassure tout de suite, ami lecteur, même si tu n’es pas une femme, tu pourras très bien apprécier le jeu dont je vais te parler ( si j’ai choisi ce titre, c’est surtout parce que j’ai un petit coup de cœur ).

Ce jeu où il est question de diamants et de pierres précieuses, je t’en avais déjà un peu parlé dans un autre article : ici. ( Ce jour là, les diamants étaient bel et bien mes amis ).

Il s’agit de

Splendor, par Marc André.

 

DSCN9125

Splendor de Marc André….

 

Dans ce jeu, tu vas retourner à l’époque de la Renaissance, où tu incarneras un riche marchand tentant de changer les pierres brutes dénichées au fond de tes mines, en de merveilleux bijoux. Si tu t’y prends bien, tu seras peut être même soutenu par un noble qui t’aidera à obtenir la gloire que tu cherches tant.

Découvrons ensemble le contenu de la boîte….

DSCN9129

Contenu de la boîte….

Même si nous n’avons pas le droit à de petites répliques en 3D de pierres précieuses ( ce qui m’aurait bien plu je l’avoue ), les 40 jetons les représentants sont tout de même très beaux et de bonne qualité je dois bien le reconnaître. Ils se composent de 7 jetons émeraude, 7 jetons diamant, 7 jetons saphir, 7 jetons onyx, 7 jetons rubis et 5 jetons or ( jokers qui remplacent n’importe quel autre jeton ). Il y a aussi 90 cartes développement ( avec 3 niveaux différents ) et 10 tuiles noble.

DSCN9132

Jetons pierres précieuses et tuiles noble…..

Avec Splendor pas besoin de plateau de jeu. Il suffit de disposer en lignes, 4 cartes de chaque niveau ( cartes vertes niveau 1, cartes jaunes niveau 2, cartes bleues niveau 3 ), face visible ( le reste des cartes forment des pioches ). Au dessus de ces cartes sont placées les tuiles noble ( 1 tuile en plus que le nombre de joueurs : par exemple 5 tuiles pour 4 joueurs ). Il ne reste plus qu’à mettre les piles de jetons à côté de tout cela.

DSCN9135

Cartes développement…..

Passons au jeu.

Comme tu vas pouvoir t’en rendre compte, le fonctionnement du jeu est très simple et les règles se retiennent de suite.

Quel est le but du jeu?

–> Obtenir le plus de points de prestige ( points indiqués en haut à gauche de certaines cartes ).

Comment faire ?

A son tour, un joueur va pouvoir :

–> prendre des jetons ( 3 de couleurs différentes ou 2 de la même couleur à condition qu’il reste au moins 4 jetons de cette couleur avant qu’il ne se serve )

ou

–> acheter une carte développement ( en dépensant le nombre de pierres précieuses indiqué sur celle-ci )

ou

–> réserver une carte visible ou du dessus d’une des piles de pioche ( sachant qu’on ne peut en avoir que 3 maximum de réserver en même temps ), ce qui rapporte un jeton joker et permet d’avoir le temps de cumuler assez de jeton pour pouvoir ensuite acheter cette carte

Il est aussi possible à la fin de son tour de jeu qu’un joueur reçoive la visite d’un noble, ce qui fera gagner des points de prestige à ce joueur. Pour cela il faut posséder le nombre de cartes indiqué sur la tuile du noble ( par exemple 3 cartes émeraude + 3 cartes saphir + 3 cartes rubis ).

Fin de la partie :

–> dès qu’un joueur atteint 15 points de prestige, on termine le tour de jeu en cours, puis la partie s’arrête.

Il n’y a plus qu’à compter les points de prestige de chacun pour trouver le vainqueur ( a savoir qu’en cas d’égalité, le joueur ayant le moins de cartes développement gagne le jeu ).

DSCN9140

Une partie en cours…..

Que dire de ce jeu?….

