Beignets fourrés sans gluten et cuits au four

Beignets fourrés sans gluten et cuits au four

Seconde recette en ce Mardi Gras.

Après les bugnes au miel citronné, voici des beignets fourrés sans gluten, qui restent sains puisqu’ils ne passent pas par un bain d’huile, mais cuisent au four.

De plus, ils sont fourrés avec ma pâte à tartiner maison au kaki et à la caroube.

Beignets fourrés sans gluten et cuits au four

Pour 12 beignets, il te faut :

  • 100g de farine de lupin
  • 100g de farine de soja
  • 100g de fécule de pomme de terre
  • 1/2 sachet de levure
  • 1CS de bicarbonate
  • 1CS de poudre magique 
  • 200g d’eau gazeuse
  • 1CS de vinaigre de cidre
  • 2 œufs
  • 40g d’huile de coco
  • 5ml d’édulcorant liquide
  • 1 bouchon de rhum
  • lait de soja
  • pâte à tartiner maison kaki caroube
Beignets fourrés sans gluten et cuits au four

La recette :

Mélange les ingrédients secs.

Fais fondre l’huile de coco et mélange les ingrédients secs à ceux humides.

Laisse la pâte repose une bonne heure.

Divise la en 12 pâtons et forme des boules.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisse reposer encore 30 minutes.

Badigeonne les de lait de soja.

Enfourne 15 min à 180°C.

Laisse refroidir sur une grille.

Beignets fourrés sans gluten et cuits au four

Le fourrage :

Ces beignets étant plus compacts que ceux à la farine de blé, aide toi d’une cuillère parisienne pour creuser ceux-ci par le dessous.

Ajoute un peu de pâte à tartiner maison ou de compote.

Referme avec le morceau enlevé lors de l’étape précédente.

Beignets fourrés sans gluten et cuits au four

Astuce : tu peux remplacer la poudre magique par du Mix’ Gom ou de la gomme de Xanthane ( pour lier les préparations sans gluten ).

Bon Mardi Gras !

Bugnes sans gluten, au miel citronné

Mais? Ne serait-on pas Mardi Gras ?

Oh oui! Oh oui!

Ce qui veut dire que traditionnellement, c’est le moment de manger des beignets et crêpes, pour utiliser les ingrédients gras, comme le beurre, que l’on n’est plus censé consommer durant le Carême.

Bon… Pour moi, Mardi Gras rime surtout avec Carnaval et souvenirs d’enfance, lorsque je réalisais des bugnes avec ma grand-mère.

J’adorais couper la pâte avec la roulette crantée. Faire des losanges, triangle et autres formes, puis inciser le centre des futurs beignets, pour finir par les regarder gonfler dans l’huile lors de la cuisson.

Dois-je avouer que j’aimais aussi beaucoup déguster des petits morceaux de la pâte non cuite ^^

Cette année, j’ai refait ces beignets gravés dans ma mémoire, mais en modifiant la recette de base.

Pas de Mardi Gras bien lourd pour nous ( oui, oui, NOUS! car comme ils sont à IG bas, j’en ai mangé! ).

J’ai évité de les blinder de beurre et de gluten. Et j’ai opté pour une cuisson au four, plutôt que de les jeter dans un bain huileux.

Parfumés au miel Secret d’Hiver de chez Famille Mary, qui contient de l’huile essentielle de citron, ces beignets nous ont plongés à la fois dans Carnaval et la Fête des Citrons de Menton.

Pour une vingtaine de bugnes, il te faut :

  • 50g de farine de lupin
  • 50g de farine de soja
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 1/2 sac de levure chimique
  • 1/2 CS de bicarbonate
  • 30g d’huile de coco
  • 1 à 2 CS de jus de citron
  • 1CS de vinaigre de cidre
  • 3 œufs
  • 20 à 30g de miel Secret d’Hiver
  • lait de soja

La recette :

Mélange les ingrédients secs.

Fais fondre l’huile de coco.

Incorpore les ingrédients humides aux ingrédients secs.

Laisse reposer la pâte une bonne heure.

Étale la sur un plan de travail fariné.

Coupe des bandes de pâte d’environ 2 cm de large.

Divise les pour faire des rectangle ou des losanges.

Fais une entaille au centre de ceux-ci.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisse reposer 15 min.

Badigeonne les de lait de soja.

Enfourne 7 min à 180°C.

Laisse les tiédir sur une grille puis déguste les.

Astuce : tu peux les saupoudrer de stevia et les tremper dans un verre de lait chaud. C’est un régal ^^

Merci à Famille Mary de m’avoir offert ce pot de miel qui sent si bon les agrumes !

