Latte matcha chocolat – Avec le thé Anatae

Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae
Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae

Si tu es ici, c’est certainement que tu aimes le thé matcha. Et que tu as une envie de latte tout vert. Comme je te comprends.

Personnellement je trouve cette boisson réconfortante, avec un petit côté zen.

Mais connais-tu les origines de ce fameux thé à l’arôme si caractéristique ?

Le thé matcha est donc un thé vert ( si, si ^^) originaire du Japon, provenant du camélia, et dont on consomme la feuille entière sous forme de poudre. D’où son nom : ma signifiant en japonnais poudre et cha voulant dire thé.

Ce thé étant tellement apprécié et traditionnel au Japon, qu’il y a même toute une cérémonie le concernant. Je laisse le soin aux puristes et passionnés de t’en dire plus à ce sujet, car je ne suis pas calée là-dessus… Mea culpa.

Le matcha est plus qu’un thé, c’est un super aliment, longtemps considéré comme un médicament. Il faut dire que ce thé est tout particulièrement riche en catéchine, un antioxydant qui renforce le système immunitaire, prévient le cancer et lutte contre le cholestérol. Sans oublier son action contre le vieillissement de la peau et le fait qu’il limite les maladies inflammatoires et dégénératives. Un véritable atout santé.

Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae
Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae

C’est donc dans l’optique de pouvoir faire découvrir aux français toutes les merveilleuses vertus de ce thé magique et envoûtant, que Camille Beccera a décidé de fonder l’entreprise ANATAE .

La jeune femme, en passionnée des cultures du monde a voulu tout simplement partager son coup de cœur. Mais pas n’importe comment !

En effet, il lui aura fallu plusieurs mois au Japon, à la recherche de la perle rare, pour dénicher un thé matcha de qualité, produit à Nishio (Aichi) et à Fujieda (Shizuoka), deux berceaux de cette fine poudre verte si convoitée.

Celui-ci est bio, ce qui est un point ultra positif, à la fois pour toi et moi ( autant éviter d’avaler tout un tas de pesticides ), mais aussi pour notre pauvre planète qui n’en peut plus des souffrances que nous lui infligeons. Fin 2018, ANATAE, qui signifie Pour Toi en japonais, venait de naître.

Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae
Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae

Alors tu vas me dire que du thé matcha, on en trouve partout désormais. Mouais…. C’est pas faux… Mais pour en avoir déjà dégusté différentes sortes, de différentes marques, à différents tarifs, je dois reconnaître que le thé matcha Anatae m’a bluffé. Et je suis on ne peut plus sincère. Tu le sais, je suis une accro au thé.

Ce qui m’a le plus étonnée, ce fut sa couleur. Une poudre fine d’un vert éclatant, aussi vif qu’un brin d’herbe fraîchement poussé au printemps. Rien à voir avec ce que j’avais déjà pu essayer. Maintenant je sais que pour distinguer un thé matcha de haute qualité à un matcha basique / limite, il faut se fier à sa teinte. S’il tire sur le vert foncé / marron, il vaut mieux passer son chemin.

Le packaging est attrayant, sobre et surtout pratique. La capsule métallique à enlever lors de la première utilisation permet d’être certain que la boîte n’a jamais été ouverte, tout en protégeant le thé du soleil et des facteurs extérieurs. Le couvercle à vis, avec son joint permet de bien conserver la poudre.

Le goût de ce thé matcha m’a lui aussi transportée de joie. Surpassant de loin ses prédécesseurs ayant franchi le seuil de ma cuisine. Doux, légèrement sucré, avec ce parfum végétal qui s’harmonise si bien avec sa couleur, il ne m’a absolument pas laissé d’amertume en bouche, comme cela m’était arrivé avec certains autres matcha. Un sans faute qui m’a poussé vers l’idée de me relaxer en dégustant un bon latte matcha, un livre à la main.

Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae
Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae

Et pour augmenter le plaisir, j’ai ajouté à ce déjà presque parfait lait vert, une petite touche de gourmandise chocolatée. Du cacao amer sur une belle couche de mousse aux allures de nuage, ainsi qu’un carré de chocolat noir fondant au fond de mon mug, dont j’ai pu me délecter après l’avoir attrapé à la cuillère.