Personnellement je le trouve très sympa, même s’il faut le reconnaître ce n’est pas du tout le jeu qu’il faut pour mettre de l’ambiance dans une soirée. Il y a vraiment peu d’interaction entre les joueurs ( voir pas du tout ). Lors du tournoi dont je t’ai déjà parlé, il n’y avait pas un bruit dans les salles, sauf à de rares moments lorsque par exemple un joueur venait d’acheter une carte avant un autre, lui piquant sous le nez.

Mais cela ne lui enlève aucun mérite à mon avis.

Car les plus de Splendor sont surtout sa simplicité au niveau des règles ( ce qui permet à de jeunes joueurs de s’y intéresser, il est d’ailleurs conseillé à partir de 10 ans ), son côté stratégique ( ou comment embêter ses adversaires en réservant les cartes sur lesquelles ils louchaient depuis un moment ), sa rapidité ( en moyenne 30 minutes de jeu ) et la qualité du matériel ( thermoformage bien pratique quand on aime que tout soit bien rangé et qui permet d’attraper sans soucis les cartes et jetons, belles illustrations, jetons en plastique genre jetons de poker ).

De plus, avec Splendor on se rend bien vite compte que chaque joueur est très différent dans sa façon de jouer.

Certains préfèrent acheter au départ beaucoup de cartes développement de niveau 1, de façon à ensuite pouvoir avoir d’autres cartes gratuitement ( c’est à dire sans dépenser de jeton, puisque les cartes acquises remplacent les jetons ), d’autres visent les tuiles noble, ou encore tentent de rentabiliser au maximum leurs cartes ( c’est à dire d’acheter le moins de carte possible pour atteindre les 15 points ou plus mettant fin à la partie ).

En résumé, un beau et bon jeu, où les coups bas sont permis et où il faut penser à prévoir ses prochaines actions tout en croisant les doigts pour ne pas se faire chiper les jetons ou cartes que l’on voulait.

 

Mangerrr ! Cerveauuuuxxx !

Tu aimes les zombies? Les morts vivants sont pour toi une passion?

Et tu cherches un jeu rapide, simple et qui ne prend pas de place?

Zombie Dice, de Steve Jackson

est fait pour toi.

Zombie Dice

Zombie Dice

Avec ce jeu, franchement, tu ne risques pas d’avoir mal au crâne….. Pas besoin de réfléchir des heures, voir même pas besoin du tout. Et en moins d’une dizaine de minutes, la partie est terminée.

Mais avant de tout t’expliquer, prenons un peu de temps pour découvrir les éléments de ce jeu.

Contenu de la boîte

Contenu de la boîte

Comme tu peux le constater, la boîte de Zombie Dice n’a rien à voir avec l’allure d’autres jeux. Ici nous avons un cylindre en carton fermé par un couvercle en plastique rouge ( un peu difficile d’ailleurs à ouvrir sans abimer la boîte ), recouvert d’une illustration de grand vilain zombie.

A l’intérieur : 13 dès ( qui représentent des victimes ) et une règle.

Si tu es du genre superstitieux, qui pense que le nombre 13 va lui porter malheur, je te préviens cher lecteur, ce jeu n’est pas pour toi.

En effet, en plus du fait qu’il y ait 13 dès, il va falloir réussir à cumuler 13 cerveaux avec ceux-ci.

Les dès

Les dès

Comment?

Je t’explique.

A son tour, un joueur pioche 3 dès au hasard dans la boîte-gobelet puis les lance.

Il faut savoir que les dès verts sont les victimes les plus simples à attraper, les rouges les plus résistantes et les jaunes sont entre les deux ( tout cela en fonction du nombre de cerveaux dessinés sur les dès ).

Suivant ce qui a été obtenu, il va falloir stocker ou non des dès, rejouer ou tout perdre…..

Face cerveau : Miam miam. Tu te régales avec un bon cerveau. Garde ce dès bien au chaud sur ta gauche.

Face empreintes : Tu as fait beaucoup de bruit en approchant de ta victime. Du coup elle s’est enfuie. Garde ce dès devant toi. Si tu décides ensuite de continuer et de relancer les dès, tu reprendras celui-ci plus d’autres dès pris dans le gobelet ( de façon à toujours en lancer 3 ).

