Tarte meringuée au flan pâtissier & fraises

Tarte meringuée au flan pâtissier & fraises
Tarte meringuée au flan pâtissier & fraises

Je suis revenue de chez mon primeur avec des caisses pleines de fraises ayant besoin d’être consommées de suite.

Celui-ci voulant s’en débarrasser, il m’a fait le tout pour 5€, alors qu’il y avait plus de 10kg. Une bonne occasion pour moi, qui ai pu préparer des tas de pots de confiture, des glaces et du smoothie. J’en ai aussi profité pour en congeler une bonne partie, ce qui me permettra d’en manger même hors saison.

Pour rester dans cette optique anti gaspillage alimentaire / zéro déchet, j’ai décidé de préparer des tartes au flan, de façon à utiliser mon trop plein de levain ainsi que l’eau de cuisson des pâtes.

Bien entendu, tu peux remplacer ce dernier ingrédient par du lait.

Tarte meringuée au flan pâtissier & fraises
Tarte meringuée au flan pâtissier & fraises

Il te faut :

Pour la pâte

  • 200g de farine
  • 100g de levain actif
  • 50g d’eau de cuisson
  • 75g de margarine

Pour le flan :

  • 250g d’eau de cuisson
  • 2cs de lait écrémé en poudre
  • 2cs de fécule
  • 2 de sucre de coco
  • 3 gros œufs
  • 300g de fraises
  • 1cs de semoule

Pour la meringue

  • 2 blancs d’œufs
  • 20g de sucre glace
Tarte meringuée au flan pâtissier & fraises

La recette :

La pâte

Mélange le levain avec l’eau.

Ajoute la farine puis la margarine molle.

Laisse reposer 30 min.

Étale la pâte sur un plan de travail fariné et dispose la dans un moule à tarte fariné.

Perce des trous dans le fond de la pâte à l’aide d’une fourchette.

Recouvre la de papier cuisson et de billes en céramique.

Enfourne 5min à 180°C pour cuire à blanc la pâte.

La garniture

Verse l’eau et le lait en poudre dans une casserole ( ou 250g de lait ).

Ajoute le sucre et porte à ébullition à feu moyen.

Mélange les œufs et la maïzena.

Verse le lait chaud dessus tout en fouettant.

Mets à épaissir à feu moyen.

Verse la semoule sur le fond de la pâte et dépose dessus les fraises lavées puis coupées en 2.

Recouvre avec le flan.

Enfourne 20min à 180 °C.

Laisse totalement refroidir.

La meringue

Verse les blancs d’œufs dans la cuve de ton robot.

Laisse celui-ci les fouetter jusqu’à ce qu’ils montent en neige.

Tout en continuant de fouetter, ajoute petit à petit le sucre glace.

Lorsque ta meringue est bien lisse et brillante, ajoute la sur la tarte.

Brûle le dessus au chalumeau.

Place au frais au moins 3h.

Tarte meringuée au flan pâtissier & fraises

Banana bread au kiwi & levain – Vitaliseur

Banana bread au kiwi & levain - Vitaliseur
Banana bread au kiwi & levain - Vitaliseur

Je ne sais même plus combien de recettes différentes de banana bread j’ai pu réaliser. Il faut dire que c’est un gâteau simple à réaliser et bien pratique pour ne pas gaspiller de banane.

Ce cake Américain, a pour origine la crise économique des années 30, période durant laquelle il fallait tout rationner pour espérer garder un mode de vie décent et où la population avait pris pour habitude de tout recycler.

Il est depuis tellement apprécié, qu’aux États-Unis, le 23 février a lieu le Banana Bread Day !

Celui-ci est très peu sucré, car j’ai décidé de ne pas ajouter de sucrant, puisque les fruits, je trouve, suffisent largement.

Banana bread au kiwi & levain - Vitaliseur

Pour 2 cakes il te faut :

  • 200g de farine
  • 120g de levain actif
  • 3 bananes bien mûres
  • 2 kiwis
  • 2 œufs
  • 100ml d’eau gazeuse
  • 1cc de bicarbonate
  • facultatif : sucrant au choix
Banana bread au kiwi & levain - Vitaliseur

La recette :

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du Vitaliseur.

