Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël

Le sais-tu ? Cette année Noël tombe un mercredi. Et à l’heure où j’écris ces quelques lignes, il reste pile poile 50 jours avant la venue du Vieux Barbu. Soit 1211 heures, 72618 minutes ou encore 4357061 secondes. Je te laisse calculer pour trouver le timing exact de cet instant ( t’es bon en maths ?).

Donc le compte à rebours est lancé. La folie des fêtes de fin d’année va débuter. La course aux jouets va démarrer. Mais surtout, la joie d’ouvrir son calendrier de l’avent va s’installer.

Alors je ne sais pas pour toi, mais moi je commence tout doucement à en avoir assez du traditionnel calendrier de chocolats. J’ai envie de fantaisie. D’originalité.

Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël
Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël

C’est ce que propose une enseigne dont je t’ai parlé il y a peu. À savoir, La Boîte Du Fromager. Rappelle-toi, cette marque qui t’envoie directement chez toi des box pleines de bon fromage.

Et bien là, le concept est le même. Tu reçois chez toi des fromages. Mais ce coup ci, tu n’en as pas que quelques uns. C’est carrément 24 jolis morceaux parfumés que tu vas pouvoir déballer jour après jour, à partir du 1er décembre.

Et attention ! Ces succulents frometons ont été sélectionnés par François Bourgon, meilleur ouvrier de France fromager. Rien que ça ! Ça va envoyer du pâté quoi ! Non, que dis-je ! Du lait caillé…

Pour 59,99€ tu obtiens un plateau à fromage en bois avec 4 petits couteaux, ainsi que tes 24 portions de fromage fermiers au lait cru ( de 50g chacune) , qui vont t’arriver sous 2 colis. Les 12 premiers fromages te sont envoyés entre le 25 et 26 novembre, et les 12 derniers le 9 décembre.

Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël
Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël
Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël

Bien entendu, tu ne sais pas à l’avance ce que contiendra ton calendrier. D’ailleurs pour que la surprise soit totale, chaque fromage est bien emballé et numéroté. Comme ça, tu en ouvres un précis par jour, et tu découvres dans ta boîte mail plein d’infos sur celui-ci.

Tu prendras bien un ptit bout de fromage en attendant Noël

Un petit plaisir pour patienter jusqu’à Noël et se mettre en appétit à l’approche des repas copieux de fête.

Pour commander ton calendrier c’est par ici.

Tu peux aussi l’accompagner d’un calendrier de l’avent sur les vins ou encore prévoir ton plateau de fromages pour le réveillon.

Avant de te laisser, j’ai eu envie de te faire une petite sélection de ce qui me fait baver sur le site de La Boîte Du Fromager :

  • Plateau fondue connaisseur ( emmental, beaufort, gruyère suisse d’alpage)
  • Plateau vin connaisseur du mois ( gruyère suisse d’alpage, gorgonzola, chaource, petit louvie et une bouteille de Sauvignon)
  • À la coupe : bleu de chèvre, brillat savarin truffoné, cosne du morvan, fleur du maquis corse, langres, manchego, maroilles, pecorino au poivre, raclette au foin, Saint nectaire, taleggio, tomme ail des ours, tomme de brebis du Béarn

Sans oublier le fameux Neufchâtel, qui de génération en génération, est toujours sur la table lors des fêtes chez moi. Faut dire qu’il est difficile de ne pas aimer ce petit cœur d’amour.

Chez toi aussi un bon plateau de fromages est indispensable à chaque grand repas ?

Imaginary Rebirth 2 , que donne la suite de cette fabuleuse aventure ?

Il m’aura fallu un petit moment avant de me plonger dans la suite de Imaginary Rebirth, dont le premier tome intitulé Ordre, m’avait captivé en quelques pages. Trop de livres en stock à lire, un cerveau qui a tendance a bien vite être dissipé depuis quelques temps, des envies de grand air, une vie à 100 à l’heure…. Bref, ce bouquin patientait gentiment dans ma bibliothèque, attendant que je ne daigne enfin lui apporter toute l’attention qu’il méritait.

