Petits pains citrouilles au potiron

Petits pains citrouilles au potiron
Petits pains citrouilles au potiron

Encore une recette d’halloween ?! Bah ouais. On ne m’arrête plus. Je prends beaucoup de plaisir à les enchaîner. Surtout que ça fait toujours mouche chez mes gremlins. Ils adorent les grignotages à thème.

Comme nous avons l’habitude de préparer un apéro dînatoire pour le soir du 31 octobre, et qu’en général il y a soit du guacamole soit du velouté de courge, je trouvais ça sympa de prévoir des petits pains pour aller avec le reste.

Bien évidemment, il va s’en dire que le côté citrouille ne se retrouve pas que dans la forme de ceux-ci. J’ai incorporé de la purée de potirob dans la pâte, ce qui m’a permis de ne pas utiliser trop de beurre, tout en obtenant une texture un peu briochée.

Entre les clous de girofle, les baies de genièvre, le gingembre, le poivre blanc et le cumin, c’est adorables petits pains sont plein de saveurs.

Pour 4 pains, il te faut :

  • 250g de farine
  • 1cs de farine de psyllium Aromandise
  • 130g de purée de potiron
  • 1 œuf
  • 30g de beurre
  • 80ml de lait tiède
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1cc de bicarbonate
  • 1cs de vinaigre de cidre
  • 4 clous de girofle
  • 10 baies de genièvre
  • 10 grains de poivre blanc
  • 2cc de gingembre en poudre
  • 1cs de cumin
  • 1cc de sel
  • 4 graines de courge
  • huile d’olive Elies
  • ficelle de cuisine
Petits pains citrouilles au potiron
Petits pains citrouilles au potiron

La recette :

Commence par mélanger la farine, le sel et le bicarbonate.

Mixe les épices et ajoute cette poudre à la préparation.

Mélange le lait tiède et la levure, puis ajoute le tout.

Ajoute la purée de courge, l’œuf et le vinaigre.

Incorpore petit à petit en pétrissant, le beurre.

Laisse reposer sous un torchon à température ambiante durant au moins 2h à 3h.

Sur un plan de travail fariné dispose la pâte, et divise la en 4 pâtons.

Forme des boules avec ceux-ci.

Coupe 4 grands morceaux de ficelle et trempe les dans de l’huile d’olive.

Dépose une ficelle sur le plan de travail et pose dessus une boule de pâte.

Croise au-dessus les extrémités de la ficelle.

Retourne le pâton et croise à nouveau la ficelle.

Répète l’opération jusqu’à avoir croisé 4 fois la ficelle, puis fais un nœud.

Dispose les pâtons sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisse lever 30 min.

Enfourne 12 min à 180°C.

Retire délicatement les ficelles.

Badigeonne d’un peu d’huile d’olive les pains et enfourne les à nouveau 5 min.

À la sortie du four, enfile une graine de courge sur le dessus des pains, et laisse refroidir sur une grille.

Petits pains citrouilles au potiron

Astuce : la farine de psyllium Aromandise est bien plus performante que le psyllium basique. Du coup elle apporte non seulement des fibres qui vont aider ton transit, mais en plus elle donne une texture moelleuse à ces pains.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Depuis que l’on a testé le pain au levain naturel (Il faut savoir que la technique du levain n’est pas toute jeune. C’est même la plus ancienne pour obtenir un pain levé.

Le dioxyde de carbone produit par la fermentation de l’eau et de la farine du levain, grâce aux levures et bactéries qui s’y développent, va permettre à la pâte de lever, donnant par la même occasion un goût un peu acidulé au pain.

De plus le pain au levain a la particularité de bien mieux se conserver que le pain à la levure de boulanger. Il suffit de bien l’emballer dans un torchon.

Bien évidemment, le temps de levée est plus long, mais avec cette recette sans pétrissage, on gagne en simplicité. Oui, tu as bien lu, sans pétrissage ! Pas besoin de te faire les bras et de te fatiguer. Ici la pâte est plus collante et humide qu’une pâte avec pétrissage ( ce qui permet au gluten de bien bosser ), mais ne demande pas d’effort particulier, si ce n’est une cuisson dans une cocotte ou à défaut un plat haut passant au four avec couvercle ( histoire d’éviter à la pâte de trop s’étaler ).

En très peu d’étapes, on obtient un pain à la croûte bien croustillante et à la mie moelleuse ( merci Jim Lahey qui a eu la bonne idée de mettre en avant une technique sans pétrissage !).

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Il te faut :

  • 400g de farine T45
  • 225g d’eau tiède
  • 200g de levain bien actif
  • 7g de sel
  • 1cc de sucre
Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

La recette :

Mélange tous les ingrédients à la main ou avec une cuillère en bois pour obtenir une pâte collante.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Couvre hermétiquement le récipient et laisse fermenter 12 à 16h à température ambiante.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Farine ton plan de travail et verse la pâte dessus.

