Pâtes farfalle fraîches maison

Pâtes farfalle fraîches maison

Je ne sais pas pourquoi je n’avais encore jamais pris le temps de me lancer dans la réalisation de pâtes fraîches. Peut être parce qu’il est tellement simple d’attraper un paquet de pâtes dans les rayons du supermarché.

Mais c’est bien moins valorisant que de servir une belle assiette de farfalle faites maison à sa tribu.

Puis c’est aussi ludique de créer ces petits papillons. Une activité que l’on peut faire avec les enfants.

Pâtes farfalle fraîches maison

Pour 4 personnes, il te faut :

  • 400g de farine
  • 5 œufs
  • 4CS d’huile d’olive
  • 1/2cc de sel
Pâtes farfalle fraîches maison
Pâtes farfalle fraîches maison

La recette :

Verse la farine et le sel dans un saladier puis creuse le centre.

Casse dessus les œufs dans ce creux et ajoute l’huile.

Referme le creux avec la farine, puis pétris pour obtenir une pâte homogène ( ajoute un peu d’eau si besoin pour détendre la pâte ).

Laisse reposer 30 min.

Étale la pâte sur un plan de travail légèrement fariné ou passe la dans un laminoir.

Coupe des bandes de pâte de 4 cm de large, puis avec une roulette coupe ces bandes pour former des rectangles.

Pince le centre des rectangles pour former les papillons.

Laisse les pâtes sécher à l’air puis cuis les dans de l’eau bouillante ( environ 5 mm, suivant l’épaisseur des pâtes ).

Pâtes farfalle fraîches maison

Gressins au piment & levain

Gressins au piment & levain
Gressins au piment & levain

Quand j’étais môme, j’adorais les petits pots contenant des mini gressins et du chocolat. J’emportais ça comme goûter à l’école et je kiffais de pouvoir tremper généreusement les bâtonnets dans la pâte à tartiner durant la récré.

En grandissant, ma préférence est allée vers les gressins au romarin ou au sésame, que l’on sert à l’apéro, ou comme en Italie à la place du pain.

Ayant reçu des petits piments langue d’oiseaux, de la part de l’enseigne Le Comptoir Colonial, j’ai eu envie de réaliser des gressins maison pour la tribu. On ne sent pas de suite le côté hot du piment lorsque l’on croque dans un de ces gressins. Mais une fois la bouchée avalée, la chaleur commence à se propager. Ça motive les papilles et donne un petit coup de peps à l’apéro.

Gressins au piment & levain

Pour 16 gressins, il te faut :

Gressins au piment & levain

La recette :

Dans le bol de ton robot, verse le levain, l’eau et la margarine molle.

Commence à pétrir à petite vitesse en ajoutant la farine puis le sel.

Mixe finement les piments puis ajoute les.

Pétris encore quelques secondes puis dépose la pâte dans un saladier.

Filme au contact et laisse reposer 1h.

Verse la pâte sur un plan de travail fariné puis divise celle-ci en 16 pâtons.

Forme tout d’abord des boules puis fais les rouler sous tes doigts pour réaliser de longs boudins.

Dispose les sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.

Enfourne 12 min à 180°C.

Laisse totalement refroidir avant de les servir.

Gressins au piment & levain

Tu ne connais pas Le Comptoir Colonial ?

Il s’agit d’une boutique située à Paris, spécialisée dans les épices du monde. De quoi voyager tout en se régalant ! Des herbes aromatiques basiques, en passant par différentes variétés de piment, ou encore par la racine de galanga et la maniguette, c’est une ribambelle de saveurs et de couleurs que propose l’enseigne.

Mais ce n’est pas tout ! Car en plus des mélanges d’épices et des pots de graines, Le Comptoir Colonial vend aussi des produits fort sympathiques : moutardes, huiles, confits d’épices, vinaigres, riz, olives, tapenades, fruits secs, ainsi que des thés et infusions ( qui me font saliver ! ).

