Mes lectures jeunesse du moment

Mes lectures jeunesse du moment

Je veux que les fées existent, j’y crois, j’y crois !

Tout comme j’aime rêver d’un monde imaginaire rempli de dragons, de sorcières, de lutins, d’elfes et surtout de magie.


J’ai beau avoir passé la trentaine, je reste et resterai toujours une grande gamine.
Il est important de garder son âme d’enfant. Important de savoir rire et s’amuser. Important de ne pas trop se prendre au sérieux.
C’est pourquoi j’adore regarder des dessins animés, chanter des chansons de Disney, m’éclater dans les parcs d’attractions, colorier, faire de la balançoire ou encore lire des livres de contes et des mangas. 


D’ailleurs, lorsque l’on va faire un tour chez Cultura, je ne loupe jamais le rayon des bouquins pour gosses. Plus particulièrement les BD. Je suis généralement rapidement attirée par celles dont la couverture est très colorée ou qui laisse présager d’une histoire fantastique.
Je me fais une big pile prometteuse et je fonce m’installer dans un fauteuil pour oublier tout ce qui m’entoure. 

Mes lectures jeunesse du moment

Laisse moi donc ma petite fouine à lunettes, te montrer quelques unes de mes dernières lectures, qui pourront peut-être te plaire ou tenter tes enfants.

Mes lectures jeunesse du moment

Lothaire Flammes de Marianne Alexandre ( éditions Jungle ) est une bande dessinée à l’univers très coloré et pour cause ! Lothaire n’est pas un chasseur de monstres ordinaire. Pour capturer les êtres étranges qui croisent son chemin, il lui suffit de quelques formules et d’un bon coup de pinceau. Aidé de son chat-colyte , Chattertone, Lothaire vient en aide aux villageois, moyennant rétribution.

Le titre en lettres dorées tout comme les illustrations dans des tons orange / bleu / vert, rendent se livre très attrayant.

Le petit plus fort sympathique : les représentations du carnet de Lothaire à la fin de l’album, où il note la marche à suivre pour capturer les monstres.

Mes lectures jeunesse du moment

Sorceline de Sylvia Douyé et Paola Antista ( éditions Glénat ), m’a rapidement fait penser à Norbert Dragonneau . En effet la jeune fille rêve de devenir fantasticologue. Pour cela elle va devoir apprendre à soigner différents animaux légendaires dans une école un peu particulière. Mais Sorceline , aussi douée soit elle, va vite se rendre compte que la compétition bat son plein et que les mauvais coups sont de la partie. Entre pouvoirs inattendus, amis, ennemis, et événements surprenant, les cours ne seront pas de tout repos.

Des graphismes féeriques, qui collent à la perfection avec les allusions à Harry Potter, Dragon ou encore Peggy Sue, et des personnages attachants en pleine crise d’adolescence.

Mes lectures jeunesse du moment

Des lumières dans la nuit de Loréna Alvarez ( éditions Glénat ), m’a laissé un avis mitigé. Même si je suis fan de l’univers inspiré de Miyazaki et des illustrations riches en couleurs ainsi qu’en détails, l’histoire en elle même ne pas plus captivée que ça. Je n’ai pas réussi à me lier d’affection pour la petite Sandy, malgré son côté rêveur et curieux.

Pourtant l’album a de quoi donné envie de le lire. On se plonge dans l’aventure d’une fillette vivant dans un établissement catholique, qui refuse de faire du mal aux animaux et passe son temps à dessiner… Lors d’une sortie scolaire , Sandy va découvrir un monde aux allures de musée, bien caché dans la carapace d’une tortue. Cette dernière va lui demander son aide pour achever une peinture, ce qui va mener l’enfant à croiser la route d’autres créatures bien étranges.

A toi désormais de faire ton choix et de parcourir ces ouvrages. N’hésite pas à me conseiller certains livres jeunesse ^^ J’adore en découvrir de nouveaux.