Replie celle-ci sur elle-même 2 fois et couvre la d’un torchon légèrement fariné.

Laisse reposer 15 à 20 minutes.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Farine bien tes mains et forme une boule avec la pâte ( pas besoin de chercher à souder le dessous ).

Recouvre à nouveau avec le torchon fariné et laisse fermenter 2h.

30 min avant la fin de ces 2h, place la cocotte ou le plat avec son couvercle dans ton four et préchauffe à 230°C.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

Récupère la cocotte, farine la, et retourne le pâton dans celle-ci ( la clé * devant se retrouver sur le dessus ).

Mets le couvercle sur la cocotte ou le plat, puis enfourne 30 min.

Retire le couvercle et prolonge la cuisson de 5 min.

Sors la cocotte et retourne la pour récupérer ton pain **.

Laisse le refroidir sur une grille.

Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte
Pain blanc au levain sans pétrissage, à la cocotte

A savoir : * La clé est la partie où se rejoignent les plis lors du façonnage de la boule. Pas besoin de grigner le pain si la clé est sur le dessus du pâton lors de la cuisson ( c’est ce qui va permettre au pain de gonfler et à la croûte de se former ). ** Tu sais que ton pain est bien cuit lorsqu’il sonne creux en tapotant le dessous.

Marrons grillés au four

Le ciel n’est pas très clément avec nous depuis que nous sommes arrivés en Haute-Loire. La pluie ne cesse de tomber et de refroidir l’atmosphère.

Mais qu’à cela ne tienne….

Ce n’est pas ça qui va gâcher nos vacances.De toute façon, notre but premier en venant à nouveau ici, c’était de pouvoir nous retrouver en tribu loin de tout, à partager des moments simples, regroupés dans notre petite ferme.

Du coup le mauvais temps n’est qu’un prétexte de plus pour rester au chaud à l’intérieur, à traîner en jogging, jouer à des jeux de société, bouquiner, cuisiner, ou même s’emmitoufler dans une bonne couverture devant un Disney.

On met tout de même de temps en temps le nez dehors, pour flâner au marché et revenir avec de beaux fruits et légumes de producteurs.

La saison le voulant, les étalages sont remplis de châtaignes appétissantes.

Parfait pour continuer dans l’ambiance cocooning et douce qui nous plait tellement. Les marrons ont le pouvoir de réconforter, de réchauffer et de réunir. Des merveilles de la nature que l’on aime partager avec ses proches, en regardant les feuilles tomber par la fenêtre.

Il y a des tas de façon de les cuire : à l’eau, à la vapeur, à la poêle, au feu de bois….

Celles que nous venons de déguster ont été cuites au four. Pourquoi ? Pour un côté pratique. En choisissant cette cuisson, il est possible de préparer une grosse quantité de marrons en une seule fois. Ce qui est top avec une grande tribu gourmande.

Il te faut :

  • 1kg de châtaignes
  • 1 plaque passant au four
  • 1 bon couteau

La recette :

Commence par mettre les châtaignes dans de l’eau et retire toutes celles qui remontent à la surface ( elles sont véreuses ).

Sèche les dans un torchon.

Fais une entaille dans chaque châtaigne.

Dispose les sur une plaque.

Mets les à cuire au four 20 minutes à 180°C ( temps à ajuster en fonction de la grosseur des châtaignes ).

Épluche les châtaignes lorsqu’elles sont encore chaudes.

Astuce : pour plus de facilité lors de l’épluchage des marrons, plutôt que de ne faire qu’une petite entaille dans ces derniers, tu peux les entailles d’un côté à l’autre, en partant du dessous.

Velouté de butternut aux épices

Velouté de butternut aux épices
Velouté de butternut aux épices

Ce que j’apprécie le plus avec les courges, c’est leur capacité à s’adapter à toute sorte de cuisine. Peu importe le mode de cuisson et les épices qu’on ajoute, le résultat est toujours parfait. 


Le velouté de butternut est un incontournable de l’automne. Un moyen de se réchauffer tout en profitant de la douceur de ce merveilleux légume. 


Dans cette version, le sucré de la pomme vient s’additionner à celui de la courge, pour être subtilement relevé par les épices. Un feu d’artifice en bouche qui ne laisse pas indifférent. 

Velouté de butternut aux épices
Velouté de butternut aux épices

La petite touche en plus : quelques gouttes de Kelpamare de l’enseigne A.Vogel. Un condiment 100% végétal, à base de sauce soja et de légumes, qui me fait penser au Viandox tellement répandu en Lorraine. Mais dans une version bien plus saine, qui donne envie d’en ajouter partout ( salades, soupes, poisson, vinaigrette, riz, pâtes… ).

