Radis chinois et fenouil en salade

Radis chinois et fenouil en salade

La saison des salades a enfin commencé. Et je ne vais pas m’en plaindre. C’est un plat qui me plaît beaucoup car on peut le revisiter à l’infini.
Salades de saison… Salades anti gaspillage… Salades sucrées salées…
De quoi faire plaisir à tout le monde.


Le pied c’est que c’est aussi ultra rapide à faire. Quelques crudités, des épices et une sauce, pour un repas prêt en un clin d’œil.


Celle-ci est à la fois légère, saine et bien parfumée grâce aux feuilles de verveine citronnelle et à l’huile d’olive de l’enseigne Savor & Sens.

Radis chinois et fenouil en salade


Il te faut :

Radis chinois et fenouil en salade


La recette :


Lave les légumes puis râpe les.

Hache les feuilles de verveine et ajoute les aux légumes.

Verse un filet d’huile dessus et assaisonne avec un peu de 5 baies moulues.

Astuce : pour un peu de croquant ajoute des graines de courge ou du kasha. 

Petites crêpes façon Socca Niçoise

Connais-tu la Socca?

Il s’agit d’un plat traditionnel niçois, à base de farine de pois chiches et d’huile d’olive.

Cette spécialité cuite dans de grandes plaques rondes en cuivre, dans un four à bois, est adorée par les habitant de Nice, à tel point qu’il faut parfois faire la queue pendant un long moment pour réussir à en acheter une portion.

On la déguste chaude, tout juste sortie du four, en y ajoutant un peu de poivre. Entre la galette et la crêpe, avec sa belle couleur dorée, elle fait penser au soleil du Sud.

Un régal pour les yeux et le palais.

Bien évidemment, en Niçoise que je suis, je suis tombée dans la Socca étant petite et j’en suis toujours autant folle.

Même si malheureusement, à cause de sa nature un peu grasse et de mon problème actuel avec les féculents et légumineuses, j’ai plus de mal à en manger. Puis soyons réalistes, je n’ai pas les moyens de descendre tous les deux jours sur Nice pour en acheter ^^

 

Petites crêpes façon Socca Niçoise

Alors cette année, pour changer des crêpes habituelles de la Chandeleur, j’ai eu envie de me baser sur ce plat et de le revisiter un peu.

Pas de cuisson au four, mais sur une party crêpes ( crêpière de table permettant de faire 6 petites crêpes d’un coup ), ce qui ne donne bien entendu pas totalement la même texture que la véritable Socca ( croustillante sur le dessus et moelleuse en dedans ), mais qui niveau goût est assez proche.

Cette recette est aussi moins grasse, car grâce à son moyen de cuisson, il n’y a pas besoin d’jouter d’huile sur la plaque. Juste un peu dans la pâte et c’est tout. Le revêtement anti-adhésif de la machine à crêpes suffit.

Un bon compromis, à déguster tel quel, à l’heure de l’apéro, ou en accompagnement lors du repas.

 

Petites crêpes façon Socca Niçoise

Pour 15 petites crêpes de Socca, il te faut :

  • 200g de farine de pois chiches
  • 400 ml d’eau
  • 2 CS d’huile d’olive
  • sel et poivre

 

Petites crêpes façon Socca Niçoise

Direction la cuisine :

Dispose la farine dans un saladier, puis incorpore petit à petit l’eau, tout en mélangeant bien.

Ajoute l’huile d’olive et un peu de sel.

Mélange pour obtenir une pâte bien homogène et un peu épaisse ( style pâte à pancakes ).

Verse une louche de pâte sur chaque rond de ta crêpière de table et laisse cuire quelques minutes.

Retourne ta mini Socca et laisse cuire encore un peu, avant de la disposer sur une assiette.

Fais de même avec toute la pâte.

Poivre les crêpes de Socca et déguste de suite.

Attention : comme la véritable Socca, ces petites crêpes sont bien meilleures chaudes qu’une fois refroidies.

Démaquillant biphasé maison à l’ylang ylang et hydrolat de sauge

Je change régulièrement de démaquillant ces derniers temps.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que je réagis facilement à ces produits. Peau irritée, qui s’assèche,  rougeurs, boutons…

Bref… Rien de bien glamour…

Alors je me suis dit qu’il serait temps pour moi de réaliser mon propre démaquillant. Histoire de pouvoir contrôler parfaitement ce qu’il contient et qu’il soit le plus naturel possible.

Je voulais un produit simple à réaliser et à utiliser, qui ne m’obligerait pas à investir dans des millions d’ingrédients.

Un produit qui correspondrait parfaitement à mes besoins, à mon type de peau, et qui ne m’imposerait pas d’en repréparer tous les jours.

Je sais que certaines personnes se démaquillent avec seulement de l’huile végétale. Mais cette pratique demande ensuite un rinçage, pour éviter de se retrouver avec le visage tout gras. Et moi, en Wonder Mom hyper overbookée – totalement speed- qui court partout pour sauver le monde ( j’en fais un peu trop c’est ça ?! ^^), je n’ai pas de temps à perdre pour ça

Je suis donc partie sur l’idée d’un démaquillant biphasé comme j’en achetais à une époque.

De cette façon, il y a bien moins d’huile ce qui permet à ce démaquillant de se suffire à lui-même.

Il retire sans souci le maquillage, fond de teint comme crayon à yeux ou mascara. Pas besoin de frotter, juste une petite dose de produit sur un disque de coton ( ou comme moi, un carré  lavable), puis un passage sur le visage et le tour est joué.

De plus l’hydrolat de sauge qu’il contient a des propriétés purifiantes qui aident à contrôler le sébum ( parfait en cas de peau grasse ou à tendance acnéique ) mais aussi revitalisantes, prévenant ainsi le vieillissement de la peau.

L‘huile essentielle d’ylang ylang, quant à elle, apporte un côté antiseptique et antiparasitaire, ce qui fait de ce démaquillant un très bon nettoyant pour le visage même lorsque l’on ne se maquille pas. Elle est aussi tonifiante et possède un parfum très intense qui se retrouve dans cette préparation maison qui la rend donc très agréable à l’odeur.

 

 

Démaquillant biphasé maison à l'ylang ylang et hydrolat de sauge

Pour un flacon d’environ 250ml, il te faut :

* 1/3 d’huile d’olive

* 1/3 d’eau de source

* 1/3 d’hydrolat de sauge

* 3 gouttes de cosgard

* 15 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang

 

 

~~~~~~~~~~~~~~

Préparation :

Commence par bien laver le flacon dans lequel tu garderas ton démaquillant et stérilise le ( pour ma part j’ai récupéré la bouteille d’un ancien démaquillant du commerce).

À l’aide d’un petit entonnoir verse l’eau, puis l’hydrolat et enfin l’huile végétale.

Ajoute le cosgard et l’huile essentielle.

Referme bien ton flacon et secoue énergiquement pour tout mélanger.

Ton démaquillant est prêt.

 

Démaquillant biphasé maison à l'ylang ylang et hydrolat de sauge

Comme tout démaquillant biphasé, tu devras le secouer avant chaque utilisation pour remélanger les deux phases.

Simple, économique, et ludique.