Concours Bento Umami

J’envie les Japonais et leurs bentos. Toujours si appétissants. Toujours si kawaii. Franchement, quand je vois certaines photos qui passent sur le net, j’en viens à me dire que parfois il est dommage de manger ce que ces fameux bentos contiennent.

Photo récupérée Ici

Je n’imagine même pas la patience qu’il doit falloir, tout comme la maîtrise, pour réaliser d’aussi beaux plats.

Pour ma part, mes bentos sont loin d’être aussi fantastiques. Mais ce n’est pas grave. Ça n’enlève rien au plaisir que j’éprouve lorsque je les déguste.

Tu le sais, j’en emporte souvent avec moi, été comme hiver.

Et mon coup de cœur va toujours à la même enseigne. Celle que j’ai découverte l’année dernière et en qui j’ai une parfaite confiance :

Umami est une marque 100% française engagée, qui reverse 1% de son chiffre d’affaire à des associations environnementales.

Les bentos que l’enseigne propose sont de qualité, bien hermétiques, sans BPA, passant au micro-ondes / lave vaisselle et garantis 5 ans. Certains sont même éco-friendly et réalisés en fibre de bambou.

La glacière que j’ai eu la chance de pouvoir tester, est parfaite pour contenir mon bento, ainsi qu’une petite bouteille, quelques fruits et ma serviette. Pas de problème pour conserver mon repas au frais durant plusieurs heures grâce à elle, en ajoutant juste un petit pain de glace dedans.

Il ne me resterait plus qu’à essayer la théière en verre, qui m’a l’air très jolie, pour savoir si toute la gamme Umami est un combo gagnant ^^

En attendant, c’est avec joie que j’ai pu agrandir ma collection de bentos Umami, avec l’un des ptits nouveaux.

Cette version rose poudrée de leur célèbre bento à 2 étages ( dont je t’avais parlé ICI ), est adorable.

Concours Bento Umami

A la fois élégant, girly, aux couleurs toutes douces, ce bento a un design craquant qui plait autant à ma fille qu’à moi-même. Je ne te dis même pas la bataille pour savoir qui d’elle ou de moi va pouvoir l’utiliser lors des picnics ^^

Encore une fois, ce bento contient 2 séparateurs amovibles permettant d’éviter de mélanger tous les aliments, ainsi qu’un assortiment de 3 couverts ( petit regret : il manque à mon goût des petites baguettes chinoises ).

Le plus, c’est que désormais ce bento, qu’il soit dans cette teinte ou dans une autre, est livré avec un mini pot carré. Une ptite boîte qui est ultra pratique pour transporter une sauce, des graines, du gomasio, du gingembre, des olives, etc…

Concours Bento Umami

Sur ces photos, j’avais emporté une dose de ma confiture maison de mûres sauvages. Rien à coulé et malgré ma crainte de voir l’intérieur de la boîte teintée en violet à cause de cette gourmandise, il n’y a eu aucun problème au lavage ( que je fais à la main faute d’avoir un lave vaisselle ).

Bref… Tu l’auras compris, je suis vraiment ravie de mes accessoires Umami et c’est pourquoi aujourd’hui, je te propose de tenter de remporter ce joli bento rose.

Pour cela, fonce jouer au concours qui se trouve sur mon compte Instagram !

Un voyage en Grèce avec les huiles Elies

Être née dans le Sud ça vous oblige à ne jurer que par l’huile d’olive. Ce liquide coule dans vos veines, à tel point que vous en mettez partout. De la cuisine, à vos soins pour le corps et les cheveux.

Sauf que malheureusement, il est aujourd’hui très difficile de trouver une huile de qualité. Et lorsque l’on pense être tombé sur la perle rare, il arrive bien souvent que l’on soit déçu.

C’est pourquoi pour mes recettes de cet été, je m’étais mis dans l’objectif de dénicher LE produit qui saurait mettre en valeur mes plats. Celui qui lui apporterait ce petit plus à la dégustation.

J’ai donc farfouillé sur la toile et j’ai fini par découvrir la marque Elies.

L’histoire de sa créatrice, Lauren Perriot, m’a intrigué et poussé à la contacter.

