Hygge, ou comment trouver le bonheur à la Danoise

Vendredi 04h58… Au moment où je commence cet article, je vis un instant totalement hyggeligt.

Non, je n’ai pas décidé de communiquer avec des martiens…

Je te parle juste de HYGGE.

Je ne parviens plus à dormir. Impossible. Plusieurs longues minutes que je me retourne dans mon lit. Du coup quoi de mieux que de m’offrir un peu de hygge ?

Je suis seule, enfermée dans ma salle de bain, le mini chauffage et la pendule pour seuls bruits. Le reste de la maison est silencieuse… Tout le monde dort… Moi, je suis plongée dans l’eau bouillante, tranquillement installée dans la baignoire, savourant ces minutes qui s’écoulent. Je lis quelques pages, jusqu’au moment où mes yeux commencent à clignoter doucement, me prévenant qu’ils ne vont pas tarder à se fermer. Alors, je me laisse bercer par Morphée…

 

 

Hygge, ou comment trouver le bonheur à la Danoise

 

Le hygge c’est ça… Des petites choses ordinaires de notre vie, qui nous permettent de nous sentir bien, heureux, détendus et en sécurité… Un sentiment de quiétude et d’exquise allégresse, de légèreté…

Du moins c’est que j’en ai compris au travers des lignes de l’excellent bouquin Le livre du Hygge – Mieux vivre, de Meik Wiking, président de l’Institut de recherche sur le Bonheur de Copenhagen.

Le hygge, qui se prononce hou-ga, c’est se réjouir des choses simples. C’est l’état d’esprit général des pays scandinaves.

Et lorsque l’on prend en compte que les Danois sont les gens les plus heureux du monde, malgré une météo peu favorable chez eux, on n’a franchement qu’une seule envie, apprendre leur méthode.

Chez eux, on évite le stress…. On termine le boulot assez tôt pour pouvoir profiter de ses proches, donner le bain aux enfants, jouer, et dîner tous ensemble…. La famille tient un rôle important voire primordial.

On se construit un petit cercle d’amis ( le hygge serait mieux seul ou à 2, et au maximum à 4 ), avec qui on aime passer son temps, sans se prendre la tête, sans faire de chichis… Avec qui on peut hyggesnakkede pendant des heures ( discussion superficielle en évitant les sujets controversés ), bien installés au coin du feu.

On prévoit des journée cuisine avec les personnes à qui l’on tient, où chacun apporte de quoi préparer un plat / une pâtisserie / un pot de confiture. De cette façon, plusieurs mets sont réalisés et il est ainsi possible soit de se faire avec un bon repas tous ensemble, soit que chaque convive puisse conserver chez lui différents bocaux savoureux. Car les Danois ne voient pas les choses comme nous lorsqu’ils veulent inviter du monde chez eux. Les hôtes ne vont pas passer des heures à cuisiner pour ensuite servir leurs amis. Ils préfèrent largement mettre tous la main à la pâte. C’est bien plus hyggeligt. Plus convivial.

Le hygge, c’est aussi une question de lumière. Peu importe que ce café ne soit pas classé dans les meilleurs, ou que ce qu’il serve ne soit pas au top, du moment que la lumière est convenable, l’endroit sera hyggeligt. Pour être hygge, il faut privilégier la douceur des bougies. Pas de lumière trop vive… L’ambiance n’en sera que meilleure.

Le froid ne motivant pas forcément à mettre le nez dehors, les Danois adorent le fredagshygge et le sondagshygge ( le hygge des vendredis et dimanches). Et je dois dire que j’aime de plus en plus ça moi aussi. Toute la famille pelotonnée sur le canapé, avec de grosses couvertures bien chaudes, des chaussettes épaisses, son hyggebukser ( un vieux pantalon ultra confortable qu’on ne met jamais dehors ), du thé, des gâteaux, des livres, de la musique…. On se détend…. On prend le temps de vivre l’instant présent…. De faire une pause…. D’écouter l’eau qui ruisselle sur les vitres…. Le vent qui souffle au dehors….

Le hygge, c’est le cocooning.

 

Hygge, ou comment trouver le bonheur à la Danoise

 

Mais pas que….

D’autres points sont importants pour ressentir le bonheur Danois.

La gourmandise est de mise. Pas de hygge sans gâteau ou boisson chaude…. Même au travail, les Danois passent leur vie à dévorer des pâtisseries et des confiseries ( ils font d’ailleurs partie des plus gros consommateurs de friandes au monde ). Le Kagemand, un genre de bonhomme en pain d’épices géant, bourré de beurre et de sucre, puis décoré de bonbons et de bougies, est leur idole et s’incruste dans les goûters d’anniversaires. Imagine les festins lors de Noël, le moment de l’année le plus hyggeligt pour eux.

