Coffret Collector crayons Derwent Metallic, mon avis

Coffret Collector crayons Derwent Metallic, mon avis

On se retrouve aujourd’hui pour que je te présente l’un de mes cadeaux d’anniversaire.

Il s’agit du coffret collector des crayons métalliques de chez Derwent.

Celui-ci est actuellement vendu 24€95 dans le magasin Le Géant des Beaux-Arts ( soit 21€21 si tu as la carte étudiant en arts, comme mon homme).

Coffret Collector crayons Derwent Metallic, mon avis

C’est un coffret en carton noir, avec des inscriptions dorées, au touché tout doux lorsque l’on passe les doigts dessus. Très élégant pour les fêtes.

Coffret Collector crayons Derwent Metallic, mon avis
Coffret Collector crayons Derwent Metallic, mon avis

D’une jolie taille de 21 X 28 cm, il contient 20 crayons de couleur Derwent.

Le coffret s’ouvre par le dessus, avec l’avant aimanté pour plus de sécurité.

Coffret Collector crayons Derwent Metallic, mon avis

Les crayons sont soigneusement bloqués dans une grosse couche de mousse. Chacun d’eux ayant sa propre place dans une empreinte attitrée.

Liste des couleurs présentes dans le coffret : argent, étain, graphite, cuivre, bronze, or antique, or, jaune, menthe argentée, turquoise, vert, bleu, bleu glacial, violet, pourpre, rose argenté, rose, rouge, or rose vif.

Coffret Collector crayons Derwent Metallic, mon avis

Les crayons ont un corps en bois hexagonal, rose gold, avec gravé dedans en noir la référence de la couleur de chacun.

Le bout des crayons indique assez fidèlement la teinte de la mine. Teintes qui sont d’ailleurs fort sympathiques, même si j’avoue que certaines ne sont pas aussi métallisées que ce que j’espérais.

Ces crayons sont bien gras et glissent sans problème sur le papier. Personnellement je les adore en utilisation sur du noir. Je trouve qu’ils ressortent encore mieux dans cette condition. Même si sur du papier blanc, ils sont aussi bien couvrants.

Dernier point intéressant, ils se mélangent facilement entre eux.

Coffret Collector crayons Derwent Metallic, mon avis
Coffret Collector crayons Derwent Metallic, mon avis

En conclusion, c’est un coffret de bonne qualité, qui, de part son design, en fait un agréable cadeau.

30 jours de gourmandise avec le calendrier de l’avent bio Petit Véganne

30 jours de gourmandise avec le calendrier de l'avent bio Petit Véganne

N’est-il pas adorable ce calendrier de l’avent haut en couleur ?! Perso, il me fait craquer ! Il faut dire qu’en plus de mêler la magie de l’automne et de l’hiver, avec ses teintes d’orange, ses jolies montagnes et ses nombreuses étoiles, il met en scène l’un de mes animaux favoris. Je suis complètement sous le charme de ses renards plus choupi les uns que les autres.

Ça sent la bonne humeur et la joie de vivre à plein nez !

30 jours de gourmandise avec le calendrier de l'avent bio Petit Véganne
30 jours de gourmandise avec le calendrier de l'avent bio Petit Véganne

Mais ce qui me fait encore plus fondre de plaisir, c’est la particularité de ce calendrier. Petit Véganne est un incroyable Père Noël qui tient à gâter ses clients. Pour cela, l’enseigne n’a pas réalisé un calendrier de l’avent lambda, avec 24 cases à ouvrir. Non, mon ami…

Le calendrier de l’avent Les Renards à la Montagne, est composé de 30 douceurs à déguster durant décembre ! De la pure gourmandise, non pas jusqu’à Noël, mais jusqu’au Nouvel An !

30 jours de gourmandise avec le calendrier de l'avent bio Petit Véganne
30 jours de gourmandise avec le calendrier de l'avent bio Petit Véganne

30 petites tablettes de chocolat noir 55%, bio et végé, sans lécithines, conservateurs, ni exhausteurs de goût.