Après quelques échanges, nous avons décidé de collaborer et je dois dire que j’en suis enchantée.

Pourquoi tant d’engouement pour une simple huile ?

Laisse moi t’expliquer…

L’huile d’olive Elies n’est pas une simple huile du commerce, contenant un mélange d’olives intraçable. Cette huile a une âme, une vie, que l’on peut toucher du doigt.

Mais commençons par le commencement…

Lauren Perriot a passé toute son enfance à partir en vacances en Grèce avec ses parents, gardant de merveilleux souvenirs de ces instants. Sans être née là-bas, elle a une passion pour ce lieu que je rêve moi-même de découvrir un jour.

La jeune femme va même s’y installer quelques temps avant de devoir revenir en France, période durant laquelle elle tombe sous le charme de leur huile d’olive.

Ce coup de cœur va lui inspirer un joli projet : Elies qui signifie olive en grec.

La particularité qui fait de cette huile un produit d’exception vient du QR code présent sur les bouteilles.

Rien qu’en scannant ce petit dessin qui regorge de secrets et de mystère, il est possible de connaître directement le producteur ayant permis de donner naissance à l’huile que l’on a entre les mains.

Un véritable jeu à la Sherlock Holmes, ludique, palpitant et qui garantit une traçabilité parfaite.

À peine le téléphone dégainé que l’on voyage en Grèce, pour se promener dans les parcelles du producteur à travers des photos, tout en apprenant le nom de celui-ci tout comme la date de récolte des olives présentes dans notre divin liquide.

Cette idée a pour effet de rendre chaque bouteille d’huile unique. En effet l’enseigne propose des huiles en mono-parcellaire, ce qui signifie que les olives d’une même bouteille, ne sont récoltées que sur une unique parcelle d’un unique producteur, dans la région de Kalamata. Il n’y a donc pas de mélange, juste une huile très pure et pleine de saveur.

Par conséquent, d’une bouteille à l’autre, l’arôme de l’huile d’une même gamme ou non, sera différent. Si ta première bouteille d’huile vient du producteur A et que la seconde vient du producteur B, forcément l’huile sera différente. Et même si les 2 viennent du même producteur, suivant les facteurs météorologiques l’olivier n’aura pas réagi de la même façon en continu, ni produit toujours autant d’olives.

C’est pour cela que les huiles Elies révèlent de délicates surprises à chaque flacons.

De plus les producteurs s’occupent eux-mêmes de presser à froid leur huile directement chez eux. Après quelques mois de décantage, Elies achète le fameux liquide vert aux producteurs, sans le moindre intermédiaire, pour finir par le mettre en bouteille dans l’atelier se trouvant en Tourraine. Les flacons noirs sont ensuite disponibles dans certaines enseignes BIO et dans des magasins comme Monoprix, Super U, Carrefour etc… Liste ici.

Actuellement Elies travaille avec 3 producteurs. Il est d’ailleurs ultra simple de savoir de chez qui vient notre huile, puisque le nom de celui-ci est directement inscrit sur les bouteilles.

Elies propose 2 gammes d’huile d’olive, toutes deux extra-vierges :

la gamme Delta, de producteurs non conventionnés
la gamme Beta Bio, de producteurs labellisés Bio en Grèce et contrôlés en France par Ecocerf

J’ai eu le plaisir de recevoir un flacon de chaque gamme, ce qui m’a permis de les comparer.

Dans un premier temps, j’ai été séduite par la bouteille en elle même. Un joli écrin noir, évitant au soleil et à la lumière d’abîmer l’huile, sur lequel je peux retrouver de nombreuses informations, comme le taux d’acidité ( permettant de connaître la qualité de l’huile présente dans la bouteille –  extra vierge = acidité en dessous de 0,8% ), la gamme, le nom du producteur, le type de fruité, des conseils de consommation, etc…

Un packaging sobre, élégant, qui promet de belles surprises.

Lauren P. m’ayant conseillé de commencer ma dégustation par l’huile Delta, je me suis exécutée. Rendons à César ce qui est à César, après tout elle s’y connaît largement plus que moi en matière d’huile d’olive. Donc je lui ai fait confiance.

