Que la Force Ultra Nature soit avec moi !

Les compléments alimentaires sont pratiques courantes lorsque l’on est sportif. J’en ai d’ailleurs pris moi-même quand j’étais à fond dans la musculation et le cardio.

En poudre, en gélules ou encore en barres énergétiques…

Seulement ce genre de produits sont souvent assez chimiques, bourrés d’édulcorant et d’additifs, ce qui n’est pas forcément le mieux pour notre santé.

Voilà pourquoi, depuis que je sais que je risque d’avoir de nombreuses carences à cause de mes TCA, je cherche à ajouter à mon alimentation, un maximum de super ingrédients naturels.

Que la Force Ultra Nature soit avec moi !

C’est exactement ce que propose le site Force Ultra Nature, que je tiens aujourd’hui à te faire connaître.

 

En 2014, Jérôme Poulin, ancien coach sportif, constatant que les produits vendus à ce moment là, n’étaient pas de bonne qualité et avec des ingrédients dénaturés, a décidé de créer son entreprise ( française ), Force Ultra Nature.

Le but de celle-ci : offrir aux sportifs et culturistes, des protéines en poudre et une supplémentation nutritionnelle plus naturelles.

 

Mais qu’y a t il de différent avec la marque FUN ?

 

Tout d’abord, les produits proposés dans cette boutique en ligne, sont issus de l’agriculture biologique. Ensuite, il faut savoir que les protéines de chez FUN sont ( pour la majeur partie ) végétales et subissent un processus de germination, de façon à les rendre plus digestes. On se retrouve donc avec des aliments vivants, riches en nutriments et sains.

Force Ultra Nature met un point d’honneur a commercialiser des produits de haute qualité, sélectionnés de façon à respecter l’agriculture biologique tout comme la santé, le tout avec des tarifs justes.

 

Que puis-je trouver chez Force Ultra Nature ?

 

Comme je te le disais, tu peux commander des protéines, qui sont pour la plupart d’origines végétales. 100% Bio, sans OGM / pesticides / conservateurs / ni gluten.

Des protéines plus digestes, moins acidifiantes et moins inflammatoires, grâce à la germination et fermentation qu’elles ont subi. 

 

Voici les protéines de chez FUN :

  • protéines de chanvre
  • protéines d’amandes
  • protéines de riz
  • protéines de citrouille
  • protéines de pois
  • protéines de whey
  • synergie de protéines ( mélanges de protéines complémentaires pour un effet décuplé )
  • substituts de repas hyper-protéinés 

 

Il y a aussi beaucoup de super-aliments, qui regorgent de bienfaits, grâce aux nombreux nutriments qui les composent.

  • algues ( chlorelle, spiruline, klamath… )
  • farine de lupin
  • sucre de coco
  • lucuma
  • yacon
  • physalis
  • mulberries
  • fèves de cacao crues
  • pollen d’abeille
  • graines à faire germer
  • amandes de noyaux d’abricots
  • graines de chanvre décortiquées
  • maté vert
  • jus d’herbe d’orge
  • maca
  • shatavari
  • etc….

 

Bien entendu, Force Ultra Nature fait aussi dans les snacks, pour que tu n’aies pas de coups de pompe. Des snacks crus, germés et vegans.

 

  • barres végétales ( chia / coco, baies de goji, maca / canneberge, réglisse / piment, etc… )
  • chocolat cru ( cacao à 100%, au sucre de coco )
  • fruits secs et noix
  • muesli ( sans gluten, sans sucre ajouté )

 

Il a aussi toute une gamme de compléments alimentaires naturels et vegans, sans extraits synthétiques. De quoi faire de bonnes cures, pour aider ton organisme ( renforcer ton système immunitaire, soulager les douleurs musculaires, t’aider à dormir, etc… ) .

  • antioxydants
  • calcium
  • enzymes
  • magnésium
  • probiotiques
  • vitamines
  • système immunitaire

 

Mais ce n’est pas tout!

 

Sur ce site, tu as aussi un large choix d’accessoires et d’appareils qui te seront utiles pour cuisiner en gardant tes ingrédients crus. Ceux-ci sont fabriqués avec des matériaux ne contenant pas de polluants.

 

  • blenders
  • déshydrateurs
  • extracteurs de jus
  • germoirs
  • livres
  • etc….
  •  

Que la Force Ultra Nature soit avec moi !

 

Comme tu peux le constater, il y a largement de quoi faire pour que tu puisses ta maintenir au top, de façon saine et naturelle, sans avoir recours à des produits limites.

 

C’est exactement pour cela que j’ai voulu collaborer avec cette enseigne. L’idée de pouvoir créer de nouvelles recettes avec ces produits Bio, dont les nutriments n’ont pas été détruits ou diminués, me plaisait bien.

Parfait pour moi, qui tiens à éviter les carences et à booster mon organisme, en faisant hyper attention à ce que je consomme.

J’ai donc pour objectif de réaliser plusieurs gourmandises healthy, salées et sucrées, avec les ingrédients que je vais te montrer ci-dessous, que la marque a eu la gentillesse de m’envoyer.

Bien évidemment, le but étant de conserver une ligne directrice healthy, sans ajouter tout et n’importe quoi.

 

Voyons voir ce que je vais tester comme articles de chez FUN…

 

Que la Force Ultra Nature soit avec moi !

La farine de lupin…

Il s’agit d’une farine que je n’avais plus en stock depuis un grand moment et que pourtant j’apprécie beaucoup. Non seulement, en fan de lupins j’adore son goût, mais en plus elle est très riche en protéines ( 41g / 100g ) et en fibres ( 30g / 100g ), tout en étant sans gluten, et en ayant moins de glucides qu’une farine de base.

Vendue en sachet de 250g et 500g ( 3,50€ / 6,50€ ).

 

Que la Force Ultra Nature soit avec moi !

Cacao en poudre…

Ce cacao est brut, non-torrifié et cru. Contenant de 10 à 12% de beurre de cacao, il a un goût vraiment délicieux et n’est pas amer. Rien à voir avec les cacaos en poudre du commerce, bourrés de sucre. Juste ce qu’il faut pour des instants réconfortants en tribu, avec le froid qui va s’installer doucement.

Vendu en sachet de 250g et 500g ( 5,99€ / 11,99€ ).

Caroube en poudre…

Depuis que j’ai découvert la caroube en poudre, j’en suis totalement mordue. C’est un super substitut au cacao et chocolat ( bien moins calorique), qui permet de diminuer les doses de ces derniers dans les pâtisseries et desserts, tout comme dans les laits chocolatés. 

J’en ajoute très souvent dans mes yaourts de soja, pour me faire en un clin d’œil, de petits desserts gourmands.

A savoir que la caroube est le fruit du caroubier, un arbre méditerranéen. La poudre obtenue après avoir broyé les gousses, ne contient pas de caféine, ni de gluten, mais est riche en vitamines, calcium et fibres. 

Vendue en sachet de 250g et 500g ( 3,90€ / 7,50€ ).

 

Que la Force Ultra Nature soit avec moi !

Xylitol…

Ce sucre de boulot est un sucrant végétal que l’on considère depuis quelques temps comme étant le meilleur substitut au sucre raffiné. Pourquoi? Tout simplement parce qu’il possède le même pouvoir sucrant ainsi que le même goût que le sucre blanc, tout en étant bien moins calorique.

En plus d’avoir un indice glycémique faible, il a des propriétés anti-bactériennes et un pouvoir alcalinisant.

Vendu en sachet de 205g, 500g et 1kg ( 4,50€ / 8€ / 15€ ).

