Médecine naturelle avec les compléments A.Vogel

Les plantes sont le meilleur remède qui existe. La terre nous offre depuis toujours, tout ce qu’il faut pour que nous puissions prendre soin de notre corps.

Pourtant, malheureusement, nous sommes dans une société où l’on préfère se gaver de médicaments en tout genre, bourrés de molécules plus chimiques les unes que les autres.

C’est pourquoi, perso, j’aime énormément l’enseigne A.Vogel. Tu vas me dire que ce n’est pas la première fois que je t’en parle, ce qui est juste, mais il faut avouer que j’ai un gros coup de cœur pour leur philosophie.

Cette idée d’être au plus proche de la nature et de profiter de ses bienfaits, me correspond bien, moi qui évite au maximum la prise de médocs. Je préfère 100 fois utiliser des super-aliments et des compléments alimentaires naturels. Ou encore des huiles essentielles.

En ce moment, je suis 2 cures A.Vogel, dans le but de détoxifier un peu mon corps.

La première à base d’ortie permet de dépurifier l’organisme par l’élimination urinaire. Ouais, OK, ce n’est pas très glamour, mais ça a le mérite d’être radical. Même pas besoin d’être enceinte pour devenir Mme Pipi.

Cette plante de l’Antiquité, est un véritable trésor nutritionnel. Si on passe outre sa réputation de mauvaise herbe, on découvre que l’ortie est riche en vitamines B, E et C, et que c’est l’un des végétaux le plus riche en protéines complètes. De plus elle contient 2 fois plus de fer qu’un morceau de viande.

Il ne faut donc pas chasser l’ortie de son jardin, surtout lorsque l’on sait qu’elle est reminéralisante, qu’elle nettoie les reins et qu’elle soulage les problèmes articulaires.

Du coup, mon petit flacon A.Vogel à l’ortie est une vraie potion miracle ( Non Obélix ! Tu es tombé dedans quand tu étais petit !). Au prix de 11€90 les 50ml, il suffit de diluer dans de l’eau ou une tisane, 10 à 30 gouttes, 1 à 3 fois par jour.

Ma deuxième cure est dans le but d’aider la digestion. Avec son mélange de plantes bio, celle-ci facilite et apaise la digestion, tout en protégeant le foie.

Elle contient de l’artichaut (riche en potassium et en fibres), du chardon-marie (purifie et draine le foie en profondeur), du pissenlit (vertus dépuratives), du boldo (riche en boldine qui stimule la sécrétion de bile et facilite son évacuation jusqu’à l’intestin) et de la menthe poivrée (antispasmodique).

Un petit flacon, à 12€90 les 50ml, qui aide à lutter contre les ballonnements. Niveau prise, cette fois-ci, c’est 15 à 20 gouttes dans un liquide, 2 à 3 fois par jour.

À noter que l’enseigne propose d’autres compléments alimentaires, dont certains en comprimés.

D’ailleurs, avec mon état actuel lié à mes gros soucis de santé, je suis de plus en plus épuisée. Du coup, leurs comprimés de vitamine C naturelle me fait de l’œil. De même que le flacon à base de passiflore, qui pourrait peut être m’aider à me détendre et à dormir un peu plus que mes 4h par nuit habituelles.

Et toi, mon petit koala, tu es plus médecine douce et naturelle, ou tu ne fais confiance qu’aux médocs des grosses industries ?

95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur

Cuisiner au Vitaliseur est un réel plaisir pour moi et pour tous ceux qui sont tombés sous le charme de cet ustensile. Mais il n’est pas toujours évident lorsque l’on débute avec son Grand Chef ou son Petit Robinson, de le maîtriser à la perfection .

La cuisson à la vapeur douce est particulière et ne demande pas le même temps que lors d’un passage au four ou à la poêle.

95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur
95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur

C’est pourquoi, personnellement, je suis abonnée au magazine 95 Degrés.

Si tu as acheté un Vitaliseur dernièrement, tu as certainement dû avoir dans ton colis, un numéro de base, t’expliquant les grandes lignes de la cuisson à la vapeur douce.

Ce magazine, lancé par Marion Kaplan, la créatrice du Vitaliseur, est une source d’inspiration.

95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur

Non seulement il regorge de recettes healthy en tout genre, mais en plus il est plein d’infos sur différents ingrédients utilisés dans celles-ci. Sans oublier les articles santé, avec des conseils pour gérer son alimentation dans le respect de son corps et de sa digestion, ainsi que des interviews passionnantes.