Face fusil : Ta victime est coriace. Elle ne compte pas se laisser faire et se défend. Mets ce dès sur ta droite.

Si tu as obtenu 3 dès fusils, ton tour s’arrête et tu ne marques aucun point ( sachant qu’au fur et à mesure, il te faudra prendre en compte les dès fusils que tu as mis de côté ).

Sinon, tu peux soit décider de continuer et de relancer les dès, soit de tout stopper et de compter tes points.

Si tu décides de t’arrêter, tu gagnes un point par cerveau obtenu. Tu notes ça quelque part ( oui, j’avais oublié de te préciser qu’il te fallait une feuille et un crayon ), tu remets les dès dans la boîte et c’est au joueur zombie suivant de chasser.

Si tu décides de continuer, tu lances à nouveau 3 dès ( en prenant en compte tes dès empreintes ) et mets de côté le résultat obtenu comme précédemment. ( S’il n’y a plus assez de dès dans la boîte pour en lancer 3, notes ton nombre de dès cerveaux et remets-en dans le gobelet ).

3 dès fusils ou plus, tu es mort et perds tout. Sinon, à toi de voir une nouvelle fois si tu continues ou si tu t’arrêtes.

Une fois qu’un zombie atteint 13 cerveaux de cumulés, on termine le tour de jeu ( tout le monde aura ainsi joué le même nombre de fois ). Le vainqueur sera celui qui aura dévoré le plus de cerveaux.

Une partie

Une partie

Comme je te le disais, pas besoin de faire beaucoup fonctionner ses neurones, Zombie dice étant un jeu de chance. Mais il a un côté Cant’ stop ( comment ça tu ne connais pas ce jeu? bon, il faudra que je t’en parle un jour ), où tout se joue en fonction de ton choix de continuer ou non de jouer.

Si tu es du genre à ne pas savoir t’arrêter, tu risques de finir par te faire descendre et tu ne marqueras pas de points.

Certains trouverons surement ce jeu bien trop simple et rapide, mais personnellement, je l’aime bien. On peut faire une petite partie vite fait entre deux rendez-vous, l’emmener avec nous à la plage et les nains, même les plus jeunes, peuvent jouer vu qu’il n’y a rien de compliqué à lancer quelques dès.

De plus il faut savoir qu’il y a des extensions pour ce jeu. Je ne les ai pas encore testé ( normalement bientôt ), mais d’après ce que j’ai pu voir, elles devraient pimenter un peu le jeu, le rendant moins linéaire.

Les esprits de la nature ont besoin d’aide !

Les vacances sont là ( plus pour longtemps, mais tout de même ), alors avec l’Homme on en profite pour se faire un nouveau stock de jeux de société. Surtout que les deux grands n’étant pas là quelques jours, nous pouvons nous faire de bonnes soirées jeux.

Pour ce nouvel article ( oui je sais, je n’en ai pas fait depuis un bon moment…. mea culpa… ), je t’embarque ami lecteur dans un univers enchanté et poétique, avec le jeu

Help me , de Dong-Hwa Kim

Help Me !

Help Me !

Pour la petite histoire, j’ai découvert ce jeu il y a bientôt un an et j’avais flashé de suite sur lui. Malheureusement, étant en rupture éditeur, pas moyen de me le procurer. J’avais abandonné mes recherches quand je suis tombée par hasard dessus dans une boutique de Marseille, il y a quelques jours.  Tu t’en doutes, j’ai sauté sur l’occasion et l’ai ajouté à ma collection de jeux de société.

Si je te raconte tout ça, cher lecteur, c’est pour que tu sois prévenu. Si Help Me te plait, tu vas devoir faire des pieds et des mains pour réussir à le trouver….

Bref…. Ouvrons la boîte et découvrons ensemble ce qu’elle contient.

Contenu de la boîte

Contenu de la boîte

Que voyons nous?

6 tuiles Créatures, 30 tuiles Avatar et une règle de jeu.

Pas énormément d’éléments, mais ici, c’est bien suffisant.