Si ça, ça n’est pas une invitation au bonheur et au cocooning, je ne sais pas ce qu’il te faut ^^

Cette merveille est à commander d’urgence ICI, au prix de 13€90.

Un bon moyen d’allier l’utile à l’agréable, puisqu’en se faisant un ptit cadeau chocolaté, on fait vivre une entreprise française !

30 jours de gourmandise avec le calendrier de l'avent bio Petit Véganne

Si tu te sens chanceux, viens essayer de remporter ton calendrier Petit Véganne ainsi qu’un vromage Petit Lorrain, sur mon compte Instagram !

Détente au coin du feu avec le calendrier de l’avent Compagnie Coloniale

Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale

Cette année, Compagnie Coloniale a fait fort avec son nouveau calendrier de l’avent !

Il est un appel à la détente, au souvenir de doux moments passés en famille, à notre âme d’enfant. Exactement ce qu’il nous faut durant cette période, qui ne présage rien de fabuleux pour décembre.

Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale
Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale

Rien que son look me donne envie de me blottir dans une grosse couverture, face à un beau feu de cheminée, en écoutant de jolis contes. Cette adorable maison beige avec son toit de tuiles rouges et sa neige, ne peut que faire penser à la maison de pain d’épices, prévue pour attirer les plus jeunes. Et tout comme Hansel et Gretel, je me sens de suite hypnotisée par elle.

Les effets de dentelle et les décorations blanches, qui entourent ou recouvrent les boîtes numérotées, me replongent une dizaine d’années auparavant, lorsque je vivais encore en Lorraine et que j’admirais les chalets des marchés de Noël de Metz.

La particularité du calendrier de l’avent 2020 de Compagnie Coloniale, vient du fait qu’il est recto verso. Je veux dire par là, qu’il dispose de cases à ouvrir non pas seulement sur l’avant, mais aussi à l’arrière. Ce qui en fait une décoration de fête à part entière, puisque l’on va avoir envie de l’installer de façon à pouvoir l’apercevoir sous toutes ses coutures.

J’aime toujours autant le système des petites boîtes cadeaux qui composent les fameuses cases. On a vraiment l’impression d’ouvrir déjà de mini paquets avant le grand jour. Une idée ludique, agréable et écologique. Car oui ! Il est possible de réutiliser ce calendrier. C’est d’ailleurs ce que je vais faire avec celui de l’année dernière. Je l’ai gardé pour pouvoir y glisser des gourmandises pour mes gremlins ( bon à savoir, il est très simple de mettre à plat les boîtes comme la structure, sans rien abîmé ).

Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale

En plus de son design à la fois élégant, amusant et chaleureux, le calendrier de l’avant Compagnie Coloniale est une belle alternative au traditionnel calendrier plein de chocolats.

Une façon plus light d’attendre la venue du vieux Barbu ^^ Mais tout aussi réconfortante.

Chaque petite boîte rouge cache en son cœur un berlingot de thé ou d’infusion. Dès l’ouverture d’une case, on est emporté dans la magie du savoir faire de l’enseigne. Les arômes qui s’en dégagent mettent directement l’eau à la bouche. On ne peut que courir vers sa cuisine pour remplir son mug favori d’eau bien chaude pour y laisser infuser le sachet pyramidal.

Détente au coin du feu avec le calendrier de l'avent Compagnie Coloniale

24 cadeaux rouges renfermant 24 délicieuses boissons made in France, à déguster aussi bien au réveil, que dans la journée pour rendre plus plaisant ce reconfinement, ou le soir devant Netflix ou Disney +.

Compagnie Coloniale nous gâte une fois de plus !

A commander sur le site de la marque dès aujourd’hui, pour 28€. Et pourquoi ne pas l’accompagner d’un des mignons coffrets de Noël, au design tout aussi fantastique ?

