Mon avis sur les crayons aquarellables Inktense de Derwent

J’ai reçu énormément de matériel d’art à Noël. D’ailleurs, je t’ai déjà présenté une palette d’aquarelle Van Gogh ICI.

On reste donc aujourd’hui, dans du matos aquarellable, mais qui cette fois ci est sous la forme de crayons.

Mon avis sur les crayons aquarellables Inktense de Derwent

Il s’agit des crayons Inktense de chez Derwent.

La gamme est composée de 72 teintes, que l’on trouve soit en boîtes ( 12, 24, 36, 48 et 72 ) soit à l’unité ( environ 2€50 pièce ).

Mon avis sur les crayons aquarellables Inktense de Derwent

La particularité des Inktense réside, comme leur nom l’indique, dans le fait qu’ils sont à base d’encre, d’où leur aspect très pigmenté.

Les couleurs sont intenses, aussi bien lorsqu’on utilise les crayons à sec qu’une fois aquarellés ( même si elles révèlent tout leur potentiel surtout quand elles croisent de l’eau) . Elles sont vives, chatoyantes et accrochent le regard. Je regrette juste que les teintes INK ( Sépia Ink, Indian Ink, Chinese Ink, etc) soient si proches les unes des autres, rendant impossible tout dégradé entre elles.

Grâce à cette forte teneur en pigments, il n’est pas nécessaire de passer de nombreuses couches pour obtenir une belle couleur (économique et plus rapide) . Attention toute fois à ne pas se contenter d’une seule, ce qui ne serait pas suffisant …

La plupart des couleurs ont une forte résistance à la lumière, mais quelques teintes sont dîtes fugitives, ce qui signifie qu’elles risquent de s’effacer avec le temps ou de se modifier.

Mon avis sur les crayons aquarellables Inktense de Derwent

Les teintes sèchent très vite, ce qui est bien agréable, car cela évite aux couleurs de se mélanger et permet de superposer les couches, ainsi que d’ajouter par dessus d’autres techniques. Mais cela peut aussi être déroutant et sembler plus compliqué à travailler, car il faut faire preuve de rapidité lorsque l’on veut fondre les couleurs entre elles. Il vaut mieux donc travailler par petites surfaces ou préparer ses mélanges sur une palette.

Mon avis sur les crayons aquarellables Inktense de Derwent

Les mines sont solides et les crayons agréables à prendre en main. Par contre, je conseille vivement de réaliser un nuancier, car les teintes une fois sur le papier ne correspondent pas toujours à l’indication sur les crayons. Pas de problème pour les tailler.

Personnellement, j’adore ce genre de crayons car c’est un chouette combo entre la peinture et le dessin. Deux techniques en 1. Les crayons aquarellables permettent de dessiner n’importe quoi, que ce soit un paysage, une nature morte ou un portrait. Il suffit juste d’ajouter un peu d’eau pour mélanger facilement les couleurs, et ainsi obtenir un sublime effet d’aquarelle ( ou comme ici, d’encre) .

Les crayons Inktense font partie de mes coups de cœur pour ce début d’année 2021!

Mon coup de cœur pour le Diamond Painting

Diamond Painting…. Des mots que tu as certainement dû entendre si tu aimes les loisirs créatifs.

Il s’agit d’une activité proche des numéros d’art, ces tableaux numérotés où chaque case porte un chiffre qui correspond à une couleur de peinture.

Là, c’est exactement le même principe. Tu as une toile avec une illustration décomposée en plusieurs cases numérotées ou identifiées par des symboles, qui te renvoient vers un petit diamant à coller. Rien de plus simple.

Voyons cela plus en détails.

J’ai pas mal tourné autour du pot avant de me lancer dans l’aventure Diamond Painting, regardant de nombreuses vidéos sur le sujet ( comme celles de Color Nella ou de Je peux pas j’ai diamond painting ). Je savais que j’adorais faire des numéros d’art étant môme et je me disais que je risquais fortement d’apprécier ce nouveau loisir. Bingo…. J’en suis déjà accro. Je vais t’expliquer pourquoi…

Tout d’abord, il m’a fallu me procurer une toile. C’est sur Amazon que j’ai décidé de passer commande. Les tarifs étant corrects, surtout que l’on en trouve en Prime, ce qui évite de payer des frais de livraison. J’ai laissé le choix à ma fille pour le modèle, sachant que ce Diamond Painting serait ensuite affiché dans sa chambre.

Elle est partie sur une illustration de calavera vendue par POENOEN ( clique ICI ), qui coutait à ce moment là 11,24€.

Mon coup de cœur pour le Diamond Painting

J’ai reçu la toile en 48h, dans un carton plat Amazon. Celle-ci était enroulée sur elle-même et glissée dans un sachet, avec différents accessoires.

La toile fait 30 X 40cm, ce qui donne une illustration de 25 X 35cm.

Il faut savoir que lorsque l’on achète un Dimaond Painting, il y a toujours la totale pour le réaliser. Du coup, même s’il s’agit de la toute première toile que l’on réalise, on a bien tout le matériel pour débuter. C’est un kit complet. Puis au fur et à mesure des toiles faites, on obtient une collection d’accessoires identiques ^^

Donc…. Avec la toile, j’ai reçu les diamants correspondants à mon illustration, soit 24 teintes différentes, ainsi qu’un plateau vert en plastique, un stylet, un carré de cire / gel rouge et des petits sachets à zip.

Comment faire son Diamond Painting ?

Dans un premier temps, il faut disposer la toile sous un poids pour bien la tendre. Par exemple, en posant dessus des livres durant quelques heures.

