Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être ( Concours )

Encore un article sur la rentrée?!

 

Bah oui mon ptit poulet…. Car pas de bol, nous sommes à J-1 du moment fatidique.

Alors ouais, je sais, tu n’as pas forcément envie d’y penser. Mais faire l’autruche, en essayant d’oublier cette mauvaise nouvelle et en espérant qu’une tornade va raser d’ici là l’entreprise où tu bosses, ne servira à rien.

Prier la Déesse des Parents A La Bourre, en lui promettant de lui laisser en offrande le prochain gremlins que tu enfanteras, ne t’aidera pas à arriver à l’heure à l’école pour déposer ton minot.

Une seule solution : ne pas stresser et s’organiser.

 

Du coup dans ce post, je vais te regrouper différentes astuces repiquées d’anciens articles, qui te permettront de gérer au mieux ( clique sur les liens pour être redirigé vers les recettes et posts ).

Tout d’abord, il est hors de question de partir au boulot le ventre vide. Même si tu es pressé car il a fallu que tu changes pour la seconde fois le tee shirt de Monstrounette qui n’a rien trouvé de mieux que de s’essuyer ses doigts pleins de confiture dessus, au lieu d’utiliser sa serviette ( tellement plus sympa d’ailleurs, posée sur sa tête comme un chapeau ).

Non seulement tu risques de te taper l’affiche dès la reprise, avec les grognements de ton estomac, mais en plus tu finiras par grignoter n’importe quelle cochonnerie qui te passera sous la main.

Alors prends au moins 5 minutes pour t’asseoir et manger un ptit déj’.

Quelques idées de Breakfast, pour t’éviter le sempiternel bol de céréales :

 

 

Breakfast Time - Idées de petits déjeuners - Sucré salé

Salade sucrée – salée à l’échalote avec sa sauce aux agrumes, tartine de pain complet grillé au beurre de soja.

 

Breakfast Time - Idées de petits déjeuners - Sucré salé

Oeufs à la coque avec pain maison à l’avoine et aux herbes de Provence, fruits et crudités.

 

Granola maison Banane - Noix de Coco, sans sucre ajouté

Granola maison Banane – Noix de coco.

 

Banana Split Breakfast

Banana Split ultra allégé, et complet.

Escargot aux raisins vegan

Escargots au raisin, vegans.

 

Mes smoothies vitaminés pour bien commencer la journée - Smoothie citron / concombre / menthe / gingembre

Smoothie Citron- Concombre – Menthe – Gingembre.

 

Mes smoothies vitaminés pour bien commencer la journée - Smoothie orange / citron

Smoothie Orange – Citron ( auquel désormais j’ajoute du Maca ).

 

Ensuite, il faut penser à bien s’organiser. Pour ma part, j’ai opté pour la création d’un Bullet Journal.

Tu peux d’ailleurs retrouver un article dans lequel je t’ai déjà expliqué comment débuter un bujo : ICI .

Je l’ai commencé en février, sans être vraiment certaine de m’y tenir et finalement, au jour d’aujourd’hui, je ne peux plus m’en séparer. Grâce à lui j’arrive plus facilement à gérer mon quotidien, à voir tout ce qu’il faut que je fasse dans une journée et à me mettre des priorités.

Le bullet journal va donc être ton allier pour cette rentrée. Tu n’auras plus d’excuse si tu oublies un rendez vous chez le toubib ou si tu zappes de déposer Pattenrond chez le toiletteur. Alors oui, tu vas me dire qu’il y a aussi la possibilité d’utiliser un simple agenda. Mais tu n’auras pas le plaisir de le fabriquer de toutes pièces, ni d’y ajouter des trackers ( qui vont te permettre de suivre ton évolution sur un point choisi ), ou encore des wishlist, et des challenges.

Une rentrée pleine d’imagination et de travaux manuels, c’est pas le top ça?!

 

Quelques pages de mon Bujo, l’ami qui planifie mes journées :

Clique sur les photos pour les agrandir…

 

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

 

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

 

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

J’utilise différentes couleurs et puces, en fonction des personnes concernées par une note et du type d’événement dont il est question. Une fois que l’action est faite, je grise la case, comme ça, je sais de suite où j’en suis.

 

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

 

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

 

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

 

Grâce à mes trackers de sommeil, je vois très bien que de mois en mois, je me suis mise à très peu dormir…. Il faudrait donc que ce mois ci je parvienne à inverser le processus.

 

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

 

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

 

Je réalise aussi des trackers sur mon quotidien. C’est à dire que je colorie une case lorsque j’ai fait telle ou telle action. Comme dit plus haut, ça me permet de suivre mon évolution, histoire de savoir si je suis assidue ou non dans les points qui me tiennent à cœur.

 

 

Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être

 

Pour éviter le stress et les angoisses, il faut s’avoir se garder du temps pour soi. Le travail, il n’y a pas que ça dans la vie, les mômes non plus d’ailleurs ( hannnn!!! la mauvaise mère!!! comment peut elle dire ça !!!??? ).

Pour ne pas finir aussi marteau que l’Alice de Lewis Carroll qui voyait des lapins blancs se baladant avec une montre et criant haut et fort qu’ils étaient en retard, il faut vraiment relâcher parfois la pression.

Je te conseille de t’imposer des instants de détente, le plus régulièrement possible. Prends soin de toi, de ton corps. Relaxe toi.

Et pourquoi pas commencer une routine du matin et/ou du soir. Ça ne pourra que te faire du bien.

  • fais du yoga
  • plonge toi dans la méditation
  • prends le temps de lire un peu le matin avant de quitter ton ptit chez toi
  • amuse toi, sors, rencontre du monde
  • évite de rester collé devant la télé et mets plutôt un peu de musique
  • cuisine
  • bref…. profite de la vie

 

Savoir lâcher prise :

 

 



Comment gérer la rentrée : breakfast, organisation et bien-être / Concours

 

Comme j’suis sympa, j’ai décidé de mettre en place un concours pour la rentrée. Avec de quoi te permettre d’être ZEN.