Si ça, ça ne donne pas envie de courir en cuisine ^^

D’ailleurs, si comme moi, tu n’es pas sur Paris et ses environs, il faut savoir que l’entreprise a une boutique en ligne avec un grand choix. Qualité, goût et diversité.

Gressins au piment & levain

Info : le joli tablier que tu vois sur les photos vient de chez Marcel et Jean ( une enseigne de tabliers made in France, que j’adore et dont je t’ai déjà parlé ICI ).

Burrata & tomates green zebra

Burrata & tomates green zebra

La simplicité en cuisine comme dans la vie, ça a du bon parfois. Surtout pour mettre en avant certains aliments qui n’ont pas besoin d’être ” camouflés ” par d’autres saveurs.

La burrata fait partie de ces ingrédients qu’il vaut mieux manger dans son plus simple appareil, pour ne pas la gâcher.

Ce fromage italien est une petite pépite, avec son contour typique de la mozzarella et son cœur crémeux.

Son goût est bien plus prononcé que celui de mozza, d’où l’importance pour moi d’éviter de trop le casser par autre chose.

Quelques belle tomates green zebra, bien juteuses et un peu acidulées… Une burrata appétissante…. Un filet d’huile de noisette et quelques feuilles de menthe…. Voilà la parfaite assiette fraîche.

Burrata & tomates green zebra

Pour 1 personne, il te faut :

Burrata & tomates green zebra

La recette :

Lave les tomates et coupe les en tranches.

Dispose les sur une assiette.

Pose dessus la burrata.

Ajoute un filet d’huile, un peu de cumin et de sel Herbamare.

Termine en disposant quelques feuilles de menthe.

Déguste de suite.

Main de Nice au levain naturel

Main de Nice au levain naturel

Petite niçoise un jour, petite niçoise toujours !

La socca et le pan bagnat sont des mets régionaux très connus de Nice. Mais sache mon cher ami, que cette ville a aussi un pain particulier.

Main de Nice au levain naturel - Picasso

Peut être le connais-tu grâce à une célèbre photographie de Robert Doisneau où l’on peut voir Pablo Picasso assis derrière une table sur laquelle deux mains de Nice sont disposées.

Main de Nice au levain naturel

La Manina est donc d’origine italienne, ( puisque pour rappel, jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça, Nice faisait encore partie de l’Italie) et est plutôt amusante à réaliser.

Son allure de grosse main à quatre doigts cache un pain très parfumé à l’huile d’olive, que l’on peut déguster pour accompagner son repas, ou comme mes Gremlins adorent, dès la sortie du four en guise de goûter.

Main de Nice au levain naturel

Pour 4 mains de Nice, il te faut :

  • 400g de farine T55
  • 120g de levain actif
  • 200ml d’eau
  • 25ml d’huile d’olive
  • 1cc de sel
Main de Nice au levain naturel

La recette :

Dans la cuve de ton robot, dépose le levain, l’eau et l’huile.

Commence à pétrir à petite vitesse en ajoutant la farine puis le sel.

Laisse pétrir 5 min.

Laisse reposer à température ambiante pendant au moins 3h.

Divise la pâte en 4 puis forme des boules.

Laisse-les reposer 30min.

Sur un plan de travail fariné étale chaque pâton en rectangle puis enroule chaque extrémités vers le milieu à la manière d’un croissant ( voir vidéo ci-dessus).

Rabats ensuite les deux boudins du bas sur les deux autres en les chevauchant.

Écarte un peu les doigts ainsi formés puis laisse reposer 2h.

Enfourne 20 mn à four chaud 210 °C.

Laisse refroidir sur une grille.

Cabillaud à la tomate, câprons et olives noire, au Vitaliseur

Cabillaud à la tomate, câprons et olives noire, au Vitaliseur

J’ai une véritable passion pour le poisson. Est-ce dû à mes origines Niçoises? A mon amour pour l’océan? Je ne sais pas. Mais par contre, une chose dont je suis certaine, c’est qu’il n’y avait pas besoin de me prier pour me faire manger du poisson lorsque j’étais gamine. Et je ne parle pas de poisson pané bien entendu.

