Baguette seigle et céréales au levain naturel

Baguette seigle et céréales au levain naturel

 

Tellement longtemps que je n’avais pas refait de pain avec Albus, mon ptit coloc qui est entré dans ma vie depuis plus d’un an désormais.

C’est si gratifiant de voir que grâce à son levain naturel, il est possible de réaliser son propre pain maison, qui gonfle doucement au four. De quoi être fière ^^

Cette fois-ci, j’ai eu envie de préparer une jolie baguette pour le ptit déjeuner. J’avais prévu de faire des œufs à la coque, donc ce pain à la mie dense était parfait pour faire de bonnes mouillettes. Un agréable goût de seigle, accompagné de céréales….

 

 

Baguette seigle et céréales au levain naturel

Il te faut :

*200g de farine de seigle T130

*100g de farine complète pour pain aux céréales Mon Fournil

*170g d’eau tiède

*150g de levain actif ( nourri quelques heures avant )

*4 à 8g de sel marin A.Vogelsuivant les goûts )

*lait ou jaune d’oeuf

 

Baguette seigle et céréales au levain naturel

Préparation :

1 — Pétrissage.

Dans le bol d’un robot, verser l’eau puis les farines.

Pétrir environ 2 min à vitesse minimum, puis laisser reposer la pâte en couvrant le bol d’un torchon, pendant 45 min. C’est ce que l’on appelle l’autolyse, une étape permettant à la farine de bien absorber l’eau, ce qui donnera une pâte plus élastique et ferme.

Ajouter le sel et le levain, puis pétrir 10 min en vitesse 1, et 5 min en vitesse 2 ( au besoin, arrêter parfois le robot pour décoller la pâte du crochet ).

A ce stade, la pâte doit se détacher des parois du bol.

2 — On passe à l’étape du soufflage ( pour mieux comprendre il y a des vidéos sur YouTube ).

Renverser la pâte sur le plan de travail très légèrement fariné.

Fariner les mains et aplatir la pâte pour créer un carré.

Replier la pâte sur elle même en étirant les coins et en les ramenant vers le centre, de façon à enfermer de l’air à l’intérieur.

Faire cela 2 à 3 fois, pour que la pâte devienne plus élastique et risque moins de s’étaler.

3 — Etape du pointage.

Faire une boule avec la pâte et la disposer, soudure vers le bas, dans le bol du robot.

Couvrir d’un torchon et laisser reposer au chaud ( près d’un radiateur par exemple ) pendant 5 à 6h (moins de temps s’il fait bien chaud, mais étant en janvier, ma pâte a eu besoin de temps ).

La pâte doit doubler de volume .

4 — C’est le moment du façonnage.

Renverser à nouveau la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et faire un boudin.

Former la baguette.

5 — L’apprêt.

Disposer le futur pain sur une plaque couverte de papier cuisson et laisser reposer 1h30 au chaud ( dans un four  légèrement préchauffé, puis éteint, par exemple ).

6 — C’est enfin le moment de la cuisson.

Préchauffer le four à 250°C sans chaleur tournante ( attention, c’est très long ), en mettant la lèchefrite directement sur la sol du four et la grille sur laquelle sera placée la plaque de cuisson, juste au dessus.

Au moment d’enfourner, grigner la pâte en croisant les coupures ( c’est à dire, faire des incisions avec une lame ) pour que la baguette puisse bien se développer.

La badigeonner d’un peu de lait ou de jaune d’oeuf.

Préparer un verre d’eau à côté du four.

Ouvrir le four et glisser rapidement la plaque de cuisson sur la grille.

Verser dans la foulée l’eau dans la lèchefrites et refermer immédiatement le four ( on appelle ça lecoup de buée, étape qui permettra de donner au pain une croûte bien croustillante et pas trop épaisse).

Au bout de 10 min de cuisson, baisser le four à 220°C.

Laisser encore cuire environ 15 à 20 min ( temps pouvant varier en fonction des fours ).

La baguette est cuite lorsqu’elle est bien dorée et qu’elle sonne creux quand on tapote sur le dessous.

La laisser refroidir sur une grille.

 

 

Baguette seigle et céréales au levain naturel

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.