A gagner :

  • 1 Yoga magazine
  • 1 sachet de snack à la mangue
  • des fournitures pour démarrer un Bullet Journal

Pour participer, il faut :

*S’ABONNER à mon compte Instagram

*laisser un commentaire sous la photo du concours Instagram en INVITANT 2 amis à participer

Chances supplémentaires :

*LAISSER un commentaire sous cet article en m’indiquant votre pseudo Instagram ( + 1 chance )

*REPOSTER la photo du concours sur Instagram avec #rentreezenbbetc , en m’identifiant directement SUR la photo ( + 1 chance )



Le concours prendra fin le 17 septembre 2017 à minuit.

Un tirage au sort désignera le ou la gagnant(e) et le résultat sera affiché en édit de ce post, ainsi que sur mon compte Instagram.

Bonne chance!

 

 

 

 

Une rentrée zen, en méditant – Mes 6 astuces pour ceux qui n’ont jamais le temps

 

Une rentrée zen, en méditant - Mes 6 astuces pour ceux qui n'ont jamais le temps

 

Etre étendu face à la mer, les pieds dans le sable, les rayons du soleil qui te caressent le visage et le vent qui joue dans tes cheveux….

Siroter un mojito ou une pina colada à l’ombre d’une terrasse…

Faire une sieste allongé sous un arbre, après un agréable pique nique…

Profiter d’un barbecue en famille ou passer la soirée avec des amis….

Doux souvenirs d’ici peu, puisque la rentrée montre le bout de son nez. Terminées les vacances…. Bonjour le boulot….

Point positif, ce n’est pas la rentrée que pour les grands mais aussi pour les gremlins. Youhou ! Tu vas pouvoir souffler un peu, en confiant ta chère progéniture à la maîtresse qui va vite s’arracher les cheveux avec la ribambelle de nains qu’elle aura à gérer. ( Mais ça, ce n’est plus ton problème…. A chacun son travail…. A moins que tu ne sois prof ^^ Dans ce cas, double peine pour toi malheureusement… )

Retour du métro – boulot – dodo…. Du stress occasionné par les petits tracas du quotidien…. De la fatigue qui s’accumule….

Moi, je dis non à tout ça!

Pourquoi ne pas décider que cette année, ta rentrée sera basée sur la Zen Attitude ?!

Prendre quelques instants pour toi, en méditant, pour faire disparaître ces tensions qui sinon, vont te pourrir la vie. Je ne dis pas que la méditation va être la solution miracle à chacun de tes moments d’angoisse, mais ça devrait bien t’aider et te calmer. Te permettre de te recentrer sur toi même, de respirer un peu et de te détendre.

Tu n’as pas le temps?

C’est quoi cette excuse bidon?! Tu arrives bien à te balader sur internet et à lire cet article non? C’est donc que tu as bien 5 minutes à toi dans la folle course de ta journée.

Oui, mais méditer c’est long!

Pas nécessairement. Rien ne t’oblige à réaliser des sessions qui s’éternisent. Juste 3 à 5 min de temps en temps, c’est déjà ça de pris. Puis tu verras qu’à force, tu risques de sentir le besoin de faire des séances un peu plus grosses, quand ton corps te réclamera un moment d’apaisement. Tu vas y prendre goût, j’en suis certaine.

Tu doutes?

Alors laisse moi te donner quelques astuces, qui vont te permettre de réussir cette rentrée ZEN en méditation :

  • Programme ton réveil pour qu’il sonne 3 min avant l’heure habituelle. Reste ces 3 min dans ton lit, les yeux fermés, à respirer tranquillement et à penser à cette belle journée qui s’offre à toi. Une courte méditation positive, qui va te booster et t’inonder de bonnes ondes avant même d’avoir mis le pied par terre.
  • Pendant que tu te douches, laisse toi guider par le doux bruit de l’eau qui ruisselle et replonge toi dans tes souvenirs de vacances à la mer. Bien entendu cette astuce ne fonctionnera pas si tu prends ta douche avec ta moitié, qui risque de te déconcentrer… ^^
  • Durant ton petit déjeuner ou ta pause repas, n’allume pas la télé et laisse dans un coin ton téléphone. Oublie un peu les réseaux sociaux pour plutôt ressentir les bien-faits des aliments que tu mâches et la saveur de ceux-ci.
  • Si tu es en voiture et que ce n’est pas toi qui conduis, autant utiliser ce temps perdu pour te faire du bien. Mets un peu de musique sur ton téléphone, utilise tes écouteurs et détends toi. De même lorsque tu prends les transports en commun.
  • Tu dois sortir Médor ou aller à pied récupérer les nains à l’école? Parfait. En voici un bon moment pour te concentrer sur tes pas et ta respiration, tout en écoutant le chant des oiseaux !
  • Tu as prévu de te chouchouter après le travail? Très bonne idée! Pendant que ton masque faciale pose et que ton vernis à ongle sèche, ferme les yeux et visualise un lieu que tu aimes tout particulièrement. Remémore toi une journée que tu as énormément apprécié. Une pensée qui te donne le sourire. Ça aussi, c’est se chouchouter!


Tu vois, tu as déjà réussi à te détendre, à te faire du bien, sans pour autant devoir arrêter tout ce que tu faisais, ni changer ton planning de ministre. Tu peux très facilement associer la médiation à ton rythme de vie habituel.

D’ailleurs je suis certaine que tu vas vite trouver d’autres astuces à ajouter à cette petite liste, d’autres moments où tu pourras combiner ton quotidien à la joie de t’accorder un instant rien qu’à toi pour te concentrer sur ton corps et ton souffle.

Bonne rentrée pleine de Good Vibes !

