Frites de patate douce au paprika fumé

Frites de patate douce au paprika fumé
Frites de patate douce au paprika fumé

La patate douce…. Un aliment dont on entend de plus en plus parlé et qui pourtant, n’était pas toujours évident à dénicher il y a encore quelques années.

Maintenant on en trouve dans n’importe quel supermarché, dans le rayon des fruits et légumes exotiques.

Et quel bonheur que de pouvoir s’en procurer facilement ! Car avec son petit goût sucré et sa jolie couleur vive, la patate douce a un indice glycémique bien plus faible que sa collègue la pomme de terre.

Elle fait des merveilles aussi bien dans une recette sucrée, ou salée, comme ici avec ces frites. Un filet d’huile, une pointe de paprika fumé et hop, un tour au four, pour un délice low fodmap.

Pour 2 personnes, il te faut :

Frites de patate douce au paprika fumé

La recette :

Lave la patate douce et coupe la en bâtonnets.

Mets les dans un saladier et ajoute l’huile ainsi que le paprika ( et le sel tu veux en mettre ).

Mélange bien pour enrober les frites d’épices.

Dispose les frites en une seule couche, sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourne les 15 min à 200°C, puis à l’aide d’une spatule, retourne les.

Prolonge la cuisson de 15 à 20 min supplémentaires.

Astuce : pour bien enrober les frites d’huile et de paprika, met le tout dans un sac de congélation style ziplock et secoue

Radis ronds rôtis au four

Radis ronds rôtis au four

Savais-tu que les radis sont aussi bons crus que cuits? Oui, oui. Tu as bien lu. Des radis cuits. Je t’assure que c’est délicieux.

On a souvent l’habitude de les grignoter sur une tartine avec un peu de beurre salé, ou encore dans une salade en été, ou même simplement comme ça à l’heure de l’apéro.

Pourtant, les radis cuits sont savoureux. Ils gardent un peu de leur croquant, même s’ils le sont moins qu’au départ, et prennent une teinte foncée.

Et pour ma part, j’adore les tremper ensuite dans ma tofunaise.

Radis ronds rôtis au four

Pour 1 personne, il te faut :

  • 1 poignée de beaux radis ronds
  • 1cs de jus de citron
  • un peu de persil sec
  • sel
Radis ronds rôtis au four

La recette :

Lave bien les radis et enlève les fanes ( utilise les pour un pesto ).

Mets les dans un plat qui passe au four.

Verse le jus de citron dessus et ajoute un peu de persil.

Saupoudre de sel.

Enfourne 25 min à 180°C, en venant à mi cuisson, les retourner.

Déguste les de suite.

Radis ronds rôtis au four

Couronne feuilletée à la pomme et cannelle

Couronne feuilletée à la pomme et cannelle
Couronne feuilletée à la pomme et cannelle

S’il y a bien une association de saveurs qui fait fureur dans notre tribu, c’est la pomme mariée à la cannelle. Franchement, pour moi, l’une ne va pas sans l’autre. C’est une combinaison qui à chaque fois est capable de me faire saliver rien qu’en y pensant. Et il en va de même pour mes Gremlins.

Même le p’tit dernier qui a pourtant du mal avec les pommes, ne peut résister face à des belles tranches de pommes cuites et fondantes recouverte de cannelle.

Alors comme j’avais depuis un moment des pâtes feuilletées dans mon frigo, qui attendaient gentiment d’être utilisées, j’ai décidé de préparer une jolie couronne gourmande et croustillante, toute dorée, pour le dessert de mes gloutons.

Bon… Je conseille tout de même de préférer des pâtes plus récentes, car elles gonfleront bien mieux.

Couronne feuilletée à la pomme et cannelle

Puis pour un instant de pur plaisir, n’hésite pas à déguster une part de cette couronne avec une grosse boule de glace vanille dessus et quelques amandes effilées ! Tuerie garantie !