Avec ça, un gros mug de café, de chocolat chaud ou mieux, de glogg ( vin chaud ) est obligatoire.

D’ailleurs, le fait maison est des plus hyggeligt. Il faut de bons petits plats mijotés et réconfortants, tel que le Skibberlabskovs ( ragout à base de poitrine de bœuf ), mais aussi des baguettes enroulées appelées Snobrod.

Ne pas oublier non plus la nature. Le hygge c’est être proche de la nature. Se promener dans la neige en écoutant le craquement que font nos pas dessus… Apprécier la beauté de ce qui nous entoure… Et faire rentrer cette magnifique nature dans son intérieur, en meublant sa maison avec du bois, de la laine, des matières naturelles… Sans se ruiner car la récup est hyggeligt. Il faut se créer un nid douillet, qui donne envie de rester là. Le must étant d’avoir une cheminée mais aussi un hyggekrog, c’est à dire un petit espace confortable, avec des coussins, où l’on pourra se lover et se détendre.

Si les Danois sont tellement heureux, c’est aussi car pour eux, l’égalité va de soi. On ne se met pas en avant. << Nous >> avant << Je >>. Voilà pourquoi ils aiment cuisiner avec leurs proches. Ils se répartissent les taches, tout comme le temps de parole, et trouve cela logique d’écouter les autres plutôt que d’accaparer la conversation.

Bref….

Le hygge, c’est un mode de vie, que l’on partage avec sa tribu, autour d’une part de gâteau et d’un verre de vin chaud, installé confortablement, pour se sentir en paix et en sécurité.

Si toi aussi, tu veux découvrir ce bonheur, rien de plus simple. Allume des bougies, arrête ton pc et ton téléphone, sors un jeu de société ou Le Livre du Hygge de Meik Wiking ( qui pour ma part, m’a apaisé à peine le premier chapitre entamé, et va devenir une référence pour moi ), enfile une tenue confortable avec de grosses chaussettes, et pause toi sous une douce couverture.

Mes ptites décos de Noël homemade 2

Je t’ai déjà montré quelques unes des décorations de Noël qu’avec ma tribu, nous avons réalisées cette année.

Mais ce n’est pas tout ce que nous avons fait.

Beaucoup de boulot pour un Noël 2016 au top ^^

Alors viens, suis moi, j’te fais une petite présentation du reste de ce que nous avons préparé….

Et peut être même que si tu es sage, j’te montrerai mon sapin….

Bougeoirs verres à neige - DIY

Pour commencer, je te propose un DIY pour créer ces bougeoirs originaux, version verres à neige.

Bougeoirs verres à neige - DIY

Bougeoirs verres à neige - DIY

Il te faut 3 verres à pied, du carton, de la fausse neige, de la déco ( pommes de pin, ruban, miniatures de Noël, branches de sapin…. a toi de voir… ), un pistolet à colle, un crayon et des ciseaux.

Mes verres, le mini sapin et les figurines, viennent de chez Emmaüs. Achetés pour 3 fois rien…

Bougeoirs verres à neige - DIY

Retourne un verre et trace sur le carton son contour, de façon à obtenir un cercle.

Fais cette opération 3 fois au total, puis découpe les cercles.

Bougeoirs verres à neige - DIY

Colle les décors sur les cercles de carton, en insistant bien sur la dose de colle ( en mettre en dessous des décos et faire un joint autour ).

Bougeoirs verres à neige - DIY

Verse dans les verres un peu de fausse neige.

Bougeoirs verres à neige - DIY

Mets de la colle sur tout le bord du verre et dispose rapidement le carton avec les décors dessus ( la tête en bas ).

Appuie bien.

Une fois que c’est bien sec, gratte avec un ongle le surplus de colle qui pourrait avoir débordé sur l’extérieur du verre.

Bougeoirs verres à neige - DIY

Retourne les verres et place des bougies dessus.

Bougeoirs verres à neige - DIY

Bougeoirs verres à neige - DIY

Bougeoirs verres à neige - DIY

Tu vois cette adorable petit renne au nez rouge, qui se nomme Rudolph ?

Pour le réveillon, il sera fixé sur les verres, pour servir de marque-place.

Marque-place Rudolph le renne et sapins en papier

Pour le réaliser, c’est très simple.

Tu dessines ton renne sur une feuille de canson. Tu colories en rouge son nez. Puis tu inscris dessus le prénom de tes invités.