 

 

 

Découverte de la Cultura Box

<< Maman ! Ton téléphone sonneeeee !!! >>

Je me précipite sur l’engin qui braille de toutes ses forces.

<< Allo? >>

<< Mme Gremlins ? Bonjour, je suis Mlle BonneFée de chez Cultura. Je me permets de vous déranger pour vous informer que vous êtes la gagnante de notre concours! >>

……….

<< Hein? Quel concours ? >>  Là, je suis à deux doigts de raccrocher, pensant qu’il s’agit encore d’une énième arnaque téléphonique, vue que je n’ai participé à aucun concours ou jeu. Mais la voix à l’autre bout du fil reprend.

<< Vous possédez  bien depuis peu notre carte de fidélité ? >>

<< Oui….. >>

<< Grâce à elle, tous les mois vous pouvez peut être, être tirée au sort pour remporter notre Cultura Box. Le premier tirage vient d’être effectué et vous êtes donc la toute première personne à gagner! >>

<< Ok! Génial! >>  Un beau sourire se colle sur mon visage, ravie d’apprendre que je viens de gagner quelque chose, alors que je ne savais même pas que je participais à quoique ce soit.

<< Vous pouvez venir dans la journée récupérer votre lot? >>

Il va s’en dire qu’il n’a pas fallu me prier pour que j’aille voir ce qu’était cette fameuse Cultura Box. Tout comme les nains d’ailleurs qui étaient aussi curieux que moi. ^^

Voyons voir ensemble ce qu’elle contient…

 

Découverte de la Cultura Box

 

Arrivés au magasin, nous sommes accueillis par Mlle BonneFée en personne, qui a les bras bien chargés.

Une jolie box en carton avec le slogan Culturaddict, plus un paquet bleu, tous deux assortis à la petite carte de fidélité fraîchement locataire de mon porte feuille.

Mlle BonneFée nous remet le Précieux, fait une ptite photo de la tribu avec ce dernier, nous explique qu’il contient les nouveautés du mois, et hop, on fonce à la maison pour l’ouvrir.

J’te dis même pas l’état de la famille Gremlins… Pire que lorsque Noël approche ou que l’on met les pieds à Disneyland ( fonctionne aussi avec Disney Store, Primark, boutique de Funko Pop ou de retrogaming…. ).

 

Découverte de la Cultura Box

Histoire de faire durer le suspense et de garder le plus gros cadeau pour la fin, on commence par ouvrir le paquet bleu.

Une BD de genre thriller,  XIII Mystery ( tome 11 ), suite parallèle à la série de départ XIII, basée sur la quête d’identité d’un amnésique pourchassé. Dans cette suite, chaque album raconte une histoire complète centrée sur un personnage clé.

 

Découverte de la Cultura Box

 

Belle surprise en ouvrant la Cultura Box… Elle est bien remplie !

 

Découverte de la Cultura Box

Ce qui me saute directement aux yeux, ce sont les tubes de peinture Arti Stick bien colorés. Il s’agit de Window Color de la marque Pébéo, accompagnés d’une petite fiche expliquant comment réaliser des décors pour de beaux verres de jus de fruits. Parfait pour s’occuper durant les vacances !

 

Découverte de la Cultura Box

La Box n’a pas fini de nous surprendre…

Entre le triple album ( ouais rien que ça ! 2cd et 1 autre de karaoké, ce sont les voisins qui vont kiffer ^^ ) de Céline Dion, Un Peu De Nous, qui vient tout juste d’atterrir dans les bacs et le DVD Traque A Boston avec Kevin Bacon, nous sommes bien gâtés.

 

Mais ce n’est pas ça qui a retenu l’attention de Petit Roi…. Lui, il a de suite repéré les 5 entrées pour le Zoo De La Barben. Ce même zoo qu’il a visité pour sa sortie de fin d’année avec sa classe et dont il nous rabâche les oreilles depuis des semaines. Dès qu’il voit une affiche, on y a le droit….

Moi qui réfléchissait justement à l’éventuelle possibilité d’y aller pendant les vacances…. Mais qui trouvais qu’entre le trajet et les places pour toute une tribu de 5 elfes, ça risquait de vite chiffrer… Là, plus d’excuse ! Si tout va bien, ce week end Mini Nain va pouvoir jouer les guides.

 

Découverte de la Cultura Box

 

Personnellement, mon coup de coeur va à la box se trouvant la Box ^^

La Vivabox, c’est un double cadeau : un chèque cadeau pour profiter de l’expérience de son choix parmi une large sélection + un cadeau à l’intérieur.

La mienne ( bah oui, là on rigole plus, je m’accapare cette partie de la Cultura Box! ) est la version 100% Bien Être. Juste parfait vue mon amour du moment pour les Positives Vibes et mon besoin de détente.

1 soin bien être pour 1 personne, allant du modelage, hammam, au gommage, etc… + 1 kit fraîcheur de la marque Le Couvent Des Minimes

Si avec ça je ne suis pas sur un ptit nuage!!! Merci Cultura et Mlle BonneFée !!!

 



En résumé, si tu as la carte de fidélité de Cultura, et que durant le mois tu réalises le moindre achat en magasin, tu seras automatiquement mis dans la liste des participants pour le tirage au sort, et tu pourras peut être avoir la chance, comme moi, de recevoir un coup de téléphone pour te prévenir que tu viens de gagner une superbe Cultura Box.

 

 

 

 

 

 

 

 

Good vibes & Positive life

 

Good vibes & Positive life - Mes astuces

Je remarque que tout doucement ma vie évolue. Mes centres d’intérêt changent, tout comme ma façon de voir le monde.

Dois-je cela à mon grand âge? ^^

Le clan des trentenaires m’aurait-il fait entrer dans une nouvelle dimension?

Je ne sais pas…. En tout cas, j’ai besoin désormais de vivre de manière plus positive. D’arrêter de broyer du noir pour un oui ou pour un non. Bref, de me recadrer pour profiter pleinement de la vie.