Tu sais quoi? Mon rêve à moi, ce serait de faire Carnaval à la Nouvelle Orléans… Jazz, fête, beignets, bayou…

Beignets aux pommes vegans, au four

 

 

Beignets aux pommes vegans, au four

Mardi gras….

Rien que le nom ne me fait pas envie et me plonge dans une odeur de graillon…

Encore plus lorsque l’on sait qu’il s’agit d’une période, qui traditionnellement marque la fin de la semaine des 7 jours gras. Comme si après Noël, Nouvel An, la galette des rois et la Chandeleur, on avait encore besoin de ça pour exploser nos pantalons ^^

Moi ce que je préfère à ce moment là, c’est le Carnaval. Les déguisements, les confettis, la musique, les chars et parades…. Je ne suis pas de Nice pour rien….

 

 

Beignets aux pommes vegans, au four

Mais comme je veux faire plaisir à mes gremlins en leur permettant de se régaler avec des beignets, j’en ai préparé en version healthy et végan.

J’ai d’ailleurs décidé de faire un mélange entre Mardi Gras et le Nouvel An Chinois.

Je me suis inspirée des beignets de fruits que j’adore tellement dans les restaurants asiatiques.

Résultat, des beignets végans aux pommes, sans sucre, mais riches en protéines grâce au tofu et à la farine de lupin.

Pas de matière grasse, que ce soit dans la pâte, ou pour la cuisson, puisqu’ils sont cuits au four.

Alors oui, ils n’ont pas forcément l’allure des bugnes que l’on réalise normalement lors de cette fête, mais je peux t’assurer qu’ils sont délicieux. Légers et très moelleux, avec une tranche de pomme fondante à l’intérieur.

 

Beignets aux pommes vegans, au four

Pour 12 beignets, il te faut :

  • 2 petites pommes bio
  • 70g de farine de lupin
  • 30g de lin
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 100g de tofu
  • 100ml de lait d’amande
  • 75ml d’eau
  • 1CC de cannelle
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2CS de stevia à pâtisserie

 

 

Beignets aux pommes vegans, au four

Enfile ton tablier :

Mets dans ton blender la farine de lupin, les graines de lin, la fécule de pomme de terre, le tofu, le lait d’amande, l’eau, la cannelle, la levure et la stevia.

Mixe bien jusqu’à obtenir une pâte épaisse, collante et homogène.

Verse la dans un saladier que tu recouvres d’un torchon et laisse la reposer au moins 1h dans un endroit chaud ( sur ta box tv c’est pas mal ^^ ).

Lave les pommes et coupe les en 6 rondelles chacune ( pas besoin de retirer la peau ou les pépins ).

Plonge les rondelles dans la pâte et à l’aide d’une cuillère, enrobe les bien ( ce n’est pas facile et c’est un peu long, car la pâte à tendance à glisser sur la pomme, mais avec un peu de patience tu vas y arriver sans problème ).

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourne à 180°C pendant 15 minutes.

Laisse refroidir quelques instants avant de déguster tes beignets, histoire de ne pas te brûler.

 

 

Beignets aux pommes vegans, au four

Beignets de Noël, 2 recettes pour beaucoup de gourmandise

Pour les fêtes de fin d’année, tous les ans, mon beau père avait l’habitude de préparer des tas de sablés, de spritz et de beignets.

Il en faisait tellement, qu’en plus de pouvoir en manger durant le repas de famille, on pouvait tous en remporter chez nous, dans de grosses boîtes métalliques décorées de rennes et du Vieux Barbu. Et je peux te dire, cher lecteur, que ça en faisait des gâteaux et des heures de boulot pour tout faire. Car mine de rien, le Chéri ayant 2 frangines, qui ont toutes deux un chéri, sans oublier leurs gremlins et les notres, ainsi que mes beaux parents, il fallait de quoi rassasier 16 personnes….

T’imagines le temps en cuisine??!!

Bref…

Si je te raconte tout ça, c’est parce que je suis juste accro aux beignets de Noël qu’il nous préparait.

Un vrai régal. The gourmandise qu’il ne faut pas me laisser sous le nez

Alors cette année, l’Homme et moi, avons décidé de réaliser ces p’tites douceurs, très moelleuses à l’intérieur et à l’extérieur recouvert de sucre à la cannelle.

Mais en modifiant légèrement la recette de base, pour l’alléger un peu, car il faut bien le reconnaître, c’est loin d’être light ( mais c’est si bonnnnn ^^ ).

