Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Depuis que l’on a testé le pain au levain naturel (Il faut savoir que la technique du levain n’est pas toute jeune. C’est même la plus ancienne pour obtenir un pain levé.

Le dioxyde de carbone produit par la fermentation de l’eau et de la farine du levain, grâce aux levures et bactéries qui s’y développent, va permettre à la pâte de lever, donnant par la même occasion un goût un peu acidulé au pain.

De plus le pain au levain a la particularité de bien mieux se conserver que le pain à la levure de boulanger. Il suffit de bien l’emballer dans un torchon.

Bien évidemment, le temps de levée est plus long, mais avec cette recette sans pétrissage, on gagne en simplicité. Oui, tu as bien lu, sans pétrissage ! Pas besoin de te faire les bras et de te fatiguer. Ici la pâte est plus collante et humide qu’une pâte avec pétrissage ( ce qui permet au gluten de bien bosser ), mais ne demande pas d’effort particulier, si ce n’est une cuisson dans une cocotte ou à défaut un plat haut passant au four avec couvercle ( histoire d’éviter à la pâte de trop s’étaler ).

En très peu d’étapes, on obtient un pain à la croûte bien croustillante et à la mie moelleuse ( merci Jim Lahey qui a eu la bonne idée de mettre en avant une technique sans pétrissage !).

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Il te faut :

  • 400g de farine T45
  • 225g d’eau tiède
  • 200g de levain bien actif
  • 7g de sel
  • 1cc de sucre
Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

La recette :

Mélange tous les ingrédients à la main ou avec une cuillère en bois pour obtenir une pâte collante.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Couvre hermétiquement le récipient et laisse fermenter 12 à 16h à température ambiante.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Farine ton plan de travail et verse la pâte dessus.

Replie celle-ci sur elle-même 2 fois et couvre la d’un torchon légèrement fariné.

Laisse reposer 15 à 20 minutes.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Farine bien tes mains et forme une boule avec la pâte ( pas besoin de chercher à souder le dessous ).

Recouvre à nouveau avec le torchon fariné et laisse fermenter 2h.

30 min avant la fin de ces 2h, place la cocotte ou le plat avec son couvercle dans ton four et préchauffe à 230°C.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Récupère la cocotte, farine la, et retourne le pâton dans celle-ci ( la clé * devant se retrouver sur le dessus ).

Mets le couvercle sur la cocotte ou le plat, puis enfourne 30 min.

Retire le couvercle et prolonge la cuisson de 5 min.

Sors la cocotte et retourne la pour récupérer ton pain **.

Laisse le refroidir sur une grille.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte
Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

A savoir : * La clé est la partie où se rejoignent les plis lors du façonnage de la boule. Pas besoin de grigner le pain si la clé est sur le dessus du pâton lors de la cuisson ( c’est ce qui va permettre au pain de gonfler et à la croûte de se former ). ** Tu sais que ton pain est bien cuit lorsqu’il sonne creux en tapotant le dessous.

Marrons grillés au four

Le ciel n’est pas très clément avec nous depuis que nous sommes arrivés en Haute-Loire. La pluie ne cesse de tomber et de refroidir l’atmosphère.

Mais qu’à cela ne tienne….

Ce n’est pas ça qui va gâcher nos vacances.De toute façon, notre but premier en venant à nouveau ici, c’était de pouvoir nous retrouver en tribu loin de tout, à partager des moments simples, regroupés dans notre petite ferme.

Du coup le mauvais temps n’est qu’un prétexte de plus pour rester au chaud à l’intérieur, à traîner en jogging, jouer à des jeux de société, bouquiner, cuisiner, ou même s’emmitoufler dans une bonne couverture devant un Disney.

On met tout de même de temps en temps le nez dehors, pour flâner au marché et revenir avec de beaux fruits et légumes de producteurs.

La saison le voulant, les étalages sont remplis de châtaignes appétissantes.