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney’s + CONCOURS

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

Avec mes problèmes de santé, je me tourne de plus en plus vers les alternatives végétales. Fromage, lait, yaourt, tout y passe.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

Dernier test en date, la gamme Abbot Kinney’s.

L’idée de cette enseigne ( née en 2014 à Amsterdam) est de rendre les yaourts végétaux plus attirants, pour que n’importe qui puisse avoir envie d’y succomber. En gros, que ces yaourts ne soient plus une simple alternative, mais bien un produit ” du quotidien ” qui détrônera la concurrence au lait animal et qu’il sera normal de glisser dans son caddie.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

Mais pourquoi faire le choix de passer des yaourts au lait animal à ceux au lait végétal ?

On en revient toujours à cette légende qu’on nous ressort en boucle depuis que l’on est gamin, voulant que pour avoir des os solides, il faut consommer un max de lait par jour. Ouais…. Sauf que lorsqu’on y regarde de plus prêt, on se rend compte que tout ça, c’est juste un slogan pour nous motiver à consommer de plus en plus de lait et donc enrichir nos industriels ( si, si, je t’invite à faire des recherches, tu verras)…. Car il est prouvé que tout cela n’est qu’une fable et que contrairement à ce qu’on veut bien nous faire croire, on risque plus d’avoir des problèmes de santé en se gavant de lait animal, qu’en diminuant les quantités absorbées.

C’est donc pour notre bien-être, pour notre corps, qu’il faut faire le choix de sauter le pas. De consommer moins voire plus du tout de yaourts basiques. De préférer se tourner vers des produits tels que ceux de l’enseigne Abbot Kinney’s. Depuis la nuit des temps, l’être humain est fait pour manger bien plus de plantes, que de viande. Réduire notre consommation de protéines animales est nécessaire.

Et pas que pour nous !

C’est aussi un grand pas pour la sauvegarde de notre planète, le respect de notre Terre. Les yaourts à base de plantes demandent beaucoup moins de CO2 et de méthane pour leur production. Sans oublier qu’il n’y a pas de risque de cruauté envers les animaux.

Tout le monde y gagne !

C’est donc avec une démarche éthique, responsable et écologique, que Abbot Kinney’s sélectionne les meilleurs ingrédients BIO pour la composition de ses desserts ( noix de coco du Sri Lanka, amandes Tuono de Sicile, mangues d’Inde ).

Ici, pas d’ingrédients superficiels, pas d’additifs, juste le strict minimum pour du plaisir en pot. Même le sucre ajouté et les édulcorants sont bannis de la composition des yaourts.

Personnellement, si je me tourne plus volontiers vers des produits au lait végétal, c’est tout simplement parce que je les digère mieux. Tellement mieux ! Et ce n’est pas une nouveauté. Je me souviens qu’étant môme, je me sentais très mal après avoir bu une tasse de lait au chocolat. Ce qui est d’ailleurs toujours le cas quand j’ai le malheur de me laisser tenter. Alors que je n’éprouve pas ce genre de soucis lorsque je consomme un latte matcha ou que je plonge ma cuillère dans un yaourt végé.

Le lait animal est plus lourd et notre corps a du mal à le gérer.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's
Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's
Mes yaourts Abbot Kinney’s me suivent dans toutes mes aventures !

Abbot Kinney’s propose 7 saveurs différentes pour ses yaourts ( 125ml ou 400ml) :

  • coco start naturel ( avec qui l’aventure de l’entreprise à débuter / 97,3% de lait de coco + des ferments + de l’amidon de tapioca )
  • coco start mangue ( 74,9% de lait de coco + 17% de purée de mangue + ferments + gomme de guar )
  • coco start framboise ( 74,9% de lait de coco + 17% de purée de framboise + ferments + gomme de guar )
  • amande start naturel ( 15% d’amande + eau + ferments + jus de pomme + amidon de tapioca )
  • avoine start naturel ( 73% oat base + lait de coco + ferments + amidon de tapioca )
  • avoine pêche fruit de la passion ( 58% oat base + 15 % de purée de pêche et fruit de la passion + ferments + gomme de guar )
  • coco à la grecque ( 56% lait de coco +3,8% de protéines d’amande + ferments + gomme de guar )
Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's

J’en pense quoi de ces yaourts ?

