Salade colorée au chèvre & sa sauce mentholée

Salade colorée au chèvre & sa sauce mentholée

La saison des betteraves est là! Alors on évite de se cantonner à la simple betterave rouge servie régulièrement en cantine ou dans les cafétérias , et on profite des nombreuses autres variétés, riches en couleurs.

Surtout qu’avec une cuisson douce à la vapeur, notre charmante betterave va rester ultra vive.

Pour 1 personne, il te faut :

  • 1 betterave jaune
  • 1 betterave chioggia
  • 1 avocat mûre
  • 1 petite échalote
  • 2 petits fromages de chèvre frais
  • 1 yaourt de soja nature
  • menthe
  • sel Herbamare aux plantes
Salade colorée au chèvre & sa sauce mentholée

La recette :

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du Vitaliseur.

Coupe en rondelles fines les betteraves et l’avocat en tranches.

Fais cuire les betteraves 5 min au Vitaliseur, en veillant à ce qu’elles restent légèrement croquantes.

Dispose les rondelles de betterave cuites et les tranches d’avocat sur une assiette, puis émiette le chèvre dessus.

Ajoute des rondelles d’échalote et quelques feuilles de menthe.

Réalise la sauce en mélangeant au yaourt, quelques feuilles de menthe finement hachées.

Assaisonne la sauce et sers la avec la salade.

Salade colorée au chèvre & sa sauce mentholée

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Gaufres de pommes de terre au parmesan

Gaufres de pommes de terre au parmesan

Les gremlins aiment beaucoup les rostï. Tu sais, ces galettes de pommes de terre, que l’on passe à la poêle ou au four.

C’est en ayant ce plat en tête et en apercevant mon gaufrier qui trônait sur mon étagère, que j’ai décidé de faire des gaufres à la patate.

Plutôt moelleuses que croustillantes, elles sont bien sympa à l’heure du repas, et très rassasiantes.

Non seulement, elles renferment du parmesan, mais en plus elles ont un petit topping de fromage ail et fines herbes, ce qui ne gâche rien.

Petit conseil qui a son importance, il faut huiler le gaufrier et surtout laisser cuire les gaufres longtemps. Sinon il te sera compliqué de les décoller.

Gaufres de pommes de terre au parmesan

Pour 8 gaufres, il te faut :

  • 600g de pommes de terre épluchées
  • 3 gros œufs
  • 150g de fécule
  • 40g d’huile de coco
  • 200ml d’eau gazeuse
  • 80g de parmesan
  • 1cs d’origan
  • sel
  • fromage ail et fines herbes
  • 8 tomates séchées
  • graines de courge
Gaufres de pommes de terre au parmesan

La recette :

Mélange les œufs avec l’eau gazeuse et l’huile.

Ajoute la fécule, l’origan, le parmesan et du sel.

Râpe les pommes de terre et ajoute le tout à la pâte.

Dans un gaufrier bien chaud et légèrement huilé, verse une bonne dose de pâte.

Laisse cuire 6 à 8 min suivant la puissance de ton appareil.

Dépose la gaufre sur une assiette et déguste la de suite, avec un peu de fromage ail et fines herbes, une tomate séchée et des graines de courge .

Fais de même avec le reste de pâte.

Gaufres de pommes de terre au parmesan

Astuce : si tu veux déguster plus tard les gaufres, prépare les, puis au moment de les manger, passe les un peu au four.

Pains au levain naturel & fromage

Pains au levain naturel & fromage

Ces gros pains sont parfaits pour accompagner une salade composée. Les mordus de fromage vont être ravis !

Pains au levain naturel & fromage

Pour 4 pains, il te faut :

  • 400g de farine
  • 200g de levain actif
  • 250g d’eau de cuisson ou eau tiède
  • 1cc de bicarbonate
  • 1cc de sel
  • 150g de gruyère râpé
  • graines de pavot
Pains au levain naturel & fromage

La recette :

Dans la cuve de ton robot, verse la farine, le levain, le bicarbonate, le sel, le gruyère et l’eau.

Mets à pétrir avec le crochet, à vitesse moyenne, jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois.

Filme la pâte au contact et laisse lever au moins 4h à température ambiante.