Je me souviens d’ailleurs, d’un repas au restaurant avec me mère, où j’avais voulu de la truite, et où le cuistot était venu m’apprendre à table comment prélever les filets de mon plat, sans risquer d’avaler une arrête.

C’est donc tout naturellement que je me cuisine ces petites merveilles de la mer, aussi bien pour midi ou le soir, que pour mes petits-déjeuners salés.

Le mieux à mon sens étant de laisser mon Vitaliseur gérer la cuisson de mon poisson. De cette façon il reste bien fondant sans perdre ses nutriments.

Cabillaud à la tomate, câprons et olives noire, au Vitaliseur

Pour 1 personne, il te faut :

  • 200g de cabillaud
  • 230g de tomate
  • 10 beaux câprons ( très gros câpres )
  • des olives noires
  • 1 filet d’huile d’olive
  • du basilic séché
  • de l’origan séché
  • sel
Cabillaud à la tomate, câprons et olives noire, au Vitaliseur

La recette :

Commence par faire bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du Vitaliseur

Lave la tomate et coupe la en cubes.

Coupe le poisson en morceaux lui aussi.

Coupe les câprons en 2 après avoir retiré les queues de ceux-ci.

Dans un des récipients du Trio, verse les tomates, le poisson, les câprons, quelques olives, et un filet d’huile.

Ajoute un peu d’origan et de basilic et une pincée de sel.

Mets à cuire 10 min environ au Vitaliseur.

Sers de suite avec un peu de riz par exemple.

Cabillaud à la tomate, câprons et olives noire, au Vitaliseur

Pour info : Le câpre est le bourgeon de la fleur du câprier. Le fruit du câprier, le câpron, plus gros que le câpre, vient d’Italie (il cucuncio). On le trouve en bocal, préparé comme les câpres et les cornichons, ou au détail, sur les marchés, chez les marchands d’olives. Les miens viennent de chez Lidl ( lors des catalogue avec produits italiens ).

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Tiramisu au chocolat noir

Tiramisu au chocolat noir
Tiramisu au chocolat noir

Le café ce n’est vraiment pas notre truc ici. Du coup nous n’avons même pas de cafetière à la maison. Juste quelques dosettes solubles pour les invités qui pourraient en demander.

Alors bbien évidemment, pas moyen de nous faire avaler de véritable tiramisu… Mais fort heureusement, ce merveilleux dessert est décliné à de nombreux parfums.

Le préféré de ma tribu étant celui au chocolat noir. Une crème au mascarpone mousseuse à souhait et des boudoirs bien imbibés, pour un instant de pur plaisir.

Il te faut :

  • 300g de mascarpone
  • 4 œufs
  • 100ml de lait
  • 50g de chocolat noir
  • 2cs de sucre
  • 30 boudoirs
  • 3cs de cacao amer
Tiramisu au chocolat noir

La recette :

Sépare les jaunes des blancs.

Bats les jaunes avec le sucre pour faire mousser la préparation, puis ajoute le mascarpone .

Monte les blancs en neige bien ferme.

Incorpore les très délicatement à la préparation.

Fais fondre le chocolat avec le lait, dans une casserole, à feu doux.

Trempe très rapidement la moitié des boudoirs dans le chocolat, puis dispose les dans le fond d’un plat.

Recouvre d’une couche de mousse au mascarpone.

Réalise une seconde couche de boudoirs au chocolat, puis ajoute le reste de mousse au mascarpone.

Place le tiramisu au frais au moins 4h ( le mieux étant toute une nuit).

Au moment de servir saupoudre de cacao.

Lasagnes aux légumes et fromage de chèvre

Lasagnes au légumes et fromage de chèvre

Quand on va au restaurant végétarien Le Balagan de Marseille, mon ptit dernier aime prendre les lasagnes aux légumes et chèvre. Faut dire qu’elles sont faîtes maison et franchement délicieuses.

