Raw energy balls à la spiruline

Je me suis replongée dans le superbe livre de Christophe Berg, que Natura Sense m’avait gentiment fait parvenir.

Celui-ci, consacré à la cuisine crue ( d’où son nom : Le grand livre de la cuisine crue ), est une vraie mine d’or. Il me donne envie de faire de nouvelles expériences culinaires.

C’est pourquoi lorsque je suis tombée sur la recette des Yoga Bar ( p 108 du bouquin ), j’ai proposé au Chéri qu’on la revisite un peu. L’idée de faire des snacks sucrés avec de la spiruline m’intriguait beaucoup.

Avec très peu d’ingrédients, comme dans la version originale, ces energy balls sont le parfait coup de boost pour tenir bon lors d’une baisse de motivation. De quoi recharger les batteries.

Pour 6 energy balls, il te faut :

  • 60g de pâte de dattes
  • 40g de cacahuètes
  • 1CC de spiruline
  • cacao amer

La recette :

Mixe la pâte de dattes.

Concasse les cacahuètes et ajoute les, ainsi que la spiruline.

Laisse reposer la préparation une nuit au frigo.

Le lendemain, forme 6 boules, puis roule les dans le cacao.

A conserver au frigo ( si tu parviens à ne pas toutes les dévorer en quelques secondes ).

Tarte froide aux tomates anciennes

Tarte froide aux tomates anciennes
 
 
Les tomates vont bientôt quitter les rayons, donc je me dépêche de réaliser les toutes dernières recettes de l’année avec celles-ci. 
 
Ici, j’avais envie de couleur mais en même temps de fraîcheur
 
Tarte froide aux tomates anciennes
 
 
Je ne voulais surtout pas dénaturer le goût des jolies tomates anciennes que j’avais trouvé chez mon primeur, c’est pourquoi j’ai préféré ne pas les cuire
Je me suis plongée dans ” Le grand livre de la cuisine crue“, de Christophe Berg ( que m’a fait parvenir Natura Sense ) , et j’ai décidé de m’en inspirer un peu. 
 
Je suis partie d’une recette de pâte à pizza aux noix, que j’ai modifié pour la rendre plus automnale. 
 
Normalement cette pâte aurait dû être totalement crue, puisqu’il fallait la passer au déshydrateur, malheureusement n’en n’ayant pas j’ai tout de même été obligée de la cuire légèrement. Par contre je n’ai pas voulu dépasser les 100°C
 
Au final j’ai obtenu une tarte avec une pâte très moelleuse, voir même un peu sablée, au bon goût de noix, qui se mariait vraiment très bien avec la saveur des tomates. Pas besoin de plus pour faire danser mes papilles. 
 
Tarte froide aux tomates anciennes
 
 
Il te faut :
 
* 170 g de purée de butternut 
* 50 g de sarrasin 
* 50 g de noix fraîches 
* 20 g de lin 
* 50 ml d’eau 
* de belles et grosses tomates anciennes 
* un peu de roquette 
* du mélange 5 baies
 
Tarte froide aux tomates anciennes
 
La recette :
 
Commence par préparer la pâte.
 
Mélange la purée de butternut avec le sarrasin mixé et le lin mixé lui aussi.
Ajoute l’eau et les noix hachées, puis mélange bien.
Dispose la préparation dans un plat à tarte amovible, préalablement recouvert de papier cuisson, et tasse avec une grosse cuillère. 
Enfourne environ 1h20 à 100°C.
Puis sors cette pâte du moule, en t’aidant du papier sulfurisé, et place sur la grille de ton four le tout, pour que ça cuise encore 20 minutes, de façon à sécher un peu le dessous de la pâte. 
 
Pendant ce temps lave les tomates et coupe les en tranches.
Lave et laisse égoutter la roquette. 
 
Place à nouveau la pâte dans le moule à tarte. 
Dispose les tomates joliment sur ta pâte, et ajoute par endroits un peu de roquette.
Saupoudre du mélange 5 baies sur le dessus des tomates.
 
Tarte froide aux tomates anciennes
 
 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

Te souviens-tu de la collaboration avec Natura Sense, dont je t’avais parlé il n’y a pas si longtemps que ça? Si ce n’est pas le cas et que ce nom ne te dit rien, je t’invite à aller jeter un œil à mon article sur le sujet, qui se trouve ICI.

Bref.

Natura Sense a eu la gentillesse de me faire parvenir plusieurs livres de cuisine. 

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Dont un exemplaire du Grand Livre de la Cuisine Crue, de Christophe Berg, paru aux éditions La Plage.

 

Un bon gros bouquin de 252 pages, avec une couverture épaisse qui donne de suite envie d’en savoir plus, grâce à la belle assiette que nous tend le Chef dessus.

D’ailleurs, ce n’est pas la seule photo qui met l’eau à la bouche. Le photographe Alexis Berg a su mettre en avant les plats des différentes recettes. Sans pour autant en faire de trop. Ici pas de chichis. Les idées culinaires que renferme ce livre se veulent simples, donc les photos sont sans fioritures, tout en restant élégantes et attrayantes.

Ce qui n’est pas plus mal. Car en général, si on finit par se plonger dans un bouquin de cuisine, c’est dans un premier temps à cause, ou grâce, des / aux photos. Du moins pour ma part. Bien évidemment, il faut d’abord que le thème abordé me plaise ( si tu me proposes un bouquin sur le nutella, ou les rognons, tu ne risques pas de me captiver ^^ ). Mais ensuite, je me penche directement sur les clichés, avant de vraiment regarder plus en détails les recettes. Ca ne me viendrai franchement pas à l’esprit de m’offrir un livre de cuisine sans la moindre photo de ce que je pourrai préparer.