Renverse la pâte sur un plan de travail fariné.

Divise la pâte en 4.

Boule les pâtons et dépose les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Laisse lever 1h.

Fais des entailles dans les pâtons avec une lame.

Badigeonne d’une peu d’eau et saupoudre de pavot.

Enfourne 30 min à 180°C.

Pains au levain naturel & fromage

Crêpes salées au gruyère & levain

Crêpes salées au gruyère & levain

Les crêpes tout le monde aime ça. Mais es-tu plus team sucrée ou team salée?

Cette version bien rassasiante, va combler les mordus de fromage fondu !

En plus c’est un bon moyen d’utiliser le surplus de levain.

Crêpes salées au gruyère & levain

Il te faut :

Crêpes salées au gruyère & levain

La recette :

Mélange les œufs avec le levain, l’eau, l’huile et les yaourts.

Ajoute la farine.

Assaisonne.

Laisse reposer 15min.

Dans une poêle à crêpes bien chaude, verse une petite louche de pâte et étale la avec une raclette en bois.

Rince la raclette dans un récipient d’eau et essuie la avant de l’utiliser à nouveau .

Laisse cuire quelques instants puis retourne la crêpe.

Une fois totalement cuite, dépose la crêpe dans une assiette.

Fais de même avec le reste de pâte.

Dépose un peu de gruyère dans chaque crêpes et enroule les.

Réchauffe les quelques secondes à la poêle ou au micro-ondes pour faire fondre le fromage, juste avant de les servir.

Crêpes salées au gruyère & levain

Astuce : chaque levain étant complètement différent, il est possible que tu aies besoin d’ajouter un peu de farine ou d’eau à la pâte.

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

Tu la sens cette période de raclette et de fondue qui s’installe tout doucement ?

Ou cette envie de camembert chaud dans lequel ta tribu et toi, allez pouvoir tremper des morceaux de pain ( oups, on me dit dans l’oreillette qu’en temps de Covid, c’est défendu)?

Mais que faire lorsque l’on veut limiter sa consommation de lait ? Doit-on abandonner ces idées ? Faut-il bannir le bon vieux morceau de frometon de sa table ?

Que nenni ! Il y a une solution toute bête pour se faire plaisir sans pour autant renier ses convictions.

Invite donc Petit Véganne lors de ton prochain repas. C’est ce que perso, j’ai fait, et je dois reconnaître que ce mignon petit renard orangé, a su bien se tenir.

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

Qui se cache derrière Mister Fox?

Pour en savoir plus sur l’entreprise Petit Véganne, il faut suivre notre adorable renard jusqu’en Moselle, coin que je connais plutôt bien puisque j’y ai vécu 20 ans et que ma progéniture y est née.

En 2017, Anne Guth et Yannick Fosse décident de fonder Petit Véganne, dans l’optique de satisfaire le palais des végés, mais aussi des intolérants au lactose et de toutes les âmes aventurières prêtes à tenter l’expérience du végétal.

De fil en aiguille, d’un garage aménagé à un local plus pratique, l’entreprise s’est agrandie et compte désormais une dizaine de personnes à son bord.

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

Maître Renard ne vole plus le fromage du Corbeau ?

Plus besoin de tailler le bout de gras avec un corbeau… Notre cher ami à poils roux sait maintenant mettre ses pattes en cuisine ! En s’inspirant des fromageries basiques, il est parvenu à créer de délicieux fromages végétaux.

Ce qui distingue l’enseigne des marques que l’on trouve habituellement dans les magasins Bio, c’est l’affinage. En effet, les vromages de notre Mister Fox, sont fermentés puis affinés. Ici, le traditionnel caillé est remplacé par de la purée de noix de cajou ensemencée par des cultures et ferments d’affinage. Par la suite, les fromages végé sont salés à la main, pour finalement laisser le temps œuvrer.

Mister Fox, fais péter le frometon !

J’ai reçu 2 vromages Petit Véganne : le Petit Lorrain ( 10€90) et le Petit Alba (10€70).

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

L’un comme l’autre ont un aspect visuel bluffant. Ils ressemblent à s’y méprendre à des camemberts.