 

D’ici peu, je vais te publier des recettes faites avec toutes ces merveilles !

 

Que la Force Ultra Nature soit avec moi !

 

Tu l’auras compris, Force Ultra Nature, c’est donc le bon moyen de consommer des compléments et ingrédients riches en nutriments, Bio et sains, sans le risque d’avaler des tonnes de produits chimiques qui n’ont rien à faire dans ton alimentation !

 

En plus, FUN a aussi un blog avec des recettes très sympas, ainsi qu’un max d’infos et conseils pour une bonne alimentation et une parfaite santé.

FUN est sur Instagram

FUN est sur Facebook

Village Bio, un retour aux sources healthy ( + code promo )

Je ne consomme pas que du Bio, faute de moyens suffisants, mais j’essaie tout de même de sélectionner certains produits, pour leur meilleure qualité.

L’agriculture biologique augmente de plus en plus ces derniers temps et ça ne peut qu’être positif. Pour nous, comme pour notre planète. Non seulement le Bio préserve la qualité de l’eau, puisque les pesticides et produits chimiques de synthèse sont interdits, mais cette agriculture respecte aussi le bien être des animaux ( élevage au sol, accès à l’extérieur, environnement adapté, pas de traitements hormonaux, alimentation biologique et lait maternel … ). 

Niveau santé, une étude du 27 octobre 2017 parue dans le journal anglais Environmental Health, a démontré une baisse de 31% de l’obésité chez les consommateurs d’alimentation Bio. Cette étude explique aussi que le Bio protège le développement cognitif de l’enfant ( les pesticides endommagent les cerveaux des bébés ) et limite la résistance aux antibiotiques ( dans l’agriculture basique, les animaux sont sans cesse gavés d’antibiotiques, qu’ensuite nous ingérons ), ainsi que les risques de maladies chroniques.

C’est pourquoi, un retour aux sources est primordial

Village Bio, un retour aux sources healthy ( + code promo )

Et c’est exactement le point de vue de la boutique en ligne Village Bio.

Cette dernière, née en 2015, propose des produits naturels, certifiés Bio, avec dans l’idée de mettre en avant une meilleure manière de consommer, en gardant les atouts et les qualités nutritionnels des aliments.

Healthy Life Power !

Village Bio, un retour aux sources healthy ( + code promo )

Mais que trouve-t-on dans ce petit village virtuel ?


En te baladant dans ce Village Bio, tu vas pouvoir dénicher des Super Aliments, comme de la spiruline en poudre, des graines de chia, des baies de goji, ou encore du sucre de coco.

 

Pour bien présenter ces merveilles gourmandes, une gamme de bols naturels en noix de coco, est disponible ( avec cuillères et pailles ). Lisses, bruts ou encore avec l’intérieur blanc…. Une façon de consommer plus écologique, qui a le mérite d’être en plus adorable et très jolie.

 

Après toute cette marche dans les rues de ce charmant Village Bio, tu devrais te reposer un peu, en buvant une succulente tasse de thé. Que voudrais-tu ? Chai Matcha, Boost et Energy ( citronnelle, mauve, prêle, dent de lion, spiruline, guarana… ), Detox Supergreen ( maté vert, gingembre, citronnelle, ortie, écorce de citron ) ou Maté Vert ?

Village Bio, un retour aux sources healthy ( + code promo )

Mon aventure dans ce petit Village Bio


L’enseigne m’a gentiment fait parvenir 2 de leurs articles pour que je puisse les découvrir. 

Je connaissais déjà l’un d’eux, mais j’avoue que le second m’intriguait depuis longtemps.

Village Bio, un retour aux sources healthy ( + code promo )

Donc comme je te le disais, je connais bien l’huile de coco et je l’utilise très souvent.Cette huile riche en acides gras saturés, est un allié pour le cœur. Elle renforce le système immunitaire et est bonne pour le cerveau. Le must, c’est qu’elle apporte de l’énergie, tout en contrôlant la prise de poids, car elle augmente la sensation de satiété et est mieux assimilée par l’organisme que les graisses animales ( ce qui facilite la digestion ).

C’est donc une huile à toujours avoir en stock.Mais attention ! Il faut privilégier une huile de coco Bio, pressée à froid, ce qui permet de conserver toutes les propriétés de celle-ci. De même qu’il vaut mieux éviter le coprah ( chair de coco séchée et broyée ) et préférer une huile faite à partir de noix de coco fraîches. C’est exactement le cas avec l’huile de coco de Village Bio ( provenant du Sri Lanka ) qui est non raffinée et non désodorisée, et n’a donc pas subit de traitements chimiques.En plus l’huile de coco peut à la fois servir en cuisine, comme pour réaliser des produits cosmétiques. Pour ma part, j’aime me faire des soins pour les cheveux avec cette dernière, de façon à bien les hydrater et les nourrir. Pas mal non plus en soin de la peau !

Village Bio propose 2 formats d’huile de coco : 500ml à 15,90€ et 1L à 24,90€. Les deux, présentés dans des pots en verre, avec de jolies étiquettes bleues claires et blanches, donnant au packaging un côté naturel, simple et rassurant.

Village Bio, un retour aux sources healthy ( + code promo )

Je suis ravie d’avoir pu découvrir enfin, les graines de chanvres !Non pas parce qu’elles proviennent de la plante de marijuana ( zen ! les graines à consommer ne sont pas concentrées en THC ), mais parce qu’en plus d’avoir un petit goût de noisette, elles ont de nombreuses vertus. Riches en fibres alimentaires insolubles, elles se digèrent très facilement. Elles sont aussi pleines d’oméga 3 et oméga 6, des acides gras essentiels qui ne sont pas naturellement synthétisés par notre organisme alors qu’ils sont vitaux.

Une bonne source de protéines végétales, que j’aime autant en préparations salées que sucrées. Car oui, j’utilise ces graines de différentes façons. J’en ajoute directement sur mes salades et mes plats. Je m’en sers pour réaliser des pâtes à tarte et des pains. Et ça s’intègre aussi très bien dans des gâteaux, ou dans un yaourt avec un peu de caroube et des fruits.Bref, je pense que ce produit va être dans le best seller de mes ingrédients favoris.

Les graines de chanvre de Village Bio ( origine : France ) sont vendues en sachet de 500g, pour 12,90€.


Je suis donc ravie d’avoir pu tester ces produits de chez Village Bio. Une boutique en ligne que je te conseille, car en plus de proposer de super articles, la livraison est vraiment très rapide ( expédition sous 2 jours après paiement ). D’ailleurs celle-ci est gratuite à partir de 30€ d’achat.Autre point sympa, l’enseigne a un blog sur lequel tu as des tas de recettes, des infos santé et lifestyle, et des idées << homemade >>.


Village Bio, un retour aux sources healthy ( + code promo )

Infos sur Village BioFacebook InstagramBlog

Avec le code promo BBCHOCOLAT10, tu as 10% de réduction sur tout le site Village Bio !

Merci Village Bio pour cette collaboration!

Manger Vegan avec Marie Laforêt ( + CONCOURS )

Retour une nouvelle fois sur mon partenariat avec Natura Sense.

Après t’avoir présenté le premier livre que j’ai eu la chance de recevoir, je viens te parler du second.

 

Manger Vegan avec Marie Laforêt ( + CONCOURS )

 

Cette fois-ci, on va se pencher sur le bouquin de cuisine << Vegan >> de Marie Laforêt, paru aux éditions La Plage.