Alexandre Sanchez, avec ce second tome nommé Terre, a encore réussi à me faire voyager dans un autre monde. ou plutôt dans plusieurs autres mondes et univers parallèles.

J’ai pris plaisir à retrouver toute la petite bande du précédant tome, qui d’ailleurs s’est agrandie, puisque désormais elle compte dans ses rangs une jeune Wyvern du nom de Magicka. Un personnage fort sympathique et attachant, qui va devoir apprendre les habitudes et modes de vie de ses camarades, tout en découvrant des paysages et êtres dont il ne soupçonnait même pas l’existence jusque là. Magicka m’a fait l’effet d’une enfant curieuse de tout, un peu survoltée parfois, qui cherche à ingurgiter un maximum d’informations sans pour autant être toujours capable de les comprendre. Ce qui bien évidemment va de temps en temps la mettre en fâcheuse posture ( surtout lorsqu’on s’amuse à l’arroser ^^ ).

La petite troupe cherchant toujours un remède pour contrer et stopper le Nexus, maladie destructrice qui ne doit surtout pas se propager, se retrouve a passer de portails en portails, visitant différentes dimensions et croisant le chemin de peuples étranges. Un petit côté Matrix qui fait son effet….

Je me suis prise au jeu et me suis facilement plongée dans l’imaginaire de l’auteur, me représentant par exemple mentalement le Coeur d’Orion, une jungle dont il n’est pas évident de sortir vivant. Pas de soucis pour m’ imprégner de l’atmosphère qu’Alexandre Sanchez a très bien su dépeindre au fil des pages. Le jeune homme n’est pas avare de détails, ce qui permet de réellement s’immerger dans le roman.

Encore une fois, le récit est bourré de rebondissements et arrive parfaitement à tenir le lecteur en haleine. J’ai souffert avec Tobias, me suis battue aux côtés de Jahred et me suis demandée pourquoi on s’en prenait ainsi à Eleanor.

De nouveaux protagonistes font leur entrée, laissant planer un peu plus le mystère sur les Staÿlis.

Magie, secrets, ambition, noirceur…. Tout est réuni pour donner envie de dévorer ce second tome et de pousser l’aventure toujours plus loin.

La boîte du fromager : n’oublie pas ta brosse à dents

Notre tribu est pire qu’une petite souris. Nous pouvons facilement rivaliser avec Émile et Rémi, ou même Gusgus. Le fromage est un vrai coup de cœur familial qui passe de génération en génération.

Plus ils sont forts et plus ils nous plaisent. Un bon reblochon bien fait, un muster qui coule ou un maroilles que l’on sent depuis l’appartement voisin, rien ne nous arrête.

Comme le disent les gremlins, nous on aime les ” qui puent“.

Alors bien évidemment, avoir l’occasion de découvrir le travail de La Boîte Du Fromager a été un grand plaisir pour moi comme pour le reste de ma ptite famille.

La boîte du fromager : n'oublie pas ta brosse à dents

Quesaco que cette boîte odorante ?

La boîte du fromager, comme son nom l’indique, est une box gourmande qui va ravir les fans de frometons. Chaque mois, directement dans ta boîte aux lettres, tu reçois un assortiment de fromages, pour te régaler en fin de repas ou t’offrir un bon ptit apéro.

2 box différentes pour 2 fois plus de plaisir

Découverte ou Connaisseur, à toi de choisir !

La box Découverte est composée de 4 fromages au lait cru. Le tarif varie entre 19,90€ et 23,90€ le mois ( hors frais de port) , en fonction de la durée de ton “abonnement“.

La box Connaisseur est composée de 4 fromages fermiers ou artisanaux de qualité et affinés , pour un poids total d’environ 1kg. Le tarif varie entre 34,90€ et 37,90€ (hors frais de port), en fonction de la durée de ton “abonnement”.