Pour moi, le visuel a énormément d’importance dans ce domaine. La tambouille se doit d’être à la fois attractive au regard, tout comme savoureuse en bouche.

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Mais revenons-en au Grand Livre de la Cuisine Crue.

 

Tu te demandes peut être pourquoi j’ai sélectionné cet ouvrage, plutôt qu’un autre, parmi ceux vendus chez Natura Sense ( quoi? tu t’en balances? merci, c’est sympa ! )…

Tout simplement parce que je suis de plus en plus attirée par les bienfaits de l’alimentation vivante. Même si je ne suis pas pour autant crudivore.

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

De quels bienfaits je te parle ?

 

Laisse moi t’expliquer vite fait…. 

 

Lorsque l’on parle d’alimentation vivante, cela signifie que l’on consomme des aliments crus à base de végétaux, n’ayant subi aucune transformation, si ce n’est la fermentation ou la germination. Le but étant de partir sur des produits bruts, pour garder au maximum les nutriments présents dans ces derniers. On évite donc la cuisson, ou du moins on essaye de ne pas dépasser les 40°C ( d’où l’intérêt de posséder un déshydrateur, mon RÊVE ). Et si l’on veut manger de la viande ou du poisson, on les consomme crus, eux aussi.

De cette façon, les aliments restent riches en vitamines, oligoéléments, fibres, enzymes naturels, etc…, et c’est notre corps qui va pouvoir en profiter. Des nutriments bien sympas avec nous, puisqu’ils vont éliminer les déchets accumulés dans notre organisme, tout en aidant notre système immunitaire, et en nous préservant au mieux de nombreuses maladies. De plus, manger des aliments crus soulage des troubles digestifs, mais aussi des maux de tête, en apportant un carburant rassasiant à notre organisme. Moins de fatigue et une meilleure concentration.

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Ce bouquin, tu me le montres ?

Calme, petit glouton ! J’y venais!

 

Comme je te le disais, Le grand Livre de la Cuisine Crue est l’oeuvre de Christophe Berg, un Chef qui fait a ses classes aux Etats-Unis, avant d’exercé en Europe. Passionné de trail-running et de nutrition bio, il est l’auteur de 12 livres aux Editions La Plage, dont par exemple Un bonheur en Barres, Secrets d’Endurance ou encore J’arrête de Saler ( qui serait pas mal chez moi, histoire de faire comprendre au Chéri et aux garçons, que le sel a haute dose n’est pas génial…. ).

Dans l’exemplaire que je possède, il est donc question de raw food, saine mais aussi gourmande.

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Ce livre est divisé en plusieurs parties.

 

Dans un premier temps, on nous explique le concept de cette façon de cuisiner et comment s’y mettre, mais aussi ce que cela peut bien changer dans sa cuisine. Car bien entendu lorsqu’il est question d’alimentation crue, un four ou un micro-ondes ne sont pas utiles. Il faut donc revoir la disposition de sa cuisine et les appareils nécessaires ou non, tout comme les ingrédients à sélectionner.

En cuisine crue, les légumes et fruits sont forcément primordiaux, mais les fruits secs et les épices aussi.

Autre point abordé dans ce livre : l’organisation. S’il on veut sécher des aliments au déshydrateur, ce n’est pas à la dernière minute qu’il va falloir s’y prendre. Cela va mettre du temps, voir de nombreuses heures. Donc il faut penser à l’avance aux menus que l’on projette de réaliser et pourquoi pas, s’octroyer des << journées cuisine >> pour préparer un maximum de chose. De cette façon, il n’y aura plus qu’à assembler les différents éléments au moment de composer son plat. Le Chef conseille même lorsqu’il s’agit de déshydrater des aliments, de faire des sessions de séchage groupé ( plusieurs préparations en même temps, sucré et salé pouvant cohabiter ensemble sur des grilles séparées ).

Dans ce bouquin, on apprend aussi des techniques de base et leurs utilités. Pourquoi faire tremper des amandes? Quelle est la différence entre << blender >> et << mixer >>? Comment faire germer des graines?

Le tout au travers de recettes simples.

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

D’ailleurs parlons-en des recettes…

Christophe Berg nous en fait voir de toutes les couleurs et de toutes les saveurs, dans son grimoire du cru.

Des assaisonnements et sauces qui changent de la vinaigrette classique. En passant par une assiette californienne qui revisite la salade César, en y ajoutant du chou kale et des croûtons de coco pimentés. Ou encore des tapas à déguster avec de l’aïoli à la crème de noix de macadamia. Sans oublier des gourmandises sucrées à tomber, comme les rouleaux poire-cacao à base de crêpes crues, ou les sorbets à la minute.

Tu as aussi des recettes de smoothies, de lassis ( faut que je teste ça ! ), et de frappés. Ainsi que des grignotages healthy, allant du granola, aux barres énergétiques, ou encore aux chips de légumes et crackers.

 

Il y en a vraiment pour tous les goûts et toutes les papilles !

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Alors si tu le veux toi aussi , ce livre, il est dispo ICI pour 29,95€ .

 

 
Pssstttt…. J’ai un secret à te confier…. Je vais bientôt te poster des recettes que j’aurai réalisées avec ce super bouquin !