Comme avec l’autre livre que j’ai reçu, pas moyen de tenir celui-ci à bout de bras pour le feuilleter dans la baignoire ou au lit ( ouais, j’aime bouquiner en prenant un bain ou avant de dormir ). Avec ses 324 pages, Vegan est un sacré pavé. Mais ne va pas croire que je dis cela négativement. Bien au contraire! 

Car concrètement, ce livre est une vraie mine d’or pour qui veut cuisiner végé.

Avec plus de 500 recettes et de nombreux conseils, il peut vite faire saliver n’importe qui, accro à la viande ou non. Ce n’est pas pour rien qu’il a obtenu un Gourmand World Cookbook Award, récompense offerte chaque année aux meilleurs livres de cuisine et de vin, et ce depuis 1995.

Si j’ai craqué pour ce bouquin, c’est parce que je savais que les recettes de Marie Laforêt sont en général bien sympas et claires. Et pour cause, j’ai déjà un de ses livres, consacré aux glaces, qui m’a permis de créer mes mystères à l’amande et cœur de cacahuètes.

Du coup, je me suis dit que ça devrait être très intéressant de pouvoir découvrir plus en détails son travail ainsi que son expérience de vegan.

 

Manger Vegan avec Marie Laforêt ( + CONCOURS )

 

Et justement, dans Vegan, on commence par en apprendre un peu plus sur ce terme peu connu il y a encore quelques années, mais qui ne cesse de se répandre désormais. Car il y a une belle différence entre un végétarien, qui ne consomme pas de chair animale ( viande, poisson, crustacé ), un végétalien, qui ne mange aucun produit d’origine animale ( pas de miel, œufs, lait, etc ) et un vegan, qui lui, ne consomme et n’utilise aucun produit issu de l’exploitation animale ( donc il ne porte pas de vêtement en laine ou cuir, n’utilise aucun cosmétique testé sur les animaux, ou encore ne se rend pas dans un zoo… ).

Etre vegan est un mode de vie bien particulier, où l’on refuse de prendre part à l’exploitation animale et où l’on prône des valeurs fortes et engagées, qui vont bien au delà de la simple alimentation. C’est à la fois un choix éthique et écologique.

Dans ce livre, on se rend compte dès les premières pages, que l’industrie alimentaire aime nous prendre pour des pigeons, en nous vendant des plats et produits avec de gros étiquetages ventant le côté végétal de ces derniers, alors qu’ils ne le sont pas forcément. On apprend comment démasquer ces intrus qui ne peuvent pas entrer dans la pratique du veganisme.  Par exemple le colorant alimentaire E120, étant à base de cochenilles ( insectes écrasés ) n’ait du coup pas un ingrédient vegan. Certains steaks ou hachés dits végétaux contiennent de l’œuf. Ou encore la plupart des jeux de fruits et alcools ( même les vins bio ) contiennent de la gélatine animale, des protéines de lait, voir du blanc d’œuf. Ce n’est pas évident de s’y retrouver….

Si tu te demandes de quel matériel ou ingrédients tu peux avoir besoin pour cuisiner vegan, pas de panique. Tout est indiqué. Niveau accessoires, rien de bien compliqué, on reste sur grosso modo les mêmes que pour de la cuisine basique. Niveau aliments, bien évidemment, il va y avoir quelques changements. Tu vas en découvrir des nouveaux, comme le tofu, les crèmes végétales, le miso, l’agar agar ou encore le liquid smoke. Le top, c’est qu’on te précise où les trouver.

Pour ne pas plonger tête baissée dans les stéréotypes du genre << les vegans ont pleins de carences >>, plusieurs pages rédigées par le Docteur Bernard-Pellet vont te donner des conseils pour garder une alimentation vegan équilibrée.

 

Manger Vegan avec Marie Laforêt ( + CONCOURS )

 

Au travers de ses recettes, Marie Laforêt nous prouve que la cuisine vegan n’a rien à envier à la cuisine traditionnelle. Pas de plats fades, sans saveurs ou non rassasiants ici. Juste de la créativité, saupoudrée de gourmandise et de plaisir.

On découvre les protéines végétales. On nous montre par quoi remplacer les œufs. Mais aussi comment préparer soi même des fromages vegans.

Bref…. Que l’on soit débutant ou non, grâce à ce bouquin, il est simple de se transformer en as de la cuisine vegan.

 

Manger Vegan avec Marie Laforêt ( + CONCOURS )

 

Des plats épicés et originaux…. Indian burger, gnocchis aux herbes, poivrons farcis au sarrasin – tofu – olives, ou encore seitan laqué… Blinis roses à la betterave, bouillon thaï aux légumes d’hiver, clafoutis aux asperges…

Des sauces… Sauce aux 2 fromages, sauce barbecue, sauce tartare, veganaise express au citron, vinaigrette noisette – shoyu…

Des desserts et tentations…. Tarte renversée à la rhubarbe, mousse au chocolat à l’orange et pistaches, pudding de fruits rouges aux graines de chia, granité de fraise…

Mais attention! Ce n’est pas tout!

Marie Laforêt nous livre aussi ses menus de fêtes, pour pouvoir se régaler en toutes occasions. Palmiers au pesto rosso, roulés de courgettes grillées, caviar végétal, entremets vanille – chocolat, mini glaces pina colada, galette des rois….

 

Un livre de cuisine qui me donne un max d’idées et d’envies, dont je vais au plus vite m’inspirer.

 

Manger Vegan avec Marie Laforêt ( + CONCOURS )

 

Et je crois que tu devrais en faire autant ! Oh oui !

 

C’est pourquoi, avec Natura Sense, nous avons décidé de jouer les Vieux Barbus avant l’heure et de te permettre de remporter un exemplaire de ce merveilleux bouquin.

 

Pour participer, tu dois :

 

  • être abonné à mon compte instagram @bijouxbonbonsetchocolat
  • être abonné au compte instagram de Natura Sense
  • aimer la photo du concours sur mon compte instagram
  • inviter au moins 2 amis à participer au concours ( 1 ami par commentaire pour que je sois certaine de voir ta participation, car insta cache des commentaires )

Plus tu invites d’amis, plus tu augmentes tes chances ( +1 chance par pote invité )

 

Chance supplémentaire = en partageant en story et / ou sur ton compte insta, le concours ( n’oublie pas de m’identifier et d’être en mode public, sinon je ne pourrai pas voir ta publication ).

 

Le concours prendra fin le 31 octobre à minuit et je publierai le nom de la ou du gagnant ici comme sur Instagram.

 

Bonne chance !

 

 

 

Au passage…. Si tu n’as pas la patience d’attendre le tirage au sort et que tu veux de suite ce livre, tu peux l’acheter ICI , à 29,95€.

 

 

 

 

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

Te souviens-tu de la collaboration avec Natura Sense, dont je t’avais parlé il n’y a pas si longtemps que ça? Si ce n’est pas le cas et que ce nom ne te dit rien, je t’invite à aller jeter un œil à mon article sur le sujet, qui se trouve ICI.

Bref.

Natura Sense a eu la gentillesse de me faire parvenir plusieurs livres de cuisine. 

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Dont un exemplaire du Grand Livre de la Cuisine Crue, de Christophe Berg, paru aux éditions La Plage.

 

Un bon gros bouquin de 252 pages, avec une couverture épaisse qui donne de suite envie d’en savoir plus, grâce à la belle assiette que nous tend le Chef dessus.

D’ailleurs, ce n’est pas la seule photo qui met l’eau à la bouche. Le photographe Alexis Berg a su mettre en avant les plats des différentes recettes. Sans pour autant en faire de trop. Ici pas de chichis. Les idées culinaires que renferme ce livre se veulent simples, donc les photos sont sans fioritures, tout en restant élégantes et attrayantes.