Beignets de Noël, 2 recettes pour beaucoup de gourmandise

Pour environ 1 kg de beignets de Noël, il te faut :

*125g de poudre d’amande

*200g de sucre

*100g de beurre de soja

*4 oeufs

*330g de farine T55

*80g de farine complète

*90g de maïzena

*1 petit verre de kirsch ( genre verre à tequila )

*100g de sucre + 1CS de cannelle ( pour rouler les beignets dedans )

*huile de friture

Beignets de Noël, 2 recettes pour beaucoup de gourmandise

Direction la cuisine :

Mélange le sucre, les farines, la maïzena et la poudre d’amande.

Incorpore les œufs, le beurre fondu et le kirsch.

Travaille bien la pâte avec tes mains, puis roule la sur une table farinée pour lui donner la forme d’un long boudin de 4 à 5 cm de diamètre ( si tu trouves ta pâte trop collante pour pouvoir la façonner correctement, mets la quelques temps au frigo ).

Divise la pâte en petits morceaux de calibre plus ou moins identique.

Roule les dans tes mains pour former de petits boudins d’environ 5 à 6 cm de long.

Fais les frire dans de l’huile bien chaude, jusqu’à ce qu’ils soient dorés et aient un peu gonflé.

Égoutte les sur du papier absorbant, puis roule les dans la foulée, encore chauds, dans le mélange sucre et cannelle.

Beignets de Noël, 2 recettes pour beaucoup de gourmandise

Arriveras-tu à attendre qu’ils refroidissent avant de te jeter dessus?

Après avoir préparé ces beignets, j’ai commencé à cogiter et à me demander si je ne pouvais pas les rendre encore plus soft, tout en gardant le côté gourmand.

Car adorant vraiment ces beignets, il me fallait une alternative pour pouvoir en dévorer plus souvent que juste à Noël, sans prendre 20 kilos.

J’étais sur le point d’aller me coucher, quand j’ai fait demi-tour, pour rejoindre à nouveau ma cuisine, avec une idée de recette en tête.

N’étant pas certaine du résultat, je suis partie sur des quantités plus réduites qu’avec la recette de mon beau père, histoire de ne pas gâcher trop d’ingrédients, si finalement ça ne donnait rien de concluant.

J’ai donc préparé ma pâte, l’ai mise au frigo et ai enfin retrouvé mon lit.

Le lendemain, je me suis occupée de la cuisson.

Verdict : cette nouvelle version plus light, de beignets de Noël, à la farine de châtaigne, sans beurre ni sucre raffiné ( sans prendre en compte celui dans lequel ils sont roulés ), est toute aussi gourmande et moelleuse que celle de départ. Même le Chéri l’a validé. Il trouve même l’odeur que les beignets dégagent, due à la farine de châtaigne, très agréable.

Beignets de Noël allégés, à la farine de châtaigne, tofu soyeux et sirop d'agave

Pour 500g de beignets de Noël light, il te faut :

*65g de poudre d’amande

*80g de farine de châtaigne

*120g de farine T55

*50g de maïzena

*2 oeufs

*50g de tofu soyeux

*2CS de sirop d’agave

*1/2 petit verre de kirsch ( genre verre de tequila )

*50g de sucre + 1/2 CC de cannelle

Beignets de Noël allégés, à la farine de châtaigne, tofu soyeux et sirop d'agave

Enfile à nouveau ton tablier :

Mélange les farines, la maïzena et la poudre d’amande.

Ajoute les oeufs, le tofu soyeux ( que tu auras mixé en crème ) et le kirsch.

Incorpore le sirop d’agave.

Travaille bien la pâte avec tes mains, puis roule la sur une table farinée pour lui donner la forme d’un long boudin de 4 à 5 cm de diamètre ( si tu trouves ta pâte trop collante pour pouvoir la façonner correctement, mets la quelques temps au frigo ).

Divise la pâte en petits morceaux de calibre plus ou moins identique.

Roule les dans tes mains pour former de petits boudins d’environ 5 à 6 cm de long.

Fais les frire dans de l’huile bien chaude, jusqu’à ce qu’ils soient dorés et aient un peu gonflé.

Égoutte les sur du papier absorbant, puis roule les dans la foulée dans le mélange sucre et cannelle.

Le petit goût en plus apporté par la farine de châtaigne me plait énormément. Il est discret, mais il donne un plus à ces beignets allégés. Moins gras, mais toujours hyper gourmands, avec un côté encore plus hivernal.

Pour ma prochaine fournée, je pense acheter de la stevia, pour remplacer le sucre mélangé à la cannelle.

Comme ça, à part l’huile de friture ( qui deviendra surement de l’huile de coco ), tout le reste sera vraiment bien soft et je pourrai me régaler de ces ptites tentations bien plus souvent ^^

Beignets de Noël, 2 recettes pour beaucoup de gourmandise

A conserver dans une boîte hermétique ( et à tremper généreusement dans du lait au chocolat chaud ^^ ).