Je ne suis pas certaine d’avoir déjà autant kiffé déguster un yaourt végé du commerce ! C’est un gros coup de cœur pour la gamme Abbot Kinney’s !

Autant j’ai eu du mal à manger certains yaourts végé que j’avais pu dénicher dans les rayons de mon supermarché ( par exemple ceux de chez Soja Sun, avec lesquels j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois pour finir par m’habituer à eux), autant là, j’ai de suite adhéré.

L’onctuosité de ces yaourts est une pure merveille. On a l’impression d’avoir la tête perdue dans les nuages et le palais dans un bain de coton. Un peu comme dans cette pub qui passe souvent à la tv, où la nana s’accorde le droit à une pause gourmande et se sent flotter en avalant la première cuillère….

Pour toutes les versions au lait de coco, on sent bien la saveur fraîche de la coco, sans pour autant que ça ne vienne prendre le pas sur les parfums en plus de fruit.

J’ai adoré déguster mon yaourt coco start framboise, avec quelques framboises et myrtilles surgelées, pour ajouter une touche de gourmandise en plus.

J’ai trouvé le yaourt avoine start naturel bien rassasiant. Parfait pour débuter la journée ou en guise de collation lorsque l’on sent que l’on commence à avoir un petit creux.

Pour ce qui est du coco à la grecque, je dois dire que j’ai tout simplement fondu en le dégustant. Cette texture ! Généreuse, épaisse et si crémeuse. Je ne peux pas te dire, ami lecteur, s’il rivalise avec un yaourt à la grecque basique, puisque je n’en ai jamais mangé, mais en tout cas, cette version au lait de coco est une tuerie ! Accompagné d’un petit carré de chocolat noir bien fort, pour contrebalancer la douceur du yaourt, c’est juste le top !

Pour finir, je dois laisser la parole à ma naine, pour te donner son avis sur le yaourt amande start naturel, car c’est elle qui s’est fait un plaisir de le tester. Verdict : très doux, avec un goût léger et gourmand. Mademoiselle valide.

Faire le plein de douceur avec les yaourts végétaux Abbot Kinney's
Adorable bol en coco Letsplantahead

Bref, je suis folle de la gamme des yaourts végétaux Abbot Kiney’s, qui en plus d’être totalement sans soja et sans lactose, sont terriblement délicieux et onctueux.

Pas besoin d’être végétarien, végan, intolérant au lactose / gluten, ou autre, pour céder à la tentation de ces desserts !

Astuce : ferme les pots avec mes Bee Wrap maison

Pssstttt! Tu sais quoi!? Abbot Kinney’s, c’est aussi des glaces végé! Bon…. Je ne peux pas te dire si elles sont au niveau des yaourts, n’en ayant pas mangé, mais il n’y a pas de raison…. De ce que j’ai pu en voir, la composition est encore une fois bien soft, sans superflu.

Qui sait…. Peut-être qu’un jour, je pourrai t’en parler plus en profondeur et te donner mon ressenti.

Je me vois bien déposer une belle boule de glace coco frost naturel sur une part de ma tarte végé chocolat noir & noix de coco. ( je suis fan de glace à la noix de coco, mais je suis souvent déçue à cause de goût chimique des arômes )

La version Almond Frostick me fait elle aussi saliver…

En attendant, si toi, tu connais ces glaces, n’hésite pas à me dire ce que tu en penses dans un commentaire ^^

Ne pars pas tout de suite ! Fonce sur mon compte Instagram pour tenter de remporter tous ces succulents yaourts au lait végétal ! Vite! Ne perds de temps !