Ce qui n’est pas plus mal. Car en général, si on finit par se plonger dans un bouquin de cuisine, c’est dans un premier temps à cause, ou grâce, des / aux photos. Du moins pour ma part. Bien évidemment, il faut d’abord que le thème abordé me plaise ( si tu me proposes un bouquin sur le nutella, ou les rognons, tu ne risques pas de me captiver ^^ ). Mais ensuite, je me penche directement sur les clichés, avant de vraiment regarder plus en détails les recettes. Ca ne me viendrai franchement pas à l’esprit de m’offrir un livre de cuisine sans la moindre photo de ce que je pourrai préparer.

Pour moi, le visuel a énormément d’importance dans ce domaine. La tambouille se doit d’être à la fois attractive au regard, tout comme savoureuse en bouche.

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Mais revenons-en au Grand Livre de la Cuisine Crue.

 

Tu te demandes peut être pourquoi j’ai sélectionné cet ouvrage, plutôt qu’un autre, parmi ceux vendus chez Natura Sense ( quoi? tu t’en balances? merci, c’est sympa ! )…

Tout simplement parce que je suis de plus en plus attirée par les bienfaits de l’alimentation vivante. Même si je ne suis pas pour autant crudivore.

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

De quels bienfaits je te parle ?

 

Laisse moi t’expliquer vite fait…. 

 

Lorsque l’on parle d’alimentation vivante, cela signifie que l’on consomme des aliments crus à base de végétaux, n’ayant subi aucune transformation, si ce n’est la fermentation ou la germination. Le but étant de partir sur des produits bruts, pour garder au maximum les nutriments présents dans ces derniers. On évite donc la cuisson, ou du moins on essaye de ne pas dépasser les 40°C ( d’où l’intérêt de posséder un déshydrateur, mon RÊVE ). Et si l’on veut manger de la viande ou du poisson, on les consomme crus, eux aussi.

De cette façon, les aliments restent riches en vitamines, oligoéléments, fibres, enzymes naturels, etc…, et c’est notre corps qui va pouvoir en profiter. Des nutriments bien sympas avec nous, puisqu’ils vont éliminer les déchets accumulés dans notre organisme, tout en aidant notre système immunitaire, et en nous préservant au mieux de nombreuses maladies. De plus, manger des aliments crus soulage des troubles digestifs, mais aussi des maux de tête, en apportant un carburant rassasiant à notre organisme. Moins de fatigue et une meilleure concentration.

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Ce bouquin, tu me le montres ?

Calme, petit glouton ! J’y venais!

 

Comme je te le disais, Le grand Livre de la Cuisine Crue est l’oeuvre de Christophe Berg, un Chef qui fait a ses classes aux Etats-Unis, avant d’exercé en Europe. Passionné de trail-running et de nutrition bio, il est l’auteur de 12 livres aux Editions La Plage, dont par exemple Un bonheur en Barres, Secrets d’Endurance ou encore J’arrête de Saler ( qui serait pas mal chez moi, histoire de faire comprendre au Chéri et aux garçons, que le sel a haute dose n’est pas génial…. ).

Dans l’exemplaire que je possède, il est donc question de raw food, saine mais aussi gourmande.

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Ce livre est divisé en plusieurs parties.

 

Dans un premier temps, on nous explique le concept de cette façon de cuisiner et comment s’y mettre, mais aussi ce que cela peut bien changer dans sa cuisine. Car bien entendu lorsqu’il est question d’alimentation crue, un four ou un micro-ondes ne sont pas utiles. Il faut donc revoir la disposition de sa cuisine et les appareils nécessaires ou non, tout comme les ingrédients à sélectionner.

En cuisine crue, les légumes et fruits sont forcément primordiaux, mais les fruits secs et les épices aussi.

Autre point abordé dans ce livre : l’organisation. S’il on veut sécher des aliments au déshydrateur, ce n’est pas à la dernière minute qu’il va falloir s’y prendre. Cela va mettre du temps, voir de nombreuses heures. Donc il faut penser à l’avance aux menus que l’on projette de réaliser et pourquoi pas, s’octroyer des << journées cuisine >> pour préparer un maximum de chose. De cette façon, il n’y aura plus qu’à assembler les différents éléments au moment de composer son plat. Le Chef conseille même lorsqu’il s’agit de déshydrater des aliments, de faire des sessions de séchage groupé ( plusieurs préparations en même temps, sucré et salé pouvant cohabiter ensemble sur des grilles séparées ).

Dans ce bouquin, on apprend aussi des techniques de base et leurs utilités. Pourquoi faire tremper des amandes? Quelle est la différence entre << blender >> et << mixer >>? Comment faire germer des graines?

Le tout au travers de recettes simples.

 

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

D’ailleurs parlons-en des recettes…

Christophe Berg nous en fait voir de toutes les couleurs et de toutes les saveurs, dans son grimoire du cru.

Des assaisonnements et sauces qui changent de la vinaigrette classique. En passant par une assiette californienne qui revisite la salade César, en y ajoutant du chou kale et des croûtons de coco pimentés. Ou encore des tapas à déguster avec de l’aïoli à la crème de noix de macadamia. Sans oublier des gourmandises sucrées à tomber, comme les rouleaux poire-cacao à base de crêpes crues, ou les sorbets à la minute.

Tu as aussi des recettes de smoothies, de lassis ( faut que je teste ça ! ), et de frappés. Ainsi que des grignotages healthy, allant du granola, aux barres énergétiques, ou encore aux chips de légumes et crackers.

 

Il y en a vraiment pour tous les goûts et toutes les papilles !

Le Grand Livre de la Cuisine Crue, manger en prenant soin de son corps

 

Alors si tu le veux toi aussi , ce livre, il est dispo ICI pour 29,95€ .

 

 
Pssstttt…. J’ai un secret à te confier…. Je vais bientôt te poster des recettes que j’aurai réalisées avec ce super bouquin !

 

S’alimenter avec bon sens et plaisir, grâce à QuinteSens

Vinaigrette, huile, matière grasse… Des éléments qui bien souvent font peur. Des ingrédients, qui, lorsque l’on fait attention à son poids et à sa santé, on a tendance à éviter.

A tort, car les lipides constituent la source principale de notre énergie et apportent des acides gras essentiels au bon fonctionnement de notre corps

Comme nous ne produisons pas d’oméga 6 ni d’oméga 3, il nous est nécessaire d’en apporter à notre organisme via notre alimentation.

 

Mais vers quels aliments se tourner ?

 

Pour les oméga 3 :

  • noix
  • graines de chia
  • maquereaux, sardines, saumon, hareng…
  • lin
  • jaune d’œuf
  • endamame

 

Pour les oméga 6 :

  • graines de courge
  • huile de tournesol
  • huile de sésame
  • huile de noix
  • huile de carthame
  • huile de lin
  • volaille
  • œufs
  • certaines céréales et graines

 

Mais à quoi servent ces acides gras essentiels?

 

Ils permettent de réduire le risque d’apparition des maladies cardiaques, en aidant le cœur à rester en bonne santé. Ils participent aussi à une meilleure fonction cognitive, baissent la possibilité d’être un jour atteint d’Alzheimer et augmentent la matière grise de notre petit cerveau. 

Ce n’est pas tout, les acides gras essentiels luttent contre la dépression , réduisent les douleurs articulaires et les inflammations.

 

Que risque-t-on, si on ne consomme pas assez d’acides gras essentiels ?