C’est en flânant dans les rayons de chez Nature et Découverte, que je suis tombées sur les livres de Raphaëlle Giordano, une coach en développement personnel.

Le titre de son premier roman << Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une >> m’a de suite séduite et poussée à regarder de plus prêt le résumé de la quatrième de couverture.

Dans ce bouquin, on suit Camille, une maman de 38 ans ( et quart ! ), qui après un accident de voiture, se retrouve à demander de l’aide à Claude, à qui elle va rapidement se confier, lui parlant de ses petits tracas quotidiens qui lui pourrissent l’existence. Ce dernier, routinologue de profession, lui propose un genre de thérapie pour la guérir de sa routinite aiguë, et lui faire voir la vie en rose.

Je dois te dire, ma ptite licorne à lunettes étoilées, que j’ai dévoré ce livre.

Il est bourré de bonnes ondes, d’astuces pour s’améliorer et retrouver le bonheur et de phrases très motivantes.

C’est la première fois que je lis un tel bouquin. En général, quand on parle de coaching et de développement personnel, on se retrouve plus avec un genre de manuel, indigeste, rempli de thermes techniques et savants, qui donne finalement envie de le balancer sur une étagère ou de s’en servir de cale pour la table basse bancale du salon.

Mais là, rien à voir.

Le fait que tous les conseils soient rependus dans un roman, rend tout cela bien plus simple à assimiler. Du moins, c’est ce que j’ai ressenti.

Surtout qu’ici, le ton est léger, l’histoire amusante, et on retrouve en Camille un peu de nous même. Comme nous, elle court entre son travail, sa vie de mère et de femme, et a du mal à s’accorder des instants de répit. Elle a donc besoin de changement et de nouveaux repaires, tout comme j’en éprouve aussi le besoin…

 

Good vibes & Positive life - Le jour où les lions mangeront de la salade verte de Raphaëlle Giordano

 

A la suite de ce premier roman, je me suis plongée dans le second << Le jour où les lions mangeront de la salade verte >>.

Bon… J’ai eu un peu plus de mal avec celui-ci.

Pour faire court, Maximilien Vogue, un homme d’affaires qui sait ce qu’il veut et parvient toujours à l’obtenir, sans vraiment se soucier des conséquences, va se retrouver confronter à Romane, une coach spécialisée dans la burnerie. Elle va tout faire pour le remettre sur les rails et lui faire oublier ces comportements nuisibles qu’il impose aux autres, ces pressions inutiles et autres rapports de force qu’il utilise sans cesse, ainsi que son côté égocentrique. Bien entendu, ça ne va pas être aussi simple que ça, puisque Maximilien ne sera pas vraiment chaud pour cette thérapie.

Ici, il est plus question de gommer et de remodeler certains traits de caractère bien gênant, que de mettre en place des ” rituels et astuces ” pour rendre sa vie meilleure.

Mais encore une fois, on peut s’identifier par moments aux personnages : couver trop une personne au point de l’étouffer, ne pas écouter les autres et ne penser qu’à soi, rabaisser les gens, violence verbale….. La liste est longue, à toi ami lecteur de la continuer…

Alors oui, tout comme le premier bouquin, on est en présence d’une séance de coaching via un roman. Mais l’histoire en elle même m’a parue bien plus assommante… Rien qu’en lisant le résumé, on se doute déjà de la tournure des événements et de la fin du récit.

Histoire qui du coup, prend bien trop de place et écrase le côté développement personnel.

J’ai eu la sensation d’une reprise de 50 nuances de Grey, version soft, avec une idylle qui traîne en longueur.

Ce qui n’empêche pas de récupérer ici et là des petits conseils pratiques pour s’améliorer.

Finalement, grâce à ces bouquins, je suis parvenue à mettre en place chez moi quelques astuces que je tente d’appliquer au mieux, pour rester le plus souvent dans l’esprit << Good vibes & Postive life >> que je recherche tant en ce moment.

Good vibes & Positive Life

 


Ma liste positive :

  • Autosuggestion positive : le matin, au réveil, après un bon coup de brosse à dents et un domptage de crinière ( ou du moins une tentative de domptage ), je me regarde dans le miroir et je me répète des phrases positives sur moi même et la journée qui arrive ( du genre << tu as de beaux yeux >>, << tu es une bonne mère >>, << cette journée va être magnifique et agréable >> ). De quoi se sentir bien dans sa peau et être remonté à bloc !  ” Nous sommes ce que nous répétons sans cesse “, Aristote.  Avec ça, je me souris à moi même, me fais des grimaces puis souris à nouveau. Non seulement ça aide à lutter contre les rides, mais en plus ça permet de pratiquer << le yoga du rire >>.
  • Les couleurs : je tente d’ajouter dans mon quotidien un max de couleurs, que ce soit au travers de ma cuisine, de mes vêtements, mes bijoux, ma déco. J’aime les couleurs chaudes qui me boostent énormément, ou le mélange rose / vert mint. Même si bien entendu, je n’ai pas fait une croix totalement sur le noir. Je tente juste de l’accompagner de fun.
  • Instants de gratitude : le soir, intérieurement, je formule un petit remerciement pour les petits plus de ma journée ( un dessin des mes enfants, ma tasse de lait de noisette, le coup de main d’un voisin… ).
  • Bonnes ondes : comme on le dit bien souvent, le positif attire le positif. Pour que cela se produise, il suffit de relever la tête, d’être souriant et de saluer les personnes que l’on croise dans la rue, même si on ne les connait pas. J’applique cette idée de plus en plus, et je dois avouer que ça porte facilement ses fruits. Rares sont ceux qui ne réagissent pas. Grâce à ça, on embellit sa journée mais aussi celle des autres. Et qui sait, il peut ensuite y avoir un effet de chaîne, avec de nombreux sourires à la clé. ” Un sourire coûte moins cher que l’électricité mais donne autant de lumière. “, L’Abbé Pierre.
  • Intention et méditation : lorsque je fais une séance de méditation le matin, je choisi une intention et une couleur qui guideront ma journée ( << aujourd’hui je vais voir la vie en ROSE >>, << tout sera VERT cette après midi car j’ai besoin d’être en contact avec la nature >>, ou encore << BLEU, pour me ressourcer au bord de la mer >> ).
  • Voir le positif autour de soi : dans la rue, les magasins, chez moi, je recherche le BEAU. Je ne fixe plus mes pieds, je fais abstraction des ondes négatives, et je déniche des petits éléments qui peuvent ajouter du ++ à ma journée ( un papillon qui vole près de moi, une fleur qui pousse sur un bâtiment en ruine, un cœur gravé sur un banc ).