Pour finir, à l’aide d’un morceau de scotch replié sur lui même ( de façon à former un anneau ), tu le fixes sur les verres. Tu peux aussi tout bêtement le poser sur le bord des assiettes ou sur la table….

Marque-place Rudolph le renne et sapins en papier

Pour décorer la table, je suis partie dans l’idée de mettre plein de sapins.

Du coup, j’ai confié cette mission à Monsieur Parfait, qui est un as de l’origami.

Il lui a suffit de suivre la vidéo ci-dessous…

 

Nous avons donc un max de jolis sapins à disposer sur la table pour le repas du 24 décembre.

Marque-place Rudolph le renne et sapins en papier

J’ai l’habitude de conserver les bocaux vides ( de condiments, confiture, etc… ).

Alors j’ai décidé d’en utiliser certains pour ma déco.

Bocaux de Noël, sucre d'orge et photophores

J’ai sorti mes posca blanc et rose pâle, et j’ai dessiné sur les bocaux, des flocons de neige de différentes tailles, ainsi que des points. Ensuite j’ai noué un ou plusieurs rubans, sur la partie où normalement on visse le couvercle.

Me voici avec un super présentoir pour les cannes de sucre d’orge.

Bocaux de Noël, sucre d'orge et photophores

Dans certains, j’ai mis du blé de la Sainte Barbe, qui devrait avoir poussé d’ici Noël. Du moins je l’espère ^^

Il me reste encore quelques bocaux prêts, dans lesquels je disposerai des bougies, de façon à en faire des photophores.

Sapin naturel en branches et cheminée en papier

Sapin naturel en branches et cheminée en papier

Les gremlins aussi ont leur petite déco de Noël dans leur chambre.

Ils ont réalisé un sapin naturel, créé à partir de branches reliées entre elles par de la ficelle, qu’ils ont ensuite décoré. Ainsi qu’une cheminée en papier.

Allez….

Comme tu es une petite licorne sympa et que j’t’aime bien, j’te montre un peu de notre sapin et de ce qui l’entoure…

As-tu une idée du thème?

Noël Disney

Noël Disney

Noël Disney

Noël Disney

Noël Disney

Noël Disney

Noël Disney

Noël Disney

Bien entendu, chez nous, Noël rime avec Disney…. ( Mais si ça rime!!! Puis ce que je te le dis! )

Certaines décos viennent de Disneyland, d’autres de Disney Store et d’autres encore ont été fabriquées par nos ptites mains l’année dernière ( le tuto est ici ).

Tu constateras que nous n’avons pas mis de guirlande ( mise à part les lumineuses ).

J’ai eu envie de changer et de créer des nœuds à suspendre aux branches. Je trouve que ça donne un ptit côté girly et chic…. ( Pour savoir comment faire de tels nœuds, c’est ici ).

Noël Disney, santons et autres déco

Plus de place dans ma veranda pour stocker mon matériel de sport ^^

Car en plus du sapin et de la cheminée, nous avons installé notre village de santons…

Noël Disney, santons et autres déco

Noël Disney, santons et autres déco

Au pied du sapin, un ptit univers féerique….

( Pour fabriquer des boules à neige, comme celles de la dernière photo, c’est là. )

Vivement Noël !

DIY Cheminée de Noël en carton

<< Dans son manteau rouge et blanc
Sur un traîneau porté par le vent
Il descendra par la cheminée
Petit garçon, il est l’heure d’aller se coucher >>

J’ai le cœur en chamallows en ce moment. J’ai juste envie de faire oublier à mes nains les évènements de ces derniers temps et de les plonger dans un Noël plein de magie, de joie, de nounours et de licornes…. Je veux de belles couleurs,  plein de lumière, du brillant, des strass et surtout beaucoup d’imagination. Ils sont trop petits pour penser déjà à l’avenir. Ils doivent rester dans un univers rempli de bisounours, où ils peuvent rêver et espérer. Un monde à la Disney mais sans les méchants.

J’ai décidé que cette année, on allait se faire un Noël un peu plus traditionnel que les autres années. Un noël un peu plus américain, avec des musiques de là-bas ( je trouve les chansons de Noël françaises moins sympa ), du lait de poule, des cookies et sablés, peut être même une dinde et surtout, surtout, plus de déco que d’habitude.

En général je n’achète rien de spécial pour décorer la table. Je fais avec les moyens du bord, avec les décos que je n’ai pas mises sur le sapin, bref rien de bien recherché. Mais cette année je compte me bouger un peu plus. Je veux des rennes, je veux des messages d’amour…. Et du coup, je craque sur pas mal de choses dans les magasins. ( Je te montrerai ça une autre fois. )

Je sais que cette année sera surement la dernière où Mlle Princesse croira encore au Père Noël. Monsieur Parfait n’y croyant plus depuis pas mal de temps, je pense que l’année prochaine, seul Petit Roi y croira toujours. J’espère tout de même me tromper et que par chance l’année prochaine, les deux petits penseront encore que le Vieux Barbu existe….