Avoir un exemplaire en main de 95 Degrés, c’est baver devant les photos de plats plus alléchants les uns que les autres, et n’avoir qu’une envie : se ruer vers sa cuisine. Sylvain Thiollier a le chic pour nous tenter au travers de ses photographies si colorées ( il ne manque que l’odeur ).

Chaque numéro est basé sur un thème et regroupe donc des recettes ( classées dans un index, au début du magazine, ce qui est bien pratique pour s’y retrouver ) mettant en avant celui-ci. Le dernier en date, le numéro 22 , est consacré à l’iode. Je t’invite à aller jeter un coup d’œil par ici pour en savoir un peu plus.

Les recettes présentes dans les différents numéros, sont parfois réalisées par de grands Chefs, parfois par des blogueuses. J’ai d’ailleurs eu la chance de pouvoir participer à quelques magazines, comme celui sur les cakes et celui sur les salades. J’ai aussi contribué au prochain numéro qui sortira bientôt.

Toutes les idées que tu peux piocher dans 95 Degrés sont sans gluten et peuvent aussi être veggie, sans lactose ou encore paléo, et toujours pleines de saveurs. Tout est bien expliqué pour ne pas galérer lors de la préparation ( liste des ingrédients, type de recette, niveau de complexité, nombre de convives ). Des astuces sont même parfois ajoutées.

95 Degrés, le magazine de la cuisine vapeur

95 Degrés est prévu pour que l’on puisse facilement prendre en main son Vitaliseur et ne plus le lâcher. Indications pour le temps de cuisson des aliments… Comment bien entretenir son Vitaliseur… Les bienfaits d’une cuisson ne dépassant pas les 95°…

Un magazine bimestriel, vendu 48€ pour 1 an, avec une bonne centaine de pages ( et la possibilité d’accéder au site privé, avec des vidéos et autres recettes ).

Tu peux même l’offrir !

Un voyage au cœur de l’alimentation saine qui fait danser les papilles rien qu’en le feuilletant.

Tu n’es pas abonné ? Alors que dirais-tu de tenter ta chance avec un petit concours?

Fonce sur mon compte Instagram pour participer et peut être remporter 1 exemplaire du numéro 21 sur les salades + 1 an d’abonnement au magazine 95°.

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Un livre plein d’astuces pour faire germer ses graines

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines

Les graines germées sont une bonne source de vitamines et de minéraux, mais sont aussi riches en oligo-éléments, en fibres et en protéines.
Tout le principe des graines germées repose sur le processus de germination. Celui-ci va  multiplier les propriétés naturelles déjà contenues dans les graines séchées, ce qui va nous permettre d’avaler des aliments ultra riches en nutriments. 


De plus, les graines germées sont remplies d’enzymes qui vont aider la digestion des aliments cuits qui en sont dépourvus.


Avec une consommation quotidienne et régulière de graines germées, on peut arriver à retrouver sa forme et sa vitalité tout naturellement. Ce sont des aliments facilement assimilables, très énergétiques, plus concentrés en nutriments et en enzymes que les légumes.


On trouve facilement des graines germées dans les rayons frais des magasins bio, mais il est très intéressant de les faire germer soi-même, quand on désire en consommer fréquemment.


On va pas se mentir, si on adore ajouter des graines germées à ses salades ou encore dans des toasts, ou pourquoi pas dans des yaourts, voire même dans des wraps, le stock a tendance à partir ultra rapidement. Puis ça a tout de même un certain coup, qui n’est pas négligeable.


C’est pourquoi personnellement je prépare à la chaîne mes petites pousses croquantes, pour en avoir toujours à disposition.

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines


Et avec les conseils du livre Faire pousser ses graines germées de Rita Galchu, sorti aux éditions Larousse, que le site Natura Sense a eu la gentillesse de me faire parvenir, les graines germées n’ont plus de secret pour moi. 


Aucune raison de rater la germination de mes graines, puisque j’ai toutes les astuces nécessaires dans ce bouquin. 


Au fil des pages on apprend l’intérêt de faire germer ses graines soi-même, mais aussi quel matériel choisir, et quelles graines cultiver ( toutes n’ayant pas les mêmes valeurs nutritionnelles). 