J’espère que tu es du genre la main sur le cœur, car nous allons devoir tout faire pour aider les esprits de la nature. Ceux-ci se sentent menacés et nous sommes les seuls à pouvoir leur donner un coup de main et veiller à ce qu’ils survivent.

Tuiles Créature

Tuiles Créature

Il faut savoir qu’Help Me est avant tout un petit jeu pour 2 joueurs. Même s’il existe des variantes permettant de jouer à 3 ou 4.

D’après la boîte une partie dure plus ou moins 15 minutes, mais j’avoue qu’en général l’Homme et moi terminons plus rapidement, ce qui nous permet de faire plusieurs manches, pour notre plus grand plaisir.

Tuiles Avatar

Tuiles Avatar

La mise en place du jeu n’a elle aussi rien de bien complexe.

Il faut dans un premier temps mélanger les 30 tuiles Avatar, puis faire avec un rectangle de 5 tuiles sur 6. Ensuite, on mélange face cachée les 6 tuiles Créature et chaque joueur en pioche 2.

On regarde discrètement nos tuiles Créature et on les pose toujours face cachée devant nous. Attention ! Il ne faut surtout pas dévoiler à l’autre joueur ces deux cartes.

Mise en place du jeu

Mise en place du jeu

Maintenant que tout est prêt, on joue….

Le but du jeu va être de sauver les tuiles Avatar qui correspondent à nos deux cartes Créature.

Pour cela, à son tour, un joueur va devoir déplacer une tuile ( ou une pile de tuiles ) Avatar vers un emplacement adjacent ( pas en diagonale ), de façon à recouvrir une autre tuile Avatar ( ou une autre pile déjà existante ). Il n’est pas possible de faire un déplacement vers un emplacement vide.

Le déplacement terminé, c’est au joueur suivant.

On continue ainsi jusqu’à qu’il ne soit plus possible d’effectuer de déplacement.

Une partie en court

Une partie en court

Il faut maintenant révéler nos deux cartes Créature et compter nos points ( on marque des points avec les piles ou tuiles esseulées qui ont sur le dessus une tuile correspondant à une de nos cartes Créature ) .

Sachant que :

* une pile de tuiles = 1 point par tuile qui la compose

* une tuile seule = 1 point

* une tuile d’une pile peut donner des points bonus ( chiffre indiqué sur celle-ci ) si :

–> elle montre la même créature que celle du sommet de la pile dans laquelle elle se trouve

Le gagnant sera celui qui aura marqué le plus de points.

Calcul des points. Ici le joueur marque : ( 7 + 3 + 4 ) = 14 points

Calcul des points. Ici le joueur marque : ( 7 + 3 + 4 ) = 14 points

Personnellement j’adore les illustrations de ce jeu. C’est d’ailleurs ce qui m’a fait craquer lorsque je l’ai découvert. Floriane Grivillers, l’illustratrice, est une vraie magicienne! J’aime le côté univers fantastique, à la Dofus. Les personnages mignons et riches en couleur que je trouve poétiques, avec un aspect enfantin tout en étant très travaillé. Tu l’auras certainement compris, ce qui m’attire en priorité dans un jeu, c’est son graphisme….

Bien entendu, il faut ensuite que le jeu en lui même soit sympa. Si le concept ne me correspond pas, je ne vais évidement pas l’acheter.

Ici tout est limpide, facile à saisir, ce qui permet de jouer entre amis mais aussi en famille. Les enfants n’ont pas de problème pour comprendre la règle et sont plutôt attirés tout comme moi par les illustrations. Help me est d’ailleurs recommandé à partir de 8 ans.

Mais malgré son principe assez simple, il y a tout de même matière à réflexionil va falloir tenter de deviner quelles tuiles intéressent l’autre joueur ) et le bluff est au rendez-vous. Ennuyer son adversaire en bloquant les tuiles qu’il voudrait récupérer peut être une bonne stratégie, mais il faut bien faire attention a ne pas être pris dans son propre piège.

Un jeu rapide et agréable, pour petits et grands.