Nouvelle saison au Hero Festival pour la tribu

Ce week-end au Parc Chanot, d’étranges créatures rôdaient dans les allées. Certaines effrayantes, d’autres féeriques… Quelques unes étaient même si peu vêtues qu’avec la grisaille et le froid bien installés, j’en suis rapidement venue à les plaindre.

Malgré le côté maléfique de certains de ces êtres, ils parvenaient très bien à cohabiter avec les autres personnages qui se trouvaient là, allant même jusqu’à défiler auprès d’eux. Ou encore à prendre la pose avec de jeunes mortels recherchant leur attention.

C’est donc au milieu de ce joyeux peuple que ma tribu et moi, avons passé de nombreuses heures à nous amuser.

Comme l’année dernière, nous avons traversé les différents univers de ce festival geek : le Hero Festival.

Nous n’avons rien manqué, bien armés de notre programme.

Exposition de statuettes à l’effigie des plus grands Super-héros, des personnages Disney, mais aussi des vilains en tout genre, et village Star Wars.

Zone US, où l’on pouvait admirer des véhicules américains, ainsi que la reconstitution d’une scène de crime.

Espace jeux vidéo, avec les consoles à la mode pour des parties endiablées de Fifa / Call of duty / Super smash bros , mais aussi des versions vintages et des bornes d’arcade. Le grand plus de cette année : les différents modèles de jeux en réalité virtuelle, qui allaient du simple casque au fauteuil animé. Il y en avait des gamers dans ce coin là !

Secteur basé sur les jeux de société, mais aussi les jeux de type Magic.

Plongeon dans le monde d’Harry Potter avec une belle exposition mettant en avant chaque films.

Rencontre avec des auteurs de talent dont le travail de certains me tente tout particulièrement de découvrir pour ensuite te donner mon avis ( comme J.K-Gras, Nathalie Bagadey, ou Overkiller) . Pour les fans de bouquins, il y avait à la fois des mangas, comics, romans, bd…

Illustrateurs et créateurs mettant en vente leurs réalisations, tout en expliquant avec sourire leurs passions. Gros coup de cœur pour Nouna Factory, La fabrique des loulous, Créartif, Juapi coffee artist ( peintures au café !!!)

Bien évidemment, de nombreux stands kawaii, recouverts d’articles de cosplay, de gadgets, de porte-clés, de funko pop et de peluches trop craquantes, étaient de la partie. Pas simple de garder son portefeuille bien fermé, lorsque tu croises à chaque pas, de superbes sacs, des tee-shirts avec tes persos favoris ou encore d’anciens jouets de ton enfance.

D’ailleurs, je me demande si l’excuse ” l’odeur était trop alléchante” peut être valable devant un banquier mécontent… Car entre les gaufres fourrées à l’allure de poisson, les macarons de toutes les couleurs, les churros, les plats asiatiques ( sushi, ramen, yakitori, etc) , les muffins, les crêpes, les cacahuètes grillées, les marrons, les hot-dogs, les pizzas, les glaces, les bonbons, ainsi que les boissons fumantes, le bar à saké et la taverne médiévale, il était impossible de mourir de faim ou de soif.

Et parce qu’au Hero Festival, on pense aux petits creux et moments gourmands, une fois rentré chez soi, il y avait aussi un grand stand de confiserie asiat’ : KitKat aux parfums introuvables en France, chocolats, bonbons et biscuits en forme de Mario / Pokémon / ou autres, pop-corn avec encore des saveurs différentes des nôtres…

Les coins que j’ai énormément appréciés :

  • le village médiéval en extérieur, où j’ai craqué pour quelques jolies pierres précieuses de chez La pince créative (chut ! cadeau qui ira dans le calendrier de l’avent de ma fille) et où j’aurai bien aussi acheté une sublime tenue ou encore de beaux sacs en cuir, et un mug version crâne de chez Les 9 royaumes
  • le stand de la web série Noob, dont toute la tribu est fan ( on a eu la chance de pouvoir tester le prototype de leur futur jeu vidéo et je peux vous dire que ça déchire !)
  • le stand de customisation de playmobil Deklick ( tous les ans des nouveautés)
  • les lampes trop mimi de chez Kelys

Des animations ont eu lieu tout au long du week-end, avec des démonstrations d’arts martiaux, des défilés et performances, des ateliers ( monter un Gunpla, faire un origami, dessiner…).

