Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre

Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre
Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre

Le Chéri vient de fêter ses 36 bougies.

Comme son gâteau préféré n’est autre que la tarte au citron, ma naine a voulu lui en préparer une, pour lui faire plaisir. D’ailleurs, bientôt je vais te mettre sur le blog la fameuse recette qui a fait l’unanimité.

Ne voulant pas faire complètement bande à part lors du dessert et sachant que je ne serai pas capable de déguster une part de cette tarte ( le beurre, le sucre, toussa toussa ), j’ai décidé de me faire une petite panna cotta dans le même esprit.

Je l’ai voulu bien forte en citron ( j’adore trop ça ^^ ) et peu sucrée en bouche. Et c’est exactement ce que j’ai obtenu.

Bien évidemment, si tu désire avoir une panna cotta moins citronnée, libre à toi de diminuer un peu la dose de jus de citron et d’augmenter celle d’édulcorant.

Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre

Pour 2 verrines, il te faut :

  • 100 ml de lait de soja
  • 50 ml de jus de citron
  • 1 oeuf
  • 5 ml d’édulcorant liquide
  • 1/3 de CC d’agar agar
  • une poignée de myrtilles
Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre
Panna Cotta au citron et myrtilles, sans lait ni sucre

La recette :

Mélange le lait, le jus de citron et l’édulcorant liquide dans une casserole, puis fais chauffer le tout.

Bats l’œuf dans un saladier et verse dessus le mélange chaud, tout en continuant de battre pour ne pas cuire l’œuf.

Ajoute l’agar agar et verse à nouveau la préparation dans la casserole.

Fais épaissir à feu moyen.

Verse la crème dans deux verrines et laisse bien refroidir.

Laisse reposer au moins 1h au frigo.

Au moment de servir ajoute sur les panna cotta quelques myrtilles.

Omelette party

Omelette party
Omelette party
Omelette party

L’hiver… La saison de la raclette et de la fondue.

Hormis le côté réconfortant de ces plats qui tiennent au corps et nous réchauffent du froid qui s’est installé dehors, ils ont le point commun d’être conviviaux.

En famille ou entre amis, on se retrouve tous installés autour de la table, armés de nos caquelons ou de nos morceaux de pain sur des piques, prêts à se remplir le ventre.

On discute, tout en se servant un peu de charcuterie et en savourant un délicieux fromage dégoulinant.

Le petit bémol, c’est que ces repas sont bien riches et restent parfois sur l’estomac. Puis tout le monde n’aime pas ou ne peut pas manger du fromage.

Alors que faire de l’appareil à raclette qui traîne dans le placard ? Comment pouvoir partager ce genre de moment, où chaque invité s’occupe seul de son assiette ?

Omelette party

Une super alternative : l’omelette party !

Non seulement là aussi, on a la possibilité de se faire ses propres mélanges avec les ingrédients qui nous plaisent, mais en plus, ça reste bien moins cher qu’une grosse raclette ou qu’une meule de fromage à fondue.

Il suffit de battre quelques œufs dans un saladier que l’on place à portée de tous ( prévoir une louche ) et de disposer différents ramequins avec des légumes, de la viande, du poisson, des épices et même des graines, autour de l’appareil à raclette.

C’est ce que nous avons fait pour Nouvel An et ce fut une réussite !

Omelette party
Attention : ne poser le saladier des œufs brouillés sur l’appareil à raclette que lorsqu’il est encore froid ! Pas lorsqu’il est allumé, sinon ça va cuire !
Omelette party
Omelette party
Omelette party

Quelques bouts de crevettes, des rondelles de poireaux, de fines tranches de potimarron ( prêt cuites à la vapeur ), des créneaux de noix, que l’on met dans son caquelon. On verse dessus une dose d’œufs battus et on saupoudre d’une pincée de curry en poudre. Et hop. On met à cuire comme une raclette.

Tu es plutôt volaille ? Pas de problème ! Des lamelles de blanc de poulet, des champignons, du poivron, un peu d’oignon, des cornichons et de l’origan, font aussi de très bonnes garnitures pour une omelette.

Puis si comme nous, tu adores le fromage et as tout de même envie d’en mettre sur la table, tu peux te faire une version 4 frometons, en prévoyant des dés de chèvre, de roquefort, de gruyère et de mozzarella.

Omelette party
Omelette party

Pour terminer le repas en beauté sur une note sucrée, rince vite fait les caquelons et remplace les ramequins de départ par d’autres contenant des tranches de pommes et de poire, ainsi que quelques carrés de chocolat, des amandes, des noisettes, des noix de pécan, du kasha et de la cannelle.

Là encore, tes invités vont adorer faire leurs propres combinaisons et manger les fruits chauds avec le chocolat fondu dessus ou les noix légèrement grillées.