Histoire de savoir ce que tu vas déguster, des petites fiches sont glissées dans chaque box, te donnant quelques renseignements sur les différents fromages. Parfait pour impressionner tes potes en leur sortant toute ta science sur le sujet, entre deux bouchées.

Mais ce n’est pas tout ! La boîte du fromager te propose aussi de pousser l’expérience gustative plus loin, en ajoutant une bouteille de vin ou 2 bouteilles de bières artisanales à tes box. Le tout bien entendu, est soigneusement sélectionné pour correspondre aux fromages que tu vas recevoir. Les fromages sont tous emballés individuellement dans des papiers au nom de la marque, puis glissés dans une boîte carton doublée d’une couche isotherme, avec en plus 2 sacs de gel réfrigérant. De quoi leur permettre d’arriver chez toi sans dégât.

Pendant combien de temps vais-je me régaler ?

Pas d’obligation de t’abonner durant des lustres. Tu peux choisir de partir sur un seul mois, ou directement sur 3 / 6 / 12 mois. Plus tu vas t’engager sur une longue période, plus le tarif sera dégressif. À savoir que si tu pars sur un abonnement, tu vas devoir payer en une seule fois lors de la commande. Par contre si tu préfères la formule sans engagement, tu seras débité chaque mois sur ta CB. Libre à toi de stopper à tout moment ton aventure fromagère en envoyant un mail à l’enseigne pour te désabonner. Aucun frais pour cela et si un jour tu veux remettre ton nez dans leurs fromages, tu peux t’inscrire à nouveau.

Le must, c’est que tu peux même offrir cette super box. Pour cela rien de plus simple, il faut juste commander un bon cadeau de 1 / 3 / 6 / 12 mois et laisser le destinataire du présent l’activer lui-même ( il ajoutera ses coordonnées). Une idée de cadeau que je valide à fond, car je la trouve bien originale et même conviviale (hop, on s’invite pour déguster les petits frometons avec l’intéressé). On est bien loin du bouquin habituel pour tata Odette, du cendrier en terre fabriqué par le ptit dernier pour papy Pierre, ou du pull que Rachel va vite échanger. Anniversaire, Noël, départ en retraite… Toutes les occasions sont bonnes pour un morceau de pain, un peu de charcuterie, une bière et un succulent fromage.

La boîte du fromager : n'oublie pas ta brosse à dents
La boîte du fromager : n'oublie pas ta brosse à dents

Dans ma box, j’ai reçu un beau morceau de reblochon fermier AOP venu tout droit de Thônes, dont j’ai pu apprendre grâce à mes fiches que son producteur était Christian Bibollet ( j’aime bien ce côté plus personnel, où le client est “mis en contact” avec l’artisan). Pas eu le temps d’en faire une tartiflette….

J’ai découvert la tomme brossée à la bière, faite en Savoie. Celle-ci est affinée durant 2 mois avant d’être frottée avec le houblon de la bière savoyarde nommée Baujue. Un coup de cœur pour moi car clairement c’est un fromage à goût. On ne l’oublie pas de si tôt.

Autre découverte, le tourret , un fromage de chèvre à pâte molle, du Lot et Garonne, fabriqué par Jean-François Bandet. Un côté cendré très agréable, avec une texture très onctueuse, voire coulante.

Pour finir j’ai reçu un bout de morbier du Doubs, fromage que j’apprécie pour sa saveur fruitée et sa facilité à s’incruster dans de nombreux plats. Le morbier fondu est tellement bon !

Une belle réussite donc que cette box que nous avons tous aimé partager ensemble.