 

Good vibes & Positive Life - Rumignotte et carnet du positif

 

 

  • Rumignotte : cette idée tirée du premier roman m’a énormément plu. Il s’agit d’un bocal dans lequel je glisse une pièce à chaque pensée négative. Le but étant de s’appliquer à reformuler ses phrases de façon positive. On arrête de ruminer et on change la tournure de ses phrases ( terminé les << je suis nulle, je n’y arriverai jamais >> et bienvenue aux << je vais tout faire pour atteindre mes objectifs >> ). Toute la tribu participe à cette idée et la cagnotte, qui je l’espère ne va pas grossir trop vite, servira à aller boire un coup ensemble ou faire un tour de manège sur le port.
  • Carnet du positif : je note par ordre alphabétique dans un répertoire les ptits bonheurs de mon quotidien, histoire de pouvoir me souvenir facilement des instants de joie quand je ne vais pas très bien. B –> Boire une délicieuse tasse de lait doré avant d’aller me coucher. S –> Soirée coloriage et Disney avec les enfants.
  • Passions : je me lance dans de nouvelles activités, qui parfois deviennent de nouvelles passions, pour éviter de laisser entrer dans ma vie la routine et l’ennui. En ce moment j’apprends grâce à un bouquin à faire de jolies photos.
  • Lectures légères : moi qui suis fan de Stephen King, je ressens le besoin depuis quelques temps de me tourner plutôt vers des lectures légères, comme des romans simples et drôles, des bd empruntées dans la partie jeunesse de la bibliothèque, des contes ou des mangas. Pas de violence, pas de sombre. Je veux de l’humour et de la joie.
  • Play-list : dans mon téléphone j’ai différentes play-list qui me font du bien. Des musiques qui me donnent la pêche, comme d’autres qui me relaxent et m’apaisent.
  • Extérieur : je cherche à sortir au maximum, pour profiter des bienfaits de la nature, sentir les rayons du soleil sur ma peau, m’oxygéner…. J’adore méditer au grand air ou faire une sieste sur le sable.

Et toi? Que fais-tu pour te plonger dans la Postive Life ?

 

Une musique qui me motive beaucoup....

 

 

Une musique qui m'apaise....

 

 

 

Ana, ma coloc qui me pourrit la vie

Ana, ma coloc qui me pourrit la vie

 

2 ans maintenant que j’ai franchi le seuil de la salle de sport…

2 ans que je me suis décidée à perdre du poids…

2 ans que j’ai appris à rééquilibrer mon alimentation…

Je les ai bien dégommés ces foutus kilos en trop. Je l’ai affinée cette silhouette qui me faisait tellement complexer. Je les ai détruites ces poignées d’amour disgracieuses. Et que dire de mes cuisses?! Ces deux jambonneaux qui dès que je marchais, se touchaient au point de m’obliger à porter un legging court sous mes robes, en plein été, pour éviter les irritations.

Je suis fière d’être parvenue à ça. Fière de ne pas avoir abandonné, de ne pas avoir claqué la porte de la salle de sport dès le lendemain de mon inscription. Fière d’avoir réussi à introduire un grand nombre de légumes dans ma cuisine, qui avant n’y mettaient jamais les pieds ou rarement.

 

Seulement comme on dit, il y a le retour de la médaille….

 

Et pour moi il s’agit d’Ana…

Cette saleté de coloc s’est incrustée chez moi sans permission, empoisonnant mon quotidien tout doucement, discrètement. Certaines personnes ont essayé de me mettre en garde, mais moi, je ne la voyais pas. Ou du moins, je ne réalisais pas son petit stratagème.

J’étais heureuse de voir qu’avec elle je parvenais à devenir amie avec Mrs Balance, mon ennemi depuis tant d’années.

Tellement contente de faire du shopping à ses côtés.

Malheureusement, il a bien fallu que je me rende à l’évidence, Ana n’avait qu’une idée en tête, s’infiltrer une bonne fois pour toute dans la mienne pour me diriger et faire de ma vie un enfer.

Sous ses airs de bonne copine se cache en réalité un démon, qui fait des tas de victimes et cause bien des horreurs.

 

Pour preuve, le témoignage << Jamais assez maigre >> de Victoire Maçon Dauxerre, une ex mannequin, qui a décidé de mettre fin à sa carrière après avoir dû s’affamer pour être au << top >> sous les projecteurs, et avoir frôlé la mort.

 

Je suis tombée totalement par hasard sur ce bouquin, qui rien que par sa couverture m’a de suite interpellé.

On y voit une photo d’une jeune femme ( l’auteure ) vêtue de blanc, le regard froid – sans expression, limite sans vie – les joues creusées, le teint pale et les os apparents, qui fait largement écho au titre.

Il ne m’aura fallu que quelques heures pour dévorer ce livre, dans lequel je me suis à de nombreuses fois retrouvée.

Toutes ces fois où elle avait faim, mais qu’elle se contentait du stricte minimum, rusant en avalant du chewing-gum ou du soda pour combler le creux de son estomac. Ces moments où elle n’arrivaient plus à suivre et à marcher à un rythme correct, ralentissant sa famille pendant les balades. Son corps si douloureux. Son humeur qui ressemblait à des montagnes russes. Ses cheveux qu’elle perdait. Sa poitrine qui avait décidé de se faire la malle.