 

En évitant de consommer ces acides gras essentiels, une forte carence va s’installer. Entraînant différentes conséquences, comme des ongles cassants, une peau terne/  sèche et qui pèle, des pellicules, une soif excessive, un système immunitaire défaillant, un manque de concentration et de mémoire, une mauvaise humeur, etc…

D’où l’intérêt de ne pas supprimer le ” gras ” de nos assiettes.

C’est donc dans l’optique de combattre ma crainte de ces acides gras, que j’ai cherché des produits me mettant en confiance, de par leurs composants et leurs procédés de fabrications.

Je me suis alors tournée vers l’enseigne  QuinteSens, qui se définit comme étant ” la première marque qui s’engage à redonner à l’aliment 3 vertus qui n’auraient jamais dû être dissociées : la santé, le plaisir, la naturalité “.

Petite présentation :

La création de QuinteSens est dû à un petit bout, Léopold. Car c’est son papa, au moment de l’étape de la diversification alimentaire, qui a décidé de regarder de plus près ce qu’il allait lui faire manger. Si ça ce n’est pas du Papa Super Héros ! ( Soyons honnêtes, bien souvent, dans notre monde de surconsommation, et de fast food, on ne fait pas plus attention à ça au contenu de nos assiettes ou des bouillies de Bébé…. )

Voulant éviter toutes carences à son petit bonhomme, Super Papa a été bien vigilant sur les plats qu’il lui proposait, tout particulièrement au niveau des matières grasses. Car non seulement nous avons tendance à trop privilégier les graisses animales, ou encore l’huile de palme ( de par les ajouts faits dans les produits du commerce ), mais en plus, nous ne consommant pas forcément les quantités adaptées à nos besoins. En effet, chaque personne a des besoins spécifiques, en fonction de son âge et de sa situation.

Une femme enceinte et un enfant ne doivent pas consommer la même chose.

C’est ainsi qu’en 2007, QuinteSense a vu le jour. 

Le but, proposer une huile basée à la fois sur la diversité et la naturalité, ainsi que sur les besoins de chacun.

 

Les huiles QuinteSens sont donc 100% naturelles, 100% Bio et ne contiennent pas le moindre additif.

Chaque produit proposait par la marque, est bien réfléchi, étudié, et cela avec l’aide de nutritionnistes, diététiciens, naturopathes, créateurs culinaires, fournisseurs, etc… Ici pas de mélanges au hasard, juste les doses nécessaires pour offrir aux différents consommateurs, le meilleur, avec des ingrédients de qualité.

Tout cela dans une optique de faire prendre conscience à tout un chacun des dégâts causés sur notre santé comme sur notre planète, par l’industrie alimentaire actuelle.

 

Voilà pourquoi, avec tous ces critères et ces valeurs qui me parlent, j’ai eu l’envie de découvrir les produits de QuinteSens. Je me suis dit que malgré toutes les appréhensions que j’ai vis à vis des huiles et sauces, depuis que je souffre de TCA, ayant moi aussi besoin d’acides gras essentiels pour le bien de mon corps, je devais sauter le pas, me mettre un bon coup de pied sur mon royal popotin, et réapprendre à intégrer plus de lipides dans ma cuisine.

Et franchement, si Léopold a pu avoir confiance en Super Papa, je ne vois pas ce qui m’empêcherait de faire de même.

 

S'alimenter avec bon sens et plaisir, grâce à QuinteSens

Dans un premier temps, j’ai été attirée par les Assaisonnettes, des vinaigrettes créées en collaboration avec Valérie Cupillard ( auteur et créatrice culinaire Bio ), qui sont composées d’huiles riches en oméga 3 , 6 et 9 , ainsi qu’en vitamines E, d’herbes aromatiques , d’épices… Comme dit plus haut, pas d’additif, que des ingrédients bruts et Bio.

S'alimenter avec bon sens et plaisir, grâce à QuinteSens

J’ai choisi l’Assaisonnette Intense, qui avec son parfait mariage de moutarde à l’ancienne, de paprika, d’ail et de poivre, me plait énormément pour réaliser l’ensalada de pebroun broustoulit , plus connu sous le nom de salade de poivrons grillés ( en petite Niçoise, il fallait bien que j’utilise cette assaisonnette dans un plat typique de chez moi ^^ ). Elle est aussi très sympa pour mariner de la viande, la relevant juste comme il faut. Un peu de soleil du Sud en bouteille !

S'alimenter avec bon sens et plaisir, grâce à QuinteSens

La seconde Assaisonnette que j’ai eu la chance de pouvoir essayer, est la Tonique, qui comme son nom l’indique, ajoute un bon coup de fouet à mes salades. Il était d’ailleurs suggéré de l’incorporer dans un guacamole et je dois dire que c’est une excellente idée. En grande fan de gingembre et de curcuma, j’ai de suite été conquise par cette sauce. Le citron ajoute un peu de peps en plus, pour ne rien gâcher. 

Par contre, je ne saurais pas te dire à laquelle des deux va ma préférence. Car l’une comme l’autre ont des saveurs particulières, qui me plaisent énormément. La seule chose que je peux t’affirmer, c’est que grâce à ces chouettes recettes de vinaigrettes de chez QuinteSens, je parviens bien plus facilement à remanger des sauces que je n’ai pas moi-même préparées. Savoir que celles-ci sont élaborées de façon à ne contenir que le strict nécessaire à mon bien-être, me réconforte et calme mon esprit détraqué par l’anorexie.

QuinteSens joue sur la transparence et pour moi, ça marche à merveille! 

Je n’ai pas encore vraiment réussi à sauter le pas en ajoutant dans mes assiettes d’autres vinaigrettes du commerce, mais rien que de parvenir à déguster mes Assaisonnettes est déjà une belle victoire pour moi. Une victoire pleine de plaisir, en plus! Merci Super Papa, car en prenant soin de la santé de Léopold, vous aidez ma propre santé !

A savoir que dans la gamme des Assaisonnettes, il y a une troisième recette, que je n’ai pas testé. Il s’agit de la Provençale, à base de vinaigre balsamique, de tomate séchée et de thym. Si tu as la possibilité de l’essayer, ami lecteur, je veux bien ton avis.

S'alimenter avec bon sens et plaisir, grâce à QuinteSens

En plus de ces vinaigrettes, j’ai reçu une bouteille d’huile Enfant, destinée aux gremlins de 3 à 9 ans et +. Nickel puisque j’ai 2 nains de 7 ( enfin dans quelques jours ) et 9 ans.

Celle-ci contient 5 huiles différentes, pour permettre de satisfaire pleinement les besoins nutritionnels des gamins de cette tranche d’âge. Elle est donc composée d’huile de colza vierge, d’huile de tournesol oléique, d’huile de tournesol, d’huile de lin vierge et d’huile marine. De quoi offrir aux enfants un bon apport en DHA, en oméga 3, en oméga 6 et en vitamine E.

En plus d’être bonne pour l’organisme et délicieuse, cette huile peut être utilisée froide, comme à chaud jusqu’à 140°C.

N’étant pas trop prononcée en goût, je trouve qu’elle est top pour réaliser des plats salés comme sucrés. Je l’ai d’ailleurs utilisé dans des petits pains farcis aux carottes et cacahuètes, ainsi que dans un cheesecake figue et pomme. Aucun problème. ( Je te mets bientôt les recettes en ligne, pas de panique ! )

Mes enfants ne rechignent absolument pas à la consommer, et je dois dire que moi non plus ^^

S'alimenter avec bon sens et plaisir, grâce à QuinteSens

A savoir que d’autres huiles santé sont proposées par QuinteSense : bébé, futures mamans, fit-actifs, 50+ séniors. Ainsi qu’une huile d’olive Bio Tetra Prisma, qui a reçu le prix du Meilleur Produit Bio 2018 ( un emballage éco-conçu prenant soin de l’huile et de la planète, et un mélange de 2 variétés d’olives du terroir Tunisien ).

