Tartelettes salées à la carotte et à l’échalote

On connaît tous les cubes aux légumes ou / et à la viande, que l’on ajoute bien souvent dans les soupes, pot-au-feu et autres plats du genre.

Perso, j’adore faire juste un bouillon avec ceux-ci et y mettre des vermicelles. Un repas ultra simple et rapide, qui réchauffe bien en hiver et console tous les petits chagrins des gremlins comme des trolls.

Mais en général, dans ce style de cubes, il y a tout et n’importe quoi comme ingrédients. On est bien loin de la photo qui illustre la boîte et nous vend du rêve.

Tartelettes salées à la carotte et à l'échalote

C’est pourquoi, j’avais très envie de découvrir la gamme Française Carrés Futés.

Le petit renard cuistot nous garantit des carrés fondants 100% naturels ( entre 3 et 5€ suivant la saveur ), qui ne contiennent que des légumes et une pointe de beurre de cacao. Pas d’additifs, ni d’exhausteur de goût. Encore moins de colorant ou de sel.

Parfait pour cuisiner des recettes saines et pleines de saveurs, qui peuvent même être végétariennes puisque ces carrés sont totalement végé !

Il y a même désormais des Carrés Fruités, pour les desserts et gâteaux !

Tartelettes salées à la carotte et à l'échalote

Le must, c’est que notre petit renard a eu la bonne idée de créer des carrés qui fondent facilement, mais peuvent aussi être râpés, ce qui permet de les incorporer autant dans du chaud que du froid.

Tartes, quiches, cakes, plats mijotés, poêlées, viande, poisson, mais aussi sauces, salades…. Rien n’arrête ces carrés de légumes.

Puis ne sont-ils pas trop mignons avec leur allure de tablette de chocolat ! Complètement gourmands du look à la bouche !

Du made in France, éco-responsable ( emballages biodégradables et recyclables ), bien plus sain que les classiques cubes de bouillon.

C’est donc dans de petites tartelettes aux légumes que j’ai inclus les Carrés Futés à la tomate / poivron / basilic / échalote ( à acheter en ligne ou chez un revendeur ). Directement ajoutés dans la pâte pour parfumer celle-ci et lui apporter un peu d’originalité.

Et pour rappeler la saveur de l’échalote, j’en ai utilisé dans la garniture à la carotte.

Ces tartelettes font de belles entrées ou sont même top pour un apéro dinatoire.

Pour 6 tartelettes, il te faut :

La recette :

Mélange le levain avec l’eau de cuisson.

Ajoute la farine et le bicarbonate.

Fais fondre la margarine et ajoute dedans les carrés de légumes pour qu’ils fondent eux aussi.

Ajoute le tout dans la préparation de départ.

Mélange bien pour obtenir une pâte homogène.

Laisse reposer la pâte à température ambiante pendant 1h.

Epluche les carottes et l’échalote.

Râpe bien le tout.

Mélange les œufs avec le lait, la maïzena et du sel.

Ajoute les légumes râpés.

Etale la pâte sur un plan de travail fariné et coupe 6 cercles.

Fonce 6 petits moules à tarte et pique les fonds de pâte avec une fourchette.

Verse la préparation aux légumes dessus.

Enfourne 12 min à 180°C.

Tartelettes salées à la carotte et à l'échalote

Astuce : s’il te reste de la pâte, réalise des petits biscuits avec celle-ci.

Zéro déchet : j’utilise l’eau de cuisson de mes féculents

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Si tu as bien fait attention, dans certaines de mes dernières recettes, j’utilise de l’eau de cuisson. Peut être as-tu été intrigué par cela… Quel est l’intérêt? Qu’est-ce que j’en fais?

Laisse moi t’expliquer tout ça.

Le premier avantage est d’éviter le gaspillage. Plutôt que de jeter l’eau après la cuisson d’une dose de spaghetti et de repartir sur de nouveaux litres de flotte pour la cuisson des patates du soir, autant continuer avec la même ration. De belles économies sur la facture d’eau, au fur et à mesure, et une petite action écologique.

Ensuite, il faut prendre en compte que l’eau de cuisson contient énormément de nutriments. En effet, c’est dans cette eau que part la majeur partie des nutriments des aliments qui y ont pris un bain.

Personnellement, c’est au travers de la pâtisserie et de la boulange que j’utilise le plus mon eau de cuisson récupérée. Les féculents, tels que les pâtes, les pommes de terre ou le riz, relâchent beaucoup de gluten dans l’eau. C’est donc parfait pour aider les pâtes à lever.

De plus, ça me permet d’éviter d’utiliser du lait. Je remplace tout simplement le liquide de départ d’une recette, par la même dose d’eau de cuisson. Au besoin, j’ajoute juste 1CS de lait en poudre, mais c’est vraiment très rare.

Avec mon eau de cuisson, j’obtiens aussi bien de belles gaufres, que du pain, des brioches, des gâteaux ou de la béchamel…. Rien ne m’arrête, je teste cette méthode un peu partout ! Et je remarque qu’en plus d’avoir de jolies pousses pour mes pâtes, cela donne aussi beaucoup de moelleux.

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Il est aussi possible de se servir des eaux de cuisson ( de féculents et légumes ) pour le ménage ( laver le carrelage, faire briller l’argenterie, décaper la vaisselle et les poêles, etc… ), dans le jardin ( désherbant, engrais naturel ) et même en cosmétique ( soin des cheveux, hydratation de la peau, etc ).

Certaines de ces eaux sont aussi pas mal pour les problèmes de digestion et ont un effet énergisant.

A savoir que l’eau de cuisson des légumes et des viandes, sont au top pour réaliser des bouillons maison.

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Bref, il suffit de mettre un grand saladier sous ta passoire pour récupérer l’eau de cuisson, puis de la conserver dans un bocal ou une bouteille, au frigo. Libre à toi ensuite de l’utiliser en fonction de tes envies et besoins.

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Soupe miso et légumes, exrpress et légère

Parfois je sens que mon corps a besoin de faire une pause. Qu’il faut que je privilégie un repas léger, pour que mes intestins puissent être moins sollicités de façon à reprendre du poil de la bête. Une bonne détoxification.

Dans ces moments là, le mieux pour moi est de me faire un bouillon simple, que je consomme le soir.

Voici un de ceux que j’aime le plus me faire, avec peu d’ingrédients et de manipulation, et une douce saveur de miso.

Pour 1 bol, il te faut :

  • 1/2 bol d’eau
  • 1 CS de pâte miso
  • 1 champignon
  • quelques rondelles de radis noir
  • quelques feuilles d’épinard

La recette :

Fais chauffer l’eau et dilue dedans le miso.

Ajoute les légumes coupés en morceaux.

Laisse cuire 3 à 4 minutes, de façon à garder le croquant du radis noir.

Déguste de suite.