Premier test à l’aide d’une petite cuillère. Juste l’huile, rien de plus. Mon huile Delta est très douce, avec un petit goût effectivement fruité qui me donne envie de l’utiliser sur un plat sucré salé.

Du coup, le second test a été fait avec une salade mêlant fruits et légumes. Un régal.

J’ai procédé de la même façon pour la dégustation de l’huile Beta Bio.

Tout d’abord au naturel, puis cuisinée.

Celui-ci a, me semble-t-il, un goût plus prononcé. Légèrement plus fort. Un délicieux arôme qui reste plus présent en bouche.

Je l’ai adoré sur un poisson cuit au barbecue. Juste un filet d’huile au moment de servir et un petit tour de moulin à poivre, et c’était parfait.

Tu l’auras compris, j’ai vraiment un immense coup de cœur pour l’huile d’olive Elies et tout ce qu’elle comprend, que ce soit ses belles valeurs, son engagement, son aspect ludique qui m’a fait voyager et découvrir d’où venaient les olives présentes dans mes bouteilles, et ses saveurs. 

Je compte d’ailleurs petit à petit te partager des recettes réalisées avec mes 2 huiles, qui je l’espère te plairont.

Merci à Lauren Perriot de m’avoir fait confiance en me permettant de découvrir son travail !

Crevettes à la féta by Quitoque – Avis + Code promo

Crevettes à la féta by Quitoque - Avis + Code promo
Crevettes à la féta by Quitoque - Avis + Code promo

Retour de Quitoque dans mon chez moi. Ça faisait un moment qu’on ne s’était pas croisé. 


Si tu ne connais pas cette enseigne, il s’agit d’un service de livraison à domicile, de paniers – recettes.
Pas besoin de te casser la tête pendant des heures pour trouver quoi faire au repas, car ton colis contient tous les ingrédients nécessaires à la réalisation de différentes recettes.
En gros du fait maison simple, bon, les courses en moins.


En plus les produits sont de saison et frais. Au niveau des recettes, il y en a pour tous les goûts ( viande, poisson, veggie) et celles-ci changent chaque semaines.
Pas d’engagement, tu es libre de commander ou non un panier Quitoque quand tu le veux. La livraison est gratuite et tu peux même demander à recevoir ta commande sur ton lieu de vacances. 


Comme tu peux le voir ci-dessous, rien de compliqué et un large choix de recettes différentes. Bien évidemment, tu peux aussi bien choisir un menu pour 2 personnes, que pour 3,4 ou 5 personnes. ( Astuce : si tu es seul, congèle une partie de ton plat pour une prochaine fois).

Crevettes à la féta by Quitoque - Avis + Code promo
Crevettes à la féta by Quitoque - Avis + Code promo


Le ptit plus par rapport à mes premiers repas Quitoque, c’est la possibilité de sélectionner un robot cuiseur que l’on compte utiliser pour nos recettes Quitoque, de façon à ce que ces dernières soient conçues avec celui-ci. 
L’enseigne ne s’arrête pas là et propose aussi des plats tout prêts, ainsi que du fromage et des aliments sucrés dont desserts et petits-déjeuners, du vin, etc… 

De quoi profiter d’un bon ptit plat et même apprendre à cuisiner. 
Si tu veux en profiter et découvrir Quitoque, je peux te faire bénéficier de 30€ de réduction sur ton premier panier, avec le code MAMANFEE30


Pour ma part , j’ai craqué sur les crevettes Saganaki à la féta. C’était délicieux. 
En voici la superbe recette. J’espère qu’elle te plaira. 