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

Niveau texture encore une fois, c’est une belle réussite. La croûte est parfaite et l’intérieur de ces fromages est fondant à souhait. C’est un pur plaisir de déguster un morceau de l’un comme de l’autre.

J’ai clairement apprécié les deux vromages, mais je dois reconnaître que mon coup de cœur va au Petit Alba. Je lui ai trouvé plus de goût. Un petit je ne sais quoi qui a su me charmer.

Je t’entends déjà me dire que ces fromages végé ne sont pas à la portée de tout le monde. Je te l’accorde, ils ont un certain coût. Mais soyons francs, ils ne sont absolument pas comparables avec leurs camarades plus basiques et fades que l’on trouve dans les magasins bio. Puis il faut prendre en compte qu’ils sont préparés avec des noix de cajou bio, provenant d’une filière équitable labélisée forest garden ( qui certifie des produits forestiers issus d’exploitations respectant la biodiversité et l’équité sociale).

Alors si tu n’as pas forcément les moyens de t’offrir régulièrement un fromage de l’enseigne, profite de jolies occasions pour t’en prendre un ou deux. Personnellement, je me dis que ça pourrait être sympa pour mon anniversaire le mois prochain.

Surtout que Petit Véganne propose aussi un Petit Bleu ( qui me fait de l’œil), un Petit Frais à L’ail, un Petit Frais au Curcuma et un Petit Frais Échalote et Ciboulette. Il y a donc du choix.

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm’ Pousse -CONCOURS

Depuis combien d’années nous rabâche-t-on qu’il faut consommer du lait pour avoir des os solides ? Une idée qui est tellement encrée dans nos coutumes qu’encore aujourd’hui, lorsque je regarde les menus des cantines de mes gremlins, je constate avec tristesse qu’à chaque repas il est noté ” produit laitier “.

D’ailleurs de nombreuses études démontrent que le lait n’aide en rien dans la lutte contre l’ostéoporose. Ce besoin d’en consommer autant n’est qu’une démarche industrielle, qui n’apporte ni bien être à nos corps, ni aux animaux. ( quelques infos sur le lait animal ICI , ICI, ICI, ou encore ICI .)

Personnellement, j’ai toujours eu du mal à digérer le lait de vache. C’est pourquoi je n’en bois absolument plus et n’en consomme que très rarement. Je prends de temps en temps des aliments au lait de chèvre / brebis ( par exemple, lorsque je m’autorise un petit bout du délicieux fromage de la ferme où nous parrainons des chèvres ou avec des yaourts ).

Du coup, je me tourne plus volontiers vers des laits végétaux et des faux-mages.

Une alternative toute aussi délicieuse, qui me permet de faire le plein de protéines.

Jusque là, il n’était pas évident de dénicher des fromages végans. Dans les supermarchés c’est même encore quasi mission impossible. Mais dans les magasins bio, cela devient doucement plus simple. Et différentes marques voient le jour. Bien entendu, pour le moment, le choix reste restreint. Il n’y a pas encore autant de sortes de fromages végé, qu’il peut en avoir au lait animal. Mais l’idée fait son petit bout de chemin et je suis certaine qu’au fur et à mesure, de nouvelles variétés seront proposées.

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

En découvrant la marque française Tomm’ Pousse, au travers de photos Instagram, j’ai eu de suite envie de voir de quoi il en retournait. Plusieurs échos positifs me mettant l’eau à la bouche, je me suis permise de contacter l’enseigne.

Peu de temps après, j’ai eu la joie de recevoir 3 fromages végétaux de leur gamme, que ma naine et moi-même avons pris plaisir à tester lors d’un petit déjeuner salé.

Qui est Tomm’ Pousse ?

C’est en 2016 qu’Emmanuel Joubert décide de lancer son entreprise artisanale Act On Eat, avec pour projet de concevoir des alternatives végétales aussi bonnes en bouche que pour la santé et l’environnement. Une chouette idée lorsque l’on pense au futur que l’on va laisser à notre progéniture….

Une petite entreprise qui a fait le choix d’utiliser des matières premières biologiques, venant pratiquement toutes du commerce équitable.