Couronne feuilletée à la pomme et cannelle

Il te faut :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 15g de beurre
  • 25g de sucre
  • 1 pomme
  • 1CS de cannelle
  • 45g de sucre glace
  • 5g de jus de citron

La recette :

Mixe la pomme avec le beurre, la cannelle et le sucre.

Laisse reposer 20 min au frigo, pour que la préparation soit moins liquide ( en fonction du jus rendu par la pomme ).

Déroule une première pâte et étale dessus la garniture.

Déroule la seconde pâte et dispose la sur la première.

Soude les bords et enroule le tout pour former un boudin.

Enroule le boudin dans le papier cuisson d’une des pâtes et laisse reposer au frigo 15 à 20 min, pour raffermir la pâte.

Couronne feuilletée à la pomme et cannelle

Coupe le boudin sur toute la longueur et dépose l’un à côté de l’autre les 2 morceaux obtenus.

Torsade les 2 morceaux entre eux, en les passant l’un au-dessus de l’autre, et en veillant à bien souder les extrémités entre elles.

Maintenant forme un cercle et relie les deux bouts de la torsade pour créer la couronne.

Dispose la sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfourne 30 min à 180°C.

Laisse refroidir sur une grille.

Mélange le sucre glace et le jus de citron , puis verse ce glaçage sur la couronne.

Couronne feuilletée à la pomme et cannelle

Rostï pommes de terre et betterave au four

Rostï pommes de terre et  betterave au four
Rostï pommes de terre et  betterave au four

C’est parti pour une recette des plus simple, avec peu d’ingrédients, sans huile de friture et que tu peux servir comme accompagnement avec n’importe quoi.

Le must, c’est que tu peux comme moi, prévoir une grosse quantité d’un coup de ces bons petits rostï ( genre de galettes de légumes ) et les congeler individuellement, pour en avoir toujours en stock.

Rostï pommes de terre et  betterave au four

Pour 10 rostï, il te faut :

  • 500g de pommes de terre
  • 250g de betteraves crues
  • 2 oeufs
  • 2cs de farine
  • 1/2cs de curry
  • sel
  • poivre
Rostï pommes de terre et  betterave au four

La recette :

Commence par éplucher les légumes, puis râpe les.

Mélange les avec les œufs, la farine, le curry, puis assaisonne.

Avec tes mains, forme 10 tas plutôt compacts et dépose les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourne 15 min à 180°C.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Depuis que l’on a testé le pain au levain naturel (Il faut savoir que la technique du levain n’est pas toute jeune. C’est même la plus ancienne pour obtenir un pain levé.

Le dioxyde de carbone produit par la fermentation de l’eau et de la farine du levain, grâce aux levures et bactéries qui s’y développent, va permettre à la pâte de lever, donnant par la même occasion un goût un peu acidulé au pain.

De plus le pain au levain a la particularité de bien mieux se conserver que le pain à la levure de boulanger. Il suffit de bien l’emballer dans un torchon.

Bien évidemment, le temps de levée est plus long, mais avec cette recette sans pétrissage, on gagne en simplicité. Oui, tu as bien lu, sans pétrissage ! Pas besoin de te faire les bras et de te fatiguer. Ici la pâte est plus collante et humide qu’une pâte avec pétrissage ( ce qui permet au gluten de bien bosser ), mais ne demande pas d’effort particulier, si ce n’est une cuisson dans une cocotte ou à défaut un plat haut passant au four avec couvercle ( histoire d’éviter à la pâte de trop s’étaler ).

En très peu d’étapes, on obtient un pain à la croûte bien croustillante et à la mie moelleuse ( merci Jim Lahey qui a eu la bonne idée de mettre en avant une technique sans pétrissage !).

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Il te faut :

  • 400g de farine T45
  • 225g d’eau tiède
  • 200g de levain bien actif
  • 7g de sel
  • 1cc de sucre
Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

La recette :

Mélange tous les ingrédients à la main ou avec une cuillère en bois pour obtenir une pâte collante.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Couvre hermétiquement le récipient et laisse fermenter 12 à 16h à température ambiante.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Farine ton plan de travail et verse la pâte dessus.