L’enseigne commercialise aussi un Incroyable Ketchup, associant des tomates et des légumes Bio cultivés en France ( comme la betterave, la carotte, la pomme de terre et l’oignon ) qui permettent de réduire de 50% la quantité de sucre ajouté. Sucre qui ici , n’est pas du sucre raffiné, mais du sucre de canne Bio-équitable. Un peu de vinaigre, d’huile de tournesol vierge et d’épices, et c’est tout. Encore une fois pas d’additif et encore moins de colorant.

Moi qui n’est pas approché de loin ou de près la plus petite goutte de ketchup depuis des lustres, j’avoue que je suis tentée par l’idée de tester celui-ci. Si Super Papa passe par là, je lui envoie un message subliminal version Professeur Xavier ( ou pas tant que ça ^^ ).

 

En conclusion, je dirai que je suis ravie d’avoir eu la possibilité de découvrir ces différents produits, qui en plus d’être succulents, bons pour mon ptit corps et ceux de ma tribu, fichent une grande claque à Ana ( cette peste qui depuis quelques années ne me quitte plus et contrôle toute mon alimentation ).

S'alimenter avec bon sens et plaisir, grâce à QuinteSens

Toi aussi, tu veux te régaler avec les produits de chez QuinteSense?

Pour cela, direction ton magasin Bio ( Naturalia, Bio C Bon, Marcel et Fils, Rendez-vous Bio, Biocoop…. ) ou sur le site de l’enseigne ICI .

Et si tu cherches des recettes sympas, va jeter un coup d’œil sur le blog de la marque.

Flexivore, ou ma décision de moins consommer de protéines animales

Flexivore, ou ma décision de moins consommer de protéines animales

 

Je suis Flexivore… Ou encore Flexitarienne…

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc?!

Il y a les Omnivores, que nous connaissons tous, et que l’on retrouve aussi bien dans l’espèce humaine que chez certains animaux. Opportunistes, ils peuvent s’adapter aux aliments disponibles, mangeant à la fois des produits d’origine végétale comme animale.

On connait aussi plutôt bien les Végétariens, qui excluent de leur alimentation la viande, les poissons et fruits de mer (quoi qu’il y a quelques différences d’un végétarien à un autre, puisque certains consomment tout de même par exemple du poisson, d’autres ne touchent pas aux œufs, ou encore au lait…. ). Pour la petite histoire, le végétarisme remonterait à la Grèce Antique, et de grands philosophes, penseurs et scientifiques auraient été végétariens : Pythagore ( considéré comme le père du végétarisme ), Einstein, De Vinci, Gandhi….

Place ensuite aux Végétaliens, qui eux, ne consomment aucun produit d’origine animale, donc cette fois-ci, on enlève aussi les produits laitiers, les œufs, ainsi que le miel.

Et pour finir, il y a les Vegans. Cherchant à exclurent toute exploitation et cruauté faite envers les animaux, ces derniers non seulement ne consomment aucun produit d’origine animale, mais n’en utilisent pas non plus dans leur quotidien. C’est à dire même au travers des vêtements ( pas de laine, de cuir ), des cosmétiques ( testés sur les animaux ), etc. Ici, on parle surtout de mode de vie.

Mouais…. Ok…

Et les Flexivores alors?!

Le flexitarisme est un mode alimentaire qui cherche surtout à diminuer les consommations de viande ou de poisson. Ici pas de privation, pas d’aliment interdit, juste un besoin, une volonté de mieux consommer, sans tomber dans l’abondance.

Laisse moi t’en dire plus, en t’expliquant pourquoi moi, je suis passée du statut d’Omnivore à celui de Flexitarienne….

Je n’ai jamais été une mordue de viande. Du moins de viande rouge. Pour me faire avaler un steak, il fallait me le proposer en version semelle de chaussure, bien trop cuit, car la vue du sang ou de la chair encore rosâtre me dégoûtait.

Finalement, depuis peu, j’ai commencé à apprécier un peu plus de déguster un bon morceau de bœuf, sans avoir besoin de le rendre béton. Mais ce n’est pas pour autant, que j’en mangerais à tous les repas.

Je suis plus une nana qui kiffe les fruits de mer et le poisson. Ça c’est mon truc. Tout comme le poulet et les œufs, que je peux manger en grande quantité, au petit déjeuner, comme au diner ou en collation.

Mais mon rapport aux protéines ne se limite pas à ça.

Ces trois dernières années, j’ai découvert une autre façon d’en consommer. J’ai compris que l’on en trouvait dans tout un tas d’autres aliments, comme dans les légumineuses, les oléagineux, les céréales, le seitan ou même les brocolis….

Je me suis laissée tenter par l’idée de cuisiner du tofu, ingrédient extra-terrestre pour moi jusque là, qui depuis ne quitte plus mon frigo. Je me suis régalée avec des protéines de soja texturées, en ajoutant dans différents plats…

Bref… J’ai évoluée, entraînant ma tribu dans mon aventure.

Petit à petit, nous avons tous pris goût à cette nouvelle manière de nous alimenter, et nous jonglons facilement entre des repas typiquement carnivores, et des repas végétariens tirant même parfois vers le végan.

C’est ça, le flexitarisme. Faire cohabiter différentes alternatives alimentaires dans son assiette, sans basculer complètement d’un côté ou de l’autre.

Mais ça ne s’arrête pas là….

Etre Flexivore, c’est préféré consommer moins, pour consommer mieux ( tu le sens le côté slogan à 2 balles ?! ^^ ).

En gros nous réduisons la quantité de certains aliments, de façon à privilégier le Bio et le naturel ( même si j’avoue ne pas avoir abandonné pour autant complètement les rayons de base des supermarchés ).

Depuis peu, en accord avec les gremlins, le Chéri et moi avons pris le parti de restreindre encore plus nos apports en protéines animales.

Il ne nous est plus possible de continuer à fermer les yeux sur les tortures que subissent les pauvres bêtes que nous retrouvons dans nos assiettes. Confinées, parquées dans des espaces ridiculement petits… Parfois laissées ainsi sans nourriture ni eau durant des jours…. Vivant sur les carcasses de leurs semblables…. Sur leurs excréments…. Mais aussi maltraitées et abattues avec cruauté….

De tels agissements doivent prendre fin.

Et pour que cela puisse peut être un jour arriver, il faut que les gens, petit à petit, prennent conscience qu’il est mieux de privilégier l’éleveur local et d’acheter de meilleurs produits.

C’est pourquoi désormais, avec ma ptite famille, nous ne consommons des protéines animales qu’un jour sur deux et en plus petite dose. Terminé la surabondance de protéines. Pas besoin d’en manger à tous les repas, ni plusieurs fois lors d’un même repas. Surtout lorsque l’on sait qu’en moyenne nous consommons 25% de protéines en plus que ce qu’il est recommandé de prendre par jour et par personne.

Ce qui va nous permettre de sélectionner nos aliments, à commencer par des œufs certifiés ” élevage en plein air ” ( ce que je reconnais ne pas avoir fait avant ). Nous pourrons investir dans de bonnes pièces achetées chez l’éleveur du coin ou en boucherie…. Un bon poulet fermier… Du poisson directement au port…

D’ailleurs, toute cette démarche a l’air de plaire aux nains, qui réfléchissent plus à ce qu’ils trouvent dans leurs repas. Ils s’amusent à chercher par quoi tel ou tel aliment a été remplacé ( comme le tofu à la place des lardons dans une quiche… ou le jus de pois chiche à la place des œufs en neige dans un gâteau…. ).