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

Les fromages Tomm’ Pousse :

La gamme des faux – mages Tomm’ Pousse est désormais constituée de 12 variétés différentes, allant du CamemVert, en passant par la Carrée aux fines herbes ou encore la Carrée aux baies roses et poivre Timiz ( de 6,90€ à 9,90€ l’unité ).

Ils sont réalisés à partir de noix de cajou bio et sont fermentés et affinés, comme le sont les fromages basiques.

Mon avis :

J’ai reçu 3 fromages Tomm’ Pousse : 1 CamemVert nature, 1 CamemVert à l’ail noir et 1 Rouillé au cumin.

Voyons donc ce que ma Lolita et moi en avons pensé…

Commençons avec ce que l’on découvre en premier, à savoir le packaging.

Pas de grosse boîte, juste une bande de carton recyclable qui entoure le fromage, lui-même emballé dans une couche de papier blanc. Sur cette bande cartonnée beige, on trouve sur un cercle coloré ( vert pour les CamemVerts et orange pour le Rouillé ) le logo Tomm’ Pousse, mais aussi différentes indications comme : le nom du fromage, le fait qu’il soit 100% végétal, son parfum, les mentions ” fabriqué en Ile de France ” et “AB”, et sa composition ainsi que ses valeurs nutritionnelles.

On y apprend aussi que l’enseigne est présente sur les réseaux sociaux ( Twitter, Facebook et Instagram ).

Un look simple, sans chichi, qui me plaît assez car on ressent bien le côté nature / écolo / terroir. Pas besoin de plus pour mettre en valeur ces produits. Et avec mon penchant anti gaspi, je me demande si je ne vais pas d’ailleurs, récupérer les bandes de carton pour en faire des étiquettes pour mes pots de confiture. J’aime vraiment la couleur ^^

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

Maintenant, entrons dans le vif du sujet. Car j’entends d’ici ton ventre gargouiller !

A l’ouverture de chaque vromages, je m’aperçois qu’ils font vraiment illusion! Je suis certaine que si je les présentais sur un plateau de fromages, accompagnés de frometons classiques, sans rien dire à mes invités, ils n’y verraient que du feu.

Les CamemVerts font chacun 7 cm de diamètre et 120g. Le Rouillé fait 7 cm de diamètre et 150g. Ils sont donc plus petits que leurs concurrents au lait de vache. Mais personnellement, je préfère ça, puisque je n’en consomme que de temps en temps. Ca m’évite de les voir dépérir dans mon frigo. Au passage, mes vromages m’ont été livré le 12 09 20 et sont bons jusqu’au 07 10 20 pour le Rouillé et 09 10 20 pour les CamemVerts. J’ai de la marge.

Mais quel goût peuvent bien avoir ces fromages végé ?

Encore une fois je suis agréablement surprise, tout comme ma fille. Le CamemVert nature nous a bluffé. Que ce soit à l’odeur ou en bouche, il sent le camembert !

Le CamemVert à l’ail noir est fort sympathique. Cette saveur en plus est un réel atout lorsque l’on aime les fromages un peu plus relevés. L’ail est présente sans pour autant que ça en devienne écœurant.

Mon coup de cœur va au Rouillé. J’aime les fromages de caractère et crois moi, celui-ci en a. Rien qu’à l’odeur, tu sais que tu es en présence d’un vromage à la limite du munster. Un bon ” qui pue ” comme on l’appelle chez nous. Et avec un mari Lorrain et 3 gremlins originaires eux aussi de là-haut, je peux te dire que le munster qu’on a bien laissé murir avant de le déguster, ça nous connaît. C’est d’ailleurs le fromage préféré de ma fille. Et la demoiselle se joint haut la main à moi pour acclamer le Rouillé de chez Tomm’ Pousse. En plus, l’idée de lui associer du cumin comme on le fait avec du munster, est juste parfaite. Je plussoie !

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse
Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

Niveau texture, ça donne quoi ?

Les croûtes, encore une fois, donnent l’impression de manger des fromages traditionnels. Le seul petit bémol pour que l’illusion soit totale à mon goût , est en ce qui concerne l’intérieur. Je ne trouve pas tout à fait les mots pour expliquer mon sentiment…. La texture est légèrement différente de celle des fromages au lait animal. Peut être un peu plus mousseuse? Et encore ce n’est pas le bon terme…. Mais soyons clair, cela n’a absolument rien de dérangeant. A moins que tu ne sois du genre à adorer le fromage qui coule… Car j’ai fait le test de laisser mon CamemVert nature et mon Rouillé dehors un grand moment, et ils se sont maintenus. Pas de vromages qui dégoulinent ici.