Tout ça je le vis….

Ana est un être atroce qui ne veut qu’une chose, m’empêcher d’être << normale >> et passe son temps à me souffler de sa petite voix des pensées négatives.

Elle ne me laisse pas manger comme il le faudrait… << Pas ça! C’est bien trop gras!>>, << Une seule bouchée de ça et tu vas gonfler illico! >>, << Touche à ça et tu vas le regretter! >>

 

Elle me force à me dépenser sans arrêt, même lorsque mon corps la supplie de mettre un terme à tout ça… << Allez la grosse! Bouge toi! >>, << 15 000 pas aujourd’hui?! C’est tout?! Mais c’est minable ! >>

Elle m’anesthésie le cerveau pour que je ne puisse plus me concentrer et gèle ma mémoire.

Elle ne me laisse plus dormir ou alors juste 4 ou 5h par nuit, histoire de me faire croire qu’elle est sympa.

Elle détruit les muscles que j’étais parvenue à me construire, ruinant ainsi l’agréable image de moi même qui me plaisait tant il y a encore quelques mois.

Maintenant, je ne suis plus qu’une jeune femme fatiguée, comme l’était Victoire, qui tente de se battre comme elle le peut pour virer cette pétasse de coloc.

Ana a fait de moi quelqu’un de fragile, avec une colonne vertébrale aussi voyante que les plaques osseuses d’un stégosaure, des cernes sous les yeux et des cheveux qui tombent par poignées.

A cause d’elle le moindre contact un peu brusque, le plus petit coup de coude ou choc, me donne un hématome qui mettra des jours à disparaître.

Parfois elle me laisse tranquille et je sens mon moral remonter en flèche, mais ce n’est que pour bien me blesser ensuite, en me plongeant en moins d’une minute dans un univers sombre, triste, où tous mes progrès, toutes mes petites victoires sont anéantis, m’enlevant le gout de tout.

 

Mais ce n’est pas grave. Car malgré tout ça, Ana ne m’a pas encore assez affaibli pour que je renonce. Je me bats et comme Victoire, je ne lâcherai pas et je me relèverai la tête haute. Avec des séquelles certes, mais la tête haute tout de même.

Et si toi aussi, ma p’tite cacahuète grillée, tu connais Ana, je ne peux que te conseiller de lire Jamais assez maigre.

Je suis prête à parier que toi aussi, tu te reconnaîtras au travers de ce récit. Toi aussi tu seras chamboulée, émue, touchée, au point de verser quelques larmes, voir de beaux sanglots.

Toi aussi, tu détesteras ceux qui lui ont fait subir tout ça en lui faisant croire qu’Ana était son amie, allant jusqu’à l’applaudir quand ils voyaient qu’elles arrivaient bras dessus bras dessous.

Et finalement, toi aussi tu auras envie de hurler contre cette société qui fait croire aux femmes que la maigreur est une normalité, les obligeant à se faire du mal pour rentrer dans un moule inconcevable.

Pour finir, tu auras surement, tout comme moi, une haine contre ces << grands couturiers >> qui considèrent qu’un top model n’est qu’un cintre…

 

Mon aventure Zenfie – Méditation

La méditation est une façon de prendre soin de soi.

Soin à la fois de son corps et de son esprit.

Pas besoin de leçons pour méditer, pas besoin d’apprendre. Il faut juste se laisser aller… Fermer les yeux, se détendre et se concentrer sur sa respiration.

Cette respiration qui nous fait vivre… Ce souffle qui nous anime…. Cet air qui traverse nos poumons, et fait faire des vas et viens à nos épaules et notre ventre, comme des vagues qui ondulent.

En méditant, notre stress disparait, laissant place à un sentiment de paix et de bien être.

Méditer, c’est tout simplement se faire un cadeau à soi même. Prendre le temps d’écouter ses sens, de prêter attention.

Il y a tout un tas de possibilités lorsque l’on veut méditer. Chez soi… Dehors… Assis sur une chaise… Couché… Dans le silence… Avec un peu de musique…

Méditation et Yoga, j'apprends à lâcher prise - Zenfie

Perso, j’utilise régulièrement l’application Zenfie.

Tous les jours, je m’accorde un moment rien qu’à moi, bien souvent le matin au réveil, pour méditer grâce à cette appli.

Je m’assoie en tailleur sur mon canapé et je lance une séance sur mon téléphone.

La voix du << narrateur – guide >>, Jean Doridot, psychologue français spécialiste du développement personnel, me relaxe rapidement. Elle est douce, calme, réconfortante.
Je ferme les yeux et me laisse porter par ses mots. Je suis petit à petit ce qu’il me dit, respirant profondément lorsqu’il me le demande, me concentrant sur les parties du corps qu’il nomme.
Mais parfois, je dévie un peu. Tout en me laissant bercer par le son de sa voix, je décide de modifier la session, de méditer à ma façon. Je visualise une couleur autour de moi, qui m’englobe, m’enlace.
Je l’assimile à un sentiment qui sera la ligne directive de ma journée. Je me répète comme un mantra que je me sens bien, heureuse et épanouie. Le positif attire le positif.
Puis je reviens à La Voix Zenfie, me plongeant à nouveau dans l’application.

Mon aventure Zenfie - Méditation

Zenfie est donc une application permettant de réaliser des séances de méditation différentes tous les jours.

Bon, quand je dis tous les jours, ce n’est bien évidemment pas une obligation. Libre à chacun d’en faire quand bon lui semble. Mais il faut tout de même prendre en compte qu’il est bon de pratiquer avec un minimum de régularité, pour en ressentir tous les bienfaits.

Pour commencer, un programme Découverte est disponible gratuitement.