C’est pourquoi je lui avais promis de lui en faire et avais acheté il y a un grand moment déjà des feuilles de lasagnes.

Pâtes oubliées trop longtemps sur un rayon de mon cellier…

Alors dimanche dernier, je l’ai prévenu que j’allais dans la semaine faire ce plat qu’il attendait avec impatience. Lui précisant tout de même que cela ne voulait pas dire que ce serait dans la foulée. Dans la semaine qu’elle te dit la madame ! ^^

Mais bon…. Je n’ai pas voulu le faire attendre plus longtemps et dès lundi midi, monsieur a pu déguster une méga part de lasagnes aux légumes fondants, avec de belles tranches de chèvre cendré sur le dessus et une béchamel à la noix de muscade.

Et tu sais quoi? Il en veut déjà à nouveau ^^

Pour 4 personnes, il te faut :

  • 250g de feuilles de lasagnes
  • 400g de tomates
  • 400g d’aubergines
  • 400g de carottes
  • 200g d’oignon
  • 1 bûche de chèvre cendré
  • 2cs d’huile d’olive
  • 400ml de lait ( pour moi, d’eau de cuisson des gnocchi )
  • 2cs de fécule
  • 2cc de noix de muscade en poudre
  • 2cs d’origan séché
  • sel
  • poivre
Lasagnes au légumes et fromage de chèvre

La recette :

Commence par laver et éplucher les légumes.

Coupe en bandes les aubergines et précuis les quelques minutes à la vapeur.

Coupe les carottes en rondelles fines et émince l’oignon.

Fais suer l’oignon à la poêle dans l’huile d’olive et ajoute les carottes.

Assaisonne et laisse réduire à feu doux.

Mixe grossièrement les tomates avec l’origan, puis ajoute le tout aux légumes.

Mélange le lait avec la fécule, la noix de muscade et un peu de sel.

Verse dans une casserole et fais épaissir à feu doux, pour obtenir la béchamel.

Dans un plat à gratin, dispose une couche de béchamel, puis une couche d’aubergines, une couche de légumes à la tomate et une couche de pâtes à lasagnes.

Recommence l’opération 2 fois et termine par une couche de béchamel.

Coupe la bûche de chèvre en rondelles et dispose les sur le dessus du plat.

Enfourne 30 min à 180°C.

Lasagnes au légumes et fromage de chèvre
Lasagnes au légumes et fromage de chèvre
Lasagnes au légumes et fromage de chèvre

Pâte à pizza à l’origan et au levain naturel

Pâte à pizza à l'origan et au levain naturel
Pâte à pizza à l'origan et au levain naturel

Il n’y a pas à dire, la pâte à pizza maison, il n’y a rien de mieux. Bien meilleure que celle du commerce et tellement gratifiant de savoir que l’on a fait de A à Z ce plat italien dont tout le monde raffole.

Encore une fois, je me suis faite aider par l’un de mes levains pour donner un peu de peps à ma pâte.

Mon commis de cuisine a super bien bossé, car il a réussi à bien faire gonfler ma pâte et à la rendre moelleuse. Un sans faute !

Pâte à pizza à l'origan et au levain naturel

Pour 2 pâte à pizza, il te faut :

Pâte à pizza à l'origan et au levain naturel

La recette :

Verse dans le bol de ton robot à pâtisserie, les yaourts, l’huile et le levain.

Commence à pétrir tout en ajoutant progressivement la farine.

Ajoute l’origan, le sel et pour finir le bicarbonate.

Laisse pétrir 5 min à puissance moyenne.

Verse la pâte dans un saladier propre et filme la au contact.

Laisse reposer au moins 3h à température ambiante ou toute une nuit au frigo.

Au moment de l’utiliser, divise la en 2 portions.

Étale les puis laisse les lever encore 1h.

Tu n’as plus qu’à garnir et cuire tes pizzas !

Pâte à pizza à l'origan et au levain naturel