La boîte du fromager, c’est aussi un large choix de plateaux fromages livrés en 48h, de fromages à la coupe ( plus de 70 différents), d’accessoires ( plateaux, appareils à fondue, kit de fabrication de tes propres fromages), mais aussi une box vin (2 à 3 bouteilles de vin que tu reçois chez toi tous les mois), des coffrets champagne / vin blanc / vin rouge / fête, etc…

La boîte du fromager : n'oublie pas ta brosse à dents

La cerise sur le camembert ! Le calendrier de l’avant fromage ! Le truc qui change à mort et t’évite de te goinfrer de chocolat ! Moi je kiffe grave le concept ! Mais…. Tu vas devoir patienter un peu pour en savoir plus…. Je t’en parle très bientôt ^^

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance

Qu’il est loin le temps de mes jeunes années. De l’insouciance. Des batailles de polochons.


Non ! Stop !
C’est quoi ce mélodrame ? On croirait entendre la voix off d’une vieille femme, m’étant en place l’ambiance du dernier film à la mode.

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance


Franchement, je ne peux pas dire que toute cette part enfantine m’ait quitté. Elle est toujours présente en moi, fort heureusement. Sinon que la vie serait triste. Être adulte n’est pas une partie de plaisir et il est agréable de pouvoir se réfugier de temps en temps dans des délires de mômes.
C’est justement ce que m’a proposé Panini. Retrouvé un peu de mon passé.


L’entreprise Italienne, fondée en 1961 par deux frères marchands de journaux, Giuseppe et Benito Panini, est connue à travers le monde pour ses merveilleux autocollants que petits et grands prennent plaisir à collectionner.

Numéro 1 mondial dans le secteur des images, le groupe Panini commercialise aussi des BD, comics, magazines jeunesse et des romans.
Loin des premières images de footballeurs cartonnées qu’il fallait coller grâce à un tube de glue, nous connaissons tous désormais les stickers adhésifs vendus en pochettes, qu’il suffit d’appliquer dans un album.

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance


Lorsque j’étais à l’école primaire, je me souviens avoir différentes collections de jeux de l’époque. J’étais fan des pogs, des Jojo’s… Je dépensais mon argent de poche dans les photos collector des Spice Girls… Mais surtout j’essayais de terminer mon album Panini du Roi Lion.
J’arrivais en classe, avec dans mon sac, des piles de doubles de mes vignettes représentants Simba, Timon et toute la clique, bien maintenues par des élastiques.
Je notais sur un bout de papier les numéros qu’il me manquait et à chaque récréation, invariablement, je m’arranger avec mes camarades pour faire des échanges, à la recherche des autocollants qui me permettraient de compléter mon cahier.
Un genre de marché noir, où les stickers les plus rares se troquaient au plus offrant.


Car oui, c’est là le fort de Panini. Rendre accro les collectionneurs, qui rêvent de mettre la main sur la totalité des vignettes nécessaires pour remplir les albums, au point de les obliger à investir dans de nombreuses pochettes, à se réunir pour pratiquer des échanges ou encore à commander les numéros jamais dégotés.


Ce jeu au départ inventé par les deux frères dans le but de mieux vendre leurs journaux, a su rapprocher bons nombres de minots, qui sans cela, n’auraient peut-être jamais fait connaissance durant la récré. Les autocollants Panini parviennent même à garder l’âme d’enfant de bien des adultes, comme moi, qui là encore rencontrent d’autres collectionneurs pour parler de leur passion.


Car avec un large choix de thèmes, allant du sport, aux films, dessins animés, animaux, Disney, ou encore Marvel, l’enseigne arrive à capter l’intérêt du plus grand nombre.

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance


Tu imagines donc ma joie de pouvoir me plonger dans mes souvenirs en retrouvant ce nouvel exemplaire de l’album Panini du Roi Lion. Ce Disney me tient beaucoup à cœur, car pour l’un de mes anniversaires, j’avais pu aller le voir avec des copains. La période justement où j’avais déjà collectionné les stickers.


Panini m’a fait parvenir un starter, comprenant l’album et 2 pochettes ( ce kit de démarrage est vendu à 3,95€ ). Ainsi que 8 pochettes supplémentaires.