Ensuite, je te conseille de fixer ta toile avec du scotch de masquage sur un support que tu pourras facilement déplacer, car tu ne vas certainement pas faire ton tableau en une seule fois. De cette façon, en plus, elle ne bougera pas. Je fixe les miennes sur un carton à dessin.

Pendant que ta toile s’aplatit, il est pourtant que tu vérifies tes diamants. En effet, il arrive que malheureusement on ne reçoive pas toutes les teintes. J’ai de la chance, ça ne m’est encore jamais arrivé, mais je sais que cela peut se produire.

Sur les bords de la toile, ou sur une fiche reçue avec cette dernière, tu as un tableau. Celui-ci indique le numéro des sachets, le symbole ou chiffre correspondant et le DMC.

Cette dernière indication est particulière et importante, car il faut savoir que chaque teinte de diamant a une référence universelle. Le noir a toujours pour DMC la référence 310. Donc, s’il t’arrive de manquer de strass noirs lors de la réalisation d’une toile, tu peux utiliser le restant de noir d’une ancienne toile. Il te suffira de chercher les strass avec la référence 310, sans te soucier du numéro du sachet ou du symbole, qui va varier d’un tableau à un autre.

Bref. Il faut donc que tu vérifies que tu as bien le bon nombre de sachets différents ( ici, il me fallait 24 sachets ). Et qu’ils correspondent bien aux indications du tableau sur la toile ou la fiche.

Mon coup de cœur pour le Diamond Painting

Ensuite, pour ma part, je range de suite mes diamants. N’ayant pas encore reçu ma boite à compartiments qui me servira à stocker mes strass, pour le moment, j’utilise les petits sachets fournis avec ma toile ( à savoir que certains vendeurs n’en fournissent pas ou pas assez ). Je glisse toute une teinte de strass dans un sachet et j’y ajoute les indications les concernant que j’ai découpé du sac de départ. Comme ça, pas de problème pour identifier par la suite chaque couleur.

Soit je glisse tous mes sachets ainsi formés dans un plus grand sac de conservation, soit je les mets dans une petite boite ( sachant que comme il y a aussi la référence de la toile indiquée sur les sachets de strass , comme sur la toile en elle-même, je n’ai pas de soucis pour savoir avec quelle illustration ils vont).

Vient enfin l’étape de création!

La toile est recouverte soit d’une feuille transparente, soit d’un papier opaque, pour protéger celle-ci, car la toile est enduite d’une colle. Ce qui va permettre aux diamants de se coller directement sur celle-ci. Pas besoin d’y ajouter de colle soi-même.

Je te déconseille de retirer d’un coup cette feuille, puisqu’encore une fois, tu ne vas certainement pas faire ta toile d’un coup.

Il faut choisir une partie par laquelle on va commencer et soulever juste un peu la feuille pour avoir accès à un morceau de toile collante.

Pour cette première toile, j’ai décidé de commencer par le coin en bas à droite, puis de faire tout le bas et de monter petit à petit. Bien entendu, à chaque fois que je me suis stoppée dans ma réalisation, j’ai remis la feuille protectrice sur ma toile.

Désormais, je préfère commencer mes toiles par le haut et si comme celle-ci, la toile n’est pas trop grande, je dépose directement toute une teinte jusqu’à avoir recouvert tous les numéros d’une même couleur. C’est à l’appréciation de chacun…

Mon coup de cœur pour le Diamond Painting

Ensuite, il faut choisir le numéro / symbole par lequel on veut commencer et vérifier à quel sachet de strass il correspond. Sur cette photo, on constate que le point d’interrogation correspond au sachet 8.

Mon coup de cœur pour le Diamond Painting

On verse un peu de strass dans le plateau vert ( qui peut d’ailleurs être blanc ). On secoue la plaque délicatement pour que grâce aux rayures qu’elle contient, les diamants se mettent tous à plat, le côté bombé au-dessus.

Mon coup de cœur pour le Diamond Painting

Pour attraper facilement les diamants, il faut utiliser le stylet. Il y en a de différentes sortes. Avec un seul embout. Ou avec comme celui-ci ( voir photo du kit complet ), deux embouts. L’embout “ simple ” permet d’attraper 1 strass à la fois. L’embout blanc allongé permet d’en attraper plusieurs d’un coup, pour coller en une seule étape plusieurs strass. Ce qu’il vaut mieux faire lorsque l’on est déjà habitué à réaliser des Diamond Painting, car il est compliqué de retirer toute une ligne de strass si elle est mal positionnée. Perso je n’utilise que l’embout basique pour 1 seul diamant. C’est plus précis.

Pour que le strass tienne sur le stylet, il faut tremper celui-ci dans le carré rouge de gel ( pense à soulever la protection transparente ), pour qu’une petite dose de gel se mette dans la pointe du stylet.

Pour attraper un diamant, appuie la pointe du stylet contenant le gel sur la partie bombée d’un strass. Celui-ci va se coller au stylet.

Applique le diamant sur la case correspondant à son numéro / symbole. Pas besoin de trop appuyer, celui-ci va se décoller du stylet pour se coller sur la toile ( la colle de la toile étant plus forte que le gel sur le stylet ). Il vaut mieux lorsque l’on débute ne pas trop appuyer pour pouvoir au besoin, retirer facilement un strass mal placé.

Par moment il faut tremper à nouveau le stylet dans le gel, pour qu’il soit à nouveau assez collant pour attraper les diamants.

On applique au fur et à mesure les diamants sur la toile, tout en changeant de couleur lorsque c’est nécessaire.

Une fois la toile totalement recouverte de diamants, on recouvre celle-ci avec la feuille de protection et on dépose des livres ou autres objets lourds plusieurs heures dessus, pour aider les strass à bien se fixer.