C’est aussi pour ça que je veux leur mettre des paillettes plein les yeux. Je veux voir leurs magnifiques sourires quand ils découvriront leurs cadeaux.

Donc pour pousser la magie plus loin, j’ai décidé de fabriquer une fausse cheminée. Bah oui. Petit Roi m’a demandé il n’y a pas longtemps comment le Père Noël pourrait venir chez nous, puisque nous n’avons pas de cheminée. Je lui ai fait voir un passage du film Super Noël, pour lui montrer que le Vieux Barbu, avec ses pouvoirs magiques, parvient à faire apparaître des cheminées dans les maisons qui n’en ont pas. Cheminées qui disparaissent dès qu’il a terminé de déposer les cadeaux.

Je lui ai expliqué que j’allais faire une cheminée en carton et que le Père Noël réussirait, encore une fois grâce à ses pouvoirs, à passer dedans. Il était ravi.

Quand il a vu la cheminée mise en place près du sapin, avec sa chaussette de Noël et celles de ses frangins accrochées dessus, il est resté scotché devant. Pas simple de le mettre au lit après ça. Il ne quittait plus les lumières représentant les flemmes.

Bon, ça n’a rien à voir avec un bon vrai feu de cheminée, devant lequel on peut se réchauffer et bouquiner. Mais c’est déjà mieux que rien. Puis comme ça, Petit Roi est rassuré et ne se demande plus si le Père Noël pourra rentrer chez nous.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Alors après les décos de sapin Disney, les sachets cadeaux en papier et les mini-cloches, je te propose aujourd’hui de réaliser cette cheminée en carton pour décorer ton chez toi.

Pour cela il te faut :

*un très gros carton ou plusieurs plus petits

*du bon scotch

*de la peinture ( rouge, marron, noire, blanche et jaune )

*une guirlande lumineuse

*des branches

*des pommes de pin

*un cutter

Pour commencer il faut créer la cheminée. Viendra plus tard l’étape de la déco.

L’Homme ayant rapporté un énorme carton, il a fallu qu’il le coupe en deux. Il a glissé une des deux moitiés dans l’autre, de façon à rendre plus solide la cheminée. Ensuite il a découpé l’ouverture de la cheminée dans l’un des côtés du carton. Il a bien scotché toutes les arrêtes du carton, encore une fois pour consolider le tout.

Avec le morceau qu’il venait de découper pour faire l’ouverture de la cheminée, il a fermé les côtés intérieurs.

Si tu as plusieurs petits cartons, tu peux aussi réaliser cette cheminée. Il te suffit de former deux piles identiques de cartons, que tu scotches bien et de les relier par un carton rectangulaire, de façon à former un pont. Ensuite ferme l’arrière de la cheminée avec une grande feuille ou une plaque cartonnée.

Maintenant on passe à la partie déco.

Pas facile de protéger le sol quand Mister Moonlight décide de venir jouer avec la bâche…..

L’Homme ayant terminé son boulot, à mon tour de jouer.

J’ai utilisé de la peinture rouge, marron et noire pour peindre la carton, de façon à obtenir différentes nuances pour les briques. Le bas et le font de la cheminée, eux, ont été peints en noir.

Ensuite avec de la peinture blanche, j’ai réalisés les joints des briques. Ca prend pas mal de temps, surtout que suivant la peinture il faut deux couches de blanc, mais c’est simple à faire.

Niveau peinture, il ne reste plus qu’à faire des flemmes sur le font de la cheminée. Du jaune, un peu de rouge ( à mettre directement sur le jaune sans attendre qu’il soit sec, pour obtenir par endroits du orange ) et le tour est joué.

Une fois la cheminée sèche et mise en place, les nains et moi avons disposé des branches et des pommes de pin à l’intérieur de notre création. J’ai ajouté une guirlande lumineuse à ampoules blanches, sur les branches.

Et pour finir, j’ai enfoncé des vis noires dans le carton pour y suspendre les chaussettes de Noël des enfants.

Nous voici avec une vitrine de Noël chez nous. Comme ça, on évite aux petites mains du nain que je garde d’essayer de toucher à tout et surtout à Moonlight de grimper dans le sapin et de le faire tomber comme l’année dernière…. Et avec un peu de chance, le sapin n’étant pas dans une pièce avec radiateur, il tiendra peut être un peu plus longtemps….