Replie celle-ci sur elle-même 2 fois et couvre la d’un torchon légèrement fariné.

Laisse reposer 15 à 20 minutes.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Farine bien tes mains et forme une boule avec la pâte ( pas besoin de chercher à souder le dessous ).

Recouvre à nouveau avec le torchon fariné et laisse fermenter 2h.

30 min avant la fin de ces 2h, place la cocotte ou le plat avec son couvercle dans ton four et préchauffe à 230°C.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Récupère la cocotte, farine la, et retourne le pâton dans celle-ci ( la clé * devant se retrouver sur le dessus ).

Mets le couvercle sur la cocotte ou le plat, puis enfourne 30 min.

Retire le couvercle et prolonge la cuisson de 5 min.

Sors la cocotte et retourne la pour récupérer ton pain **.

Laisse le refroidir sur une grille.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte
Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

A savoir : * La clé est la partie où se rejoignent les plis lors du façonnage de la boule. Pas besoin de grigner le pain si la clé est sur le dessus du pâton lors de la cuisson ( c’est ce qui va permettre au pain de gonfler et à la croûte de se former ). ** Tu sais que ton pain est bien cuit lorsqu’il sonne creux en tapotant le dessous.

Marrons grillés au four

Le ciel n’est pas très clément avec nous depuis que nous sommes arrivés en Haute-Loire. La pluie ne cesse de tomber et de refroidir l’atmosphère.

Mais qu’à cela ne tienne….

Ce n’est pas ça qui va gâcher nos vacances.De toute façon, notre but premier en venant à nouveau ici, c’était de pouvoir nous retrouver en tribu loin de tout, à partager des moments simples, regroupés dans notre petite ferme.

Du coup le mauvais temps n’est qu’un prétexte de plus pour rester au chaud à l’intérieur, à traîner en jogging, jouer à des jeux de société, bouquiner, cuisiner, ou même s’emmitoufler dans une bonne couverture devant un Disney.

On met tout de même de temps en temps le nez dehors, pour flâner au marché et revenir avec de beaux fruits et légumes de producteurs.

La saison le voulant, les étalages sont remplis de châtaignes appétissantes.

Parfait pour continuer dans l’ambiance cocooning et douce qui nous plait tellement. Les marrons ont le pouvoir de réconforter, de réchauffer et de réunir. Des merveilles de la nature que l’on aime partager avec ses proches, en regardant les feuilles tomber par la fenêtre.

Il y a des tas de façon de les cuire : à l’eau, à la vapeur, à la poêle, au feu de bois….

Celles que nous venons de déguster ont été cuites au four. Pourquoi ? Pour un côté pratique. En choisissant cette cuisson, il est possible de préparer une grosse quantité de marrons en une seule fois. Ce qui est top avec une grande tribu gourmande.

Il te faut :

  • 1kg de châtaignes
  • 1 plaque passant au four
  • 1 bon couteau

La recette :

Commence par mettre les châtaignes dans de l’eau et retire toutes celles qui remontent à la surface ( elles sont véreuses ).

Sèche les dans un torchon.

Fais une entaille dans chaque châtaigne.

Dispose les sur une plaque.

Mets les à cuire au four 20 minutes à 180°C ( temps à ajuster en fonction de la grosseur des châtaignes ).

Épluche les châtaignes lorsqu’elles sont encore chaudes.

Astuce : pour plus de facilité lors de l’épluchage des marrons, plutôt que de ne faire qu’une petite entaille dans ces derniers, tu peux les entailles d’un côté à l’autre, en partant du dessous.

Yaourts maison sans yaourtière

Yaourts maison sans yaourtière

Pas de yaourtière et une tribu qui consomme des laitages à la chaîne… Que faire pour ne pas exploser le budget, et éviter de devoir retourner sans cesse en courses pour racheter des yaourts ?

Les préparer soit même !