Mon coup de cœur pour le Diamond Painting

Voilà…. La toile est terminée!

Il ne faut surtout pas couper les bords car celle-ci risque de s’effilocher. Par contre, tu peux l’encadrer. Pour la calavera j’ai utilisé un cadre de chez Action, à environ 4,50€. J’ai juste dû recouper un peu le carton noir qui était déjà dans le cadre, car mon illustration était plus grande que le trou du carton.

Comme je compte en faire beaucoup sans pour autant vouloir tout afficher, je vais conserver mes toiles dans un grand carton à dessin. Je pense même peut-être en offrir….

Comme tu as pu le comprendre rien qu’en lisant le titre de cet article, j’ai un véritable coup de cœur pour cette activité. Elle me passionne autant que le coloriage. Le Diamond Painting s’ajoute à la longue liste des activités classées dans l’art thérapie. Et pour cause! Sans y voir un côté thérapie / psy / maladie, c’est un passe-temps à la fois reposant et satisfaisant.

Je prends autant de plaisir à découvrir ma toile lorsque je la reçois, qu’à trier les diamants ou qu’à concevoir le motif.

Je m’émerveille devant les couleurs, qui suivant l’illustration peuvent être très brillantes et vives.

Je me détends , perdue dans mes pensées, avec juste un fond musical pendant que je colle mes strass. Ou je regarde en même temps une série Netflix ou une vidéo d’art thérapie sur You Tube.

La grosse différence avec le coloriage pour adulte, c’est qu’ici, il n’y a pas besoin de réfléchir. On ne cogite pas pour savoir quelle couleur appliquer ou quel matériel utiliser. Pas besoin non plus de métriser telle ou telle technique. On suit juste les numéros et on se relaxe.

Pour moi, cette activité complète à la perfection mon amour pour le dessin et le colo. Depuis que je fais du Diamond Painting, je jongle entre mes livres de coloriage et mes toiles.

J’ai du temps devant moi et l’esprit bien vif : je me plonge dans un colo de Klara Markova, plein de détails et de nuances à apporter….

Je suis un peu fatiguée, j’ai besoin de décompresser, ou il fait trop sombre pour bien travailler sur un dégradé : je m’apaise en collant mes petits diamants.

Et une fois ma toile terminée, je n’ai qu’une envie, c’est d’en débuter une nouvelle ^^ ( Je fais actuellement une toile Groot trouvée ICI pour mon mini nain, puis je vais réaliser une illustration de Bambi trouvée ICI. J’attends aussi des toiles achetées sur AliExpress ).

Pour un coupon de réduction chez AliExpress, laisse moi te marrainer ! Clique sur l’image ci-dessus.

Une activité qui d’ailleurs a réussi à conquérir le cœur de mes gremlins, puisque eux aussi s’éclatent en réalisant leurs Diamond Painting.

Mon coup de cœur pour le Diamond Painting

Je leur ai trouvé des petits kits chez Action, qui permettent de décorer de jolies cartes.

Il y a 4 boites différentes, à 1,84€ chacune.

Chaque boite contient 4 cartes ( qui s’ouvrent pour que l’on puisse inscrire un message dedans ) et 4 enveloppes, ainsi que les diamants et les accessoires nécessaires ( comme avec les toiles ).

Mon coup de cœur pour le Diamond Painting

Le Diamond Painting se situe sur le devant de la carte. On ne réalise pas toute la surface, juste une partie de l’illustration, comme par exemple, le perroquet ( mais pas les feuilles derrière lui ).

C’est simple, à un bon prix et on peut ensuite collectionner les cartes ou les offrir.

Mon avis sur les maxi cookies végé de Freely Handustry

J’ai une véritable passion pour les cookies. Et je ne parle pas de ceux trop secs, en boîte, que l’on trouve au rayon goûter des supermarchés, bloqués entre les barquettes à la fraise et les BN au chocolat.

Moi je kiffe les cookies croustillants à l’extérieur et bien moelleux à l’intérieur.

Les cookies style américains, quoi…

Mon avis sur les maxi cookies végé de Freely Handustry

C’est justement cette ambiance là que l’on retrouve avec les produits de la marque Freely Handustry.

La grande différence avec les recettes américaines, vient de la composition. Freely Handustry a fait le choix de réaliser des gâteaux à la fois sans gluten, sans lactose et vegans. Décision prise par Léa et Marcel, les fondateurs, suite au végétalisme de la jeune femme et aux soucis de santé de son acolyte.

C’est de ce mélange de besoins et de l’envie de satisfaire les papilles de tous les gourmands, que l’entreprise Freely Handustry située en Suisse, est née.

Pour mon plus grand plaisir ! Et certainement le tien aussi !

Chaque recette de cookie est élaboré de façon à être 100% naturelle et bio. En plus d’être végé et sans gluten, il n’y a pas d’huile de palme, pas de soja et pas d’additifs.

Mon avis sur les maxi cookies végé de Freely Handustry
Mon avis sur les maxi cookies végé de Freely Handustry

Alors qu’est-ce que la tribu et moi-même, nous en pensons ?

Nous avons eu le plaisir de recevoir toute la gamme des cookies Freely Handustry. Ce qui offre un large choix de saveurs !

  • Pépites de chocolat
  • Framboise
  • Caramel & pointe de sel
  • Citron & graines de pavot
  • Amandes & noix de pécan
  • Le cookie du mois ( qui du coup change de saveur chaque mois, à 9€90 les 4 )
Mon avis sur les maxi cookies végé de Freely Handustry
Mon avis sur les maxi cookies végé de Freely Handustry

Premier sensation : la surprise et la joie de découvrir des cookies aussi gros. Ils prennent largement toute la paume de ma main ( ils font 65g ). De quoi être bien rassasié et comblé de bonheur gustatif.

