Pierres précieuses et champignons

Si tu aimes les univers fantastiques, féériques…. Que les lutins, elfes, nains ou fées te passionnent…. Que tu cherches un jeu rapide mais avec de beaux graphismes…. Je pense que le jeu

Crossing, de Yoshiteru Shinohara

devrait te plaire.

DSCN6155

Allez, viens ! Je t’emmène dans un monde magique !

<< Dans le royaume de Spamootail vivent en parfaite harmonie des humains, des lutins, des gobelins, des elfes, des nains et des fées.

La vie est belle et simple dans ce royaume.

Mais, le jour du solstice d’été, chaque peuple envoie un de ses habitants dans la petite ville de Crossing.

Lors du solstice, en effet, des pierres de vie apparaissent sur les champignons géants qui entourent Crossing. Il se trouve que ces pierres sont des pierres précieuses, alors le partage n’est pas facile !

Tous les coups sont permis, y compris chaparder les pierres récoltées par les autres joueurs, alors restez vigilants…. >>

Extrait de la notice de Crossing

DSCN6162

Comme tu peux le voir, le matériel présent dans la boîte, nous plonge bien dans un lieu imaginaire, plein  de contes de fée, que personnellement j’aime beaucoup.

Il y a 6 tuiles personnage, 5 tuiles champignon, 60 pierres de vie, 1 sac noir et 1 règle du jeu.

DSCN6165

Les illustrations faites par Charlène Le Scanff, sont très soignées et tout simplement magnifiques. Les champignons ont, je trouve, un côté Alice au pays des merveilles…. Chaque personnage à son univers, sa couleur, son style.

DSCN6166

Crossing est un jeu d’environ 15 minutes, conseillé à partir de 8 ans, pour 3 à 6 joueurs.

Les règles sont simples et s’apprennent très rapidement grâce aux illustrations présentes dans la notice.

Le but est de réussir à récupérer beaucoup de pierres précieuses, pour obtenir un maximum de points.

~~~~~~~~~~~~~~

On se fait une partie….

Chaque joueur choisi une tuile personnage et la place devant lui.

On installe au milieu de la table des tuiles champignons ( en fonction du nombre de joueurs, sur le principe des chaises musicales, c’est à dire, une tuile en moins que de participants ).

On pioche au hasard dans le sac noir, deux pierres précieuses par champignon et on les poses sur ces derniers.

Ensuite, on compte jusqu’à trois et on désigne tous en même temps une tuile champignon ( celle que l’on veut ).

Si une seule personne pointe un champignon, elle récupère les pierres qui sont dessus et les poses sur sa tuile personnage.

Si plusieurs personnes pointent le même champignon, rien ne se passe, les pierres restent à leur place.

Par exemple, sur la photo ci dessus, le joueur qui montre le champignon de gauche, récupère les deux pierres rouges. Par contre les pierres jaune et bleue, restent sur le champignon de droite, car deux joueurs les ont désignées.

DSCN6171

On remet des pierres de vie sur les tuiles champignon, de façon à ce qu’il y en ait à nouveau deux partout.

A partir du second tour, de nouvelles actions peuvent être faites, en plus de celle expliquée précédemment.

Un joueur peut tenter de voler des pierres à un adversaire, en désignant la tuile personnage de celui-ci. Si le joueur est le seul avoir désigné ce personnage, il récupère les pierres de l’adversaire et les met sur son propre personnage. Si plusieurs joueurs montrent la même tuile personnage, rien ne se passe.

DSCN6173

Un joueur peut aussi décider de protéger les pierres de vie présentes sur sa tuile personnage ( si quelqu’un le désigne, les pierres ne sont pas volées ), et par la même occasion, les valider pour la fin de la partie. Il lui suffit de cacher les pierres avec sa main au lieu de pointer. Les pierres protégées sont ensuite enlevées de la tuile personnage et posées près du joueur ( plus personne ne peut les voler ).

Le joueur ayant protégé ses pierres doit désormais retourner sa tuile personnage ( comme la tuile violette de droite sur la 5 eme photo ), pour indiquer qu’il ne peut pas jouer au tour suivant. Il doit passer un tour, avant de pouvoir rejouer ( il remettra alors sa tuile personnage sur le côté avec les bords blancs ).

Lorsque l’on prend la dernière pierre de vie dans le sac, on termine le tour de jeu et la partie prend fin. Les pierres qu’il pourrait rester sur les tuiles champignon après ce dernier tour de jeu, ne servent plus à rien et ne sont pas prise en compte pour le calcul des points.

Tous les joueurs font le compte de leur points ( pierres présentes sur la tuile personnage et pierres validées ).

  • pierre blanche  = 2 points
  • 1 pierre bleue + 1 pierre jaune + 1 pierre rouge  = 5 points
  • 1 pierre de couleur seule ( 1 bleue OU 1 rouge OU 1 jaune ) = 1 point

 

 

Le gagnant est le joueur ayant le plus de points.

~~~~~~~~~~~~~~~

Crossing est un jeu rapide et simple. On peut tout aussi bien y jouer en famille, qu’entre amis, même si personnellement, je trouve qu’il vaut mieux y jouer à plus de 3 joueurs ( plus on est nombreux, plus les sales coups fusent! ).

Il est répétitif, c’est sûr…. Mais ça reste un bon petit jeu pour démarrer une soirée et mettre un peu d’ambiance, avant de se lancer dans un gros jeu plus compliqué.

Les as du bluff peuvent s’en donner à cœur joie et mentir sans arrêt ( oui, on peut parler et tenter d’induire en erreur les adversaires ).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.