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines


Perso je cultive mes graines germées dans un bocal spécialement conçu pour cet effet, qu’ Avogel m’avait envoyé il y a quelques temps. Ça prend peu de place, c’est relativement simple et je réussis à tous les coups à obtenir un pot rempli de délicieuses graines sans le moindre effort. 


Mais d’autres possibilités sont indiquées dans les pages de ce livre, comme le germoir en plastique, le sac de chanvre ( procédé inconnu jusqu’alors pour moi),  le germoir en plateau ou même en terre cuite, ainsi que les germoirs automatiques qui permettent aux novices de ne pas avoir à rincer les graines matin et soir, puisque l’appareil s’occupe tout seul de les hydrater.

 
Des idées pour bien conserver ses graines germées, des conseils en fonction du type de graines utilisé, et même une rubrique pour réaliser de l’herbe à chat, rien ne manque dans ce bouquin bien détaillé et illustré par de nombreuses photos. 


Le petit plus fort sympathique se tient dans les dernières pages. Soupe froide aux pousses feuillées version italienne/ mexicaine/ ou même asiatique, sandwich au beurre de cacahuète et graines germées, houmous de pousses crues, jus de pousses, tant d’idées qui mettent l’eau à la bouche et donnent envie de cuisiner. 

Un livre plein d'astuces pour faire germer ses graines


Si l’aventure des graines germées maison te tente, n’hésite pas à te procurer le livre Faire pousser ses graines germées, car il te sera de très bons conseils. 


Merci à Natura Sense pour ce joli cadeau en partenariat. 

À la recherche de mon Ikigai

Après avoir découvert le Hygge au travers d’un livre passionnant dont je t’ai déjà parlé ici, je viens d’avoir l’occasion d’en apprendre plus sur le Ikigai.


Peut-être n’en as-tu jamais entendu parler, c’est pourquoi je vais me faire un plaisir de te décrire un peu de quoi il s’agit et de te donner par la même occasion mon avis sur le livre La méthode Ikigai, de Hector Garcia et Francesc Miralles.


Mais qu’est-ce que le Ikigai ?


Pour les japonais il s’agit d’une mission de vie, un but pour lequel on se lève le matin et qui fait qu’il vaut le coup de vivre sa vie. Tout le monde en serait pourvu, même si nous ne nous en rendons pas forcément compte.


La méthode Ikigai fait suite à un premier livre intitulé Ikigai les secrets du Japon pour mener une longue et heureuse vie, qui a rencontré un vif succès.


Nous allons découvrir trois lieux emblématiques du Japon, qui chacun vont correspondre à un moment-clé de notre vie :


Dans ce second opus, les deux auteurs décident de nous faire passer de la théorie à la pratique en nous emmenant dans un voyage fort sympathique.


Tokyo nous plongera dans le futur pour que nous puissions nous fixer des objectifs, dans le but de les accomplir.


Kyoto nous emmènera dans notre passé, pour que nous puissions comprendre d’où nous venons et retrouver les passions que nous avions étant gamins.


Ise représentera notre présent, ce moment qu’il ne faut pas négliger et vivre à fond.


Un joli programme pour cultiver le bonheur au quotidien et trouver l’harmonie qui est en nous.


Armés d’un gros trousseau de 35 clés, regroupant des anecdotes et des réflexions sur le Japon, mais aussi de petits exercices, nous allons partir à la recherche de notre Ikigai.


C’est avec toute la sagesse japonaise que nous allons survoler un pays merveilleux où le bien-être sera le point le plus important : notre bien-être.
D’ailleurs de fil en aiguille nous allons réaliser que chacun de nos actes, chacune de nos paroles, sans que nous en ayons conscience, concordent vers un même but : notre Ikigai.


J’ai beaucoup apprécié cette aventure japonaise au travers de mon subconscient, qui non seulement m’a permis de m’imaginer, sac à dos et valises à la main, me baladant de ville en ville dans un pays étranger, mais aussi de comprendre comment donner une orientation à ma vie.
Pas besoin de se fixer un but ultra compliqué. Juste de choisir des objectifs qui nous font sortir de notre zone de confort et nous motivent à aller de l’avant.


A Okinawa, coin au sud du Japon connu pour la longévité de sa population, l’expression est souvent utilisée pour exprimer une forte passion, qui anime toute une vie. Dans le genre du rêve de Tiana, personnage de La Princesse et la Grenouille, qui voulant à tout prix posséder son propre restaurant en mémoire de son père, va travailler sans relâche et se lever chaque matin avec le sourire malgré les épreuves.