PouleHouse , la marque qui sauve les poules – Mon avis

J’ai un rêve…. Partir vivre au grand air, loin du stress permanent de la ville. M’éloigner de Marseille et retrouver les petits plaisirs simples de la campagne.

Je me vois dans une maison avec un étage, pas forcément trop grande, mais avec de belles pierres apparentes et surtout un petit bout de terrain pour pouvoir y faire un potager.

Le must, serait d’avoir quelques chèvres, des oies et des poules.

Pour une fille de la ville telle que moi, qui gamine détestait cette ambiance, c’est un grand changement de caractère. Mais j’en ai tellement besoin.

Cette nouvelle vision des choses, me pousse à faire d’autres choix que ceux que j’avais jusque là l’habitude de faire. J’évolue… Je m’intéresse… Je m’interroge…

PouleHouse , la marque qui sauve les poules - Mon avis

Alors lorsque j’ai découvert l’enseigne Poulehouse et que j’ai vu son slogan ” L’œuf qui ne tue pas la poule “, j’ai de suite voulu en savoir plus. Ces mots m’intriguaient.

J’ai donc appris qu’une poule, qui normalement peut vivre jusqu’à 6 ans, a le malheur d’être bien souvent tuée au bout de 18 mois d’existence. Pourquoi? Parce que la pauvre ne donne plus autant d’œufs qu’avant. Elle n’est donc plus assez rentable….

On pourrait au moins penser que la malheureuse sera ensuite vendue pour être consommée, mais même pas. Celle-ci n’ayant pas une chair dite convenable pour ça.

C’est donc 50 million de poules pondeuses que l’on envoie à l’abattoir chaque année en France.

Un triste constat qui a donné une brillante idée à Fabien Sauleman, co-fondateur, avec Sébastien Neusch et Elodie Pellegrain, de la marque Poulehouse.

PouleHouse , la marque qui sauve les poules - Mon avis

La démarche de Poulehouse est simple : ne pas abattre les poules dont le taux de ponte commence à baisser.

Mais comment ?

Poulehouse travaille avec des éleveurs bio qui se sont engagés à ne pas tuer leurs poules et à les laisser finir leurs jours dans la Maison Des Poules, une ferme qui sert de refuge aux volailles.

Cette maison de retraite pour les poules est située dans le Limousin. Là-bas, les ptites bêtes à plumes profitent du grand air et pondent à leur rythme, pour finir par mourir de mort naturelle.

PouleHouse , la marque qui sauve les poules - Mon avis

Mais qui finance tout ça ?

Toi, moi, eux…. Bref… Le consommateur.

Une boîte de 6 œufs revient environ à 4 à 5€. Ce qui peut sembler énorme au départ, mais qui lorsque l’on y réfléchit un peu, est finalement logique. Tout d’abord cela permet de rémunérer correctement les éleveurs, puis d’être aux petits soins avec les poules de la ferme-refuge.

Ces demoiselles ont besoin d’être nourri, bichonnée, soignée, logée…. Tout cela a un coût.

Ce tarif peut faire tiquer, mais il faut se dire que grâce à ça, on sauve des poules. Ces chouettes volailles qui nous permettent de déguster de succulents œufs et de cuisiner des crêpes, gâteaux et autres douceurs.

PouleHouse , la marque qui sauve les poules - Mon avis

Autre point fort de Poulehouse : le sexage in ovo.

Quesaco?

Cette technique permet de connaître le sexe du poussin dans l’œuf et par conséquent de ne couver que les femelles. Du coup, pas de broyage des poussins mâles qui viennent de naître.

Où trouver ces œufs ?

Au départ commercialisés seulement dans les biocoop, tu peux maintenant les dénicher chez Auchan, Monoprix, Carrefour, ou encore Franprix.

