Le yoga, un moyen d’être en harmonie

Pourquoi me suis-je remise au yoga, au point d’en faire tous les matins ?

En quoi cela peut-il m’aider au quotidien ?

Où est-ce que je pratique? Ai-je un prof de yoga ? 
D’où proviennent les vidéos dont je me sers pour mes séances ?
 
Ces questions on me les posent très régulièrement, c’est pourquoi j’ai décidé qu’il était temps de refaire un article sur ce sujet.
 
Le yoga, un moyen d'être en harmonie
 
 
Mais avant que je n’y réponde, plongeons nous d’abord dans les origines du yoga.
 
Cette pratique venant de l’Inde date de plus de 5000 ans, à l’époque de Patanjali ( 200 ans avant J-C).
 
Celui-ci aurait réalisé un traité sur le yoga appelé les Yoga Sutra, servant de base à ce que l’on appelle le Raja Yoga, dans lequel il y analyse les principes et techniques psychophysiques de cette pratique.
 
Mais le yoga de l’Inde puise également ses fondements dans d’autres textes sacrés ou même philosophiques, comme le Vedanta, le Sâmkhya, le tantrisme, le bouddhisme, et bien d’autres encore.
 
Le yoga, un moyen d'être en harmonie
 
 
Mais quel est l’intérêt pour moi de pratiquer régulièrement des séances de yoga ? 
 
Au départ je me suis lancée dans le yoga pour apprendre à me relaxer. C’est un excellent moyen de lâcher prise.
Un moment rien qu’à moi, où j’écoute mes sensations, sans prêter attention à ce qui m’entoure. Je profite de l’instant présent et je vide mon esprit de ces pensées qui ne cessent de l’envahir.
 
Qu’est ce que ces séances m’apportent par rapport à ma maladie ?
 
N’ayant plus le droit de pratiquer de sport, suite aux séquelles engendrées par l’anorexie et l’orthorexie, dont plus particulièrement de l’ostéoporose ainsi que des fissures aux genoux, le yoga me permet de conserver une activité physique. Car contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas si simple que ça.
Le yoga m’aide à me remuscler, à me tonifier, à obtenir un ventre plus plat et à devenir progressivement plus souple. C’est donc un sport à part entière.
 
De plus, à chaque session je reprends conscience de mon corps. Je le réapprivoise doucement, en essayant de coordonner au mieux mes mouvements. Pas évident de trouver son équilibre en fonction des postures. Encore moins avec un corps épuisé, qui tremble lorsqu’il faut faire un peu plus d’efforts.
 
C’est un très bon moyen pour soulager certaines douleurs, comme le mal de dos, les jambes lourdes, la nuque raide…. 
 
Et comme je te le disais un peu plus haut, c’est impeccable pour garder un ventre plat
Les TCA ont tendance à faire gonfler le ventre, ce qui pour moi est un réel problème, voir une obsession. 
Avec le yoga, je travaille mes abdominaux profonds et ma posture, réduisant ainsi les soucis de digestion et atténuant l’effet << ballon >> de mon ventre.
 
Pourquoi est ce que je fais du yoga le matin, plutôt qu’à un autre moment de la journée ?
 
Pratiquer dès le réveil est une façon bien douce de démarrer sa journée. Je profite que la tribu soit encore dans les bras de Morphée, pour me retrouver en tête à tête avec mon tapis. Lui et moi, on se comprend ^^ Il sait me calmer, m’apaiser, me mettre de bonne humeur, tout en m’aidant à m’étirer et à réveiller chaque centimètre de mon corps.
Je choisis une intention qui sera le mot d’ordre de ma journée et je la visualise en souriant. Le positif attire le positif, alors autant partir dans cet état d’esprit dès que j’ouvre les yeux, pour être à la fois en harmonie avec moi-même, mais aussi avec les autres. Sans oublier que le yoga matinal est le top pour une bonne confiance en soi.
 
Ce qui bien entendu, ne m’empêche pas de retourner sur mon tapis à d’autres instants, si j’en sens l’envie et le besoin. D’ailleurs, c’est aussi une super idée de faire des sessions douces le soir, pour se détendre juste avant d’aller au lit.
 
Est-ce que je suis des cours de yoga dans une salle ? Est-ce que je suis des séances payantes ?
 
Je pense que ces questions sont celles qui reviennent le plus souvent.
 
Personnellement, je ne suis pas quelqu’un d’assez à l’aise pour pratiquer régulièrement du sport ( ou autre activité ) en public. J’ai toujours la sensation que l’on m’observe, que l’on me juge…. Un point sur lequel j’essaie de travailler et de mettre de côté, mais ce n’est pas encore gagné.
 
Alors je préfère pratiquer mes séances de yoga chez moi. Bien installée dans mon salon, au chaud, à l’abri des regards. Non seulement ça me permet de me sentir mieux et de ne pas chercher à être << parfaite >> dans mes postures, ( ce que j’aurais certainement tendance à vouloir faire avec des cours à plusieurs ) et donc de vraiment faire en fonction des sensations de mon corps, mais en plus je peux pratiquer quand je le veux. Pas d’horaires imposés. Pas de durée. Et même pas besoin d’être << pomponnée >>. Je fais ce que je veux, quand je le veux et comme je le veux ^^
J’ai envie de faire une longue session? Ok.
Je n’ai pas beaucoup de temps devant moi, ou peu d’énergie, mais je ressens quand même le besoin de pratiquer, histoire de me détendre? Et bien je fais une courte session d’une dizaine de minutes.
Je me rends compte que je n’arrive pas à réaliser une posture, que d’habitude je fais facilement? Eh bien j’écoute mon corps et je ne force pas.
 
Voilà ce qui me plaît dans le fait de pratiquer le yoga chez moi. Sans parler du fait que je peux partager de temps en temps ces moments avec mes nains, qui aiment en faire eux aussi.
 
Puis de cette façon, je ne me ruine pas. Car je me base sur des vidéos gratuites, que je trouve sur internet.
Il y en a des tas. Que l’on soit débutant ou expert, il y a un large choix, donc pas de raison de s’en priver !
 
Quelles vidéos est-ce que j’utilise le plus ?
 
Ici, je vais te faire un petit résumé des yogi que je suis avec plaisir et qui avec leurs vidéos, m’inspirent et me motivent au quotidien.
 
Virginie Duval, du site Dfine
 

 

 

 

 

Sandrine Bridoux, du compte Insta Frenchyogagirl

 

 

 

 

Julie Akasha Yoga, du blog Julie Yoga

 

 

    

 

 

 

Delphine Marie Yoga, du site Delphine Marie

 

 

    

 

 

Il ne faut pas croire que le yoga n’est que pour les personnes ultra souples, ou les écolos… Tout le monde peut s’y mettre. Que l’on débute ou non, ça ne peut que faire du bien au corps et à l’esprit.

 

N’hésite pas à essayer ces vidéos et à  en tester d’autres.

Et si tu as des questions, laisse moi un commentaire !