Pour ma part j’ai découvert en cherchant mon Ikigai, qu’au delà du fait que j’aime écrire, prendre des photos et cuisiner, ce qui me permet de tenir ce blog, c’est  l’envie de partager, de discuter et peut-être de communiquer une de mes passions à certains d’entre vous, qui est ma véritable raison d’être, mon Ikigai.


Faire des échecs du passé, des réussites pour le futur, tout en cultivant son potentiel.


Merci Harmonie Solar éditions, de m’avoir aidé à trouver mon Ikigai enfui en moi, grâce à ce livre que vous m’avez envoyé !

Alimentation et santé : quand l’un ne va pas sans l’autre

Si tu es nouveau ici, tu ne dois pas encore savoir que depuis quelques années, je souffre d’anorexie mentale et d’orthorexie.

Alors même si j’ai réussi à dompter petit à petit cette seconde facette de mes troubles du comportement alimentaire, je dois reconnaître que je suis bien loin d’être sortie de la première.

Pourtant tout doucement, j’essaie de reprendre pied. D’écouter mon corps, que j’ai tellement affamé et affaibli. De lâcher prise et de ne pas suivre cette petite voix qui a tendance à vouloir me faire culpabiliser à chaque bouchée avalée. Malheureusement, ce n’est pas toujours évident. C’est un combat de chaque instant, contre moi-même.

Grâce à Instagram, j’ai la chance d’avoir pu faire de belles rencontres. Certaines juste virtuelles, d’autres plus concrètes. Les unes comme les autres m’apportant énormément. Des personnes bienveillantes, qui me soutiennent, me motivent et me conseillent.

L’une de ces gentilles fées se nomme Sarra. Créatrice du blog Quinoa et Basmati, elle partage avec passion son vécu et ses recettes.

C’est à 26 ans que tout a commencé pour elle. Des douleurs s’installent, des états inflammatoires, une énorme fatigue et des soucis cutanés. Un tas de symptômes qui font souffrir son corps et qui l’empêche au fil du temps, de travailler et de vivre << normalement >>. Malgré différentes analyses et consultations, les médecins ne parviennent pas à mettre le doigt sur ce qui cloche. Seule solution proposée : prendre son mal en patience.

Bien joli tout ça et plus simple à dire qu’à faire…

Sarra ne se laisse pas démonter et décide de prendre rendez-vous avec un médecin généraliste naturopathe, qui va lui conseiller de revoir son alimentation.

Après quelques péripéties, la jeune femme ayant constaté que cette nouvelle façon de s’alimenter l’aide considérablement et calme pas mal de ses symptômes, elle adopte totalement ce régime << décalé >>.

Elle évite certains aliments qui ont tendance à favoriser un état inflammatoire ( céréales mutées, sucre raffiné, lactose…. ) et privilégie le fait-maison.

Si je t’explique tout ça, c’est pour te parler de l’ebook de Sarra, Mon alimentation décalée.

Celui-ci, que mon amie a eu la bonté de m’offrir, est bourré de pépites pour prendre soin de son corps au travers de son assiette.

Non seulement on y apprend tout le parcours de Sarra, mais aussi les grands principes de cette alimentation, en passant par des infos sur l’index glycémique et sur les indispensables à avoir dans son placard.

Bien évidemment, comme Sarra cuisine tout le temps, elle donne des astuces sur la pâtisserie décalée ( sans gluten, sans œufs, sans beurre…. ), ainsi que pour la comfort food ( qu’elle n’a pas pour autant totalement rayée de son quotidien, mais juste appris à préparer avec les ingrédients qui lui font du bien ).

Sans oublier des tas de recettes fort sympathiques, à tester d’urgence !

De quoi avoir toutes les cartes en main pour manger avec plaisir, sans craindre que notre corps nous rappelle à l’ordre. Pour plus d’infos sur l’alimentation anti-inflammatoire, je t’invite à jeter un coup d’oeil ICI .

Personnellement, je suis hyper reconnaissante envers Sarra de m’avoir fait parvenir son ebook.

Et oui ma belle, ce message s’adresse directement à toi ! ^^ Car depuis que je l’ai, je me suis rendue compte que j’avais un peu avancé dans mon combat. Moi qui bloque tellement face à la moindre farine, j’ai réussi à profiter des fêtes, en mangeant de chaque pâtisserie que j’avais pu cuisiner. Et ça, c’est grâce à toi!