Pour 5 personnes, il te faut :

  • 500g de crevettes roses
  • 180g de féta 
  • 2 gousses d’ail 
  • 1250g de pommes de terre 
  • 9 tomates
  • sel
  • poivre
  • huile d’olive 


La recette :


Coupe les pommes de terre en 4 et mets les à précuire 10 à 15 min au vitaliseur. Dans une sauteuse fais dorer avec un filet d’huile les pommes de terre. Hache l’ail et coupe les tomates en dés. Décortique les crevettes et fais les revenir 2 minutes à feu moyen dans un peu d’huile d’olive. Ajoute l’ail et les tomates, puis assaisonne légèrement. Termine en émiettant la féta sur les tomates et la laisser fondre 1 minute. Sers les crevettes chaudes accompagnées des pommes de terre. 

Ma p’tite touche : accompagne tes crevettes et tes pommes de terre d’un chou Shanghai, que tu auras précuit coupé en deux, 5 minutes au vitaliseur, puis passé 2 / 3 minutes à la poêle

N’oublie pas que je suis aussi prescriptrice Vitaliseur et que par conséquent, je peux t’obtenir une réduction sur l’achat de celui-ci comme sur ses accessoires. N’hésite pas à me contacter pour cela ^^

Thennan et son grain de folie – Avis

Thennan et son grain de folie - Avis

Si tu lis cet article, c’est que tu as déjà eu le plaisir de découvrir l’univers de Drake Manekete. Si ce n’est pas le cas, fonce voir mon précédent post sur cet auteur bourré de talent et reviens ici un peu plus tard. Ce serait dommage d’être spoilé…


Quoi ? Tu restes ? Bien ! Je vois que comme moi, tu es conquis par ces romans et veux en savoir plus.


Alors allons-y.
Comme tu l’auras compris, on se retrouve ici pour que je puisse te donner mon avis sur le second tome du livre Thennan, une saga d’héroïc fantasy qui a tout pour plaire. Dragons, magiciens, créatures surnaturelles, artefacts, le tout mélangé  au cœur d’une intrigue fantastique et captivante.
Thennan les graines de la folie est comme son prédécesseur, une belle réussite qui me pousse à toujours vouloir en apprendre plus sur Myste et ses secrets.


On se prend une nouvelle fois au jeu, se tenant aux côtés de Natasha, cette jeune terrienne qui sans savoir pourquoi, a atterri un jour sur un monde bien différent du sien, où magie, pentacles, loups-garous et potions se côtoient.
Son lien si particulier avec son thennan Karsaib s’est renforcé, tout comme son attachement envers ses nouveaux amis rencontrés au cours de ses aventures passées. Elle en oublierait presque son ancienne vie sur Gaia.
Mais les étranges cauchemars de Karsaib et le comportement à la limite de la folie de certains protagonistes, vont perturber ses projets et son quotidien. Pas simple de lutter lorsqu’on ne voit pas son adversaire… 

Thennan et son grain de folie - Avis

Je crois pouvoir dire que je suis encore plus mordue de cette saga depuis que j’ai terminé ce second opus. D’ailleurs ma préférence va à celui-ci, car les personnages m’ont bien plus touché que dans le premier. Leurs liens sont désormais solides et forts, même si tout n’est pas toujours au beau fixe dans leurs relations. Et la connexion entre Natasha et Karsaib offre des possibilités infinies à exploiter par l’auteur. 
On plonge dans la tête de chacun des héros, découvrant ainsi un peu plus de leur caractère et de leur façon respective de penser. 
On retient son souffle lorsque le danger est bien trop présent et risque de coûter cher à l’un de nos personnages favoris. 
On aurait même envie, à l’instar de L’histoire sans fin, de crier aux héros de se méfier de tel ou tel compagnon, espérant qu’ils nous entendent à temps.
Bref, on dévore les pages les unes après les autres, sans se rendre compte qu’on est déjà sur le point de finir notre lecture du tome 2.


L’écriture est toujours fluide et légère. Pas de prise de tête. Aucun risque de s’ennuyer, car le parti pris de nous faire voyager aux travers des chapitres avec différents persos et non pas de suivre seulement les aventures d’un seul des héros, permet de ne pas s’essouffler. Un coup nous voici dans l’arène avec Hokeu, prêts à combattre pour l’honneur de la tribu, puis nous rions de bon cœur avec Emmy et Natasha, pour finir par sombrer dans les rêves terrifiants de Karsaib, notre dragon préféré.