De quoi démarrer doucement ma nouvelle addiction. 


Cet album retrace les aventures de Simba, de sa naissance à la mort de son père Mufasa, jusqu’à sa prise de pouvoir, tout en suivant l’histoire réalisée par les studios Disney. Au fil des pages, on découvre des illustrations magnifiques, colorées et pétillantes, auxquelles viennent s’ajouter des petits jeux ou encore des informations sur la nature.

Un joli poster du nouveau film The Lion King sert de cerise sur le gâteau. 


En ce qui concerne les pochettes, elles contiennent 4 stickers ainsi qu’une carte cartonnée, faisant partie d’une collection de 50 cartes pouvant être rangées dans une petite boîte à monter soi-même ( présente elle aussi dans le magazine ). 

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance
Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance


En dehors du stater, l’album seul est vendu 2,90€ et chaque pochette 1€. 
Les albums Panini, tout comme les autocollants peuvent s’acheter en grande surface, bureau de tabac, dans les magasins de loisirs créatifs et librairies ( style Cultura), dans les boutiques de jouets ou encore en ligne, directement sur le site de la marque ou chez Amazon / Cdiscount, etc.

Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance
Stickers Panini Le Roi Lion : retour en enfance

 
Par contre, on trouve plus facilement maintenant des starter et des lots d’une dizaine de pochettes, que le tout vendu à la pièce. Le petit plaisir de sortir de l’école et de foncer chez le marchand de journaux du coin pour acheter une pochette de vignettes avec son argent de poche, n’est plus vraiment là. 


Mais ça n’enlève rien à la joie de remplir petit à petit son album et d’échanger ses doubles avec les potes à la récréation. 

Médecine naturelle avec les compléments A.Vogel

Les plantes sont le meilleur remède qui existe. La terre nous offre depuis toujours, tout ce qu’il faut pour que nous puissions prendre soin de notre corps.

Pourtant, malheureusement, nous sommes dans une société où l’on préfère se gaver de médicaments en tout genre, bourrés de molécules plus chimiques les unes que les autres.

C’est pourquoi, perso, j’aime énormément l’enseigne A.Vogel. Tu vas me dire que ce n’est pas la première fois que je t’en parle, ce qui est juste, mais il faut avouer que j’ai un gros coup de cœur pour leur philosophie.

Cette idée d’être au plus proche de la nature et de profiter de ses bienfaits, me correspond bien, moi qui évite au maximum la prise de médocs. Je préfère 100 fois utiliser des super-aliments et des compléments alimentaires naturels. Ou encore des huiles essentielles.

En ce moment, je suis 2 cures A.Vogel, dans le but de détoxifier un peu mon corps.

La première à base d’ortie permet de dépurifier l’organisme par l’élimination urinaire. Ouais, OK, ce n’est pas très glamour, mais ça a le mérite d’être radical. Même pas besoin d’être enceinte pour devenir Mme Pipi.

Cette plante de l’Antiquité, est un véritable trésor nutritionnel. Si on passe outre sa réputation de mauvaise herbe, on découvre que l’ortie est riche en vitamines B, E et C, et que c’est l’un des végétaux le plus riche en protéines complètes. De plus elle contient 2 fois plus de fer qu’un morceau de viande.

Il ne faut donc pas chasser l’ortie de son jardin, surtout lorsque l’on sait qu’elle est reminéralisante, qu’elle nettoie les reins et qu’elle soulage les problèmes articulaires.

Du coup, mon petit flacon A.Vogel à l’ortie est une vraie potion miracle ( Non Obélix ! Tu es tombé dedans quand tu étais petit !). Au prix de 11€90 les 50ml, il suffit de diluer dans de l’eau ou une tisane, 10 à 30 gouttes, 1 à 3 fois par jour.

Ma deuxième cure est dans le but d’aider la digestion. Avec son mélange de plantes bio, celle-ci facilite et apaise la digestion, tout en protégeant le foie.