Toute la partie de ton ebook sur la pâtisserie décalée et en particulier l’index glycémique des farines sans gluten m’a permis et me permet, de relativiser face à mes peurs. Car c’est l’IG qui m’effraie le plus dans les farines. C’est ce point là qui tourne en boucle dans ma tête lorsque je vois un gâteau, une crêpe, ou un morceau de pain.

Maintenant je suis plus à l’aise pour faire mes mélanges de farines et poudres.

Alors merci! Merci énormément ma douce!

Je vais pouvoir donner plus facilement vie à mes envies gourmandes, en culpabilisant bien moins qu’avant. Et qui sait…. Peut être qu’à force, la calculatrice qui s’enclenche à longueur de journée dans ma tête va finir par s’en aller définitivement….

Faire le plein de vitamines, même en hiver

Faire le plein de vitamines, même en hiver


On a tous un petit coup de mou en cette saison. Une envie de jouer les marmottes et de ne plus bouger de chez soi.


Quoi de plus normal ? 


Le froid est là, le soleil se cache, et la nuit tombe bien trop tôt.


Cette baisse de motivation et cette fatigue chronique sont bien souvent dues à un manque de vitamine D


Ce qui par la suite peut entraîner une faiblesse musculaire, une augmentation du risque de fracture, une fragilité des dents, mais aussi favoriser les maladies cardio-vasculaires et les cancers. Chez les enfants, ce manque de vitamine D joue sur le développement moteur et la constitution osseuse, et donne des retards de croissance.


Autant donc faire bien attention à en avoir suffisamment. Une petite prise de sang et on est fixé.
À savoir qu’une personne en bonne santé, a une insuffisance en vitamine D si sa concentration sanguine est en dessous de 20 nanogrammes par ml dans le sang. En dessous de 12 nanogrammes par ml, on parle de carence.
D’ailleurs l’AMF estime que 80% de la population occidentale aurait un déficit en vitamine D


Alors comment faire pour ne pas craindre cette carence en hiver, lorsque l’on sait que la majeure partie de nos besoins est synthétisée à partir d’un dérivé du cholestérol grâce aux UVB du soleil
Pas de soleil, pas de vitamine D ? 
Que nenni. 


Il est facilement possible de palier à ce souci, en prenant des vitamines sous forme de compléments alimentaires ( tout en ayant une alimentation variée et équilibrée ). 

Faire le plein de vitamines, même en hiver


Pour ma part, ayant déjà des pathologies découlant de mes TCA, comme entre autres, l’ostéoporose, je suis depuis quelques temps une cure de vitamines D3


Celle-ci vient des laboratoires D.Plantes, une marque spécialisée en micronutrition depuis 15 ans. Installée dans la Drôme ( 1er département bio de France), l’enseigne propose plus de 300 références en compléments alimentaires, vitamines D3 et huiles, mais aussi des soins dermo-cosmétiques. 
Tout cela en veillant à ne sélectionner que des ingrédients d’origine naturelle

Faire le plein de vitamines, même en hiver


La cure que je fais est très pratique. Étant sous forme huileuse en spray, il me suffit d’une pulvérisation par jour lors d’un repas, directement dans la bouche, pour m’aider à lutter contre le Grand Froid. 
Le flacon étant assez petit, je peux sans problème le glisser dans mon sac à main ou même une poche pour l’emporter dans tous mes déplacements. 


Cette version est totalement vegan car il s’agit d’une vitamine D3 issue du lichen boréal, une plante existant depuis plus de 480 millions d’années sur Terre. Aussi appelée Arbre à Rennes car elle est tout particulièrement consommée par ces derniers ainsi que par les caribous, on retrouve cette plante en Finlande, au Canada, en Russie, en Alaska et en Laponie. 
Les Amérindiens du cercle boréal, eux, ont tendance à la consommer sous forme de farine, un moyen de faire le plein de vitamines malgré des régions peu ensoleillées. 


Une belle innovation dans le monde des vitamines en France, réalisée par les laboratoires D.Plantes, qui permet aux végétariens, végétaliens et végans de profiter de leurs bienfaits ( ainsi qu’à ceux qui favorisent les produits naturels). 


Un spray sans conservateur, sans colorant, ni additif, qui couvre 1000% des apports de référence à chaque pulvérisation. 