Mystères, trahison, amour sont au rendez-vous pour nous faire voyager au cœur de notre imagination et de celle de l’auteur. 
Attendre la sortie du tome 3 ne va pas être chose aisée ! Pourtant je vais devoir faire preuve de patience…. 

Thennan et son grain de folie - Avis

La tribu prend la pose avec Saal Digital

Laisse moi te parler à nouveau du labo photo Saal Digital, que je t’avais déjà présenté en juin 2018.


Comme je te le disais dans ce précédent article, il est possible de réaliser et commander des livres photos très sympa et à petit prix grâce à cette enseigne.


J’en avais reçu un après avoir été sélectionnée pour tester leurs produits et je n’avais absolument pas été déçue. La rapidité et la qualité étaient au rendez-vous. 


D’ailleurs, je te laisse juger de l’état presque 1 an après sa création, de ce fameux livre photo que Saal Digital m’avait offert, via les photos ci-dessous.


Cette fois-ci, l’enseigne a lancé une campagne pour permettre de découvrir leurs tableaux photo. Bien évidemment j’ai sauté sur l’occasion pour me présenter à nouveau et c’est très rapidement que j’ai eu la chance d’apprendre que ma candidature était une nouvelle fois acceptée. 

Je suis sûrement un cas rare, car j’adore prendre des photos, je passe d’ailleurs ma vie à le faire, mais je n’aime absolument pas en afficher dans tous les coins de ma maison. 


Mise à part quelques aimants avec nos frimousses respectives fixés dans ma chambre, et 2 petits cadres trônant en haut de ma colonne à DVD dans le salon, il n’y a pas de photos de famille à la vue de tous. Tu ne risquerais pas, chez moi, de te croire dans une série américaine où les murs des baraques sont remplis de cadres.

La tribu prend la pose avec Saal Digital
La tribu prend la pose avec Saal Digital


C’est pourquoi l’idée de choisir une photo de nous cinq lors de notre séjour à Valence, pour ce tableau, m’a paru plutôt chouette, en prenant en compte qu’il sera sûrement installé à côté d’une carte du monde, où nous voulons fixer des punaises pour visualiser les différents endroits où nous aurons eu la chance de mettre les pieds.

La tribu prend la pose avec Saal Digital
Ptite réduc
La tribu prend la pose avec Saal Digital


Aimant énormément la couleur, mon choix s’est vite porté sur le tableau Alu-Dibond, qui promettait des couleurs bien vives dans sa description. 
Une impression directe UV 6 couleurs au lieu des 4 habituelles, avec des encres sans composé organique volatil, associée à un fort durcissement UV, devaient permettre une belle intensité des couleurs, avec une résolution et une netteté incomparables. 


Des mots qui ont su conquérir rapidement mon cœur de nana voulant voir la vie en arc-en-ciel. 


Qu’en est-il finalement de ces belles promesses ? 


Sans nul doute le pari est gagné pour Saal Digital, qui n’a absolument pas menti. 

La tribu prend la pose avec Saal Digital


Les teintes sont respectées à la perfection et mettent en valeur la photo, sans l’obscurcir ou la rendre pâle. L’image est colorée et attire l’ œil. Juste ce que j’espérais. 


Le côté légèrement mat de l’image ravit toute la tribu : nous n’aimons pas vraiment les images brillantes ou laquées, et avons tous un penchant pour le mat ou rustique. Peut-être est-ce dû à notre côté accro au vintage et à l’ancien… 


Pas le moindre pixel mal imprimé ou ayant sauté : je suis bluffée


Je craignais que la photo ressorte trouble, sachant que celle-ci n’était pas forcément de grande qualité car prise avec mon téléphone, et allait se retrouver imprimer en grandes dimensions ( 30 X 45 cm) , mais finalement rien à signaler de ce côté-là : comme dit précédemment tout est net. 


Le tableau fait une taille très respectable et reste extrêmement léger, ce qui une fois encore vient contredire ce que j’imaginais, moi qui pensais qu’il risquait d’être assez lourd. 