En plus ils sont emballés individuellement, ce qui permet de bien conserver leur fraîcheur tout en offrant la possibilité de les emporter partout.

Mon avis sur les maxi cookies végé de Freely Handustry

Ensuite c’est un délice olfactif que nous avons ressenti. Impossible de résister à la bonne odeur qui se propage à l’ouverture des sachets. On a de suite l’eau à la bouche.

La texture tendre et moelleuse promise par l’enseigne est bien présente. Certains adorent croquer directement dans un de ces méga cookies, d’autres préfèrent s’amuser à les casser en 2. Mais une chose est sûre, c’est une folie !

On en vient au plus important, le goût. Et bien encore une fois, le défi est relevé haut la main ! Ces cookies n’ont rien à envier aux recettes traditionnelles pleines de beurre et œufs. Les combinaisons de saveurs fonctionnent à la perfection, sans être écœurantes. Très petit bémol pour moi, ils restent légèrement trop sucrés à mon goût. Mais attention ! Il faut prendre en compte que je mange tout ou presque sans sucre ( team choco noir 100%, yaourt de soja sans sucre et thé ultra fort tel quel). Je suis donc un cas ^^

Mon avis sur les maxi cookies végé de Freely Handustry

Freely Handustry ne s’arrête pas là, puisqu’elle commercialise aussi des barres chocolatées du tonnerre !

Les Date-Me Choco Barres sont elles aussi présentées en collations individuelles, contenant 2 bouchées délicieuses.

Comme pour les cookies, on reste dans du 100% naturel, bio, végé et sans gluglu. Avec le plaisir d’un goûter sans trop de calories.

3 saveurs différentes sont proposées :

  • Chocolat & café
  • Pomme & raisin
  • Noisette

À glisser dans le cartable des Gremlins ou dans son sac à main, pour un plaisir de chaque instant !

Mes coups de cœur sont pour le cookie amande & noix de pécan, ainsi que la barre pomme & raisin. Des vraies tueries !

Si tu veux toi aussi te régaler avec Freely Handustry, fonce passer ta commande sur leur site : 29,50€ les 12 cookies et 32,50€ les 18 barres.

Tu peux aussi venir tenter ta chance sur mon compte Instagram pour peut-être remporter un mixte de leurs produits.

Profondeurs de l’océan – Livre Disney Twisted Tale – Mon avis

Profondeurs de l'océan – Livre Disney Twisted Tale – Mon avis

On se retrouve aujourd’hui pour un instant lecture.

Je t’ai déjà parlé de l’univers Twisted Tale lors de mon avis sur la nouvelle version des aventures d’Aladdin. Celui-ci m’avait laissé très mitigée, ce qui pour autant, n’avait rien retiré à mon envie de découvrir les autres romans de la série.

C’est donc dans le monde marin d’Ariel que je me suis plongée cette fois-ci. Pour cause, j’adore le personnage, non pas de la sirène aux cheveux flamboyants, mais de la sorcière des mers Ursula.

Je la trouve à la fois mystérieuse et charismatique, avec une âme sombre qui cache certainement un lourd secret.

D’où mon attirance pour ce second bouquin de la collection de Liz Braswell ( éditions Hachette Héros ).

Dans cette version, Ariel qui n’a pas réussi à faire chavirer le cœur du prince Eric, est toujours sous le maléfice d’Ursula. 5 années se sont écoulées et la petite sirène qui n’a pas pu récupérer sa voix, est à présent la reine d’Atlantica, son père Triton ayant été vaincu par la femme pieuvre.

Pieuvre qui d’ailleurs, sous les traits de Vanessa, a épousé le prince et dirige désormais le royaume de ce dernier.

L’histoire pourrait s’arrêter là, pour bien faire comprendre que tout acte a des conséquences, surtout lorsque l’on fait appel à la magie. Mais un évènement vient pousser Ariel à remonter à la surface : son père serait peut être en vie, prisonnier des tentacules de la sorcière.

Profondeurs de l'océan – Livre Disney Twisted Tale – Mon avis

J’en pense quoi ?

Gros point différent de la version sur Aladdin et Jafar : ici, on ne va pas se retaper des kilomètres de pages décrivant la fin du dessin animé de La Petite Sirène. Quelques détails nous sont remémorés de façon ludique, grâce surtout à Eric, sans pour autant nous ennuyer avec un copié collé de l’histoire de base. Un bon point selon moi!

Au niveau des personnages, on remarque de suite qu’ils ont bien évolués.

La naïve sirène qui rêve sans cesse et ne pense qu’à voyager et trouver le grand amour, a grandi, apprenant à faire passer son peuple avant ses désires. Loin d’elle le côté potiche un peu écervelée, qui chante à longueur de journée et ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Même si elle a gardé une légère dose d’impulsivité, la demoiselle est plus réfléchie et mûre. Elle est d’ailleurs prête à tout pour retrouver son père et mettre fin aux agissements de Vanessa – Ursula.

Cette dernière, quant à elle, nous dévoile encore plus que dans le dessin animé, son côté manipulatrice. Elle a mis la main sur le beau prince dont Ariel était folle… Elle possède toujours la belle voix de la sirène, ne se faisant pas prier pour l’utiliser et charmer son entourage grâce à elle… Elle détient le souverain des océans qu’elle déteste plus que tout… Et elle gouverne d’une main de fer tout un royaume terrestre. Hors de question pour elle de laisser le retour d’Ariel mettre en péril ses plans. Stratège jusqu’au bout des tentacules, elle va riposter plus fort que jamais.