Mon aventure végétale avec les fromages Tomm' Pousse

En conclusion, je tire mon chapeau à Emmanuel Joubert et son équipe ! Moi qui voulais essayer l’alternative des fromages végétaux, je suis conquise. Et ma fille aussi, puisqu’elle m’a déjà demandé si elle pourrait désormais passer plutôt à des vromages qu’à des fromages au lait. Le goût, l’aspect, l’odeur, tout est réuni pour obtenir un pur plaisir lors de la dégustation. Le top pour limiter sa consommation de protéines animales ou pour franchir le cap d’une alimentation végé.

Cette aventure gustative, m’a mis des idées automnales en tête. Je me verrais bien essayer une tartiflette au Rouillé à l’estragon et au Riesling. Ou encore une petite courge farcie à la Carrée, avec des noix. Je suis aussi très intriguée par la texture que peut avoir le CamemSec…. Bref…. Les vromages Tomm’ Pousse me font cogiter et saliver ^^

Quoi? Que dis-tu? Tu aimerais bien toi aussi avoir la chance de croquer dans un de ces vromages si appétissants?

Bah ça tombe bien !

Avec Tomm’ Pousse, nous avons décidé de te faire gagner un lot de 3 fromages végétaux : 1 CamemVert + 1 Rouillé + 1 Carrée façon feta

Pour participer, c’est sur mon compte Instagram que ça se passe !

Bonne chance !

Muffins aux petits pois, poivron, fromage & levain

Muffins aux petits pois, poivron, fromage & levain
Muffins aux petits pois, poivron, fromage & levain

En plus d’être moelleux et délicieux, ces muffins sont tellement mimi avec leur côté doré qui cache un mélange de rouge et de vert.

Ils sont aussi sympa à déguster chauds que bien frais.

Muffins aux petits pois, poivron, fromage & levain

Pour 15 muffins, il te faut :

  • 100g de farine
  • 200g de levain actif
  • 2 œufs
  • 50g d’huile d’olive
  • 100g de lait
  • 100g de fromage à tartiner
  • 1cc de bicarbonate
  • 1 poivron rouge
  • 130g de petits pois frais
  • 1cc d’ail en poudre
  • sel

La recette :

Mélange le levain avec le lait, l’huile, les œufs et le fromage.

Ajoute la farine, le bicarbonate, l’ail et du sel.

Lave le poivron et coupe le en petits morceaux, puis ajoute le tout à la pâte.

Incorpore les petits pois.

Verse la préparation dans 15 moules à muffins en silicone.

Enfourne 15 minutes à 180°C.

Laisse refroidir avant de démouler.

Muffins aux petits pois, poivron, fromage & levain

Burrata & tomates green zebra

Burrata & tomates green zebra

La simplicité en cuisine comme dans la vie, ça a du bon parfois. Surtout pour mettre en avant certains aliments qui n’ont pas besoin d’être ” camouflés ” par d’autres saveurs.

La burrata fait partie de ces ingrédients qu’il vaut mieux manger dans son plus simple appareil, pour ne pas la gâcher.

Ce fromage italien est une petite pépite, avec son contour typique de la mozzarella et son cœur crémeux.

Son goût est bien plus prononcé que celui de mozza, d’où l’importance pour moi d’éviter de trop le casser par autre chose.

Quelques belle tomates green zebra, bien juteuses et un peu acidulées… Une burrata appétissante…. Un filet d’huile de noisette et quelques feuilles de menthe…. Voilà la parfaite assiette fraîche.

Burrata & tomates green zebra

Pour 1 personne, il te faut :

Burrata & tomates green zebra

La recette :

Lave les tomates et coupe les en tranches.

Dispose les sur une assiette.

Pose dessus la burrata.

Ajoute un filet d’huile, un peu de cumin et de sel Herbamare.

Termine en disposant quelques feuilles de menthe.

Déguste de suite.