Écrase les bananes à la fourchette.

Ajoute le levain, l’eau, les œufs, puis mélange.

Ajoute la farine et le bicarbonate.

Épluche et coupe les kiwis en morceaux.

Ajoute les à la pâte.

Verse la moitié de la pâte dans un moule à cake préalablement huilé.

Mets à cuire 40 min au Vitaliseur.

Laisse refroidir avant de démouler.

Fais cuire la seconde moitié de pâte pour réaliser un second banana bread.

Banana bread au kiwi & levain - Vitaliseur

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Salade légère fêta noix de coco + CODE PROMO Mon Joli Bol

Salade légère fêta noix de coco

Manger de la noix de coco dans un saladier en coco naturelle, c’est tout de même le top.

Perso, je suis fan de ma coco Mon Joli Bol. Non seulement je trouve ça très design, mais en plus j’aime l’engagement de la marque, qui est à fond écolo. Ces bols sont donc totalement naturels, puisque réalisés avec des coques de noix de coco qui au départ auraient dû terminer à la poubelle. Un vrai gâchis évité par l’enseigne. Un super geste pour notre planète !

Je fais donc honneur à mon bol en coco, avec une salade sucrée salée toute fraîche et bien croquante !

Si toi aussi tu veux une belle vaisselle en coco, avec le code Alex10 , tu auras 10% de remise dès 25€ d’achat chez Mon Joli Bol .

Pour 1 personne, il te faut :

  • 10 cm de concombre
  • 80g de noix de coco
  • 12 tomates cerises
  • un peu de graines germées
  • quelques olives noires
  • 30g de fêta
  • feuilles de menthe
  • vinaigre de noix
  • pavot
Salade légère fêta noix de coco

La recette :

Épluche le concombre et coupe le en rondelles.

Lave les tomates cerises et coupe les en deux.

Coupe la noix de coco en tranches.

Mélange le tout avec des olives et un peu de graines germées.

Ajoute la fêta en morceaux et quelques feuilles de menthe.

Arrose d’un filet de vinaigre de noix et saupoudre de pavot.

Gratin de brioche perdue à la banane

Gratin de brioche perdue à la banane
Gratin de brioche perdue à la banane

Que faire d’un reste de brioche qui commence à être un peu trop sec ? Un délicieux dessert extrêmement gourmand !

Ultra rassasiant, avec le bon goût des bananes rehaussé par l’arôme des fleurs d’hibiscus.

Gratin de brioche perdue à la banane

Il te faut :

  • 420g de brioche rassie
  • 2 bananes
  • 2 œufs
  • 300ml de lait
  • 1cs de fleurs d’hibiscus Aromandise
  • 1 trait de sirop d’agave
Gratin de brioche perdue à la banane

La recette :

Bats les œufs avec le lait.

Coupe la brioche en cubes et mets les à tremper quelques minutes dans la préparation.

Verse le tout dans un plat.

Coupe les bananes en rondelles et ajoute les dans le plat.

Saupoudre de fleurs d’hibiscus.

Enfourne 15min à 180°C.

Verse un trait de sirop d’agave avant de servir tiède.

Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean

Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean
Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean

Comment ne pas avoir envie de se mettre en cuisine lorsque l’on vient de recevoir de magnifiques tabliers made in France ?! Mon mini nain et moi même, nous n’avons pas pu résister bien longtemps. Il fallait qu’on inaugure ces merveilles. Et tels de grands Chefs pâtissiers, nous nous sommes éclatés à mettre les doigts dans la pâte, à incorporer les ingrédients et à lécher le fouet ( quoi? comment ça les Chefs ne font pas la vaisselle de cette façon ? oups… ).

C’est donc bien protégés tous les deux que nous avons concocté de jolis cœurs sablés à la cannelle, pour montrer à Marcel et Jean, tout l’amour que nous avons pour les adorables tabliers qu’ils nous ont fait parvenir.

Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean

Mais qui c’est ce Marcel ? Et ce Jean, dont tu me parles ?

Calme toi mon p’tit koala curieux, je t’explique ça de suite.

Marcel et Jean ceux sont un peu les grands-pères de tout le monde. Le tien, le mien…. Des amoureux de la nature, de la bonne bouffe, de la vie simple et des plaisirs du terroir.

En pensant à eux, une image de vieille bâtisse en pierre, entourée de verdure, et d’une grande pièce à vivre avec une immense table au centre s’impose à moi.

Le côté rustique d’antan, qui pour moi donne plus de chaleur et de convivialité en cuisine.

Marcel et Jean c’est aussi une petite entreprise française, née de la collaboration d’une fan de couture et d’un mordu de pâtisserie, qui pour un Noël, ont, sans le savoir eu une idée de génie. Un cadeau fait main, cousu avec tendresse et offert ensuite pour que des gourmandises puissent être préparées sans se tacher.

Partant de là, c’est un concept frais qui en a découlé, avec pour principe de créer des tabliers inspirés des modèles traditionnels, mais avec une touche de standing pour avoir toujours la classe derrière les fourneaux.

Résultat : des tabliers professionnels Français, à la fois sobres et rétro. Il n’en faut pas plus pour me faire craquer ( tu connais ma passion pour le vintage ^^ ).

Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean

La cerise sur le gâteau, c’est qu’en plus d’être élégants, ils sont robustes ! Fabriqués en toile 100% coton, pour tenir dans le temps. Perso, je kiffe les petits détails comme les boutons avec le logo de l’enseigne, ou encore les sangles en cuir provenant d’un atelier landais. Ainsi que les poches qui sont bien utiles quand comme moi, on aime prendre des photos tout en cuisinant ( hop, le téléphone dans la grande poche sur le ventre et la petite cuillère pour accessoiriser le cliché dans la petite poche du haut ). C’est ce qui fait le charme de ces tabliers. Un savoir-faire français, de belles valeurs et une pointe de nostalgie…

Les tabliers Marcel et Jean ont ce pouvoir de me replonger en enfance, dans la cuisine Niçoise de ma grand-mère. Là où gamine, j’aimais cuisiner avec elle sur sa vieille table en formica. Elle pouvait passer des heures à faire mijoter de bons petits plats ou à réaliser une délicieuse tarte. Toujours vêtue d’un de ses nombreux tabliers. Des moments gravés dans ma tête, que j’essaie de partager désormais avec mes gremlins.

C’est pourquoi, c’est avec une recette traditionnelle que j’ai voulu rendre hommage aux tabliers Marcel et Jean, ainsi qu’au souvenir de Mamie Lulu…. Depuis des centaines d’années, les biscuits sablés traversent les générations et régalent petits et grands… Ils étaient donc parfaits pour l’occasion.

Mais tout comme l’entreprise Marcel et Jean a su remettre au goût du jour le vieux tablier de ma grand-mère, j’ai revisité un peu les sablés, en les rendant réalisables malgré la pénurie de farine du moment, avec un esprit zéro déchet / anti gaspi qui anime beaucoup la population actuellement.

Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean
Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean

Pour 36 petits cœurs sablés, il te faut :

  • 150g de biscottes cassées
  • 60g de margarine
  • 70g de sucre complet
  • 1 oeuf
  • 1/2 cc de cannelle
  • 1 pincée de sel
Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean

La recette :

Mixe en poudre fine les morceaux de biscotte.

Fais fondre la margarine et ajoute la, ainsi que l’œuf.

Ajoute le sucre, le sel et la cannelle.

Sable la pâte avec les mains puis forme une boule compacte.

Sur un plan de travail fariné, étale délicatement la pâte sur 5 mm d’épaisseur.

Avec un emporte-pièce, découpe tes biscuits.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourne 10 min à 180 °C.

Laisse refroidir sur une grille.

Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean
Sablés anti gaspi, avec les tabliers Marcel et Jean

Pour info :

  • mini nain porte le tablier Le P’tit Marcel ( 39€ ) qui est noté pour les 4 / 6 ans, mais lui convient très bien du haut de ses 8 ans ( certes, le tablier fait plus court sur lui que sur un tout petit, mais comme il est réglable, il a pu l’ajuster comme il voulait et il est super fier d’avoir son propre tablier de Chef )
  • mon tablier se nomme Alphonse ( 80€ ) et me donne la pêche avec sa jolie teinte rouge griotte (lui aussi est réglable, avec une toile doublée)
  • d’autres tabliers comme Gaston, Jean et Marcel sont à découvrir ICI
  • des tabliers pour les professionnels sont proposés ICI
  • possibilité de créer des tabliers sur-mesure pour les pros ICI ( choix de la couleur du tissu, choix des sangles, avec ou sans poche, choix des dimensions du tablier, ajout d’une broderie ou sérigraphie )
  • la collection Boulangerie Pas à Pas se trouve ICI
  • des recettes, de belles rencontres et plus encore, à voir sur le blog de Marcel et Jean

Attends mon chou ! Ne part pas ! J’ai une surprise pour toi !

J’ai le plaisir de te proposer, grâce à la générosité de Marcel et Jean, un superbe tablier Plage Sud en concours !

Comme ça toi aussi, tu pourras peut-être te la péter en cuisine cet été. Le plus de ce modèle ? Sa poche version tropicale, qui le rend unique. Pourquoi unique ? Parce que chaque tablier Plage Sud a une poche différente ( même tissu, mais pas le même motif ).

Pour tenter ta chance, tu dois :

Fin du concours le 31 mai 2020 à minuit ( résultat via instagram ).

Bonne chance !

Zéro déchet : j’utilise l’eau de cuisson de mes féculents

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Si tu as bien fait attention, dans certaines de mes dernières recettes, j’utilise de l’eau de cuisson. Peut être as-tu été intrigué par cela… Quel est l’intérêt? Qu’est-ce que j’en fais?

Laisse moi t’expliquer tout ça.

Le premier avantage est d’éviter le gaspillage. Plutôt que de jeter l’eau après la cuisson d’une dose de spaghetti et de repartir sur de nouveaux litres de flotte pour la cuisson des patates du soir, autant continuer avec la même ration. De belles économies sur la facture d’eau, au fur et à mesure, et une petite action écologique.

Ensuite, il faut prendre en compte que l’eau de cuisson contient énormément de nutriments. En effet, c’est dans cette eau que part la majeur partie des nutriments des aliments qui y ont pris un bain.

Personnellement, c’est au travers de la pâtisserie et de la boulange que j’utilise le plus mon eau de cuisson récupérée. Les féculents, tels que les pâtes, les pommes de terre ou le riz, relâchent beaucoup de gluten dans l’eau. C’est donc parfait pour aider les pâtes à lever.

De plus, ça me permet d’éviter d’utiliser du lait. Je remplace tout simplement le liquide de départ d’une recette, par la même dose d’eau de cuisson. Au besoin, j’ajoute juste 1CS de lait en poudre, mais c’est vraiment très rare.

Avec mon eau de cuisson, j’obtiens aussi bien de belles gaufres, que du pain, des brioches, des gâteaux ou de la béchamel…. Rien ne m’arrête, je teste cette méthode un peu partout ! Et je remarque qu’en plus d’avoir de jolies pousses pour mes pâtes, cela donne aussi beaucoup de moelleux.

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Il est aussi possible de se servir des eaux de cuisson ( de féculents et légumes ) pour le ménage ( laver le carrelage, faire briller l’argenterie, décaper la vaisselle et les poêles, etc… ), dans le jardin ( désherbant, engrais naturel ) et même en cosmétique ( soin des cheveux, hydratation de la peau, etc ).

Certaines de ces eaux sont aussi pas mal pour les problèmes de digestion et ont un effet énergisant.