D’après le site il devrait être imperméable, ce que je suis désolée, ami lecteur, je ne pourrai pas te confirmer, n’ayant pas fait l’essai de renverser mon mug de thé dessus. On ne va pas tenter le diable… 


Niveau solidité pas de problème. Le tableau ne se tort pas et n’a pas le moindre défaut ou bosse.

La tribu prend la pose avec Saal Digital


Pour la fixation, j’ai pris le profilé de suspension en alu, qui est directement incorporé à l’arrière du tableau. Celui-ci ne se voit pas lorsque l’on est face au tableau et ne demande pas à fournir de gros efforts. Il suffit de clipser ce dernier sur les vis préalablement installées dans le mur. Bien entendu, d’autres options sont disponibles.

La tribu prend la pose avec Saal Digital


Tout comme lors de ma commande pour le livre photo, j’ai pu réaliser celle-ci en 3 minutes depuis le site de Saal Digital. Rien de plus simple : j’ai sélectionné le type de tableau qui me convenait, puis importé ma photo, choisi la dimension d’impression ainsi que la fixation, puis validé. Pas besoin d’avoir fait un Master….


2 / 3 jours après, mon tableau m’était déjà livré, bien emballé dans un carton et protégé par du papier mousse.

La tribu prend la pose avec Saal Digital

Le ptit plus, c’est que si tu hésites pour choisir le tableau, tu peux obtenir des échantillons, de façon à comparer les différentes impressions et matières.

La tribu prend la pose avec Saal Digital


Les MIB n’ont qu’à bien se tenir ! La Tribu se tape l’affiche sur ce magnifique tableau de Saal Digital ! 

Bien au chaud avec mon sweat Leuwkings

Le printemps est là. Ouais… Ok…

Les oiseaux chantent, les arbres fleurissent, les pâquerettes montrent le bout de leur nez… Mais en attendant, moi, j’ai toujours froid…


Je peux te dire, mon petit pingouin, que je regrette déjà le poêle à bois installé dans le salon de la petite maison que l’on a habité une dizaine de jours pendant les vacances.


Alors hors de question pour l’instant de sortir mes mini shorts et de ranger mes pulls. Je préfère empiler les couches et les retirer une à une au fur et à mesure de la journée. 


L’un de mes sweats chouchous du moment vient de chez Leuwkings
Il s’agit d’une petite entreprise française qui commercialise des fringues sympa, basées sur des séries cultes, des films incontournables ou encore des musiques que l’on connaît tous.


Que tu sois un geek en puissance ou un véritable noob, tu trouveras certainement ton bonheur. Supernatural, The Walking Dead, Game of Thrones, Riverdale, American Horror Story…. Et j’en passe ! 

Ma p’tite sélection coups de cœur :


Bien entendu, Leuwkings ne propose pas que des sweats. Mais aussi des tee-shirts, des crop tops ( tee-shirts très courts), mais aussi des totebags


Le must, c’est qu’en plus des choix déjà disponibles sur le site, tu as la possibilité de passer des commandes personnalisées avec ton propre motif.

Bien au chaud avec mon sweat Leuwkings

 
C’est exactement ce que j’ai fait.

 
Une amie bien douée en dessin s’est chargée de créer l’illustration de mes rêves ( merci On se bouge l’ananas !). Et hop… Leuwkings a pris en compte mes critères et demandes ( couleur du sweat, couleur du motif, écriture) et m’a préparé un pull unique, correspondant 100% à mes désires


Je peux te dire que perso j’en suis fan ( vive Dustin ! ), mais que mon Grand lui aussi a craqué dessus. En mordu de Stranger Things, il me le piquerait bien.

 
Ce sweat est fait à 80% de coton et 20% de polyester.

L’impression est parfaite, et après de nombreux lavages, elle n’a absolument pas bougée ( je sais que ça fait déjà un moment que je t’avais montré l’ouverture du colis en story Instagram, mais je voulais réaliser un bon test lavage sur la durée, pour voir ce que donnerait l’impression). Test hyper concluant ! Rien à redire ! 

