Que sont devenus mes levains naturels ?

Levains naturel

En octobre dernier, je t’annonçais la naissance de deux ptits potes un peu gluants et collants, qui avaient décidé de taper l’incruste sur ma box tv.

Aujourd’hui, je te retrouve pour te donner un peu de leurs nouvelles….

Hermann et Albus ont désormais 8 mois et sont de beaux gaillards qui ont bien poussés.

Moi qui avait peur en me lançant dans cette aventure, de ne pas réussir à les garder en vie, finalement je suis ravie de constater que plus le temps passe, plus mes levains naturels se portent bien.

Ils ont pris leurs marques, au chaud près de ma télé, à tel point qu’il a fallu que je les change de pots, au risque qu’ils tentent de s’échapper.

Par contre, je me suis vite aperçu que certaines règles que j’avais déniché à droite et à gauche, sur la façon d’élever un levain, relevaient plus de la légende urbaine que de la réalité.


Du coup, je t’explique ça ci dessous :

  • il est aussi simple de créer un levain avec de la farine de seigle, qu’avec un autre type de farine ( l’un de mes colocs est au seigle, l’autre à la farine d’épeautre complète )
  • il n’est pas nécessaire d’utiliser forcément une cuillère en bois pour remuer le levain et encore moins des ustensiles de cuisine dédiés seulement à ça ( j’utilise n’importe quelle cuillère de mon tiroir à couvert )
  • on peut très bien laver au produit vaisselle la cuillère ayant servie à mélanger le levain
  • il n’est absolument pas nécessaire d’ajouter du sucre ou du miel pour que les levains grandissent correctement ( les miens ne contiennent que de l’eau et de la farine )
  • lorsqu’ils commencent à arriver à plus de la moitié du bocal et que je ne compte pas les utiliser de suite, je diminue les doses de farine et d’eau, de même lorsque je les trouve trop épais ou pas assez, j’ajuste à ma sauce ( parfois je leur donne 50% de farine + 50 % d’eau, parfois plus d’eau que de farine, ou l’inverse )
  • je n’ajoute jamais de levure lorsque je cuisine avec mes levains ( beaucoup de recettes demandent de mélanger les deux, mais je n’en vois absolument pas l’intérêt )

 


Grâce à Hermann et Albus, j’ai pu réaliser des tas de pains, gâteaux, cakes salés, gaufres et autres merveilles.

Je ne regrette vraiment pas de m’être laissée tenter par cette idée.

Levains naturels

Si toi aussi tu veux faire naître ton levain naturel, les explications sont ici.

Si tu veux des recettes, en voici quelques unes :

Petits pains individuels au seigle et au levain naturel

Gaufres au levain naturel, sans matière grasse

Pains au chorizo, noix et levain

Brioche salée aux blettes et à la feta, comme un rayon de soleil – Levain naturel

Muffins anglais complets vegans, au levain naturel

Briochettes allégées sans matière grasse ni sucre, au levain

Cake pommes / amandes, au levain


Il y a d’autres recettes au levain sur le blog, donc n’hésite pas à taper << LEVAIN >> dans la barre de recherche ^^

Enregistrer

3 comments

  1. Tifanie says:

    Bonjour, alors moi j’aimerais me lancer dans l’aventure mais je ne fait pas souvent de pains ni de brioche plutôt des gâteaux.
    Estce que le levain peut remplacer la levure chimique et dans quels proportion ? Par exemple pour des cookie ou je ne met qu’une c à c de levure combien mettre de levain? Ou pour un sachet de levure combien de levain. Même proportion si on parle de levure chimique ou boulangere déshydraté ? Ou ne faut il chercher que des recettes à base de levain naturel ?
    Je pose beaucoup de questions mais je veut être sur que ça vaille le coup de me lancer dans cette aventure…. Est-on obliger de s’en servir tous les 4-5 jours comme j’ai put voir si on ne s’en sert pas le met on au frigo le laisse t on tranquille au chaud ??
    Je vous remercie d’avance pour vos réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.