Et surtout, la venue tant attendue de plusieurs guest-stars : Stanislav Yanevski alias Viktor Krum nous a expliqué qu’il avait adoré jouer la scène de son entrée dans Poudlard ( Harry Potter et la coupe de feu), Luka Peros nous a révélé qu’au départ il n’avait pas passé le casting pour son personnage de Marseille (dans La Casa de Papel) mais pour un autre, et Chantal Goya a fait chanter petits et grands.

Avec tout ça, on n’a pas eu le temps de s’ennuyer !

Un grand merci à toute l’équipe du Hero Festival pour nous avoir une nouvelle fois permis d’assister à ce bel événement ! Et bravo pour tout le travail fourni !

Nouvelle saison Hero Festival de Marseille ( + CONCOURS )

Que tu sois Geek ou Noob, fan de Pokémon ou accro à Sailor Moon, il y a un événement à ne pas manquer en novembre sur Marseille.

Il s’agit du Hero Festival, une convention qui plairait autant à Sheldon qu’à Léonard, et dont je t’ai déjà parlé l’année dernière ICI.

Au programme, 2 journées bien remplies pour cette 6ème saison, avec une ambiance à la fois familiale, conviviale et haute en couleurs, où petits et grands en prennent plein les yeux.

Il va en avoir pour tous les goûts.

En déambulant dans les différents univers, tu vas pouvoir découvrir les derniers mangas et chiner les plus anciens pour compléter ta collection. Parler comics et cinéma avec des passionnés. Te plonger dans des parties endiablées de jeux vidéo ( moi j’adore le coin retrogaming) et participer à des tournois. Tester les nouvelles technologies à la mode.

Ce qui est aussi ultra sympa, c’est tout le côté cosplay. La majeure partie des personnes venant à cet événement, se prend au jeu et arrive costumée. Tu croiseras certainement le Joker et Harley Quinn au détour d’une allée, discutant avec Maléfique, elle-même accompagnée de Luffy et de Iron Man.

D’ailleurs différents rassemblements cosplay sont prévus, comme par exemple celui sur La Casa De Papel ou encore d’ autres sur Star Wars, Harry Potter ou les Super Héros.

N’hésite pas à venir relooké en ton personnage favoris. Et si tu ne te sens pas de réaliser toi même ton déguisement, pas de problème, de nombreux stands vendent de chouettes accessoires en tout genre.

Avec ça attends toi à des tas d’animations qui déchirent : flashmob géant, concours, défilés, démos, initiations, ateliers… Impossible de t’ennuyer.

Mais tu sais quoi ?! Le top du top du Hero Festival, c’est que tu y fais de big rencontres ! Plus de 80 guest seront présents! Avec des séances de dédicaces et photos. Pour n’en citer que quelques uns, tu auras la chance d’y voir Stanislav Yanevski alias Victor Krum de HP ( non, je ne vais pas baver ^^), Luka Peros qui n’est autre que Marseille dans la super série La Casa De Papel sur Netflix, la chanteuse de notre enfance Chantal Goya, mais aussi les acteurs de la Web série à succès Noob ( toute ma tribu adore les aventures de Sparadrap, Arthéon, Oméga Zell, Gaea et leurs potes).

De sacrés moments à vivre, les 9 et 10 novembre prochains au Parc Chanot, avec 20 000m2 d’expositions, d’animations, et de stands gourmands.

Attends toi à de belles surprises et plein de nouveautés ! Moi j’ai hâte de découvrir l’espace consacré à l’Amérique, où non seulement des bolides seront exposés, mais où en plus une scène de crime US sera représentée. Les Experts n’auront qu’à bien se tenir !

Et je sens déjà que mes gremlins vont camper dans l’espace réalité virtuelle !