A toi de panacher les ingrédients en fonction de tes goûts et de la saison. Tu peux même proposer à chacun de tes convives de venir avec les aliments qu’ils préfèrent, histoire d’alléger tes dépenses, tout en gardant un côté convivial où tout le monde participe.

Salade de fruits et son coulis au rhum

Salade de fruits et son coulis au rhum
Salade de fruits et son coulis au rhum

En cette période d’abus, de chocolats, de petits gâteaux, de raclette et de plats lourds, je te propose un petit dessert léger et fruité.

En plus d’être simple et frais, il te fera voyager.

Salade de fruits et son coulis au rhum

Pour 1 personne, il te faut :

  • 1 poignée de myrtilles
  • 1 pitaya ( fruit du dragon )
  • 50g d’ananas frais ou en cubes surgelés
  • 1 petite orange
  • 2CS de rhum ambré
  • 1 poignée d’amandes effilées

La recette :

Mixer l’orange et passer ce smoothie à la passoire ou au chinois, pour retirer une partie de la pulpe.

Mélanger avec le rhum.

Couper le pitaya en 2 et récupérer délicatement la chair du fruit ( ne pas jeter la peau ).

Couper celle-ci en cubes, tout comme l’ananas.

Mélanger tous les fruits ensemble et les verser dans la peau du pitaya.

Décorer de quelques amandes effilées.

Servir bien frais, avec le coulis orange / rhum.

Recette réalisé pour le magazine 95 degrés.

Salade de fruits et son coulis au rhum

Confiture de pêche à l’amande

Confiture de pêche à l'amande

Je crois que cette année, la tribu ne sera pas en manque de confiture maison.
Petit à petit, je remplis les étagères du cellier. Des pots en verre de toutes tailles. Des couleurs qui attirent l’œil et poussent à la tentation. Des promesses de bonheur fruité, sucré et gourmand.

Les dernières pêches n’allant pas tarder à disparaître des étalages, il fallait bien que je me bouge pour en faire de délicieuses confitures.

Toutes douces avec un parfum d’amande et de gros morceaux de pêches …

Confiture de pêche à l'amande

Il te faut :

  • * 1kg de pêche
  • * 500g de sucre
  • * 1cs de jus de citron
  • * 1cc d’agar-agar
  • * 25ml d’arôme amande
Confiture de pêche à l'amande

La recette :

Lave bien les fruits et dépose les dans une casserole avec le sucre  , l’arôme , ainsi que le jus de citron.

Laisse reposer environ 2h.

Mets à cuire à feu moyen durant 15 min, tout en remuant régulièrement.

En fonction de tes goûts, écrase grossièrement les pêches pour garder quelques morceaux ou mixe le tout pour avoir une confiture lisse.

Ajoute l’agar agar et laisse encore sur le feu 2 bonnes min.

Verse la confiture de suite dans des bocaux en verre préalablement stérilisés ( les faire bouillir dans une grande marmite d’eau durant 1h ).

Ferme les bien et retourne les.

Laisse les confitures refroidir la tête en bas.

A conserver à l’abri de la chaleur et du soleil.

Gelée de prunes jaunes à l’agar agar

Gelée de prunes jaunes à l'agar agar

On se retrouve ce matin pour une nouvelle recette bien fruitée.

Voici une gelée toute simple à réaliser, qui a des airs de soleil grâce à ses prunes jaunes. Parfait pour t’apporter de la motivation dès le petit déjeuner, que ce soit sur tes tartines ou comme moi, mélangée à un yaourt de soja.

Gelée de prunes jaunes à l'agar agar

Il te faut :

  • 1 kg de prunes jaunes
  • 500g de sucre
  • 1CC rase d’agar agar
  • 1CS de jus de citron
Gelée de prunes jaunes à l'agar agar
Gelée de prunes jaunes à l'agar agar

La recette :

Lave bien les fruits et dépose les dans une casserole avec le sucre, ainsi que le jus de citron.

Laisse reposer environ 2h.

Mets à cuire à feu moyen durant 25 min, tout en remuant régulièrement.

Mixe le tout pour avoir une confiture lisse.

Ajoute l’agar agar et laisse encore sur le feu 2 bonnes min.

Verse la gelée de suite dans des bocaux en verre préalablement stérilisés ( les faire bouillir dans une grande marmite d’eau durant 1h ).

Ferme les bien et retourne les.

Laisse les pots refroidir la tête en bas.

A conserver à l’abri de la chaleur et du soleil.

Confiture de mûres sauvage à l’agar agar

Confiture de mûres sauvage à l'agar agar

Je suis le genre de nana a pouvoir passer des heures et des heures, à cueillir des fruits. Avec la tribu, nous parcourons des kilomètres, nez collés aux vitres de la voiture, pour dénicher des coins sympa où nous balader.