Il est composé de 10 séances de 10 minutes, dans lesquelles sont expliquées les bases de la méditation pleine conscience.

On écoute son corps et on apprend tout doucement à bien se positionner pour ne pas avoir de mal à rester immobile durant toute la session. On ne se juge pas. On respire. On fait le vide. On lâche prise.

Ensuite, d’autres programmes sont disponibles par abonnement :

  • abonnement mensuel, sans engagement, à 4.99€ par mois
  • abonnement annuel, à 35.99€ ( montant à payer à la souscription ), soit 2.99€ par mois
  • certaines séances peuvent être achetées individuellement

 

Pour ma part, j’ai eu la chance de pouvoir profiter d’une offre et de ne payer que 23.88€ mon abonnement annuel.

Il y a aussi un programme de parrainage, permettant de cumuler des points, qui ensuite peuvent être transformés en cadeaux ( bons d’achats chez des partenaires de Zenfie, carte cadeau à offrir ) ou en argent viré sur un compte Paypal.

Si tu veux me suivre dans cette aventure, clique sur ce lien de parrainage , ensuite inscris toi sur le site, et seulement après ces étapes, télécharge l’application.

Mon aventure Zenfie - Méditation

Une fois la phase Découverte effectuée, on passe à l’Initiation, coupée en 3 parties, qui contiennent chacune 5 séances de 15 min.

Puis vient la phase Avancée, coupée elle aussi en 3 parties de 5 séances chacune, avec des durées allant de 15 à 20 min.

Au fur et à mesure, les sessions changent. On ne les débutent plus les yeux fermés, mais ouverts, sans se focaliser sur un point.

On tente de chasser la négativité, d’oublier la douleur physique, de se concentrer sur la respiration ventrale… On approfondit différents aspects de la méditation pleine conscience.

Zenfie propose aussi quelques programmes à réaliser dans un temps imparti :

  • Shine Out : 30 jours pour rayonner, avec des séances courtes pour pratiquer la méditation de manière non guidée
  • Energie : 10 séances sur le thème de l’énergie
  • Lâcher prise : à faire en 21 jours
  • Voir le visible : en 21 jours
  • Se détacher des pensées : 7 séances

 

Des programmes dits << classiques >> :

  • Express : plusieurs séances courtes d’environ 5 min
  • Semi-guidées : des séances semi-guidées de toutes durées
  • Silence : des séances de méditation silencieuse, de 5, 10 ou 20 minutes

 

Il y a aussi une partie Bien Être et Santé, regroupant des modules sur l’alimentation ( ressentir la satiété, ré-équilibré l’alimentation, manger lentement… ), la confiance en soi, l’estime de soi, le stress, le sommeil, le réveil, etc…

Une partie Sport, avec des sessions permettant d’appliquer la méditation lors de pratiques sportives.

Une partie Relations, avec des modules à réaliser à deux.

Une partie Transports, avec des séances pour aborder avec sérénité des trajets angoissants comme par exemple en avion, d’autres à faire lorsque l’on est par exemple en taxi ou bus et que l’on veut profiter de ce moment pour se détendre.

Une partie Saisons, pour plonger dans l’hiver dans les meilleurs conditions, ou pour recommencer à rayonner à l’approche du printemps.

Zenfie propose également une catégorie Musiques ( avec des musiques plus ou moins longues pour méditer tout seul ), Podcasts ( avec toutes les séances live de Zenfie ) et Livres ( avec les séances du Petit Manuel d’Autocoaching de J. Doridot et P. Bazin ).

Mon aventure Zenfie - Méditation

La dernière partie, qui pour ma part, me semble super intéressante, est celle appelée Famille.

Elle contient des modules à faire avec les enfants :

  • Zenfie Kids, avec des contes pour les plus petits, parlant de différents sujets comme le sommeil, la propreté la nuit, la différence et l’acceptation, la séparation….
  • Zenfie Juniors, avec des séances simples de méditation, pour que les 7 / 12 ans puissent débuter cette pratique

 

Cette partie est très sympa. C’est agréable de pouvoir pratiquer avec ses gremlins. Les miens adorent ça.

Ça leur apprend à se détendre, à se pauser, à rester silencieux…

Ça les aide en cas de crise. Quand ils commencent à s’énerver ou que les larmes arrivent, je leur demande de s’assoir et de respirer profondément comme lors des séances de méditation. En général, ça permet de désamorcer rapidement le flot d’émotions qui pointe le bout de son nez.

Les contes pour les petits sont jolis et doux, et les sessions pour les plus grands sont bien expliquées sans être trop compliquées.

Mon aventure Zenfie - Méditation

Au travers de cette application, on peut suivre notre évolution, grâce aux statistiques.

On indique après chaque séance, l’état d’esprit dans lequel on se trouve.

Mon aventure Zenfie - Méditation

On découvre combien de temps en total on  a médité, le nombre de séances faites, et on gravit des échelons.

D’ailleurs, ces niveaux que l’on passe au fur et à mesure, sont représentés par un arbre qui pousse au gré de nos séances de méditation. Très poétique <3

Il est aussi amusant de voir combien de personnes sont en train de méditer avec Zenfie en même temps que nous.

 



Tu l’auras donc compris, je suis totalement fan de cette application.

Zenfie est l’outil qui me suit partout – maison, voiture, sorties au grand air -, du matin au soir, avec ou sans les nains, lorsque je suis de bonne humeur, ou lorsque je suis sur les nerfs et qu’il faut d’urgence que je me détente.

Bref, je ne regrette franchement pas d’avoir sauté le pas et de m’être abonnée.

Depuis que j’ai découvert Zenfie, pas une journée ne passe sans ma ptite dose de méditation.

L’application est simple d’utilisation, très intuitive.

Des petites vidéos explicatives démarrent certaines séances.

La voix du Guide me plait bien. Pas agressive. Ni à l’inverse trop molle. Juste ce qu’il faut pour que je me sente à l’aise.