Ils me rappellent que nous sommes le jour vegan et que je dois faire attention à ce que je compte cuisiner.

Ils se prêtent vraiment bien ” au jeu “. Ce qui me conviens parfaitement, car loin de moi l’idée de leur imposer quoique ce soit. Je veux juste leur offrir la possibilité de vivre mieux, en leur permettant de se questionner sur notre société et ce qu’ils veulent faire pour elle.

A eux de voir plus tard, s’ils seront plus Omnivores, Flexivores ou carrément Végans….

En attendant, tout cela à l’air de m’aider dans ma lutte contre Ana, car cette nécessité de remplacer les protéines animales plusieurs fois par semaine, par des protéines végétales, m’oblige à accepter de nouveau les légumineuses…. Je ne dois plus les mettre de côté…. Je n’ai pas d’autres choix que de les ré-apprivoiser.

Des produits Bio à petits prix avec Kazidomi ( + code promo et concours )

Je te retrouve aujourd’hui, ma ptite licorne à paillettes, pour te parler de Kazidomi.

Qu’est ce que c’est que cette bête ?

Je te l’ai déjà rapidement fait découvrir dans ma recette de crêpes sans gluten au caroube et cacao, mais là, je vais prendre un peu plus mon temps pour t’en dire plus.

Kazidomi c’est une boutique en ligne de produits Bio et sains.

On y trouve de tout : produits alimentaires, compléments, cosmétiques, produits pour bébé ou pour la maison, ainsi que des livres healthylife…

Des produits Bio à petits prix avec Kazidomi ( + code promo et concours )

Il est d’ailleurs très simple de dénicher l’article convoité, grâce à des filtres bien pratiques. Que l’on ait des allergies, des intolérances alimentaires, ou que l’on soit végétarien ou vegan, voire même crudivore, on peut trouver le saint Graal en quelques secondes.

 

Ces produits sont sélectionnés avec un comité de 40 experts de la santé ( nutritionnistes, diabétologues, médecins ), pour garantir l’excellence de ceux-ci.

Tout est bien passé à la loupe, puisque les docs se basent sur 300 critères avant de faire leur choix et refusent 75% des produits de grandes surfaces.

 

Des produits Bio à petits prix avec Kazidomi ( + code promo et concours )

Niveau alimentation, comme tu peux le constater ci-dessus, cette boutique en ligne ne manque de rien.

Tout est là pour que tu puisses t’éclater en cuisine.

Moi même je n’ai pas hésité à m’offrir quelques bricoles fort sympathique…

 

Des produits Bio à petits prix avec Kazidomi ( + code promo et concours )

 

La particularité de Kazidomi vient de ses tarifs.

Au départ, tu peux très bien commander tes produits au prix basique.

Mais si tu es du genre à aimer te faire plaisir sans craindre les foudres de ton banquier, Kazidomi a une solution pour toi. Tu as la possibilité de prendre un ABONNEMENT ( 100€ ) qui va te faire bénéficier durant 1 an de réductions allant de 20 à 50%.

 

Des produits Bio à petits prix avec Kazidomi ( + code promo et concours )

 

 

Quel intérêt de payer aussi cher d’abonnement, pour juste quelques réducs ?

Cet abonnement tu vas vite le rentabiliser, je te le dis ( et te le montre avec ma propre commande ).

Des produits Bio à petits prix avec Kazidomi ( + code promo et concours )

Des produits Bio à petits prix avec Kazidomi ( + code promo et concours )

 

Des produits Bio à petits prix avec Kazidomi ( + code promo et concours )

 

( Je t’en dirais plus sur les ingrédients que j’ai commandé, au fur et à mesure que je les utiliserais ^^ D’ailleurs je viens de passer une seconde commande que j’ai hâte de recevoir car je me suis pris mon aliment chouchou du moment, sur lequel je te rédigerais un article… )

Et si finalement ce n’était pas le cas, et qu’au bout de 1 an tu n’as pas fait au moins 100€ d’économies, Kazidomi s’engage à te rembourser la différence ( en bon d’achat ).

Allez hop, sort une copie double, un crayon et ta calculatrice…

Si Rumpelstiltskin ( dédicace à mes gremlins ) n’a économisé que 70€ grâce à cet abonnement coûtant 100€, une fois l’année écoulée. Combien Kazidomi va lui rembourser ?

Euhhh…. [ 70€ X 3 haricots magiques ] – 7 nains…. Je retiens 2…. Mmmm…. Reste 40 voleurs + 1 citrouille X 13%….

Je pense que la réponse est 30€ … Et c’est mon dernier mot !

 

Des produits Bio à petits prix avec Kazidomi ( + code promo et concours )

 

Tu peux donc tranquillement allier petits prix avec produits Bio et bons pour ta santé. C’est pas le top ça ?!

En plus ces merveilles te seront livrées directement chez toi ou en point relais très rapidement (yes pas de queue à faire en caisse ) et dès 49€ de commande la livraison est gratuite ( pour la France, car elle est offerte sans minimum d’achat pour plusieurs autres pays ).

 

Côté plutôt cool, tu peux décider de faire profiter de ce bon plan tes proches, collègues, copines ou potes, ou même ton facteur, en leur offrant cet abonnement. Ou en leur prenant un bon cadeau ( pouvant aller de 30 à 200€ ).

Et en ce moment, pour la fête des amoureux, Kazidomi te propose un Pack Saint Valentin, composé de crackers aux 3 graines, d’un jus grenade / sureau, de chips de betterave, de thé bio, d’une tablette de chocolat au lait / canneberges / sarrasin, d’un masque hydratant et du livre Amour Food de Martine Fallon.

 

Derniers points qui me plaisent bien sur ce site, ce sont la partie blog et celle des recettes.

Au niveau du blog, tu vas y découvrir des articles très intéressants sur la santé, les cosmétiques et produits naturels, ainsi que des infos sur Kazidomi avec entre autres les nouveautés de la boutique.

Pour ce qui est du coin des recettes, tu vas y apprendre les bases d’une alimentation saine, avec des astuces pour préparer ton pain, ton beurre vegan, ton lait végétal…. Mais aussi des idées de petits déjeuners, apéritifs, entrées, plats, desserts, sauces, boissons et bien entendu cosmétique.

 

Bref, tu l’auras compris, Kazidomi veut du bien à ton corps et ta santé, mais aussi à ton porte monnaie.

Comme je suis du genre grand cœur, avec le code ALEXIS10 je te fais bénéficier de 10€ de réduction sur ton abonnement !

Eh! Du coup, Rumpelstiltskin, ressors ta calculatrice! Ton abonnement va te revenir à combien?! Viens ici! Mais viens ici j’te dis!

 

 



 

 

Ne pars pas si vite mon ami

J’ai une dernière carte dans ma manche!

Un chouette concours!

Si j’te dis qu’avec Kazidomi, on t’offre la possibilité de peut être remporter un abonnement d’1 an…. Ca te tente?

Pour cela rien de plus simple, il faut :

Le concours prendra fin le dimanche 11 février à minuit et le résultat sera affiché ici, ainsi que sur Instagram.

 

Bonne chance

 

J’étais tellement mieux sans elle

 

J'étais tellement mieux sans elle

 

Elle est entrée dans ma vie sans que je ne le veuille…. Sans même me prévenir… Sans me laisser une chance de lui claquer la porte au nez….

Elle, c’est Ana.