A savoir que l’eau de cuisson des légumes et des viandes, sont au top pour réaliser des bouillons maison.

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Bref, il suffit de mettre un grand saladier sous ta passoire pour récupérer l’eau de cuisson, puis de la conserver dans un bocal ou une bouteille, au frigo. Libre à toi ensuite de l’utiliser en fonction de tes envies et besoins.

Zéro déchet : j'utilise l'eau de cuisson de mes féculents

Gâteau du confinement

Gâteau du confinement
Gâteau du confinement

Avec cette pandémie, il est difficile de mettre la main sur certains aliments, même si normalement il ne devrait pas y avoir de pénurie. La farine, les œufs et le lait, sont devenus des produits rares, sur lesquels les clients se jettent dès qu’ils en voient dans les rayons.

Faut dire que c’est plus sympa de cuisiner de bonnes choses avec ça, que de ne bouffer que des pâtes ou du riz.

Mais comment se préparer un goûter bien gourmand ou un petit-déjeuner succulent, si tu n’as plus ces 3 ingrédients de base ?

Il te suffit de suivre cette recette simplissime !

Ce gâteau du confinement, qui ne contient ni farine, ni œuf, ni lait, va te permettre d’utiliser les biscottes cassées qui traînent dans ton placard ! Zéro déchet, anti-gaspillage et délicieux, pour un dessert à la texture d’un flan, qui sent bon la châtaigne et la cannelle.

Le petit plus qui fait sourire les gremlins durant cette période compliquée : j’ai ajouté une fève dans le gâteau sans le leur dire ^^

Gâteau du confinement

Il te faut :

  • 180g de biscottes
  • 80g de sucre
  • 70g de fécule
  • 1 yaourt nature
  • 55g d’huile
  • 220ml d’eau gazeuse
  • 100g de purée de châtaigne maison
  • 1/2 sac de levure chimique
  • 1 à 2cc de cannelle
Gâteau du confinement
Gâteau du confinement

La recette :

Mixe les biscottes et mélange la poudre ainsi obtenue avec la fécule, le sucre, la levure et la cannelle.

Ajoute le yaourt, l’huile, l’eau gazeuse et la purée de châtaigne.

Verse la pâte dans un moule à gâteau à charnière, dans lequel tu places un cercle de papier cuisson dans le fond et où tu beurres bien le bord.

Enfourne 35 min à 180°C.

Laisse refroidir avant de démouler.

Gâteau du confinement

Astuce : pour encore plus de plaisir, mange ta part de gâteau avec une grosse boule de glace vanille et de la crème anglaise.

Crumble butternut pomme curry

Crumble butternut pomme curry

Quand je dois tartiner une biscotte, je revois toujours la scène de La Cage Aux Folles, où Michel Serrault tente désespérément de tartiner “comme un homme“, de façon “virile” sa malheureusement biscotte qui se casse à chaque nouvelle tentative.

Perso, comme je déteste le gâchis alimentaire, j’utilise ces morceaux pour les cuisiner. En général tout le monde en fait de la chapelure. Moi, c’est souvent en crumble que ces ptits bouts finissent.

Pour changer du crumble dessert, c’est une version sucrée salée, accompagnée d’une salade, que j’ai préparé.

Un plat simple qui fait son petit effet.

Crumble butternut pomme curry

Pour 4 personnes, il te faut :

  • 180g de biscottes cassées
  • 80g de beurre
  • 500g de purée de butternut
  • 3 pommes
  • 170g de tofu soyeux
  • 1cs de curry
  • 2cs de graines de courge
  • sel
Crumble butternut pomme curry

La recette :

Coupe les pommes en petits morceaux et mets les dans un plat.

Ajoute la moitié des graines de courge.

Mixe la purée, le tofu et le curry.

Recouvre les pommes avec ce mélange.

Mixe les biscottes et ajoute le beurre fondu.

Étale sur la préparation et ajoute le reste de graines de courge.

Enfourne 25 min à 200°C.

Crumble butternut pomme curry