Alors bloque vite ces dates pour venir toi aussi t’éclater au Hero Festival ! Je te laisse avec le programme, histoire que tu ne risques pas de louper quoique ce soit.

Nom de Zeus ! J’allais oublier ! J’ai un cadeau pour toi ! 2 entrées sont à gagner ce week-end sur mon compte Instagram ! De même que Dad is a little geek te propose aussi d’en remporter 2 sur son compte.

Fonce tenter ta chance !

ZBox : le cadeau mensuel des geeks

Certaines passions ne sont pas données. D’ailleurs, n’importe quel geek qui passerait par là, pourrait te le confirmer.

Collectionner les Funko Pop… Chercher à avoir le jeu vidéo rétro de son enfance… Cumuler les statuettes de manga… Ou encore adorer les portes clés Marvel… Tout ça a un certain coût !

C’est pourquoi il m’arrive de passer de grosses commandes sur le net, quitte à les grouper avec le reste de la tribu. Chacun choisissant ce qui lui plaît le plus et payant son butin.

Pour cela, je passe souvent via le site Zavvi. Site en général bien connu des geeks en puissance, car il propose un large choix de produits à un tarif attirant.

Dvd, blu-ray, funko pop, tee shirts, jeux vidéo, figurines, posters, casquettes, jeux de société, mugs… Un max de goodies, allant de l’univers DC Comics, à Nintendo, en passant par Star Wars et Harry Potter.

ZBox : le cadeau mensuel des geeks

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est la Zavvi Box.

La quoi ?

La Zavvi Box ! Pas une box tv ou ADSL. Mais une jolie surprise que tu reçois directement chez toi tous les mois.

Différents abonnements sont proposés, te permettant de partir sur :

1 seul mois à 24,99€
3 mois à 22,99€/mois
6 mois à 20,99€/mois
12 mois à 19,99€/mois

Pour ce qui est de la livraison, elle est comprise dans le prix. Ton colis sera expédié entre le 10 et le 15 de chaque mois.

Mais voyons voir ce que cette ZBox peut bien cacher…

Tu auras toujours la joie de découvrir un tee-shirt, dans chacun de tes colis. De quoi refaire ta garde-robe au fil des mois, avec des fringues originales.
Ainsi que 4 à 5 produits d’une valeur d’au moins 45€. Voire même une pièce de monnaie collector.

Comme je te le disais tu n’auras aucune idée de ce que va contenir ta box. Mais il faut savoir que tu n’auras pas tout et n’importe quoi, puisque chaque mois celle-ci aura un thème bien précis.

D’ailleurs voici les ZBox des mois passés, qui sont pour moi de véritables coups de cœur et qu’il m’aurait bien plu de recevoir…
Certaines peuvent être commandées, même après leur parution ! Il te suffit de faire ton choix, ici.

ZBox : le cadeau mensuel des geeks
ZBox : le cadeau mensuel des geeks
ZBox : le cadeau mensuel des geeks

En t’abonnant à cette box, tu deviens aussi membre VIP, ce qui te permets d’obtenir des remises supplémentaires, un accès prioritaire aux nouveaux produits et de participer à des concours exclusifs. De plus tu as accès au magazine ZBox dans lequel tu trouveras des infos sympa sur les produits présents dans la box, mais aussi des articles geeks ( comme ” la petite histoire de la SNES”, ou encore ” les plus étranges mashups de bande originale”), et même des avis films.

ZBox : le cadeau mensuel des geeks

Voyons ce que j’ai reçu dans ma box…

Tout d’abord le t-shirt. J’en suis tout simplement folle : entre les personnages de Mario et Luigi qui ont bercé mon enfance (puisque le premier jeu vidéo que j’ai eu fut Super Mario Bros sur la SNES), les couleurs fluo qui ressortent super bien sur le fond bleu marine et l’année 1985 inscrite dessus (qui me correspond bien puisque c’est l’année de ma naissance), c’est un combo gagnant.

En plus de cela j’ai aussi eu de quoi me faire un apéro : un décapsuleur en métal Batman et une petite flasque Rick et Morty ( vin chaud ou grog ? 😁).