Une petite peste qui se cache désormais dans ma tête et ne veut plus me quitter. Pourtant ce n’est pas faute d’essayer de lui faire comprendre que je suis bien mieux lorsqu’elle me fiche la paix. Mais elle a décidé de rester là, de s’incruster pour un bon moment et de ne pas m’abandonner aussi facilement.

Vivre avec cette colocataire est un véritable enfer. C’est comme avoir un petit démon enfermé dans mon crâne, qui joue avec moi comme avec une marionnette. Je suis son pantin… La majeure partie du temps, elle tire les ficelles de ma vie, et décide pour moi. Sachant très bien qu’elle me fait souffrir. Que ses choix ne sont pas les bons et qu’ils risquent de m’être fatals si je ne parviens pas à lui résister.

Avant de la rencontrer, j’étais certaine que je ne pourrais m’aimer qu’une fois que j’aurais perdu pas mal de kilos. Je rêvais d’une silhouette fine, genre mannequin au ventre extra plat, que l’on peut voir dans tous les magazines, sur les affiches un peu partout dans la ville, ou à la télé. Je me sentais mal dans ma peau, avec mon bidon gonflé, mes cuisses qui se touchaient et mes bras trop potelés.

Alors j’ai fini par me dire qu’il fallait que je me bouge. Que je devais changer. Et je me suis inscrite dans une salle de sport.

J’y passais un max de temps, à dégouliner sur le tapis de course, à regarder un film pour oublier que je pédalais depuis des plombes, à m’acharner sur les différentes machines disponibles…. J’y prenais goût. Et pour cause, mes efforts payaient ! La balance devenait doucement une bonne copine, que je n’avais plus peur de croiser.

J’écoutais les conseils des autres membres de la salle, qui m’expliquaient comment m’alimenter…. Que je ne devais surtout plus manger de fruits le soir, ni de féculents…. Que la viande rouge était mauvaise pour ma perte de poids…. Qu’il fallait que j’avale de la whey et des pots entiers de fromage blanc…. Que même une salade pouvait détruire tout ce que je faisais, à cause de la vinaigrette qu’elle contient.

Bref….

Tous ces ptits tuyaux se sont gravés en moi, me marquant à jamais…

Une invitation pour Ana…

Ce sont les questions que j’ai pu recevoir sur instagram par la suite, qui m’ont plongé plus loin dans les ténèbres de cette maladie. L’une d’elle revenant en boucle : combien de calories manges-tu par jour?

Je n’en savais rien…

Mais à force que l’on m’en parle, je me suis posé la même question…. J’ai donc commencé à peser tout ce que j’avalais, notant tout au gramme près, même la moindre olive, pour faire la chasse aux calories. Ca ne devait durer qu’un mois. Un tout petit mois. Juste le temps de me faire une idée.

Ana naissant doucement, lorsque le mois toucha à sa fin, cette petite peste m’a soufflé à l’oreille qu’il pourrait être sympa de continuer sur ma lancée. Après tout, grâce à mes calculs de mathématicienne, j’arrivais à bien plus brûler de calories que ce que j’en consommais. Parfait pour ma pote la balance.

Un peu après, le Chéri a dû se faire hospitaliser. Je me retrouvais donc seule à gérer la maison, les gremlins, leurs devoirs, mon travail, mon blog, le sport et mon auto entreprise de l’époque. Je courrais tout le temps, préparant les repas des enfants pour qu’ils puissent manger avec lui à l’hosto, mais aussi ceux de l’Homme qui n’aimait pas ce qu’on lui servait là bas, ainsi que quelques douceurs pour son collègue de chambre.

Nous devions prendre un bus et un tram, pour faire nos allez – retours entre l’hôpital et la maison, ce qui nous faisait rentrer tout juste pour que les nains puissent se doucher et foncer se coucher. Ne me restait plus qu’à faire la vaisselle et sauter à mon tour dans la baignoire.

Ana en a donc profité pour me faire oublier ma faim…

J’étais bien trop fatiguée pour me mettre en cuisine pour moi même…. Je terminais tout ce que j’avais à faire vers 1 ou 2h du matin, ce qui me poussait à n’avaler que quelques bouchées de pas grand chose, pour finir par me mettre au lit. Il m’arrivait même de ne rien manger du tout, préférant refaire une séance de sport plutôt que de perdre mon temps à m’alimenter.

La peste avait bien fait les choses. Elle avait déposé ses valises et commencé à virer mes affaires de ma tête pour les remplacer par les siennes.

Moi, je ne m’en rendais pas compte….

Je ne dormais plus que 4 à 5h, j’absorbais le minimum vital, je bougeais bien trop, mais je me sentais bien. Trop bien. Si forte de réussir à tout contrôler de la sorte… De pouvoir contrôler mon corps, en zappant les cris de mon estomac et en poussant de plus en plus mes limites, au point que la balance s’emballait… Les chiffres diminuaient si vite… Et moi j’étais si fière….

Merci Ana…. Merci petit démon….

Grâce à elle, je ne suis plus normale…. Je ne vis plus…. Je survis….

Elle m’a plongée dans le sombre monde d’Hadès et j’ai beau lutté de toutes mes forces, je n’arrive pas à m’en échapper.

Parfois je pense avoir pris le dessus. Avoir réussi à reprendre les rênes de mon existence. Mais ce n’est qu’illusion… Elle revient de plus belle me gâcher la vie, m’imposant ses raisonnements sans queue ni tête… Me torturant un peu plus chaque fois….

Le plus dur dans tout ça, c’est de se sentir seule…. Seule dans ce combat que je dois mener jour après jour, heure après heure, minute après minute…. Car personne ne peut comprendre ce que je subis…. J’ai beau tenter de l’expliquer, les gens ne peuvent pas comprendre….

Comment le pourraient-ils?

Moi même je sais parfaitement que mes actes sont absurdes… Que tout cela n’est pas normal…. Que j’ai un problème….

Je n’arrive pas à manger << correctement >> si mon entourage ne mange pas en même temps que moi…. Si je dois manger seule, je ne vais avaler qu’une pomme ou un yaourt…. J’ai une peur panique face aux féculents et légumineuses, à tel point que je peux en avoir la nausée…. J’angoisse si je ne mange pas à heures à peut près fixes…. Et si j’ai dépassé ces horaires, je vais m’empêcher d’avaler quoique ce soit hormis du thé, même si j’ai faim… Je ne consomme presque plus de produits du commerce. Je fais tout moi même…. Je galère du coup à trouver ce que je pourrais manger dans un restaurant ou chez des amis…. Et j’en passe….

Tous ces TCA me collent à la peau et ne me quitteront surement plus jamais…. Même si je parviens un jour à virer Ana, je sais qu’elle me laissera en cadeaux des séquelles….

Mais je me bats tout même contre elle. Je lutte. Je vais de mini victoire en mini victoire. Chaque micro pas en avant est important.

D’ailleurs, depuis plus d’un mois, j’ai réussi à abandonner ma montre connectée et à largement diminuer mon activité physique. Terminé mon obsession des kilomètres parcourus dans une journée. Ne plus me forcer à réaliser tel nombre de pas par jour est un immense soulagement. J’ai plus de temps pour moi et je dors plus puisque je ne me lève plus des heures avant la tribu pour m’activer pendant qu’ils pioncent encore. Le revert de la médaille, c’est que désormais mes jambes me portent à peine. Elles sont sans cesse douloureuses et j’ai bien du mal à marcher. Mais je fais avec…. Ou plutôt sans….

Ca reviendra à la normale un jour…. J’espère….

En attendant, je me bats contre Ana… Ma coloc…. Ma peste…. Mon démon…. Ma maladie…. L’anorexie….