Un vrai moment de détente et de bienveillance.

Il te faut :

  • 200 ml de lait de soja
  • 50 ml d’eau chaude
  • 1CC de thé matcha premium Anatae
  • 1CC de cacao amer
  • 2CC d’édulcorant liquide
  • 1 carré de chocolat noir
Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae

La recette :

Mélange le thé matcha dans l’eau bien chaude.

Dans une casserole, fais chauffer à feu moyen 150 ml de lait de soja, avec l’édulcorant.

Hors du feu, ajoute la préparation au thé matcha.

Verse le reste du lait de soja dans un blender et mixe quelques secondes pour obtenir une belle mousse ( plus longtemps tu vas mixer, plus ça deviendra mousseux ).

Verse cette mousse dans un mug et ajoute doucement le lait au thé matcha.

Saupoudre de cacao.

Laisse couler dans ton latte, un carré de chocolat noir.

Latte matcha chocolat - Avec le thé Anatae

Avant que tu ne partes cher lecteur qui se lèche déjà les babines, j’ai un petit cadeau pour toi. Je te propose de partir toi aussi au pays du soleil levant, en découvrant les saveurs et la qualité des thés Anatae, grâce au code ALEX , qui va te donner 10% de réduction sur ta commande.

La boutique dispose de 3 matcha différents :

Tu peux aussi t’y procurer des accessoires pour la réalisation de ton thé matcha, ainsi qu’une carte cadeau pour faire plaisir à tes proches. Ce n’est pas parce que Noël vient tout juste de passer, qu’on ne peut pas partager les bonnes choses ( au passage, la livraison est offerte dès 49€ d’achat ).

Hygge, ou comment trouver le bonheur à la Danoise

Vendredi 04h58… Au moment où je commence cet article, je vis un instant totalement hyggeligt.

Non, je n’ai pas décidé de communiquer avec des martiens…

Je te parle juste de HYGGE.

Je ne parviens plus à dormir. Impossible. Plusieurs longues minutes que je me retourne dans mon lit. Du coup quoi de mieux que de m’offrir un peu de hygge ?

Je suis seule, enfermée dans ma salle de bain, le mini chauffage et la pendule pour seuls bruits. Le reste de la maison est silencieuse… Tout le monde dort… Moi, je suis plongée dans l’eau bouillante, tranquillement installée dans la baignoire, savourant ces minutes qui s’écoulent. Je lis quelques pages, jusqu’au moment où mes yeux commencent à clignoter doucement, me prévenant qu’ils ne vont pas tarder à se fermer. Alors, je me laisse bercer par Morphée…

 

 

Hygge, ou comment trouver le bonheur à la Danoise

 

Le hygge c’est ça… Des petites choses ordinaires de notre vie, qui nous permettent de nous sentir bien, heureux, détendus et en sécurité… Un sentiment de quiétude et d’exquise allégresse, de légèreté…

Du moins c’est que j’en ai compris au travers des lignes de l’excellent bouquin Le livre du Hygge – Mieux vivre, de Meik Wiking, président de l’Institut de recherche sur le Bonheur de Copenhagen.

Le hygge, qui se prononce hou-ga, c’est se réjouir des choses simples. C’est l’état d’esprit général des pays scandinaves.

Et lorsque l’on prend en compte que les Danois sont les gens les plus heureux du monde, malgré une météo peu favorable chez eux, on n’a franchement qu’une seule envie, apprendre leur méthode.

Chez eux, on évite le stress…. On termine le boulot assez tôt pour pouvoir profiter de ses proches, donner le bain aux enfants, jouer, et dîner tous ensemble…. La famille tient un rôle important voire primordial.

On se construit un petit cercle d’amis ( le hygge serait mieux seul ou à 2, et au maximum à 4 ), avec qui on aime passer son temps, sans se prendre la tête, sans faire de chichis… Avec qui on peut hyggesnakkede pendant des heures ( discussion superficielle en évitant les sujets controversés ), bien installés au coin du feu.