La pièce Banjo-Kazooie est tout simplement adorable. Elle est argentée, avec sur une face les deux personnages de représentés et est protégée par une petite boîte plastique transparente. Il s’agit donc d’une édition limitée à 9995 pièces dans le monde, la mienne étant le numéro 2297.

Seul petit bémol à cette box pour moi : la BD de Doctor Who, qui malheureusement est entièrement en anglais, ce qui ne colle pas du tout avec moi qui suis complètement nulle en langues étrangères.

ZBox : le cadeau mensuel des geeks

Alors qu’est-ce que je pense de tout ça?

Je dois dire qu’il est toujours très plaisant de recevoir chez soi une telle box, puisque l’on a l’impression d’obtenir un cadeau de Noël tous les mois ^^

J’aime donc énormément le t-shirt et la pièce collector. Le décapsuleur va très certainement rejoindre ma glacière pour les pique-niques de cet été. Quant à la flasque et le comics, soit je vais les intégrer à ma collection, soit peut-être les offrir un de mes proches légèrement geek sur les bords lui aussi.

J’avoue que j’aurais adoré recevoir une Pop ou un produit bien rétro genre Jumanji ou Retour vers le futur. Mais le concept d’avoir un nouveau thème chaque mois est une bonne idée, puisqu’il peut satisfaire des geeks de différents univers et permettre de faire des découvertes.

Le fait de ne pas obligé le client à s’engager durant des mois est aussi un bon point.

Cette ZBox peut donc être un chouette cadeau affaire à quelqu’un ou même à soi-même.

Je remercie donc Zavvi pour m’avoir offert sa box que j’ai été ravie de découvrir. J’espère avoir un jour l’occasion d’en tester de nouvelles. 

Coup de cœur pour les créations d’Audrey Gianelli

Mon incroyable aventure au Hero Festival de Marseille

 

Dans mon article sur le Hero Festival de Marseille, je te faisais découvrir différents illustrateurs, présents lors de cette convention.

Au travers de ce nouveau post, je veux te parler d’Audrey Gianelli, dont j’ai justement fait la connaissance là-bas.

Comme l’indique le titre, j’ai un véritable coup de cœur pour son travail. Et tu vas vite comprendre pourquoi.

La jeune femme a un talent monstre et un coup de crayon fantastique. Pour ne rien gâcher, elle est charmante, prenant du temps pour discuter avec les clients et partager sa passion avec bonne humeur.

 

Coup de cœur pour les créations d'Audrey Gianelli

 

Ce qui est génial, c’est que non seulement elle se déplace sur certains événements pour vendre les merveilles qu’elle réalise, mais elle possède aussi des boutiques en ligne. Bien pratique si tu as envie de lui passer une petite ( ou grosse ) commande !

Sa boutique Etsy est ICI 

Sa boutique Society6 est ICI

Sa boutique Redbubble est ICI

 

Coup de cœur pour les créations d'Audrey Gianelli

Coup de cœur pour les créations d'Audrey Gianelli

 

Son univers est parfait pour une p’tite geekette comme moi et je suis certaine que tu vas facilement trouver ton bonheur dans tout ce qu’elle propose.

Des personnages de séries tv, comme Jon Snow ( de Game Of Thrones ), Lucifer Morningstar ( de Lucifer sur Netflix ), Jax Teller ( de Sons of Anarchy )… Des personnages de films et / ou de livres, comme Luna Lovegood ( de Harry Potter ), Dr strange ( Marvel ), Harley Quinn ( dans Suicid Squad ), Groot ( Les gardiens de la galaxie ), le clown Pennywise ( de Ca )… Mais aussi des célébrités, comme Madonna, Marilyn Monroe, Beyonce….

Et j’en passe…. Car il y a vraiment un large choix.

 

Coup de cœur pour les créations d'Audrey Gianelli

Coup de cœur pour les créations d'Audrey Gianelli

 

Mais sur quels supports trouve-t-on ces superbes illustrations, me demanderas-tu…

Encore une fois, je te garantis que tu as de quoi faire. Tu ne vas pas être déçu.