Clique ici pour avoir la liste des revendeurs.

Et pour les gourmands, Poulehouse a lancé en février 2019, un gâteau qui ne tue pas la poule. C’est à dire un gâteau préparé avec les fameux œufs de l’enseigne.

Autre belle idée mise en place : la plateforme Adopte1poule.fr, sur laquelle tu peux adopter une poule pour lui éviter l’abattoir.

PouleHouse , la marque qui sauve les poules - Mon avis

En gros, un concept novateur que je trouve tout simplement génial. Et qui je l’espère va se développer à plus grande échelle.

J’avoue que jusque là, je ne savais absolument pas qu’une poule dont la quantité de ponte diminuait, était dans la foulée tuée. C’est donc une belle idée que cette Maison Des Poules.

Par contre, il va falloir que beaucoup d’autres producteurs se joignent à l’enseigne, pour eux mêmes prendre position et décider de garder les poules jusqu’à leur fin. Car cette maison de retraite pour volatiles ne pourra pas accueillir toutes les poules à elle seule.

Tu veux voir la Maison Des Poules, c’est ICI .

Sobibor : ce livre qui m’a pris aux tripes

Sobibor : ce livre qui m'a pris aux tripes

Ce livre dont je vais te parler, ami lecteur, je l’ai eu entre les mains totalement par hasard.

Si tu as l’habitude de me suivre ici, tu connais mes maladies et plus particulièrement mon souci avec l’anorexie. Si tu viens d’arriver sur ce site, juste parce que tu voulais avoir des infos sur ce fameux bouquin, tu viens donc d’apprendre un point de ma personne, sans le vouloir ^^

Bref….

Tout ça pour t’expliquer comment j’ai découvert ce livre.

C’est une connaissance qui est désormais une amie, qui me l’a prêté. En effet, c’est parce que je me suis dévoilée à elle, lui expliquant mon quotidien et mes difficultés face à l’anorexie, qu’elle m’a proposé de me plonger dans ce roman. Pourquoi ? Bah parce qu’il y est justement question de cette pathologie.

Mais pas que !

Au travers de Sobibor, Jean Molla, écrivain ayant porté différentes casquettes ( prof de français, prof de guitare, apiculteur, guide dans un musée…. ) a décidé de nous renvoyer dans le passé, à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale.

Dans ce récit poignant et extrêmement troublant ( et encore les mots sont bien trop faibles ), on suit la descente aux enfers d’Emma, jeune femme mal dans sa peau, qui tombe petit à petit dans l’anorexie et ne sait pas comment s’en sortir. Elle n’a plus goût à rien… Vient de rompre avec son petit copain… Et ne trouve pas sa place dans une famille aisée, où son père évite toute communication franche avec elle pendant que sa mère ne cesse de la diminuer.

C’est auprès de ces grands parents qu’Emma apprécie de passer du temps. Elle les aime plus que tout, eux qui sont si bons, doux et généreux. Malheureusement, sa grand-mère ( Anna de son prénom : est-ce un clin d’œil à l’anorexie fait par l’auteur ? ) décède, ce qui va pousser un peu plus la jeune femme dans ses mauvais penchants.

En triant les affaires de la défunte, Emma va trouver un journal intime ancien, ayant appartenu à Jacques Desroches, débutant le 20 janvier 1942 et faisant clairement référence à son “ nouvel emploi ” dans un camp d’extermination.

Ces deux êtres et ces deux vies mises en parallèles, vont s’avérer être reliées par un lourd secret de famille.

Ce récit à l’allure auto-biographique, ( mais qui n’en est pas une ), nous montre la froideur de ces monstres certains d’être d’une race supérieur, qui ont pensé que leurs crimes étaient normaux et même nécessaires. Pas de regrets, pas de compassion, pas de sentiments, juste la violence, la haine, le mensonge, dans leurs esprits.