Bien au chaud avec mon sweat Leuwkings


Niveau taille, je suis partie sur un S et c’est encore une fois nickel. Un sweat confortable et doux. À savoir que ça va du XS au XX.

Bien au chaud avec mon sweat Leuwkings


Leuwkings c’est donc une entreprise française, avec des produits uniques, faits main, pour nanas et mecs, aussi bien pour se faire plaisir qu’en guise de cadeau original ( psssiiiitttt ! les cartes cadeaux c’est par là ! ).

Sweat offert par Leuwkings

Un livre plein d’astuces pour faire germer ses graines

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines

Les graines germées sont une bonne source de vitamines et de minéraux, mais sont aussi riches en oligo-éléments, en fibres et en protéines.
Tout le principe des graines germées repose sur le processus de germination. Celui-ci va  multiplier les propriétés naturelles déjà contenues dans les graines séchées, ce qui va nous permettre d’avaler des aliments ultra riches en nutriments. 


De plus, les graines germées sont remplies d’enzymes qui vont aider la digestion des aliments cuits qui en sont dépourvus.


Avec une consommation quotidienne et régulière de graines germées, on peut arriver à retrouver sa forme et sa vitalité tout naturellement. Ce sont des aliments facilement assimilables, très énergétiques, plus concentrés en nutriments et en enzymes que les légumes.


On trouve facilement des graines germées dans les rayons frais des magasins bio, mais il est très intéressant de les faire germer soi-même, quand on désire en consommer fréquemment.


On va pas se mentir, si on adore ajouter des graines germées à ses salades ou encore dans des toasts, ou pourquoi pas dans des yaourts, voire même dans des wraps, le stock a tendance à partir ultra rapidement. Puis ça a tout de même un certain coup, qui n’est pas négligeable.


C’est pourquoi personnellement je prépare à la chaîne mes petites pousses croquantes, pour en avoir toujours à disposition.

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines


Et avec les conseils du livre Faire pousser ses graines germées de Rita Galchu, sorti aux éditions Larousse, que le site Natura Sense a eu la gentillesse de me faire parvenir, les graines germées n’ont plus de secret pour moi. 


Aucune raison de rater la germination de mes graines, puisque j’ai toutes les astuces nécessaires dans ce bouquin. 


Au fil des pages on apprend l’intérêt de faire germer ses graines soi-même, mais aussi quel matériel choisir, et quelles graines cultiver ( toutes n’ayant pas les mêmes valeurs nutritionnelles). 

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines


Perso je cultive mes graines germées dans un bocal spécialement conçu pour cet effet, qu’ Avogel m’avait envoyé il y a quelques temps. Ça prend peu de place, c’est relativement simple et je réussis à tous les coups à obtenir un pot rempli de délicieuses graines sans le moindre effort. 


Mais d’autres possibilités sont indiquées dans les pages de ce livre, comme le germoir en plastique, le sac de chanvre ( procédé inconnu jusqu’alors pour moi),  le germoir en plateau ou même en terre cuite, ainsi que les germoirs automatiques qui permettent aux novices de ne pas avoir à rincer les graines matin et soir, puisque l’appareil s’occupe tout seul de les hydrater.

 
Des idées pour bien conserver ses graines germées, des conseils en fonction du type de graines utilisé, et même une rubrique pour réaliser de l’herbe à chat, rien ne manque dans ce bouquin bien détaillé et illustré par de nombreuses photos. 


Le petit plus fort sympathique se tient dans les dernières pages. Soupe froide aux pousses feuillées version italienne/ mexicaine/ ou même asiatique, sandwich au beurre de cacahuète et graines germées, houmous de pousses crues, jus de pousses, tant d’idées qui mettent l’eau à la bouche et donnent envie de cuisiner. 

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines


Si l’aventure des graines germées maison te tente, n’hésite pas à te procurer le livre Faire pousser ses graines germées, car il te sera de très bons conseils. 


Merci à Natura Sense pour ce joli cadeau en partenariat.