Les sessions évoluent doucement et il est tout à fait possible de refaire une séance déjà pratiquée. Pas d’obligation de suivre un chemin tout tracé.

On peut pratiqué quand ça nous chante et plusieurs fois par jour si le cœur nous en dit.

C’est parfait.



N’oublie pas que si tu veux rejoindre l’aventure Zenfie, il te suffit de cliquer ICI pour que je puisse devenir ta marraine ^^

On court pour la bonne cause #2 – Le Défi des Foulées

Je ne suis pas une super runneuse, mais j’aime me lancer des défis.

C’est d’ailleurs pourquoi je viens tout juste de terminer Mon Défi Marche de Décathlon, qui m’a permis à la fois de faire de belles balades et de découvrir des coins sympa que je ne connaissais pas, mais aussi de repousser mes limites, d’augmenter mes objectifs de pas à effectuer par jour et d’apprendre à gérer bien mieux ma respiration lors de tels efforts.

Si tu veux plus d’infos sur ce défi, je te conseille d’aller lire les articles de ma webcopinote Healthy To Enjoy, qui m’a motivé à me lancer dedans.

Défi des foulées - Nature et Découverte

Du coup, ce défi étant fini, j’ai décidé de participer à nouveau au Défi des Foulées, dont je t’avais déjà parlé l’année dernière.

Il s’agit d’un défi connecté et engagé, organisé par Nature & Découverte , permettant de récolter des dons pour une association œuvrant pour la cause animale.

Cette année d’ailleurs, ce ne sera pas pour une seule asso, mais 2 :

Athénas et Croc

qui luttent pour la protection du Lynx.

Le principe est simple :

*le 2 mai 2017 tu t’inscris gratuitement sur le site du Défi des Foulées ( qui sera mis à jour d’ici là )

*tu peux te créer une équipe, pour relever ce défi avec tes amis, tes voisins, ta famille, ton hamster ^^

*tu te connectes via ton application préférée ( FitBit, Runstatic, Garmin, Jesuisnulencourseetjetombetoutletempsmaisj’ailecoeursurlamain, etc…. )

*tu relèves les différents challenges ( faire tant de kilomètres, tenir autant de temps, etc…. )

*et tu déchires tout les 20 et 21 mai, lors de la course, pour obtenir un maximum d’argent pour les associations

2 km parcourus = 1€ pour les associations

 

Plusieurs petits points à savoir :

*tu peux réaliser ce défi en courant mais aussi en marchant, donc pas de panique si comme moi tu n’es pas un as des marathons

*les membres de ton équipes ne doivent pas forcément vivre dans le même patelin que toi ( l’équipe étant virtuelle via les applications, vous pouvez être dispersés aux 4 coins de la galaxie )

*tu peux relever les challenges n’importe où, n’importe quand, du moment que tu le fais avant la date de la course

*tu relèves ces challenges en coopération avec ton équipe puisque tous vos kilomètres et temps effectués sont additionnés via les appli ( donc s’il faut faire 5km, que Pierrafeu en fait 3 et que Homer en fait 2, c’est tout bon )

Lynx Boréal – Photo Wikipédia

Et à la fin, tu es super fier de toi car en ayant décidé de te bouger un peu le popotin, non seulement tu as fait du bien à ton corps et redessiné ta silhouette avant l’opération short de bain et bikini à la plage cet été, mais en plus tu as contribué à sauver ces magnifiques boules de poils que sont les Lynx.

Bravooooo !!!!

Alors ?

Tu fais quoi le 2 mai prochain ?

Tu t’inscris, comme moi ?

Ma coloc…

Cette chanson qui passe en boucle dans ma tête….

Cette chanson qui me fait penser à ma coloc….

Je ne peux plus m’en passer…

Les paroles me libèrent…. Me permettent de mettre des mots sur cette peine qui vient et repart sans arrêt…

J’ai l’impression qu’elle a été écrite pour moi… Pour m’aider à avancer dans cette période difficile de ma vie… Pour me forcer à me battre…. A ne rien lâcher…. Et à mettre à la porte ma fichue coloc….

Pourtant je sais bien que cette chanson ne parle pas de cette petite peste au départ.

Mais moi je l’interprète comme ça….

Cette douleur qui reste…  Qui ne me quitte pas …. Même lorsque je pense que c’est terminé, qu’elle s’est calmée…. Alors qu’au final elle me relance à nouveau et s’incruste encore une fois dans mon esprit….

Je souffre en silence….

Je ne veux pas en parler à n’importe qui… Rares sont les personnes au courant…. Encore plus rares celles qui me soutiennent….

Je suis seule dans ce combat…. Seule à pouvoir me sortir de là…. Mais moi je sais que j’aurai sa peau….

Je veux gagner…. Même si j’ai peur de lui laisser la peau sur les os….

Je veux gagner….

Ma coloc arrive de temps en temps à me faire perdre la tête… J’en oublie mes mots…. Parfois je perds patience…. Je m’énerve…. Je n’arrive plus à communiquer, ni à savoir ce que je fais ou ce que je voulais faire…. Et à ce moment là je hais d’être dans cette peau….

Elle me joue des tours…. Me faisant croire qu’elle a disparue, qu’elle a fini par bouger…. Emportant avec elle ces pensées malsaines qui m’obligent à tout contrôler….

Pour en réalité revenir me voir quelques temps après, à la nuit tombée….

Où que j’aille, elle est là….

Le jour, comme la nuit…

Elle me fatigue…. Me fait mal…. M’empêche parfois d’avancer tant mes pieds me semblent lourds…

Cette douleur…. Cette rancœur…. J’essaye de l’apprivoiser…

Mais j’ai toujours cette peur, qui attend son heure…. Cette crainte de rechuter…. De ne pas être assez forte pour détruire ma coloc….

Mais je garde l’espoir et je lui dis << Oh va te jeter ! >>…