Eric est pour moi, le personne qui m’a le moins inspirée. Pas que je ne l’aime pas ou l’ai trouvé inintéressant. Non. Mais disons que j’ai préféré le bras de fer entre les deux déesses des mers. Ce qui n’enlève rien à ce personnage, qui lui aussi a pris plus d’envergure. Même s’il est toujours un peu rêveur et fleur bleue, à se remémorer le souvenir de cette jeune femme à la voix d’ange, il va finir par comprendre qu’il a un rôle à jouer dans son royaume. Il est grand temps pour lui de reprendre les rênes et de stopper la femme qu’il a eu le malheur d’épouser.

J’ai beaucoup apprécié la venue de plusieurs personnages secondaires, sans qui cette version serait moins attrayante. La petite Vareet par exemple, qui n’existe pas dans l’histoire de base, a une forte importance ici. J’ai eu de la peine pour elle, de la compassion et de la tendresse. Au point que je voudrais même en savoir plus elle. De même pour Eureka et Jona, sa descendante, sans qui cette aventure n’aurait pas lieu.

Profondeurs de l'océan – Livre Disney Twisted Tale – Mon avis

L’ambiance conte de fée de Disney est bien présente, mais avec un style plus adulte, qui se lit très bien et rend ce tome assez addictif. J’ai été captivée par ce bouquin, ayant du mal à le lâcher. On va de rebondissement en rebondissement, tout en se demandant si Ariel finira ou non dans les bras d’Eric… Si elle quittera le cœur de l’océan pour continuer sa vie sur deux jambes à l’air sec… Si Ursula terminera en informe algue vivante et gluante, comme elle adore transformer ses proies… Ou si elle parviendra à se créer son monde dans celui des humains…

On a même le droit à une allusion au roman << Pauvre âme en perdition >> de Serena Valentino, que je compte pourvoir lire tôt au tard, de façon à découvrir ce qui a fait d’Ursula, l’être cruel et rancunier qu’elle est.

Détente au coin du feu avec le calendrier de l’avent Compagnie Coloniale

Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale

Cette année, Compagnie Coloniale a fait fort avec son nouveau calendrier de l’avent !

Il est un appel à la détente, au souvenir de doux moments passés en famille, à notre âme d’enfant. Exactement ce qu’il nous faut durant cette période, qui ne présage rien de fabuleux pour décembre.

Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale
Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale

Rien que son look me donne envie de me blottir dans une grosse couverture, face à un beau feu de cheminée, en écoutant de jolis contes. Cette adorable maison beige avec son toit de tuiles rouges et sa neige, ne peut que faire penser à la maison de pain d’épices, prévue pour attirer les plus jeunes. Et tout comme Hansel et Gretel, je me sens de suite hypnotisée par elle.

Les effets de dentelle et les décorations blanches, qui entourent ou recouvrent les boîtes numérotées, me replongent une dizaine d’années auparavant, lorsque je vivais encore en Lorraine et que j’admirais les chalets des marchés de Noël de Metz.

La particularité du calendrier de l’avent 2020 de Compagnie Coloniale, vient du fait qu’il est recto verso. Je veux dire par là, qu’il dispose de cases à ouvrir non pas seulement sur l’avant, mais aussi à l’arrière. Ce qui en fait une décoration de fête à part entière, puisque l’on va avoir envie de l’installer de façon à pouvoir l’apercevoir sous toutes ses coutures.

J’aime toujours autant le système des petites boîtes cadeaux qui composent les fameuses cases. On a vraiment l’impression d’ouvrir déjà de mini paquets avant le grand jour. Une idée ludique, agréable et écologique. Car oui ! Il est possible de réutiliser ce calendrier. C’est d’ailleurs ce que je vais faire avec celui de l’année dernière. Je l’ai gardé pour pouvoir y glisser des gourmandises pour mes gremlins ( bon à savoir, il est très simple de mettre à plat les boîtes comme la structure, sans rien abîmé ).

Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale

En plus de son design à la fois élégant, amusant et chaleureux, le calendrier de l’avant Compagnie Coloniale est une belle alternative au traditionnel calendrier plein de chocolats.

Une façon plus light d’attendre la venue du vieux Barbu ^^ Mais tout aussi réconfortante.

Chaque petite boîte rouge cache en son cœur un berlingot de thé ou d’infusion. Dès l’ouverture d’une case, on est emporté dans la magie du savoir faire de l’enseigne. Les arômes qui s’en dégagent mettent directement l’eau à la bouche. On ne peut que courir vers sa cuisine pour remplir son mug favori d’eau bien chaude pour y laisser infuser le sachet pyramidal.

Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale

24 cadeaux rouges renfermant 24 délicieuses boissons made in France, à déguster aussi bien au réveil, que dans la journée pour rendre plus plaisant ce reconfinement, ou le soir devant Netflix ou Disney +.

Compagnie Coloniale nous gâte une fois de plus !

A commander sur le site de la marque dès aujourd’hui, pour 28€. Et pourquoi ne pas l’accompagner d’un des mignons coffrets de Noël, au design tout aussi fantastique ?

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney’s + CONCOURS

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

Avec mes problèmes de santé, je me tourne de plus en plus vers les alternatives végétales. Fromage, lait, yaourt, tout y passe.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

Dernier test en date, la gamme Abbot Kinney’s.

L’idée de cette enseigne ( née en 2014 à Amsterdam) est de rendre les yaourts végétaux plus attirants, pour que n’importe qui puisse avoir envie d’y succomber. En gros, que ces yaourts ne soient plus une simple alternative, mais bien un produit ” du quotidien ” qui détrônera la concurrence au lait animal et qu’il sera normal de glisser dans son caddie.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

Mais pourquoi faire le choix de passer des yaourts au lait animal à ceux au lait végétal ?