Elle contient de l’artichaut (riche en potassium et en fibres), du chardon-marie (purifie et draine le foie en profondeur), du pissenlit (vertus dépuratives), du boldo (riche en boldine qui stimule la sécrétion de bile et facilite son évacuation jusqu’à l’intestin) et de la menthe poivrée (antispasmodique).

Un petit flacon, à 12€90 les 50ml, qui aide à lutter contre les ballonnements. Niveau prise, cette fois-ci, c’est 15 à 20 gouttes dans un liquide, 2 à 3 fois par jour.

À noter que l’enseigne propose d’autres compléments alimentaires, dont certains en comprimés.

D’ailleurs, avec mon état actuel lié à mes gros soucis de santé, je suis de plus en plus épuisée. Du coup, leurs comprimés de vitamine C naturelle me fait de l’œil. De même que le flacon à base de passiflore, qui pourrait peut être m’aider à me détendre et à dormir un peu plus que mes 4h par nuit habituelles.

Et toi, mon petit koala, tu es plus médecine douce et naturelle, ou tu ne fais confiance qu’aux médocs des grosses industries ?

95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur

Cuisiner au Vitaliseur est un réel plaisir pour moi et pour tous ceux qui sont tombés sous le charme de cet ustensile. Mais il n’est pas toujours évident lorsque l’on débute avec son Grand Chef ou son Petit Robinson, de le maîtriser à la perfection .

La cuisson à la vapeur douce est particulière et ne demande pas le même temps que lors d’un passage au four ou à la poêle.

95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur
95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur

C’est pourquoi, personnellement, je suis abonnée au magazine 95 Degrés.

Si tu as acheté un Vitaliseur dernièrement, tu as certainement dû avoir dans ton colis, un numéro de base, t’expliquant les grandes lignes de la cuisson à la vapeur douce.

Ce magazine, lancé par Marion Kaplan, la créatrice du Vitaliseur, est une source d’inspiration.

95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur

Non seulement il regorge de recettes healthy en tout genre, mais en plus il est plein d’infos sur différents ingrédients utilisés dans celles-ci. Sans oublier les articles santé, avec des conseils pour gérer son alimentation dans le respect de son corps et de sa digestion, ainsi que des interviews passionnantes.

Avoir un exemplaire en main de 95 Degrés, c’est baver devant les photos de plats plus alléchants les uns que les autres, et n’avoir qu’une envie : se ruer vers sa cuisine. Sylvain Thiollier a le chic pour nous tenter au travers de ses photographies si colorées ( il ne manque que l’odeur ).

Chaque numéro est basé sur un thème et regroupe donc des recettes ( classées dans un index, au début du magazine, ce qui est bien pratique pour s’y retrouver ) mettant en avant celui-ci. Le dernier en date, le numéro 22 , est consacré à l’iode. Je t’invite à aller jeter un coup d’œil par ici pour en savoir un peu plus.

Les recettes présentes dans les différents numéros, sont parfois réalisées par de grands Chefs, parfois par des blogueuses. J’ai d’ailleurs eu la chance de pouvoir participer à quelques magazines, comme celui sur les cakes et celui sur les salades. J’ai aussi contribué au prochain numéro qui sortira bientôt.

Toutes les idées que tu peux piocher dans 95 Degrés sont sans gluten et peuvent aussi être veggie, sans lactose ou encore paléo, et toujours pleines de saveurs. Tout est bien expliqué pour ne pas galérer lors de la préparation ( liste des ingrédients, type de recette, niveau de complexité, nombre de convives ). Des astuces sont même parfois ajoutées.

95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur

95 Degrés est prévu pour que l’on puisse facilement prendre en main son Vitaliseur et ne plus le lâcher. Indications pour le temps de cuisson des aliments… Comment bien entretenir son Vitaliseur… Les bienfaits d’une cuisson ne dépassant pas les 95°…

Un magazine bimestriel, vendu 48€ pour 1 an, avec une bonne centaine de pages ( et la possibilité d’accéder au site privé, avec des vidéos et autres recettes ).