Faire le plein de vitamines, même en hiver


L’enseigne propose aussi une vitamine D3 originale, issue de la lanoline ( une graisse obtenue par purification et raffinage du suint, qui est la partie grasse absorbée sur la laine). Un ingrédient également utilisé dans la fabrication de produits de beauté, qui malgré son origine animale est tout de même autorisé par les labels de cosmétiques bio. 
Là encore, cette vitamine est sous forme de spray. 


Comme je te l’ai dit, les laboratoires D.Plantes ne commercialisent pas seulement des vitamines. 
Sur leur site, tu peux aussi trouver des super aliments ( spiruline, baobab…), des huiles essentielles, des compléments alimentaires ( oméga 3, magnésium, fer…) et des cosmétiques ( shampoing, anti-rides, dentifrice…). 


Niveau livraison, toute commande passée avant 15h est traitée le jour même, du lundi au vendredi. Pour la France, les frais de port sont offerts dès 59€ d’achat et l’envoi est en colissimo suivi. Ou envoi gratuit sans minimum d’achat, en Mondial Relay. 


Pour en savoir plus :


Site

Facebook 

Instagram

Karma Yoga la boutique de la zen attitude

<< Votre monde extérieur est le reflet de votre monde intérieur >>


Dr Wayne Dyer
Karma Yoga la boutique de la zen attitude

Les quelques fois où je ne fais pas de séance de yoga, par manque de motivation ou de temps, je finis inévitablement par ressentir un manque. Une sensation de << lourdeur >> dans tout mon corps, de crispation, et une réelle baisse d’énergie.

Le yoga me fait du bien, à la fois physiquement et mentalement. Il me décoince, attire mes muscles et m’assouplit, tout en me libérant l’esprit.

Bien installée sur mon tapis, je ne suis présente que pour moi-même, reconnectée avec mon être, à l’écoute de chaque partie de mon corps.

Une pratique dans laquelle je ne regrette pas de m’être un beau jour lancée, et que j’aime autant effectuer chez moi, qu’en plein air.

Seul petit bémol à cette seconde situation : mon tapis.

Celui-ci est assez encombrant et sans être hyper lourd, il n’est pas non plus un poids plume. Je ne peux pas le trimbaler partout avec moi.

Karma Yoga la boutique de la zen attitude

C’est pourquoi j’ai craqué pour les toiles de chez Karma Yoga Shop.

Cette boutique en ligne est spécialisée dans les bijoux et accessoires zen / spirituels, ayant pour objectif de faire ressortir les bonnes énergies que nous avons en nous, mais aussi celles contenues dans la Terre.

Le but étant d’être en harmonie pour lâcher prise sur le monde qui nous entoure ainsi que sur notre propre ego ( rappelle toi de l’article que j’avais fait ici sur EgoMan ).

Une vision de la vie qui me parle beaucoup, d’où mon intérêt pour Karma Yoga Shop.

J’ai choisi la toile Mandala Fleur de Lotus . Celle-ci est disponible en 4 coloris différents, mais pour ma part, m’on dévolu s’est jeté sur la version turquoise à franges. Des couleurs vives pour faire rayonner mes chakras.

Elle mesure 150 cm de diamètre , pour un poids d’environ 200g, ce qui me permet de la glisser facilement dans mon sac à main.

Ce n’est pas à proprement parler un tapis de yoga, mais cette toile me convient parfaitement pour effectuer d’agréables séances en pleine nature, sans m’écorcher les genoux sur le sol ou pourrir mon legging.

En plus d’être jolie et toute douce, cette toile a une forme sympathique. Elle n’est pas tout simplement ronde, mais découpée en suivant très bien le design du mandala. Les petites franges ajoutant le détail en plus qui agrémente le bord de celle-ci.

Karma Yoga la boutique de la zen attitude

Quand elle ne m’accompagne pas dans mes flows de yoga, ma copine colorée aime aussi me soutenir lors de mes instants de méditation. Bien installée en son centre, je me laisse aller les yeux fermés, m’imprégnant de la chaleur du soleil.

Et lorsque l’été sera de retour, je n’hésiterai pas à la mettre dans mon sac de plage, pour pouvoir m’allonger sur elle et bronzer, ou encore à l’utiliser comme nappe de pic-nic. Vivement ^^

Karma Yoga Shop propose aussi beaucoup de bijoux dont certains en pierres naturelles ( bracelets, colliers, bagues, boucles d’oreilles, etc ), mais aussi des accessoires de décoration, des bols chantants, des attrapes rêves, du linge de maison, des brûleurs et bâtons d’encens, des huiles essentielles, des humidificateurs, des carillons, des orgonites ( pyramides en pierre pour équilibrer les chakras ), des vêtements, ainsi que des pierres de soin.