On en revient toujours à cette légende qu’on nous ressort en boucle depuis que l’on est gamin, voulant que pour avoir des os solides, il faut consommer un max de lait par jour. Ouais…. Sauf que lorsqu’on y regarde de plus prêt, on se rend compte que tout ça, c’est juste un slogan pour nous motiver à consommer de plus en plus de lait et donc enrichir nos industriels ( si, si, je t’invite à faire des recherches, tu verras)…. Car il est prouvé que tout cela n’est qu’une fable et que contrairement à ce qu’on veut bien nous faire croire, on risque plus d’avoir des problèmes de santé en se gavant de lait animal, qu’en diminuant les quantités absorbées.

C’est donc pour notre bien-être, pour notre corps, qu’il faut faire le choix de sauter le pas. De consommer moins voire plus du tout de yaourts basiques. De préférer se tourner vers des produits tels que ceux de l’enseigne Abbot Kinney’s. Depuis la nuit des temps, l’être humain est fait pour manger bien plus de plantes, que de viande. Réduire notre consommation de protéines animales est nécessaire.

Et pas que pour nous !

C’est aussi un grand pas pour la sauvegarde de notre planète, le respect de notre Terre. Les yaourts à base de plantes demandent beaucoup moins de CO2 et de méthane pour leur production. Sans oublier qu’il n’y a pas de risque de cruauté envers les animaux.

Tout le monde y gagne !

C’est donc avec une démarche éthique, responsable et écologique, que Abbot Kinney’s sélectionne les meilleurs ingrédients BIO pour la composition de ses desserts ( noix de coco du Sri Lanka, amandes Tuono de Sicile, mangues d’Inde ).

Ici, pas d’ingrédients superficiels, pas d’additifs, juste le strict minimum pour du plaisir en pot. Même le sucre ajouté et les édulcorants sont bannis de la composition des yaourts.

Personnellement, si je me tourne plus volontiers vers des produits au lait végétal, c’est tout simplement parce que je les digère mieux. Tellement mieux ! Et ce n’est pas une nouveauté. Je me souviens qu’étant môme, je me sentais très mal après avoir bu une tasse de lait au chocolat. Ce qui est d’ailleurs toujours le cas quand j’ai le malheur de me laisser tenter. Alors que je n’éprouve pas ce genre de soucis lorsque je consomme un latte matcha ou que je plonge ma cuillère dans un yaourt végé.

Le lait animal est plus lourd et notre corps a du mal à le gérer.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's
Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's
Mes yaourts Abbot Kinney’s me suivent dans toutes mes aventures !

Abbot Kinney’s propose 7 saveurs différentes pour ses yaourts ( 125ml ou 400ml) :

  • coco start naturel ( avec qui l’aventure de l’entreprise à débuter / 97,3% de lait de coco + des ferments + de l’amidon de tapioca )
  • coco start mangue ( 74,9% de lait de coco + 17% de purée de mangue + ferments + gomme de guar )
  • coco start framboise ( 74,9% de lait de coco + 17% de purée de framboise + ferments + gomme de guar )
  • amande start naturel ( 15% d’amande + eau + ferments + jus de pomme + amidon de tapioca )
  • avoine start naturel ( 73% oat base + lait de coco + ferments + amidon de tapioca )
  • avoine pêche fruit de la passion ( 58% oat base + 15 % de purée de pêche et fruit de la passion + ferments + gomme de guar )
  • coco à la grecque ( 56% lait de coco +3,8% de protéines d’amande + ferments + gomme de guar )
Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

J’en pense quoi de ces yaourts ?

Je ne suis pas certaine d’avoir déjà autant kiffé déguster un yaourt végé du commerce ! C’est un gros coup de cœur pour la gamme Abbot Kinney’s !

Autant j’ai eu du mal à manger certains yaourts végé que j’avais pu dénicher dans les rayons de mon supermarché ( par exemple ceux de chez Soja Sun, avec lesquels j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois pour finir par m’habituer à eux), autant là, j’ai de suite adhéré.

L’onctuosité de ces yaourts est une pure merveille. On a l’impression d’avoir la tête perdue dans les nuages et le palais dans un bain de coton. Un peu comme dans cette pub qui passe souvent à la tv, où la nana s’accorde le droit à une pause gourmande et se sent flotter en avalant la première cuillère….

Pour toutes les versions au lait de coco, on sent bien la saveur fraîche de la coco, sans pour autant que ça ne vienne prendre le pas sur les parfums en plus de fruit.

J’ai adoré déguster mon yaourt coco start framboise, avec quelques framboises et myrtilles surgelées, pour ajouter une touche de gourmandise en plus.

J’ai trouvé le yaourt avoine start naturel bien rassasiant. Parfait pour débuter la journée ou en guise de collation lorsque l’on sent que l’on commence à avoir un petit creux.

Pour ce qui est du coco à la grecque, je dois dire que j’ai tout simplement fondu en le dégustant. Cette texture ! Généreuse, épaisse et si crémeuse. Je ne peux pas te dire, ami lecteur, s’il rivalise avec un yaourt à la grecque basique, puisque je n’en ai jamais mangé, mais en tout cas, cette version au lait de coco est une tuerie ! Accompagné d’un petit carré de chocolat noir bien fort, pour contrebalancer la douceur du yaourt, c’est juste le top !