Marque-page, carte, tableau, autocollant, miroir, aimant… Mais aussi coussin, sac, couverture, mug, serviette, coque de téléphone, horloge, planche à découper, trousse, débardeur, tee-shirt…. Et bien plus…

De quoi te faire plaisir ou faire de super cadeaux à tes proches, ton amant, ou l’enseignant de tes gremlins.

D’ailleurs, je te conseille de visiter non pas une seule de ses boutiques, mais toutes, car tu n’y dénicheras pas forcément les mêmes choses sur chaque. Je te laisse aller jeter un coup d’œil ^^ Tu comprendras ce que je veux dire.

 

Coup de cœur pour les créations d'Audrey Gianelli

Coup de cœur pour les créations d'Audrey Gianelli

Maintenant que je t’ai décrit le style d’Audrey Gianelli, je pense que le mieux que je puisse faire, c’est de te laisser découvrir ses réponses aux quelques questions que je lui ai posé.

 

Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

 
Avec grand plaisir.
Je suis une artiste d’une trentaine d’années, passionnée depuis toujours par la pop culture et l’art sous toutes ses formes, qui aime constamment expérimenter, apprendre de nouvelles choses.
 
 
D’où te vient cette passion pour le dessin ?
 
J’ai toujours aimé dessiner depuis le jardin d’enfant.
Je dessinais sur mes feuilles de cours à l’école, pour m’évader, parce que je m’ennuyais facilement, souvent des visages, ou des personnages fantastiques, de l’univers de Star Wars ou de l’héroïc fantasy.
 
Je n’étais pas très constante dans mes dessins, probablement aussi par ego : mes proches me disaient que je dessinais bien, je ne cherchais pas plus loin, je prenais ça pour acquis. Cela m’est arrivé de ne pas dessiner pendant un an ou deux, même si généralement je pouvais faire 3 à 10 dessins par an, avec mon petit crayon scolaire HB et mes feuilles blanches d’imprimantes.
 
Puis il y a un peu plus de 4 ans, dans l’optique de trouver du boulot et de me différencier sur le marché du travail, on m’a conseillé de miser sur une « qualité », une particularité, et la seule chose que je savais à peu prêt faire c’était dessiner.
Étant d’une nature très timide, et à ce moment de ma vie un peu désocialisée, on m’a également conseillé de m’inscrire sur des réseaux sociaux.
Je me suis inscrite sur Instagram, et ai commencé à poster les petites choses que je faisais en me disant qu’il serait bien que je poste un ou deux dessins au moins par semaine.
 
Mais j’ai vite découvert d’autres artistes, de vrais grands artistes, à la technique et l’imagination incroyables. Ce qui a été une grande claque pour moi. J’ai eu l’impression qu’on m’avait menti, que je n’étais pas si douée que ça. Le nombre de techniques, de styles, d’univers, tout semblait si grand, que je me suis dit que je n’y arriverai jamais et j’ai arrêté de dessiner.
Après quelques semaines, j’ai eu la chance de tomber sur un artiste qui parlait de son parcours mais surtout avait eu l’honnêteté de poster ses dessins à travers le temps, de ses débuts à ses derniers travaux. Ça m’a permis de réaliser que l’on a rien sans rien. Le fameux NO PAIN NO GAIN comme en sport. Quelque soit notre potentiel, on ne peut arriver à rien sans travailler dur et avec un minimum de constance.
 
Alors je m’y suis remise avec de nouveaux objectifs en tête : essayer de dessiner tous les jours (ou presque 😬), toujours expérimenter de nouvelles choses et accepter qu’il y aura beaucoup d’échecs en chemin. Et voilà qu’après un plus de deux ans avec ce leitmotiv, ainsi que les encouragements et le soutien de mes followers, je suis devenue auto entrepreneuse et ai ouvert ma boutique en ligne. 
 
 
 
As-tu fait des études dans ce domaine ?
 