Parfait pour continuer dans l’ambiance cocooning et douce qui nous plait tellement. Les marrons ont le pouvoir de réconforter, de réchauffer et de réunir. Des merveilles de la nature que l’on aime partager avec ses proches, en regardant les feuilles tomber par la fenêtre.

Il y a des tas de façon de les cuire : à l’eau, à la vapeur, à la poêle, au feu de bois….

Celles que nous venons de déguster ont été cuites au four. Pourquoi ? Pour un côté pratique. En choisissant cette cuisson, il est possible de préparer une grosse quantité de marrons en une seule fois. Ce qui est top avec une grande tribu gourmande.

Il te faut :

  • 1kg de châtaignes
  • 1 plaque passant au four
  • 1 bon couteau

La recette :

Commence par mettre les châtaignes dans de l’eau et retire toutes celles qui remontent à la surface ( elles sont véreuses ).

Sèche les dans un torchon.

Fais une entaille dans chaque châtaigne.

Dispose les sur une plaque.

Mets les à cuire au four 20 minutes à 180°C ( temps à ajuster en fonction de la grosseur des châtaignes ).

Épluche les châtaignes lorsqu’elles sont encore chaudes.

Astuce : pour plus de facilité lors de l’épluchage des marrons, plutôt que de ne faire qu’une petite entaille dans ces derniers, tu peux les entailles d’un côté à l’autre, en partant du dessous.

Yaourts maison sans yaourtière

Yaourts maison sans yaourtière

Pas de yaourtière et une tribu qui consomme des laitages à la chaîne… Que faire pour ne pas exploser le budget, et éviter de devoir retourner sans cesse en courses pour racheter des yaourts ?

Les préparer soit même !

Après plusieurs essais au vitaliseur, qui furent de véritables échecs, je me suis demandée si je n’allais pas investir dans une yaourtière. Ou plutôt réinvestir, car fut une époque, j’en avais une.

Finalement, j’ai préféré d’abord tester une autre méthode, qui ne m’obligeait pas à m’encombrer d’un énième appareil de cuisine.

Il ne me fallait pas grand chose. Une casserole, check. Un four, check. Des pots en verre, check. Un thermomètre de cuisine, check.

Yaourts maison sans yaourtière

Premier essai, première réussite.
Les yaourts ont pris sans problème et ont fait le bonheur de la famille.

Yaourts maison sans yaourtière

Il te faut :

  • 1l de lait demi-écrémé
  • 1 yaourt nature
Yaourts maison sans yaourtière

La recette :

Verse le lait dans une casserole et fais le chauffer à feu moyen. 
Apporte la température du lait entre 45 et 50°C.
Hors du feu, ajoute le yaourt et mélange bien. 
Verse dans les pots.
Mets les au four durant au moins 6h, à 45°c.
Lorsque c’est pris, sortir les yaourts du four et les laisser refroidir quelques minutes. 
Les placer au frigo pour qu’ils terminent de figer.

Libre à toi de les parfumer. 

Bugnes sans gluten, au miel citronné

Mais? Ne serait-on pas Mardi Gras ?

Oh oui! Oh oui!

Ce qui veut dire que traditionnellement, c’est le moment de manger des beignets et crêpes, pour utiliser les ingrédients gras, comme le beurre, que l’on n’est plus censé consommer durant le Carême.

Bon… Pour moi, Mardi Gras rime surtout avec Carnaval et souvenirs d’enfance, lorsque je réalisais des bugnes avec ma grand-mère.

J’adorais couper la pâte avec la roulette crantée. Faire des losanges, triangle et autres formes, puis inciser le centre des futurs beignets, pour finir par les regarder gonfler dans l’huile lors de la cuisson.

Dois-je avouer que j’aimais aussi beaucoup déguster des petits morceaux de la pâte non cuite ^^

Cette année, j’ai refait ces beignets gravés dans ma mémoire, mais en modifiant la recette de base.

Pas de Mardi Gras bien lourd pour nous ( oui, oui, NOUS! car comme ils sont à IG bas, j’en ai mangé! ).