De quoi se reconnecter avec la Terre et les énergie.

Karma Yoga la boutique de la zen attitude

D’ailleurs, j’ai quelques coups de cœur :

Orgonite Génératrice d’amour
Bol chantant tibétain
Montre nature effet bois beige clair

Le plein d’éléments nutritifs avec ma cure de Moringa de chez Dihé

Je viens tout juste de terminer ma cure de Moringa, que l’enseigne Dihé m’avait fait parvenir, en même temps que deux sachets de Grainaline.

Tu peux retrouver des infos sur ces derniers en allant lire mon précédent article, dans lequel je te présentais cette entreprise.

Donc, comme je te le disais, j’ai fait une petite cure de comprimés de moringa. 

 

 

Le plein d'éléments nutritifs avec ma cure de Moringa de chez Dihé

 

Mais qu’est-ce que le moringa ?

Il s’agit d’un grand arbre tropical très mince, qui pousse en Inde et en Afrique, ainsi qu’en Amérique du Sud et aux Caraïbes. Il est extrêmement résistant et a une croissance très rapide. Au bout d’un an et demi, il est déjà possible d’en récolter les fruits.

 

Le plein d'éléments nutritifs avec ma cure de Moringa de chez Dihé

 

Quel est l’intérêt de cette cure ?

Le moringa est aussi appelé Arbre De Vie, car il contient tous les éléments nutritifs essentiels à la vie

Il est utilisé depuis des siècles en médecine ayurvédique et entre même dans la lutte contre la malnutrition ( toutes les ONG connaissent le moringa et ses vertus ).

Il est riche en minéraux, en vitamines A / C / E, en antioxydants, et surtout en protéines ( dont il est composé à 30% ).

D’ailleurs, les feuilles fraîches contiennent 2 fois plus de protéines que les yaourts, 4 fois plus de calcium que le lait, 7 fois plus de vitamines C que les oranges, ou encore 3 fois plus de potassium que les bananes.

C’est donc un super aliment à ne pas louper et à inclure dans son alimentation.

Surtout que tout le monde peut en consommer : enfants, femmes enceintes, personnes ayant des carences ou souffrant d’ostéoporose, végétariens, vegans, intolérants au lactose….

Même les sportifs l’utilisent pour être au meilleur de leur forme.

Comme le moringa est bourré de fibres, il aide le système digestif et lutte contre les bactéries présentent dans l’estomac.

C’est aussi un atout pour protéger le système immunitaire.

Il purifie le corps des toxines que nous ingurgitons, ou que nous respirons.

Sa forte concentration en fer et en zinc favorise l’activité cérébrale.

 

Le plein d'éléments nutritifs avec ma cure de Moringa de chez Dihé

 

Ma cure et moi :

Je recherche toujours à éviter les carences et à faire du bien à mon corps, par des compléments alimentaires naturels. Je n’aime pas l’idée d’avaler toutes sortes de médicaments ou vitamines chimiques.

C’est pourquoi, en plus des poudres que j’utilise déjà ( spiruline, baobab, maca, açaï…. ), je me suis dis que cette cure de moringa ne pourrait que m’être bénéfique.

Et je dois reconnaître que j’ai rapidement vu des effets positifs. Étaient-ils tous liés à ces comprimés, je ne sais pas ( à voir dans quelques jours, si tout va changer, puisque je n’en prendrai plus ).

Ces effets ont donc été : une fatigue moins présente, un stress diminué, une concentration et une mémoire plus fortes ( il faut prendre en compte qu’avec mes TCA, mon cerveau a tendance à fonctionner au ralenti et à ne pas toujours répondre à mon appel ), et un ventre moins ballonné.

Pour ce qui est de la prise des comprimés, j’en prenais 2 au petit déjeuner, 2 à midi et 2 avec mon repas du soir ( 250 comprimés dans 1 boîte / 23€ ).

Je vais attendre quelques temps, pour savoir si je vais être de nouveau épuisée et angoissée sans arrêt, maintenant que j’ai terminé ma cure. Histoire de savoir si j’en débute une nouvelle ou non.

 

As-tu déjà testé ?