Je n’ai jamais pris de cours en école, même si au début de mon intention de retourner au dessin, je m’étais inscrite au cours hebdomadaire de l’école de Beaux Arts (pas la formation diplômante). Mais ça n’a pas vraiment accroché, j’ai arrêté après le 3ème cours.
Au final, rien ne vaut de pratiquer encore et encore, comme faire des gammes en musique ou des entraînements en sport.
D’autant qu’aujourdhui avec internet on peut trouver plein de « trucs » en ligne.
Je me suis souvent aider de tutoriels mis en ligne par d’autres artistes quand je commençais une nouvelle technique, que j’essayais un nouveau produit.
Aujourd’hui grâce aux réseaux sociaux, il a un vrai partage entre artistes, de conseils, astuces et autres techniques, qui procurent un vrai soutien et créent une bonne dynamique.
 
Quelles techniques utilises-tu?
 
J’utilise beaucoup de techniques différentes. J’aime énormément changer, découvrir, revenir et repousser ce que je sais faire.
Depuis que j’ai découvert les feutres à alcool, c’est devenu un des produits que j’utilise le plus régulièrement. Mais j’aime aussi utiliser l’aquarelle, le pastel, les crayons de couleur, le brou de noix, et plein d’autres choses, voir aussi de mélanger toute ses techniques ensemble.
J’aime aussi m’essayer à d’autres styles, du réalisme à un genre plus comics, ou « poétique ».
 
Tu réalises des marque-pages, des aimants, des coussins et même des calendriers. Comptes-tu sortir des nouveautés pour 2019, avec d’autres supports ? 
 
 
J’ai ouvert cette année deux boutiques en ligne : sur society6 (plutôt sur le territoire nord américain) et sur rebubble (plutôt Europe). Ces sites proposent d’imprimer les créations sous toutes sortes de supports : mugs, vêtements, sacs, cahiers, coques de téléphone, mais également horloges, coussins, tables et j’en passe.
L’avantage est qu’une fois mes creations mises en ligne, le site gère tout, fabrication, paiement, expédition, réclamation.
 
Depuis quelques semaines, j’expérimente un projet qui tourne dans ma tête depuis quelques mois : créer des bijoux.
J’aimerais en faire dans l’univers geek, basés sur les dessins, mais aussi certains plus « girly ».
J’ai déjà créé quelques bracelets-breloques, et espère faire quelques colliers très bientôt.
 
Le dimanche 9 décembre je participe à un marché des créateurs ( Var, Les Sablettes ) qui sera un peu un test pour ces nouveaux produits. 
Je vais sûrement les présenter aussi sur les réseaux sociaux prochainement, pour voir ce que les gens en pensent.
 
Marché des créateurs Var Les Sablettes
 
 
J’ai pu constater au travers de tes créations, que tu es beaucoup dans l’univers des séries tv, comics, films fantastiques… As-tu justement un film, une série ou même un livre à me conseiller ?
 
En effet je suis une très grande consommatrice de films, séries TV en tout genre. Les livres sont un peu laissés de côté malheureusement ces dernières années, avec mon entreprise (les séries TV je les regarde en travaillant 😝), mais j’attends toujours avec impatience le dernier Bernard Werber ou un nouveau tome de L’épée de vérité par Terry Goodkind.
En séries TV, mon dernier coup de cœur a été le reboot de SABRINA, une vrai bonne surprise pour une série dite pour ado, avec un univers travaillé et sombre. J’attends la suite avec impatience.
Pour le cinéma, AQUAMAN est la grosse attente du moment pour moi (et pas qu’à cause de Jason Momoa 😋). En ce moment je me refais la filmographie de Guillermo Del Toro, un grand génie et un de mes réalisateurs préféré avec Tim Burton.
 
 
Que peut-on te souhaiter pour l’année à venir ?
 
 
Ce que je souhaite pour l’année à venir, ce sont de nouvelles aventures, de belles rencontres, de constantes sources d’inspiration (et quelques « succès » ça fait pas de mal au morale😝).
 
 
 
Coup de cœur pour les créations d'Audrey Gianelli
 

Nul doute que le succès sera au rendez-vous, quand on voit le talent d’Audrey Gianelli !