J’ai évité de les blinder de beurre et de gluten. Et j’ai opté pour une cuisson au four, plutôt que de les jeter dans un bain huileux.

Parfumés au miel Secret d’Hiver de chez Famille Mary, qui contient de l’huile essentielle de citron, ces beignets nous ont plongés à la fois dans Carnaval et la Fête des Citrons de Menton.

Pour une vingtaine de bugnes, il te faut :

  • 50g de farine de lupin
  • 50g de farine de soja
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 1/2 sac de levure chimique
  • 1/2 CS de bicarbonate
  • 30g d’huile de coco
  • 1 à 2 CS de jus de citron
  • 1CS de vinaigre de cidre
  • 3 œufs
  • 20 à 30g de miel Secret d’Hiver
  • lait de soja

La recette :

Mélange les ingrédients secs.

Fais fondre l’huile de coco.

Incorpore les ingrédients humides aux ingrédients secs.

Laisse reposer la pâte une bonne heure.

Étale la sur un plan de travail fariné.

Coupe des bandes de pâte d’environ 2 cm de large.

Divise les pour faire des rectangle ou des losanges.

Fais une entaille au centre de ceux-ci.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisse reposer 15 min.

Badigeonne les de lait de soja.

Enfourne 7 min à 180°C.

Laisse les tiédir sur une grille puis déguste les.

Astuce : tu peux les saupoudrer de stevia et les tremper dans un verre de lait chaud. C’est un régal ^^

Merci à Famille Mary de m’avoir offert ce pot de miel qui sent si bon les agrumes !

Tu sais quoi? Mon rêve à moi, ce serait de faire Carnaval à la Nouvelle Orléans… Jazz, fête, beignets, bayou…

Falafels vegan lupin carotte

Je ne me lasse pas de feuilleter mon exemplaire du livre Vegan ( de Marie LaForêt ) depuis que Natura Sense me l’a gentiment fait parvenir.

C’est une véritable mine de bonnes idées pour varier les plaisirs gustatifs.

Et surtout, toutes ces recettes me donnent envie de les revisiter, pour les faire à ma sauce. En fonction de mes goûts, de mes TCA, ou tout simplement de ce que j’ai dans le frigo.

Bien évidemment, lorsque l’on parle de livre de cuisine vege, on sait que l’on va trouver dans celui-ci, une ou des recettes de falafels. C’est un incontournable de cette alimentation.

Rapide et facile à faire, c’est aussi très bon et déclinable à l’infini. En plus on peut les congeler, pour en avoir toujours en stock. Pratique !

Pour changer des traditionnelles boulettes de pois chiches, je te propose aujourd’hui de réaliser des falafels aux lupins et aux carottes.

Avec seulement 4 ingrédients, tu vas pouvoir te régaler.

Pour 8 falafels, il te faut :

  • 150g de lupins frais
  • 80g de carotte
  • 2CS de moutarde
  • quelques feuilles de menthe

La recette :

Mixe grossièrement tous les ingrédients.

Laisse reposer une dizaine de minutes au frais.

Forme 8 boules avec la préparation, en appuyant pour qu’elles soient le plus compactes possible.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourne à 200°C durant environ 12 à 15 min.

Laisse refroidir quelques minutes avant de décoller délicatement tes falafels, pour ne pas les écraser.

Courge gourmande au four aux framboises et amandes

Courge gourmande au four aux framboises et amandes

 

Pas besoin de te rappeler mon amour pour les citrouilles, potimarrons et autres courges en tout genre.

J’aime tellement ça, que je pourrais en manger toute la journée.

C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai réalisé cette recette simplissime. Pour pouvoir en profiter dès le réveil…

Bon autant perso j’adore manger cette citrouille aux framboises et amandes pour mon petit déjeuner, autant bien entendu ça peut être aussi une bonne idée de dessert ou de goûter.