Tu peux même l’offrir !

Un voyage au cœur de l’alimentation saine qui fait danser les papilles rien qu’en le feuilletant.

Tu n’es pas abonné ? Alors que dirais-tu de tenter ta chance avec un petit concours?

Fonce sur mon compte Instagram pour participer et peut être remporter 1 exemplaire du numéro 21 sur les salades + 1 an d’abonnement au magazine 95°.

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Mes lectures jeunesse du moment

Mes lectures jeunesse du moment

Je veux que les fées existent, j’y crois, j’y crois !

Tout comme j’aime rêver d’un monde imaginaire rempli de dragons, de sorcières, de lutins, d’elfes et surtout de magie.


J’ai beau avoir passé la trentaine, je reste et resterai toujours une grande gamine.
Il est important de garder son âme d’enfant. Important de savoir rire et s’amuser. Important de ne pas trop se prendre au sérieux.
C’est pourquoi j’adore regarder des dessins animés, chanter des chansons de Disney, m’éclater dans les parcs d’attractions, colorier, faire de la balançoire ou encore lire des livres de contes et des mangas. 


D’ailleurs, lorsque l’on va faire un tour chez Cultura, je ne loupe jamais le rayon des bouquins pour gosses. Plus particulièrement les BD. Je suis généralement rapidement attirée par celles dont la couverture est très colorée ou qui laisse présager d’une histoire fantastique.
Je me fais une big pile prometteuse et je fonce m’installer dans un fauteuil pour oublier tout ce qui m’entoure. 

Mes lectures jeunesse du moment

Laisse moi donc ma petite fouine à lunettes, te montrer quelques unes de mes dernières lectures, qui pourront peut-être te plaire ou tenter tes enfants.

Mes lectures jeunesse du moment

Lothaire Flammes de Marianne Alexandre ( éditions Jungle ) est une bande dessinée à l’univers très coloré et pour cause ! Lothaire n’est pas un chasseur de monstres ordinaire. Pour capturer les êtres étranges qui croisent son chemin, il lui suffit de quelques formules et d’un bon coup de pinceau. Aidé de son chat-colyte , Chattertone, Lothaire vient en aide aux villageois, moyennant rétribution.

Le titre en lettres dorées tout comme les illustrations dans des tons orange / bleu / vert, rendent se livre très attrayant.

Le petit plus fort sympathique : les représentations du carnet de Lothaire à la fin de l’album, où il note la marche à suivre pour capturer les monstres.

Mes lectures jeunesse du moment

Sorceline de Sylvia Douyé et Paola Antista ( éditions Glénat ), m’a rapidement fait penser à Norbert Dragonneau . En effet la jeune fille rêve de devenir fantasticologue. Pour cela elle va devoir apprendre à soigner différents animaux légendaires dans une école un peu particulière. Mais Sorceline , aussi douée soit elle, va vite se rendre compte que la compétition bat son plein et que les mauvais coups sont de la partie. Entre pouvoirs inattendus, amis, ennemis, et événements surprenant, les cours ne seront pas de tout repos.

Des graphismes féeriques, qui collent à la perfection avec les allusions à Harry Potter, Dragon ou encore Peggy Sue, et des personnages attachants en pleine crise d’adolescence.

Mes lectures jeunesse du moment

Des lumières dans la nuit de Loréna Alvarez ( éditions Glénat ), m’a laissé un avis mitigé. Même si je suis fan de l’univers inspiré de Miyazaki et des illustrations riches en couleurs ainsi qu’en détails, l’histoire en elle même ne pas plus captivée que ça. Je n’ai pas réussi à me lier d’affection pour la petite Sandy, malgré son côté rêveur et curieux.