Pour finir, je dois laisser la parole à ma naine, pour te donner son avis sur le yaourt amande start naturel, car c’est elle qui s’est fait un plaisir de le tester. Verdict : très doux, avec un goût léger et gourmand. Mademoiselle valide.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's
Adorable bol en coco Letsplantahead

Bref, je suis folle de la gamme des yaourts végétaux Abbot Kiney’s, qui en plus d’être totalement sans soja et sans lactose, sont terriblement délicieux et onctueux.

Pas besoin d’être végétarien, végan, intolérant au lactose / gluten, ou autre, pour céder à la tentation de ces desserts !

Astuce : ferme les pots avec mes Bee Wrap maison

Pssstttt! Tu sais quoi!? Abbot Kinney’s, c’est aussi des glaces végé! Bon…. Je ne peux pas te dire si elles sont au niveau des yaourts, n’en ayant pas mangé, mais il n’y a pas de raison…. De ce que j’ai pu en voir, la composition est encore une fois bien soft, sans superflu.

Qui sait…. Peut-être qu’un jour, je pourrai t’en parler plus en profondeur et te donner mon ressenti.

Je me vois bien déposer une belle boule de glace coco frost naturel sur une part de ma tarte végé chocolat noir & noix de coco. ( je suis fan de glace à la noix de coco, mais je suis souvent déçue à cause de goût chimique des arômes )

La version Almond Frostick me fait elle aussi saliver…

En attendant, si toi, tu connais ces glaces, n’hésite pas à me dire ce que tu en penses dans un commentaire ^^

Ne pars pas tout de suite ! Fonce sur mon compte Instagram pour tenter de remporter tous ces succulents yaourts au lait végétal ! Vite! Ne perds de temps !

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

Tu la sens cette période de raclette et de fondue qui s’installe tout doucement ?

Ou cette envie de camembert chaud dans lequel ta tribu et toi, allez pouvoir tremper des morceaux de pain ( oups, on me dit dans l’oreillette qu’en temps de Covid, c’est défendu)?

Mais que faire lorsque l’on veut limiter sa consommation de lait ? Doit-on abandonner ces idées ? Faut-il bannir le bon vieux morceau de frometon de sa table ?

Que nenni ! Il y a une solution toute bête pour se faire plaisir sans pour autant renier ses convictions.

Invite donc Petit Véganne lors de ton prochain repas. C’est ce que perso, j’ai fait, et je dois reconnaître que ce mignon petit renard orangé, a su bien se tenir.

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

Qui se cache derrière Mister Fox?

Pour en savoir plus sur l’entreprise Petit Véganne, il faut suivre notre adorable renard jusqu’en Moselle, coin que je connais plutôt bien puisque j’y ai vécu 20 ans et que ma progéniture y est née.

En 2017, Anne Guth et Yannick Fosse décident de fonder Petit Véganne, dans l’optique de satisfaire le palais des végés, mais aussi des intolérants au lactose et de toutes les âmes aventurières prêtes à tenter l’expérience du végétal.

De fil en aiguille, d’un garage aménagé à un local plus pratique, l’entreprise s’est agrandie et compte désormais une dizaine de personnes à son bord.

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

Maître Renard ne vole plus le fromage du Corbeau ?

Plus besoin de tailler le bout de gras avec un corbeau… Notre cher ami à poils roux sait maintenant mettre ses pattes en cuisine ! En s’inspirant des fromageries basiques, il est parvenu à créer de délicieux fromages végétaux.

Ce qui distingue l’enseigne des marques que l’on trouve habituellement dans les magasins Bio, c’est l’affinage. En effet, les vromages de notre Mister Fox, sont fermentés puis affinés. Ici, le traditionnel caillé est remplacé par de la purée de noix de cajou ensemencée par des cultures et ferments d’affinage. Par la suite, les fromages végé sont salés à la main, pour finalement laisser le temps œuvrer.

Mister Fox, fais péter le frometon !

J’ai reçu 2 vromages Petit Véganne : le Petit Lorrain ( 10€90) et le Petit Alba (10€70).

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

L’un comme l’autre ont un aspect visuel bluffant. Ils ressemblent à s’y méprendre à des camemberts.

Découverte des fromages végétaux de Petit Véganne

Niveau texture encore une fois, c’est une belle réussite. La croûte est parfaite et l’intérieur de ces fromages est fondant à souhait. C’est un pur plaisir de déguster un morceau de l’un comme de l’autre.

J’ai clairement apprécié les deux vromages, mais je dois reconnaître que mon coup de cœur va au Petit Alba. Je lui ai trouvé plus de goût. Un petit je ne sais quoi qui a su me charmer.

Je t’entends déjà me dire que ces fromages végé ne sont pas à la portée de tout le monde. Je te l’accorde, ils ont un certain coût. Mais soyons francs, ils ne sont absolument pas comparables avec leurs camarades plus basiques et fades que l’on trouve dans les magasins bio. Puis il faut prendre en compte qu’ils sont préparés avec des noix de cajou bio, provenant d’une filière équitable labélisée forest garden ( qui certifie des produits forestiers issus d’exploitations respectant la biodiversité et l’équité sociale).

Alors si tu n’as pas forcément les moyens de t’offrir régulièrement un fromage de l’enseigne, profite de jolies occasions pour t’en prendre un ou deux. Personnellement, je me dis que ça pourrait être sympa pour mon anniversaire le mois prochain.

Surtout que Petit Véganne propose aussi un Petit Bleu ( qui me fait de l’œil), un Petit Frais à L’ail, un Petit Frais au Curcuma et un Petit Frais Échalote et Ciboulette. Il y a donc du choix.

Profiter du Bio à petit prix grâce à La Fourche

Je sais que nous approchons d’halloween, mais La Fourche dont je vais te parler, n’a rien à voir avec la fourche du diable ^^

Il s’agit d’une boutique en ligne de produits Bio de qualité.