On prévoit des journée cuisine avec les personnes à qui l’on tient, où chacun apporte de quoi préparer un plat / une pâtisserie / un pot de confiture. De cette façon, plusieurs mets sont réalisés et il est ainsi possible soit de se faire avec un bon repas tous ensemble, soit que chaque convive puisse conserver chez lui différents bocaux savoureux. Car les Danois ne voient pas les choses comme nous lorsqu’ils veulent inviter du monde chez eux. Les hôtes ne vont pas passer des heures à cuisiner pour ensuite servir leurs amis. Ils préfèrent largement mettre tous la main à la pâte. C’est bien plus hyggeligt. Plus convivial.

Le hygge, c’est aussi une question de lumière. Peu importe que ce café ne soit pas classé dans les meilleurs, ou que ce qu’il serve ne soit pas au top, du moment que la lumière est convenable, l’endroit sera hyggeligt. Pour être hygge, il faut privilégier la douceur des bougies. Pas de lumière trop vive… L’ambiance n’en sera que meilleure.

Le froid ne motivant pas forcément à mettre le nez dehors, les Danois adorent le fredagshygge et le sondagshygge ( le hygge des vendredis et dimanches). Et je dois dire que j’aime de plus en plus ça moi aussi. Toute la famille pelotonnée sur le canapé, avec de grosses couvertures bien chaudes, des chaussettes épaisses, son hyggebukser ( un vieux pantalon ultra confortable qu’on ne met jamais dehors ), du thé, des gâteaux, des livres, de la musique…. On se détend…. On prend le temps de vivre l’instant présent…. De faire une pause…. D’écouter l’eau qui ruisselle sur les vitres…. Le vent qui souffle au dehors….

Le hygge, c’est le cocooning.

 

Hygge, ou comment trouver le bonheur à la Danoise

 

Mais pas que….

D’autres points sont importants pour ressentir le bonheur Danois.

La gourmandise est de mise. Pas de hygge sans gâteau ou boisson chaude…. Même au travail, les Danois passent leur vie à dévorer des pâtisseries et des confiseries ( ils font d’ailleurs partie des plus gros consommateurs de friandes au monde ). Le Kagemand, un genre de bonhomme en pain d’épices géant, bourré de beurre et de sucre, puis décoré de bonbons et de bougies, est leur idole et s’incruste dans les goûters d’anniversaires. Imagine les festins lors de Noël, le moment de l’année le plus hyggeligt pour eux.

Avec ça, un gros mug de café, de chocolat chaud ou mieux, de glogg ( vin chaud ) est obligatoire.

D’ailleurs, le fait maison est des plus hyggeligt. Il faut de bons petits plats mijotés et réconfortants, tel que le Skibberlabskovs ( ragout à base de poitrine de bœuf ), mais aussi des baguettes enroulées appelées Snobrod.

Ne pas oublier non plus la nature. Le hygge c’est être proche de la nature. Se promener dans la neige en écoutant le craquement que font nos pas dessus… Apprécier la beauté de ce qui nous entoure… Et faire rentrer cette magnifique nature dans son intérieur, en meublant sa maison avec du bois, de la laine, des matières naturelles… Sans se ruiner car la récup est hyggeligt. Il faut se créer un nid douillet, qui donne envie de rester là. Le must étant d’avoir une cheminée mais aussi un hyggekrog, c’est à dire un petit espace confortable, avec des coussins, où l’on pourra se lover et se détendre.

Si les Danois sont tellement heureux, c’est aussi car pour eux, l’égalité va de soi. On ne se met pas en avant. << Nous >> avant << Je >>. Voilà pourquoi ils aiment cuisiner avec leurs proches. Ils se répartissent les taches, tout comme le temps de parole, et trouve cela logique d’écouter les autres plutôt que d’accaparer la conversation.

Bref….

Le hygge, c’est un mode de vie, que l’on partage avec sa tribu, autour d’une part de gâteau et d’un verre de vin chaud, installé confortablement, pour se sentir en paix et en sécurité.

Si toi aussi, tu veux découvrir ce bonheur, rien de plus simple. Allume des bougies, arrête ton pc et ton téléphone, sors un jeu de société ou Le Livre du Hygge de Meik Wiking ( qui pour ma part, m’a apaisé à peine le premier chapitre entamé, et va devenir une référence pour moi ), enfile une tenue confortable avec de grosses chaussettes, et pause toi sous une douce couverture.