Pourtant l’album a de quoi donné envie de le lire. On se plonge dans l’aventure d’une fillette vivant dans un établissement catholique, qui refuse de faire du mal aux animaux et passe son temps à dessiner… Lors d’une sortie scolaire , Sandy va découvrir un monde aux allures de musée, bien caché dans la carapace d’une tortue. Cette dernière va lui demander son aide pour achever une peinture, ce qui va mener l’enfant à croiser la route d’autres créatures bien étranges.

A toi désormais de faire ton choix et de parcourir ces ouvrages. N’hésite pas à me conseiller certains livres jeunesse ^^ J’adore en découvrir de nouveaux.

Concours Bento Umami

J’envie les Japonais et leurs bentos. Toujours si appétissants. Toujours si kawaii. Franchement, quand je vois certaines photos qui passent sur le net, j’en viens à me dire que parfois il est dommage de manger ce que ces fameux bentos contiennent.

Photo récupérée Ici

Je n’imagine même pas la patience qu’il doit falloir, tout comme la maîtrise, pour réaliser d’aussi beaux plats.

Pour ma part, mes bentos sont loin d’être aussi fantastiques. Mais ce n’est pas grave. Ça n’enlève rien au plaisir que j’éprouve lorsque je les déguste.

Tu le sais, j’en emporte souvent avec moi, été comme hiver.

Et mon coup de cœur va toujours à la même enseigne. Celle que j’ai découverte l’année dernière et en qui j’ai une parfaite confiance :

Umami est une marque 100% française engagée, qui reverse 1% de son chiffre d’affaire à des associations environnementales.

Les bentos que l’enseigne propose sont de qualité, bien hermétiques, sans BPA, passant au micro-ondes / lave vaisselle et garantis 5 ans. Certains sont même éco-friendly et réalisés en fibre de bambou.

La glacière que j’ai eu la chance de pouvoir tester, est parfaite pour contenir mon bento, ainsi qu’une petite bouteille, quelques fruits et ma serviette. Pas de problème pour conserver mon repas au frais durant plusieurs heures grâce à elle, en ajoutant juste un petit pain de glace dedans.

Il ne me resterait plus qu’à essayer la théière en verre, qui m’a l’air très jolie, pour savoir si toute la gamme Umami est un combo gagnant ^^

En attendant, c’est avec joie que j’ai pu agrandir ma collection de bentos Umami, avec l’un des ptits nouveaux.

Cette version rose poudrée de leur célèbre bento à 2 étages ( dont je t’avais parlé ICI ), est adorable.

Concours Bento Umami

A la fois élégant, girly, aux couleurs toutes douces, ce bento a un design craquant qui plait autant à ma fille qu’à moi-même. Je ne te dis même pas la bataille pour savoir qui d’elle ou de moi va pouvoir l’utiliser lors des picnics ^^

Encore une fois, ce bento contient 2 séparateurs amovibles permettant d’éviter de mélanger tous les aliments, ainsi qu’un assortiment de 3 couverts ( petit regret : il manque à mon goût des petites baguettes chinoises ).

Le plus, c’est que désormais ce bento, qu’il soit dans cette teinte ou dans une autre, est livré avec un mini pot carré. Une ptite boîte qui est ultra pratique pour transporter une sauce, des graines, du gomasio, du gingembre, des olives, etc…

Concours Bento Umami

Sur ces photos, j’avais emporté une dose de ma confiture maison de mûres sauvages. Rien à coulé et malgré ma crainte de voir l’intérieur de la boîte teintée en violet à cause de cette gourmandise, il n’y a eu aucun problème au lavage ( que je fais à la main faute d’avoir un lave vaisselle ).

Bref… Tu l’auras compris, je suis vraiment ravie de mes accessoires Umami et c’est pourquoi aujourd’hui, je te propose de tenter de remporter ce joli bento rose.

Pour cela, fonce jouer au concours qui se trouve sur mon compte Instagram !