Un livre qui m’a bouleversé et que je n’ai pas pu lâcher une fois commencé, malgré la dureté des deux sujets auxquels il fait référence, que je recommande de lire, pour ouvrir un peu plus les yeux sur cet période tragique et abominable.

D’ailleurs, à peine la dernière page tournée, je l’ai collé dans les mains de mon grand, pour que lui aussi, puisse se souvenir à tout jamais de ce que l’être humain peut faire. Pour ne jamais oublier ces innocents, qui ont subi tellement d’horreurs sans la moindre raison.

Fairy Celebrations de Klara Markova

Fairy Celebrations de Klara Markova

On se retrouve aujourd’hui pour que je puisse te présenter mon livre de coloriage coup de cœur du moment. Et encore… Du moment ? Il y a fort à gagner qu’il restera longtemps en 1ère position.

Il faut dire que Klara Markova, l’illustratrice de cette petite merveille a un talent fou. Elle arrive sans difficulté à me faire voyage dans un monde de songes, où tout n’est que douceur et magie.

Cet univers où fées, elfes et animaux cohabitent, est inspiré par des forêts pleines de chênes qui entouraient la maison de son enfance. On ressent donc très bien que la jeune femme a voulu transmettre la beauté de ce lieu au travers de son travail.

Cela fait déjà 20 ans que Klara Markova réalise des peintures à l’huile, des albums de coloriage et des bijoux en argent, imprégnés de l’atmosphère des contes et de l’ambiance mystique qu’ils dégagent.

Actuellement, l’illustratrice a donné vie à 4 livres de colo : Magical Delights, Tenderful Enchantments, Fairy Miracles et Fairy Celebrations.

Tu l’auras compris grâce au titre de l’article, c’est sur ce dernier que mon choix s’est porté. Même si j’espère réussir un jour à tous les posséder, j’ai décidé de commencer ma collection K.M. avec celui-ci car certains coloriages présents dedans m’ont vraiment fait flasher.

Fairy Celebrations de Klara Markova
Fairy Celebrations de Klara Markova
Fairy Celebrations de Klara Markova

Fairy Celebrations est un beau livre de 25 X 21 cm, avec couverture rigide et cartonnée, dans les tons verts. Il a été édité en 2018 et doit être commandé via Etsy ( j’en ai eu pour 37,50€ fdp compris, car il vient de République Tchèque ). Il comporte 112 pages, faites de papier ivoire bien épais et de qualité, ce qui permet d’utiliser tout aussi bien des crayons de couleurs, des feutres, de la peinture ou des colles pailletées, pour mettre en couleur les illustrations.

Rien qu’en posant les yeux sur la couverture, avec son titre en lettres dorées, on ne peut que tomber sous le charme. Tout cet ouvrage est aussi mignon et poétique que l’illustration de cette couverture. Des petites maisons arrondies, des champignons, des lucioles attendrissantes, des mini coccinelles, des fleurs, des papillons… Un côté enfantin qui personnellement m’apaise et me fait rêver.

Ce livre est comme une histoire que l’on pourrait raconter à ses bambins, bien installés au coin du feu.

En plus des fées et elfes, Klara Markova nous invite aussi à faire la connaissance d’adorables sirènes et de petits dragons gloutons. Elle a même eu la bonne idée d’ajouter des coloriages à thème, que je compte bien colorier lors des périodes en questions.

Fairy Celebrations de Klara Markova

Pour ne rien gâcher, la jeune femme a préféré éviter de faire des pages recto-verso. Ce qui signifie que chaque page contient un coloriage d’un côté, puis une toute petite illustration sur l’autre face ( où l’on peut noter le matériel dont on s’est servi, la date, etc ). De cette façon, si vraiment la technique utilisée pour mettre en couleur les dessins, finissait par traverser, les illustrations ne risquent pas d’être abîmées.

Plusieurs surprises sont glissées dans le bouquin.