C’est comme un jeu désormais. Le premier qui repère au loin un arbre fruitier, le fait vite savoir, pour que tout le monde rapplique illico.

Tupperwares en mains et petit escabeau sous le bras, nous voilà prêts à braver les épines, ronces et maudits moustiques, pour être certains de rentrer bien chargés.

En général, je congèle une grosse partie de nos récoltes, pour pouvoir profiter de ces merveilles hors saison.

Bien entendu, nous en consommons aussi directement.

Ce que j’aime aussi faire, c’est cuisiner des confitures pour la tribu. Comme ça ils ont de quoi faire de bonnes tartines aux petits déjeuners.

Pour éviter les gélifiants industriels, je préfère utiliser de l’agar agar, qui lui est un gélifiant d’origine marine, qui en plus d’épaissir les préparations, permet d’ajouter légèrement moins de sucre à celles-ci.

Confiture de mûres sauvage à l'agar agar

Pour 3 pots, il te faut :

  • 1kg de mûres sauvages
  • 600g de sucre ( de préférence non raffiné )
  • 1CS de jus de citron
  • 1/2CC d’agar agar en poudre

La recette :

Lave bien les fruits et mixe les longtemps pour obtenir une compote lisse.

Verse celle-ci dans une casserole et ajoute le sucre ainsi que le jus de citron.

Laisse reposer environ 2h.

Mets à cuire à feu moyen durant 10 min, tout en remuant régulièrement.

Ajoute l’agar agar et laisse encore sur le feu 2 bonnes min.

Verse la confiture de suite dans 3 bocaux en verre préalablement stérilisés ( les faire bouillir dans une grande marmite d’eau durant 1h ).

Ferme les bien et retourne les.

Laisse les confitures refroidir la tête en bas.

A conserver à l’abri de la chaleur et du soleil.

Confiture de mûres sauvage à l'agar agar

Astuce : Pour savoir quand stopper la cuisson de la confiture, il faut faire le test de l’assiette, c’est à dire verser une petite dose de confiture sur une assiette froide tenue verticalement. Si la confiture ne coule presque pas, c’est qu’elle a bien pris.

Cake aux mûres et pépites de chocolat

Gâteau aux mûres et pépites de chocolat

Nous n’avons pas pu faire beaucoup de cueillettes lors de notre séjour en Haute-Loire. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir cherché des arbres fruitiers. Mais rien…. Nada….

A part des vaches et des biquettes…

Par contre, maintenant que nous sommes à Chens-Sur-Léman, nous croisons sans arrêt des mûriers. Alors bien évidemment, dès que l’un de nous en aperçoit, nous fonçons remplir les tupperwares.

En découle ensuite des salades fruits, des clafoutis ou encore comme ici, un gâteau moelleux.

Gâteau aux mûres et pépites de chocolat

Il te faut :

  • 200g de farine
  • 80g de sucrant au choix
  • 3 oeufs
  • 150ml de lait
  • 3CS d’huile d’olive
  • 1CS de bicarbonate
  • 1CS de vinaigre de cidre
  • 200g de mûres
  • 30g de pépites de chocolat

La recette :

Mélange les ingrédients secs.

Dans un second saladier, mélange les ingrédients liquides.

Mélange les deux préparations ensemble.

Ajoute les mûres et les pépites de chocolat.

Verse la pâte dans un moule préalablement beurré.

Enfourne 40 minutes à 180°C.

Laisse bien refroidir avant de démouler.

Gâteau aux mûres et pépites de chocolat

Apricot Pie / Tarte aux abricots frais

Etant à la frontière de l’Ardèche, je croise des abricots sur tous les étalages des marchés. Ce qui bien évidemment m’a poussé à succomber à la tentation…

Pour 5€ je suis revenue avec 5kg de ces merveilleux fruits.

Alors bien entendu, j’ai préparé la traditionnelle tarte aux abricots frais pour ma tribu… A laquelle j’ai ajouté la délicieuse confiture maison offerte par nos hôtes.

Il te faut :

  • 1 pâte à tarte brisée
  • 2CS de confiture d’abricot maison
  • 1 oeuf
  • 150 ml de lait
  • 1CS + 1/2CS de farine
  • 10 beaux abricots

La recette :

Dispose la pâte dans un plat et recouvre la de confiture.

Fais de petits trous avec une fourchette dans la pâte et enfourne la quelques minutes à 200 °C, pour que ça caramélise légèrement.

Pendant ce temps, mélange le lait, l’oeuf et la farine.

Dispose les fruits coupés en fines tranches sur la pâte et recouvre avec la migaine.

Mets à cuire environ 30 minutes à 200°C, puis laisse bien refroidir pour que la migaine fige totalement.