Avec cette recette je participe au challenge d’automne de Sarra, alias Quinoa et Basmati .

 Pour 4 personnes, il te faut :

  • 1 belle courge butternut ( 1kg / 1,2kg)
  • 200g de pomme
  • 1 oignon
  • 10 graines de cardamome
  • 1cc de muscade
  • 1cc de cannelle
  • 1 yaourt lait d’amande
  • 300ml d’eau
  • sel
  • poivre
Velouté de butternut aux épices
Velouté de butternut aux épices


La recette :


Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Lave la butternut ainsi que les pommes et épluche l’oignon.

Coupe le tout en morceaux et mets les dans le tamis.

Ajoute la cardamome.

Laisse cuire 15 minutes.

Mixe le tout avec l’eau, le yaourt, la cannelle et la muscade.

Assaisonne en sel et poivre.

Au moment de servir, ajoute un peu de Kelpamare A.Vogel.

Velouté de butternut aux épices

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !

Salade automnale au Vitaliseur – 95 degrés

Salade automnale au Vitaliseur - 95 degrés

Lors de ma participation au numéro sur les salades du magazine 95 degrés paru il y a quelques mois, j’avais eu envie de mettre à l’honneur le potimarron. Faute d’en trouver à ce moment là dans les magasins ( logique puisque ce n’était pas encore la saison ), l’équipe et moi-même avions décidé de partir sur une jolie courgette niçoise toute ronde.

Salade automnale au Vitaliseur - 95 degrés

Vue que maintenant les courges s’étalent sur les rayons de fruits et légumes, et inondent les marchés de producteurs, je te partage la recette originale, que tu pourras modifier cet été, lorsque les courgettes feront leur retour.

Salade automnale au Vitaliseur - 95 degrés

Tu vas voir, la saveur particulière du potimarron qui rappelle un peu la châtaigne et la noisette, s’associe très bien avec le gomasio et le filet d’huile de noisette. La fraîcheur des épinards, le croquant des champignons et le jaune d’œuf dégoulinant vont te faire adorer cette salade aux notes automnales.

Pour 1 personne, il te faut :

Salade automnale au Vitaliseur - 95 degrés

La recette :

Fais bouillir 1/3 d’eau dans la cuve du vitaliseur.

Coupe le dessus du potimarron et mets le à cuire 5 minutes ( tête en bas ).

A la sortie du vitaliseur, retire délicatement à l’aide d’une cuillère, les graines de la courge.

Ajoute dans la courge la crème de soja et casse l’œuf dessus. 

Remets à cuire quelques minutes, jusqu’à ce que l’œuf soit pris. 

Dispose dans une assiette les feuilles d’épinards et les champignons coupés en 2, ainsi que les noisettes.

Pose le potimarron dessus.

Verse un filet d’huile de noisette sur le tout et saupoudre de gomasio. 

Salade automnale au Vitaliseur - 95 degrés
Salade automnale au Vitaliseur - 95 degrés

Astuce : Pense à faire ton gomasio maison. C’est simple, rapide et moins cher. Un peu de sésame dans un poêle, avec une pincée de gros sel ou de sel rose d’himalaya.. Quelques minutes sur le feu en remuant pour torréfier les graines. On mixe et c’est prêt. Tu peux même le parfumer en fonction de tes envies ! 

Tu sais quoi ?! Désormais je suis prescriptrice pour le Vitaliseur de Marion Kaplan.

Ce qui signifie que je peux te faire profiter de tarifs exceptionnels pour que tu puisses toi aussi t’offrir ce super appareil ou encore le Trio qui est un accessoire à ajouter pour encore plus de recettes à réaliser.

Alors n’hésite pas à me contacter si tu veux profiter de ces offres !


Mini tourtes d’Halloween

Mini tourtes d'Halloween

Nous sommes déjà quasiment à la mi-octobre. Ce qui signifie que sorcières, dragons, momies et vampires vont bientôt venir frapper aux portes, dans l’espoir de recevoir des sucreries.

Pour nous, Halloween est une fête très importante, qui nous permet de nous réunir et surtout de nous amuser. Déguisement, déco, films dans le thème…. Sans oublier un repas monstrueux.

Je suis donc en plein dans mes expérimentations en vue du grand soir. Histoire de changer des recettes déjà présentes sur le site.

J’ai pris beaucoup de plaisir à créer des mini tourtes citrouilles sanguinolentes, fourrées à l’Incroyable Ketchup de Quintesens et au jambon. Une combinaison qui se mélange très bien avec les épices de la pâte.

En plus, ayant déniché il y a peu de temps en brocante, une adorable fève sorcière avec sa citrouille, je l’ai caché dans une des tourtes, pour faire une surprise aux gremlins. Ça leur a bien plu !