On y trouve aussi bien des produits alimentaires, que des compléments, des cosmétiques, des produits pour bébé ou encore pour la maison.

Que l’on soit plutôt fan de produits végans ou sans gluten, ou que l’on préfère privilégier les produits français, venant du commerce équitable ou certifiés sans cruauté animale, on peut facilement dénicher ce qu’il nous faut. Il suffit d’aller dans l’onglet ” Valeurs” pour sélectionner la catégorie adéquate.

La Fourche est une enseigne qui a à cœur de permettre à tout un chacun de pouvoir profiter d’une alimentation et vie saine. Pour cela, elle sélectionne des produits 100% bio, peu transformés, faits avec des ingrédients naturels, sans additifs et sans OGM.

Elle privilégie les marques et producteurs français, ou si cela n’est pas possible, les marques et producteurs de pays limitrophes de la France qui se fournissent localement en matières premières. Le tout en préférant les produits ayant une faible empreinte carbone et en encourageant le commerce équitable.

De beaux engagements, pour plus de respect de l’environnement et de notre bien-être.

Profiter du Bio à petit prix grâce à La Fourche + CODE PROMO
Profiter du Bio à petit prix grâce à La Fourche + CODE PROMO

Mais que puis-je commander chez La Fourche ?

De tout… Aussi bien des boîtes de légumes, de pâté, que des plats cuisinés, de la soupe, des huiles et vinaigres, des condiments, ou des céréales, de la pâte à tartiner, des confitures, du chocolat, du café, du lait, de la crème, du soda, des jus de fruits, du kombucha, de la bière….

Bref, il y a un large choix d’aliments.

Mais ce n’est pas tout !

Il y a aussi des produits d’hygiène ( shampoings, savons, tampons, dentifrices…), pour les nourrissons ( couches, lingettes, petits pots, lait infantile…), pour le jardin, pour les animaux ou même d’aromathérapie.

Profiter du Bio à petit prix grâce à La Fourche + CODE PROMO

Ce qui me plaît beaucoup, c’est le fait que La Fourche propose aussi des produits en vrac, ainsi que des articles zéro déchet.

J’ai d’ailleurs acheté du sésame et des graines de courge en vrac, qui non seulement me revenaient bien moins cher au kilo que les mêmes produits en sachet, et qui en plus limitent les emballages plastiques.

Lors de ma prochaine commande, je pense me prendre des sachets de thé réutilisables, et peut-être une brosse à vaisselle en noix de coco.

Profiter du Bio à petit prix grâce à La Fourche + CODE PROMO

Mais comment puis-je bénéficier des petits prix de La Fourche ?

Les prix réduits sont proposés aux abonnés La Fourche.

Le principe étant donc de prendre un abonnement d’un an ( 69,90€) à l’enseigne, ce qui va permettre à la marque de proposer des tarifs avantageux. En effet c’est ce côté donnant-donnant qui permet à La Fourche d’être viable, tout en permettant à sa communauté d’obtenir jusqu’à 50% de réduction ( du pouvoir d’achat contre de la fidélité) .

Il faut savoir que l’abonnement est bien vite rentabilisé. Pour ma part, j’ai économisé un peu plus de 13€ lors de ma première commande. Soit déjà 1/5 du prix de l’abonnement.

Et si finalement, au bout d’un an, tu n’avais pas fait assez d’économies pour rembourser ton adhésion, La Fourche s’engage à te rembourser la différence.

Pour que tu puisses te faire ta propre idée sur le concept, en cliquant ici, tu as 1 mois d’abonnement gratuit !

Gros point fort de La Fourche, qui prouve l’engagement et les valeurs de l’entreprise : pour 1 abonnement acheté, celle-ci offre 1 an d’abonnement à une personne à faibles revenus. C’est par ici que ça se passe !

Côté pratique en cette période de Covid, tu n’as pas besoin de perdre ton temps dans les magasins, puisque tu vas recevoir ta commande directement chez toi. Ou en point relais, si tu préfères.

À savoir que dès 39€ d’achat, la livraison t’est offerte.

Ma commande avec les tarifs auxquels j’ai eu chaque produit.

Ma commande :

Comme je te l’ai dit, j’ai donc réalisé 13€ d’économies. Ce qui n’est pas rien, car on le sait, le Bio ce n’est pas donné.

J’ai passé ma commande le 5 octobre et j’ai reçu celle-ci le 10. Une livraison très rapide et des produits bien emballés pour éviter la casse.

Même les bouchons des bouteilles ne risquaient pas de se dévisser, car ils étaient maintenus par du scotch kraft.

Les ingrédients en vrac étaient dans des sacs en papier, bien étiquetés.

Profiter du Bio à petit prix grâce à La Fourche + CODE PROMO

Je vais pouvoir découvrir certains produits que jusque là je n’ai pas encore testé. Comme le faux-gras ( payé 3.02€ au lieu de 3.63€), qui m’intrigue depuis longtemps ( peut-être une idée sympa qui sera sur notre table de Noël, si là ça me plaît).

Profiter du Bio à petit prix grâce à La Fourche + CODE PROMO

Ou encore le tofu tandoori ( payé 3.11€ au lieu de 3.89€ ).

La Fourche est donc une boutique en ligne Bio, qui va prendre soin de ta santé, de l’environnement, des familles dans le besoin, et de ton compte en banque.

D’ailleurs, pour que tu fasses encore plus d’économies, je t’offre un super code de réduction.

10€ de réduction sur ta première commande d’au moins 39€, avec le code MAMANFEE.