Après plusieurs essais au vitaliseur, qui furent de véritables échecs, je me suis demandée si je n’allais pas investir dans une yaourtière. Ou plutôt réinvestir, car fut une époque, j’en avais une.

Finalement, j’ai préféré d’abord tester une autre méthode, qui ne m’obligeait pas à m’encombrer d’un énième appareil de cuisine.

Il ne me fallait pas grand chose. Une casserole, check. Un four, check. Des pots en verre, check. Un thermomètre de cuisine, check.

Yaourts maison sans yaourtière

Premier essai, première réussite.
Les yaourts ont pris sans problème et ont fait le bonheur de la famille.

Yaourts maison sans yaourtière

Il te faut :

  • 1l de lait demi-écrémé
  • 1 yaourt nature
Yaourts maison sans yaourtière

La recette :

Verse le lait dans une casserole et fais le chauffer à feu moyen. 
Apporte la température du lait entre 45 et 50°C.
Hors du feu, ajoute le yaourt et mélange bien. 
Verse dans les pots.
Mets les au four durant au moins 6h, à 45°c.
Lorsque c’est pris, sortir les yaourts du four et les laisser refroidir quelques minutes. 
Les placer au frigo pour qu’ils terminent de figer.

Libre à toi de les parfumer. 

Bugnes sans gluten, au miel citronné

Mais? Ne serait-on pas Mardi Gras ?

Oh oui! Oh oui!

Ce qui veut dire que traditionnellement, c’est le moment de manger des beignets et crêpes, pour utiliser les ingrédients gras, comme le beurre, que l’on n’est plus censé consommer durant le Carême.

Bon… Pour moi, Mardi Gras rime surtout avec Carnaval et souvenirs d’enfance, lorsque je réalisais des bugnes avec ma grand-mère.

J’adorais couper la pâte avec la roulette crantée. Faire des losanges, triangle et autres formes, puis inciser le centre des futurs beignets, pour finir par les regarder gonfler dans l’huile lors de la cuisson.

Dois-je avouer que j’aimais aussi beaucoup déguster des petits morceaux de la pâte non cuite ^^

Cette année, j’ai refait ces beignets gravés dans ma mémoire, mais en modifiant la recette de base.

Pas de Mardi Gras bien lourd pour nous ( oui, oui, NOUS! car comme ils sont à IG bas, j’en ai mangé! ).

J’ai évité de les blinder de beurre et de gluten. Et j’ai opté pour une cuisson au four, plutôt que de les jeter dans un bain huileux.

Parfumés au miel Secret d’Hiver de chez Famille Mary, qui contient de l’huile essentielle de citron, ces beignets nous ont plongés à la fois dans Carnaval et la Fête des Citrons de Menton.

Pour une vingtaine de bugnes, il te faut :

  • 50g de farine de lupin
  • 50g de farine de soja
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 1/2 sac de levure chimique
  • 1/2 CS de bicarbonate
  • 30g d’huile de coco
  • 1 à 2 CS de jus de citron
  • 1CS de vinaigre de cidre
  • 3 œufs
  • 20 à 30g de miel Secret d’Hiver
  • lait de soja

La recette :

Mélange les ingrédients secs.

Fais fondre l’huile de coco.

Incorpore les ingrédients humides aux ingrédients secs.

Laisse reposer la pâte une bonne heure.

Étale la sur un plan de travail fariné.

Coupe des bandes de pâte d’environ 2 cm de large.

Divise les pour faire des rectangle ou des losanges.

Fais une entaille au centre de ceux-ci.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisse reposer 15 min.

Badigeonne les de lait de soja.

Enfourne 7 min à 180°C.

Laisse les tiédir sur une grille puis déguste les.

Astuce : tu peux les saupoudrer de stevia et les tremper dans un verre de lait chaud. C’est un régal ^^

Merci à Famille Mary de m’avoir offert ce pot de miel qui sent si bon les agrumes !

Tu sais quoi? Mon rêve à moi, ce serait de faire Carnaval à la Nouvelle Orléans… Jazz, fête, beignets, bayou…