Mini tourtes d'Halloween

Pour 12 mini tourtes, il te faut :

  • 130g de farine de seigle
  • 150g de farine T55
  • 100g de beurre
  • 120ml d’eau tiède
  • 1CS de curry
  • 1CS de gingembre en poudre
  • sel
  • poivre
  • incroyable ketchup Quintesens
  • 2 tranches de jambon coupées en fines lamelles
Mini tourtes d'Halloween

Recette :

Mélange les farines avec le curry, le gingembre, du sel et du poivre.

Ajoute l’eau et mélange.

Incorpore le beurre ramolli et pétris à la main quelques instants.

Laisse la pâte reposer au frais au moins 30 min.

Étale la pâte sur un plan de travail fariné, puis à l’aide d’un emporte pièce, découpe 24 citrouilles.

Dans 12 des citrouilles, découpe les yeux et les bouches avec un couteau.

Dépose un peu de jambon et de ketchup sur les 12 autres citrouilles.

Si comme moi tu veux mettre une fève, ajoute la dans la garniture d’une des tourtes.

Recouvre avec les citrouilles avec visages.

Soude bien les bords en appuyant légèrement avec une fourchette.

Badigeonne d’un filet de lait ou d’un jaune d’oeuf, et dépose les sur une plaque couverte de papier cuisson.

Enfourne 20 min à 180°C.

Mini tourtes d'Halloween

Biscuits apéro courge spaghetti et gruyère, sans gluten

Biscuits apéro courge spaghetti et gruyère, sans gluten
Biscuits apéro courge spaghetti et gruyère, sans gluten

Bienvenue Octobre !

Un mois que j’aime particulièrement, car il apporte dans ses bagages l’anniversaire de mon petit dernier, ainsi que ma fête favorite, Halloween.

En même temps, dans une des poches des valises d’Octobre, se cachent les vacances scolaires. Un moment propice pour se reposer de la rentrée et de profiter de l’été indien. Promenades, vélo et apéritifs au grand air.

Pourquoi ne pas surprendre tes amis avec des biscuits apéro faits de tes petites mains? Plus sains que ceux du commerce, avec un ingrédient de saison : la courge spaghetti.

Si tes convives ne tolèrent pas le gluten, ils seront ravis de pouvoir se régaler avec tes gâteaux, car ceux-ci sont tout simplement à base de farine de pois chiche. Donc pas le moindre problème pour eux.

Sans oublier qu’ils colleront aussi très bien aux fans de fromage !

Pour 35 à 40 biscuits, il te faut :

  • 300g de courge spaghetti cuite
  • 180g de gruyère râpé
  • 100g de farine de pois chiche
  • 100g de maïzena
  • 60g de graines de courge
  • 1CS de sel
  • 1CS de poivre
Biscuits apéro courge spaghetti et gruyère, sans gluten

La recette :

Mixe la courge.

Ajoute la farine, la maïzena, les épices et les graines de courge.

Incorpore le fromage.

Laisse reposer 2h au moins au frigo ( le mieux étant toute une nuit ).

Dispose la pâte sur un plan de travail fariné et recouvre la d’une feuille de papier cuisson.

Étale la en gardant une épaisseur d’au moins 5mm.

Coupe avec un emporte-pièce rond ou un verre, 35 à 40 palets.

Dispose les sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfourne 10 min à 200°C.

Laisse les refroidir sur une grille.

Whey bread au romarin et pavot

Whey bread au romarin et pavot

En rangeant mon cellier, je suis retombée sur un gros sac de whey nature. J’en consommais beaucoup après mes séances de sport à une époque.

Il s’agit de protéines végétales qui ne sont pas parfumées et peuvent donc être cuisinées autant en recettes salées que sucrées.

Elles sont parfaites pour réaliser du pain ultra léger et moelleux.

En plus c’est très rapide et on peut facilement congeler des tranches, qu’il n’y a plus qu’ensuite à passer au grille pain.

Whey bread au romarin et pavot

Il te faut :

  • 100g de protéines végétales natures
  • 3 oeufs
  • 100g de beurre de soja / coco / etc
  • 1cc de bicarbonate
  • 1/2cc de sel
  • 1cs de vinaigre de cidre
  • 1cs de romarin
  • 1cs de pavot
  • 1/2cc de poivre
Whey bread au romarin et pavot

La recette :

Commence par mélanger au robot la whey avec le bicarbonate, le pavot, le romarin, le sel et le poivre.

Ajoute le beurre ramolli.

Ajoute les oeufs et le vinaigre.

Verse la pâte dans un moule à cake recouvert de papier cuisson et enfourne 20 à 22 min à 160°C.