 

Courge gourmande au four aux framboises et amandes

Pour 1 personne, il te faut :

* 3 belles tranches de citrouille

* 1 poignée de framboises

* 1 poignée d’amandes effilées

* du kasha

* quelques graines de courge

* du sirop d’agave

 

Courge gourmande au four aux framboises et amandes

Enfile ton tablier :

Préchauffe ton four à 200°C.

Dispose tes tranches de citrouille dans un plat recouvert de papier cuisson.

Verse un peu de sirop d’agave dessus, puis saupoudre les de kasha et graines de courge.

Enfourne environ 8 à 10 minutes.

Retourne les tranches et verse à nouveau du sirop d’agave dessus, ainsi qu’un peu de kasha et de graines de courge.

Enfourne à nouveau jusqu’à ce que la citrouille soit fondante ( à vérifier à l’aide d’un couteau).

Dépose les tranches de courge dans une assiette et ajoute les framboises.

Déguste le tout de suite !

Falafels au four

 

Falafels au four

 

La première fois que j’ai voulu me cuisiner des falafels maison, ça a été une catastrophe.

Pas moyen que les boulettes ne se tiennent… Impossible d’en faire quoique ce soit.

Pourtant, c’est loin d’être compliqué à faire… C’est d’ailleurs ce que je vais te prouver avec cette recette simple et rapide.

Sais tu que les falafels, ou Tamiya en Égypte, sont très appréciées au Moyen Orient, tout particulièrement en sandwich avec des crudités et une sauce au tahini?

Pour ma part j’aime les ajouter dans mes bouddha bowl.

Mais c’est aussi une très bonne idée pour un apéritif sain.

 

Falafels au four

Pour 18 falafels, il te faut :

* 250g de pois chiches cuits et égouttés

* 1/2 oignon

* 1 échalote

* 2 CS de lin

* 1 CC de curcuma

* 1 CS de persil haché

* 1 CC de gomasio

* huile de coco

 

Falafels au four

Enfile ton tablier :

Mixe tous les ingrédients à l’aide de ton blender ( plus ou moins long en fonction de la puissance de celle-ci) jusqu’à ce que tu obtienne une pâte compacte.

Forme des boulettes et dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Badigeonne d’un peu d’huile de coco.

Enfourne 20 min à 180°C.

Accompagne tes falafels d’une petite sauce. Par exemple celle-ci : yaourt, jus de citron, sel de guérande, poivre aux 5 baies.

 

 

Falafels au four

Bon appétit !

 

Crab Cake ou Croquettes de crabe au sésame, au four

 

Crab Cake ou Croquettes de crabe au sésame, au four

 

Après le Jambalaya de crevettes, je me suis plongée dans la réalisation de Crab Cakes, des petites croquettes de crabe très appréciées des Américains, venues tout droit de la côte Est des Etats Unis. On les trouvent énormément dans les environs de Baltimore, ou sur les côtes du Maryland.

On peut très bien les déguster en entrée, en tapas pour l’apéro ou même en plat.

Épicées et fondantes, ces jolies boulettes plaisent autant aux grands gourmands, qu’aux minots.

 

Crab Cake ou Croquettes de crabe au sésame, au four

Pour une dizaine de croquettes, il te faut :

  • 1/2 courgette
  • 2 carottes
  • 1/2 oignon rouge
  • 120g de crabe en boîte
  • 1/2 CS de moutarde
  • 1/2 CC d’ail en poudre
  • basilic
  • sésame

Crab Cake ou Croquettes de crabe au sésame, au four

Enfile ton tablier :

Épluche les légumes et râpe les.

Ajoute la moutarde, l’ail et une bonne dose de basilic haché.

Incorpore le crabe.

Forme des boulettes en écrasant un peu le mélange pour que les croquettes soient assez compactes ( le jus des légumes va s’écouler ).

Roule les dans du sésame.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfourne 15 min à 180°C.

 

 

Crab Cake ou Croquettes de crabe au sésame, au four

Tu n’as plus qu’à accompagner tes Crab Cakes de légumes, pour te faire un joli Buddha Bowl.