Tout d’abord, un marque-page de fée à mettre en couleur, puis un autocollant.

Ainsi que 2 illustrations où il faut ajouter une porte et un couvercle de coffre, à découper et ensuite coller, que l’on trouve à la fin du livre.

C’est donc un ouvrage plein d’amour et de tendresse, dont les dessins ne manquent pas de détails, que l’on prend grandement plaisir à posséder, et qui peut aussi être un superbe cadeau à offrir à un être passionné et créatif.

Passion coloriage : l’univers de Maria Trolle

Passion coloriage : l'univers de Maria Trolle
Passion coloriage : l'univers de Maria Trolle

On se retrouve aujourd’hui, ami lecteur, pour discuter d’une de mes passions. D’ailleurs si tu es là, à lire cet article, c’est que tu dois certainement la partager avec moi.

J’ai toujours été attirée par les loisirs créatifs et l’univers des beaux-arts. Je rêvais de devenir prof d’arts plastiques, ou de réaliser les décors pour des films et spectacles. Je me suis éclatée lorsqu’en 3ème j’ai effectué un stage comme décoratrice à l’opéra théâtre de Metz. Une expérience courte mais très sympa.

Bref… Tout ça pour dire qu’il était normal qu’adulte je continue à me plonger dans ce monde riche en couleurs.

Petite, je faisais d’énormes coloriages à 4 mains avec ma grand-mère. Maintenant, après avoir quelques temps délaissé mes crayons, je me remets de plus belle à colorier. Cela me permet de me vider l’esprit tout en calmant mon hyper activité engendrée par mes maladies.

Passion coloriage : l'univers de Maria Trolle

Ayant des vues sur les livres de coloriage pour adulte de l’illustratrice et graphiste suédoise, Maria Trolle, je rêvais depuis assez longtemps de pouvoir m’en offrir un.

Mais je dois reconnaître que j’ai beaucoup hésité avant de finir par l’acheter. J’avais peur de ne pas être au niveau pour valoriser comme il se doit les dessins de la jeune femme. De gâcher l’album et de ne pas être capable de rendre justice au talent de l’artiste.

Finalement, j’ai tout de même cédé à la tentation. Et franchement, je suis ravie.

Mon coup de cœur est allé vers le livre Blomstermandala, aussi appelé Twilight Garden ou encore Botanische Tuin pour ma version. Il s’agit de son premier livre de coloriage, sorti en 2015.

J’adore l’atmosphère qui s’en dégage. On plonge dans un jardin plein de douceur, où de gentils animaux viennent nous rendre visite. Fleurs, papillons, oiseaux, renards, biches, c’est un univers enchanteur et poétique que Maria Trolle a créé. J’apprécie aussi beaucoup les pages à fonds noirs. C’est original et cela va permettre de faire ressortir encore plus les couleurs des coloriages.

Avec sa couverture rigide cartonnée, où des illustrations colorées contrastent à la perfection avec le fond noir, sa bordure dorée et ses pages en papier épais, cet album n’est pas un simple bouquin de coloriage. C’est un magnifique ouvrage dont personnellement je prends grand soin et dans lequel je compte bien passer des heures à m’appliquer.

J’ai d’ailleurs pour projet de collectionner les différents livres de Maria Trolle.

Pour conclure, mon ptit artiste en herbe, si tu veux te lancer dans la colorisation d’un monde fleuri et paisible, avec un livre de qualité, je te conseille de ne pas hésiter aussi longtemps que j’ai pu le faire. Surtout quand on sait qu’il n’est pas plus cher qu’un album Disney pour adulte, alors qu’il est d’un design bien supérieur.

Tu peux l’acheter sur Amazon pour 15,99€, en cliquant ICI .

Ne pars pas de suite ! Viens découvrir mes coloriages et mon matériel d’art thérapie sur mon nouveau compte Instagram : Colorsofxela .